• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Gueule de bois post-Maïdan - Les Ukrainiens entre prise de conscience de la (...)

Gueule de bois post-Maïdan - Les Ukrainiens entre prise de conscience de la descente aux enfers du pays et radicalisation

Alors que la situation économique de l’Ukraine se dégrade de plus en plus, quatre ans après le coup d’État, les Ukrainiens, et certains activistes du Maïdan semblent prendre conscience que cela n’a pas été pour un mieux.

Si on regarde d’un point de vue général, la dernière étude du groupe Rating en Ukraine est assez révélatrice à la fois d’une prise de conscience de certains problèmes, mais pas de leur cause profonde, et de la radicalisation croissante de la population ukrainienne, avec tous les risques de dérapage politique que cela comporte.

Ainsi, d’après les résultats de cette étude, 92 % des personnes ayant répondu considèrent que la situation politique dans le pays est tendue ou critique, quatre ans après le coup d’État qui a porté au pouvoir les autorités actuelles du pays. Cette quasi-unanimité des Ukrainiens sur la situation politique du pays confirme que Porochenko est assis sur des sables mouvants, ce qui expliquerait ses tentatives de se débarrasser de ses adversaires politiques comme Saakachvili, Savtchenko, et peut-être même Tymochenko.

L’appauvrissement massif de la population se reflète dans les préoccupations individuelles des Ukrainiens, dont 52 % pensent que le problème le plus important est le faible niveau des salaires et des retraites, 51 % pensent que c’est l’inflation et l’augmentation des prix des biens de première nécessité, et 50 % l’augmentation des tarifs des charges (électricité, gaz, eau, chauffage).

Et en terme d’évolution, seuls 25 % pensent que leur situation va s’améliorer dans les cinq ans à venir, 37 % pensent qu’elle ne va pas changer, 18 % pensent qu’elle va s’aggraver et 21 % n’arrivent même pas à évaluer les perspectives de leur foyer dans le futur !

Résultat, devant un tel désastre, 59 % des personnes ont répondu que le pays avait besoin de changements radicaux, 15 % sont pour revenir à la situation antérieure (c’est-à-dire avant le Maïdan) et 15 % sont pour qu’on ne touche plus à rien pour éviter d’aggraver encore plus la situation !

Pour 75 % des répondants, la guerre dans le Donbass est le problème principal du pays, et la majorité sont pour une résolution pacifique du problème. Ainsi, 32 % (presque un tiers) est pour la fin des hostilités et la reconnaissance de la RPD et de la RPL comme territoires temporairement occupés, 21 % sont pour leur accorder un statut fédéral au sein de l’Ukraine (c’est-à-dire appliquer réellement les accords de Minsk), et 8 % soutiennent le fait que ces territoires devraient se séparer de l’Ukraine. Seuls 21 % sont pour la poursuite des opérations militaires et la reprise de ces territoires par la force, et 18 % ne savent pas quoi faire pour régler ce problème.

Sans surprise le plus haut pourcentage de personnes voulant reprendre le Donbass par la force se trouve dans l’Ouest et le Centre de l’Ukraine, c’est-à-dire là où se trouve le plus grand nombre de nationalistes et néo-nazis ukrainiens.

Seuls 49 % des répondants considèrent que la corruption et les pots-de-vin sont le problème principal du pays, alors que l’Ukraine est le pays le plus corrompu du continent ! Ce qui montre bien que les Ukrainiens ne se rendent pas compte du danger que cela représente pour leur pays en termes de développement économique et d’évolution politique.

Pire, s’ils comprennent que les autorités actuelles sont incompétentes, ils n’ont toujours pas compris les causes profondes de la situation actuelle, comme le montre l’augmentation du sentiment pro-UE et pro-OTAN dans le pays, alors que c’est justement ce rapprochement qui plonge l’Ukraine dans le bourbier dans lequel elle se trouve actuellement. Les Ukrainiens continuent de croire qu’intégrer l’UE et l’OTAN améliorerait leur situation, alors que c’est justement ce qui est en train de couler leur pays… Un quart pense d’ailleurs que partir vivre en Europe leur assurera un meilleur avenir. C’est là qu’on voit que la propagande de Kiev reste relativement efficace sur certains points, surtout lorsque cette propagande entretient les illusions de la population.

L’efficacité de cette propagande russophobe et du projet d’éradication de la langue russe se fait aussi sentir dans le nombre de personnes qui sont pour que l’Ukrainien soit la seule langue d’État en Ukraine, qui n’était que de 47 % en 2014 et qui est passé à 61 % fin 2017. Cette radicalisation se reflète aussi dans les 28 % d’Ukrainiens qui pensent qu’aujourd’hui l’Ukraine a besoin d’une dictature avec un chef fort à la tête du pays ! Presque un tiers de la population… Ce chiffre montre bien que le risque de voir l’Ukraine se transformer en dictature néo-nazie n’a rien d’un mauvais fantasme, mais qu’il y a bien une base croissante dans la population ukrainienne pour ce genre de projet politique.

Et face à ce désastre, certains de ceux qui avaient participé au Maïdan se réveillent avec la gueule de bois et ont tenu à le faire savoir à leurs compatriotes. Certains ont même demandé pardon à la Crimée, au Donbass et à Odessa pour les conséquences du coup d’État qu’ils ont soutenu.

Comme cet ancien activiste du Maïdan et ancien participant de l’opération armée de Kiev contre le Donbass, qui a tenu à exprimer ses regrets lors du dimanche du Pardon (merci à Thalie Thalie pour la traduction).

« Pardonnez-moi pour tout ce que j’ai fait délibérément ou involontairement avec intention ou sans, pour tout ce que j’ai fait sans le comprendre ou le voulant. Mes amis, malheureusement, moi, comme nous tous, je suis responsable de tout ce qui est arrivé à notre pays. Avec ces mains nous avons porté au pouvoir ceux qui aujourd’hui dévastent notre pays, ceux qui sont responsables de la mort de nos frères et sœurs, de la mort de nos enfants. Et pour moi il n’y a pas « nous » et les « autres ». Le Donbass pour moi - ce ne sont pas « les autres ». Les Criméens pour moi ne sont pas « les autres », bien qu’ils aient choisi la vie loin de nous, dans un autre pays, Mais on peut les comprendre. Et tout ce qui se passe maintenant dans notre pays parle sans doute en faveur de leur choix. Mes amis, je réalise que nous avons fait beaucoup d’erreurs. Je suis personnellement responsable et je mérite d’être jugé pour avoir participé à l’opération antiterroriste dans l’Est du pays. J’ai personnellement pris part au Maïdan. Et pour tout cela je vous demande pardon. Je vous demande pardon de ne pas nous être rendu compte à temps du danger qui planait sur notre pays. Je vous demande pardon...  »

Ce vétéran de l’OAT a été rejoint par Evgueniya Biltchenko, une poétesse et activiste du Maïdan, qui fut membre de Secteur Droit (organisation néo-nazie), et qui a elle aussi demandé pardon à Odessa et au Donbass pour ce qu’elle a soutenu. Elle se considère comme étant à blâmer pour le fait que l’Occident a utilisé l’impulsion sincère du peuple ukrainien au début du Maïdan pour atteindre ses propres buts, amenant la guerre civile, la dévastation et le néo-nazisme dans le pays.

«  Peu à peu, il est devenu clair que l'Occident, au nom de l'image éphémère duquel les gens mouraient sur la place, non seulement n'a pas pris de mesures tangibles contre la frénésie du nationalisme ukrainien, mais le tolère également, » a-t-elle écrit.

Pour Biltchenko, l’Occident a pris le pouvoir en Ukraine avec l’aide des nationalistes et a amené le pays vers un cercle vicieux situé entre le fascisme et le libéralisme, le tout teinté de russophobie. Pour elle, si ses compatriotes manifestaient en 2014 pour la liberté et la protection des droits de l’homme, le résultat fut tout le contraire, et l’Ukraine est devenue l’un des pays les moins libres du monde.

Après avoir été dans l’Est de l’Ukraine en tant que volontaire, elle est désormais convaincue que l’Ukraine mène une guerre civile contre sa propre population.

«  J'en appelle à vous, Europe, voulez-vous être un acteur local de l'américanisme mondial et espérez-vous que la paix viendra chez vous ? Il n'y a rien de bon dans les révolutions de velours, sauf le cœur des premiers venus sur la place qui ont été sacrifiés sur l'autel des intérêts oligarchiques et que je ne peux ni oublier ni trahir, je ne peux que porter le blâme. Monde, pardonne-nous. Donbass et Odessa, pardonnez-nous, nous ne savions pas ce que nous faisions, et il n’y a que pour Dieu que l'ignorance est une circonstance atténuante,  » conclut Biltchenko.

Puissent les Ukrainiens entendre ce que leurs concitoyens qui ont ouvert les yeux ont à dire, pour ne pas répéter en pire les erreurs tragiques du Maïdan de 2014.

Christelle Néant


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • coinfinger 21 mars 14:13

    cette description des opinions Ukrainiennes et de l’ambiance actuelle est trés probablement vraie , celà s’impose sauf à desespérer de l’humanité .
    Pour autant elle peut conduire un occidental à des idées fausses , celle par exemple d’une révolte ou révolution autonome . Pour les slaves du Sud ( Ukhraniens de l’ouest compris influancés par des substituts semi occidentaux , Polonais et Lithuaniens) ) çà ne marche pas comme çà . Ils ont été profondément corrompus par les Orientaux , Tatars , Mongols et surtout Turcs et ont intériorisé celà en acceptant un deuxiéme servage pronés par leurs propres dirigeants , sans pour autant ( à l’époque 14 15e siécle ) etre eux mémes corrompus comme condition à l’indépendance . Celà n’existe plus pour ces peuples . Il faudrait une intervention étrangére , au mieux en coopération Us Russe ( si si celà peut exister , voir la Roumanie ) , parce que L’Ukraine est devenue un baton merdeux , dont les réparations seront trés lourdes financiérement . Ni Russes , ni Américains ne voudront payer seuls ces fonds perdus , et pour les Allemands surnommés Europe , c’est faites comme si j’étais pas là , mais auront ils leur mots à dire quand il faudra réparer , vu la bombe à retardement que celà incarne pour eux ..En attendant les ’nationalistes" beignent dans leur jus , ce qui est fort bon dans l’espoir que quelques lueurs percent leurs esprits obtus . 


    • Christelle Néant Christelle Néant 21 mars 14:48

      @coinfinger
      En effet l’inertie propre au peuple ukrainien fait qu’ils vont se laisser couler jusqu’au moment où quelqu’un prendra la direction des opérations, sûrement depuis l’extérieur, mais le risque est que cela vienne de l’intérieur, de gens comme Tymochenko ou Biletsky... Ce qui radicaliserait encore plus la situation.


    • roman_garev 21 mars 18:48

      @coinfinger
      « Il faudrait une intervention étrangére , au mieux en coopération Us Russe ( si si celà peut exister , voir la Roumanie )... »

      Je suis très, très curieux de savoir quelle sorte de cette soi-disant coopération US-Russie (une chose déjà impossible en soi, par définition) avez-vous déniché... en Roumanie. Sous-entendez-vous les élements américains de la Défense antimissile (qui peuvent se transformer en points de lance de missiles de croisière en tout moment voulu par Washington) installés à la frontière russe ? Vous vous moquez ou quoi ? S’il y a des pays viscéralement hostiles à la Russie et pro-US à en mourir, sans parler de ce malentendu nommé Ukraine, c’est justement la Roumanie, la Pologne et les Pays baltes...
      La seule coopération possible US-Russie consiste en ne pas commencer l’ultime guerre. Lisez, p. ex., ceci :

    • coinfinger 21 mars 19:38

      @roman_garev
      la coopération dont je parle s’est effectuée pour l’évincement de Ceaucescu , tous deux Russes et Yankées ) ne le supportaient plus , lui , ses éléphants blancs , et sa réthorique d’indépendance des blocs .
      Contrairement aux apparences l’Europe le soutenait , par de considérables et ruineux ( pour les Roumains) capitaux financier . C’est trés présent encore chez les Roumains , Mitterrand c’est fait huer à Bucarest , alors qu’il s’attendait à des aplaudissements . Parce qu’accompagné du maire , ex soutien de Ceaucescu mais ayant tourné sa veste pour devenir socialiste ( donc contestataire) , lors de la « révolution » . Les Roumains en rient encore , et ne manquent pas de le faire savoir aux Français de séjour . Ces socialistes ( la moitié" de l’électorat) sont pro+Russes , ou plutot pro+Luckoil , qui n’appatient plus à l’olgarque contestatataire , mais à l’état Russe .
      Ces petits peuples ne sont pas pour autant des crétins et se defendent avec des bouts de ficelles , contre l’oppression extérieure et interieure . Mais pas que . C’est un Roumain qui a piraté le courrier d’Hillary Clinton , cette dinde utlisait Microsoft , systéme piratable par excellence .Ne pas le savoir à ce niveau de pouvoir ! Le Roumain , selon les mots de Bill Gates est la deuxiéme langue parlée à Microsoft , d’où l’essentiel de la présence Américaine , Microsoft y a un monopole informatique .
      Quand à la base US , je ne doute pas qu’aucune téte nucléaire n’y aboutira jamais , du fait des Roumains .


    • Jelena Jelena 21 mars 20:00

      @roman_garev >> S’il y a des pays viscéralement hostiles à la Russie
       
      Albanie et plus encore Croatie, sont sans doute les 2 pays qui avaient envoyé le plus de renforts coté neo-nazis... En Croatie, ce n’était pas uniquement « des civils », mais des militaires payés par l’Etat, ce qui fait que Poutine avait donné un avertissement à Zagreb.


    • roman_garev 22 mars 08:18

      @coinfinger
      « la coopération dont je parle s’est effectuée pour l’évincement de Ceaucescu »


      Ah bon, donc vous parlez de ce bon vieux temps de l’URSS... De ce Gorby, enfant chéri de l’Occident...
      Allez-y, on attend vos histoires sur le soutien des USA (combattant contre l’Empire britannique) par la Russie tsariste qui prouvera davantage la coopération imminente US-Russie d’un jour à l’autre.


    • Jelena Jelena 22 mars 11:49

      Le petit socialo - qui se plaint de la censure - a fait censurer mon commentaire ?
       
      @Rmanal >> mon pays natal.
       
      Pas très convainquant petit socialo, peut mieux faire.


    • cpi2 22 mars 14:13

      @Rmanal

      C’est un peu la même chose ici.

      Tu contraries Dame Neant et tu te fait bannir, car hors charte Agoravox. Je ne savais pas qu’être contradicteur était hors charte.

      Et en plus tu te fais agonir.

      Bon courage à toi.


    • Christelle Néant Christelle Néant 22 mars 15:27

      @cpi2
      Non monsieur je ne bannis que ceux qui comme ce monsieur usent de l’insulte et de la diffamation en guise d’argument. Si vous n’êtes pas capable de faire la différence entre les deux effectivement vous n’avez rien à faire sous mes articles....


    • Doume65 21 mars 14:25

      « Les Ukrainiens continuent de croire qu’intégrer l’UE et l’OTAN améliorerait leur situation, alors que c’est justement ce qui est en train de couler leur pays »

      Je ne crois pas qu’intégrer l’UE fasse couler ce pays. Car rien n’est fait en Ukraine dans cette optique et l’UE ne le demande plus. D’autant moins qu’avec la défection du R.U., il ne reste plus que L’Allemagne et la France comme gros contributeurs vers les pays de l’Est. L’UE n’a tout simplement pas les moyens d’intégrer l’Ukraine.


      • Christelle Néant Christelle Néant 21 mars 14:46

        @Doume65
        En Ukraine ils continuent pourtant ces démarches là, comme l’a prouvé le discours de Porochenko à Munich avec le drapeau de l’UE. Sur le front on voit parfois le drapeau de l’UE aux côtés du drapeau ukrainien sur les positions ukrainiennes .... L’UE ne veut pas de l’Ukraine, mais ils ont entretenu le mirage qui aujourd’hui détruit le pays, car c’est au nom de ce mirage que l’Ukraine se coupe de la Russie...


      • Doume65 26 mars 19:15

        @Christelle Néant
        Pas besoin de l’UE pour que les dirigeants de Kiev détestent la Russie et s’en éloigne. Si l’intégration de l’UE a été un prétexte pour enclencher Maïdan et renverser le gouvernement, et si c’est cette même UE qui a choisi ces dirigeants, plus rien n’est fait depuis longtemps dans ce sens.


      • Christelle Néant Christelle Néant 26 mars 21:19

        @Doume65
        Pourtant si, régime sans visa, accord d’association pour offrir quelques miettes du marché européen à l’Ukraine, etc. Il y a eu des démarches histoire de faire patienter le peuple ukrainien avec l’espoir qu’il y a un espoir qu’un jour l’Ukraine fera partie de l’UE...


      • coinfinger 21 mars 14:36

        Précision sur bombe à retardement , ce n est pas qu’une métapore politique et sociale , mais littéral quel est le destin de vingr centrales nucléaires peu ou pas entretenues ? Sinon autant de Tchernobyls !


        • Christelle Néant Christelle Néant 21 mars 14:49

          @coinfinger
          Il est clair que la situation des centrales nucléaires en Ukraine est plus que préoccupante, j’en ai parlé à plusieurs reprises et c’est un sujet que beaucoup ne veulent pas voir en face.


        • coinfinger 21 mars 15:23

          Sans doutes la réaction au sens strict , Timochenko et Bylensky seront la premiere attitude .
          Mais je voulais dire aussi que l’espoir subsistait d’une coopération Américano+Russe , pour les Européens trop Allemands , pour ne pas dire trop cons , eux aussi faudra que çà viennent de l’extérieur .
          Les Us , paradoxalement jouent un role profondément libérateur , en utilisant (diviser pour régner) les pires défauts des autres peuples , par là les anéantisent ou les vaccinent .
          Les Russes eux mémes vaccinés , par l’ére Elstsine , n’utilisent plus la corruption comme principale méthode , à l’intérieur et à l’extérieur .Ce qu’ils ont beaucoup fait dans l’est européen , d’où leur detestation , mais je pense qu’eux aussi (à l’est de l’Europe) finiront par étre vaccinés de celà , les Slaves ont une culture encore en gestation mais jeune donc forte .


          • roman_garev 21 mars 18:33

            @coinfinger
            « Mais je voulais dire aussi que l’espoir subsistait d’une coopération Américano+Russe... Les Us , paradoxalement jouent un role profondément libérateur »


            Parcourant, durant 4 ans, des forums russes et parfois ukrainiens, avec leurs idées drôles tous azimuts, c’est la première fois que j’entends une aussi folle. Pour ne pas dire que ça... 

          • coinfinger 21 mars 22:21

            @roman_garev
            Ecoutez , Monsieut , je cesse de vous répondre , vous m interpelez avec des représentations occidentales standardisées , sans connaissances réelles et concretes de ces peuples , ce que le méprise profondément .


          • Christelle Néant Christelle Néant 22 mars 07:57

            @coinfinger
            Sauf que Roman Garev EST Russe... Donc niveau connaissance du peuple russe, il maîtrise....


          • roman_garev 22 mars 08:31

            @coinfinger

            « Les Us , paradoxalement jouent un role profondément libérateur... »
            « je cesse de vous répondre »

            Cessez plutôt vos fantasmes sur le rôle libérateur des US...
            Ce rôle, ils ne l’ont joué qu’une seule fois, en vous libérant en 1944, mais pour une seule raison d’empêcher de le faire à Staline...
            Depuis, ils ne font que détruire systématiquement des pays entiers. Ils les libèrent de leur vie...

          • Mychris Mychris 22 mars 09:20

            @roman_garev

            Et grand bien leurs à pris, sachant que peu en France auraient gouté les vertus du goulag.

            Tout à fait d’accord avec vous sur la seconde partie concernant les US : après eux le déluge...


          • cpacroyab cpacroyab 21 mars 15:26

            Quatre années pour se rendre compte qu’ils ont été manipulés ?
            C’est rassurant finalement de voir qu’il y a plus cons que les français !!!


            • roman_garev 22 mars 08:37

              @cpacroyab
              Et dire que ce ne sont que des rares exemplaires de s’en être enfin rendu compte, parmi une foule de ceux qui croient encore au miracle de l’EU et de l’OTAN qui leur vont bourrer des poches... 


            • Gogonda Gogonda 21 mars 15:40

              C’est une bonne chose que certains se rendre compte de leurs fautes, espérons que cela fasse effet boule de neige.






              • roman_garev 22 mars 08:47

                @Gogonda
                Oui, il y a des gens qui espèrent au miracle, cela leur fait du bien, vu qu’il n’ont plus rien à espérer...

                Non, on ne verra cet effet boule de neige que lorsque le peuple n’aura plus rien ni à manger, ni de quoi se chauffer. Pas plus tôt.

              • xana 21 mars 16:44

                Merci Christelle Néant.
                Je suis profondément pro-Russe mais cela n’empêche pas de compatir avec la population Ukrainienne. Pauvres gens honteusement trompés, en particulier par nos propres « élites »...

                Jean Xana


                • roman_garev 22 mars 08:39

                  @xana
                  Tout comme les pauvres Allemands honteusement trompés en 1933...


                • Tom France Tom France 21 mars 17:05

                  « Poutine est méchant »

                  Voilà, je suis officiellement devenu expert des relations internationales, plus particulièrement de la Russie et je vais passer sur tous les médias « grand publique » pour dire LA VERITE que seul des agents du Kremlin remettrait en cause !!! 
                  Plus sérieusement, il va avoir fore à faire pour commencer son nouveau mandat, entre la situation à la frontière (OTAN+Ukraine) puis la Syrie ou l’empire prépare des frappes contre Damas et un nouveau pseudo attentat à l’arme chimique dans la Ghouta et Idleb !

                  • Anonymous_civil_Sergent Anonymous_civil_Sergent 21 mars 21:08

                    C’est un sacré bordel en ukraine et encore il y’a aussi les minorités polonaises, hongroises, roumaines qui vont devoir se farcir pour la prochaine rentrée la dernière loi relative à la langue officielle et obligatoire : l’ukrainien.

                    Pauvres gens qui se sont fait complètement bernés par des menteurs et qui payent un lourd tribu.

                    Quand aux centrales de tchernobyl c’est effectivement un problème important.

                    Il faut que le peuple ukrainien comprenne qu’aujourd’hui son intégration dans l’union européenne ne pourra jamais se faire, c’était un chiffon ajoutée. Je sais bien que les peuplades de galacie et autres provinces à l’ouest pensaient vraiment tirer des avantages de l’occidentalisation mais en fait non, vous n’avez obtenu rien d ’autres que regressions qu’aucune intervention étrangère ne pourra résoudre.

                    Et je me demande même ,comment vivent les familles qui ont à gérer le handicap (genre :autisme) que ce soit côté ukrainien comme côté dombass.


                    • Christelle Néant Christelle Néant 21 mars 21:22

                      @Anonymous_civil_Sergent
                      Pour votre dernière question je peux répondre en partie, pour le Donbass. J’ai déjà visité ici des internats et centres de réhabilitation qui gèrent les enfants avec handicap y compris ceux avec autisme. Ils ont une approche éducative que je trouve excellente et faite sur mesure pour chaque enfant. Ils arrivent souvent à obtenir de très bons résultats. Côté ukrainien je ne sais pas où en est la situation sur ce point.


                    • Xenozoid Xenozoid 21 mars 21:37

                      @Christelle Néant

                      ce serait bien de voire des reportages sur les gens,,la vie tout ça dans les téritoires en guerre


                    • Christelle Néant Christelle Néant 21 mars 21:39

                      @Xenozoid
                      J’en ai fait certains dans le cadre de mes missions humanitaires, mais comme je ne les publie pas sur Agoravox, cela manque effectivement un peu. J’en ferai plus.


                    • Xenozoid Xenozoid 21 mars 21:39

                      @Christelle Néant
                      oui ce serait sympas depuis que cela est leur vie


                    • jesaispas jesaispas 21 mars 22:39

                      gueule de bois non, car il n’y a jamais eu de fête et euphorie, mais une fausse révolution dont la couleur orange ne peut tromper, balle orchestrée de toute pièce par l otan, l europe et ses sbires, qui ont permi la destruction d un pays et massacre de population civile innocente,
                      Ces gens et gouvernement, responsables par leur laisse faire, semblent dormir sur leurs deux oreilles, a l heure de leur mort il est possible que leur conscience rende l exercice un peu plus complique, la technologie depuis longtemps permet de ressusciter les morts, cela n’a rien a voir avec Dieu,
                      Dieu c’est Mozart, et un défi qui retentira et renaîtra a jamais avec Don Juan, une autre confusion que les humains ont entretenu a travers les ages.

                      A mediter


                      • Christelle Néant Christelle Néant 22 mars 15:28

                        @jesaispas
                        Ah si euphorie et fête il y a eu juste après le Maïdan, pour certains en tout cas, qui croyaient dur comme fer à l’Eldorado européen...


                      • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 22 mars 14:30

                        @Christelle Néant


                        Merci Madame pour tous vos articles sur l’Ukraine. Félicitations aussi pour votre courage !
                        Je profite de votre article pour vous demander si cette information lue sur ce site est vraie.

                        Si oui comment fait le pays sans ce gaz russe ?

                        Si tel est le cas nul n’en parle à ma connaissance dans les médias fr. ou ger.

                        Merci pour votre réponse.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès