• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > JÉRUSALEM : Trump sème la tempête

JÉRUSALEM : Trump sème la tempête

Le président des États-Unis annonce qu’il va reconnaître Jérusalem comme capitale de l’ État d’Israël.

Trump ou la flamme sur le tonneau de poudre

Le gouvernement israélien a décrété que Jérusalem était sa capitale en 1949 et y a transféré son Parlement et son gouvernement en 1980 après le vote d’une loi constitutionnelle.

Mais les Nations unies n’ont jamais reconnu Jérusalem comme capitale et ont même déclaré illégale la loi de 1980. L’ONU estime que le statut de la ville doit faire l’objet de négociations entre les deux parties au conflit, Israël et l’Autorité palestinienne. Surtout depuis qu’Israël a conquis et annexé en 1967 la partie orientale de la ville, Jérusalem-Est. Et encore plus depuis qu’en 1969, les Palestiniens revendiquent également Jérusalem comme capitale.
C’est dire que cette décision, si elle est confirmée aujourd’hui, serait semblable à approcher une flamme d’un tonneau de poudre. La réaction du monde arabe serait unanime. Les peuples arabes et les Palestiniens évidemment en premier interpréteraient cette provocation comme l’humiliation de trop. Déjà les organisations palestiniennes annoncent “trois jours de colère”. Une colère légitime dont nous sommes solidaires. Plus que jamais nous serons aux côtés de la Résistance palestinienne.

Malgré les mises en garde – même de ses alliés – Trump semble décidé à mettre un peu plus le feu dans une région déjà en proie aux guerres et à des tensions explosives. Le courant évangélique, représenté par le vice-président Mike Pince, base de masse importante pour Trump, est animé d’un sionisme chrétien fanatique.

L’impérialisme américain ennemi numéro un des peuples et de la paix

De militants PRCF dans une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien

L’impérialisme étasunien reste bien l’ennemi numéro un des peuples et de la paix.

Le masque Obama tombé c’est bien le visage hideux d’un impérialisme cynique et brutal qui apparaît au monde.

En multipliant partout les foyers de tension et de guerre l’impérialisme pousse l’humanité vers un abîme de chaos et de mort. Plus que jamais le caractère exterministe de la dynamique capitaliste-impérialiste devrait apparaître à toutes les citoyennes et tous les citoyens de bonne volonté. Et entraîner une action unie déterminée contre l’impérialisme et pour la paix.

Les communistes qui furent les premiers à lutter contre la boucherie de la Première Guerre Mondiale, puis à tout faire pour éviter la Deuxième, seront de nouveau en tête du combat pour la paix. Le PRCF prendra toutes les initiatives possibles dans ce sens.

L’impérieuse nécessité de sortir de l’UE, vassale des terroristes d’État de l’Exécutif étasunien, et de sa branche armée l’OTAN, devient une urgence de salut public. La mascarade des élections européennes sera l’occasion de démasquer cette monstruosité anti-démocratique, anti-populaire, anti-patriotique et belliciste qu’est l’UE.

Antoine Manessis, secrétaire de la Commission internationale du PRCF.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/jerusalem-trump-seme-tempete/


FPLP : notre lutte – et non Trump – décidera du destin de Jerusalem

Le Front populaire de libération de la Palestine a qualifié la déclaration du président américain Donald Trump de déclaration de guerre contre le peuple palestinien et ses droits, ce qui rend la position américaine claire en tant qu’entité hostile envers notre peuple et partenaire de l’Etat sioniste dans ses crimes contre le peuple palestinien et leurs terres, et il doit être traité sur cette base.

En outre, le FPLPconsidérait que Trump avait également lancé une “perche” sur la soi-disant solution à deux Etats, le projet de colonisation et les illusions du processus de paix. Le FPLP a appelé les dirigeants palestiniens à tirer les leçons nécessaires de l’expérience dévastatrice de faire confiance aux négociations et àla domination des États-Unis et a annoncer le retrait immédiat de l’accord d’Oslo et de toutes les obligations liées et connexes.

Le FPLP a appelé les masses palestiniennes et leurs organisations à unir leurs efforts et à répondre collectivement, concrètement et avec force à cette décision par l’action et le renforcement de la dynamique du mouvement populaire.

La bataille pour Jérusalem est une bataille pour toute la Palestine. Pour nous, Jérusalem est Haïfa, Safad, Yafa, Gaza, Ramallah et tous les villages et villes de Palestine.

En outre, le Front a souligné la nécessité d’affronter le triangle de la conspiration contre Jérusalem et la Palestine et les droits du peuple palestinien et arabe, l’impérialisme, le sionisme et les régimes réactionnaires arabes, et d’ouvrir la voie à des solutions appropriées.

Les masses arabes rejettent également clairement cette décision, qui clarifie davantage la nature de l’impérialisme américain qui en tant que principal sponsor de la terreur sioniste dans la région cherche constamment à enflammer la région afin de maintenir son hégémonie.

Jérusalem demeurera toujours la capitale du peuple palestinien et de l’État de Palestine et l’alliance impérialiste-sioniste ne réussira pas à faire disparaître l’identité arabe de la ville et son statut dans le monde arabe et islamique.

Front populaire pour la libération de la Palestine
6 décembre 2017

traduction depuis l’anglais Initiative Communiste


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 8 décembre 2017 10:16

     
     
    Les juifs colonisent les arabes
     
    Les arabes colonisent les souchiens (avec l’appui du CRIF)
     
    L’ennemi de mon ennemi ....
     
     
    « SOS baleines, sauvez les baleines, SOS racisme (assoc juive), sauvez le racisme » Jean Baudrillard
     


    • Durand Durand 8 décembre 2017 12:02

      @Choucas



      Tout le monde s’affole parce qu’un vrai Américain se retrouve à la tête de l’Amérique et, comble de l’insolence, il applique son programme contre vents et marées : AMERICA FIRST !

      Mais avant de rapatrier son personnel et ses industries at home, il lâche une bombe nucléaire diplomatique sur Israel, histoire d’occuper tout le monde... Le vieux principe de la terre brûlée...

      Ça sent le big global reset à plein nez !







    • Choucas Choucas 8 décembre 2017 12:12

      Trump exige de Foxconn (Taïwan) de rapatrier des usines de montage d’électronique aux US,
       
      mais avec des robots IA, moins chers que les colons surpondeurs !
       
      FOXCONN VA UTILISER UN MILLION DE ROBOTS IA AUX US avant 3 ans
       
      BOOBALAND VA LUI IMPORTER 10 MILLIONS DE BOUBOUS ET BARBUS...
       
      Plus chers, pas 24h/24, et qui se reproduisent pour plus chers, sans compter les kalachs, béton hlm, chômage, deal, mosquées, barbus, hidjabs...
       
      https://www.reuters.com/article/us-foxconn-robots/foxconn-plans-to-use-1-million-robots-in-3-years-idUSTRE77016B20110801
      http://www.slate.com/blogs/future_tense/2017/07/27/the_wisconsin_foxconn_pl ant_will_be_staff_by_robots.html
      https://www.theguardian.com/technology/2012/nov/08/foxconn-plan-factories-us-america
      https://www.roboticsbusinessreview.com/manufacturing/are_foxconns_robots_com ing_to_america/
       


    • Durand Durand 8 décembre 2017 12:56

      @Choucas


      Oui, j’ai vu ça hier... Trump à déjà mis l’essentiel en place pour lancer un nouveau système économique (et MONÉTAIRE...) qui remplacera rapidement l’actuel... 

      Ainsi, dans la tempête qui s’annonce, les États Unis resteront à flots mais l’Europe et Israel, depassés par les événements, peuvent d’ores et déjà larguer les chaloupes ! 
      Faites des provisions !



    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 décembre 2017 14:39

      @Choucas

      TRUMP sème la tempête pour qui ? Pour les vautour et les criminels ? Tant mieux, Marianne devra chercher d’autres peuples à diviser et à détruire !


    • Kostic 8 décembre 2017 10:30

      Soutenir l’impérialisme onusien au nom de la ’’lutte contre l’impérialisme américain’’ !
      Il faut en tenir une sacrée couche. Surtout lorsque l’on sait l’influence des 57 pays musulmans face à Israël dans ce machin. 

      Là, plus question de démocratie, place au sectarisme et à la paranoïa, face aux ’’vilains colons juifs’’ !

      Par contre, les Arabes peuvent aller dans tous les pays du monde, coloniser, puisque le coran le leur demande. Mais là, s’y opposer, pour les autochtones, serait ’’raciste et fasciste’’ Lol !

      Vous considérez donc en réalité les Israéliens juifs comme ’’judenrein’’ dans leur propre pays ! Exactement comme les nationaux-socialistes en leur temps. Il ne doit donc pas y avoir l’épaisseur d’une feuille de cigarette entre votre politique et la leur !

      Comme quoi la subversion fait des ravages dans certains esprits faibles. Technique communiste de manipulation des masses qui a fini par être prise pour une politique en soi !
      Faut-il être crétin.

      Et vous vous complaisez dans l’anathème, contre les ’’sionistes’’. Ne cherchez pas d’autre propagande : vous serez toujours pris pour ce que vous êtes …


      • zzz999 8 décembre 2017 11:33

        La décision de Trump est peut être plus réfléchie qu’il n’y parait, elle va obliger à sortir du bois et à se mettre sous les quolibets publics tous les lobbies pro-israéliens du genre AIPAC ou CRIF chez nous que tous leurs zélés toutous médiatico-politiques adoubaient jusqu’à maintenant , les grands écarts vont faire très mal dans les palais étatiques et les rédactions.....MDR !


        • Durand Durand 8 décembre 2017 12:28

          @zzz999


          Daccord avec votre commentaire... Trump met tout le monde devant ses responsabilités : « demerdez-vous sans le gendarme américain ! »

          Le Kremlin réagit à la décision de Trump sur Jérusalem :

           

          https://fr.sputniknews.com/international/201712071034214710-kremlin-trump-jerusalem/


          Avec le deep-State qui veut sa mort, Trump doit faire beaucoup avec peu s’il veut sauver son programme !...
          Là, juste en déménageant une ambassade, il tranquillise sa communauté juive, il fout le boxon au proche-Orient (il brouille les cartes d’une partie qu’il perdait...) mais également en Europe, où nos gouvernants sont sérieusement embarrassés pour choisir entre le CRIJF qui se congratule (ah, les cons !) et le peuple palestinien, déchiré, au milieu d’un monde arabo-musulman qui ne l’est pas moins... 
          Et surtout, une brèche apparaît également au sein-même de la « communauté » juive, ici en Europe et forcément en Israel...

          D’autre part, plus l’épicentre du conflit arabe se rapprochera d’Israel, et plus Israel dépendra d’une aide extérieure...

          Bref, un joyeux boxon qui va occuper tout le monde, y compris le deep-State..., pendant que Trump continuera à appliquer tranquillement son programme intérieur : AMERICA FIRST !

          www.voltairenet.org/article198945.html

          Quant à Moscou..., préoccupée..., vraiment ?...

        • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2017 12:53

          il applique ce qui avait été voté en 1995....


          • njama njama 8 décembre 2017 12:58

            Et si avec cette déclaration de Jérusalem capitale d’Israël, c’était simplement Trumpppppp qui s’était porté au secours du soldat Netanyahu accusé de corruption ?

            Tel Aviv : « Marche de la honte » contre la « corruption » du gouvernement Netanyahou (VIDEO)
            3 déc. 2017
            ...
            (0’43) https://www.youtube.com/watch?time_continue=43&v=5L289gCKgYw
            ...
            https://francais.rt.com/international/46161-tel-aviv-marche-honte-contre-corruption-gouvernement-israel-netanyahou


            • Durand Durand 8 décembre 2017 13:12

              @njama


              Trump est là pour porter secour à l’Amérique et uniquement à l’Amérique... Bibi va déchanter dans pas longtemps...


            • Spartacus Spartacus 8 décembre 2017 13:50

              « les communistes  qui furent les premiers à lutter contre la boucherie de la Première Guerre Mondiale, puis à tout faire pour éviter la Deuxième »


              Le déni crétinique jusqu’au bout...
              Il ont envahis la Pologne. Réalisé la première boucherie de meurtre de masse à Kathyn, envahis plus de pays que l’Allemagne, 3 pays bates, Finlande et jamais rendu à leur peuples les territoires occupés après guerre.

              Jérusalem demeurera toujours la capitale du peuple palestinien et de l’État de Palestine .
              Le « peuple palestinien » est un constructivisme« . La Palestine ne désigne pas une nation,une peuple, mais une région géographique (comme la creuse, il n’y a pas de peuple creusois)…
              La ville de Jerusalem n’est devenue importante aux yeux des arabes et des palestiniens qu’après 1967, quand elle est passée sous contrôle Israëlien.
              Avant ça, l’esplanade des mosquée était déserte une merde immonde et pas entretenue sans visiteurs.
              Et l’état de »palestine" des ersatz de 2 bout de terrain croupion séparé par 43kms ou la terreur règne....
              Une illusion créée de toute pièce par les cocos et les antisémites et les 2 à la fois.



              • Jonas 8 décembre 2017 14:59

                @Spartacus « Jérusalem demeurera toujours la capitale du peuple palestinien et de l’État de Palestine . Le « peuple palestinien » est un constructivisme« . La Palestine ne désigne pas une nation,une peuple »

                D’autant qu’avant 1967, et que Yasser Arafat ne fonde son organisation et ne soit briefé par les services de renseignements soviétiques, ceux qu’ont désignaient par Palestiniens...c’étaient les Juifs !
                https://www.amazon.fr/guerre-dOslo-Jo%C3%ABl-Fishman/dp/2351460006


              • Massada Massada 8 décembre 2017 14:00

                JÉRUSALEM : Trump sème la tempête ! vraiment ?
                 
                moins d’une centaine de manifestants dans la plupart des rassemblements.
                L’explosion de la 3ème Intifadaest un flop.
                 
                La plupart des dirigeants arabo-musulmans ont condamné pour la forme l’action pro-israélienne de Trump, ils sont peu nombreux à s’opposer activement à lui, ce que la rue palestinienne n’a pas mis longtemps à s’en apercevoir. Leur zèle déployé en vue d’une confrontation violente avec les forces de sécurité israéliennes est, par conséquent, moins intensif que prévu.


                • Serge ULESKI Serge ULESKI 8 décembre 2017 20:27
                  Belle diversion pour un Trump qui a le feu aux fesses ! Une chose est sûre : l’utilisation d’une telle diversion confirme une bonne fois pour toutes que Trump n’est pas un chef d’Etat.


                  • Spartacus Spartacus 8 décembre 2017 22:32

                    @Serge ULESKI


                    Pas un chef d’état ???
                    Un type qui applique à la lettre ce que les représentants du peuple ont voté ?

                    il y a 20 ans, le congrès a voté à l’unanimité le transfert de l’ambassade à Jérusalem.

                    Bill Clinton Bush ou Obama, le soutienne alors eux ne l’ont pas fait par peur du terrorisme intellectuel des médias.

                    Quand a Trump il a plus de partisans que Macron. Il n’a pas le feu au fesses.

                  • Paul Leleu 9 décembre 2017 00:07

                    Trump « sème la tempête »... et il y parvient parfaitement... tout le monde grimpe au rideau... il ne manque plus que Erdogan et sa flotille de la paix...


                    on va encore s’étripatouiller avec des super débats du genre : « t’es plutôt antisémite ou islamophobe ? » 

                     il vient juste d’y avoir 500 000 morts en Syrie... il ne faudrait pas que les gens se mettent à réfléchir... alors, le coup du transfert d’ambassade, ça devrait bien énerver les gens pour un moment... CQFD 

                    •  Arcane Arcane 9 décembre 2017 18:06

                      A propos :

                      MARSEILLE, NOUVELLE CAPITALE DE LA FRANCE ?

                       

                      Le président Donal Trump, après s’être entretenu longuement avec le président Emmanuel Macron, décide de rapatrier l’ambassade US de Paris en plein cœur de la cité phocéenne.

                       

                      Reportage de notre envoyé spécial à Washington DC :

                       

                      Nous l’apprenons aujourd’hui : Donald Trump a effectué une visite secrète à Marseille dans la résidence estivale de notre président en août dernier. Suite à l’envie pressante de bouillabaisse du président des Etats-Unis, impossible à satisfaire par le cuisinier spécial de la Maison-Blanche faute d’ingrédients adéquats, le président Trump, sur un coup de tête, utilisa en urgence air force one pour se rendre dans la villégiature phocéenne de notre jeune chef de l’état.

                      Un dîner fut organisé dans le plus grand secret mais dans les plus belles assiettes en porcelaine de la république. Après deux pleines assiettes creuses de bouillabaisse, Donald rota et s’exclama dans un français approximatif « yeah That’s amazing ; mais ça manque un peu de bacon ! »

                      Après le dîner, la rencontre se termina par un safari au Panier dans la limousine présidentielle qui avait bien du mal à se faufiler dans les ruelles. Cette sortie nocturne mis les services de sécurité US et français en alerte rouge lorsque Donald, passablement éméché par plusieurs bouteilles de Bandol rosé servies au cours du repas, sortit le buste par le toit ouvrant de la limousine, pour vider quelques chargeurs de M4 Carbine en direction de paisibles goélands assoupis par la chaleur de cette nuit estivale.

                      C’est le lendemain que, pour remercier Emmanuel Macron qui apprécie également beaucoup la cité phocéenne, il eut l’idée de déplacer l’ambassade US de Paris vers Marseille. Ainsi les prochaines visites officielles du locataire de la Maison Blanche se feront non loin du Prado et donc de la fameuse soupe de poissons.

                      Aujourd’hui, nous apprenons, en direct de Washington, que le président Trump vient de reconnaitre officiellement la ville de Marseille comme capitale de la république française dans une allocution télévisée.

                      Donald Trump a fait - une nouvelle fois - une quasi-unanimité contre lui en annonçant, mercredi soir, cette décision pour le moins étonnante. Cette initiative a même déclenché une levée de boucliers à Paris comme dans le reste de l’hexagone. Des heurts entre l’armée provençale et des manifestants parisiens ont éclaté, la ville de Paris et le PSG appelant à une nouvelle intifada. Dans la communauté internationale, les réactions ont témoigné d’une très large réprobation teintée d’inquiétude face aux conséquences potentiellement explosives de l’annonce du président américain.

                      Pour la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, le risque est un « retour à des temps encore plus sombres que ceux que nous vivons aujourd’hui ». La Russie, qui entretient pourtant avec Marseille des relations diplomatiques actives, s’est dite « très inquiète ». Ce même écho négatif a été propagé par nombre de capitales européennes : Angela Merkel faisait savoir, avec un tweet de son porte-parole, que l’Allemagne « ne soutient pas la position » du président américain.

                      Huit pays, dont quatre européens, deux sud-américains et deux africains, ont demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité. "Les missions de Bolivie, d’Égypte, du Luxembourg, d’Italie, du Sénégal, de Suède, du Royaume-Uni et d’Uruguay demandent à la présidence japonaise du Conseil de sécurité d’organiser une réunion d’urgence du Conseil, avec un exposé du secrétaire général, avant la fin de la semaine", indique un communiqué de la mission suédoise. 

                      Face à cette onde de choc planétaire, le président Trump aurait déclaré : « Fuck the Parisians » affirme-t-on dans les milieux autorisés. Par ailleurs, le président américain aurait demandé aux experts militaires du Pentagone de rallonger les missiles nucléaires US de 10 cm afin de bien montrer au monde qu’ils étaient plus gros que les autres.

                       

                      smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès