• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Iran / Ispahan : Le spectacle et les coulisses

Iran / Ispahan : Le spectacle et les coulisses

Les fameux métaux ‘rares’ utilisés dans nos outils technologiques, l’exploitation du gaz naturel et du pétrole, la fameuse et sacro-sainte coupe du monde de football, le néolibéralisme économique… à chaque fois, pour que le spectacle soit à la hauteur de la marge dégagée, il est primordial de ne pas délivrer les secrets de fabrication. D’ailleurs, c’est exactement à cela que sert le fameux secret des affaires.

Quand bien même des populations entières seraient privées de leurs droits humains. Quand bien même les conditions de vie de ces gens surexploités et qui permettent à nos sociétés occidentales de vivre dans l’opulence seraient proches de celles de rats dans les égouts de Paris à la mi-temps d’un match de ligue des champions du PSG. Quand bien même des enfants, des hommes et des femmes devraient en mourir…

Du 7 au 14 avril 2018, à Paris, ville de spectacles s’il en est, se déroule justement une nouvelle version de cache-misère, ayant pour sous-titre ; Oh la belle dictature islamique que voilà ! Du 7 au 14 avril, vous aurez l’occasion de découvrir les charmes du fascisme religieux à l’iranienne, sponsorisé par les collectivités. C’est un peu l’occasion pour chacun des citoyens que nous sommes de participer aux massacres récurrents orchestrés par le régime théocratique Iranien. En d’autres termes, la dictature Iranienne vient faire sa pub à Paris. Et, avec infiniment de conviction démocratique et dans le cadre de la lutte contre les extrémismes religieux, la France lui prête généreusement le fleuron de son arsenal culturel ; le Louvre.

Ispahan la magnifique, un voile sur la réalité 

7 jours durant, les mollahs vont pouvoir exposer la richesse culturelle de la Perse antique, s’arrogeant au passage le droit de mensonge éhonté. La vedette ? Ispahan. Troisième ville d’Iran, nichée en plein cœur du pays, 350 km au Sud de Téhéran. Ispahan la magnifique. Ispahan à la riche histoire, lisible jusque dans son architecture. Ispahan la féérique… En bref, c’est la semaine culturelle d’Ispahan à Paris. L’organisation aurait pu se limiter à évoquer la culture, et simplement la culture, ou aurait pu, au contraire, en profiter pour établir un parallèle entre le spectacle et les coulisses. Mais avec la présence du maire d’Ispahan et d’un vice président des mollahs, on se doute que l’image culture cache forcément d’autres réalités. D’ailleurs, le ministère des affaires étrangères Iranien et la mairie d’Ispahan y sont pour beaucoup dans le financement de leur auto promotion Parisienne.

Rencontres, spectacles divers et variés, agriculture et irrigation, expositions, conférences, tourisme… L’Iran affiche sa plus belle image. Mais si la cosmétique est belle, elle cache mal les réalités de la vie sur place. Rien qu’en 2017, sous l’égide du maire que notre état major saura recevoir en grandes pompes, Ispahan déplore 20 pendaisons, dont trois en place publique. Pour donner un peu plus de cachet et d’authenticité à ces dernières pendaisons, les mollahs les ont pendus au cœur de la cité antique. Mais Ispahan, qui vient nous donner des leçons de gestion de l’eau, c’est aussi un fleuve à sec et des agriculteurs qui crient leur désespoir tous les jours depuis un mois. Ispahan, ce sont des artistes emprisonnés, des femmes obligatoirement voilées (des patrouilles spécifiques circulent en ville), des femmes régulièrement attaquées à l’acide, des spectacles interdits, des salles désespérément vides. En somme, exactement le contraire de ce qui nous sera présenté 7 jours durant.

Au final, il s’agit simplement d’une opération de communication, destinée à renforcer les liens commerciaux entre les deux pays. Ou plutôt entre les entreprises du CAC40, avec l’aval de notre diplomatie, et les gardiens de la révolution islamique, les pasdarans. Ceux-là même qui concentrent à eux seuls 50 % de l’économie du pays et qui détruisent allègrement les droits humains et les droits environnementaux sans même avoir à se soucier d’être poursuivis un jour. A moins que nos fameuses entreprises du CAC40, déjà bien présentes sur le sol Iranien, ne prennent enfin conscience de la nécessaire prédominance de la vie humaine sur leurs seuls intérêts financiers. On rêve sans doute. Mais peut-être pourraient-elles intégrer, à minima, que les affaires pourraient leur être tout aussi profitables dans un Iran libéré de ses chaînes fascistes religieuses. 
 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 8 avril 08:50

     
    Il n’y a plus d’entreprise française (ni de français d’ailleurs, qu’un troupeau de multiethniqués), le CAC40 est à 55% étranger, Peugeot a été interdit de commercer avec l’Iran et a failli couler, les centrales nucléaires booba ont des alternateurs américains dorénavant (comme le porte avions booba) etc.
     
    3 young leaders au Bilderberg, Philippe, Macron et Juppette...
     
     

    Le PdG de Total (Boobaland) reconnaît au journal « Les Echos des soumis » qu’il doit obéir, en bonne bonniche multiethniquée, au desiderata de l’Empire mondialiste.
     


    • Christian Labrune Christian Labrune 8 avril 12:24

      à l’auteur
      Merci pour cet article, bien utile sur AgoraVox où le lecteur moyen, très mal informé, voire pas du tout, ce ce qui se passe au Moyen-Orient et particulièrement dans le régime des mollahs, s’efforce de se persuader des fariboles que lui raconte notre gouvernement d’imbéciles, lequel a choisi , comme disaient les collabos des années 40, la plus « franche collaboration » avec le totalitarisme islamique.

      J’aurai passé une partie de la journée d’hier à démonter minutieusement un article d’enfumage, sur ce site, destiné à faire croire que l’Iran n’est pas du tout ce que disent quelques observateurs lucides et ce que nous rappelle opporftunément chacun de vos articles : l’Iran serait un pays au fond tout à fait pacifique. Certains prétendent que son objectif est de détruire Israël ? Fake-news ! Personne en Iran n’a jamais dit ça. Il aura fallu que je renvoie à une récente déclaration de Lavrov réagissant avec sévérité à un propos de Soleimani qui ne faisait que répéter Khomeiny, Ahmadinejad et même Khamenei qui le disait encore pendant qu’à Vienne on suppliait Zarif de bien vouloir, au moins jusqu’à l’accord sur le nucléaire, mettre en sourdine ces sortes de propos.

      On est en France actuellement dans le même climat idéologique qu’entre la conférence de Münich et l’invasion de la Pologne : les accords de Vienne ont « sauvé la paix », avec cette différence que la collaboration en juillet 40 avait commencé après le début des hostilités. Aujourd’hui, elle les précède et les favorise.

      le Louvre, où je passe des heures chaque semaine, n’est plus le Louvre : c’est une entreprise commerciale dont le seul objectif est de gérer des flux de touristes. Un tiers des salles, en semaine, est constamment fermé. Des tableaux disparaissent ; dans les salles des antiquités, telle statue qu’on voulait revoir n’est plus là, il n’y a plus que le socle. Systématiquement, j’interroge les gardiens, mais bien souvent ils ne savent pas ce qu’elles sont devenues. Elles sont ailleurs. Le public de plus en plus inculte des musées, qui déserte et ignore les collections permanentes, adore les expositions temporaires et moutonnières où il est toujours impossible de se trouver seul devant une oeuvre. Il adorera celle que vous évoquez et croira volontiers que ce régime sanguinaire et pourri est dans la continuité de la grande civilisation des Perses !

      Tout cela me dégoûte tellement que je n’écrirai plus rien de la journée. Les défenseurs du régime des Ayatollahs ne vont pas tarder à débarquer sous votre article. Tout ce qu’ils mériteraient, c’est qu’on leur organisât un charter et six mois d’existence au plus près possible des Gardiens de la Révolution.
       


      • Ben Schott 8 avril 13:24

        @Christian Labrune
         

        Pfff tu nous racontes ta vie, là...
         
        « Tout cela me dégoûte tellement que je n’écrirai plus rien de la journée »
         
        Prends une semaine de vacances, même, si tu veux !
         


      • l' hermite Cyrus 8 avril 15:22

        @Christian Labrune


        Tout cela me dégoûte tellement que je n’écrirai plus rien de la journée. Les défenseurs du régime des Ayatollahs ne vont pas tarder à débarquer sous votre article.

        Profitez en pour retrouver vos valeurs chrétienne ou meme simplement social , vous aurez bien le temps de faire la chasse au « vilain muz » plus tard .

        Ce n’ est pas sur agoravox que vous retrouverez la paix , 
        Si vous voulez écrire proposez vous chez galimard ou fernand-nathan , on pourra difficilement les taxé d’ antisémitisme .... 

      • l' hermite Cyrus 8 avril 15:32

        @Ben Schott

        Ca fait une semaine que tout le monde lui répond comme il parle aux autres ...
        Ce n’ est pas par faiblesse que les gens le ménageais ....

        Le pire c’ est qu’ il écrit plutôt bien quand sort de « l’ antisémitisme islamique et des ennemi de l’ état » 
        La dans les commentaire on dirais plutôt une mauvaise copie de massada qui livre sa guerre personnel .

        Mais sans comprendre que massada lutte pour son pays et non le notre .







      • #Nono LP/R #NonoS LP/R-42 8 avril 15:34

        @Cyrus

        Maybe !

        ++++++++++++++++++++++++++++

        Shawford42 @shawford

        16 sil y a 17 secondes

        Shawford42 a retweeté Donald J. Trump

        Listen to him @FatemahAlabed , and ask for confirmation to @DarkVador_Off & @EmmanuelMacron & @PutinRF_Eng & @lmgaveriaux & @Fred_Pichon / For Cci @XiJingpingReal / @xijingping

        Shawford42 ajouté,

        u-block js-tweet-details-fixer">

        Donald J. TrumpCompte certifié @realDonaldTrump

        If President Obama had crossed his stated Red Line In The Sand, the Syrian disaster would have ended long ago ! Animal Assad would have been history !

        +++++++++++++++++++++++++++++

        Si Rosemar taille pas un pot à Massada dans les 5 mn, j’interdis toute plantation d’œillet en #U42 !


      • l' hermite Cyrus 8 avril 15:41

        @#NonoS LP/R-42

        Pour attraper nenette avec un nonos .... 
        Donald en as marre des CaNARD groupe sanguin a

        mais en fait CaNARD=-0+a ca marche aussi par comutation de l’ interrupteur 220

        Inutile d’ Amperer la charge sur les fils .



      • Doume65 8 avril 16:24

        @Christian Labrune
        « je n’écrirai plus rien de la journée »
        Tu prendrais pas cette décision pour l’éternité ?


      • l' hermite Cyrus 8 avril 21:38

        @Doume65

        soit pas vache il as tenu j’ usquau coucher du soleil .... c’ est pas si mal pour un mini-ramadan ...

      • Mazdak Teherani Mazdak Teherani 8 avril 22:47

        @Christian Labrune
        merci pour votre commentaire très pertinent.


      • Doume65 10 avril 23:52

        @Christian Labrune
        «  les collabos des années 40, la plus « franche collaboration » avec le totalitarisme islamique »
        Et Israël qui s’acoquine à l’Arabie Saoudite, t’appelles ça comment ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mazdak Teherani

Mazdak Teherani
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès