• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > « Ils vont mal finir » – Jouravko commente les plans de (...)

« Ils vont mal finir » – Jouravko commente les plans de l’Ukraine pour « vaincre la Russie »

L’ancien député de la Rada, Alexeï Jouravko a commenté la déclaration de l’ancien chef d’état-major ukrainien, Viktor Moujenko, selon laquelle l’Ukraine pouvait vaincre la Russie avec l’aide d’un allié fort, en disant qu’il n’y avait aucun pays prêt à faire cela, que Kiev n’avait que des alliés de façade, et qu’une telle aventure se finirait mal pour les Ukrainiens.

JPEG

Dans une interview fleuve accordée à Fakty.ua, l’ancien chef d’état-major ukrainien, Viktor Moujenko parle longuement dans la guerre dans le Donbass, qu’il présente bien sûr comme étant une guerre entre l’Ukraine et la Russie.

Si pour l’instant cette guerre n’est pas à l’avantage de Kiev, Moujenko déclare néanmoins qu’il est convaincu qu’elle se terminera par la restauration des frontières de l’Ukraine de 2014 (ce qui tient plus du fantasme que de l’analyse militaire), et qu’il est possible de vaincre la Russie si un allié fort vient prêter main forte.

«  Mannerheim a déclaré que pour qu’un pays prospère, il faut un gouvernement fort, une armée forte et l’unité du peuple. Ces trois conditions ne sont probablement pas suffisantes pour nous. Nous avons également besoin d’un allié loyal fort qui soutiendra l’Ukraine. Alors nous avons toutes les chances de gagner cette guerre », a-t-il déclaré.

Moujenko n’a pas précisé à quel pays il pensait, mais il n’y a pas besoin d’être devin pour comprendre qu’il parle des États-Unis (la Russie possédant la 2e armée la plus puissante au monde, la Chine la 3e, et l’Inde la 4e, et vu que ces trois pays sont alliés, ça laisse peu de choix).

Sauf que si les États-Unis sont prêts à faire la guerre contre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien, ils n’ont pas l’intention de risquer l’annihilation (nucléaire) pour mener cette guerre directement. Si Washington utilise des proxys, comme l’Ukraine, c’est justement pour éviter de risquer de se faire vitrifier par la Russie lors d’un affrontement direct.

Comme l’a rappelé l’ancien député ukrainien, Alexeï Jouravko, qui a commenté la déclaration de Moujenko, l’Ukraine n’a que des alliés de façade, et la situation actuelle rappelle ce qui s’est passé en Géorgie à l’époque de Mikheïl Saakachvili.

Pour rappel, la Géorgie a lancé en 2008 une offensive contre l’Ossétie du Sud, pour tenter de récupérer ce territoire qui a fait sécession en 1991. Le résultat fut un désastre, l’armée géorgienne a été défaite par l’armée russe en quelques jours à peine, et cette dernière s’est même retrouvée très près de Tbilissi. Si la Russie l’avait voulu, elle aurait capturé sans effort la capitale géorgienne.

Face au risque de répétition d’un tel désastre, Jouravko a conseillé à Moujenko de faire des stocks… de papier toilette !

« Je recommande à Moujenko d’acheter beaucoup de papier toilette – premièrement. Deuxièmement. Les alliés l’utiliseront et la jetteront, mais personne ne défendra l’Ukraine. Il n’y aura pas de grande victoire. Je ne vois pas pour l’instant un seul allié accepter de défendre de telles autorités. L’Ukraine n’a que des alliés de façade – l’Amérique, par exemple. Tout cela me rappelle les scénarios géorgiens sous Mikheïl Saakachvili. C’est-à-dire que tout se terminera de façon tragique. Des gens comme Moujenko, (le président ukrainien Volodymyr) Zelensky, ils vont mal finir. Tout se terminera tragiquement, y compris pour eux : l’intégrité de l’Ukraine, au moins à l’intérieur de ses frontières actuelles, ne pourra tout simplement pas être maintenue, et ils seront eux-mêmes jugés comme des criminels de guerre. C’est le scénario auquel je crois », a déclaré Alexeï Jouravko.

Il reste à espérer que certains en Ukraine écouteront les paroles d’Alexeï Jouravko, et que l’Ukraine n’ira pas jusqu’au bout de ses fantasmes de reconquête du Donbass par la force, au risque de devoir affronter, cette fois pour de vrai, l’armée russe. Mais pour l’instant on assiste effectivement à ce qui ressemble furieusement à une redite de l’été 2008.

Les bombardements de l’armée ukrainienne contre la RPD et la RPL (Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk) se multiplient, y compris contre les civils, et de nouvelles pièces d’armement lourd ont été filmés sur des trains en gare de Dnipropetrovsk, montrant que l’accumulation d’équipement militaire et de troupes se poursuit côté ukrainien.

Vu l’absence de réaction tant de l’OSCE, que de la France et de l’Allemagne à ces violations des accords de Minsk, les autorités de la RPD ont donné l’ordre à la milice populaire de répondre désormais aux tirs de l’armée ukrainienne. Résultat aujourd’hui après qu’un bombardement de l’armée ukrainienne a fait trois morts et un blessé parmi les soldats de la RPD, la milice populaire a répondu à ces tirs et fait trois morts et quatre blessés parmi les soldats ukrainiens de la 58e brigade des FAU (Forces Armées Ukrainiennes).

Cette situation ressemble à celle qui prévalait en Ossétie du Sud dans les jours et semaines qui ont précédé l’offensive de l’armée géorgienne. Et comme à l’époque, la Russie a averti, à travers la déclaration de Vladimir Poutine de la mi-février, qu’elle n’abandonnera le Donbass sous aucun prétexte.

Que ceux qui ont des oreilles, entendent…

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • xana 6 mars 11:30

    Merci Christelle pour ces informations.

    Il faut vraiment que Moujenko n’ait rien entre les oreilles.

    out le monde sait que l’Amérique attise le conflit pour nuire à la Russie mais ne risquera jamais une intervention directe. Fournir des armes à Moujenko et à quelques mercenaires canadiens pour qu’ils aillent se faire trouer au Donbass leur suffit amplement.


    • Guy19550 Guy19550 6 mars 17:51

      Il y a aussi des rapprochement à faire avec la seconde guerre mondiale. J’aurais bien voulu voir la tête des collabos ukrainiens avec les boches quand la Russie a repris le territoire...

      Il y a environ 1 an il y avait sur Agoravox un dialogue sur le pacte entre Hitler et Staline, le sujet était chaud, ça je m’en souviens. C’est dans cette file que j’ai parlé des documentaires que j’ai trouvé dans un lot de DVD. Seulement, j’ai environ 1 an de retard dans la lecture des vidéos et comme une année est passée depuis, je suis arrivé aux copies que j’ai faite des DVD car moi je ne regarde plus les originaux. C’est bien mieux de regarder les copies, ça permet de louper les pubs.

      Ben maintenant vous savez pour l’origine de ma remarque du premier paragraphe.


      • Guy19550 Guy19550 6 mars 18:02

        J’en dirai plus à l’entr’acte, plus tard, car j’ai pas encore tout regardé.





              • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 6 mars 21:58

                C’est récurent ces problèmes d’artillerie à Dnipropetrovsk.


                • Krokodilo Krokodilo 7 mars 11:59

                  Dans la ligne de votre article sur la réécriture de l’histoire (interdiction de mentionner la « Grande guerre patriotique ») j’ai entendu une info presque amusante : comme beaucoup de députés sont bien plus à l’aise en russe qu’en ukrainien, il paraît que certains l’appellent autrement, genre « langue de l’est » ! C’est vrai ? Sinon, bravo, c’est toujours intéressant et informatif, vu que nos médias classiques sont quasiment mutiques depuis des mois sur ces sujets ou reprennent en gros la version de Kiev par exemple ces jours-ci au sujet de « l’escalade »(voir Nice-matin ou Var-matin)


                  • roman_garev 7 mars 12:20

                    @Krokodilo
                    « il paraît que certains l’appellent autrement, genre « langue de l’est » ! C’est vrai ? »
                    Pas « langue de l’est », mais « l’ukrainien de l’est ».
                    Ces pauvres abrutis qui prétendent avoir creusé la mer Noire aspirent rayer de la liste les Russes, leur langue et leur civilisation dont eux-mêmes ne font qu’une partie insignifiante.


                  • Guy19550 Guy19550 8 mars 09:17

                    Entr’acte :

                    Le premier reportage vu est celui qui relate des activités de Eichmann. L’individu se serait échappé d’un camp de prisonniers américain et retrouvé par la suite en Argentine (assez longtemps après) où il a été pris par les israéliens pour être jugé et pendu. Ce reportage est très bien réalisé par des hollandais. J’ignore s’il existe en Français. Cela a commencé par les autrichiens et à l’époque, Eichmann était encore un gringalet, mais au fil des années, c’est devenu un « artiste » pour ce travail. On parle de collaboration des français et des hollandais (bien sûr pas tous, on ne peut pas généraliser), on ne dit rien de la Belgique, mais je sais que cette collaboration a existé en Belgique également. Le commentaire est des hollandais et ils insistent sur le fait qu’il y avait lieu de faire la différence entre les juifs naturalisés et les autres (j’ai été choqué en entendant cela, car cela est inacceptable à mes yeux). Faire une telle différence est une voltige raciste du plus haut degré. En regardant ce reportage, j’ai repensé au juifs de Odessa, cela se passait après les massacres et ces gens avaient peur. Une partie a été accueillie par les allemands et l’autre par les israéliens. Le reportage ne parle pas des juifs allemands, ni des handicapés, ni des gitans. C’est je pense ce qui manque mais pour le reste, le reportage est très bien fait. C’est une vue occidentale essentiellement, mais elle est valable. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité