• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Kiev va remplacer le salut traditionnel de l’armée par le slogan des (...)

Kiev va remplacer le salut traditionnel de l’armée par le slogan des collaborateurs ukrainiens du régime Nazi

Après avoir changé les couleurs des bérets de certaines de ses troupes pour casser l’héritage soviétique, décerné le titre de héros de l’Ukraine et renommé des rues en l’honneur des collaborateurs du régime Nazi comme Bandera, voilà que les autorités ukrainiennes ont décidé de remplacer le salut traditionnel au sein de l’armée par le slogan de ces mêmes collaborateurs antisémites et russophobes.

JPEG

Ce passage du salut militaire traditionnel hérité de l’URSS vers le slogan nationaliste ukrainien « Gloire à l’Ukraine ! Gloire aux héros ! » sera entendu publiquement pour la première fois le 24 août lors de la parade militaire qui aura lieu à Kiev à l’occasion de jour de l’indépendance du pays. Ce changement a lieu à la demande de Porochenko lui-même, qui a déposé un projet de loi en ce sens à la Rada !

Les troupes ont d’ailleurs déjà salué ainsi Stepan Polotorak, le ministre ukrainien de la Défense, lors des répétitions de la parade qui ont eu lieu mardi à l’aéroport de l’usine Antonov. Et ce malgré le fait qu’il semble qu’une partie des troupes ukrainiennes ne soit pas franchement d’accord pour adopter ce salut, certains soldats rappelant que les FAU ne sont pas l’UPA.

«  À l’occasion du 27e anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine et du 100e anniversaire de la renaissance de l’état, une parade militaire sera organisée - extrêmement forte et plus grande que les années précédentes. Y participeront 4 500 soldats et 250 pièces d’équipement,  » a déclaré le ministre après la répétition.

Poltorak a aussi déclaré que cette année, pour la première fois, 24 unités des forces armées, du service des frontières, du SBU, de la Garde Nationale, de la police nationale, du ministère des Situations d’urgence, et d’autres départements des forces de l’ordre participeront à cette parade.

Les femmes cadets de l’institut militaire de Kiev Taras Chevchenko y feront aussi leur première apparition, et la participation de troupes venant de pays alliés est attendue.

Ces troupes étrangères savent-elles ce que signifie ce slogan et quel genre de personnes l’ont mis au point ? Ces soldats venant de pays « alliés » de l’Ukraine savent-ils qu’ils vont se retrouver associés à un salut adopté par l’OUN (Organisation des Nationalistes Ukrainiens) et l’UPA (Armée Insurrectionnelle Ukrainienne) en 1941, et que ces organisations ont massacré des centaines de milliers de Polonais, de Juifs, de Tziganes et de Russes pendant leur collaboration avec les Nazis ?

Mais à part ça la presse occidentale, et européenne en particulier nous jurera la main sur le cœur que les néo-nazis et autres ultranationalistes sont minoritaires et n’ont pas le pouvoir en Ukraine…

Ils en ont assez en tout cas pour faire renommer des rues, décerner le titre de héros national à un collaborateur reconnu comme Bandera, et maintenant pour convertir l’armée ukrainienne toute entière à un salut de collaborateurs du régime Nazi !!!

Pourquoi ne pas leur faire faire un Sieg Heil pendant la parade tant qu’on y est, cela ne dénotera pas avec les marches aux flambeaux habituelles des groupes ultra-nationalistes ukrainiens comme Secteur Droit ! Sauf que là c’est d’une armée officielle qu’on parle, l’armée d’un pays qui se trouve aux portes de l’UE, et que cette dernière finance et soutient depuis plus de quatre ans !

Voilà ce que l’UE soutient sans réserve : la renaissance du nazisme à ses portes et avec l’argent de ses contribuables par-dessus le marché !!! Il est temps que les peuples européens se réveillent !!! Et il est surtout temps que les autorités européennes cessent de jouer les hypocrites en prétendant combattre l’antisémitisme et le racisme chez eux tout en finançant et soutenant un pays (l’Ukraine) qui se nazifie publiquement depuis quatre ans !

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • V_Parlier V_Parlier 9 août 09:47

    Mais je suis sûr qu’un « expert » invité par BFM en 2014 aurait déclaré tout niaisement : « Gloire à l’Ukraine, gloire aux héros, qu’y a-t-il de mal à cela ? L’Ukraine c’est beau et les héros c’est sympa ! ». Un peu à la façon du joueur croate qui a prétendu après que c’était juste parce-qu’il aimait l’Ukraine...


    • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 13:27

      @V_Parlier
      Leur donnez pas des idées....


    • Et hop ! Et hop ! 10 août 00:10

      @Christelle Néant :


      Faut arrêter d’être obsédé par les Nazis, le gouvernement ukrainien est arrivé au pouvoir par un coup d’État préparé par la CIA et a provoqué une guerre civile contre d’autres Ukrainiens.

      Donc ça n’a absolument rien à voir avec les Nazis qui sont arrivés au pouvoir régulièrement avec des élections, sans être les sous-marins d’une puissance étrangère, et qui n’ont pas fait de guerre civile à d’autres Allemands.

      Il n’y a d’ailleurs rien dans la politique du gouvernement ukrainien qui ressemble à celle des Nazis qui ont commencé par mettre fin au chômage, à l’inflation, et rétablir la situation économique en s’appuyant sur une très forte majorité de la population, alors que le gouvernement de Kiev ruine complètement l’économie qui n’était pas dans la siuation catastrophique de l’Allemagne.

      Cherchez des comparaisons avec d’autres gouvernements ariivés au pouvoir avec un coup d’État violent préparé aux USA, il y a pas mal d’exemples depuis 1945.

    • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 07:59

      @Et hop !
      Peu importe le mode d’arrivée au pouvoir, ces gens là se REVENDIQUENT d’une idéologie néo-nazie, glorifient ceux qui ont collaboré avec les Nazis en 41-45, etc. Donc oui c’est un gouvernement d’idéologie néo-nazie. Les restrictions sur la langue russe c’est quoi ? Les actes antisémites qui se multiplient en Ukraine c’est quoi ? La guerre déclenchée parce que le Donbass refusait de se plier aux nouvelles autorités, c’est démocratique ? Les propos sur les plateaux télé ou les gens du Donbass sont traités comme des sous-hommes qui méritent de se faire exterminer c’est quoi ?
      Kiev ne se revendique pas de l’idéologie de Pinochet, elle se revendique de celle de Bandera. Et moi j’appelle un chat un chat, et un néo-nazi un néo-nazi.


    • Et hop ! Et hop ! 10 août 20:23

      @Christelle Néant


      Peu importe de quoi il se revendiquent, c’est du folklore, la réalité est que c’est un pouvoir mis en place par la violence et soutenu militairement par les USA, comme en Libye, comme en Syrie,.. comme dans le Cambodge de Khmers Rouges (eh oui !), c’est le pouvoir de l’Impérialisme américain qui prend les apparences d’un mouvement local, pseudo-musulman dans certains pays, pseudo-nationaliste dans un autre, pseudo chrétien, pseudo-libéral ailleurs.

      Soros, BHL ont soutenu ce mouvement, est-ce que ce sont des adeptes du nazisme ?

      Si vous croyez combattre les Nazis, vous faites une erreur d’analyse, l’ennemi de l’Ukraine est l’Imperialisme judéo-américain. 






    • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 20:48

      @Et hop !
      Vous confondez ceux qui utilisent ces néo-nazis et eux-mêmes. Le fait que BHL ou Soros soutiennent tout ca ne fait pas des néo-nazis ukrainiens autre chose que des néo-nazis instrumentalisés. Et cela ne fait pas de BHL ou de Soros des personnes qui adhèrent à cette idéologie, mais des salopards qui sont près à tout y compris à utiliser des néo-nazis, des terroristes, etc. Je rappelle d’ailleurs que les USA ont financé les Nazis en leur temps, cela ne change rien au fait que les Nazis étaient des Nazis.
      Sur le terrain ce que la RPD combat ce sont des néo-nazis, ultra-nationalistes et autres endoctrinés. La RPD n’affronte pas l’armée américaine, malgré la présence d’instructeurs de cette dernière pour former les soldats ukrainiens... Vous voyez la différence ou pas ?
      Je ne parle pas ici de l’affrontement sur le plan géopolitique plus global, dont je suis totalement consciente merci, mais de ce qui se passe concrètement sur le terrain.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 août 10:05

      Quel était l’ancien salut ?


      • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 13:26

        @JC_Lavau
        Здравия желаю ! qui signifie « je vous souhaite une bonne santé » en traduction littérale.


      • cassini 9 août 13:40

        @Christelle Néant


        Moi j’avais appris dès les années 70 à crier en russe vive l’armée rouge ! en prévision de on ne sait jamais, hein. 

      • JC_Lavau JC_Lavau 9 août 13:47

        @Christelle Néant. Je vous souhaite une bonne santé ?

        Mais c’est épouvantablement partisan ! C’est carrément s’opposer au prince Philipp, Duke of Edimburg, qui souhaite se réincarner en virus mortel, afin de tuer le plus de gens possible.


      • Jelena Jelena 9 août 11:01

        Tout comme en Croatie, un jour viendra ou le centre Simon-trucmachin fera remarquer de temps à autre au président en place que « ce n’est pas bien d’être nantisémite ». Mais tant que ce neo-nazisme sert les intérêts de « la communauté internationale », tout le monde fermera les yeux.


        • Doume65 9 août 13:52

          Rappelons que l’UE a refusé à l’ONU une résolution de lutte contre la glorification du nazisme.


          • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 14:59

            @Doume65
            Aux côtés de l’Ukraine et des États-Unis.... Ceci explique cela peut-être...


          • Et hop ! Et hop ! 10 août 00:14

            @Doume65 : On ferait mieux de faire une loi contre la glorification des USA, parce que c’est une puissance actuelle, très malfaisante et bien réelle, alors que les Nazis ont disparu depuis plus de 60 ans et on ne voit pas comment ils pourraient ressusciter.


            Il faut arrêter de combattre des dangers imaginaires, ça détourne l’attention des vrais ennemis.

          • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 08:03

            @Et hop !
            Vous ne voyez pas comment le nazisme pourrait ressusciter ? Eh bien allez à Kiev et vous verrez que c’est possible, et encore bien plus simple que vous ne pourriez l’imaginer. D’ailleurs à l’occasion vous pourrez remercier la CIA d’avoir financé les organisations pro Nazis en Ukraine après la défaite de 45 comme 5e colonne à utiliser potentiellement contre l’URSS. C’est grâce à ça qu’ils ont survécu, avant de renaître de manière visible une fois l’URSS effondrée.


          • Et hop ! Et hop ! 10 août 20:25

            @Christelle Néant


            BHL c’est un néo-nazi ? 
            George Sorros c’est un néo-nazi ?
            C’est lidéologie nes néo-conservateurs.

            Vous vous trompez d’ennemi.

          • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 20:50

            @Et hop !
            Je vous répète ici ce que j’ai écrit plus haut.
            Vous confondez ceux qui utilisent ces néo-nazis et eux-mêmes. Le fait que BHL ou Soros soutiennent tout ca ne fait pas des néo-nazis ukrainiens autre chose que des néo-nazis instrumentalisés. Et cela ne fait pas de BHL ou de Soros des personnes qui adhèrent à cette idéologie, mais des salopards qui sont prêts à tout y compris à utiliser des néo-nazis, des terroristes, etc. Je rappelle d’ailleurs que les USA ont financé les Nazis en leur temps, cela ne change rien au fait que les Nazis étaient des Nazis.
            Sur le terrain ce que la RPD combat ce sont des néo-nazis, ultra-nationalistes et autres endoctrinés. La RPD n’affronte pas l’armée américaine, malgré la présence d’instructeurs de cette dernière pour former les soldats ukrainiens... Vous voyez la différence ou pas ?

            Je ne parle pas ici de l’affrontement sur le plan géopolitique plus global, dont je suis totalement consciente merci, mais de ce qui se passe concrètement sur le terrain.
            Je sais qui est l’ennemi derrière la marionnette, je ne vous ai pas attendu pour ça. Mais ici ce n’est pas de ça qu’on parle. Votre réponse est un hors sujet.

          • Et hop ! Et hop ! 12 août 13:20

            @Christelle Néant : 


            Dans d’autres pays, les néo-conservateurs américains financent, radicalisent et arment des musulmans, en créant Al Qaida, Daesh, et autres organisations terroristes. 

            Est-ce que pour autant il faut considérer que l’ennemi est l’Islam ?

            Non, l’ennemi ce sont ceux qui radicalisent les musulmans et/ou les nationalistes.

          • Et hop ! Et hop ! 12 août 13:22

            @Christelle Néant : 


            Sans Sorros, BHL, et autres agents subversifs néo-conservateurs judéo-américains, ces néo-nazis seraient restés de braves nationalistes qui ne seraient pas mobilisés et armée pour défendre un gouvernement qui a fait un coup d’État.

          • Christelle Néant Christelle Néant 12 août 21:07

            @Et hop !
            Vous confondez Islam et Islamisme, nationalisme et néo-nazisme. Ce que Soros, BHL and co font c’est de permettre aux extrémismes de prospérer en finançant tout ce beau monde. Mais de nouveau cela ne change rien au fait qu’il faut aussi combattre les marionnettes et leur idéologie pour éviter qu’elle ne se répande encore plus faute pour nous de pouvoir atteindre les marionnettistes. Vous comprenez ou pas ?


          • Et hop ! Et hop ! 13 août 16:28

            @Christelle Néant :


            Les islamistes, les fascistes et les fanatiques de toutes sortes sont la plupart du temps des fabrications de services liés à des gouvernements étrangers et relayés par des Oraganisations non gouvernementales et des fndations néo-conservatrices.

            Le processus a été mis en évidence à propos d’actes terroristes aux USA : un agent du FBI a infiltré aux USA un groupe de jeunes mécontents, il en existe partout, des autonomistes bretons, des anarchistes, etc.., ils les a radicalisés en leur montant la tête, poussé à passer à l’action, leur a fourni un plan d’action, une adresse pour avoir des armes, et ils ont commis un attentat. Ces agents ont des méthodes très au point de manipulation. Si il n’était pas intervenu, ces jeunes seraient restés des jeunes révoltés comme il y en a dans tous les cafés.

            Ce sont les forces et les organisations qui transforment les idéalistes (musulmans, indépendantistes, socialistes, racistes, écologistes ou autres) en terroristes et en bandes armées qu’il faut combattree et neutraliser.

          • Christelle Néant Christelle Néant 13 août 16:56

            @Et hop !
            Vous transformez un cas particulier (un agent du FBI qui a radicalisé des cons) en généralité. Bandera a pas eu besoin des USA pour être un antisémite notoire, pareil pour ses coreligionnaires. Là où les USA ont aidé c’est pour permettre à leur amicale des collabos de nazis de continuer à perdurer grâce à leur financement. Des tarés prêts à tuer les gens pour des questions de race ou de religion y en a toujours eu, ils sont pas fabriqués par les USA, ils sont encouragés et financés par eux ce qui leur permet de continuer leurs délires. Point. Pareil pour les vegans extrêmistes qui vandalisent des boucheries, sont pas tous manipulés par la CIA.... Votre façon de voir les choses déresponsabilise ces personnes. C’est un peu trop facile.
            Présenter des gens comme Bandera et ses sbires comme des idéalistes ayant dérapé pour cause de manipulation c’est du délire.
            De plus votre phrase de fin c’est très joli et vous proposez de faire comment au juste ? Vous allez raser les USA ? Anéantir la CIA and co c’est bien joli, mais vous comptez vous y prendre comment sans faire prendre conscience aux gens de ce que les USA et leurs larbins soutiennent comme monstres pour arriver à leurs fins (ce que j’essaye de faire et que vous essayez de rabaisser en mode, mais non c’est pas vrai c’est pas des néo-nazis) ? Vos commentaires sont totalement contre productifs et vous ne vous en rendez même pas compte.


          • Et hop ! Et hop ! 16 août 20:25

            @Christelle Néant


            Stéphane Bandera (1909-1959) est mort depuis longtemps, c’est pas lui qui a fait le coup d’État de Maidan, il menait de son vivant un combat nationaliste d’indépendance de l’impérialisme communiste qui pouvait parfaitement se justifier, car ce combat n’était pas très différent de celui des indépendentistes des autres pays satellites de l’URSS (Walesa, etc), pas très différent des indépendentistes de la décolonisation, et l’URSS n’existe plus, ni l’Allemagne nazie. 

            L’Empire dominant qui impose son hégémonie avec des coups d’État et des révolutions n’est plus l’empire russe, c’est l’Empire anglo-américain avec le projet libéral-mondialiste.

          • Christelle Néant Christelle Néant 16 août 20:51

            @Et hop !
            Ce sont ses successeurs qui ont fait le Maïdan. Des successeurs qui sont tout sauf de simples gentils nationalistes. Mais merci de votre commentaire qui confirme que vous êtes de ceux qui minimisent les crimes des collaborateurs des Nazis en Ukraine et de leurs successeurs idéologiques. Le « combat » de Bandera contre les civils polonais, les juifs et les russes, ne se justifiait en rien. RIEN ! Vous venez de confirmez que vous ne panez rien à la choucroute et que vous mélangez les poires et les pommes.


          • Et hop ! Et hop ! 17 août 12:33

            @Christelle Néant : 


            Il faut arrêter de postuler que les Nazis étaient pires que le Soviétiques, surtout en Ukraine qui a subi un génocide communiste.

            Il n’y a rien d’étonnant à ce qu’en 1940 un homme politique voulant que l’Ukraine se libère de l’oppression soviétique et communiste s’appuie sur l’Allemagne qui était à l’époque nazie. Et c’est un fait est que le parti communiste ukrainien et sa police politique étaient tenus depuis les années 1930 par une nomenklatura juive, avec des sinistres personnages comme Lazare Kaganovitch, qui ont été mille fois plus néfastes et meurtriers pour l’Ukraine que Stephane Bandera et tous les nazis.

            Vous vous focalisez sur les nazis qui ont disparus en 1945 et dont ne sont pas issus ceux qui ont fait le putsh de Maïdan, et vous ignorez complètement qu’ils sont issus du Parti communiste et qu’ils étaient les marionettes des réseaux néo-conservateurs américains.

            Vous connaissez évidemment beaucoup mieux que moi cette histoire, mais il me semble que les membres des premiers gouvernements après Maïda étaient issus du Parti communiste, pas d’un mouvement néo-nazi, et que la Révolution Orange a été financée et organisée par des fondations américaines pour faire sortir l’Ukraine de l’influence russe et la mettre sous celle de l’OTAN.

            Ca n’a rien à voir avec le néo-nazisme dont la résurgence thématique chez certains groupes armés ne relève que du folklore.

            Tous ces gens sont issus du Parti communiste et/ou des réseaux néo-conservateurs américains.














          • Christelle Néant Christelle Néant 17 août 15:23

            @Et hop !
            Tiens donc et comme vos simples « nationalistes » vous me ressortez l’histoire exagérée de l’Holodomor pour justifier leurs saloperies
            http://stoprussophobie.info/index.php/top-actu-menu/item/214-le-golodomor-ou-holodomor-de-1932-33-massacre-paysan-ou-genocide
            et https://www.youtube.com/watch?v=8i8W_a80bXA
            Les « nationalistes » ukrainiens qui ont massacré les Juifs, les Russes, les Polonais et les Tziganes venaient majoritairement de régions qui étaient sous contrôle de la Pologne à l’époque de l’Holodomor !!!! Ils ne l’ont même pas vécue !!! Ces zones ont été ajoutées à l’Ukraine en 1939 !!! Donc de nouveau rien à voir avec la choucroute.
            Concernant ceux qui ont fait le Maïdan, vous avez sélectionné ceux que vous vouliez pour coller à votre délire anti-juif. Vous avez oublié des gens comme Andry Parouby très important pour la réalisation du Maïdan https://fr.wikipedia.org/wiki/Andry_Parouby et ce monsieur n’a rien d’un communiste mais tout d’un néo-nazi.
            La présence des autres dans le Parti Communiste à l’époque de l’URSS est normale il n’y avait que ce parti avant 1991 et en faire partie était le meilleur moyen de grimper pour les ambitieux !!! Qu’ils soient aujourd’hui les marionnettes des néo-conservateurs, merci Sherlock je le sais depuis le Maïdan même !!!! Je l’ai écrit tellement de fois que vous vous ridiculisez à faire comme si je l’ignorais.
            Le Maïdan a tout à voir avec le néo-nazisme, parce que ce sont ces groupes dont l’idéologie est tout sauf du folklore qui ont permis ce coup d’État financé par les néo-cons américains. C’est ca que vous ne pigez toujours pas !!! Si ces gens là n’étaient pas des néo-nazis violents, fascistes et prêts à tout, y compris à tuer leurs compatriotes, le Maïdan n’aurait pas eu lieu point !
            Ce que vous racontez cela vise à déresponsabiliser les néo-nazis ukrainiens, c’est une honte totale. C’est justement en dénonçant l’idéologie revendiquée et assumée par ces marionnettes que l’on peu ensuite faire tomber le marionnettiste, en montrant que ce dernier est prêt à tout y compris utiliser des néo-nazis ou des terroristes djihadistes pour arriver à ses fins ! Pas en racontant que ces gens ne sont que de gentils nationalistes ou musulmans manipulés par les néo-cons. Quand on prétend combattre un ennemi faut appeler un chat un chat sinon on ne fait que pédaler dans la semoule ce qui est votre cas. Les Parouby, Biletski et autres cinglés de Secteur Droit, du régiment Azov, du Corps de Volontaires Nationaux, etc sont des NEO-NAZIS qui se revendiquent eux-mêmes comme descendants idéologique de Stepan Bandera et de Roman Chouchkevitch, et qui sont prêts à commettre les mêmes atrocités. Ils le prouvent d’ailleurs régulièrement ici sur le front, en tirant sans vergogne sur les civils de manière délibérée. Dans le reste de l’Ukraine ils terrorisent les russophones, et s’en prennent même à eux physiquement parfois.
            Alors arrêtez de chercher des excuses à ces personnes qui se revendiquent eux mêmes d’une idéologie des plus immondes pour justifier leurs crimes.


          • Et hop ! Et hop ! 18 août 14:17

            @Christelle Néant


            «  Les « nationalistes » ukrainiens qui ont massacré les Juifs, les Russes, les Polonais et les Tziganes venaient majoritairement de régions qui étaient sous contrôle de la Pologne à l’époque de l’Holodomor !!!! »

            L’article dit que les dirigeants, certains d’origine ukrainienne ou polonaise, certes, faisaient partie du NKVD, donc il s’agit bien des coommunistes soviétiques.
            Du reste, ce qui a provoqué cette famine est exactement le même programme en Russie appellé la dékoulakisation : réquisition et confiscation des récoltes dont une grande partie était ... exportée sur le marché mondial des céréales !!

            Ce qu’on appelle l’Holodomor justifie pleinement l’aversion des Ukrainiens pour les Russes et pour une volonté farouche d’indépendance par rapport à la Russie, c’est cette aversion qui a été utilisée par le USA pour organiser un coup d’État et prendre la place d’un impérialisme russe qui n’existait quasiment plus depuis l’effondrement de l’URSS. Les Allemands, y compris à l’époque nazie, n’ont commis aucune monstruosité comparable en importance à l’oppression du régime soviétique qui est maintenant parfaitement bien établie par les travaux d’historiens.

            «  Concernant ceux qui ont fait le Maïdan, vous avez sélectionné ceux que vous vouliez pour coller à votre délire anti-juif.  »

            J’ai rien sélectionné, j’ai pris les principaux acteurs apparents qu’on trouve sur wikipedia, un ou deux sont juifs, pas les autres qui sont issus du Parti Communiste et pas d’un mouvement néo-nazi comme cet André Parouby.

            «  C’est justement en dénonçant l’idéologie revendiquée et assumée par ces marionnettes que l’on peu ensuite faire tomber le marionnettiste. »

            Non justement, car l’idéologie du marionettiste n’est pas du tout néo-national-socialiste, pas plus qu’elle n’était islamiste en Libye et en Syrie, c’est une idéologie antinationale, antisocialiste, c’est l’déologie du projet néo-conservateur qui est mondial-libéraliste, et c’est un fait que cette idéologie est promue principalement par des Juifs qui sont d’anciens trotskystes convertis au néo-libéralisme, ce qui ne veut pas dire que tous les Juifs soient néo-conservateurs.

            Cette idéologie trouve ses sources chez les théoriciens de l’École de Francfort puis de Chicago, notamment avec deux paradigmes : la critique de ce qu’ils ont défini comme la société fermée (dans « La société ouverte et ses ennemis », publié en 1945 par Karl Popper, d’où le nom de la fondation Sorros) et comme la « personnalité autoritaire » (titre de l’ouvrage publié en 1950 par Theodor Adorno). Cette idéologie subversive se présente dès l’origine comme le contrepoint de l’idéologie qu’ils appellent fasciste, elle aboutit à l’idéologie néo-libérale de la « destruction créatrice » de Friedmann et de ses épigones organisateurs des révolutions colorées.

            La « société ouverte » sans « personnalité autoritaire », c’est l’anarchie de la libéralisation, de la destruction des États-nations, des corps politiques organisés, des familles, et le règne d’organisations non gouvernementales, de réseaux, de clubs internationaux secrets.

            Les marionettistes de la révolution mondial-libéraliste ne semblent pas gênés par le fait d’utiliser et de radicaliser des mouvements locaux dont l’idéologie est à l’opposé extrême de celle qu’ils promeuvent, comme l’islamisme qui est de façon complètement excessive patriarcal, dogmatique, anti-modernité,... et qui est une création des néo-conservateurs. Donc c’est la même chose pour les néo-nazis. 

            Ce paradoxe est pour moi un mystère. Ces mouvements seront éliminés quand les marionettistes n’auront plus besoin d’eux, en attendant, ils jouent le rôle de leurre en servant d’écran et en focalisant contre eux l’opposition au mouvement des révolutions colorées. Il ne faut pas se tromper d’ennemi, il faut certes empêcher les néo-nazis et les néo-musulmans de nuire et de prospérer, mais ce n’est pas eux le véritable ennemi, c’est ceux qui les ont fait passer de l’état de secte confidentielle à celui de puissance politique. 
            Comprenez qu’en Syrie le combat contre Daesh n’a commencé à obtenir des résultats que lorsque la noria de camions livrant la pétrole en Turquie avec la protection militaire des USA et de leurs alliés a été interrompue, lorsque les Russes ont empêché que les USA leur livre des armes et des munitions (parachutées toujours par erreur). Autrement dit, c’est lorsque le marionettiste de Daesh n’a plus pu les soutenir et qu’il s’est retrouvé à l’avant-scène comme le véritable commanditaire de toutes les atrocités, que Daesh a perdu du terrain. Ca ne servait à rien tactiquement de croire lutter contre Daesh en s’attaquant à son idéologie sur le plan idéologique et médiatique, en provoquant l’indignation contre eux, ce sont des idéologies absurdes par leur excès, artificielles, qui se dégonflent toutes seules quand on cesse de les gonfler.

            Les néo-nazis sont à mon avis en Ukraine l’armée supplétive du tireur de ficelles, comme Daesh l’était en Syrie et en Libye, on retrouve la tactique des brigades internationales pendant la guerre civile espagnole, ce sont des guerres d’invasion étrangères faites sous forme de guerre civile.






          • Christelle Néant Christelle Néant 18 août 16:16

            @Et hop !
            Vous n’avez absolument pas lu l’article ni écouté la vidéo, ça se voit à votre réponse totalement à côté de la plaque. Vous me reparlez des membres du NKVD qui n’étaient absolument pas à l’oeuvre en Pologne pendant la famine des années 30, or Lvov était en POLOGNE pendant l’Holodomor !!!! Vous savez lire et comprendre ce que vous lisez ou pas ? L’Holodomor ne justifie rien de chez rien. Allez lire et visionner ce que je vous ai donné bon Dieu.
            Quant à vos tentatives de minimiser les crimes des Nazis ça en devient répugnant.
            Votre sélection concernant le Maïdan est bien volontaire, vous avez volontairement mis de côté ceux comme Parouby ou Biletski qui ne collent pas à votre délire. Et de nouveau avant 1991 seul le parti communiste existait pour les ambitieux. Donc normal qu’un certain nombre de mandarins de la politique ukrainienne en soient issus. Cela ne veut pas dire qu’ils étaient réellement communistes. Juste qu’ils avaient déjà les dents qui rayent le plancher. Vous comprenez ou pas ?
            Pour la suite je confirme que vous êtes à côté de la plaque. Vous prenez l’idéologie officielle des néo-cons pour l’idéologie réelle. Leur idéologie réelle c’est le fascisme capitaliste. C’est d’ailleurs pour cela que les USA ont d’abord soutenus les Nazis, et qu’ils ne sont intervenus que parce que l’armée rouge avançait trop vite et qu’il fallait arrêter l’extension de l’URSS en Europe. Parce que ce que les Nazis faisaient c’était ce qu’ils voulaient faire partout. Voilà pourquoi ils soutiennent des terroristes et des néo-nazis. Parce que leur idéologie est en réalité bien plus proche de l’idéologie réelle des néo-cons que vous ne le croyez.
            Vous croyez qu’en Syrie, la Russie n’a fait que couper les sources d’approvisionnement de Daech pour le vaincre ? Non elle l’a combattu sur le terrain en Syrie à coup de bombardements, et aussi sur le terrain de la guerre de l’information. En dénonçant systématiquement ce que l’Occident appelait des rebelles modérés comme étant en réalité des terroristes djihadistes. Pareil avec les Casques Blancs. La Russie a mainbtes fois dénoncé ces soutiens en rappelant qu’il s’agissait du soutien à des groupes TERRORISTES DJIHADISTES !!! C’est comme ça que la Russie a mis les commanditaires publiquement le nez dans leur merde. C’est exactement ce que nous faisons avec l’Ukraine : nous combattons les FAU sur le terrain, dénonçons les néo-nazis et le soutien qu’ils reçoivent de l’Occident en violation totale avec les valeurs prétendument défendues par ce même Occident. Donc encore une fois vous êtes à côté de la plaque pour ce qui est de la stratégie à adopter.
            Et encore une fois, j’ai dénoncé l’importance du rôle des USA dans le Maïdan et la guerre en cours à de nombreuses reprises. Donc vos critiques à mon endroit sont complètement infondés et ridicules. Apprenez à lire et à comprendre ce que vous lisez. Cela vous évitera de répondre systématiquement à coté de la plaque.


          • Dom66 Dom66 9 août 15:23

            L’armé US qui fournit le matos et les lunettes de soleil, c’est clair.


            Qu’attendent ces valeureux soldats pour aller se prendre une branlée, ce n’est pas tout les parades.


            Allez ….Christelle Néant bonne continuation, et bon courage, et encore merci pour votre travail.


            PS. J’ai éssayé d’aller sur votre lien « DONI » et mon FireFox m’informe

            La connexion n’est pas sécurisée !!

            Les propriétaires de dnipress.com ont mal configuré leur site web. Pour éviter que vos données ne soient dérobées, Firefox ne s’est pas connecté à ce site web. »


             ???? solution ??? merci

            Cordialement

            Dom


            • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 16:09

              @Dom66

              Notre technicien travaille dessus, il vous suffit d’enlever le s au début du lien https:// => http:// et ca marche sans problème.
              Cordialement

            • generation désenchantée 9 août 20:27

              en tout cas , pour les fusils d’ assaut , les ukrainiens s’ équipent chez israeli military industry (imi)
              c’est des TAVOR sur la photo


              • JC_Lavau JC_Lavau 9 août 20:30

                @generation désenchantée. Tss tss tss ! Les chiens de meute vont te traiter d’antisémite !


              • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 22:04

                @generation désenchantée
                Oui, cela a d’ailleurs fait un scandale en Israël, certains soulignant que ces armes se retrouvaient entre les mains de néo-nazis ukrainiens (sic).
                https://www.haaretz.com/israel-news/rights-groups-demand-israel-stop-arming-neo-nazis-in-the-ukraine-1.6248727


              • generation désenchantée 12 août 16:11

                @Christelle Néant
                l’ ukraine a bien une industrie de l’ armement terrestre , qui va du char au fusil d’ assaut
                pourquoi , ils achètent des fusils d’ assaut israelien , ils peuvent pas prendre une licence de production ?


              • Christelle Néant Christelle Néant 12 août 21:09

                @generation désenchantée
                Peut-être parce que les dernières productions en termes d’armement en Ukraine sont une catastrophe (je pense entre autre aux mortiers Molot, surnommés les broyeurs de soldats à cause de leur fâcheuse tendance à exploser pendant l’utilisation, tuant les soldats ukrainiens qui se trouvent à côté)...


              • covadonga*722 covadonga*722 9 août 23:24

                bonsoir , chaque sursaut militariste voit toujours la résurgence de concept unificateur anciens tirés du substrat historique..

                Cela n’implique pas forcément une adhésion a une idéologique surannée et hors contexte.
                Tenez l’Armée Rouge , c’est Staline lui meme qui a réintroduit le Salut dont vous déplorez la suppression il date des Tsars.Il a part ailleurs réintroduit les épaulettes des officiers tsaristes 
                dans un élan grand russien il a recrée les régiment de la Garde et fait appel aux grand héros de 
                l’ Histoire de la Rodina A Nevsky .Koutouzov  tiens au fait j’ai lu que le Président Poutine venait d’attribuer a des unités militaires  Le 381e régiment d’artillerie s’est vu attribuer le nom de « Varsovie » et le 102e régiment motorisé celui de « Poméranie ».
                Comme vous le voyez Madame c’est une pratique courante 
                et pas spécifiquement scandaleuse , par contre elle est souvent annonciatrice de castagne générale.

                asinus : ne variatur 

                • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 08:07

                  @covadonga*722
                  Le problème c’est qu’en Ukraine ca va avec l’adhésion à l’idéologie néo-nazie. Je rappelle qu’ils ont décerné le titre de héros de l’Ukraine à Bandera, renommé une avenue de Kiev pour la mettre à son nom etc. C’est un tout. L’idéologie néo-nazie est loin d’être surannée en Ukraine, elle est malheureusement bien vivante.
                  Pour ce qui est du renommage des unités russes, oui j’ai vu, ça a provoqué l’hystérie chez les voisins comme d’habitude.


                • covadonga*722 covadonga*722 9 août 23:27

                  excusez moi  tiens au fait j’ai lu que le Président Poutine venait d’attribuer a des unités militaires  le nom de villes et de regions non russes ou l’armée rouge a combattu ,

                  j’imagine la nervosité des pays voisins ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès