• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Israël en danger ?!

Israël en danger ?!

Depuis son élection en 2014, le Président d'ISRAËL, Mr Reuven Rivlin a fait plusieurs interventions puissantes, par lesquelles il apparaît comme un homme de Vision. Ces interventions, cependant, vont franchement à contre-courant de la politique appliquée par le gouvernement en place. Comment est-il possible que ces deux logiques coexistent ? Voici sept éléments d'appréciation, recueillis à diverses sources :

 

A – Le triste résultat d'un conflit de plus de 50 ans.

B - Le conflit israélo-arabe parmi les autres conflits.

C - Les chiffres de cette 'guerre de basse intensité'.

D - L’État d'Israël a gagné sur tous les fronts.

E - Les importants problèmes internes d'Israël.

F - Qu'en dit le Président d'Israël Reuven Rivlin ?

G - Quelles solutions à l'extérieur et à l'intérieur ?

 

 

A – Le triste résultat d'un conflit de plus de 50 ans.

Tony Blair, premier ministre britannique, a déclaré en juillet 2003 devant le Congrès américain que « Le terrorisme ne peut pas être vaincu sans la paix au Moyen-Orient entre Israël et les Palestiniens. C'est de là que vient le poison. C'est là que l'extrémisme est capable de perturber l'esprit d'un nombre effrayant de gens au point de confondre la plaidoirie en faveur d'un État palestinien avec la destruction d'Israël.  Ce point de vue conduit beaucoup d'Européens, entre autres, à considérer Israël comme le pays constituant la principale menace pour la paix dans le monde. » (1)

 

 

B - La place du conflit israélo-arabe parmi les autres conflits

Tout d'abord, je pense qu' en l'absence d'un Plan d'accompagnement préalable (dont l'élaboration aurait nécessairement impliqué les populations qui étaient ou se sentaient concernées), la survenue de ce conflit était très largement prévisible dès avant 1947. Et était donc évitable ou gérable.

Gunnar Heinsohn (1) a fait la liste de tous les conflits 'importants' intervenus dans le monde depuis 1950, et les a classés en fonction du nombre de victimes humaines. Il a recensé 67 conflits, qui totalisent 85 millions de morts. Le conflit israélo-arabe vient en 49 ième position avec 51.000 morts (35.000 Arabes et 16.000 Israéliens). Soit 62.000 morts depuis 1947 (40.000 Arabes et 22.000 Israéliens).

La plupart de ces 67 conflits sont localisés en Asie et en Afrique.

 

Depuis 1948, environ 11 millions de morts Musulmans ont été victimes de mort violente, dont 40.000 (soit 0,4%) dans le cadre des 60 ans le lutte contre Israël. Et 95% de ces 11 millions ont été tués par d'autres Musulmans. (1)

« En dépit du bilan relativement peu meurtrier du conflit israélo-arabe, il est probable que sa renommée, sa notoriété, sa complexité et sa portée diplomatique continueront de lui valoir une importance démesurée dans l'imagination collective. Et la réputation d'Israël continuera d'en payer le prix. » (1)

 

 

C - Les chiffres de cette 'guerre de basse intensité'

En 2009, sur les 20 précédentes années, on a compté 8881 victimes (2) :

7398 Palestiniens ( soit 83 % ) dont 1537 mineurs ( soit 17 % de mineurs )

1483 Israéliens ( soit 17 % ) dont 139 mineurs ( soit 1,5 % de mineurs )

 

Derrière les chiffres globaux, il faut regarder les évolutions des tendances ci-après (3) :

De 2000 à 2014, 8166 victimes sont recensées (7065 Palestiniens et 1101 Israéliens).

Cependant, les choses ont beaucoup changé depuis 2007 :

De 2000 à 2007, les victimes palestiniennes faisaient 65 % du total (soit 35% pour Israël)

De 2008 à 2014, les victimes palestiniennes font 95 % du total (soit 5% pour Israël)

 

« (…) le lancinant conflit israélo-palestinien est une guerre de basse intensité, selon le jargon des militaires. Sur les vingt dernières années, l’État hébreu a perdu en moyenne 70 citoyens chaque année, c’est-à-dire moins que le nombre des tués sur les routes d’Israël au cours de la même période. » (2)

 

 

D - L’État d'Israël a gagné sur tous les fronts.

« De cette réalité, certains n’hésitent pas à tirer la conclusion suivante : pourquoi Israël aurait-il intérêt à faire de douloureuses concessions territoriales aux Palestiniens ?

(…) avec la construction du Mur de séparation entre l’État hébreu et la Cisjordanie, Israël a remporté la guerre contre le terrorisme.

(…) avec la deuxième Intifada et les attentats du 11 Septembre, les dirigeants israéliens ont réussi à retourner le débat sur une occupation illégale de territoires en une lutte contre le terrorisme, soutenue par l’Occident. » (2)

« (...) cette thèse est défendue par nombre de militaires, mais aussi par certains bons connaisseurs d’Israël, ou « amis de l’État hébreu ».

(...) Même si cette thèse est « politiquement incorrecte », il convient de ne pas la sous estimer, si l’on veut comprendre l’obstination des dirigeants israéliens à refuser, depuis quinze ans, les indispensables concessions à toute paix véritable avec leurs voisins palestiniens. » (2)

 

Par ailleurs, Israël a obtenu une paix avec l’Égypte et avec la Jordanie

 

 

E - Les importants problèmes internes d'Israël.

L’État d'Israël est peuplé de huit millions de résidents, dont 6 millions de « juifs » (provenant de plus de cent pays différents de tous les continents), 1,4 million d' « Arabes », et 0,4 million d' « autres ». Plus 0,1 million d'immigrés réguliers (Asie, etc). (4)

Il s'agit donc d'un des pays les plus multiculturels du monde. Cependant, le multiculturalisme, qui plaide pour une pleine reconnaissance des minorités (ethniques, culturelles, etc) est absent. (4)

« Le projet national dont le sionisme a accouché est fondé avant tout sur une conception ethno-culturelle et non politique de la nation. Pour autant, si l’État d'Israël est lié au groupe juif, il a également accepté l'ordre individualisant de la citoyenneté. Comment dès lors qualifier Israël ? Comme une ethno-démocratie où la souveraineté politique appartient à l'ensemble des citoyens mais où l’État est celui de la seule nation juive. » (4)

« Ce qui menace encore Israël en dehors du terrorisme, n'est donc pas tant les armées arabes mais peut-être l'évolution de sa société prise entre la marginalisation croissante de sa minorité arabe et la montée inéluctable de sa minorité radicale, peu encline au compromis tant avec les Palestiniens qu'avec les Israéliens libéraux. » (5)

« La guerre politique et aussi démographique que mènent les courants orthodoxes traditionalistes (Harredims, mais il y a aussi une myriade de groupuscules ou sectes éparpillées : Natourei Karta, Kach, ...) voire radicaux (Mafdal, Agoudat Israel, Shass, … et autres bien plus radicaux encore) dont certains contestent l’État israélien lui même peut profondément modifier la nature de l’État d'Israël. » (5)

 

Dès lors, l'Etat d'Israël n'a-t-il pas aussi un problème de déploiement de la démocratie ? :

« L'élection ne fait pas la démocratie. Laquelle suppose un système éducatif efficace, une justice indépendante, une administration impartiale, une presse libre, le respect des droits des minorités et un minimum de sécurité, physique comme alimentaire. » (6)

 

Néanmoins, avec la récente Nation-State Bill, les concepts d'égalité et de démocratie (inscrits dans la Déclaration d'Indépendance de 1948) seraient officiellement abandonnés. (11)

 

 

F - Qu'en dit le Président d'Israël Reuven Rivlin ?

Depuis son élection, en 2014, le Président d'Israël a eu l'occasion de mettre 'les pieds dans le plat', à plusieurs occasions.

«  Le moment est venu d'admettre qu'Israël est une société malade, dont la maladie requiers un traitement (...)  » (7)

 Pour ce qui concerne les Juifs, il déclara : «  Je ne demande pas s'ils ont oublié comment être Juifs, mais s'ils ont oublié comment être des être humains décents. (…). » (7)

 

« (…) la réalité et la démographie ont changé, créant un nouvel ordre israélien, où les minorités ne seront bientôt plus des minorité mais des tribus. Notre société sera bientôt formée de quatre tribus, qui ne se connaissent pas, ne se fréquentent pas, n’ont pas le même système éducatif. Ces enfants venus d’implantations ou de villes orthodoxes, de Tel Aviv ou de Rahat, non seulement ne vont pas se rencontrer, mais vont aussi avoir leur propre vision de la société, de la culture, de la religion. » (…) « Nous ne pouvons vivre dans le déni : (...) Il existe un fossé énorme entre les courants centraux de ces quatre tribus et ces différences ont un impact sur notre avenir. » (8)

« Au niveau politique : la tribu arabe ne participe pas au jeu politique tandis que les trois autres travaillent pour leur propre intérêt. Si cette situation perdure, ce sera la catastrophe. »(…) Auparavant, Tsahal constituait le creuset de notre société. Mais deux des quatre tribus ne servent pas dans Tsahal.  » (8)

« Je me contente de voir la réalité en face, alors que certains choisissent de vivre dans le déni. (…) Or, nous sommes là pour rester : laïques, sionistes religieux, orthodoxes et arabes. (…) « Nous devons regarder cette réalité en face afin de trouver des réponses et créer, ensemble, une vision commune. Je ne veux pas imposer de réponses, mais je me dois, en tant que président, de poser des questions. » (8)

 

G - Quelles solutions à l'intérieur et à l'extérieur ?

 Le président Reuven Rivlin a été invité à la Brookings Institution de Washington, où il a parlé de la nécessité de favoriser la coexistence et la confiance entre les populations juive et arabe d’Israël, comme une première étape vers la paix régionale. (9)

Un article du « Journal des Forces Armées » Américaines de 2006 intitulé « Frontières de Sang » concluait que « Pour qu'Israël ait quelque espoir de vivre en paix avec ses voisins, il devra revenir à ses frontières d'avant 1967 - avec quelques ajustements locaux indispensables à couvrir de légitimes préoccupations de sécurité  » (10)

«  Il est presque impossible d’imposer quelque chose à quelqu’un ; chaque fois que cela est possible, ils vont se rebeller  » (9)

« Donc nous devons comprendre que nous vivons en communautés, mais les communautés ont besoin de coopérer parce que nous vivons aussi comme un pays, comme un seul peuple… comme un peuple qui a des approches différentes de la vie et de croire en des approches différentes de mode de vie et même de valeurs, mais nous devons avoir des valeurs communes et comprendre que chacun de nous peut vivre avec l’autre partie. Le melting-pot doit être quelque chose qui se trouve en chacun d’entre nous ». (9)

«  La paix viendra quand nous serons en mesure de comprendre que nous vivons réellement dans le même espace de terre avec deux États, un État, trois États de la Confédération, peu importe. » (…) «  Nous ne sommes pas condamnés à vivre ensemble. C’est vraiment notre destin de le faire ». (9)

«  Aucune des quatre tribus ne doit sentir qu’elle doit renoncer à son identité pour faire partie de la société commune. C’est la première condition sine qua non : tendre la main vers l’autre  ; le comprendre, même si a priori nous n’avons aucun rapport les uns avec les autres. Le deuxième axiome : nous sommes tous responsables de la pérennité de notre pays, de sa sécurité et de son économie. Le troisième axiome est le principe d’égalité  : les budgets doivent être accordés de manière égalitaire. Le quatrième axiome consiste à créer un « israélisme » commun ensemble. Ce nouvel ordre ne doit pas nous pousser vers la division mais vers l’union. Cela prendra longtemps, mais si nous croyons que nous sommes faits pour vivre ensemble, nous y arriverons. Chacun d’entre nous doit faire un effort dans ce sens » (8)

 

 

« Cela prendra longtemps... » disait Reuven Rivlin !

 

Le plus petit commun dénominateur

serait-il de construire un État laïque ?

Est-ce cela l'israélisme commun ?

 

Abandonner l'idée d'un État seulement Juif,

et créer un État multiculturel rayonnant,

un melting-pot du 3ième millénaire ?

 

En attendant, le poison cité par Tony Blair

continue à se déverser et à se répandre,

sous les hideuses formes qui nous meurtrissent.

 

 

JPCiron

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

(1) – Gunnar Heinsohn & Daniel Pipes – FrontPageMagazine – Oct 2007

(2) – Analyse de Georges Malbrunot – billet blog.lefigaro du 24 novembre 2009

(3) – Slate.fr Magazine – 16 juillet 2014 – Conflit israélo-palestinien

(4) - « Israël : une société multiculturelle sans multiculturalisme » - Alain Dieckhoff – 2015

(5) – Jean-François Daguzan – Directeur adj. À la Fondation pour la Recherche Stratégique

(6) – Vincent Hugeux – Journaliste (Prix Bayeux des Correspondants de Guerre – 2005 )

(7) – introduction de la Conférence sur le thème « De la haine de l’Étranger à l'acceptation de l'Autre » - oct. 2014

(8) – Exposé sur « Le nouvel ordre israélien » lors de la Convention de Hertzliya – juin 2015

(9) – Intervention de Reuven Rivlin à la Brookings Institution de Washington – dec 2015

(10) – « Blood Borders » is the title of a 2006 US 'Armed Forces Journal' article. It asserts that 'For Israel to have any hope of living in reasonable peace with its neighbors, it will have to return to its pre-1967 borders – with essential local adjustments for legitimate security concerns. »

(11) – Extrait de la Déclaration d'Indépendance d'Israel de 1948 : « The state of Israel will promote the development of the country for the benefit of all its inhabitants ; will be based on precepts of liberty, justice and peace taught by the Hebrew prophets ; will uphold the full social and political equality of all its citizens without distinction of race, creed or sex ; will guarantee full freedom of conscience, worship, education and culture ; will safeguard the sanctity and inviolability of shrines and holy places of all religions ; and will dedicate itself to the principles of the Charter of the United Nations. »

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

255 réactions à cet article    


  • Hecetuye howahkan 7 août 09:28
    Pas plus que les autres humains....

    notre schizophrénie, dans le sens pré psychanalyse pour le pognon et la destruction mentale, dans le sens donc de séparé du réel, notre schizophrénie fait de nous la énième quasi extinction potentielle.



    • Passante Passante 7 août 09:45

      Israël est dans le talmud et se porte bien.


      pour le reste, disons qu’il est des populations au sein desuqelles une bonne part de l’activité économique est consacrée à l’effort de guerre, 
      cet effort est continu, 
      150 ans au moins que ça dure...

      maintenant si on fait le zoom out sur le 20ème siècle deuxième épisode, on constate :
      Israël et la zone semblent tenir lieu de fourneau central de cette locomotive
      et tout fonctionne plutôt bien sur mon train électrique, alors pourquoi j’arrêterai ?
      d’abord je peux pas, comment je vais nourrir tous mes fabriquants de bombes ? 
      tu comprends ? « Cela prendra longtemps » disait Reuven Rivlin !

      • Passante Passante 7 août 15:06

        @Passante


        - 6 ! tu t’es pris Passante ?
        allez... je vais en remettre une couche :

        donc tu vis après 1917 (début de la guerre éternelle)
        ton souci c’est que l’Europe demeure bien séparée de la Russie !
        au début, t’as ton mur, c cool,
        puis les cons ils l’ont renversé !

        donc tu remets ça en plus soft
        et puis de toute manière tu as ton point de fixation, Israël le verrou qui tient le tout :
        il empêche à la fois la route de la soie
        mais aussi des trucs genre vladivostok-lagos ou berlin-pretoria ou paris-dubaï
        ça empêche tout donc ça tient tout, pas question que ce feu s’arrête, compris ?

        entre temps tu grossis, 
        tu fais maintenant plus de 50% du budget américain 
        avec ton military industrial complex...

        juste pour te donner une idée :
        la moitié du budget en France, à l’armée !
        t’as pas de sécu, elle est privée, ils te pompent
        si tu perds ton job t’es plus couvert !
        les medocs ? dix fois le prix !
        l’école publique ? tu veux rire...
        va voir le luxe dans l’Alabama 
        déclaré zone du tiers-monde par l’ONU...

        donc un budget dans le budget
        c’est un bled dans le bled
        y’a pas d’amérique, c’est des pauvres dormants
        c’est une occupation en bonne et due forme
        assurant une autre occupation
        on s’occupe de tout....
        c’est gaza côté clinquant
        1000 bases militaires déclarées around the world...

        c’est une excroissance qui n’a rien à voir avec les peuples et les nations
        et dont Israël est la première victime
        comme un holocauste qui n’en finirait pas
        leur sacrifice perpétuel
        mais pour quel Moloch effréné ?

      • aimable 7 août 17:56

        @Passante
        il ne faut jamais laisser tomber la famille .


      • Massada Massada 7 août 11:22

        Un nieme article annonçant la fin d’Israël.
        C’est une passion bien française.
         

        Je vous rassure de suite Israël se porte bien et les petits tracas auxquels nous devons faire face sont parfaitement sous contrôle. 
         
        Pour moi le seul problème qui préoccupe n’est pas le problème palestinien, le Hezbollah ou l’Iran mais l’influence des ultra-orthodoxes.
         
        La societé israélienne est morcelée en quatre communautés juives : 40% de laïques , 23% de conservateurs, 10% de religieux et 8% d’ultra-orthodoxes (haredi). 
         
        Par ailleurs, Israël compte 14% de Musulmans, 2% de Druzes et 2% de Chrétiens.
         
        Les laïques peuvent se dire athées tout en suivant certaines traditions culturelles.
         
        Seuls 30% des Juifs déclarent que la religion est très importante dans leur vie.
        Un chiffre qui est deux fois plus élevé chez les Arabes Israéliens. 
         
        Le problème vient surtout des revendications de plus en plus pressantes des ultra-orthodoxes : la séparation hommes/femmes, l’arrêt des transports le shabbat, la question des mariages réformés, la conscription des ultra-orthodoxes...
         
        Le plus absurde et révoltant, c’est que la majorité laïque, dans sa naïveté, finance ce processus autodestructeur en consacrant des budgets astronomiques à l’entretien d’un réseau d’enseignement haredim indépendant.
         
        Autrement dit, finissons-en avec les réseaux indépendants d’enseignement gérés par les partis ultraorthodoxes et incorporons de force les haredim dans l’armée. 
         
        Jamais nulle part dans la diaspora, ni en Pologne ni au Maroc, les Juifs n’ont osé imaginer vivre comme des parasites aux crochets de la société alors qu’ici en Israël ils se comportent en véritable parasites.

        • JPCiron JPCiron 7 août 12:52

          @Massada

          Bonjour,
          Les Haredim ne font de mal à personne.
          Ils ont un mode de vie bien tranquille.
          En Europe, on accepte souvent les objecteurs de conscience.
          Pourquoi vouloir faire faire aux Haredim ce que leur conscience condamne ?
          N’est-ce pas une position qu’ailleurs qu’en Israel, on nomme Antisémitisme ?

        • Massada Massada 7 août 13:16

          @JPCiron

           
          Les Haridim ne travaillent pas, ils vivent d’allocations, ce sont des parasites
           
          « Les Haredim ne font de mal à personne »
           
          ah oui ? laissez moi vous raconter cette anecdote.
           
          A Kiryat Shmona, 42 degrés à l’ombre. Un jeune orthodoxe, chemise blanche, pantalon noir, est dans la rue avec ses trois enfants : deux garçons, normalement vêtus, et une petite fille de quatre ans, en jupe arrivant sous le genou et avec des COLLANTS EN LAINE. 
           
          Je me suis approché du mec pour lui parler, lui expliquer qu’il était en train d’infliger un authentique supplice à sa propre fille, mais il n’a pas demandé son reste et a fuit avec sa progéniture.
           
          Cela afin de ne pas provoquer de pulsions sexuelles chez les hommes adultes. 4 ans, 42 degrés !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 
           
          La place de ces gens est en prison et la responsabilité du gouvernement et de la justice est engagée. 
           
          La liberté individuelle s’arrête là où des personnes sans défenses - en l’occurrence des enfants - se voient infliger un traitement inhumain. 
          Mais la force politique des orthodoxes est telle que personne n’ose ouvrir la bouche.


        • harry stot 7 août 13:46

          @Massada
          Juif n’est pas une religion, c’est le judaïsme qu’est une religion inculquée par les lévites a la tribu de juda(et benjaminites)

          Etre juif, c’est faire partie de la tribu, c’est communautaire, pas religieux.
          A noter que les israélites ne sont pas des judaïtes.

        • Christian Labrune Christian Labrune 7 août 14:00
          @JPCiron

          Vous devriez regarder les excellents reportages que Marie-Françoise Lantieri a consacrés aux « sortants », c’est-à-dire à ces jeunes gens du milieu ultra-orthodoxe privés de tout accès à la vie moderne, et qui n’en peuvent plus de subir les contraintes de leur milieu. Certains mènent une double vie, affectant d’être religieux le jour bien qu’ils ne croient plus à rien, et vivant la nuit comme ceux de leur âge. D’autres, carrément, choisissent de rompre avec leur milieu d’origine. Ils deviennent des « sortants », ce qui ne va pas sans difficulté dans une société développée où la connaissance de la Bible est beaucoup moins nécessaire que celle des mathématiques et des sciences dont ils ont été privés dans les dont on les a privés dans la yeshiva.

          Tous les orthodoxes ne sont évidemment pas aussi obscurantistes. Beaucoup comprennent de plus en plus la nécessité de travailler pour échapper à la misère et aux aides. Ils sont de plus en plus nombreux aussi à accepter de faire leur service militaire, et les femmes des milieux orthodoxes qui ont davantage les pieds sur terre parce que souvent c’est elles qui travaillent, commencent à ruer dans les brancards.

        • Odin Odin 7 août 14:26

          @Massada

          Bonjour Massada,

          Votre commentaire est réaliste mais vous oubliez le principal problème pour les israéliens, le taux de natalité.

          Ces ultra orthodoxes, qui vivent aux crochets de la société, seront à terme majoritaires et comme ils sont improductifs, il faudra toujours plus d’aides financières de la diaspora.

          Cela ne pourra durer éternellement, la paupérisation guette votre pays si Bibi ou un de ses disciples restent au pouvoir en continuant de pratiquer l’apartheid. 


        • JPCiron JPCiron 7 août 15:31

          @Massada Oui, des integristes, il y en a partout Certains mouvements du Judaisme imposent aux femmes de ne rien montrer qu’une petite fente pour les yeux. En plein soleil. Comme les musulmanes intégristes. Aux USA, il y a plein de sectes qui refusent les transfusions. Et ils sont dignement représentés par des Sénateurs. Tout cela devrait être réglementé. Pour toutes les croyances. Mais tant que cela n’est pas fait, il serait injuste de ne pointer que les Haredim du doigt.


        • JPCiron JPCiron 7 août 15:33

          @harry stot

          Utile précisions. Effectivement, être Juif est souvent d’abord un style de vie, des traditions, une communauté. En un mot, une IDENTITÉ.


        • spearit 7 août 20:33

          @Massada


          Massada la police de la pensée et de la bien séance, il a pas tord l’autre, ça va être très long pour certain avant que la lumière ne se fasse...

          Estimez-vous heureux que le type d’en face de vous imprime pas sa main dans votre tronche d’homme droit , juste et honnête... de quoi vous mélez-vous, êtes vous vraiment un dieu vivant pour pouvoir dicter la bonne conduite à n’importe qui qui a le malheur de passer dans votre champs de vision...

          En tout cas c’est à ca qu’on les reconnait !!!!

        • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 8 août 14:35
          @Massada 

          Autrement dit, il y a des intégristes partout.


        • Garibaldi2 9 août 03:40
          @Massada

          Et vous nous parlez de ’’petits tracas’’ !!!!

        • OMAR 9 août 08:14
          Omar9
          .
          @Massacrada :« Un nieme article annonçant la fin d’Israël.... ».
          .
          Avant toute chose, je tiens à t’exprimer mon profond et sincère respect pour ta famille.
          .
          Cependant, pour nous faire prouver cette vision d’un pays de liberté, démocratique et plein ... d’humanité, tu n’avais de cesse d’écrire que ton épouse est d’origine africaine.
          .
          Sauf que maintenant, avec cette nouvelle constitution qui fait dans le racisme le plus abjecte et le mépris et la déconsidération des minorités, comment comptes-tu expliquer à ton épouse que Israël, ça reste la liberté, la démocratie, l’égalité pour tous, etc, etc ?
          .
          Si vous et des familles qui vous sont semblables,décident, en conséquences de cette décision immonde, de quitter Israël, n’est-il pas les prémices de la fin d’Israël ?

        • cric 13 août 07:22
          @Massada


          « Les laïques peuvent se dire athées tout en suivant certaines traditions culturelles. »

          Que voulez vous dire ?

        • njama njama 7 août 11:46
          Israël en danger ?!
          non, pas du tout, il passe son temps à montrer ses biceps, à chercher querelles avec ses voisins pour continuer à coloniser. La paix est son pire ennemi, elle l’obligerait à se définir des frontières. Israël est une idéologie fondée sur un mythe. Israël est un projet colonial anglais du XIX° siècle qui a embobiné la moitié des juifs de la planète comme le joueur de flûte de Hamelin a embobiné les rats...
          Israël est un danger ! un État voyou, fasciste, raciste gouverné par l’extrême droite. Quand il changera de politique, sûrement récoltera-t-il quelques sympathies, et peut-être serais-je le premier à lui en adresser, mais en attendant on ne va pas lui lancer des fleurs, la résistance à l’oppresseur sioniste a toute sa raison d’être, elle s’impose d’elle-même.
          Qu’il libère le Golan déjà pour commencer, qu’il se retire du Liban sud qu’il occupe en partie, qu’il...

          • JPCiron JPCiron 7 août 12:59

            @njama
            Bonjour,

            Israel est une idée bien plus ancienne que l’Angleterre.
            On la lit dans l’A.T. Gen 17:8 (du Jourdain à la mer) et Gen. 15:18 à 21 (de l’Euphrate au Nil)

          • njama njama 7 août 13:19
            @JPCiron

            A la base, aucune territorialité. Israël est un nom hébreu attribué, selon la Bible hébraïque, au patriarche Jacob, dont ses descendants sont appelés les « enfants d’Israël » ou « Israélites ».
            Israël porte davantage l’idée de tribu(s), d’un peuple, que d’un lieu géographique. Le judaïsme était prosélyte, et cosmopolite. Le sionisme est du Davidisme si on peut dire, il en a repris l’emblème du reste sur son drapeau. Ce qui n’était pas un symbole religieux juif antique, le seul étant la Menorah.

            Comme disait Ytzhak Rabin « La Bible n’’est pas un cadastre » . Une parole de trop peut-être ? qui lui aura coûté la vie ?

            Sur l’origine anglaise du sionisme voir Lord Shaftesbury en 1841, donc un demi-siècle avant le Congrès de Bâle.


          • kader kader 7 août 14:51

            @JPCiron

            « la bible n’est pas un cadastre » itzak shamir

            et toute personne intelligente comprend bien que du nil à l’euphrate c’est l’egypte.

            ce qui indique bien que les hebreux sont des exilés egyptiens, non pas des esclaves
            mais des egyptiens monotheiste exilés à canaan apres la mort d’akhenaton qui avait instauré le monotheisme en egypte.

            d’ailleurs les exilés egyptiens ont été conduit par le général Mose à canaan... RA MoSE RAMSES

            ab RA ham
            Sa RA
            Tsipo RA
            to TA
            is RA el

            Et mais il ne faut pas trop le dire, Toutankamon avait sous son masque d’or une Kippa.
            Les egyptiens avait les stelles de la loi
            je n’ai pas volé
            je n’ai pas tué
            je n"ai commis l’adultere.

            Toute l’histoire des premiers hebreux est l’histoire des fideles d’akhenaton exilés.

            Les patriarches Juifs sont une invention la conquete de Canaan aussi.

          • kader kader 7 août 15:08

            @JPCiron

            israel en danger ?

            Quel culot on parle du grand israel de l’egypte à l’euphrate.

            Vous avez pas l’impression de faire peur à tous les voisins d’israel en parlant comme ca ?

            Personne ne veut la destruction d’israel c’est israel qui est expansionniste.

            Celui qui vit pas l’épée perrira par l’epee

          • Massada Massada 7 août 15:29

            @kader
             

            Celui qui vit pas l’épée périra par l’épée
             
            oui, bon celui qui a dit ça est quand meme mort assassiné à 33 ans smiley
             
            pas terrible comme conseil.

          • Passante Passante 7 août 15:37

            @Massada

            « celui qui a dit ça » massada, c’est isaac dans la torah
            s’adressant à esaü... (gn 27.40)

          • Massada Massada 7 août 15:41

            @Passante
             

            « Tu vivras de ton épée et tu seras asservi à ton frère. Cependant, en errant librement çà et là, tu échapperas à la domination qu’il t’aura imposée. »

            quel rapport ?


          • kader kader 7 août 16:37

            Massada
            tu préfères ca peut etre ? Deutéronome.

            7.16 Tu dévoreras tous les peuples que l’Éternel, ton Dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié, et tu ne serviras point leurs dieux, car ce serait un piège pour toi.

            14.2 Car tu es un peuple saint pour l’Éternel, ton Dieu ; et l’Éternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

            15.3 Tu pourras presser l’étranger ; mais tu te relâcheras de ton droit pour ce qui t’appartiendra chez ton frère.

            15.6 L’Éternel, ton Dieu, te bénira comme il te l’a dit, tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point ; tu domineras sur beaucoup de nations, et elles ne domineront point sur toi.

            19.21 Tu ne jetteras aucun regard de pitié : oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied.


          • Passante Passante 7 août 16:52

            @Massada

            la tradition fera le rapprochement avec nemrod
            et conclura que de toute manière il est mort de son épée
            que c’est par cette parole d’isaac que la mort est déclarée
            j’ai pas les références là mais bon..


          • Passante Passante 7 août 16:53

            sans oublier que cette « errance » étant le propre de caïn

            cela l’inscrit donc désormais dans cette lignée...

          • Passante Passante 7 août 16:55

            et plus loin le rapprochement avec canaan 

            dans le « tu seras asservi » (idem que en gn 9.25)
            or le arour adressé au cananéen est le même que celui adressé au serpent d’eve
            esau tombe aussi sous cette même malédiction

          • shuvom 8 août 09:03

            @kader

            « Toute l’histoire des premiers hebreux est l’histoire des fideles d’akhenaton exilés. »

            Bonjour, assez hermétique mais pertinente remarque. Toutefois, les germes du monothéisme sont présent dans l’ensemble des panthéons « agrégé ». Le brahmanisme moderne est un bon exemple, je pense, de ce qu’a du être l’aspect monothéiste du panthéon égyptien.


            « Toutankamon avait sous son masque d’or une Kippa. »

            Non, trois fois non, Toutankamon a un « shalom », une « calote », une pièce d’armure de cerveau qui protége notament les tempes, présente aux quatres coins du monde. Ce n’est pas une *utain de kipa. 

            ++

          • kader kader 8 août 14:08

            @shuvom

            tu l’appelles comme tu veux en tout cas ca me fait plaisir que tu reconnais sous son masque d’or il y a un « petit chapeau »
            pour info

            Toutankhamon a un châle de pharaon à bande bleu azur, une calotte et bandeau de tête puis deux lanières postérieures

            la tradition hébraique donne une kippa, une couronne royale (tefilines du haut), deux lanières et un châle à franges et bandes qui à l’origine était bleu azur".

            Je suis désolé de le redire. Les hébreux, sont les Yahouds, prêtres et fidèles du dieu unique d’Akhenaton, expulsés d’ Égypte après la mort d’Akhenaton, qui ont été conduits à Canaan par le général .... Moses.

            Je dis bien une calotte car la personne que je site est juif et très au courrant de sa religion.

          • Jean-Marc LAMBERT Jean-Marc LAMBERT 8 août 23:18

            @kader


            "Les hébreux, sont les Yahouds, prêtres et fidèles du dieu unique d’Akhenaton, expulsés d’ Égypte après la mort d’Akhenaton, qui ont été conduits à Canaan par le général .... Moses."

            Cette version me semble plausible, évidemment il faudrait comparer avec la chronologie de ce qui s’est passé.

            Cela urge : Il faut un Etat Federal, -AMAL-, avec une Reine en Palestine, et un Régent (puis un Roi) en Israel => www.lapaixmaintenant.be (Il y a des documents pdf téléchargeables, cliquez sur le drapeau adéquat en haut à droite)

          • shuvom 8 août 23:30

            @kader

            Elle est en métal et elle protège les tempes, t’en trouvera des celtes, des méso-américaine, des chinoises.Un usage stratégique du métal : protéger le cerveau de ton roi. On le trouve en masse sur des cranes musulman, perses, indiens, a des époques plus récentes ou le métal est moins rare.

            Ce ne sont pas des *utains de kipas.




          • njama njama 7 août 11:58
            Tony Blair, premier ministre britannique, a déclaré en juillet 2003 devant le Congrès américain que « Le terrorisme ne peut pas être vaincu sans la paix au Moyen-Orient entre Israël et les Palestiniens. C’est de là que vient le poison. ... »
            ---------------------------------------------------------------------
            Ils ont dû bien se marrer les sénateurs en l’entendant ! lol
            C’est tellement vrai que ce sont les US qui ont commencé à financer les islamistes en 1979 en Afghanistan selon les aveux du conseiller à la sécurité nationale du président des États-Unis Jimmy Carter, de 1977 à 1981. Et ça n’a rien à voir avec Israël et le conflit avec les Palestiniens. Le poison vient de Washington !

            Zbigniew Brzezinski : Oui. Selon la version officielle de l’histoire, l’aide de la CIA aux moudjahidine a débuté courant 1980, c’est-à-dire après que l’armée soviétique eut envahi l’Afghanistan, le 24 décembre 1979.

            Mais la réalité gardée secrète est tout autre : c’est en effet le 3 juillet 1979 que le président Carter a signé la première directive sur l’assistance clandestine aux opposants du régime prosoviétique de Kaboul. Et ce jour-là j’ai écrit une note au président dans laquelle je lui expliquais qu’à mon avis cette aide allait entraîner une intervention militaire des Soviétiques.

            http://www.voltairenet.org/article165889.html

             !


            • JPCiron JPCiron 7 août 13:05

              @njama
              Bonjour,

              Oui, rien n’est simple, ni « blanc ou noir ».
              J’ai aussi vu des articles de Haaretz parlant des actions terroristes d’Israel.
              En voici un autre :


            • spearit 7 août 20:42

              @JPCiron

              Bonjour,

              A vous lire vous donnez l’impression d’être un sioniste « modéré »
              Me trompe-je ??

            • JPCiron JPCiron 7 août 21:55

              @spearit

              Je pense que vous vous trompez lourdement.... 🤪

               smiley


            • Raymond75 7 août 12:06
              @ Massada, Dach, Kak5, Labrune, Eric :

              Alerte : un nouveau message sur Israël (qui a déjà été détecté par Massada, en alerte 24 h / 24).

              N’oubliez pas les consignes :

              * Saturer ce blog pour décourager les intervenants, et empêcher toute discussion sur ce pays. Une quinzaine de messages pour chacun est une bonne moyenne.

              * Dénigrer systématiquement les intervenants (qui n’appartiennent pas à votre groupe) : traitez les d’incompétents, de stupides, d’obscurantistes, de débiles, etc .. ; Et n’hésitez pas à faire appel à l’histoire de France : collabos, pétainistes, nostalgiques de la milice, anciens de la division Charlemagne : au discrédit s’ajoute la culpabilité : excellent.

              * Trouvez n’importe quel prétexte (mais surtout pas des citations de discussion) pour les traiter d’antisémites : vous avez compris ; AN TI SE MI TES. Toutes réflexion sur la politique d’Israël est par définition antisémite.

              * Détournez l’attention en critiquant les pays arabes, ce qui est facile. Et n’hésitez pas à dire des énormités : par exemple ’Gaza ne sait pas gérer son budget’, ’les bombes au phosphore servent à ajouter de la lumière (en plein jour)’, ’les soldats israéliens sont bien obligés de tuer des adolescents qui jettent des pierres, car ils menacent la sécurité d’Israël’, etc ...

              Vos supérieurs vérifieront que vos compteurs d’intervention ont évolué.

              • cassini 7 août 12:20

                @Raymond75


                Non pas, non pas, Christian Labrune est un paisible retraité de l’enseignement, professeur de lettres domicilié dans le quartier des Buttes-Chaumont, ancien catholique qui a perdu la foi, et qui voici dix ans encore ne se posait aucune question particulière à propos du conflit israélo-palestinien. Il n’a donc aucun « supérieur ». 


              • njama njama 7 août 12:33

                @cassini

                Vous pouvez ajouter fervent sioniste pour compléter son portrait. On se demande bien pourquoi d’ailleurs ? est-il rémunéré par le CRIF, ou une officine israélienne ? cherche-t-il a arrondir sa retraite de professeur ? L’est-il devenu pour combler le grand vide de son athéisme révélé sur le tard ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès