• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Invasion du nord de la Syrie par la Turquie : Le martyre bien programmé (...)

Invasion du nord de la Syrie par la Turquie : Le martyre bien programmé d’Afrin

Un scandale diplomatique, militaire et humanitaire se produit depuis le 20 Janvier 2018 : Erdogan a décidé de bombarder et de lancer ses chars à l’assaut des zones kurdes en Syrie, au mépris des lois internationales les plus élémentaires. Le deuxième scandale est que cette invasion semble avoir été négociée et soigneusement préparée avec Poutine. Le troisième scandale est que la classe politique française, européenne et occidentale en générale s’est refusée à réagir et même à en débattre ensemble. Un exemple concret presque caricatural de l’attitude dite des « trois singes » (refuser de voir, d’entendre et d’en parler) qui ronge toutes nos démocraties depuis bien longtemps, direz-vous. La crédibilité de la diplomatie française et des institutions européennes est une nouvelle fois mise à l’épreuve en Syrie. Analyse de la situation et lancement du débat national sur AGORAVOX.

Erdogan avait espéré que les djihadistes de DAECH puis ensuite ceux de l’AES viendraient enfin à bout des kurdes. Malgré le ravitaillement en essence, armes, argent et djihadistes passant ouvertement par la Turquie, rien n’avait finalement pu briser ces combattant(e)s kurdes entêté(e)s à défendre leur sol et leur exemplaire laïcité. Accrochés à leurs maisons, hameaux, piton rocheux ou au moindre relief défensif qu’ils connaissent depuis leur enfance et la nuit des temps, ils ont bloqué chaque assaut d’un ennemi bien plus nombreux, fanatisé, sanguinaire et surtout extraordinairement équipés en matériel moderne. A la surprise de tous les spécialistes penchés sur ce vaste champ de bataille, ils se sont même offert le luxe de faire reculer l’élite de ces soldats d’Allah. Au point d’être en mesure d’unifier toutes les régions kurdes le long de la frontière turque !

L’opération « Bouclier de l’Euphrate » lancée par les turcs en 2016 (voir carte n°1) avaient pour objectif d’empêcher toute réunification territoriale kurde et de maintenir coûte que coûte un cordon ombilical avec les djihadistes anti Bachar El Assad plus au sud. La périlleuse et spectaculaire offensive (carte 1, en rose) des forces gouvernementales syriennes et russes dans la zone d’ALEP, puis le large contournement vers l’Est, a contré et bloqué le projet turc (carte 1, flèches vertes). Plus aucun ravitaillement de DAECH n’était possible. A partir du jour où les troupes kurdes et russo-gouvernementales ont obtenu cette ligne commune bloquant la vitale aide logistique en provenance de Turquie, les jours de DAECH étaient comptés. Ce que les bombardements alliés (sans ou avec « bavures » civiles) n’ont pu et ne pouvaient obtenir, les hommes et les femmes soldats kurdes l’ont réalisé. Avec l’aide des russes (… et des conseillers américains), ils ont vaincu le fanatisme islamique et se sont installés sur la scène diplomatique. Au point de faire peur à Erdogan, maintenant bloqué et isolé des autres forces pro charia qu’il n’avait cessé d’aider (dont l’ambition initiale était de prendre Damas la « laïque »).

Ne pouvant affronter directement la Russie et le gouvernement syrien, Erdogan devait impérativement trouver un moyen de retisser son cordon ombilical et ses artères de communication avec les forces djihadistes pro charia du sud. Le seul moyen est donc de s’emparer du foyer kurde d’AFRIN. Il lui a fallu négocier cette invasion avec son ennemi-ami russe Poutine. En vertu de l’incroyable accord consenti par Poutine à Astana au printemps dernier (digne du sulfureux accord Staline-Ribbentrop de 1939), feu vert lui a été donné. A la grande surprise des généraux de l’OTAN, Poutine a installé des batteries de missiles anti-aériens au sein des troupes turques le long de la frontière kurde. De ce fait, l’espace aérien a donc a été complètement dégagé des avions US et alliés (mais également russes…). Les troupes russes stationnées à AFRIN ont reçu l’ordre de se retirer vers la région d’ALEP. Médias et diplomates russes interrompent toutes les critiques contre Erdogan notamment vis-à-vis des kurdes.

20 janvier 2018, l’opération « Rameau d’olivier » est déclenché. L’assaut turc est ordonné. Les canons tirent. Les avions bombardent. Les chars s’élancent sur les terres ancestrales des Kurdes de la stratégique région d’AFRIN.

Le prétexte de l’invasion : un (des) tir(s) de roquette en provenance de Syrie dont les kurdes ont d’ailleurs nié la responsabilité. Quel intérêt avaient-ils à exciter Erdogan et à provoquer la puissante armée turque massée à la frontière et impatiente depuis 2016 d’avancer ses centaines de blindés ? Aucun ! Comme avec les polonais en 1939, les démocraties occidentales ont cru (ou fait semblant de croire) la propagande Turque sur la nécessité d’une zone de 30 Km sans kurdes tout le long de la frontière turque !!! Les tentatives d’interposition pacifique via l’ONU sont bloquées par les russes. Embourbés dans leurs querelles judiciaires gouvernementales internes, les américains hésitent à prendre position. Affaiblie politiquement, Merkel se questionne sur l’éventuelle modernisation des chars allemands utilisés par les turcs. A la stupéfaction de la majorité des parlementaires de tous bords, Emmanuel Macron déclare officiellement « comprendre » la motivation des turcs et leur conseil néanmoins de la « retenue » !... On se croirait en 1938 à Munich avec Daladier. Les médias français préfèrent parler en long et en large de la météo et des chroniques nécrologiques ou judiciaires (on n’a jamais autant martelé l’opinion publique de ces sujets domestiques que pendant ces semaines sanglantes à SAFRIN !). Comme les tchécoslovaques à l’époque, la France va-t-elle sacrifier les kurdes ? Et pourquoi ? Pour préserver son commerce extérieur avec les pays musulmans pro charia ?

Au vu de l’entêtement de la population kurde à défendre son territoire ancestral autant que ses valeurs et son mode de vie,

au vu de la détermination d’Erdogan à consolider son pouvoir interne avec une guerre de (re)conquête dans l’ancien empire Ottoman,

au vu du désintérêt complet et ancien des démocraties pour les minorités opprimées d’Orient (chrétien, kurdes, etc.),

au vu du froid calcul politique des multiples acteurs internes et externes à la Syrie,

il est clair, il est même certain que cette invasion du sanctuaire kurde d’AFRIN va se terminer en longue, en très longue boucherie. Une situation parfaite pour certains chefs d’Etat souhaitant l’affaiblissement d’autres chefs d’Etat.

Si les USA et les Européens décident de ne pas intervenir militairement, et donc si les kurdes sont écrasés, ce sera un énorme bénéfice diplomatique dans le monde islamiste pour Erdogan (pourfendeur d’ennemis séculaires et anti charia) et pour Poutine (seul futur sauveur crédible des minorités et de la laïcité, car ayant eu la preuve qu’ils ne peuvent pas vraiment compter sur les USA et encore moins sur « l’Europe de la méduse »).

Et si les démocraties occidentales décident d’intervenir concrètement, de mettre un doigt dans l’engrenage mortifère, de venir au secours des kurdes, la configuration militaire et géographique d’AFRIN génèrera un épuisant et indéfendable chaudron militaire à la Dien Bien Phu (voir carte n°2).

Je suis farouchement partisan d’aider les kurdes à conquérir leur véritable autonomie au sein de la Syrie (et au sein des trois autres Etats). J’estime aussi qu’il faut agir promptement et fermement pour AFRIN. Mais je vois également dans cette affaire un joli piège militaire et diplomatique.

Explication :

Erdogan pouvait isoler militairement AFRIN de la région d’ALEP via un assaut aéroporté puis blindé dans la longue bande sud ne faisant que 8 à 10 km de large (via la zone ASL pro charia de l’Est qu’elle contrôle déjà, avec trois grandes bases militaires permises par l’accord d’Astana. Voir zone verte carte n°2). Il pouvait ensuite négocier l’approvisionnement civil en provenance d’ALEP et du sud, en échange de la « démilitarisation » de la région d’AFRIN (qui aurait conservé son actuelle autogestion).

Mais Erdogan n’est pas Alexandre le grand. Il ne veut pas la paix, la collaboration, les fêtes et les mariages entre les peuples. Ces écrits, ses déclarations et ses actes démontrent qu’il veut la disparition de cette enclave kurde laïque (dont les femmes ont la scandaleuse manie d’être sans foulard et de participer en plus aux combats !). Il préfère donc bombarder avec ses canons, ses chars et ses avions, en envoyant devant ses blindés la crème de ses mercenaires islamistes, pour bien « récurer chaque recoin ». Pourquoi n’étrangle t-il pas le long « cou » du sud d’AFRIN ? Par gentillesse afin de permettre à AFRIN de recevoir nourritures, médicaments, munitions, armes et soldats ? Par incompétence militaire ? Non.

En fait, ce couloir sud est épargné afin de laisser arriver sous ses canons le maximum de renforts kurdes ! Il compte les détruire au fur et à mesure de leur lente arrivée (car à pied). 

Et si sa manœuvre pour saigner à mort et humilier l’ensemble des forces kurdes ne fonctionne pas ? Il continuera à bombarder afin d’entrainer le départ de la majeure partie de la population d’AFRIN. Elle sera purgée à travers cette longue trachée devenant une sorte « d’anus dévidoir » vers ALEP (ou vers la future ville kurde déjà officiellement et médiatiquement annoncée comme prochaine cible : Manbij !).

J’invite les internautes à poursuivre cette discussion, notamment afin de comprendre les raisons amenant Poutine et Bachar El Assad à offrir sur un plateau une telle région stratégique à Erdogan. Sur le plan militaire, cet inestimable cadeau redonnera une salvatrice bouffée d’oxygène aux forces islamique pro charia dans tout le sud de la Syrie (via ce raccordement géographique à la Turquie). Le retour de la logistique turque prolongera fatalement la guerre en Syrie pour des décennies. Certes, Bachar El Assad sera attristé de la perte de cette petite province du nord (qu’il ne peut de toutes manières ni conquérir ni défendre). Mais il sera largement consolé par l’affaiblissement de son allié kurde un peu trop autonome. Il pourra aussi maintenir sa sanglante dictature grâce à la précieuse cause politique de libération du territoire national occupé par les turcs, tout en conservant son image de défenseur des minorités opprimées par les « islamistes esclavagistes et égorgeurs ».

Sur cet échiquier transformé en merdier de guerre perpétuelle, le stratège Poutine demeurera l’indispensable allié de ce gouvernement dictatorial (mais néanmoins laïc), en conservant ses juteuses ventes d’armes ainsi que ses précieuses bases militaires dans toute la région condamnée à une dévastation sans fin.

Les USA ? Après les coûteux bourbiers d’Irak et d’Afghanistan, englués dans leur divers procès domestiques, ils hésiteront à s’engager dans ce cloaque de Syrie. Mais, avec Trump, ils n’oublieront surement pas que les ventes d’armes seront de facto favorisées et même garanties sur le long terme par le choix d’une… non défense des kurdes d’AFRIN !

Le rôle idéal et souhaitable de l’Europe et de la France ?

Le rôle possible, concrètement : Avec les médias, le personnel politique, la population ainsi que les misérables moyens militaires et financiers dont nous disposons, sommes-nous capables d'envoyer des armes anti-char et d'agir diplomatiquement avec honneur et fermeté ?

Une déshonorante décision de n’accorder aucune aide matérielle aux résistants d’AFRIN, autrement qu’avec de simples sacs de médicaments et de riz ? (souvent confisqués ensuite par les bourreaux). Mais une aide humanitaire « bébé phoque » qui nous donnerait bonne conscience...

Un éventuel cynisme de ne même pas en débattre ? (attitude fréquente parmi nos élites politiques. Exemples de certains gros dossiers « orphelins » : scandales des dizaines de milliards de taux d’intérêts abusifs non remboursés aux communes malgré 3 décisions de justice ; scandale du futur immense krach sur les produits spéculatifs dits « dérivés » (qui devraient être lourdement taxés pour financer l’indispensable baisse des charges sur le travail salarial, libéral et artisanal) ; scandale du gouffre financier EPR n’ayant pu produire un seul mégawat depuis dix ans (au dépend des sécuritaires centrales nucléaires alternatives sans uranium) ; etc.

Chers internautes, à vos plumes pour tenter à nouveau de réveiller notre caste dirigeante « Dagobert » de droite et de gauche !

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • Gatling Gatling 8 février 2018 12:09

    @l’auteur  « au mépris des lois internationales les plus élémentaires. »

    Une première dans la région .... vraiment ?  smiley 

    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 2018 12:48

      Si l’on prend la peine de rechercher une carte détaillée des ethnicités du nord de la Syrie, on se rend compte que les turcs envahissent la partie turkmène entre deux territoires kurdes.

      On ne peut pas être farouchement pour la domination d’une ethnicité sur une région vivant dans la mixité depuis des millénaires sans une autre raison que les flyers distribués par la bien-pensance non ?

      C’est bien moins vendeur que votre carte avec les ricains et les russkov, je l’avoue.

      J’invite les internautes à poursuivre cette discussion, notamment afin de comprendre les raisons amenant Poutine et Bachar El Assad à offrir sur un plateau une telle région stratégique à Erdogan.

      Je crois pas que c’est dans la nature d’Erdogan d’attendre de se voir offrir une occasion de faire taire ses ennemis politiques au parlement et ses ennemis militaires à l’est.

      Sur le plan militaire, cet inestimable cadeau redonnera une salvatrice bouffée d’oxygène aux forces islamique pro charia dans tout le sud de la Syrie

      Le fond du problème n’a jamais été les zinzins islamistes, voyons. La géopolitique c’est pas aussi simple que Starsky et Hutch.
      Le moins qu’on puisse dire c’est que la situation est compliquée et qu’on ne peut pas simplement prendre partie pour l’un ou pour l’autre comme vous le faites.
      Par exemple : vous ne pouvez pas êtres contre Erdogan, tant que vous n’êtes pas prêt à recevoir les 2,5 millions de réfugiés qu’il garde en stock pour l’Europe, plus de deux fois ce qu’il nous a déjà envoyé en cadeau.

      A méditer donc


      • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 13:31

        @La Voix De Ton Maître
        Vous avez raison concernant la zone turkmène. C’était d’ailleurs l’argument officiel des turcs auprès des « nombreux intervenants » dans cette région ensanglantée.

        Vous avez également raison concernant « l’arme dissuasive » des 2,5 millions d’immigrés qu’il a sous le coude. D’où le terme péjoratif d’Europe de la méduse... (des européens médusés par la situation, paralysés par ce risque de déferlement humain qu’ils n’ont aucun moyen d’arrêter.

        Mais il y aura un fait historique qui demeurera dans la postérité :
        (Malgré l’avion russe abattu par les turcs)
        L’accord russo-turc d’Astana, l’installation des missiles anti aérien russes au milieu des régiments turcs (de l’OTAN !!!) massés le long de la frontière (qui aurait pu prédire un tel renversement d’alliance aussi brutal), la curieuse disparition dans cet espace aérien de tous les avions russes, le retrait unilatéral des troupes russes d’AFRIN vers ALEP, le rock and rol médiatique et diplomatique russe désignant maintenant les kurdes comme les futures cibles terroristes à détruire...

        Quoique l’on puisse arguer, une claire boucherie est en préparation pour ces prochaines semaines... et les prochaines années !
        A+
        Cordialement.


      • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 2018 14:48

        @REMY Ronald

        Exact, le rapprochement Russo-Turc c’est ce qui change la tectonique de l’histoire.

        Le coeur du problème c’est la répétition du scénario irakien :
        - On prend une région ou des gens différents ont vécu plus ou moins pacifiquement ensemble
        - On met la pagaille
        - Chaque clan/caste/secte se met à s’opposer ouvertement alors que la distinction géographie n’avait jamais été claire.
        - Il n’y plus de solution simple, le déplacement de populations deviendra inévitable

        L’échec irakien des États-Unis est devenu une stratégie


      • popov 12 février 2018 08:59

        @La Voix 

         
        De Ton Maître vous ne pouvez pas êtres contre Erdogan, tant que vous n’êtes pas prêt à recevoir les 2,5 millions de réfugiés qu’il garde en stock pour l’Europe
         
        Si les élus européens en avaient, ils pourraient signifier à Erdogan que pour chaque « réfugié » qu’il leur envoie, vous lui renvoyez un citoyen turc résidant en Europe, en commençant par les imams qu’il finance.
         
        Je mets bien le mot réfugié entre guillemets, parce que dans le lot, il y a des Afghans, des Somaliens, des Érythréens, des Maghrébins, bref beaucoup de gens qui n’ont rien à voir avec la guerre en Syrie et qui se retrouvent comme par hasard sur le territoire turc au moment opportun.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 2018 12:55

        Tous ces gens susceptibles qui se traitent tous mutuellement de terroristes, ça laisse songeur. On n’y comprend plus rien :

        dans un article de propagande russe publié avant hier sur AVox, il était pourtant bien dit que les milices kurdes en Syrie étaient maintenant assimilées à Daesh !?! smiley Alors que penser ?

        et vous voudriez que la France intervienne ?

        Mais pour dire quoi au juste ? Après avoir échoué à renverser Assad, « Erdogan doit partir » ?

        Et, concrètement, on envoie des avions alors que, comme vous le dites, les principaux acteurs sur le terrain sont fermement déterminés à laisser faire ?


        • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 14:21

          @Olivier Perriet
          Bonjour.
          Mais j’interpelle les internautes sur les diverses possibilités d’aider les kurdes sans tomber dans ce qui me parait être un joli piège diplomatique et militaire. J’ai eu assez souvent raison avant tout le monde pendant 45 ans pour m’offrir le droit à l’incertitude sur ce présent « dossier explosif ». Incertitude ne veut pas dire mollesse ou abandon déguisé. Car je suis en faveur d’une intervention ferme et efficace, autre que du type « humanitaire bébé phoque bonne conscience ». Reste à savoir comment.

          Ce qui est frustrant dans ce débat que je ne souhaite pas de type café du commerce, c’est qu’une part des actions diplomatiques et militaires que j’ai en tête ne peuvent être que confidentielles, bien évidemment.
          A+
          Cordialement.


        • samy Levrai samy Levrai 8 février 2018 17:13

          @REMY Ronald
          Tu es pour une intervention militaire en toute illégalité internationale ? tu es pour une bonne guerre humanitaire sans mandat de l’ONU ? Tu as surement une invitation de Bachar El Assad pour intervenir dans son pays ...

           Tu es pour envahir des pays souverains pour plaire aux intérêts américains ? 
          Sais tu combien de bronzés nous avons déjà liquidés en guerre humanitaires ?
           je parle bien sur de civils et d’infrastructures civiles... (les armées des pays dont nous détruisons la population sont toujours des armées naines.)
          Où étais tu quand les hordes de takfirs étrangers déferlaient sur la Syrie et que l’occidents lui distribuaient des armes et les formaient pour les utiliser ? 

          Le seul homme qui a une légalité et une legitimité à parler en Syrie s’appelle Bachar El Assad, les autres sont soit ses invités ( Russie, Iran,..) ou ses envahisseurs ( France, Etats Unis, GB, Arabie, Qatar,Israel, etc...) en toute illegalité.


        • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 18:10

          @samy Levrai
          Bonjour.
          C’est Erdogan qui veut la peau de Bachar El Assad. C’est Erdogan qui a lancé ses chars sur le nord de la Syrie sans autorisation du gouvernement Syrien. Le gouvernement Syrien a officiellement déposé une plainte à l’ONU pour cela. Bachar El Assad veut officiellement le départ des troupes de Erdogan. Je suis d’accord avec lui sur ce point. Mon texte ne dit pas le contraire. Et vous ne pouvez me faire dire le contraire.

          La coûteuse aide matérielle apportée par la France aux mouvances d’Al Nostra (El Kaïda) est une aberration née dans la tête de François Hollande. Ce mauvais président a eu la démence de choisir la dictature des égorgeurs pro charia pour nuire à une dictature laïque anti charia. Un calcul mercantile et un discrédit diplomatique que la France va payer cher pendant très longtemps. Heureusement, la coalition PS-Verts a été sévèrement sanctionnée par le peuple français et n’a obtenu que 6% aux dernières élections (5% pour les Verts et 1% pour les socialistes partisans de Hollande ?). Hollande n’est plus le chef de l’Etat français. C’est un grand soulagement pour 94% des électeurs français.
          Un changement de politique diplomatique est donc attendu.
          Nous y contribuons courageusement malgré nos maigres moyens.

          Je l’ai écrit, je le répète et j’insiste lourdement là dessus :
          La Syrie doit absolument conserver le « verrou » que représente la région d’AFRIN. Que Bachar El Assad soit mal conseillé (par les russes ?) et laisse ses alliés kurdes se faire écraser là bas serait un mauvais calcul pour la paix future, et, à terme, pour l’intégrité territoriale de la Syrie. Si AFRIN tombe, tôt ou tard, après MANBIJ, ALEP tombera aussi. Car en réalité, si vous regardez la carte, AFRIN protège ALEP.
          Conclusion :
          J’espère que le gouvernement Syrien laissera passer beaucoup d’armes modernes par le biais des étroits et fragiles couloirs d’ALEP et du sud d’AFRIN. Si Bachar El Assad fait ce choix avec intelligence, courage et détermination, Poutine (malgré son accord machiavélique d’Astana avec Erdogan) ne s’interposera surement pas.
          A+
          Cordialement.


        • samy Levrai samy Levrai 8 février 2018 19:34

          @REMY Ronald
          Salut,

          J’ai cru comprendre qu’une offre avait été faite aux Kurdes : reconnaître la souveraineté de la Syrie ( c’est à dire son président légal et légitime reconnu comme tel par l’ONU, Bachar El Assad) sur ce qui est son territoire, ceci a été refusé par les kurdes, les turcs ne voulant pas d’un Etat kurde, ils leur mettent sur la figure... il suffit que les kurdes acceptent l’offre russo syrienne pour que les turcs s’arrêtent et rentre chez eux.
          Les occidentaux n’ont aucune raison légale d’être militairement présent à l’interieur des frontières d’un pays souverain sans mandat de l’ONU ou invitation par le chef de l’Etat légitime.
          Il est drôle de les voir réagir comme des vierges effarouchées devant un autre pays entrant en toute illégalité lui aussi...
          Les russes sont présents en Syrie sur invitation, il sont donc légalement présent au vu du droit international, ils négocient avec les turcs parce que les syriens et les turcs ne peuvent le faire sans intermédiaire, mais le jeu joué ( malgré les plaintes officielles syriennes ) est clairement à l’avantage de El Assad, qui voit en plus les chars turcs et les terroristes islamistes qui servent de chair à canon aux turcs  se faire detruire par la résistance des kurdes aidés par une géographie généreuse ( les kurdes font face eux à une armée moderne qui leur fait aussi bien mal).
          Un jeu à somme positive pour la Syrie qui n’attend qu’un « mot kurde » pour reprendre possession de son territoire sans combattre. Il n’y aura aucune arme livrée, le mieux est d’attendre que le fruit tombe.

          Nous sommes dans l’OTAN, nous n’avons plus de politiques étrangères autres que celles de défendre les intérêts des américains, pas la peine d’accuser une marionnette ( hollande) ou une autre ...
          cordialement.

        • waymel bernard waymel bernard 8 février 2018 23:05

          @samy Levrai il y aurait eu effectivement une offre russo-syrienne faite au kurdes. Mais ils ont préféré rester sous l’aile américaine en acceptant la création d’une armée de 30 000 hommes composée à parts égales de kurdes et d’anciens combattants de l’État islamique recyclés. Les russes se vengent sans que cela ne leur coûte un seul rouble. Et Bachar a les mains libres pour tenter de reprendre la zone d’Idlib encore aux mains d’islamistes fous furieux, leurs soutiens turcs étant pris par ailleurs.


        • samy Levrai samy Levrai 8 février 2018 23:13

          @waymel bernard
          Cela me semble une analyse plus pertinente que celle de l’auteur.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 février 2018 11:34

          @REMY Ronald

          Pour ma part (si tant est que mon avis soit important), je ne pense pas que la création d’états kurdes indépendants soit une bonne chose, ça va juste créer des problèmes en plus.

          Le « Kurdistan irakien » est un truc bancal depuis 1991. Je ne suis pas pour les partitions.

          Maintenant sur les subtilités des négociations, je ne suis pas dans le secret, mais vous avez des propagandistes du Kremlin au dessus qui savent tout sur tout smiley  :

          Ils disent que les milices kurdes ont préféré l’alliance avec les USA, qui leur ont sûrement promis beaucoup (trop), et que pour cela elles doivent être exterminées.

          Nulle part on n’a toutefois entendu une revendication indépendantiste, ou alors je me trompe. Si je ne m’abuse, il y a même des chefs kurdes qui ont appelé Damas à l’aide.

          Assad fait encore là preuve de toute sa capacité de grand rassembleur ( smiley ). Encore quelques milliers de morts et quelques millions d’exilés et tout sera parfait pour lui.

          Le problème : l’intervention turque avec le feu vert de Damas ne risque pas de favoriser la (ré) insertion des kurdes dans la Syrie.

          Assad est persuadé d’avoir gagné la guerre et il se croit fondé à être intransigeant. On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.


        • REMY Ronald REMY Ronald 9 février 2018 13:42

          @Olivier Perriet
          Les partitions sont à la mode en Europe (Ecosse en GB, flamands en Belgique, Catalogne en Espagne, Lombardie en Italie, Nlle Calédonie, Corse, etc. en France, Dombass en Ukraine, etc.
          Mais oui, vous avez raison, je confirme que les kurdes syrien ont réclamé et continuent de réclamer une autonomie DANS la République syrienne, en aucun cas ils n’ont revendiqué l’indépendance. Ils ont toujours été clairs là dessus par rapport aux kurdes Irakiens. idem pour les kurdes de Turquie (3eme force électorale de Turquie) qui parlent eux aussi d’autonomie et jamais d’indépendance.
          .
          Oui, vous avez effectivement raison aussi, la propagande tente de nous bourrer le crâne (exemple des prétendus actes de provocation d’origine kurdes sur les troupes turques...
          ...dont les centaines de blindés massées à la frontière n’attendaient qu’un prétexte quelconque pour enfoncer la frontière !)
          .
          Oui, Bachar El Assad a la possibilité légale d’aider voire même de venir au secours des kurdes.
          S’il y consent,
          (même une fois les forces kurdes étrillées, affaiblies et dans un triste état)
          le « boucher Assad » passera à nouveau pour l’unique défenseur des minorités syriennes et redorera son blason sur le plan diplomatique.
          .
          Notez que j’ai glissé le terme « s’il y consent ».
          Aura t-il l’intelligence d’y consentir assez tôt ?
          Là est le problème et l’énorme risque à la fois pour lui et pour l’intégrité territoriale future de la Syrie.
          D’où l’urgence de la propagation de ce débat.
          A+
          Cordialement.


        • JC_Lavau JC_Lavau 9 février 2018 15:44

          @REMY Ronald. Si tu traites ton voisin de « boucher » alors qu’il est ophtalmologiste, que tu l’accuses de toutes sortes de crimes, il sera moins empressé de venir à ton secours dans les bagarres que tu provoques toi-même.


        • Diogène diogène 8 février 2018 13:03

          « l’attitude dite des « trois singes » (refuser de voir, d’entendre et d’en parler) »


          encore !

          il faut arrêter de servir ce contresens concernant la symbolique des trois singes 

          les verbes à utiliser ne sont pas « voir entendre, dire », mais « écouter , regarder et répéter » des choses que l’on n’a fait qu’apercevoir un aspect partiel ou entendu parler par la rumeur... et contribué à faire circuler par esprit de commérage.

          Il y a ceux qui voient des choses et en parlent, mais n’écoutent pas ce que l’on leur dit…

          Il y a ceux qui ne voient rien, écoutent les autres et en parlent…

          Il y a ceux qui entendent et voient des choses, mais n’en parlent pas…

          c’est une peu plus subtile que la réduction qu’en fait l’auteur qui réduit ce symbole de la sgesse orientale à la politique de l’Autruche.


          • Massada Massada 8 février 2018 13:14

            20 ième jour de l’agression turque contre Afrin. 

            L’armée d’Erdogan ne progresse pas et essuie de lourdes pertes.
             
            Cela tient au mode opératoire des Turcs, toujours semblable et dénué d’imagination : 
            ils commencent par noyer un objectif sous les bombes des chasseurs-bombardiers F-16, de l’artillerie et des chars, puis ils envoient les supplétifs arabes, encadrés par des officiers turcs, pour tenter de s’emparer de la position.
             
            Dans cette phase de combat, les Turcs doivent impérativement cesser leurs tirs de soutien, ce qui place les mercenaires islamistes et les YPG les uns face aux autres, dotés d’un armement quasi-équivalent, alors que les Peshmerga sont mieux entraînés, mieux organisés, plus courageux et plus motivés que les islamistes.
             
            De plus les YPG multiplient les attaques surprises ainsi que les opérations commandos à l’arrière des lignes de leurs adversaires, presque toujours avec succès.


            • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 2018 13:20

              @Massada

              Quand Massada est de votre avis, c’est le signe qu’il faille se poser des questions, pas de prendre un avis tranché, mais juste se poser des questions smiley


            • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 15:02

              @Massada
              1) Indépendamment d’une éventuelle stratégie d’Erdogan de « casser du kurde », consistant à attendre sur des position avantageuses, en bombardant calmement de loin chaque élément suspect, en incitant un maximum de renforts kurdes à s’infiltrer par la voie étroite du sud d’AFRIN,
              (ce qui expliquerait que ses centaines de blindés n’aient pas simplement foncé dans le tas avec les pointes de commandos éclaireurs, les paras, les hélicoptères et l’appui massif de son aviation pléthorique)

              Il y a aussi deux infos et raisons complémentaires qui ont été mentionnées à plusieurs reprises :

              2) La volonté d’Erdogan, au niveau de sa politique interne en vue des prochaines élections) d’avoir le moins de pertes possible face à l’efficacité redoutée des missiles anti char kurdes.

              3) La cause tactique que les kurdes aient l’agaçante tendance...
              (agaçante pour Erdogan et son Etat-Major)
              ...à reprendre la nuit les hameaux perdus le jour.

              Mais ces deux points complémentaires ne contredisent pas le point « 1 », purement stratégique.
              A+
              Cordialement.


            • Massada Massada 8 février 2018 13:17

              L’attitude de complaisance de l’Europe et de la France s’explique comme d’habitude par le chantage d’Erdogan, adressé aux Européens : 

               
              si vous ne me laissez pas m’occuper des Kurdes comme je l’entends à Afrin, je vous enverrai mes 3.5 millions de réfugiés. Ce qui ne manquerait pas de générer une crise majeure chez vous.


              • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 2018 13:30

                @Massada

                Ha bin voilà il a pas fallu longtemps.

                Mais quelle est la logique alors ? Pourquoi se mettre à dos un mec qui peut nous envoyer des réfugiés ? Il faut faire front à Erdogan pour montrer qu’on en a ?

                Un jour avec vous c’est realpolitik l’autre héroïsme moral, il en devient trop facile de lire dans votre jeu. Et le pire c’est que vous ne voyez même pas comment cela va se retourner contre vous.


              • Massada Massada 8 février 2018 14:05

                @La Voix De Ton Maître
                 

                « il en devient trop facile de lire dans votre jeu. »

                Quel jeu ?
                Si vous en etes là, c’est votre faute vous les européens, incapable de sécurisé vos frontières au point de dépendre d’un islamiste qui vous fait chanter.



              • V_Parlier V_Parlier 8 février 2018 14:41

                @Massada
                Bof, depuis le début l’Europe marchait avec Erdogan, et surtout avant son éloignement de l’OTAN (quand il assurait le transit de l’armement depuis l’Europe vers les « rebelles syriens »). La peur de l’invasion n’arrête absolument pas les gouvernements européens puisqu’il a été décidé de supprimer Kadaffi. Simplement, changer à présent de quête en cours de route ferait apparaitre la France comme une capricieuse sans aucune jugeote. Et miser sur un cheval perdant abandonné par les USA (comme ils le font toujours avec leurs troupes par procuration, quelles qu’elles soient), ce n’est plus trop le moment. Ceux qui ont allumé la mèche se tiennent maintenant bien à distance, laissant les plus pragmatiques viser le moindre mal s’il est possible, en s’arrangeant prudemment avec le sultan...
                 


              • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 2018 14:41

                @Massada

                De quels européens parlez-vous ? Il y en a plein qui pensent plein de choses différentes.

                Je parle de vous qui :
                - Traitez Bachar de mangeurs d’enfants un jour
                - Des réfugiés qui en découlent comme de victimes le lendemain
                - D’Erdogan qui menace de balancer ces sales réfugiés sur nous le surlendemain.

                Ce jeu là


              • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 2018 14:50

                ... et de venir dire comme une fleur aujourd’hui qu’on a pas de couilles.

                Ouais, ce jeu là


              • Cyrus de cylonie Cyrus 8 février 2018 15:07

                @Massada

                Erdogan n’ as pas vocation a être le garde frontière de l’ Europe . 
                De même que nous n’ avons pas vocation a garder celles de l’ Angleterre .

                Nos amis , « européen » ouvre les vannes migratoire et nous interdisent de leur renvoyer les « migrants »
                Nos ennemi aux moyen orient épurent ethniquement le moyen orient en « faisant se battrent les coq »

                Si le lobby sioniste n’ était pas si actif en France il y a longtemps qu’ on aurais fait des charter pour les ramener au point de départ .Ou qu’ on aurais déployer l’ équivalent de sentinelle pour protéger nos frontière au lieux de privilégier des écoles sionistes . 

                Pendant ce temps les temples protestant et les église catholiques ne sont protéger que par des affichette .... ne parlons même pas des écoles ou des hôpitaux ....





              • Massada Massada 8 février 2018 15:45


                Les 28 pays membres de l’UE ont conclu avec Ankara un accord aux termes duquel tous les migrants arrivant dans les îles grecques seront renvoyés vers la Turquie. 

                En échange d’une coopération avec la Turquie dans le dossier migratoire, les responsables européens ont accepté d’accélérer la libéralisation des visas pour les ressortissants turcs, de relancer les négociations d’adhésion à l’UE et d’accorder un financement de 3 milliards d’euros.

              • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 2018 17:12

                @Massada

                Regardez : au lieu de votre héroïsme moral je vous fais la version realpolitik

                Les pays de l’UE ayant des liens commerciaux forts avec la Turquie (Renault...) décide de lui accorder une aide pour faire face à l’afflux de réfugiés.

                C’est pas du chantage, c’est de la coopération ! Magique !

                Cependant, personne en Europe n’a intérêt à jouer les malabars avec Erdogan à moins de vouloir perdre beaucoup d’investissements et se prendre quelques millions de réfugiés dans les dents. Qui souhaiterait voir déferler encore des millions de réfugiés en Europe, qui ? Personne.

                Et quand je vous dis que cela va se retourner contre vous : c’est que vous avez oublié que vous êtes des réfugiés vous-même en Israël. Le prétexte du quint-aïeul qui est passé un jour dans le jardin par le descendant pour réclamer la maison, légalement, moralement, ça passera pas pour beaucoup de monde sûrement pas chez ces européens qui désormais... n’aiment pas les réfugiés.

                Pensez-y.


              • Massada Massada 8 février 2018 18:35

                @La Voix De Ton Maître
                 

                Je suis né en Israel, etre réfugié dans son propre pays est d’un ridicule. smiley
                 
                Cela va se retourner contre nous ? oui cela fait 70 ans que l’on nous racontent la meme histoire
                Vos reve nous jeter à la mer, meme les arabes n’y croient plus et sont de plus en plus envie de collaborer avec nous.
                 
                Bref, Israel est gagnant sut tous les tableaux


              • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 février 2018 20:12

                @Massada

                Jamais insinué de vous jeter à la mer. Juste à peine suggéré de faire un début d’auto-critique, et je le fais qu’une fois par an.


              • Ben Schott 9 février 2018 09:14

                @Massada
                 

                « cela fait 70 ans que l’on nous racontent la meme histoire »
                 
                Pourtant, les expulsions, ça vous connaît...
                 


              • Massada Massada 9 février 2018 09:24

                @Ben Schott
                 

                ne jamais croire un rabbin !


              • njama njama 8 février 2018 14:34

                Le deuxième scandale est que cette invasion semble avoir été négociée et soigneusement préparée avec Poutine.

                @ REMY Ronald
                Un scandale fantasmé dans votre esprit sur des apparences cette invasion semble avoir été...

                Depuis quand Poutine commande l’armée turque ?
                La main du Kremlin est partout smiley



                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 2018 15:09

                    @njama

                    Que font les Turcs en Syrie, que font les Russes en Abkhazie, autant de questions existentielles que seule votre mauvaise foi trouve bizarre...dans certains cas.


                  • njama njama 8 février 2018 15:28

                    @Olivier Perriet

                    Les turcs en Syrie s’opposent au plan américain de partition de la Syrie et à la « création » d’un État kurde à ses frontières.
                    mauvaise foi  ? non, c’est simple et prosaïque comme point de vue.


                  • Massada Massada 8 février 2018 14:59

                    Les morts civils du canton d’Afrin suite à l’agression turque se montent à 148 et les blessés à 365.

                    Et ça ne choque même pas la Ligue Arabe et l’Union européenne qui ne manquent jamais une occasion de réagir concernant les palestiniens.


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 2018 15:10

                      @Massada

                      Sur les palestiniens et Israël, vous savez bien que la mauvaise conscience est mauvaise conseillère


                    • Cyrus de cylonie Cyrus 8 février 2018 15:21

                      @Massada

                      Et ça ne choque même pas ... <> ... et l’Union européenne qui ne manquent jamais une occasion de réagir concernant les palestiniens.


                      la ligue arabe , tout comme israel ne se préoccupe ni de l’ Europe ni de la France .
                      Sachant cela , la turquie as tout a fait raison de bloquer une route d’ entree de combatant « manipulé » sur sont terrictoire .

                      et nous france dont calais devient la poubelle migratoire du moyen orient , devrions appuyer les force turc , de même que nous devrions leur redonner chypre et la grece qui joue aussi sur la dispersion migratoire contre l’ europe .

                      Le plus simple étant le frexit , vider les double nationaux , recréer notre agriculture , et notre industrie .



                    • Massada Massada 8 février 2018 15:50

                      @Cyrus
                       

                      L’aviation turque a mené des raids dans la nuit du mardi dans la région d’Afrin, dans le nord de la Syrie. Les civils hommes, femmes et enfants constituent l’essentiel des victimes.
                       
                      Mais celà ne vous choque pas car ce sont des meurtres halal, c’est ainsi que je le comprends.
                      Par contre lorsqu’un palestinien se casse un ongle, c’est une catastrophe, il faut en avertir l’ONU.



                    • Cyrus de cylonie Cyrus 8 février 2018 16:05

                      @Massada

                      Au contraire je l’ écrivais a remy tout meurtre/victime collatérale de guerre est inacceptable .

                      Dans la mesure ou vous déportez le conflit en Europe .
                      il est logique de préférer qu’ il se déporte a l’ est plutôt qu’ as l’ ouest .

                      Quand on allume un incendie , il faut s’ attendre a ce que le vent s’ en mêle .



                    • samy Levrai samy Levrai 8 février 2018 17:18

                      @Massada
                      source « observatoire Syrien des droits de l’homme » soit source terroristes islamistes... est il étonnant que tu reprennes les informations d’une pareille organisation...


                      Combien de palestiniens ont ils été tués par Tsahal ? Israel n’a t elle pas volé les terres des palestiniens ? Israel respecte t elle les resolution de l’ONU ? 
                      Ne te trouves tu pas d’une hypocrisie sans nom ? 

                    • Massada Massada 8 février 2018 18:40

                      @samy Levrai
                       

                      Il n’y aucune hypocrisie, les choses sont extrêmement claires.
                      Nous sommes un peuple pacifique mais toute agression contre nous se paye très cher.
                      Nous n’avons volé aucune terre, simplement repris ce que les invasions musulmanes nous a volé.
                      Israel est une reconquista, c’est tout.
                      Il reste encore l’annexion de la Judée-Samarie injustement occupé par les mahométans et nous aurons récupéré nos terres.
                      C’est tellement évident.


                    • samy Levrai samy Levrai 8 février 2018 19:43

                      @Massada
                      Expulsions , massacres, purification ethnique et apartheid sont la base de la création de l’Etat d’Israel.

                      Fantasmes historiques et religieux habillent les rapines et tueries sans fin d’un Etat sans légitimité.

                      C’est tellement évident.



                    • Massada Massada 8 février 2018 19:53

                      @samy Levrai
                       

                      Génocide, vous oubliez génocide smiley


                    • samy Levrai samy Levrai 8 février 2018 20:04

                      @Massada
                      Cela se fait sur une base ethnique et religieuse donc recevable...


                    • Odin Odin 8 février 2018 20:35

                      @Massada

                      « Nous n’avons volé aucune terre, simplement repris ce que les invasions musulmanes nous a volé. »

                      Et les ashkénazes originaires d’Europe centrale et orientale, descendants du peuple Khazar et ayant adopté le judaïsme au VIII siècle, ils ne volent rien en étant en Palestine ?


                    • Massada Massada 9 février 2018 08:09

                      @Odin
                       

                      quand tu pars en vacances et lorsque tu reviens ta maison est occupée par des roms, tu fais quoi ?


                    • Ben Schott 9 février 2018 09:04

                      @Massada
                       

                      Tu pars en vacances pendant deux mille ans, toi ?
                       


                    • Massada Massada 9 février 2018 09:27

                      @Odin
                       

                      Le temps est relatif d’après Einstein, encore un juif.



                    • samy Levrai samy Levrai 9 février 2018 09:48

                      @Ben Schott
                       il faut l’écouter !, la péninsule arabe a été envahi par des arabes pendant qu’il était en vacances ... 


                    • Cyrus de cylonie Cyrus 9 février 2018 13:43

                      @Massada

                      Jacob et Ismaël construisent une maison :)
                      Ismaël est l’ aînée , il bosse dur pendant que petit Jacob se fait chouchouté .

                      Jacob grandit il est si jaloux de cet Appolon premier nez !!! , lui qui ressemble a Caliban ;)
                      Tellement jaloux qu’ il chasse Ismaël et qu’ il copie le nom d’ Ismaël en Israël ...

                      Plus tard , Jacob quitte l’ ismaêli , c’ est dur d’ être berger dans le désert ... il faut travaillez .
                      Il part donc diasporer et butiner les nations crédules ... 

                      Il rêve d’ une jacobie mondiale ou les goy le servirais en prince qu’ il est ...
                      Arrive un autre jacob qui se prend pour un prince ... 

                      Jacob décide donc de repartir ver ce pays qu’ il aiment tant une fois par ans dans son serment , mais qu’ il avais quitter sans regret , allant brouter l’ herbe si verte bien que goy .

                      Ismaël depuis 2000 ans est revenu sur la terre de son père , la chaumière de berger était en ruine .
                      Il as repris l’ alliance brisé par Jacob , tout comme les chretien l’ avait fait avant lui . 

                      Parfois le cousin chretien venait portez la croisade ce qui le détournait un temps de la fumée des bûcher et des pogrom dans les ghetto ou Jacob s’ isolait pour ne pas se mélanger avec le goy.
                      Il rencontrait le cousin djihadiste et lui faisait un câlin armé :)

                      le cousin Ismaël passât donc au djihadisme et oubliât la religion d’ Ismaël .

                      Jacob , promis l’ huile de pierre face au bédouin qui le gardait comme un trésor jaloux laisser par les djinn ...

                      Jacob fut donc appuyer par des mercenaire goy pour récupérer l’ ismaeli/jacobie/chretiennetee.
                       
                      le grand conseil des goy se réunit .... vota pour un partage entre les deux frère de la première maison , renonçant a cela a sa part de croisée en signe de paix .la clef de cette accord était qui devait devenir un sanctuaire , une zone neutre , la première de l’ humanité ...

                      Comme il l’ avait fait avec ismael , jacob violat les accord , refusât le partage , ainsi que l’ égalité entre goy et « jacobin » 

                      Avec l’ autre jacob , il venait pourtant de subir le pire , une atrocité sans nom . Les goys aussi le subirent , handicapé , déviant , homo , résistant , croyant de diverse religion .... 
                      certain goy les avait meme sauvé de l’ autre jacob au peril de leur vie .

                      Jacob chassât a nouveau Ismaël , et s’ empara de la vile 3 fois sainte ...
                      S’ armant du feu de Lucifer , le feu d’ Armageddon encore une fois en toute violation des accord passer avec le grand conseil .

                      Alors question qui sont les roms dans cette histoire ? 















                    • Cyrus de cylonie Cyrus 9 février 2018 14:02

                      @Massada

                      « Qu’un homme puisse prendre plaisir à marcher au rythme d’une fanfare militaire, suffit à me le rendre méprisable. »

                      « Il est hélas devenu évident aujourd’hui que notre technologie a dépassé notre humanité. »

                      « Il est plus facile de briser un atome que de briser un préjugé »

                      « L’Etat est notre serviteur et nous n’avons pas à en être les esclaves. »




                    • Cyrus de cylonie Cyrus 8 février 2018 15:29

                      Bonjours remy



                      Le Kurdistan potentiel c’ est celui la , avec toute la déstabilisation de la zone que ça implique .

                      Vouloir appuyer un Kurdistan aux marches de la Turquie , c’ est allumer la mèche en Turquie , et en Europe centrale .Alors même que le Kurdistan irakien qui est déjà possible est freiné ... c’ est pourtant la qu’ il faudrait commencer car c’ est la qu’ il sont majoritaire .

                      Commencer par des zone minoritaire mais disposant d’ un droit « historique » comme celui qu’ invoque est Israël c’ est très dangereux je pense a terme ... d’ ou mes position pro turque même si je déplore les civil tué lors de la guerre .

                      Merci pour l’ article .


                      • njama njama 8 février 2018 16:03

                        @Cyrus
                        REMY Ronald est un boutefeu, il veut aller verser de l’huile sur l’incendie


                      • Cyrus de cylonie Cyrus 8 février 2018 16:18

                        @njama

                        Bonjours njama ,

                        Je ne suit pas la pour interdire aux autres leur opinion .

                        Le match palestine/israel ou usa/onu/moyen orient dure depuis trop longtemps et a fait trop de victime localement mais aussi internationalement .

                        la France aussi a eu sa part de responsabilité dans l’ incendie . 

                        La question maintenant c’ est comment l’ éteindre par la paix .
                        mais aussi comment éviter que l’ incendie se propage .

                      • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 18:37

                        @njama
                        En accusant, par amalgame politicien vicieux, les kurdes Syriens d’être des terroristes à la solde du PKK turque, en organisant de grossières et sanglantes provocations frontalières médiatisées (comme du temps d’Hitler en 1938-39), en bombardant ensuite les kurdes syriens et en les envahissant, c’est Erdogan qui souffle la haine, allume et développe l’incendie.

                        Parce que j’ose demander d’agir pour que les canons et tanks turcs cessent de bombarder majoritairement des civiles et repartent en Turquie, me voilà traité de boutefeu ?!... (Il est vrai que des français d’extrême droite et d’extrême gauche avaient souhaité et applaudi à l’époque la défaite de 1940. On peu donc s’attendre à tout, y compris aujourd’hui sur le web...)


                      • njama njama 8 février 2018 20:23

                        @REMY Ronald

                        Reprenez tout au début de l’histoire vous y verrez plus clair.
                        Pour les kurdes qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ... pour moi ils sont en partie les idiots utiles des plans Sykes-Picot 2.0 de cette éclectique coalition USsioniste-wahhabite qui arme des islamistes.

                        Un Kurdistan en Syrie est une absurdité, sauf ici dans les journaux, car les kurdes sont répartis sur 3 régions, et en plus un million de kurdes vivent à Damas et environs. Les kurdes syrien n’oublient pas que la Syrie a été un refuge pour eux dans les années 1920, ils n’attaquent pas l’armée syrienne d’ailleurs.

                        Le meilleur moyen d’aider les kurdes syriens est de ne pas soutenir les américains, et donc de vous dissocier de la politique étrangère française qui a contribué a semer le chaos là-bas comme elle l’a fait en Libye.
                         

                         


                      • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 21:27

                        @njama
                        Bonjour.
                        Ici, dans une des mes réponses, j’ai déjà commenté très sévèrement la démentielle politique syrienne de Hollande en annonçant que la diplomatie française complètement discréditée est condamnée à évoluer et que cette évolution nécessaire est même en cours.
                        Je voulais juste signaler que les Kurdes ne sont pas répartis sur trois pays mais sur quatre (Turquie, Iran, Syrie et Irak).
                        Sur l’échiquier ensanglanté syrien où trois démocratures interviennent sans pitié, j’affirme que Bachar El Assad gagnerait à ne pas voir disparaitre son solide allié kurde et à ne pas perdre AFRIN (puis MANJIB) qui sont les boucliers géographiques de la fragile étroite zone étirée d’ALEP (voir cartes 1 et 2).


                      • njama njama 9 février 2018 10:19

                        @REMY Ronald

                        La république syrienne ne renoncera pas pas à l’intégrité totale de son territoire, mais au Quai d’Orsay, à l’Élysée ils font semblant de ne pas comprendre :

                        Interrogé par BFM TV, le 7 février 2018, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a accusé « la Turquie, le régime de Damas, l’Iran et tous ceux qui attaquent la Ghouta orientale et Idleb » de violer le droit international.

                        L’expression « régime de Damas » désigne la République arabe syrienne, État membre de l’Onu. La Ghouta orientale abrite des combattants encadrés par les Frères musulmans et les Forces spéciales britanniques. Idleb est contrôlé par Al-Qaïda.

                        Contrairement aux propos du ministre, les opérations militaires de la Syrie sur son propre territoire ne violent pas le droit international. Elles se situent au contraire dans le cadre de la Charte de l’Onu et de la résolution 2625 de l’Assemblée générale. La participation de l’Iran aux combats, à la requête du président el-Assad, est tout aussi légale en droit international.

                        Par contre, la présence de Forces spéciales françaises sans autorisation du gouvernement internationalement reconnu de la Syrie contrevient à la Charte de l’Onu et à la résolution 2625.
                        ...
                        http://www.voltairenet.org/article199625.html


                      • REMY Ronald REMY Ronald 9 février 2018 12:49

                        @njama
                        "la présence de Forces spéciales françaises sans autorisation du gouvernement internationalement reconnu de la Syrie contrevient à la Charte de l’Onu etc."
                        .
                        Excellente remarque. Avec Hollande soutenant militairement (sans mandat international préalable) une mouvance dictatoriale égorgeuse pro charia contre une dictature bombardante anti charia, la diplomatie française a été complètement discréditée. Cette diplomatie démentielle est maintenant condamnée à évoluer et nous participons avec nos maigres moyens à cette évolution.
                        Oui sur ce point, je suis d’accord avec vous, vous avez entièrement raison.
                        .
                        D’où mon (notre) soucis de motiver et associer préalablement le gouvernement Syrien à une solide défense d’AFRIN.
                        (NB / Solide ? J’insiste encore là dessus : C’est impossible si l’action n’est que militaire. Car vu la configuration du terrain où toute la province d’AFRIN est encerclée par la plus grande force blindée de la région, ce sera difficile)
                        A+
                        Cordialement.


                      • zygzornifle zygzornifle 8 février 2018 15:46

                        Vite il faut faire rentrer la Turquie dans l’UE , elle a réussi son test de passage.....


                        • Cyrus de cylonie Cyrus 8 février 2018 15:56

                          @zygzornifle

                          Absolument pas , Elle ne peut absolument pas réussir .... meme les pays d’ europe de l’ est n’ ont pas réussie et il sont pourtant culturellement bien plus proche . 

                          La turquie , est culturellement coincé entre deux bloc , elle ne peut pas intégrer l’ un sans se trahir elle même .

                          La France du brexit , se retrouve dans une situation aussi absurde coincer entre le bloc nordique et le bloc du sud . .entre l’ atlantique , et le bloc est/slave .

                          Si nous même ne somme plus intégrer dans le pseudo-bloc europe actuel , comment penser intégrer un bloc aussi gros que la turquie .

                          la dessus macron est aussi hypocrite que sur la question corse ... promesse et symbole sont sa provende pour les foules .



                        • Matlemat Matlemat 8 février 2018 16:51

                          @ l’auteur , je ne vois pas en quoi la conquête d’Afrin améliorerait le soutien aux djihadistes , tout le sud de la province n’est il pas contrôlé par les forces syriennes gouvernementales ? L’objectif de la Turquie est pourtant clair, il s’agit d’empêcher à tout prix un Kurdistan autonome en Syrie, la Turquie a peur des velléités d’indépendance de ses propres citoyens kurdes, les kurdes syriens étant alliés aux USA, il est logique que la Russie laisse faire. Et les USA se servent des kurdes pour faire pression sur la Turquie un peu trop indépendante à leur goût.


                          • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 18:23

                            @Matlemat
                            Bonjour.
                            Les kurdes ne sont pas la seule cible diplomatique et militaire d’Erdogan. Il n’a cessé de réclamer le départ de Bachar El Assad et des laïcs qui gouvernent la Syrie. Il l’a dit, écrit, répété et continuent de l’exiger. Au nom de l’instauration de l’islamisme et de la charia à Damas, Erdogan veut en fait un retour de l’influence turque sur toute la Syrie et l’ensemble de la région.En écrasant auparavant les laïcs kurdes sur son passage, il fait d’une invasion (d’une pierre) deux coups.
                            A+
                            cordialement.


                          • njama njama 9 février 2018 10:21

                            @REMY Ronald

                            Les syriens ne veulent pas des islamistes ...


                          • Odin Odin 9 février 2018 19:24

                            @REMY Ronald

                            « Il n’a cessé de réclamer le départ de Bachar El Assad et des laïcs qui gouvernent la Syrie »

                            Je pense que vous faites une grosse erreur en pensant cela.

                            Ce que vous écrivez était vrai avant le putsch manqué.

                            Il a depuis retourné sa veste en direction de Moscou, comprenant tardivement qu’il serait le dindon de la farce en suivant USA/Israël dont le seul objectif est la réalisation du plan Oded Yinon.

                            Suivant les opportunités, il est possible qu’il la retourne de nouveau. 


                          • leypanou 8 février 2018 18:38

                            Il y a des données que l’auteur n’a pas qui lui ont fait écrire son article. Il est courant de présenter les Kurdes syriens en France comme progressistes, droits des femmes, etc, etc ; les réalités sur le terrain sont un peu différentes : pour résumer, les Kurdes syriens se sont mis dans l’embarras eux-mêmes car trop « gourmands » en voulant plus que les états de la région étaient prêts à céder.

                            Et l’Opération Rameau d’Olivier de la Turquie a reçu la bienveillante neutralité de la Russie et de la Syrie : voir une analyse détaillée ici. Quant à l’empire, il faut être naïf pour le croire : entre la Turquie membre de l’OTAN et les Kurdes syriens, l’empire n’a pas hésité.


                            • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 21:14


                              @leypanou
                              Bonjour.
                              Bien lu votre « analyse détaillée » et vous en remercie.
                              Mais ce n’est pas le sujet.
                              Effectivement, vous avez raison, nous assistons à une splendide partie de poker menteur, où les participants ont globalement décidé du sort des kurdes de Syrie (et peut-être des kurdes en général).

                              Mais mon propos est d’ouvrir les yeux de la communauté internationale sur une monstruosité en cours (d’où le titre « le martyre programmé d’AFRIN »). Même le terme de « Rameau d’olivier » est en lui-même une formidable escroquerie sémantique de propagande à la Goebbels, en vue de satisfaire les gogos cherchant une bonne raison de ne rien faire.

                              Reprenons l’analyse du dossier calmement, au delà des manipulations médiatiques.

                              Si le véritable souhait d’Erdogan était de neutraliser cette zone, il se contenterait d’envahir le sud étroit et vulnérable de cette province avec bien moins de dégâts civils collatéraux. Puis il négocierait la « démilitarisation » de toute la région d’AFRIN, en laissant les kurdes continuer à s’autogérer.

                              Mais la réalité est toute autre.
                              Il bombarde, terrorise, écrase avec ses avions, canons et chars en mettant en première ligne ses mercenaires islamistes sanguinaires (dont le monde entier vient à nouveau de visionner la cruauté soigneusement filmée et diffusée). Erdogan veut éradiquer tout mode de vie contraire à la charia, veut voir disparaitre ces femmes sans foulard qui se permettent en plus de revendiquer la laïcité et l’égalité hommes-femmes.

                              AFRIN et MANJIB protègent ALEP des forces islamistes qui clament
                              (avec l’aide d’Erdogan qui déteste et réclame le départ de Bachar El Assad)
                              vouloir prendre DAMAS.

                              Indépendamment de la morale
                              (de plus en plus absente dans les chancelleries),
                              nous répétons qu’une telle destruction, une telle sauvagerie, une telle déportation massive laissera des rancœurs et des traces politiques sur le long terme, avec des conséquences bien supérieures aux misérables petits calculs tactiques de courte vue.

                              Sur le moyen et long terme, Bachar El Assad gagnera à rendre ouvertement et médiatiquement difficile la tâche d’Erdogan sur AFRIN. Son intérêt
                              (qui n’est pas du tout le même que celui d’Erdogan et de Poutine)
                              est de conserver AFRIN et de préserver son précieux allié kurde au nord. Négocier le vital approvisionnement militaire des kurdes d’AFRIN via ALEP en même temps que la négociation sur le degré d’autonomie kurde au sein d’une Syrie fédérale serait bien plus fructueux pour Bachar El Assad que « le martyre programmé d’AFRIN » menant au chaos syrien à l’infini. Une paix se construit avec une vision sur le long terme.
                              Tel est mon (notre) message.
                              A+
                              Cordialement.


                            • leypanou 8 février 2018 21:40

                              @REMY Ronald
                              Une fois que vous savez qu’Israel soutient la position kurde syrien comme il a soutenu la position kurde irakien qui a fait flop, vous avez tout compris.

                              Les Kurdes syriens n’ont pas voulu se contenter d’une grande autonomie au sein de la République Syrienne que la Russie était prête à négocier pour eux : déjà, ils ont voulu un plus grand territoire qui a la particularité d’avoir beaucoup de gisements pétroliers, avec un nettoyage ethnique en supplément ; ils sont les instruments de la politique des États-Unis qui ont toujours voulu partitionner la Syrie en états croupions sur des bases ethno-religieuses.


                            • REMY Ronald REMY Ronald 8 février 2018 22:43

                              @leypanou
                              Israël et les USA n’ont rien à voir là dedans.

                              Quand on veut tuer son chien, tous les moyens sont bons. Y compris en prétendant faussement qu’il a la rage. Cessons de gober la propagande des dictatures qui ont prouvé leur violence à l’intérieur et à l’extérieur de leurs frontières et leurs manières de traiter l’information, les journalistes et les médias. Les kurdes syriens vainqueurs et glorifiés n’avaient aucun intérêt à provoquer les centaines de blindés turcs massés et impatients d’enfoncer la frontière !!!

                              Le refus des kurdes était naturel face à un Erdogan et un Poutine ayant négocié sur leur dos et leur demandant d’abandonner la province ancestrale d’AFRIN. Quel mal y a t-il à avoir un temps soit peu d’honneur, de conscience, de moral et d’amour propre, et de réagir comme Winston Churchill et les anglais l’avaient fait après le sanglant partage de la Pologne négocié entre Hitler et Staline ?


                            • REMY Ronald REMY Ronald 9 février 2018 10:17

                              @Vraidrapo
                              Bonjour « vraidrapo ».
                              Pitié pour la compréhension des lecteurs.
                              On parle dans cet article et dans ce débat de la motivation des kurdes à défendre leur terre ancestrale d’AFRIN et des moyens de construire la paix (avec, en sus, éventuellement, un Bachar El Assad redorant son blason en venant médiatiquement ---voire massivement--- au secours d’AFRIN).

                              Pitié pour un vrai débat sincère entre internautes, loin des vulgates et borborygmes de propagande des régimes tyranniques qui alimentent les haines et les guerres, censurent les médias et jettent les journalistes en prison. Revenons au débat S.V.P. sans être systématiquement ramenés au sort de Gaza (argumentaire Pavlov répétitif lassant des égorgeurs et tortionnaires pro charia enrôlés par Erdogan ainsi que des gaucho-islamistes fourmillant dans la bobohitude française canabisée en mal d’idéal).

                              On parle d’AFRIN ici.
                              Pas de Constantinople ou de la Jérusalem juive et chrétienne envahies, asservies puis défigurées voire partiellement ou totalement dévitalisées par des siècles d’invasion, d’occupation et de colonisation loin d’être pacifiques (colonisation = crime contre l’humanité avait déclaré Emanuelle Macron).

                              On ne parle pas de Ramsés, d’Alexandre le grand, d’Hanibal, de César ou... des cromagnons !, mais du sulfureux accord entre Erdogan et Poutine et du « martyre programmé d’AFRIN », titre de l’article.
                              Merci de votre compréhension.
                              A+
                              Cordialement.


                            • samy Levrai samy Levrai 9 février 2018 10:38

                              @REMY Ronald
                              Pourtant il y a d’un coté, les kurdes allies des USA, d’Israel, de l’auteur,... ( soit l’illegalité internationale)

                              et de l’autre la Russie, la Syrie, l’Iran,...( la légalité internationale).

                              La Turquie se trouvant au milieu ( comme Afrin) , ménageant la chèvre et le choux ...

                            • REMY Ronald REMY Ronald 9 février 2018 11:28

                              @samy Levrai
                              .
                              Erdogan ménageant la chèvre et le choux (? !!!)
                              Vous avez fumé de la moquette pour écrire une telle contrevérité ?
                              .
                              Demander au gouvernement légal syrien d’intervenir pour défendre SAFRIN, c’est pour vous de l’illégalité internationale ? Et les turcs envahissant la province de SAFRIN sans mandat de l’ONU et sans autorisation de la Syrie (qui a déposé une plainte officielle), c’est de la légalité internationale (? !!!).
                              Sauf votre respect, c’est plus de la moquette que vous avez fumé mais du Krak renforcé de plein d’autres pilules colorées !
                              .
                              Ou alors vous faites partie de l’armada des scribes propagandistes payés pour embrouiller les internautes dans les réseaux sociaux. Dans ce dernier cas, ne bâclez pas votre travail, car il y a de bien meilleurs arguments de propagande !
                              Allez, un effort pour la qualité du débat.
                              A+
                              Cordialement.


                            • samy Levrai samy Levrai 9 février 2018 11:46

                              @REMY Ronald
                              Erdogan est allié des USA mais plus trop il est ennemi de la Syrie mais plus trop, dans l’OTAN mais achete des S400 russe, prend le pipeline russe, menace ses alliés menace ses ennemis, un peu là et un peu ici, j’appelle cela garder toutes les options ouvertes donc ménager la chèvre et le choux ( tout en leur distribuant à chacun quelques coups...).

                              Les kurdes ont envoyé paître Assad et les russes qu’ils se débrouillent avec les turcs..., leurs alliés sont les américains et les israeliens, ils n’auront pas d’aide de Assad, ni de la Russie pour participer à la partition de la Syrie.
                              Je ne crois pas que tu fumes la moquette, tu es juste conditionné à l’atlantisme par tous nos médias, je suis désolé de te faire entrer en dissonance cognitive... mais ouvre les yeux et éteint ta télé.


                            • REMY Ronald REMY Ronald 9 février 2018 13:14

                              @samy Levrai
                              Là, vraiment pas du tout d’accord avec vous.
                              A la télé française,
                              depuis l’assaut turc sur le territoire syrien sans autorisation du gouvernement syrien
                              (qui a porté plainte)
                              on nous martèle le cerveau avec la météo, les rubriques nécrologique, judiciaires, etc., mais on ne parle pas du soutien militaire illégal depuis des années de la France aux troupe affilées à Al Nostra (El Kaïda). Aucun débat TV ni même parlementaire. On ne parle pas des accords d’Astana, on ne parle pas d’AFRIN. Rien. Silence complet.
                              Hélas... Hélas...
                              .
                              L’objet de l’article « le martyre programmé d’AFRIN » est de briser ce scandaleux silence médiatique, politique, diplomatique en France et dans les démocraties occidentales.
                              J’espère que d’autres internautes vont faire de même sur d’autres sites.
                              .
                              Votre argument sur la la télé tombe donc complètement et particulièrement à plat.
                              .
                              Allons, encore un effort.
                              Car ce débat difficile (où la vie d’autres centaines de milliers de gens est en jeux)
                              mérite des arguments de qualité.
                              A+
                              Cordialement.


                            • Marco 9 février 2018 13:27

                              @samy Levrai

                              parfaitement d’accord avec votre analyse.

                            • samy Levrai samy Levrai 9 février 2018 13:52

                              @REMY Ronald
                              Le yémen, le soudan sont des pays souverains dont personne ne parle et qui sont agressés... 

                              Les kurdes ne sont qu’une des nombreuses ethnies syriennes, ils ont été recueillis et protégés par la Syrie, aujourd’hui ils lui mordent la main et demande la partition du pays pour y créer leur propre Etat...
                              Tes larmes conditionnées pour les kurdes, instruments israelo-américains pour la partition de pays souverains me laisse plutôt froid.
                              Les cris d’orfraie pour la souveraineté de la Syrie quand tu demandes aux américains et à leurs sbires une intervention militaire a des milliers de km de chez eux me font franchement sourire...
                              J’attends des arguments de qualité mais je n’en reçois pas, je lis juste de la propagande de médias de masse inféodés, il faudrait monter d’un cran et se sortir de l’émotionnel  .
                              cordialement.

                            • REMY Ronald REMY Ronald 9 février 2018 15:27

                              @samy Levrai
                              Soudan agressé ? Par qui ?
                              Kurdes « recueillis » par la Syrie (? ?!!) Où ? Quand ?
                              Et maintenant les kurdes lui mordent la main (? ?!!) Quand ? Comment ?
                              Kurdes instruments israélo-américains (? ?!!) Belle propagande islamiste bas de gamme afin de pouvoir massacrer un maximum de kurdes (comme cette femme soldat torturée aux seins coupés)
                              Je demande aux américains ? Où ? Quand ? Sors moi un seul de mes articles !
                              Leurs sbires ? Bachar El Assad est un sbire américain ??!!
                              De la propagande des médias de masse inféodée (? ?!!) Aussi nul que le reste : ces médias n’en parlent justement pas !!!

                              Bref, ici, c’est clair, aucun vrai débat : Ces textes sont juste un travail bâclé de troll (bénévole ou sous payé) pour gêner la réflexion collective sur cet incroyable assaut illégal turc en Syrie et sur le martyr programmé d’AFRIN.
                              Toute cette inutile perte de temps. Dommage.


                            • samy Levrai samy Levrai 9 février 2018 16:55

                              @REMY Ronald
                              « Car je suis en faveur d’une intervention ferme et efficace, autre que du type « humanitaire bébé phoque bonne conscience ». » Tu ne parlais quand même pas d’une ridicule intervention française, n’est ce pas ? c’était bien la « communauté internationale » ( americains et sbires) dont tu parlais , non ? 

                              renseigne toi sur le Soudan mais n’oublie pas le Yémen car tu as la mémoire très variable...
                              renseigne toi sur le Père de Bachar et les kurdes fuyants les autres pays...c’est toi le journaliste faits ton boulot.
                              Tu dois vivre dans une bulle, les medias nous rabache à longueur de temps combien sont sympas les kurdes avec même des filles qui combattent quand ca n’est pas en Syrie , c’est en Irak... Qui ignore que ce sont les protégés d’Israel et des USA ? 

                              Je n’ai que peu d’atomes crochus avec Erdogan mais j’en ai moins encore avec les américains et les israeliens, ce sont les fauteurs de guerres partout dans le monde.


                            • samy Levrai samy Levrai 9 février 2018 17:28

                              @samy Levrai
                              Les américains et les kurdes viennent d’attaquer du coté de Deir Ezzor , des troupes syriennes... tuant une centaine de combattants par bombardement aérien... Je suis sur que Bachar El Assad n’en peut plus d’aider les kurdes... il va bien sur leur donner des armes et leur envoyer des troupes, comme il le fait pour DAECH et Al Qaida ( nos ex alliés qui se sont pris une raclée quand la Russie et l’Iran sont entrés dans la danse, qui progressaient partout sinon quand nous les combattions...)...


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 février 2018 10:51

                              Bonjour REMY Ronald,
                              .
                              Merci pour votre article.
                              .
                              "Il bombarde, terrorise, écrase avec ses avions, canons et chars en mettant en première ligne ses mercenaires islamistes sanguinaires (dont le monde entier vient à nouveau de visionner la cruauté soigneusement filmée et diffusée)"
                              .
                              Je tiens à préciser que les turques attaquent les Kurdes avec des chars allemands Typs Leopard 2A4
                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Char_Leopard_2
                              .
                              Jamais les exportations d’armes dans des zones de conflit à été si élevée qu’en ce moment !
                              .
                              Entre 2014 à 2017 l’état allemand avait autorisé l’exportation d’armements à l’hauteur de 24,9 Milliards d’euro.
                              http://www.zeit.de/politik/deutschland/2018-01/waffenexporte-ruestungsexporte-deutschland-krisengebiete-rekordhoch


                            • Matlemat Matlemat 8 février 2018 20:11

                              @Remy Ronald , bonjour, je ne dis pas que ce que vous dites est faux, seulement je pense qu´Erdogan préfère un état syrien unifié c’est vrai de préférence sunnite plutôt que qu’un Kurdistan syrien autonome , mais la Russie ne permettra pas que la Turquie envahisse complètement la Syrie. Je pense que si la Russie a donné son accord c’est qu’elle sait très bien ou la Turquie veut aller.


                              • Massada Massada 9 février 2018 15:21

                                Le 8 février, les unités de protection du peuple kurde (YPG) ont annoncé que leurs combattants ont repoussé une attaque de l’armée turque et des brigades de l’armée libre syrienne, contre leurs positions dans le village de Kahlil Kulku du district de Sheikh al-Hadid, dans le secteur d’Afrin. 

                                 
                                Les combattants des YPG ont détruit un tank de combat et un véhicule blindé transport de troupes de l’armée turque au moyen de missiles guidés anti-tank au cours de ces affrontements.
                                 
                                27 soldats de l’armée turque ont trouvé la mort.


                                • REMY Ronald REMY Ronald 9 février 2018 17:08

                                  Remerciement à l’équipe AGORAVOX pour avoir agrandi ce vendredi après midi la carte n°2 (et permis de l’agrandir encore plus en cliquant dessus). Super !
                                  .
                                  De mon côté, je tiens à votre disposition une version encore plus grande (Jpeg et PSD) pour permettre à n’importe qui d’entre vous d’améliorer cette carte contributive en A3 et surtout de l’actualiser.
                                  .
                                  Un volontaire pour créer le mois prochain une carte animée (pour voir l’évolution des opérations) et interactive (pour ouvrir des fenêtres de statistiques et d’informations) via le logiciel « Flash » ?
                                  Je suis étonné que les géants de la presse et des médias ne pensent pas à produire ce genre de choses (fort utiles plus tard pour les écoles et l’information du public en général).
                                  A bientôt.
                                  Cordialement.


                                  • samy Levrai samy Levrai 9 février 2018 17:33

                                    @REMY Ronald
                                    southfront.org fait cela très bien.


                                  • REMY Ronald REMY Ronald 9 février 2018 19:39

                                    @samy Levrai
                                    Il faudrait une carte meilleure que la mienne et meilleure qu’à southfront.org.
                                    C’est-à-dire,
                                    (comme je l’avais indiqué)
                                    une carte moderne, non figée :
                                    => actualisable et contributive (style wikipedia)
                                    => avec un sommaire chronologique montrant facilement les évolutions de la ligne de front.
                                    => avec des fenêtres superposées d’informations datées, des statistiques, etc., s’ouvrant et se refermant lorsque la sourie survole des points indiqués.
                                    C’est du boulot.
                                    Mais le caractère contributif devrait aider pour la tâche d’actualisation.
                                    Des grands médias et des institutions pourraient même donner un coup de pouce matériel à une équipe internationale de jeunes geeks « aux mains pleines de doigts ».

                                    NB/ On vient de me signaler que les fichiers de type Flash sont souvent lourds, ralentissant la consultation (=> Dans ce cas là, pourquoi pas une partie avec de grands « GIF » animés ?)
                                    et que ce projet de carte A3 numérique va vite ressembler à un...
                                    ...mini site web.


                                  • Massada Massada 9 février 2018 19:43

                                    Dans le canton d’Afrin, les forces turques et leurs amis islamistes arabes ont enregistré plusieurs succès frontaliers cette nuit et jusqu’au milieu de ce vendredi.

                                     

                                    Des combats acharnés se déroulent actuellement.

                                     


                                    • Jonas 9 février 2018 19:45

                                      @ Merci à vous Remy Ronald de traiter le sujet Kurde , comme j’avais remercié Alain Roumestand d’avoir abordé celui des Rohingyas. Les sujets concernants les conflits arabo-musulmans ou musulmans non arabes , n’attirent guère l’attention des internautes de ce site , pourtant en majorité arabo-musulman. Leur seul et unique préoccupation est le sort des palestiniens ,mais attention pas celui que réserve , les pays Arabo-musulmans comme le Liban, la Jordanie, la Syrie, l’Irak et l’Egypte, aux Palestiniens , mais uniquement celui qui a rapport avec Israël. Les autres pays Arabo-musulmans ou musulmans non arabes peuvent , massacrer, persécuter , violer leurs coreligionnaires arabo-musulman ou musulmans non arabes, ils se f... éperdument de la victime , ce qui les ’intéressent c’est celui qui a été l’auteur de l’acte. Si c’est un arabo-musulman ou musulman non arabe, cette pauvre victime passe par perte et profit dans le cas contraire , ils brandissent le Coran , ils citent des versets coraniques et manifestent pour montrer leur solidarité. 


                                      Je reviens aux Kurdes dont je suis solidaire , pour leur courage et leur solitude. Les kurdes sont une nation , qui méritent un Etat , qui aurait dû leur revenir depuis 1923, car ils répondent aux deux définitions principales explicitées par l’ONU. 

                                      - Les membres d’une nation ont en commun des caractéristiques telles que la langue, un territoire , la religion, la culture, l’histoire , voire les origines ethniques , ce qui les différencient d’une autre nation. 

                                      - La nation est le résultat d’un acte d’auto-définition exprimant une volonté du « vivre ensemble.

                                       La Palestine que soutiennent les Arabo-musulmans est un territoire , non continu, et ne se différencie en rien de ses voisins, Egyptiens, Syriens, Irakiens, Jordaniens , libanais , il n’y a aucune spécificité ni dans la langue, ni la culture, ni l’histoire, ni la cuisine ni dans l’origine ethnique. Et d’autre part , ils ont une communauté jumelle ayant les mêmes attributs et qui se trouve en Jordanie dont ils forment la majorité. 

                                      Concernant , l’islamiste Erdogan, sa doctrine » zéro problème avec les voisins« vantée partout a prit un coup sur la tête , puisqu’elle s’est transformée en » zéro ami". Erdogan a été le soutien implicite de la Turquie à l’Etat islamique , par hostilité au régime de Bachar Al-Assad, et aux courants progressistes Arabes. Par son alliance objective avec avec les terroristes fondamentalistes du sunnisme. Erdogan s’élève contre l’essor de l’identité kurde , en Turquie d’où son alliance avec l’Etat islamique. Oui, la Turquie d’Erdogan a déverrouillé l’Etat islamique en lui offrant un hinterland , propice au transport des combattants , à l’approvisionnement en armes , au transfert de devises , au commerce du pétrole. 
                                      La haine que Erdogan porte a Bachar Al-Assad a favorisé chez lui, cette aide massive à l’Etat islamique. 
                                      Après que la Turquie islamiste s’est débarrassée des minorités religieuses non musulmanes , elle est confrontée a des minorités musulmanes , comme les kurdes , les Alévis, soufis Bektâchis etc. 

                                      • Jonas 10 février 2018 07:44

                                        @Vraidrapo


                                        Les 57 pays musulmans de l’OCI ( 21 pays Arabo-musulmans et 35 pays musulmans non arabes , tels que la Turquie, l’Iran , le Pakistan etc. comme vous pouvez le constater que du beau monde) les 54 pays Africains , qui comme chacun sait ont réglé leurs nombreux conflits internes, et peuvent se prévaloir de cet exploit ( RDC-Cameroun-Togo-Nigeria -Niger etc) , le Venezuela-Cuba-Corée du Nord -et quelques pays Européens, tels que la Suède , la Norvège ( ces deux derniers pays pour des raisons de sécurité interne). Sur 193 pays cela fait plus de 128 pays. soit 66%.

                                        Or ces pays ont des problèmes qu’ils n’arrivent pas à résoudre dans leur propre sphère : que viennent-ils faire dans l’Orient compliqué , comme disait un homme célèbre .L ’UE, a la Crimée, l’Ukraine , la Géorgie ( avec l’abkhazie et l’Ossetie du sud détachées ) la Transnitsrie qui réclame son indépendance à la Moldavie, Chypre nord , occupée par la Turquie , la Pologne,la Hongrie, la République Tchèque qui ne veulent pas suivre les directives de Bruxelles sans parler de la Catalogne, de l’Italie du nord , du terrorisme de l’islam politique etc. avant de s’occuper des Etats de Palestine ( Gaza et la Cisjordanie) l’UE doit balayer devant sa porte. 

                                        Les Pays arabo-musulmans et musulmans non arabes sont une catastrophe dans tous les domaines , le flux incessant des immigrés venant de ces pays le démontre chaque jour. L’UE , pour ne pas être envahit ,sous-traite à coups de milliards ces immigrés de la faim et de la pauvreté a des pays Arabo-musulmans et musulmans non arabes , heureux de l’aubaine et de pouvoir détourner cet argent dans les paradis fiscaux. 

                                        Les pays Africains ,qui n’arrivent pas à se stabiliser où les régimes en place se battent pour se maintenir à coups de massacres et de tueries en violant toutes les Conventions internationales. Ces pays qui ont voulu leur indépendance , la vendent aux Chinois , comme ils vendent leurs terres arables , a l’Inde, Brésil, pays du Golfe, Chine ( Chinafrique) etc. 

                                        Cuba, le Venezuela, Corée du nord , sont des exemples de démocratie et de respect des droits de l’homme comme dans la réussite économique et sociale. 

                                        Que ferai de plus et de mieux un Etat Arabo-musulman appelé « Palestine »par rapport à ceux qui existent déjà ? Indépendants depuis des décennies ,ils n’arrivent même pas, à loger, soigner , éduquer, donner une perspective d’avenir à leurs habitants , ces derniers ont pour seul salut soit le terrorisme islamique pour prendre un billet pour le paradis d’Allah, soit l’immigration en trahissant la mémoire de celles et ceux qui sont morts pour leur pays afin de faire des indigènes des citoyens libres dans le pays de leurs ancêtres. Non , l’indépendance , ce n’est pas aller vivre et profiter des largesses de l’ancien colonisateur. Mais de rester dans son pays et de se battre pour l’aider à sortir de sa nuit. 


                                      • JC_Lavau JC_Lavau 10 février 2018 08:00

                                        L’offensive turque ne vise pas que les kurdes, mais surtout la Syrie :


                                        • REMY Ronald REMY Ronald 10 février 2018 19:18

                                          Erdogan a répété régulièrement que ses chars iront aussi à MANBIJ puis tout le long de la frontière turc, et détruiront toute présence militaire kurde sur une longueur de 350 Km et sur une largeur de 30 Km. Comme avec Hitler, il dit les choses, il écrit les choses, il fait les choses.
                                          .
                                          Les kurdes, sous un embrigadement idéologique et militaire de fer (une forme de dictature quasi castriste), vont lui donner du fil à retordre. Par conséquent, cette éradication programmée des kurdes, vantée comme un cadeau fait par Erdogan à Bachar El Assad, ne pourra que durer des mois, voire des années, avec d’inévitables pléthoriques dégâts collatéraux.
                                          .
                                          Les démocraties occidentales s’avilissent dans la honte diplomatique et l’ignominie morale en déclarant « comprendre » et en souhaitent qu’Erdogan exécute ce projet illégal, mégalomane, démentiel d’éradication des kurdes sur une énorme surface...
                                          ... « avec retenue » !!! 
                                          En quoi une guerre durant des mois et des années dans un tel contexte géographique et militaire difficile sur des centaines de km pourrait-elle se faire « avec retenue ». On fait la guerre ou on ne la fait pas. Pour des personnes ayant un minimum de culture historique, quelle hypocrisie ! Pour celles n’ayant jamais fait de service militaire, quelle inconsciente et mortelle naïveté ! Dans les deux cas, le maintien de cette « attitude munichoise Ponce Pilate », c’est le déshonneur complet des chancelleries occidentales.
                                          .
                                          Quoi ? Erdogan envoie des troupes turques hors des zones kurdes ?! Le culot. L’arrogance (l’inconscience ?). Les incursions à l’intérieure de la Syrie non kurde démontrent donc en tous cas un incroyable sentiment d’impunité des troupes turques. Un masque de propagande (limite des fameux 30 Km) semble déjà tomber...
                                          .
                                          Ce sentiment turc d’impunité résulte t-il de promesses russes ? 
                                          De promesses de Bachar El Assad ? 
                                          Des deux ? 
                                          Ou bien ce sentiment d’impunité turc résulte de l’autosuggestion due à la propagande, de la simple folie d’un Erdogan mégalomane, déconnecté des réalités concrètes du terrain ?
                                          .
                                          J’apprends que deux de ces colonnes turques ont été attaquées, dont l’une des deux par...
                                          ...des forces aériennes gouvernementales.
                                          Vous confirmez ce dernier point, chers internautes ?
                                          .
                                          Dans ce cloaque sanglant qui s’annonce, DAECH
                                          (toujours présent, contrairement à ce que raconte la propagande)
                                          doit être plié de rire,
                                          en se préparant à une sévère contre attaque dans quelques mois, sur tous ses adversaires affaiblis (puisque s’entretuant ouvertement).
                                          Désolant.
                                          Déprimant.
                                          Pathétique.


                                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 février 2018 10:34

                                            Bonjour,
                                            .
                                            Sans y oublier la poursuite de l’ingérence de l’état d’Israël en Syrie ...
                                            .
                                            Les sionistes aiment et veulent la guerre
                                            Les dirigeants sionistes savaient dès le départ que le seul moyen pour eux de s’approprier la Palestine c’était la guerre. Zeev Jabotinsky était franc à ce sujet, David Ben Gourion honnête seulement dans sa correspondance privée : ce n’est qu’au fil de l’épée et par le feu qu’Israël pouvait être créé en Palestine ; et s’étant engagé dans cette voie Israël ne s’en est jamais détourné.
                                            .
                                            En sept décennies Israël a mené guerre après guerre : contre les Palestiniens, contre l’Égypte, la Syrie, le Liban, la Jordanie, la Tunisie, contre tout Etat, organisation ou individu se mettant en travers de son chemin. Il a massacré, assassiné et bombardé des ambulances, des hôpitaux, des écoles, des enceintes de l’ONU et des immeubles d’habitation. Il n’a jamais montré la moindre compassion pour les vies humaines qu’il prend : au contraire, l’un de ses pilotes a même sorti une plaisanterie lorsqu’on lui demandé ce qu’il ressentait lorsqu’il tirait un missile sur un immeuble à Gaza. Il répondit qu’il avait senti « un léger frémissement » des ailes de son avion.
                                            https://arretsurinfo.ch/israel-aime-et-veut-la-guerre/
                                            .
                                            2013 - Pourquoi Israël a frappé en Syrie
                                            http://www.lepoint.fr/monde/pourquoi-israel-a-frappe-en-syrie-31-01-2013-1622342_24.php
                                            .
                                            2014 - Israël bombarde la Syrie
                                            http://www.lepoint.fr/monde/israel-bombarde-la-syrie-19-03-2014-1802856_24.php
                                            .
                                            2015 - Israël bombarde la Syrie en représailles à des tirs de roquettes
                                            http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/08/20/israel-frappe-la-syrie-en-represaille-a-des-tirs-de-roquettes_4731969_3218.html
                                            .
                                            2016 - Syrie : Israël aurait mené trois frappes aériennes contre l’armée
                                            http://www.bfmtv.com/international/syrie-trois-frappes-menees-par-israel-contre-l-armee-syrienne-952481.html
                                            .
                                            2017 - La Syrie accuse Israël d’avoir bombardé un site militaire près de Damas
                                            http://www.lefigaro.fr/international/2017/12/02/01003-20171202ARTFIG00061-la-syrie-accuse-israel-d-avoir-bombarde-un-site-militaire-pres-de-damas.php
                                            .
                                            2017 - Toujours - Israël bombarde une position de l’armée syrienne à Hama
                                            https://fr.sputniknews.com/international/201709071032945428-israel-bombarde-armee-syrienne/
                                            .
                                            2018 - Israël bombarde en Syrie, la défense aérienne syrienne abat un des F16 agresseurs
                                            http://www.huffpostmaghreb.com/2018/02/10/israel-bombarde-en-syrie-la-defense-aerienne-syrienne-abat-un-un-des-f16-agresseurs-_n_19203700.html
                                            .
                                            L’information suivante publié dans le journal Le Figaro est en quelque sorte ironique :
                                            « Israël a prévenu samedi que l’Iran et la Syrie jouaient « avec le feu », alors que lui-même ne cherche pas l’escalade mais se tient prêt à toutes les éventualités après un brutal accès de tensions chez le voisin syrien. »
                                            http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/10/97001-20180210FILWWW00046-israel-ne-veut-pas-d-escalade-avec-la-syrie.php
                                            .


                                            • leypanou 11 février 2018 11:30

                                              Contrairement à la fable racontée ici dans les msm sur l’indépendance kurde comme étant une cause révolutionnaire ethnico-religieuse, démocratique, féministe -le fait que les msm en parlent ainsi est déjà louche en soin, plus le soutien de la -seule-démocrate-au-moyen-orient plus la position officielle de la France concernant le gouvernement légitime de la Syrie-, les réalités sur le terrain sont totalement différentes : expropriation forcée, conscription forcée, kidnapping, taxation comme du temps de Daesh pour les non Kurdes. Même les prétendues terres ancestrales sont fausses, d’autres tribus ayant été sur ces terres -çà ne vous rappelle rien ?- bien avant (les Chrétiens Assyriaques entre autres).

                                              Même la pro-atlantiste Amnesty International qualifie le comportement des Kurdes syriens de crimes de guerre (lire ici).

                                              Pour ceux qui veulent savoir autre chose que ce l’on nous assène, lire Sarah Abed.
                                              PS d’une manière générale, quand les msm soutiennent à fond une cause, il y a anguille sous roche.


                                              • JC_Lavau JC_Lavau 11 février 2018 12:11

                                                leypanou a osé un P.S. :
                                                « d’une manière générale, quand les msm soutiennent à fond une cause, il y a anguille sous roche. »

                                                Rrhaah ! Complotiste !


                                              • leypanou 11 février 2018 13:47

                                                @JC_Lavau
                                                avez-vous remarqué qu’avec la neige comme jamais un peu partout depuis x années (même au Canada parait-il), on n’entend pas beaucoup parler du réchauffement climatique ?

                                                Quand il fait un peu chaud, il y a réchauffement climatique ; quand il fait un peu froid, il n’y a rien.


                                              • JC_Lavau JC_Lavau 11 février 2018 16:44

                                                @leypanou. Astucieux, ils ont souvent basculé la propagande vers « bouleversement climatique » et vers « acidification des océans ».
                                                De goûts modestes, Jean Jouzel et Valérie Masson-Delmotte réclamaient aux européennes de mai 2014 « mille milliards d’euros pour sauver le climat ».
                                                Hergé avait bien précisé que « Si nous avons envahi la Chine c’est d’abord pour la préserver d’elle-même ».
                                                Donc Sauvons le climat de lui-même !


                                              • REMY Ronald REMY Ronald 12 février 2018 12:04

                                                On me signale que Macron et Merkel ont été mis en spectaculaire minorité en Europe concernant la fameuse « compréhension » de l’invasion turque du nord de la Syrie.
                                                Le Parlement européen a été unanime pour dénoncer l’attaque des Kurdes par la Turquie à Afrin, ainsi que pour dénoncer les atteintes majeures aux droits de l’homme et à la démocratie par le régime d’Erdogan en Turquie.
                                                .
                                                Vote légèrement tardif ? Je réponds qu’une certaine lenteur est le prix de toute démocratie parlementaire, surtout avec les nécessités de traductions des textes. J’ajoute que ce débat parlementaire a été remarquable dans sa forme et surtout dans ses conclusions et a commencé à sauer l’honneur des européens (il reste encore du chemin depuis les pots jusqu’à... l’action concrète). .
                                                Cette unanimité parlementaire (que nous applaudissons) est suffisamment rare pour prendre la peine de s’y pencher et de réfléchir ensemble à quelques questions qui m’ont été posées en rafale :

                                                Ce vote unanime contre des chefs d’Etat de premier plan est une première dans l’histoire politique de l’Europe. Entre les répétitives rubriques météo, judiciaires et nécrologiques, Pourquoi les médias français n’ont pas parlé de ce débat ? Et pourquoi ce débat parlementaire n’a t-il pas eu lieu en France ? 
                                                Au delà de leur assourdissant silence, qu’en pensent les députés et les élus locaux LAREM ? Y aura t-il un jour un débat au sein de la Macronie « démocratique » ? Voire la création d’un atelier pour la paix en Syrie ?

                                                A l’urgence d’un débat sur la future constitution fédérale négociée en Syrie, s’ajoute l’urgence d’une aide diplomatique et matérielle pour l’intégrité du territoire Syrien. Car, si le gouvernement syrien a officiellement protesté contre le viol de sa frontière auprès de l’ONU ; il a aussi attiré l’attention des chancelleries sur le fait que la soldatesque financée, équipée et utilisée en première ligne par Erdogan n’était rien d’autre qu’un habile recyclage par Erdogan des djihadistes d’Al Nostra, d’El Kaïda et...
                                                ...de DAECH !
                                                Par conséquent, au delà de ce vote spectaculaire du Parlement Européen , nous devons réfléchir puis oeuvrer sérieusement au soutien diplomatique ET matériel pour qu’une constitution fédérale garantisse une paix interne solide ET sécurise une frontière syrienne unifiée.


                                                • REMY Ronald REMY Ronald 12 février 2018 12:09

                                                  NB/ Correction de 2 fautes de frappe :
                                                  ...a commencé à sauver l’honneur des européens (il reste cependant encore du chemin depuis les mots jusqu’à... l’action concrète).


                                                • Aaltar Aaltar 16 février 2018 13:02

                                                  Vous dites :

                                                  "Je suis farouchement partisan d’aider les kurdes à conquérir leur véritable autonomie au sein de la Syrie (et au sein des trois autres Etats). J’estime aussi qu’il faut agir promptement et fermement pour AFRIN. Mais je vois également dans cette affaire un joli piège militaire et diplomatique."

                                                  Mais quelle légitimité avons nous (vous) pour nous permettre de revendiquer une telle chose ?

                                                  La question n’a même pas à se poser en fait. L’Irak a été amputé par DAESH d’une partie de son territoire et cet espace n’est pas à donner en cadeau à ses gentils libérateurs. La Syrie reste un état souverain et aucune instance internationale n’a à statuer de sa dislocation ; surtout avec un régime toujours en place. La Turquie ne va clairement pas lâcher 20 % de son territoire au motif que les gars de même confession se foutent sur la gueule dans l’état voisin ; c’est même donner raison à Erdogan que de le penser, lui qui oeuvre tant pour se protéger de ce genre d’optiques.

                                                  Je n’ai absolument rien contre les kurdes et moi aussi dans l’absolu je pense qu’ils seraient bon qu’ils aient leur territoire pour lequel ils se battent si farouchement mais c’est faire totalement fit des règles et des frontières. On démembre pas un état au motif que c’est sympa pour telle ou telle raison.

                                                  Allons plus loin dans votre texte, quelle sera la valeur d’un turque qui viendrait ici nous dire qu’il faut oeuvre pour l’indépendance de la Corse ou de la Catalogne, très rapidement on lui suggérerait de s’occuper de ses oignons et que son avis on s’en cogne quand même pas mal.

                                                  L’Amérique a voulut un redécoupage ethnique de la zone. Bien que ce ne soit écrit nul part sur leur projet c’était tout de même ce qui se jouait autour du merdier Syrien et ils n’étaient d’ailleurs pas si hostile que ça à l’arrivée du Khalifa. Ils sont loin, très binaires ont des intérêts très certains et aiment mener les diplomatie du sacrifice. Leur but était d’affaiblir Al Assad (et par extension le hezbollah et l’Iran, de morceler autant que possible ces zones et même d’avoir des discussions ouvertes sur un Kurdistan nouveau.

                                                  Au terme de leur manoeuvre et après avoir fourni des armes à Al QAEDA (tout comme nous avec Al Nosra) :
                                                  - Assad est toujours là, l’axe Russe - Syrie - Iran est plus solide que jamais, le Hezbollah bénéficie de cette assise
                                                  - Les turques sont fachés avec les USA (OTAN-EU) depuis la tentative de coup d’état manquée et se permettent même le luxe de s’entendre avec les russes.
                                                  - Les Kurdes se sont sacrifiés comme des Ewoks pour rien et avec le plus grand de cynisme on le savait dès le début (sauf BHL qui pense encore comme un con que la guerre c’est romantique quand on la fait avec un courage noble, le mec pense comme au XVIIIe siècle)

                                                  Avec un bilan pareil, le seul gagnant c’est Poutine qui blinde de manière royale son axe sud. Nous on découvre la vie et la politique américaine a fait l’effet d’un pétard mouillé, reconnaissons vite la nouvelle capitale d’Israël pour réveiller un peu de brasier... (évidement j’ironise)

                                                  (prochaine étape : Chypre et l’Egypte, vous verez vite continuer à se dessiner le contour de ce qui se joue là bas... )

                                                  La Syrie n’est de toute façon en rien ce qu’on nous en dit dans nos médias, autant que l’Ukraine, autant que dès qu’un merdier se met en place quelque part depuis 20 ans.

                                                  Bienvenu dans un monde de propagande.


                                                  • REMY Ronald REMY Ronald 16 février 2018 19:06

                                                    @Aaltar
                                                    Bonjour.
                                                    Lecture précipitée = mauvaise interprétation.
                                                    A plusieurs reprises, j’ai répondu que j’étais contre le démembrement de la Syrie.
                                                    Exemple d’une de mes réponses :

                                                    février 13:42

                                                    @Olivier Perriet

                                                    Les partitions sont à la mode en Europe (Ecosse en GB, flamands en Belgique, Catalogne en Espagne, Lombardie en Italie, Nlle Calédonie, Corse, etc. en France, Dombass en Ukraine, etc.
                                                    Mais oui, vous avez raison, je confirme que les kurdes syrien ont réclamé et continuent de réclamer une autonomie DANS la République syrienne, en aucun cas ils n’ont revendiqué l’indépendance. Ils ont toujours été clairs là dessus par rapport aux kurdes Irakiens. idem pour les kurdes de Turquie (3eme force électorale de Turquie) qui parlent eux aussi d’autonomie et jamais d’indépendance.

                                                    Donc, ma position en résumé :

                                                    Solution 1 :On les laisse s’entretuer sous la manipulation d’Etats extérieurs qui les alimentent en armes. Avec le statu quo diplomatique actuel (dit des 3 singes, ou appelé ligne Macron « compréhension » de l’invasion de la Syrie par la Turquie), c’est la haine qui se rajoutera à la haine avec une guerre de plusieurs décennies.

                                                    Solution 2 :On les incite à faire la paix via une constitution fédérale comme la Suisse, les USA, la Russie, l’Allemagne, etc. Une paix interne au bénéfice de toutes les composantes au sein d’une structure fédérale garantissant l’unité frontalière de la Syrie.

                                                    A+ Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès