• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > « Je n’ai plus la force d’endurer les humiliations et les (...)

« Je n’ai plus la force d’endurer les humiliations et les tortures » - Darya Mastikasheva, prisonnière du SBU, est en grève de la faim

Il y a un mois, j'avais parlé du cas de Darya Mastikasheva, enlevée puis torturée par le SBU, dans ce qui semble être une tentative de faire taire son compagnon, Sergueï Sokolov, qui enquête sur la tragédie du MH17, et sur d'autres affaires qui concernent l'Ukraine post-Maïdan.

J'avais alors espéré que la médiatisation de son cas par Human Rights Watch permettrait de la faire libérer, ou, à tout le moins, d'atténuer les mauvais traitements que le SBU lui fait subir. Malheureusement, il semble que cela n'est pas le cas.

Le 21 octobre, la version russe du site de Russia Today a publié une lettre de Darya qu'elle a réussi à obtenir.

Lettre de Darya

La lettre date de la veille, et est adressée à la mère et au fils de Darya. Dans celle-ci, Darya dit qu'elle n'a plus la force d'endurer le harcèlement et les humiliations que lui infligent les employés du SBU, et qu'elle ne pense pas pouvoir sortir vivante de prison.

La semaine précédant cette lettre, Darya a commencé une grève de la faim pour protester contre le traitement arbitraire qui lui est infligé par les autorités ukrainiennes. C'est après qu'elle a commencé cette grève de la faim que la prison de Dnipropetrovsk, où elle se trouve, a autorisé la remise de cette lettre.

Dans le même temps, son compagnon, Sergueï Sokolov, s'est tourné vers les organisations internationales de défense des droits de l'homme, et le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme afin d'enquêter sur les méthodes de Kiev, et obtenir la libération de sa compagne.

Voici la traduction de la lettre :

« Chère maman, et Danya !
Je n'ai plus la force d'endurer les humiliations et les tortures du SBU. N'ayant droit à aucune protection ni même à un traitement humain, j'ai décidé de faire une grève de la faim pour protester contre la tyrannie des salauds qui m'ont kidnappée et torturée, puis m'ont jetée en prison et se moquent de moi ici !
Je ne sais pas combien de temps il me reste, mais comprenez s'il vous plaît, que je prends cette mesure extrême, car aucun droit, aucune loi en Ukraine ne sont appliqués. Il n'y a que la peur et la violence !
Dans cette cellule terriblement froide, humide et sombre, je rêve de toi et de Danya. Je voudrais tant vous embrasser !
Je suis sûre que Gritsak [le chef du SBU, Vassily Gritsak - RT], Kritsine, Éna [les noms d'employés du SBU - RT], ainsi que tous ceux qui se sont moqués de moi, recevront un jour la punition qu'ils méritent ! Au revoir maman, fais des câlins et des bisous à mon fils !
Ta Darya.
20/10/2017
"

D'après des informations publiées par RT, le ministère de l'Intérieur ukrainien a reconnu le fait que Darya a été torturée, et la police aurait lancé une enquête pour blessures intentionnelles, torture et emprisonnement illégal. Mais malgré cette procédure, l'accusation délirante de collaboration avec les services secrets ruses contre Darya n'a pas été abandonnée, et elle n'a toujours pas été libérée.

Au contraire, cela a provoqué un regain de pression de la part des enquêteurs, qui essayent de prouver à tout prix que leur procédure abusive est justifiée. C'est à la suite de ces nouvelles pressions que Darya s'est lancée dans cette grève de la faim, qui fait craindre le pire à son compagnon, Sergueï Sokolov.

« Néanmoins, le dossier sur les faits de torture n'a pas fait l'objet d'une enquête, car dans ce cas ils doivent retirer toutes les accusations sur Darya. Le résultat est qu'ils n'ont trouvé aucune preuve de ses activités illégales, mais ils continuent à exercer des pressions. La grève de la faim signifie en fait un suicide à petit feu. Darya est sortie de tous ces outrages avec une santé sérieusement affaiblie. Elle souffre de migraines constantes et a des problèmes avec ses reins. J'ai peur que Darya ne meurt de cette grève de la faim  », a ainsi déclaré son compagnon.

Tout comme Sergueï Sokolov, je suis extrêmement inquiète pour le sort de Darya. J'en appelle à tous mes lecteurs afin qu'ils se mobilisent, pour faire pression sur leurs élus, le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme, et à toutes les instances internationales (OSCE, APCE, UE) qui ont le pouvoir de faire pression sur Kiev.

Écrivez-leur, des dizaines, des centaines d'e-mails, pour qu'ils agissent. Si nous ne faisons rien pour libérer Darya, elle va bientôt mourir en prison, en laissant un compagnon et un enfant derrière elle.

Exemple d'e-mail que vous pouvez envoyer :

Sujet : URGENT - Case of Darya Mastikasheva in Ukraine

"Dear Sir, Dear Madam,

I just discovered, with great horror, that Darya Mastikasheva, this mother who was kidnapped in Ukraine and tortured by SBU in August, is still in prison despite the fact that her arrest was totally illegal. Even worse, despite the report which was made by HRW (https://www.hrw.org/news/2017/09/15/ukraine-woman-detained-held-incommunicado-tortured), she is still submitted to humiliations and tortures (see https://russian.rt.com/ussr/article/441733-mastikasheva-golodovka-ukraina-siloviki-gosizmena ).

Following these new pressures put on her, Darya has launched a hunger strike which could lead to her death. I strongly appeal to you. Please put pressure on Kiev, to force Ukraine to respect human rights and its own laws. If Darya is not quickly liberated, she will die in prison from the bad treatments she receives there !!!

Thanking you in advance.

Sincerely yours."

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 27 octobre 08:45

    et en sortant il vont lui demander de payer ses repas ......


    • zygzornifle zygzornifle 27 octobre 08:47

      Macron n’a pas été couiner sa libération ? Lui qui se prend pour le nombril du monde et qui donne des leçons a tout vas .....


      • Raymond75 27 octobre 10:47

        Envoyer des courriels ou des courriers est plus efficace que l’on peut le penser : c’est le principe de fonctionnement d’Amnesty International.
        --- J’ai écrit, faites comme moi car c’est le nombre qui fait la force.


        • acetrip 27 octobre 11:34

          @Raymond75
           oui j’ai ecrit également au manager, mais vu le nombre d’adresses , ça risque de filtrer sévere


        • Christelle Néant Christelle Néant 27 octobre 16:31

          @Raymond75
          J’ai écrit à l’OSCE, à l’APCE et à l’ONU avant même de publier l’article. Plus nous serons nombreux à le faire, mieux ce sera. Merci à tous ceux qui feront cette démarche.


        • Doume65 27 octobre 17:38

          @Christelle Néant
          J’ai écrit à l’OSCE, à l’APCE et à l’ONU...

          change.org
          mesopinions.com
          avaaz.org

          Très cordialement.


          • Christelle Néant Christelle Néant 27 octobre 17:53

            @Doume65
            Merci, le problème est qu’actuellement je manque de temps pour gérer une pétition. Je suis dans des démarches administratives lourdes et urgentes pour plusieurs jours encore. D’où l’idée de l’email. Si quelqu’un veut lancer la pétition je la ferai circuler.


          • Jonathan Livingstone 27 octobre 18:02

            J’ai quelques doutes sur la véracité de cette nouvelle.
            Je ne dis pas que ce n’est pas vrai, mais il m’est difficile de croire que si elle est torturée, humiliée, moquée, etc. on lui permet d’écrire et d’envoyer une lettre à sa chère maman (ça me rappelle un peu la petite fille Syrienne qui publiait des messages en parfait anglais sur « son » compte Twitter)… 

            De plus la lettre est écrite de façon très lisible pour pouvoir ainsi être lue beaucoup plus facilement sur les sites de propagande qui la publieront…


            • Christelle Néant Christelle Néant 27 octobre 18:21

              @Jonathan Livingstone
              Si vous aviez lu l’article précédent, vous sauriez que le lendemain des premières tortures qu’elle a subi, sa mère a pu la voir et prendre la photo qui est en bandeau. Le SBU s’en fiche car ils sont toujours impunis, les autorités refusant d’appliquer la loi.
              Vous vouliez qu’elle écrive en mode torchon juste pour que ça fasse plus crédible ? Elle s’est appliquée pour que sa mère puisse la lire et la comprendre, car elle est persuadée que c’est la dernière qu’elle lui écrira jamais.
              Sérieusement quand je lis des commentaires comme les vôtres, alors que les preuves sont sous votre nez, je dois me pincer pour me persuader que je ne cauchemarde pas.


            • Satanas 27 octobre 19:53

              @Jonathan Livingstone
              Sauf que la petite syrienne tait archie médiatisée.....par les chIEnes de garde, ce qui n’est pas le cas de Christelle donc, je ne vois pas trop comment vous pouvez faire la comparaison. De plus, comme chacun sait, le Donbass n’est pas à la une de l’actualité, bien au contraire une omerta est exercée à son égard.


            • Jonathan Livingstone 28 octobre 10:30

              @Christelle Néant

              Mais arrêtez de prendre les gens pour des c… !
              Si vous voulez faire de la propagande pour contrer celle du camp adverse très bien, c’est de bonne guerre, mais au mois faites le correctement, de façon à ce que cela soit crédible (au moins un peu) !
              Si effectivement elle à été torturée, humiliée, moquée, etc., je ne pense vraiment pas qu’on lui ai laissé voir sa mère le lendemain et encore moins que l’on ai laisser sa mère prendre une photo pour qu’elle puisse la publier ensuite. Et il faudrait aussi être complètement idiot pour croire qu’ensuite on lui ait laissé écrire une lettre dénonçant ces faits et surtout l’envoyer à sa mère pour qu’elle puisse la publier…
              Les preuves ?? Arrêtez de me faire rigoler, la photo d’une lettre ne représente aucune preuve valable.
              Là vous avez vraiment raté votre coup et vous perdez le peu de crédibilité que je continuais à apporter à vos articles…

            • Christelle Néant Christelle Néant 28 octobre 10:43

              @Jonathan Livingstone
              Le seul qui prend les gens pour des cons ici c’est vous.
              Qui a pris la photo où son visage est tuméfié à votre avis ? Lisez le rapport d’HRW, qui parle du fait que sa mère a pu la voir. Celui qui n’est pas crédible, faute de lire les faits et de les comprendre c’est vous. La corruption est telle en Ukraine qu’avec un bakchich vous pouvez obtenir beaucoup de choses. Y compris d’arriver à voir votre fille emprisonnée ou faire passer une lettre.
              Ce n’est pas la première fois que le SBU n’a pas peur de montrer des gens qu’ils ont torturés. Ils l’ont fait l’an passé avec des démineurs de la RPD qu’ils ont capturés après les avoir bombardés pendant qu’ils déminaient la zone grise. Le SBU a alors diffusé une vidéo où les gars apparaissent avec la tête au carré... Vous avez vu l’UE sanctionner l’Ukraine pour ça ? Non. Donc pourquoi ils se cacheraient plus que ça ?
              Celui qui a raté son coup c’est vous. Retournez devant BFM WC, quand la vérité paraitra enfin dessus vous pourrez jouer les surpris...


            • pallas 27 octobre 18:06
              Christelle Néant

              Il faut que vous ne comprenez, l’ensemble des nations du globe subissent leurs propre « dystopie », en d’autre mots cauchemars.

              En Chine le contrôle de l’individu à l’extrême, au Japon sa productivité, en France l’abrutissement, etc etc.

              Je trouve sa magnifique, il ne manque aucuns livres, toutes les dystopies en même temps.

              La dernière dystopie est simple, la disparition purement et simplement de l’espèce humaine, chose encours.

              Votre article reflète l’état du monde, de ses conflits internes, guerre civil.

              Je ne connais pas un seul coins de la planète étant vivable au moment ou j’écris.

              Salut


              • Christelle Néant Christelle Néant 27 octobre 18:22

                @pallas
                Oui malheureusement en l’état actuel des choses on a l’impression de vivre une dystopie apocalyptique à l’échelle mondiale...


              • pallas 27 octobre 18:48

                @Christelle Néant

                C’est la réalité.

                Salut


              • Christelle Néant Christelle Néant 27 octobre 19:25

                @pallas
                Je ne le sais que trop bien malheureusement smiley


              • pallas 27 octobre 19:40

                @Christelle Néant

                Il n’y a rien de malheureux la dedans, il est temps que rideau tombe.

                Personnellement, en tant qu’homme, je ne souhaite pas cela, mais il faut faire preuve de pragmatisme, les humains ne sont pas la seule forme de vie sur cette planète.

                A vrai dire je m’en tamponne, la partie est terminée et c’est un énième echec et mat.

                Cela en devient lassant.

                Salut


              • Christelle Néant Christelle Néant 27 octobre 19:44

                @pallas
                J’ai pensé comme vous à une époque. Et puis j’ai découvert des gens qui m’ont montré qu’il y avait encore un espoir pour l’humanité. Mais je crois en effet qu’il faut qu’elle en passe par là....


              • pallas 27 octobre 20:01

                @Christelle Néant

                Il ne s’agit pas d’espoir ......

                Comment dire, simplement le sentiment d’être conscient, c’est chose individuel, personnel.

                Dans la dystopie, la Chine crée le roman « L’ile du docteur Moreau » par exemple et en subira les conséquences.

                Pour ma part je suis dans « Les Enfers de Dante ».

                C’est chose intime finalement.

                Salut


              • Satanas 27 octobre 19:56

                @Pallas,
                Et bien j’espère que les gens ne penseront pas comme vous car sinon, on est foutus, mais c’est vrai que le courage n’est pas à l’heure actuelle l’attribut de bcp d’union-européens..


                • Satanas 27 octobre 20:01

                  les gens en France ne sont plus citoyens depuis longtemps, être citoyen un mois tous les 5 ans, ça donne ce qui arrive..... on va morfler grave, c’est sûr.


                  • pallas 27 octobre 20:10

                    @Satanas

                    Je n’est pas l’arrogance que vous me prêter.

                    Quand la science ce détourne de la nature il est normal que celle ci lâche l’homme de sa main.

                    Salut


                  • pallas 27 octobre 21:20

                    Satanas

                    En ce monde, la loi de la nature est simple, le plus fort prévaut et plus faible périt.

                    Cela fait des millions que c’est ainsi, il ne peut faire autrement changement.

                    Les humains vont disparaitre, c’est notoire, rien de classique.

                    Les sentiments ne m’atteignent pas smiley

                    Salut


                    • Satanas 29 octobre 15:52

                      ben non, la loi de la nature c’est que rien en peut exister sans le reste et que pour l’homme, c’est la coopération qui est la plus forte. Il n’y a de plus fort que parce qu’une personne se met à genoux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires