• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Impasse politique, confusion et situation tendue en République Populaire de (...)

Impasse politique, confusion et situation tendue en République Populaire de Lougansk

Depuis ce matin, la situation en République Populaire de Lougansk (RPL) est extrêmement confuse, les rumeurs et déclarations officielles se suivent et se contredisent les unes les autres. Les informations fournies d'un officiel/ministère à l'autre divergent à tel point, qu'il est difficile de comprendre ce qui se passe réellement, même pour les habitants.

Tout a commencé ce matin lorsque les gens ont remarqué la présence d'hommes armés, en uniforme militaire, mais sans insignes et portant un bandage blanc au bras dans les rues de Lougansk. Des employés portant l'uniforme du ministère de l'Intérieur s'y trouvaient aussi, ainsi que plusieurs véhicules de transport de troupes blindés, des bus spéciaux et des véhicules de transport du ministère de l'Intérieur.

Les soldats ont demandé aux habitants de ne pas franchir le cordon de sécurité, et plusieurs bâtiments gouvernementaux, scolaires et de bureaux avaient été vidés. Plusieurs rues, dont la Kotsioubinsky et celles proches du parc du Théâtre et du parc des Héros de la Grande Guerre Patriotique (où se trouve le bâtiment de l'administration du chef de la République), avaient été bouclées.

Le centre des relations publiques du ministère de l'Intérieur a alors déclaré qu'il ne s'agissait que d'exercices. Au même moment, il a été rapporté qu'un coup de téléphone anonyme avait signalé la présence d'un engin explosif installé dans le bâtiment de l'administration du chef de la RPL. Cet appel a bien sûr déclenché l'évacuation de tout le personnel et la fouille complète du bâtiment.

C'est alors, que la chaîne de télévision locale GTRK Lougansk 24 a déclaré que les rues avaient été bouclées sur ordre personnel d'Igor Cornet, qui avait pourtant été démis de ses fonctions de ministre de l'Intérieur la veille, lundi 20 novembre.

Il n'en fallait pas plus pour lancer une rumeur de coup d'état, qui a très vite circulé dans plusieurs médias et sur les réseaux sociaux, ajoutant la panique à la confusion ambiante.

Même à l'heure actuelle, il est très difficile de comprendre ce qui se passe réellement à Lougansk (même les gens habitant sur place ne savent pas ce qui se passe véritablement), et de résumer tout cela de manière concise et claire. Voici la chronologie des différentes déclarations officielles qui se sont succédées au milieu de ce maelström.

Les employés du ministère de l'Intérieur font bloc derrière leur ex-ministre

La première déclaration officielle à tomber ce matin est cette lettre venant du personnel du bureau central et des unités territoriales du ministère de l'Intérieur de la RPL déclarant que le département est profondément outré par les actions d'un groupe de personnes qui auraient organisé un véritable harcèlement contre le ministre de l'Intérieur, Igor Kornet.

« Le ministère de l'Intérieur de la République Populaire de Lougansk possède des informations fiables sur les pressions exercées par certaines forces politiques sur les chefs des médias républicains, ainsi que sur des journalistes, blogueurs et utilisateurs actifs des réseaux sociaux ces derniers jours.

Le but de ces pressions, et intimidations des chefs d'opinion, est d'obliger les représentants du « quatrième pouvoir » à lancer une campagne à grande échelle visant à discréditer l'administration du ministère de l'Intérieur.

Récemment, une grande quantité de matériel est apparue sur internet, ainsi que sur les pages des médias de la RPL, discréditant les activités des forces de l'ordre de la République, et principalement le ministre de l'Intérieur.

Ces rebuts diffamatoires sont faits sur-mesure et sont destinés à donner une image négative de la police, et à inspirer des bouleversements sociaux dans la population, » déclare ainsi cette lettre du ministère de l'Intérieur. « Nous attirons votre attention sur le fait que ces publications sont faites suite à des pressions. C'est le résultat de chantages, d'intimidations et de menaces. »

Pour les employés du ministère de l'Intérieur, « ces menteurs à la langue douce ont présenté au chef de la République, Igor Plotnitsky et à la cour, des informations inexactes et non fiables, déformant complètement la réalité, trompant ainsi les autorités de la République. Suite à cela, la cour a adopté une décision hâtive et injustifiée contre le ministre de l'Intérieur. »

Les employés du ministère ont alors défendu la réputation de leur ex-ministre et appelé le chef de la République à écouter ce qu'ils avaient à dire sur ce dossier, puisque selon la constitution de la République, le pouvoir appartient au peuple, et que s'ils sont des employés d'une administration, ils n'en restent pas moins des citoyens. Ils concluent en rappelant leur soutien à Igor Kornet et ce qu'il a apporté à son ministère.

« C'est dans les périodes de troubles qu'il [Igor Kornet] a réussi à rassembler le personnel du ministère pour protéger la République des punisseurs ukrainiens. Mais ce fait est aujourd'hui totalement négligé, » déclare la lettre. « Dans des temps aussi difficiles, les officiels de la République et le personnel ont besoin d'unité, de stabilité et de soutien réciproque.  »

Igor Kornet fait une déclaration publique qui sème la confusion

C'est alors que dans l'après-midi, Igor Kornet fait une déclaration filmée disant qu'un accord aurait finalement était trouvé durant la nuit avec le chef de l'État, et que le problème serait résolu. Il déclare aussi avoir retrouvé son poste de ministre de l'Intérieur de la RPL.

Il dénonce aussi ceux qui ont créé cette situation en désinformant la population et les autorités de la République, y compris la directrice de la compagnie de télévision et de radio d'État.

« Récemment, suite aux actions destructrices d'un certain nombre d'officiels, les critiques des forces de l'ordre se sont intensifiées dans les médias. Longtemps, ces personnes ont délibérément présenté au chef de la République des informations inexactes sur l'implication prétendue d'employés du ministère de l'Intérieur dans des activités illégales.

Cela est dû au fait que des preuves irréfutables ont été obtenues, prouvant l'implication de certains officiels gouvernementaux de haut-rang dans des activités criminelles portant préjudice aux intérêts de la République et du peuple de la région de Lougansk. En tant que représentant de la loi, j'ai l'habitude de parler ouvertement, et ne protégerai donc personne.

Suite à des mesures opérationnelles et d'enquête mises en œuvre par le ministre de l'Intérieur et le ministre de la Sécurité d'état (MGB) de la République, nous avons obtenu la preuve de l'implication d'Anastasia Chourkayeva, directrice de la compagnie de télévision et de radio d'État de la République Populaire de Lougansk, dans les activités des services spéciaux ukrainiens.

Il a été révélé que la chef de l'administration du chef de la RPL, Irina Teizman, et le chef du Service de Sécurité d'État du ministère de l'Intérieur, Evgueni Seliverstov, ont participé à la tentative de coup d'État menée dans le pays en septembre 2016. Suite à cela, l'ex-Premier ministre et mon camarade militaire, Tsyplakov Guennady Nikolayevitch a été tué, et Vitaly Kiselyov, vice-commandant du bureau de la milice populaire de la RPL a été condamné à une longue peine d'emprisonnement.

Ces activités ont été menées avec la participation directe d'un certain nombre d'officiels importants du bureau du Procureur Général, qui ont été impliqués dans la fabrication de ces affaires pénales.

Après que le ministère de l'Intérieur eut obtenu des preuves irréfutables de l'implication de ces individus dans ces crimes, ces derniers ont pris des mesures pour discréditer l'administration et licencier les employés clés du ministère qui étaient directement impliqués dans la divulgation de ce groupe du crime organisé.

Cette nuit, j'ai fourni toutes le matériel disponible au chef de la République Populaire de Lougansk, Igor Plotnitsky, qui a décidé d'ouvrir des affaires pénales et d'arrêter toutes les personnes impliquées  : la directrice générale de la compagnie de télévision et de radio d'État de la RPL, Anastasia Chourkayeva, la chef de l’administration du chef de la RPL, Irina Teizman, et le chef du Service de Sécurité d'État du ministère de l'Intérieur de la République, Evgueni Seliverstov. Je répète que nous contrôlons totalement la situation. »

Igor Plotnitsky infirme totalement la déclaration de Kornet

Peu après cette déclaration d'Igor Kornet, le chef de la RPL, Igor Plotnitsky, a publié sur son site officiel une déclaration contredisant les faits tels qu'énoncés par Kornet. Il a aussi confirmé que Kornet n'a plus le droit de faire des déclarations officielles, ni de faire arrêter qui que ce soit car il n'est plus ministre de l'Intérieur (un ministre par intérim a été désigné, mais son nom n'a pas encore été divulgué).

Le chef de l'État a aussi exhorté l'ex-ministre récalcitrant à respecter la loi et suivre la décision de la cour du 20 novembre et la requête du Comité du Conseil Populaire de la RPL sur la Sécurité d'État et la Défense.

« Aujourd'hui, les habitants de Lougansk ont pu voir un grand nombre de personnes en uniforme militaire dans le centre de la ville, prétendant prendre part à des exercices sous les ordres de la direction du ministère de l'Intérieur de la RPL.

Cette situation s'inscrit dans le prolongement des changements de personnel intervenus hier, à la suite du licenciement légal du ministre de l'Intérieur.

Les événements d'aujourd'hui ont prouvé une fois de plus que la décision qui avait été prise était la bonne. Les tentatives de certaines structures du ministère de l'Intérieur de contester la décision de la cour et la requête du Comité du Conseil Populaire de la RPL sur la Sécurité d'État et la Défense, le travail des forces de l'ordre et des instances judiciaires, la loi, et la protection des droits de l'homme et libertés des citoyens ont dépassé toutes les limites acceptables.

À mon tour, je vous assure que la déclaration de Igor Kornet n'a ni motifs ni validité. Depuis hier, Igor Kornet a été légalement licencié : il y a une décision de justice et une requête du Comité du Conseil Populaire concerné. De plus, un nouveau ministre de l'Intérieur de la République par intérim a été nommé.

Actuellement, l'enquête est en cours, mais dans une autre affaire et avec d'autres accusés. Il n'y a aucune raison d'arrêter Anastasia Chourkayeva, Irina Teizman et Evgueni Selivestrov, et le ministre de l'Intérieur par intérim n'a jamais donné de tels ordres.

Pour ma part, je tiens à vous assurer que la situation est sous le contrôle des autorités de la République Populaire de Lougansk et sera complètement réglée dans un proche avenir. Les tentatives de personnes agissant sous l'influence de la direction illégitime du ministère de l'Intérieur de la RPL visent principalement à créer des tensions sociales dans les villes de la République Populaire de Lougansk et s'inscrivent dans le prolongement des changements de personnel qui ont eu lieu le 20 novembre, en accord avec la législation de la République Populaire de Lougansk.

Cependant, leurs actions ne doivent pas être considérées comme une raison de panique, et seront complètement éliminées dans un proche avenir. Maintenant, les autorités de la République Populaire de Lougansk font tout leur possible pour assurer la sécurité des habitants des villes de la République. Par conséquent, je peux dire avec confiance que les tentatives de certaines personnes de rester au pouvoir au prix de la déstabilisation de la situation à l'intérieur de l'État sont vaines et seront bientôt complètement neutralisées. »

Dans les rues la situation reste calme pendant que l'impasse politique s'aggrave

La situation dans les rues de Lougansk est extrêmement calme. Aucune violence n'a été signalée, et la population de la RPL n'est actuellement pas mise dans une position où elle doive faire un choix entre les deux dirigeants qui s'affrontent. La seule chose dont la population se plaint c'est le manque d'information sur la situation, car il semble d'après les dernières informations reçues que la télévision ne marche pas en RPL ce soir.

Les forces du Service de Sécurité de l'État ont la situation sous contrôle et sont prêtes à réagir pour calmer la situation en cas d'aggravation de la confrontation entre les deux branches des autorités de la République, et de leurs troupes respectives (les unités militaires obéissent aux ordre du chef de l'État et à son administration, pendant que la police semble être restée sous les ordres de Kornet).

Une issue totalement imprévisible

Ce soir des informations continuent de tomber, disant que la déclaration du chef de l'État serait un faux. Comme on peut le voir la situation ne se calme pas sur le plan de la confrontation politique et la guerre de l'information entre les deux administrations se poursuit.

En l'état actuel des choses ce conflit ne menace pas l'unité de la RPL et la population n'a pas à choisir un camp dans cet affrontement avant tout politique. Nous ne pouvons pas exclure que ce conflit de longue date entre les deux administrations ait été envenimé par des forces extérieures qui ont tout avantage à semer le chaos en RPL.

Nous continuons de suivre de très près la situation en RPL, et ne pouvons qu'espérer que les deux administration vont trouver une issue diplomatique à cette confrontation, et que la République en sortira renforcée et plus unie que jamais pour faire face à l'ennemi commun.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • chantecler chantecler 22 novembre 10:38

    Bonjour Christelle Néant ,
    Je pense que tu dois être au courant du rebondissement concernant Maïdan VO , via le site les crises :
    https://www.les-crises.fr/no-news-temoignage-des-snipers-du-massacre-du-maidan-les-ordres-venaient-de-l-opposition/#comments
    Ca calmera peut être tes trolls .


    • VivreenRussie VivreenRussie 22 novembre 11:29

      @chantecler, ce n’est pas un rebondissement, lisez dans les commentaires, sur les Crises, vous trouverez des liens vers un article de Jacques Sapir en 2014 avec les travaux d’un professeur Ukrainien émigré au Canada, il y a aussi un lien en anglais avec l’interview de ce professeur après la diffusion de ce reportage par une chaine italienne.

      Donc pas de rebondissement juste une confirmation...
      De plus outre les travaux du professeur il y a aussi en 2014/2015 un reportage d’un chaine allemande qui allait dans ce sens.

    • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 15:25

      @chantecler
      Bonsoir Chantecler,
      Oui j’ai reçu ce lien, j’ai visionné la vidéo. Cela confirme ce que je dis depuis trois ans. Et là ça va être difficile de faire passer ça pour de la propagande russe (même si les médias ukrainiens essayent).


    • chantecler chantecler 22 novembre 16:15

      @Christelle Néant
      Mais nous sommes d’accord .
      En ce qui me concerne il n’y a pas « rebondissement » mais confirmation de ce qu’un petit nombre avait appris .
      La doxa est mise en défaut .


    • JC_Lavau JC_Lavau 22 novembre 12:36

      Luniterre n’avait pas parlé de Lougansk mais de Donetsk, à l’époque, septembre 2015 :


      • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 15:29

        @JC_Lavau
        À Donetsk la situation est loin de celle de Lougansk. Les deux Républiques ne se sont pas développées politiquement de la même façon. La RPD est plus solide sur ses bases politiques que la RPL.


      • Mychris Mychris 22 novembre 13:59

        La situation politique en RPL n’est pas aussi structurée qu’en RPD il existe une guerre des chefs depuis l’autodétermination. C’est une véritable valse de dirigeants sur fond de corruption. On se croirait presque en Ukraine...


        • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 15:30

          @Mychris
          Comparer la situation en RPL à celle de l’Ukraine, il ne faut pas exagérer, mais oui, la RPD est plus solide sur ses bases politiques que la RPD. Je pense que cela tient à la personnalité des deux chefs d’État, et à leurs parcours qui sont très différents.


        • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 15:47

          @Christelle Néant
          « la RPD est plus solide sur ses bases politiques que la RPL »
          Désolée pour la faute de frappe


        • roman_garev 22 novembre 16:21

          @Mychris
          Pour une fois, je dois me ranger à votre avis (sauf, évidemment, la dernière phrase). Et сe « No comment » de la part du Kremlin en dit beaucoup...


        • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 16:24

          @roman_garev
          Ravie de vous revoir ici Roman smiley
          Oui le silence de Moscou sur toute cette affaire est troublant. Je continue de suivre la situation et je rassemble les informations, article à venir j’espère encore ce soir sur l’évolution de la situation.


        • roman_garev 22 novembre 17:11

          @Christelle Néant
          Bonjour Christelle,

          Merci. Je crois que vous aurez plus d’infos et plus tôt que moi.
          Avez-vous vu ça et ça (n’oubliez pas de cliquer sur les « + » là-bas) ?

        • roman_garev 22 novembre 17:26

          @roman_garev
          Christelle, il semble que pour la réalisation du projet « Malorussie à la place de l’Ukraine » l’unicité du commandement (единоначалие) est strictement nécessaire.

          La Russie va terminer les opérations actives en Syrie. Poutine durant deux jours a recontré ou parlé par phone avec tous ceux qui sont impliqués (Syrie, Turquie, Iran, Qatar, Arabie, USA...).
          Les accords de Minsk sonr ensevelis par les soins l’Ukraine. De deux garants européens l’un est disparu de la politique, l’autre (Merkel) a d’autres chats à fouetter. Trump semble s’être distancé (d’ailleurs il n’a jamais vraiment supporté Kiev qui le traitait de clown lors son électorale)... Il est temps, les gens sont à bout.

        • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 17:27

          @roman_garev
          Merci pour ces liens Roman, j’avais certaines de ces infos mais pas toutes. Il me manquait cette vidéo du commandant de Brianka. Je continue de suivre et fouiller pour avoir les dernières informations.


        • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 17:27

          @roman_garev
          Il semble que l’on se dirige à grand pas vers un tel scénario...


        • roman_garev 22 novembre 18:13

          @Christelle Néant
          Christelle, cela me semble une analyse assez juste...


        • roman_garev 22 novembre 18:15

          @roman_garev
          P.S. Et ceci de même.


        • roman_garev 22 novembre 17:43

          Trois camions avec les soldats ukrainiens camouflés en uniforme russe sont arrivés à Svetlodarsk (dans la partie du Donbass sous l’occupation de Kiev). Y attendent déjà des équipes de TV ukrainiens et occidentaux. On attend la provocation sous le faux drapeau.


          • roman_garev 22 novembre 18:58

            Suite : conférence de presse d’Igor Cornette (vidéo en russe).


            • VivreenRussie VivreenRussie 22 novembre 19:30

              @roman_garev, pour ma part je suis cette info chez Cassad, il y a de nombreuses vidéos dans les articles et quelques fois dans les commentaires :

              Comme le dit Christelle pour le moment il est difficile de bien comprendre toute la situation c’est info, intox, contre-info...
              Il est sans doute preferable d’attendre un peu pour y voir un peu plus clair...

            • roman_garev 22 novembre 21:23

              @VivreenRussie
              Ne lisez jamais Cassad, c’est mon conseil amical.


            • VivreenRussie VivreenRussie 23 novembre 06:41

              @roman_garev, Pouvez vous développer un peu ?

              Il est dans le « top 10 » (7e) des blogs sur LiveJournal. Dans ces articles des derniers jours au sujet des événements actuels il y a près de 2500 commentaires... 
              Il habite en Crimée et n’hésite pas à rencontrer ses lecteurs, comme dernièrement sur Moscou.
              Donc je ne suis pas le seul à lire son blog.

            • roman_garev 23 novembre 15:01

              @VivreenRussie
              Le fait d’être dans le top sur Livejournal et avoir des milliers de commentaires (pour 150 millions de Russes et quelques 30 millions d’Ukrainiens parlant russe) ne témoigne guère de la qualité de sa paperasse.

              Si on relit les articles du personnage de 2014, avec ses analyses et pronostics, on y verra plus clair...

            • JMBerniolles 22 novembre 20:04
              Bonjour,

              Il y a un article d’Adam Garrie dans The Duran, icisur ce sujet.

              Il explique cela comme une querelle interne pour le pouvoir et dit que Kiev ne semble pas pouvoir exploiter militairement la faiblesse de la jeune République qui s’en suit.

              Personnellement, je serais plus méfiant. Il semble qu’au contraire Kiev prépare une action militaire.







              • JMBerniolles 22 novembre 20:07
                @JMBerniolles

                Le lien Adam Garrie

              • roman_garev 22 novembre 21:30

                @JMBerniolles
                Kiev peut préparer ce qu’il veut. Dans ses rêves alcooliques et drogués il a déjà occupé toute la Russie (jusqu’à lOcéan Pacifique) et organise le défilé militaire sur la Place Rouge.

                Rien ne changera (sinon que ce ne serait que pour du bien) si des fois on arrête demain tel ou tel bureaucrate de la RPL. L’armée populaire reste à veiller sur une agression nazie éventuelle.

              • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 22:05

                @roman_garev
                Oui l’armée et la police font leur travail quoi qu’il arrive en RPL. D’où le fait que la république n’est pas en danger.
                Mon article de synthèse d’aujourd’hui https://dnipress.com/fr/posts/la-rpl-toujours-dans-limpasse-deuxieme-jour-de-la-confrontation-entre-le-chef-de-letat-et-le-ministere-de-linterieur/
                Je l’envoie en modération d’ici quelques minutes. En espérant qu’il ne mettra pas trois jours à être publié...


              • roman_garev 22 novembre 21:21

                Le Parquet de la RPL est débloqué. Quelques procureurs et ex-procureurs ont fait des dépositions devant le Ministère de la Sécurité d’État (voir les vidéos en russe) sur la fabrication par le Parquet, selon la commande du pouvoir de la RPL, du prétendu « coup d’État » en automne 2016. Suite à cette falsification le Premier ministre de la RPL Guénnady Tsypkalov, arrêté pour la soi-disant organisation du prétendu coup d’État, s’était soi-disant pendu dans sa cellule. En fait, selon les dépositions de ce soir, il est mort suite aux supplices, et la conclusion sur la cause de sa mort a été également falsifiée.


                Si on a ces jours un vrai coup d’État dans cette république, il est pour le moins très civilisé. Pas un seul coup d’arme. Le Parquet, les ministères de la Sécurité d’État et de l’Intérieur avancent conjointement des accusations sévères contre le Chef de la République qui siège dans sa résidence entouré de sa garde personnelle (en attendant la décision du Kremlin, je crois, car il n’a plus rien ni personne à qui espérer). L’armée ne s’y mêle pas. Le peuple attend. 

                Attendons donc le lendemain.


                • Le Panda Le Panda 22 novembre 21:43

                  @Christelle,

                  Bonsoir,

                  Merci de toute votre aide, de la qualité de vos article. Le mien à Maroc est sorti grace au concours de masse d’intervenants dont la majorité de votre trempe. Je continuerai à vous apporter mon appui Amicalement


                  • Christelle Néant Christelle Néant 22 novembre 22:02

                    @Le Panda
                    De rien smiley Mon article sur les retraites en RPD est toujours bloqué quant à lui. Je n’avais pas mis de commentaire pour celui sur le Maroc mais j’avais voté pour.
                    En tout cas, merci de votre soutien et de vos encouragements.


                  • Le Panda Le Panda 22 novembre 22:28

                    @Christelle Néant
                    De rien  Mon article sur les retraites en RPD est toujours bloqué quant à lui. Je n’avais pas mis de commentaire pour celui sur le Maroc mais j’avais voté pour.
                    En tout cas, merci de votre soutien et de vos encouragements.

                    Je viens de le lire et avec mon vote pour bien entendu il est à plus 2 poursuivez et je vous suis, je trouve que vous êtes quelqu’un qui apporte un plus  smiley Je n’ai pas vu commentaire consœur sur l’article du MAROC EN LIGNE Confraternellement 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires