• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Kosovo : itinéraire d’un état raté

Kosovo : itinéraire d’un état raté

Comme un malade incurable en phase terminal, le Kosovo, aujourd'hui, se vide. Il se vide de son sang. Il se vide de ses habitants. En 2 mois, a fui... 10% de la population du pays. Il ne s'agit pas de Serbes, l'épuration ethnique contre eux, a déjà eu lieu, mais bien des Kosovars albanophones, ceux-là même qui, le 17 février 2008, proclamaient une indépendance toujours très contestée, qui quittent le pays.

On peut désormais dire que l'échec est complet. Le ratage est total. La construction artificielle, par l'OTAN, d'un état artificiel est un fiasco. L'échec est patent à tous niveaux.

Il n'y a pas un domaine où le pseudo-état du Kosovo n'ait échappé au naufrage.

La diplomatie.

La déclaration d'indépendance du Kosovo en 2008, immédiatement reconnu par les USA et ses principaux satellites, s'est révelé le premier échec de cette construction.

Sept ans après cette proclamation et malgré l'appui de la première puissance économique, militaire et déplomatique mondiale, l'oeuvre diplomatique reste inachevée.

Les partisans de la souveraineté du Kosovo peuvent toujours afficher crânement une liste de 107 états reconnaissant la minuscule république, rien n'y fait, il manque l'essentiel.

Il manque la Chine. Il manque la Russie. Donc : aucune chance que le Kosovo n'entre jamais à l'ONU, ces deux états ayant droit de veto.

Mais il manque aussi l'Inde : 1 milliard d'habitants, ainsi que tous les autres pays du BRICS. Aucun état du BRICS ne reconnait le Kosovo. Manquent aussi à l'appel d'autres grands états : l'Indonésie, l'Argentine, l'Iran et même le Mexique. Peut-être n'est-il pas assez près des Etats-Unis ?

Et même parmi les alliés de Washington, membres de l'OTAN, il y a des trous dans la raquette : ni l'Espagne, ni la Grèce ne reconnaissent Pristina.

 

Les causes de ces réticences sont évidentes. Beaucoup d'états ont perçu cette indépendance non négociée mais conflictuelle, d'une partie d'un état, comme une menace potentielle pour eux mêmes, pour leur propre intégrité.

Nul doute que les cas du Tibet et du Xinjiang ont aidé Pékin à arrêter sa position. Les questions basque et catalane ont conditionné celle de Madrid.

La toute puissance de l'Amérique a pu arracher un territoire à, un état souverain à la suite d'une guerre d'agression, elle a pu mentir à son opinion publique comme à celle de ses alliés, mais elle n'a pas pu imposer sa vision au monde.

Ce faisant, le Kosovo est devenu, au niveau diplomatique, une sorte de second Israël : un état reconnu par seulement une fraction de la Communauté Internationales (la vraie, celle des pays membres de l'ONU, pas celle des "journalistes" de TF1 qui désignent ainsi les organes de presse occidentaux).

La question que l'on peut se poser est : compte tenu des difficultés existantes et se cristallisantes autour d'Israël, était-il indispensable de créer un deuxième abcès de fixation ? Poser la question, c'est y répondre !

Voilà pour le tableau diplomatique. Mais, hélas, ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Si on creuse à l'intérieur du Kosovo, nous allons découvrir des choses cent fois pires.

 

Après l'intervention de l'OTAN, les massacres.

Nous savons que l'intervention de l'OTAN a été suivie de massacres de Serbes et d'une épuration ethnique qui n'a laissé aux Slaves, principalement, qu'un petit bout de territoire au nord du Kosovo.

Moins connu est le fait que le gouvernement auquel l'OTAN a livré le pays après 2008 n'a pas exterminé que les Serbes, les Roms et autres minorités, mais aussi ses opposants politiques ! Je vous renvoie, pour les détails, vers un document, dont TF1 vous a peu parlé, le Rapport Williamson 29 juillet dernier.

Lié intimement au crime organisé le gouvernement issu de l'UCK s'est ensuite livré au... trafic d'organes.

A part les horreurs actuels de l'état islamique, que je mettrais « hors concours », il faut avouer qu'il difficile de trouver pire à la tête d'un pays !

Charmante « démocratie » que l'OTAN a créé là.

 

Après les massacres la misères.

La situation économique du Kosovo n'est pas mauvaise. Elle est catastrophique. Avec un PIB autour de 3.800 dollars par an et par habitant, le Kosovo est, à peu près au niveau... du Soudan  ! Évidemment, le fait que le pays ait été, par paresse, confié par l'OTAN, à la mafia locale ne l'a pas aidé. Avec un taux de chômage de 70%, un taux de pauvreté de 30% et d'extrême pauvreté de 10%, on ne peut pas dire que la situation du « pays » soit brillante.

Je ne sais pas, et je ne veux pas savoir, quel « plan de redressement » l'OTAN, le FMI et l'UE ont mis en œuvre là bas, mais en tout cas nous voyons le résultat.

 

Et sur place une « indépendance » en forme de... coquille vide.

Si, au moins les Kosovars, pouvaient se prévaloir, sur place, d'une véritable souveraineté leur permettant de décider de leur avenir... mais même pas ! En dehors de la mafia UCK, le pays est largement administré par des organisations étrangères multiples et variées : ONU, OSCE, OTAN etc... Bref, excusez moi du terme, mais, c'est un foutoir.

 

Les leçons d'un échec.

On peut se poser la question : qu'a-t-il manqué pour que l'indépendance du Kosovo aboutisse ?

La réponse est : tout.

Il a tout manqué au Kosovo.

 

Il lui manque la légitimité quant à la propriété de son sol.

Prenons le cas de la Crimée Les partisans de la Crimé russe, justifient son rattachement à Moscou par l'antériorité de la présence russe. Au Kosovo, il n'y a pas d'antériorité de la présence kosovare, c'est à dire albanaise. Au contraire, l'antériorité historique est du côté des Serbes.

A partir du moment où un état n'a pas de légitimité historique et nationale, il n'a pas de cohérence. S'il n'a pas de cohérence, il n'a pas de force. Les autres manques découlent naturellement de cette première impasse.

 

Une reconnaissance internationale.

Cette absence de reconnaissance découle de l'absence de légitimité. Le Kosovo est né d'une guerre d'agression, il n'est pas reconnu de l'état dont il s'est détaché et à partir de là, les autres états font blocage à se reconnaissance. Le pays se retrouve isolé. Il devient un paradis pour les contrebandes et les mafias de toutes sortes.

 

Il lui manque une structure étatique.

Je crois qu'il y a pire qu'une occupation militaire où l'on a, au moins, l'intérêt de savoir qui commande, c'est une occupation en règle par des tas d'organisations internationales, comme le Kosovo. Pas de cohérence, personne ne sait qui commande, personne ne sait où on va. Tout le monde décide sauf... les habitants !

 

Il lui manque une économie.

Vous rassemblez les facteurs ci-dessus sur un terrain où le revenu par habitants est celui d'un pays pauvre du tiers monde, et vous obtenez : la misère absolue.

 

Quand la conquête de l'OTAN finit à la poubelle.

Les Kosovars sont dans la misère, ils vivent sous domination mafieuse et étrangère, ils n'ont pas le sentiment d'être un état avec un passé, un présent et un avenir, partagé, alors... ils s'en vont.

Et l'OTAN qui se retrouve comme un enfant avec un joujou qu'il a voulu à tout prix : un état articficiel à sa mesure, qui ne marche pas, agit comme un gosse immature en jetant le jouet ( à la mafia qui le reprend) en s'en désintéressant pour jeter son dévolu sur autre chose : l'Iraq, la Syrie, l'Iran, l'Ukraine, qu'il veut maintenant aussi à tout prix ! Pour en faire quoi ? Nous le savons désormais : rien.

Quel avenir pour le Kosovo ? Je pense qu'il est tracé. Le Kosovo rejoindra à côté de la République Démocratique Allemande, du Biafra et autres Burgondie, la longue liste... des états disparus.

 

A quelques milliers de kilomètres de là, une république, réplique de la création du Kosovo, l'Abkhazie, générée elle par la Russie, dans des conditions assez proches , survivra. Simplement parcequ'elle a l'atout majeur qui manque au Kosovo : un peuple, une histoire, une langue, une profondeur historique, donc : une légitimité.

Parcequ'un état ne peut pas se réduire à des mensonges, des bombes et des chiffres, un état, c'est d'abord un peuple, une terre et des gens qui ont choisi de vivre ensemble et de se bâtir un avenir. Tel n'est pas le cas du Kosovo.

"La réalité ne fait aucun effort pour se plier à l'idéologie" (Jean-Yves Le Gallou)


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • Gnostic Gnostic 16 mars 2015 10:39

    BRAVO bien écrit

     

    Vous avez oublié de citer ceux qui approuvaient cette intervention OTANESQUE (les français bien pensants suffisaient)

     

    C’est dommage

     smiley


    • Jelena 16 mars 2015 10:44

      Un Etat mafieux sous protection du « bienveillant » oncle Sam, une terre sans loi ou tous les trafics sont autorisés, une réserve de barbus cannibales pour grossir les rangs du Daesh.....
       
      Une petite correction, le Kosovo a perdu 200.000 habitants au cours de l’année 2014 et non au cours des 2 derniers mois.


      • Aldous Aldous 16 mars 2015 12:10

        @Jelena
        Il faut tout de même remarquer qu’il ne fait guère bon être chrétien de part le monde.


        Outre le Kosovo/Metochè ancien coeur du monachisme orthodoxe dans les Balkans, dont les églises et les monastères remontant parfois à Byzance ont été dynamités sans que cela n’émeuve personne (et comment pourrait-il en être autrement puisque nul média n’en a parlé) la même chose se passe en Inde, au Pakistan, en Irak, en Syrie, au Niger, En Egypte, en Libye. Partout, les chrétiens sont de plus en plus violemment persécutés, égorgés par vingtaines en Libye, Assassinés pas milliers au Niger, explosés et crucifiés en Irak et en Syrie. Et prend-on leur défense en occident ? Non. Et non seulement on refuse d’admettre que ce sont 21 chrétiens coptes qui durent égorgés en Libye mais en plus une haine irrationnelle du christianisme se dévers aussi dans les médias, les expositions « artistiques », l’activisme politique et même jusque dans les églises et les cimetières profanés de l’occident.

        Même dans la propagande russophobe qui infecte la presse et les médias occidentaux et sinistrement les médias français, on trouve au premier rang la haine du chritianisme, et, nouveauté depuis le moyen âge, la haine des orthodoxes, qui a poussé un éditorialiste du (im) monde à pondre un article constatant que de la Grèce à la Russie, en passant par la Serbie, « notre problème rime avec orthodoxie ».

        A ces âmes perdues je veux dire ceci : Notre salut n’est ni dans la guerre et ses faux ennemis, ni dans le trans-humanisme et ses faux espoirs d’immortalité, ni dans la révolution sociétale qui nie la condition humaine, le genre, l’innocence des enfants, qui veux le meilleur mais n’assume pas le pire.

        Notre salut rime avec orthodoxie, et de plus en plus de gens commence à s’en rendre compte.



      • Adiosse 16 mars 2015 14:38

        @Aldous
        Et les albanais catholiques au Kosovo alors, pourquoi n’ont font ils l’objet d’aucune pression ou répression de la part de la communauté albanaise du Kosovo ? 


      • Jelena 16 mars 2015 14:50

        Tiens un untermensch.... Il y a des cathos au Kosovo, oh c’est vrai ? Combien ? 2 ? 3 ?... 4 ! Non ce n’est pas possible. Tu dois confondre de pays.


      • egos 16 mars 2015 14:54

        @Adiosse


        exact, 
        la sécession du Kosovo fut le dernier acte du démantèlement de la Yougoslavie et de l’écrasement de la Serbie, 
        pièce à laquelle l’inénarrable dramaturge comique prit tte sa part

      • Adiosse 16 mars 2015 17:52

        @Jelena
        Ils sont 150 000, et non 2 ou 3, selon les statistiques ils représentent 10% des albanais du Kosovo, mais évidemment quand on s’informe sur des sites sortis de nulle part ... 


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 16 mars 2015 18:59

        @Adiosse
        Bonjour,

        On va vous répondre que ce sont les 10% qui se sont fait la malle, smiley smiley smiley

        Plus sérieusement, voilà bien un sujet sur lequel je ne suis sur de rien. Je suis évidemment contrarié de constater qu’à nouveau ce débat qui devrait être éminemment politique vire comme tant d’autres à la confrontation confessionnelle, et les Ottomans par ci, et les chrétiens pas là...
        On n’en sortira jamais. Je crois qu’en cherchant des tenant et aboutissants de cet ordre-là, non seulement on prend implicitement position, mais encore on bloque toute évolution, on complique tout.

        Si je ramène le sujet à sa dimension politique, il me semble évident que si avec toute la machine qu’on a mobilisée on n’est arrivé à installer un état digne de ce nom dans ce pays, et si l’on admet (au bénéfice du doute ?) qu’un état et une administration sont ce dont ce pays a grandement besoin, c’est que d’autres, plus puissants et qui n’en ont pas autant besoin, y font obstacle.

        Sinon, qu’on m’explique, si y’a la volonté et les moyens... c’est qu’il y a un os qq-part.
        Car la religion, ça se vérifie tous les jours, dès qu’elle sert d’alibi à une situation politique, cache une lutte de pouvoir, des acteurs et des intérêts qui ne veulent pas dire leurs noms. Et qui sont souvent les notres, parfois à notre insu.

        La seule lutte qui vaille, cela se confirme, elle celle de la laïcité. Celle qui autorise, tolère et protège, pas l’autre, évidemment.


      • OMAR 16 mars 2015 19:09

        Omar21

        Mais vous êtes un rigolo, Aldous.

        Vous étiez de ceux qui hurlaient au massacre des chrétiens du Sud-Soudan par les « arabes » de Khartoum (...).

        Mais dès que ces mêmes chrétiens sud-soudanais s’entretuent (des dizaines de milliers de morts) chutttt, motus et bouche cousue....
        http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20141215085000/

        Le drame des chrétiens de par le monde ne vous émeut que quand il est le fait de musulmans seulement ?

        Autre précision ; ce ne sont pas les musulmans qui sont à l’origine de la guerre des Balkans, mais les chrétiens.
        Et si les serbes et les croates ont leur propre état, les musulmans bosniens ont été obligés à partager leur état avec leurs tortionnaires chrétiens.

        Même le massacre de Srébrénica est resté impuni
        http://www.arte.tv/fr/srebrenica-un-massacre-impuni/7586972,CmC=7587362.html


      • Aldous Aldous 16 mars 2015 20:24

        @OMAR
        Je vais continuer de vous amuser.


        Les Bosniaques Oustachi (Ustaša) vous connaissez ? C’étaient les alliés d’un certain Adolf Hitler. Ils ont exterminé 800 000 familles orthodoxes mais aussi des tziganes et des juifs de Belgrade pendant le seconde guerre mondiale avec la bénédiction des catholiques, en particulier des Francisquains.

        Les familles n’ont pu recupérer les restes de leurs poches pour les ensevelir qu’en 1991. Oar contre les Catholiques ont transformé la région d’un massacre d’orthodoxes en un haut lieu de pélerinnage catholique : Medjugorge, le site préféré de Jean Paul II. Mauvais goût ? Cynisme ? Satanisme ? 



        A la même époque l’Albanie était fasciste et alliée à Bénito Mussolini. C’est d’Albanie que les orces fascistes ont attaqué la Grèce, et se sont fait écraser par les Grecs, ce qui fut la tout 1ere défaite de l’Axe hitlérien, et qui a permis aux Russes de finir de se préparer.

        On retrouve dans tous ces conflits organisés par l’OTAN ainsi qu’en Ukraine les mêmes villes alliances que les Nazis et avec le même résultat : épuration éthnique des orthodoxes. En géostratégie, il n’y a pas de hasard. 

        AujourdHui de toutes les populations d’ex-yougoslavie, seuls les Serbes n’ont pas pu retourner chez eux ni en Bosnie ou au Kosovo.

      • Jelena 16 mars 2015 21:16

        @Omar >> Mais vous êtes un rigolo, Aldous.
         
        Tiens voila notre wahhabite de service qui vient pleurer ses morts. « Autre précision » nous dit-il, lui qui écrivait il y a peu que les serbes dépendaient du Vatican.... C’est dire si c’est un spécialiste des Balkans.


      • OMAR 17 mars 2015 10:43

        Omar21

        @Jelena

        J’ai la même estime pour les wahhabite et autres djihadistes que pour vous.
        C’est tout dire...

        Quand à votre grotesque affirmation sur la dépendance des serbes envers le Vatican, merci de la prouver.

        En réalité, vous avez rater une occasion en or, de faire l’économie de vos débilités.

        Sinon, c’était calme à la permanence F.Haine  ?


      • Jelena 17 mars 2015 12:31

        @Omar Je constate surtout que vous croyez BHL quand ça vous arrange... Quand il dit que « les barbus cannibales en Bosnie » n’avaient que pour seul désir de vivre d’amour et d’eau fraiche, il dit la vérité... Par contre, quand il soutient Israel c’est un vilain-pas-beau.
         
        >> merci de la prouver.
         
        C’est écrit en noir en blanc, d’après vous Jean Paul II soutenait les serbes... Cette affirmation est tellement grotesque que ça m’est resté en mémoire.


      • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 09:55

        @Aldous

        Il est un fait qui échappe souvent aux analystes (et pour cause), c’est que la haine des sionistes envers les chrétiens, quoique sournoise et agissant en souterrain, est beaucoup plus déterminée et violente que la haine envers les musulmans, qui elle n’est souvent rien d’autre qu’un sentiment de supériorité. A tel point qu’ils agissent en sous main, dans tous les domaines, pour l’éradication de la France et son remplacement par la république socialiste, islamiste, verts. Pour la seule raison que la France a encore de vagues réminiscences de son passé chrétien. Dans leur oeuvre de destruction, ils s’appuient sur la pensée dominante laïquarde et bourgeoise-libertaire.
        J’ai remarqué auprès d’amis juifs que, malheureusement, ils sont complètement intoxiqués par la presse sioniste et qu’ils n’ont pas compris que cette haine des chrétiens est au détriment de leurs intérêts vitaux.
        Dans cette haine envers les chrétiens, il y a une haine particulière envers les orthodoxes, à cause de la veulerie et de la trahison sur tous les plans, en particulier au proche Orient et en Ukraine, de l’Eglise Catholique. Songez que Rome était disposée à accepter le bombardement des chrétiens d’Alep en 2013 par la fine équipe US-Israël et les voyous Hollande, Juppé, Sarko, Fabius, BHL.


      • Jelena 18 mars 2015 10:50

        Quand on voit comment ça se passe en France (Femen > Fourest > Soros), il est effectivement visible que nos « amis » USraéliens n’aiment pas le christianisme.


      • J.MAY MAIBORODA 16 mars 2015 10:49

        Et dire que le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ( en l’occurrence celui des gentils Kosovars contre les méchants Serbes) a justifié, sinon légitimé l’intervention de l’OTAN..... tandis que cette règle somme toute fort honorable ( et à laquelle j’adhère totalement) ..... n’est pas appliquée à la Crimée par les mêmes « intervenants extérieurs » si soucieux de démocratie universelle.

        et : 

        • Abou Antoun Abou Antoun 16 mars 2015 12:13

          @MAIBORODA
          Ben oui, c’est comme ça c’est la règle dite « d’élasticité des principes ».
          Voilà ou à conduit le dépeçage de la Yougo orchestré par l’UE et l’OTAN et on ne parle plus des nombreux nettoyages ethniques et des déplacements massifs de population (serbes de Krajina par exemple). Mon fils (ancien casque bleu) et moi-même nous sommes rendus à Glina pour voir ce qu’il reste de la communauté Serbe (majoritaire à l’époque), à peu près rien ! Les ruines des maisons brûlées étaient toujours en place en 2003 (aujourd’hui je ne sais). Les Croates ont manifesté la plus grande hostilité à l’égard de mon fils qui s’est fait reconnaître comme Onusien.
          L’attitude de l’U.E. en Yougo a été criminelle. La situation est identique en Ukraine aujourd’hui. l’Europe (l’OTAN) c’est la guerre !!!
          Il est temps de sortir de ce syndicats de voyous.


        • Adiosse 16 mars 2015 14:35

          @Abou Antoun
          Avez vous vu la misère du coté des albanais du Kosovo ou uniquement des serbes, peut etre que vous sélectionnez la souffrance, car les uns comme les autres ont subis la misère, pour information 90% des albanais du Kosovo ont été déportés de chez eux, par la force, conduit en Macédoine, en Albanie ou au Monténégro, et ce notamment par des trains. 


          Pour ce qui est de la Croatie, informez vous du massacre de l’hopital de Vukovar, vraiment c’est pour votre bien. 

        • Adiosse 16 mars 2015 14:37

          @MAIBORODA
          La Crimée appartient aujourd’hui à la Russie, donc votre message n’a aucun sens, il n’y a eu aucun blocage. Au contraire le Kosovo est bloqué de tout part par la Russie et la Serbie, que ce soit par des attentats, des blocages économiques ou politique ( par exemple au sein de l’Assemblée nationale ). Il y a quelques moins des serbes ont été arretés car ils voulaient détruire la Cathédrale de Prishtina, la plus grande église catholique des Balkans, avec des dizaines de kg d’explosifs sur eux, mais ça bien évidemment vous ne voulez pas le savoir. 


        • sicome 16 mars 2015 11:28

          et SOROS les invite a aller s installer en VOIVODINE pour creer des ennuis a la serbie ( je ne me souviens plus de la source SAKER , les crises ,... ?



          • Adiosse 16 mars 2015 14:33

            @sicome
            C’est absolument faux, les albanais qui habitent en Voivodine n’ont aucune revendication territoriale, encore de la propagande ... 


          • sicome 16 mars 2015 16:08

            @Adiosse ATTENDEZ qu ils y soient plus nombreux 


          • Aldous Aldous 16 mars 2015 21:14

            @sicome
            Les Albanais les plus nationalistes revendique une bonne partie de la Grèce pour faire la « Grande Albanie » et ils ont installé une stèle à la frontière le revandiquant. La raclée qu’ils ont pris en 1940 ne leur a rien appris. ΜΟΛΟΝ ΛΑΒΕ comme on dit... 



          • aimable 16 mars 2015 11:32

            bien mal acquis ne profite jamais
            des mafieux voulant oeuvrer sans contraintes pour toutes sortes de trafiques
            les Serbes doivent boire du petit lait !


            • Adiosse 16 mars 2015 14:32

              @aimable
              La mafia serbe est l’une des plus puissantes du monde, s’est elle qui alimente le trafic d’armes en Occident ( celle de nos banlieues qui tuent des policiers français ou encore des civiles hors de causes ). Allez faire un tour à Mitrovica, au nord du Kosovo, une région controlée par la mafia serbe, dans laquelle des policiers kosovars ou de l’UE sont régulièrement tués ou victime d’attentats, dans laquelle des serbes partisans d’une paix entre albanais et serbes sont tués, dans laquelle plus de 10 000 albanais ont été déportés de chez eux. Non vraiment faites un tour. 


            • Aldous Aldous 16 mars 2015 18:02

              @Adiosse
              Quel foutage de geule ! 


              Vous m’expliquerez pourquoi les vieux cargos pourris avec 700 clandestins à bord qui ont failli couler lors de la tempête de Noel sont aller faire un crochet par l’Albanie avant d’aller déverser leur flot humain à Brindisi ?

              Allez comme vous ne le ferez pas je vais le faire : pour que les passeurs puissent se carapater en douce. L’axe turco-albanais est la porte d’entrée de tous les trafics humains et de stupéfiants qui nous viennent de l’est, notamment la cocaïne afghane qui financent les guerres de la CIA et les réfugiés qu’elles provoquent.

              La Serbie est un cul de sac, coincé à l’ouest par des pays hostiles. Ce n’est en rien un point de passage. 

            • Adiosse 16 mars 2015 18:30

              @Aldous

              Je ne nie pas qu’il existe une mafia albanaise, elle est connu et reconnu c’est certain. Vous vous trompez, en Serbie des dizaines de milliers de clandestins passe chaque année, et ils doivent payer une certaine somme pour passer en Hongrie par exemple. 



              Auriez-vous une source pour le cargos je me souviens très bien, mais je n’ai jamais lu qu’il s’était ancré en Albanie, peut etre que vous confondez avec le ferry grec qui s’était incendié et qui a été poussé au large de l’Albanie. 

            • Aldous Aldous 16 mars 2015 20:30

              @Adiosse


              Ha, non, non, il n’a pas jeté l’ancre, il a juste fait un crochet dans les eaux albanaises, ce qui montre qu’un bateau est venu à sa rencontre débarquer les dizaines d’hommes en armes que les gardes côte grecs avaient filmé et qui ne sont jamais arrivés en Italie.

              Preuve s’il en est que les passeurs bénéficient d’appuis logistiques en Albanie.


              • egos 16 mars 2015 12:17

                BHL & Kouchner ont apporté chacun leur pierre à l’édification de la nation kosovare,


                le philosophe mercenaire quant à lui poursuit son œuvre au gré des opportunités de rapines offertes par l’Empire

                rappelons l’engament de la communauté occidentale, au début du conflit à maintenir l’intégrité de l’entité Serbie Kosovo, 
                bafouée à la première occasion venue, à l’instar de ts ces engagements internationaux

                une tradition par contre respectée à chaque situation de conflit, celle du mensonge permanent assumé

                • Adiosse 16 mars 2015 14:30

                  @egos
                  BHL c’était la Bosnie, pas le Kosovo. 


                • wawa wawa 16 mars 2015 12:46

                  on dirai que le kosovo n’est plus un état, mais une zone tribale maffieuse



                  • Adiosse 16 mars 2015 14:26

                    @wawa

                    les affaires Chirac ? Sarkozy par dizaines ? Cahuzac récemment c’est quoi ? Pratiquement tous les présidents français ont été noyés dans des affaires de corruptions ou autres ( financement de campagne par exemple, d’arbitrage favorable etc ), plusieurs députés dans des affaires de crimes ( Dassault ), vraiment cet argument est beaucoup trop hypocrites. Les sales affaires existent partout, avouez le au moins. 

                  • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 10:15

                    @Adiosse

                    Oui, mais le trafic d’organes, c’est quand même un peu plus grave que l’évasion fiscale. Ceci dit, je comprends tout à fait votre indifférence devant cette barbarie innommable : il ne s’agissait que de chrétiens ! Donc, c’est pas grave.

                    Je remarque cette constante dans l’organisation de la pensée sioniste : tout justifier, toujours, sans exception, des violences envers les chrétiens.


                  • Montdragon Montdragon 16 mars 2015 13:22

                    Le Causse-aux-veaux est un camp militaire US, j’ai bon ?


                    • Aldous Aldous 16 mars 2015 17:54

                      @Montdragon
                      My name is Bondsteel...



                    • Adiosse 16 mars 2015 14:23

                      Je souhaite revenir sur cet article écrit absolument à la hate, peignant le Kosovo en quelques lignes, que ce soit son histoire, sa situation sociale, économique, géopolitique et politique. Je vous trouve bien trop audacieux. 


                      Non les albanais ne sont pas des étrangers dans cette terre, par exemple le diocèse de Prizren existe depuis plus de 1 000 ans, les albanais ont toujours peuplés le Kosovo, trouvez moi un seul exemple de migration albanaise. Donc vous vous appuyez sur une absence de légitimité historique pour enfoncer le Kosovo,argument foireux puisque c’est faux, serbes comme albanais sont légitimes sur cette terre. Les albanais ne sont pas des turcs, ils ne sont pas des étrangers, ils ont préservés leur langue malgré qu’elle fut interdite par les ottomans, ont résisté à 5 siècles de domination comme ils ont pu, serbes et ottomanes. Tendis qu’ils ont été déportés par centaines de milliers vers la Turquie entre 1913 ( début de la colonisation du Kosovo par la Serbie, c’est à dire début de la spoilation des terres albanaises et du massacre contre les albanais du Kosovo) et 1963. En outre, il aurait suffit d’une simple recherche pour observer que les albanais constituent la majorité de la population du Kosovo depuis au moins le 18 ème siècle, et selon les spécialistes Noel Malcom et Serge Métais, ainsi que Milan Sufflay ( assassiné par la Serbie ) depuis la fin du 17 ème siècle. Vous avez accès grace à internet à n’importe quelle statistique notamment yougoslave qui démontre que les albanais ont toujours été majoritaires, et qui contrairement à ce que vous dites ne sont pas des étrangers sur cette terre. 

                      Outre la situation historique sur laquelle vous revenez en 1 phrase de manière honteuse, vous peignez la réalité du Kosovo là aussi de manière audacieuse. Comment voulez vous qu’un Etat marche correctement quand il n’est pas reconnu par une partie de la communauté internationale, que la Serbie voisine bloque tout développement ( blocus, chantage, blocage institutionnelle, politique, démocratique ). N’est-ce pas la Serbie qui a ordonné la destruction des bureaux de votes au nord du Kosovo ? N’est-ce pas la Serbie qui ordonne à la minorité serbe de bloquer toutes les institutions du Kosovo, les mairies, et meme le Parlement qui ne peut plus légiférer puisqu’il a été accordé un trop grand pouvoir au main des serbes par volonté de progrès des relations inter ethniques. 

                      En réalité la communauté internationale comme la Serbie n’ont laissés aucune chance au Kosovo, qui est indépendant SEULEMENT depuis 7 ans, la France après sa révolution s’est stabilisée à partir de quand ? Surement pas au bout de 7 ans, en réalité il a fallut attendre 1 siècle. 

                      Comment pouvez vous juger la situation d’un pays en quelques lignes, et non en profondeur. Laissez le Kosovo se développer, comparez le Kosovo de 2004 à celui de 2014, pour m’y rendre régulièrement la situation a évoluée comme nul part. 

                      Vous parlez de mafia, assez hypocrite, dois-je vous citer les affaires Chirac ? Sarkozy ? Jean François Copet ? Lagarde ? Cahuzac ? Valéry Giscard d’Estaing ? Balkany ... et j’en passe des meilleurs, non vraiment vous voulez discuter sur ce point ? 

                      • Jelena 16 mars 2015 15:23

                        >> comparez le Kosovo de 2004 à celui de 2014 (..) la situation a évoluée comme nul part.
                         
                        Des albanaises qui vont à la plage.... C’est vrai que c’est un peuple très « évolué », n’est ce pas ?


                      • Aldous Aldous 16 mars 2015 15:29

                        @Jelena
                        Tu exagèges, Jelena, il ont tenté de développer plusieurs secteurs d’activité : greffe d’organe, peinture en bâtiment (jaune), cigarettes qui font rire et même l’enseignement de la philosophie neo-péripatéticienne.


                      • Jelena 16 mars 2015 16:04

                        @Aldous A noter que quand ils viennent en France, ils tentent de diversifier leurs activités en devenant musiciens. Mais bon... Il y a encore des progrès à faire avant de passer chez Drucker.


                      • Aldous Aldous 16 mars 2015 16:48

                        @Jelena

                        Il faut d’ailleurs remarquer que les Albanais qui ne se sont pas islamisés et qui sont donc resté chrétiens, qu’on nomme les Arvanites, et qu’on trouve au sud de l’Albanie, en Roumanie, au nord de l’Epire et dans le Péloponèse ne sont pas du tout dans ces activités mafieuses.
                        Je ne sais pas pour les autres pays des Balkans mais en Grèce ils occupent souvent des positions sociales de bon niveau : notaires, docteurs, avocats pour ceux que je connais.

                      • Adiosse 16 mars 2015 17:54

                        @Aldous
                        C’est absolument faux, la mafia albanaise ne fait pas la différence selon les religions, le plus grand mafieux albanais est catholique, et les arvanites ne représentent pas tous les albanais catholiques, puisqu’au Kosovo il reste entre 100 000 et 150 000 albanais catholiques ... 


                      • Adiosse 16 mars 2015 17:58

                        @Jelena
                        Et c’est une femme au nom de Jelena qui ose dire que les albanais ne savent rien faire et ne sont rien, au hasard Srebrenica ? Vukovar ? Meja ou 377 albanais catholiques ont été tués par la glorieuse armée serbe du glorieux peuple serbes qui sait tout faire. En attendant la Serbie c’est 30% de chomage, un pays au gouffre de la faillite. Votre discours raciste ne fait pas du tout honneur à votre peuple, ah non je me trompe il est totalement en adéquation avec votre idéologie crasse qui a fait 200 000 morts dans une région que vous avez détruits par votre nationalisme virulent destructeur. 


                      • Adiosse 16 mars 2015 18:02

                        @Aldous
                        Tiens donc, moi je connais une Kosovar ’’ musulmane ’’ avocate à Lyon au tribunal administratif, je connais 2 chefs d’entreprises qui emploient jusqu’à 20 salariés, je connais une professeur de droit constitutionaliste d’origine kosovar. Les Albanais s’en foutent de la religion, 8% des prénoms albanais donnés aujourd’hui sont musulman, la pratique religieuse est ridicule, jamais les albanais ont combattu au nom de l’islam, bien au contraire ils ont essayés comme ils ont pu de vaincre à eux tout seule les ottomans avec Skenderbeg et bien d’autres ( comme les révolutions de 1833, ou encore de 1844, ou encore de 1878, ou encore la libération de Skopje en 1910 ... ). 


                      • Adiosse 16 mars 2015 18:05

                        @Jelena
                        Ouh un clip de musique pour représenter les 50 000 albanais vivant en France, belle preuve de mentalité et d’intelligence d’une personne qui semble raisonnable. Donc le serbe qui a massacré sa femme avec une machette en Suisse représente le peuple serbe ? si je tape mafia serbe sur google et que je tombe sur des dizaines d’articles de trafics d’armes, de meurtres, de viols et autres ça représente le peuple serbe ? Vous avez l’air de quelqu’un de sacrément illuminé. 


                      • Adiosse 16 mars 2015 18:09

                        @Aldous
                        Par exemple Alex Rudaj est le plus grand mafieux albanais aux USA, il est catholique. La mafia ne distingue pas selon que vous soyez religieux ou non, et la religion qui est une conviction, une idéologie ne prédispose pas à devenir mafieux à la naissance. Tu deviens mafieux car tu as quelqu’un de la famille qui l’ait, ou parce que tu fréquentes un sale milieu etc, pas parce que tu es de telle religion. Mère Teresa est albanaise pourtant elle a des statuts partout au Kosovo, des places, le plus grand boulevard de la capitale, et son nom lui a été donné à la plus grande église des Balkans qui se trouve à la capitale du Kosovo. 



                      • Aldous Aldous 16 mars 2015 18:30

                        @Adiosse
                        Quand ils quittent le pays pour un pays chrétien, ils sont comme tout le monde, ils s’épanouissent.


                        Le problème c’est la mainmise mafieuse sur le pays, doublé d’une culture intolérante et violente.



                        On a les mêmes symptômes dans la partie occupée de Chypre :


                        Les Talibans et les égorgeurs de DAESH ne sont as les seuls à détruire. L’Islam est une religion qui rend con.

                      • Adiosse 16 mars 2015 18:35

                        @Aldous

                        Je suis autant choqué que vous par les églises détruites, c’était absolument cruelle. Mais je constate que les églises catholiques ne l’ont pas été elles. Il s’agissait d’un acte anti serbe et non anti chrétien. De plus c’était en 2004, aujourd’hui les églises serbes sont gardées par des policiers kosovars albanais, par exemple à Peje il y a un immense cimetières serbes, protégés par des albanais, tout n’est pas uniquement noire et blanc. 

                        Le niveau de pratique de l’islam au Kosovo est ridicule, allez y vous verrez des hommes et des femmes boire un coup, le soir la jeunesse s’amuser en boite de nuit, vous pourrez boire la boisson nationale ’’ le Rakije ’’, un alcool très fort. Le Kosovo est à l’antipode d’un Etat islamique. 

                      • Adiosse 16 mars 2015 18:37

                        @Adiosse

                        De plus n’oubliez pas le role de l’Eglise orthodoxe serbe dans les massacres commis par l’armée serbe, c’est inexcusable mais 5 ans après un conflit, il suffisait d’une étincelle pour que tout explose. Heureusement aujourd’hui la situation a changée, vous avez des professeurs serbes et albanais qui travaillent ensemble, des villageois qui vivent ensemble par exemple dans le sud du Kosovo, ou les serbes sont très bien intégré. 

                      • Adiosse 16 mars 2015 18:40

                        @Adiosse

                        Voyez vous des jeunes albanais du Kosovo bruler le drapeau de ’’ daesh ’’ :


                        Personne ne soutient les islamistes au Kosovo, ils sont mis à l’écart de la société, n’ont aucune perspective d’avenir, ils sont ultra surveillé et dénoncé par leur proche à la police. 

                      • Aldous Aldous 16 mars 2015 19:05

                        @Adiosse
                        Vous calomniez. L’Eglise orthodoxe ne peut ni encourager ni perpetrer des meutres. Celui qui fait cela se damne. Nous rejetons l’idée de guerre de religion.


                        Le christ a enseigné ceci : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent... »

                        C’est pourquoi l’Eglise orthodoxe commande de pardonner les persécuteurs. 

                      • Jelena 16 mars 2015 19:14

                        >> http://www.kosovapress.com/sq/nacionale/te-rinjte-e-pdk-se-djegin-flamurin-e-isis-it-24528/
                         
                        Oh la jolie petite photo faite une ONG dite « humaniste »... Tous le même t-shirt... On croirait une pub pour TF1.
                         
                        Ca c’est la réalité, sans trucage, ni maquillage.


                      • Adiosse 16 mars 2015 19:27

                        @Jelena

                        Votre photo a été prise en Macédoine, encore une fois la preuve que vous manipulez les gens à travers votre propagande, se drapeau ne sera jamais utilisé au Kosovo. 

                      • Aldous Aldous 16 mars 2015 19:28

                        @Aldous
                        J’ajoute que Metochie (la partie sud du Kosovo) en grec signifie « communauté », car cette région était une communauté monastique, comme le mont Athos en Grèce. C’était le coeur spirituel des Serbes. Comme Saint Denis pour la France et Kiev pour les Russes.


                        Et c’est pourquoi les Kosovares n’utilisent jamais le terme Métochie pour désigner cette région. Dans cette guerre il y a une volonté indéniable des USA de briser l’orthodoxie dans ses fondements.


                      • Adiosse 16 mars 2015 19:28

                        @Aldous

                        Non pas du tout, je n’ai aucun intéret à mentir, certains popes ont appuyés les massacres commis par l’armée serbe, je n’attaque pas la religion chrétienne c’est absolument autre chose. 

                      • Adiosse 16 mars 2015 19:29

                        @Aldous

                        Sisi les Kosovars albanais utilisent le terme Métochie, il s’agit de ’’ Fushe Kosove ’’. 

                      • Adiosse 16 mars 2015 19:31

                        @Jelena


                        Voyez vos compatriotes serbes tenter de perpétrer des attentats au Kosovo en détruisant par exemple la plus grande église catholique des Balkans, l’église Mère Teresa de Prishtine, heureusement il a été arreté à temps. Voilà la vraie face du terrorisme. 

                      • Aldous Aldous 16 mars 2015 20:47

                        @Adiosse
                        Actualité fiction.

                        Avec des si on met Paris en bouteille et en l’occurrence c’est une bouteille d’intox. 

                        La vérité c’est que l’orthodoxie interdit les guerres de religion et de conquête. Les orthodoxes n’on pas de colonies, ils n’ont jamais attaqué des pays Catholiques, ni même fait de prosélytisme envers les Catholiques. Nous aurions pu nommer un nouvel évêque de Rome quand ce dernier à nommé des patriarches concurrents pour Constantinople, Jérusalem, Antioche et Alexandrie.

                        Il suffit de voir comment les orthodoxes font la guerre pour voir la différence avec les occidentaux et les musulmans. En Ukraine les Russes se modère énormement. A chaque chaudron ils ouvrent un corridor pour que les soldats puissent rentrer chez eux. En Tchétchénie, la Russie n’est pas partie avec le pétrole en laissant la ruine derrière elle. Le pats a été reconstruit et dispose de ses ressources. Peut-on en dire autant des guerres de l’OTAN ? Non. Libye, Irak, Serbie, Afghanistan, Syrie restent dévastées. Du moment que les puis de pétrole sont à eux, les humains peuvent vivre avec des silex, c’est pas leur affaire.

                      • Jelena 17 mars 2015 09:50

                        @Adiosse >> Votre photo a été prise en Macédoine
                         
                        Que ce soit en Macedoine, au Kosovo ou au Montenegro, un albanais, ça reste un albanais.
                         
                        Quand Erdogan s’était rendu au Kosovo pour déclarer « le Kosovo, c’est la Turquie », il fut applaudit par les albanais car les albanais sont des turcs.


                      • Adiosse 17 mars 2015 12:13

                        @Jelena

                        Il fut applaudit par les turcs de Prizren, car c’est eux qu’il est allé visiter, ils forment la plus grande communauté turc du Kosovo, voire du monde albanais. Et Erdogan n’a jamais dit cela, il s’agissait d’une erreur de traduction, encore une fois vous mentez et manipulez les gens. Les islamistes qui ont manifestés l’année dernière ont été ejectés de toutes les manifestations citoyennes albanaises par la suite, car ils sont considérés comme des ennemies du peuple albanais. 

                      • Adiosse 17 mars 2015 12:17

                        @Aldous

                        Une minorité de religieux orthodoxes ont soutenus des milices serbes qui ont répandu la terreur dans les Balkans, voyez un article qui date seulement ... d’aujourd’hui concernant l’un d’entre eux 


                        En tout cas c’est plaisant de discuter avec quelqu’un qui ne part pas au quart de tour à chaque fois qu’on oppose des arguments et qui ne va pas dans des délires absurdes. 

                      • Aldous Aldous 18 mars 2015 09:49

                        @Adiosse

                        Merci d’apporter de l’eau à mon moulin. L’article explique que :

                        Irinej Bulović, alors évêque de Bačka, avait commenté le comportement de Filaret de la manière suivante : « Un homme d’Église qui prend aujourd’hui une mitraillette commet une grande erreur. C’est un péché contre sa conscience et celle de ses proches qu’il scandalise par ce comportement. »

                        Ce qui est la position constante de l’Eglise orthodoxe. 

                      • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 10:28

                        @Adiosse

                        Je reviens sur ma remarque précédente. Vous avez le culot de mettre sur le même plan des affaires politiques ou financières et le trafic d’organes prélevés sur des prisonniers Serbes. Bien sûr, pour vous, ce n’est pas grave, puisqu’il ne s’agit que de chrétiens !

                        Quand à votre argument fallacieux de l’antériorité et de la majorité des Albanais au Kosovo pour justifier la guerre onusienne contre la Serbie, vous feriez mieux de la mettre en veilleuse, car on pourrait vous demander d’examiner soigneusement, avec la même intransigeance, le cas de la Palestine !


                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 mars 2015 17:19

                        Il ne fallait pas démanteler la Yougoslavie ! La France et les USA avaient détruit ce que le Maréchal TITO avait construit et maintenant on se plaint d’avoir de faux États en plein Europe ?


                        • Adiosse 16 mars 2015 17:55

                          @Mohammed MADJOUR
                          Tito est mort, la Yougoslavie est morte avec quand les serbes ont votés pour Milosheviç. 


                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 mars 2015 18:04

                          @Adiosse

                          Milosevic aimait son pays, c’est peut-être pour ça qui a été éliminé lui aussi ?


                        • Adiosse 16 mars 2015 18:11

                          @Mohammed MADJOUR
                          Son pays c’était la Serbie ou la Yougoslavie ? 


                          Tito a réussi à mettre de coté les revendications nationalistes, Milosheviç a été élu car il était nationaliste justement, ou plutot sur un programme nationaliste ( fin de l’autonomie du Kosovo et répression de la population albanaise par la fermeture des écoles publiques albanaises et licenciement des albanais travaillant pour la fonction publique ). 

                        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 16 mars 2015 19:05

                          Mohammed ! Mohammed, Mohammed, Mohammed...

                          Ouarca pétan de madonne...

                          En tous cas, merci, je vous dois un bel éclat de rire !!!!


                        • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 10:35

                          @Mohammed MADJOUR

                          Il y a un théorème fondamental de la politique internationale et nationale : seuls les sionistes ont le droit d’aimer leur pays. Les autres, à dégager.
                          Vous avez raison, il ne fallait pas détruire la Yougoslavie, qui était un élément de stabilité au coeur de l’Europe, indépendant des deux blocs, donc élément de paix. Mais, dès la mort de Tito, les vautours se sont précipités.


                        • leypanou 16 mars 2015 18:05

                          Conclure l’article par une citation de Jean-Yves Le Gallou suggère-t-il que l’auteur partage plus ou moins ses idées ?

                          De toute façon, le Kosovo est devenue indépendant parce que l’empire l’a voulu, la centaine de pays qui l’ont reconnu l’ont fait par subordination à l’empire, seuls quelques pays de l’OTAN assez lucides pour ne pas tirer une balle dans le pied ne l’ont pas fait.


                          • Adiosse 16 mars 2015 18:14

                            @leypanou

                            Ces pays l’ont surtout pas fait car ils ont des problèmes territoriaux et de revendication sécessionnistes, l’Espagne et la Catalogne, la Roumanie et la Transylvanie. La Grèce par exemple ne reconnait pas le Kosovo mais reconnait le passeport kosovar, le Kosovo comme partenaire économique, pareil que la Chine, qui reconnait le passeport et le Kosovo comme partenaire économique. Bref c’est bien plus compliqué que ça. 

                          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 16 mars 2015 19:13

                            Ce n’est pas un article, c’est un tract. Fin comme un papier d’Asselineau ou du PCRF. Unilatéral, tranchant et fermé au débat sous peine de confrontation directe. Un tract de guerrier, à mon avis. Le consensus serait à ce prix : éliminer d’emblée la possibilité d’un contraire.


                            • Adiosse 16 mars 2015 20:02

                              @Emmanuel Aguéra

                              Vous avez vue juste, les chiffres son faux, les données sont fausses, soit disant le Kosovo aurait un pIB par habitant égale à celui du Soudan, alors qu’il est 2 fois plus élevé. Le volet historique est faux, sociale est faux, le chomage est de 35,1% et non de 70%, tout est fait dans l’article pour cracher sur un pays qui vient de feter sa 7 ème années. 


                            • Adiosse 16 mars 2015 20:01

                              Autre erreur grossière de l’article, qui avec 2 minutes de recherche aurait pu etre revue : 


                              le Kosovo a un PIB / habitant de 8 866 dollars, le Soudan qui est comparé au Kosovo à tord, a un PIB par habitant de 4 429 dollars. Le Kosovo a donc un meilleur PIB par habitant que l’Ukraine, que l’Arménie, et 2 fois plus que la Moldavie. S’il vous plait vérifiez vos sources. 



                              • Frédéric MALMARTEL Le Kergoat 16 mars 2015 21:58

                                @Adiosse

                                Non, non. désolé. J’ai cité mes sources dans l’article. Je confirme le PIB par habitant du Kosovo est bien celui du Soudan.


                              • Adiosse 17 mars 2015 12:15

                                @Le Kergoat

                                Pourquoi le FMI, la Banque mondiale, les institutions bancaires de l’UE donnent des chiffres différents des votres, vous faites une erreur de base, qu’on apprend au Lycée, le PIB par habitant et le PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat, ce dernier est 2 fois plus élevé au Kosovo qu’au Soudan, donc votre article est absolument faux sur ce point là. 

                              • Adiosse 17 mars 2015 12:20

                                @Le Kergoat


                                Vous prenez le PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat pour le Soudan, et vous prenez le PIB par habitant pure du Kosovo, c’est ce qu’on appel de la manipulation, et cela ne démontre rien. pour comparez économiquement 2 pays ont prend les memes indicateurs économiques, et non des indicateurs différents ... 

                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 mars 2015 18:56

                                Bonjour,
                                .
                                Le chiffres du PIB par habitant du KOSOVO différents légèrement selon les sources !
                                .
                                PIB/habitant (2013) : 2794 euros (FMI)
                                http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/kosovo/presentation-du-kosovo/
                                .
                                PIB/habitant de 2 867 euros
                                http://www.tresor.economie.gouv.fr/pays/kosovo
                                .
                                Le Kosovo, le pays le plus pauvre des Balkans

                                Selon les chiffres de la Banque mondiale, le Kosovo a le PIB le plus faible des Balkans. Il n’atteint que 3 816 dollars par habitant, 3,5 fois moins que celui de la Croatie, le pays le plus riche de l’Europe du Sud région avec 13 529 dollars par habitant. Derrière la Croatie viennent le Monténégro avec 7 125 dollars puis la Serbie avec 5 935 dollars.
                                .
                                Pour Naim Gashi, expert en économie, le problème du Kosovo, c’est la concentration du capital. « Le capital se trouve entre les mains de très peu d’habitants du pays, ce qui signifie que la majorité d’entre eux ont un faible niveau de niveau de vie », explique-t-il.
                                .
                                Selon la Banque mondiale, la pauvreté au Kosovo atteint 29.7% de la population et l’extrême pauvreté 10%.
                                http://balkans.courriers.info/article25717.html
                                .
                                Au Kosovo, la pauvreté entraîne un exode massif vers l’UE
                                http://www.euractiv.fr/sections/leurope-dans-le-monde/au-kosovo-la-pauvrete-entraine-un-exode-massif-vers-lue-312151

                                .
                                Kosovo, le pays le plus pauvre de la région

                                L’an passé, le PIB en volume de croissance du Kosovo était juste au-dessus de 3 %, alors que le PIB par habitant en 2013 était de 2 935 euros, soit deux fois moins que celui du pays le plus pauvre de l’UE, la Bulgarie, où il s’élève à 5 600 euros, et neuf fois la moyenne européenne
                                de 26 600 euros par habitant en 2013.
                                http://www.euractiv.fr/sections/leurope-dans-le-monde/au-kosovo-la-pauvrete-entraine-un-exode-massif-vers-lue-312151
                                .
                                Libre mais pauvre, le Kosovo fait fuir
                                « Du jour au lendemain, j’ai perdu 40 ouvriers. » Avec son frère, Qemalj dirige une entreprise du secteur du bâtiment à Pristina, Pozhegu Brothers. « Treize d’entre eux étaient directement employés par nous, les autres par une entreprise sous-traitante. Tous étaient des ouvriers qualifiés. Ils touchaient entre 350 et 600 euros par mois », plus que le salaire moyen, estimé à 290 euros. « Malgré tout, ils sont partis à la recherche d’une vie meilleure pour eux et leur famille. »
                                http://www.tdg.ch/monde/europe/libre-pauvre-kosovo-fuir/story/14452994


                              • coinfinger 16 mars 2015 20:06

                                Ben , c’est une bonne nouvelle çà si les Albanais se tirent ... Encore un effort , des Serbes pourront prendre leur place , le Kosovo , par référendum demander son rattachement à la Serbie .
                                C’est tout bon . Quand aux Atlantistes , vont se trouver trés cons . Mais de la lucidité sur eux mémes çà peut pas faire de mal . Les Serbes pourront inviter Kouchner , le has been , s’il est pas mort , et l’honorer , çà lui fera du bien .


                                • Adiosse 16 mars 2015 20:14

                                  @coinfinger

                                  Et vous y croyez ? 90% des albanais qui sont partis ces 2 derniers mois sont revenus, ils disent tous que c’était comme des vacances pour eux, beaucoup partent sur un coup de tete pour revenir quelques jours plus tard car ils sont enfermés au Kosovo à cause des visas. Vous etes totalement à l’ouest. Tous sont partis en Allemagne car il y avait une rumeur selon laquelle l’Allemagne donnait automatiquement une autorisation de travail aux Kosovars, ce qui était vraie mais ne l’est plus désormais. 


                                  • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 11:00

                                    @Adiosse

                                    Soit Massada est en vacances, soit il a changé de pseudo, soit le Mossad a changé de tactique.
                                    Il est vrai que le ton a changé par rapport à Massada. C’est plus dans le style avocat véreux et procédurier, à blablater pendant des heures sur des détails des chiffres pour faire oublier le fond de l’article, à savoir que le Kosovo n’existe que par la bonne volonté UE-US. C’est un laboratoire, tout comme l’Ukraine de l’Ouest, de la future colonie moderne, un pays qui n’existe que sous contrôle de la finance internationale.
                                    Le style a changé.
                                    Massada, c’était plus direct, plus primaire,plus brut de fonderie : « nous allons gagner la guerre parce que nous sommes les plus cons ». Au moins, c’était clair.


                                  • Jelena 18 mars 2015 11:41

                                    @Layly Victor Adiosse n’est pas juif, c’est un albanais... Les muslims des Balkans sont des islamo-fascistes (ce n’est pas Valls qui a inventé cette expression), en 40, ils étaient alliés aux nazis, aujourd’hui ils soutiennent les fascistes de Kiev.


                                  • Layly Victor Layly Victor 22 mars 2015 12:02

                                    @Jelena

                                    Ceux qui marchent avec le Mossad ne sont pas forcément juifs. La preuve, les islamo fascistes, les islamo fascistes tchétchènes en particulier, les fascistes de Kiev, les monarchies du Golfe, l’Eglise de Rome, Erdogan,etc
                                    Il y a une constante chez les sionistes et leurs alliés : la haine des chrétiens, et en particulier la haine des orthodoxes.


                                  • COVADONGA722 COVADONGA722 16 mars 2015 20:15

                                    le Kosovo n’existe que pour fournir un porte avions terrestre aux usa !

                                    Ce pays de mafieux dont les dirigeants ont participé à un trafic d’organes« faits avérés et constaté » par l Ue est une anomalie de l’histoire .
                                    Que les raclures yankees s’appliquent l’amendement Kosovo et rendre Texas et Californie au Mexique je me suis laissé dire que la population de ces deux états est majoritairement Latinos !

                                    asinus

                                    • Adiosse 16 mars 2015 20:17

                                      @COVADONGA722

                                      Quelles sont les preuves ? L’UE a abandonné, ça fait 7 ans qu’on attends des preuves de la part de la Serbie et il n’y a rien, ce fameux témoins albanais n’a jamais existé. Des spécialistes étrangers, notamment biélorusses par exemple n’ont absolument rien trouvés ... 

                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 16 mars 2015 23:49

                                      @Adiosse
                                      non c’est faux vous le savez et le tpi le sait et les crapules kosovardes finiront à la Haye tot ou tard





                                    • Layly Victor Layly Victor 18 mars 2015 11:10

                                      @Adiosse

                                      des spécialistes, on en sort de partout, comme pour le crash de l’avion de la Malaysian Airlines.

                                      Votre sens de la justice, notamment pour défendre Akim Kaçi, vous honore. Je suis sûr que vous mettrez la même détermination pour comprendre ce qui s’est passé lors du coup d’état du Maïdan, ou ce qui se passe en Syrie avec les livraisons d’armes à Daesh, ou s’il est vrai que le pétrole volé à la Syrie transite par Israël.


                                    • Frédéric MALMARTEL Le Kergoat 16 mars 2015 22:03

                                      Merci pour vos réactions.

                                      ç’aura été un beau tissus de mensonges ce pseudo-état du Kosovo ! Il n’aura eu qu’une vertu : démontrez l’impuissance de l’OTAN.


                                      • Agafia Agafia 17 mars 2015 13:25
                                        @Aldous

                                        Les Bosniaques Oustachi (
                                        Ustaša) vous connaissez ? C’étaient les alliés d’un certain Adolf Hitler. Ils ont exterminé 800 000 familles orthodoxes mais aussi des tziganes et des juifs de Belgrade pendant le seconde guerre mondiale avec la bénédiction des catholiques, en particulier des Francisquains.

                                        Erreur, les Oustachis étaient (sont ?) des croates et non des bosniaques. La Croatie était dirigée par le fasciste Ante Pavelic, et Malaparte dans son livre « Kaputt » en fait une description assez terrible.
                                        On dit que les Nazis eux-mêmes étaient effrayés par ce que faisaient subir les hommes de Pavelic aux serbes, etc.
                                        Voir le camp de Jasenovac qui fut l’un des plus mortifères... 

                                        Les musulmans bosniaques qui étaient alliés à Hitler faisaient parti de l13e division de montagne de la Waffen-SS Handschar (en bosnienHandžar)

                                        • soi même 17 mars 2015 13:32

                                          Texte qui date et qui donne un é« clairage de se qui se passe actuellement : (

                                          Les véritables « buts de guerre » et motivations stratégiques de la Guerre du Kosovo

                                          Avec le recul, plus d’un après l’opération Force Alliée au Kosovo, on s’aperçoit, du point de vue géopolitique, que la guerre de l’OTAN contre l’ex-Yougoslavie était essentiellement destinée à compromettre la construction d’une Europe indépendante et forte. Derrière la diabolisation de l’Ennemi - serbe - à laquelle se sont livrés les états-majors occidentaux, prétendant bombarder le Kosovo pour « éviter une catastrophe humanitaire » que ces mêmes bombardements ont pourtant déclenchée, c’est la Yougoslavie socialiste, entité multiethnique réfractaire à l’expansion de OTAN dans les Balkans, que les Etats-Unis ont entrepris de détruire
                                          - au profit d’entités « ethniquement purifiées » de leurs éléments serbes, tziganes (fédération croato-musulmane de Bosnie, Croatie, Kosovo) et même juifs (Kosovo) - après avoir compromis toute issue pacifique à la crise (« accords » de Rambouillet).

                                          Parmi les motivations stratégiques et politiques profondes qui ont présidé au déclenchement de la « guerre du Kosovo », on distingue deux types de « buts du guerre » : les « buts de guerre immédiats », liés au théâtre balkanique et kosovar lui-même, et les « buts de guerre stratégiques », dépassant largement le cadre du théâtre d’opération et rentrant dans le cadre de la stratégie « globale » des Etats-Unis et de l’Otan en Eurasie.

                                          Grosso modo, les « buts de guerre immédiats de l’Otan » et de Washington, lors de l’Opération Force Alliée, étaient les suivants :

                                          1/ déclenchement de l’exode des Albanais du Kosovo et exacerbation de la « catastrophe humanitaire »,

                                          2/ démembrement-destruction de l’ex-Yougoslavie et soulèvement populaire contre le régime de Belgrade,

                                          3/ justification de l’extension de l’OTAN dans les Balkans et en Eurasie et relance de l’industrie de défense américaine.

                                          Concernant les objectifs politico-stratégiques à moyen et long terme, ou « buts de guerre stratégiques », nous pouvons en distinguer cinq principaux :

                                          - création de facto d’une Grande Albanie dans le but de déstabiliser les Balkans  ;

                                          - instauration d’un protectorat international de l’OTAN dans les Balkans et en Albanie, permettant aux Etats-Unis de fragmenter et ceinturer le monde russo-orthodoxe ;

                                          - instaurer entre l’Europe occidentale et le monde slavo-orthodoxe une « cassure civilisationnelle » durable (historique, psychologique, spirituelle, politico-économique et géostratégique) ;

                                          - compromettre la construction de l’Union européenne et faire de celle-ci une tête de Pont de l’hégémonie américaine en Eurasie ;

                                          -  faciliter la création d’enclaves et abcès de fixation islamiques dans les Balkans dans le double but de déstabiliser l’Europe, en accentuant la cassure Orthodoxie/Occident, et de redorer le blason des Etats-Unis auprès du monde islamique.

                                            Conscients qu’une Europe Forte et Indépendante serait en mesure de dépasser l’Amérique dans tous les domaines de la puissance, notamment économique, les stratèges américains veulent à tout prix prévenir le moindre réveil, tuer dans l’œuf la moindre velléité d’autonomie européenne, au cas où des dirigeants lucides décideraient de mettre sur pied une Grande Europe continentale, réconciliant ses « deux poumons », orthodoxe et occidental. D’où la volonté américaine d’affaiblir et de diluer le Continent européen en incluant - au nom de l’OTAN - la Turquie dans l’Union européenne et en éloignant consécutivement encore un peu plus celle-ci de la Russie, afin que la constitution d’une Grande Europe continentale indépendante et forte, susceptible de concurrencer les Etats-Unis - mais ainsi rendue impossible - ne voie jamais le jour.)

                                          Sans oublié que l’on est dans un cas classique qui est pratiqué en Afrique, cette politique néo coloniale qui consiste a vidé de ses habitants pour s’approprie les richesse du sous sol et en autre le fameux le zircon..






                                          • Agron 17 mars 2015 19:13

                                            Le titre ce cet article est déjà faux. Ainsi que presque tous les points énumérés. 

                                            Regardons-les en détail :

                                            La diplomatie : le Kosovo est reconnu par 110 pays sur 193 pays membres de Nations Unis dont les plus grandes démocraties du monde.

                                            « Après l’intervention de l’OTAN, les massacres. » 
                                            - Il n’y a pas eu des massacres après l’intervention de l’OTAN, mais il y en a bien eu avant cette intervention. Il s’agit de massacres contre les kosovars albanais exécutés par les troupes de Milosevic lors d’une opération de nettoyage ethnique visant à vider le Kosovo des Albanais. Entre le 01/01/2008 et décembre 2000 il y a eu 13 421 morts dont 10 533 Albanais et 2238 Serbes ainsi que 800 000 Albanais déplacées vers l’Albanie et la Macédoine.

                                            « Après les massacres la misères »
                                            - Le Kosovo se trouve au 147ème rang mondial dans le classement du PIB, c’est vrai après le Soudan, mais avant le Monténégro (154ème) qui est un pays voisin de l’ex-Yougoslavie. Le Kosovo ne se tire pas si mal que ça en tant que nouveau petit état qui est indépendant seulement depuis 2008 et qui ne peut pas encore exploiter toutes ses ressources ( par exemple les mines de Trepca).

                                            « Et sur place une « indépendance » en forme de... coquille vide »
                                            - La République du Kosovo est un état laïc et neutre en matière de convictions religieuses. Il y a une assemblé nationale de 120 membres et une constitution adoptée en 2008. Les institutions du Kosovo sont aidées par l’EULEX (Mission d’Etat de droit de l’Union européenne au Kosovo) dans les questions liées à l’état de droit (justice, police, douanes). Donc ce n’est pas une « coquille vide », c’est même mieux que certains pays de la région.

                                            « Il lui manque la légitimité quant à la propriété de son sol. »
                                            - Faux, le Kosovo est habité à 90% par des kosovars Albanais qui sont là depuis toujours et qui ont voté l’indépendance. La fameuse « guerre du Kosovo » c’est une expédition militaire des seigneurs de la région contre les Turcs, qui a eu lieu au Kosovo, et non pas une présence serbe au Kosovo. 

                                            On a vu plus ci-dessus que le Kosovo a une reconnaissance internationale par 110 pays, une structure étatique et une économie.

                                            « Quand la conquête de l’OTAN finit à la poubelle »
                                            - Il ne s’agit pas d’une conquête, mais d’une intervention pour arrêter un nettoyage ethnique en Europe. Du point de vue des kosovars Albanais il s’agit d’une guerre de libération.

                                            A la question : « qu’a-t-il manqué pour que l’indépendance du Kosovo aboutisse » on peut répondre : que la Serbie la laisse suivre son chemin en bon état voisin et ne lui oppose pas d’obstacles à chaque fois qu’elle peut. Ca serait plus intelligent que ces deux pays préparent un futur meilleur dans l’Europe que s’entre-déchirent à coups de mots ou d’armées ad vitam aeternam.

                                             



                                            • Jelena 22 mars 2015 10:55

                                              L’histoire du Kosovo vu par un muslim :
                                              Takbiiiiiiiir ! USraaaaaelu Akbar !!
                                              Takbiiiiiiiir ! USraaaaaelu Akbar !!
                                               
                                              L’histoire de la Palestine vu par un muslim :
                                              Booouuuh USrael pas respecté terre de palestiniens !! C’est vraiment pas juste !! smiley 


                                            • Jelena 22 mars 2015 11:32

                                              Je note que parmi les 4 commentaires les plussés de l’article, il y a celui du « gentil » Omar qui propose de déchristianisé la Bosnie... (nettoyage ethnique ou conversion forcé à l’islam ?).
                                               
                                              Et après ça pleurniche en se faisant passer pour des victimes....


                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 mars 2015 14:58

                                                Bonjour Kergoat,
                                                .
                                                Merci pour cet excellent article.
                                                .
                                                Quant à l’Otan, elle se trouvait, depuis la chute du mur de Berlin en 1989, depuis la dissolution du pacte de Varsovie et l’effondrement de l’Union soviétique en 1991, en manque d’adversaire et en pleine mutation d’une alliance défensive en une alliance offensive en vue de l’établissement de l’hégémonie des Etats-Unis et, à leur traîne, de l’Europe, sur le monde. L’incurable russophobe Zbigniew Brzezinski en avait développé les grandes lignes dans son Grand échiquier, paru en 1997. Il fallait d’urgence à l’Otan un ennemi, fût-ce une victime, pour justifier sa raison d’être, pour affirmer sa crédibilité et se faire redouter, ce qui s’accordait parfaitement avec l’impatience des bonnes âmes de s’abreuver des malheurs serbes. Ainsi, les pourparlers de Rambouillet en février-mars 1999, où l’on posa à la Serbie la condition impossible d’accepter que son territoire soit purement et simplement occupé par les forces de l’Otan, ne furent qu’une mascarade préludant à la guerre envisagée et planifiée de longue date. Zbigniew Brzezinski est membre du CFR, du groupe Bilderberg et de la commission Trilatérale !!!
                                                source et suite http://www.mondialisation.ca/douze-ans-de-d-sastre-des-occidentaux-au-kosovo-et-dans-le-monde/24844
                                                .
                                                Zbigniew Brzezinski - Un conseiller très spécial au service du Nouvel Ordre Mondial
                                                https://www.youtube.com/watch?v=yKcPRmLlQqM
                                                .
                                                Michel Colon
                                                L’OTAN est une organisation criminelle
                                                https://www.youtube.com/watch?v=DYe1jDL5emk
                                                .

                                                C’est sur la proposition de Madeleine Korbel Albright au Conseil de sécurité que fut créé, en 1993, l’inquisition antiserbe de la Haye, dite Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. Au début de son deuxième mandat en 1997, Clinton la nomma Secrétaire du Département d’Etat où Madeleine Korbel Albright donnera pleine mesure à « ses talents », notamment avec la guerre du Kosovo. 

                                                En même temps animé par des ardeurs guerrières, était mue, malgré son âge avancé, par d’autres ardeurs, si bien que sa vertu ne tarda à succomber au good looking chef de l’Uçk, Hashim Thaci. La fameuse scène où devant les caméras elle fond dans les bras de l’Albanais, n’est que trop éloquente, certes, mais aussi le propre aveu de l’intéressée selon lequel Thaci était la seule personne qui pouvait entrer dans sa chambre à coucher sans s’annoncer.
                                                http://www.globalresearch.ca/kosovo-s-mafia-state-from-madeleine-to-hillary-the-us-secretary-of-state-s-love-affair-with-the-kla/30166

                                                En tout cas, parfaite incarnation de la communauté internationale au propre et au figuré, Madeleine Korbel Albright s’employa à entraîner celle-ci dans la guerre contre les Serbes, et en devint même l’âme damnée.
                                                .
                                                Son origine tchèque juive, le martyre que les Serbes et les Juifs avaient subi dans la Croatie oustachie, l’engagement des Albanais du côté de l’Allemagne nazie, le salut qu’elle devait aux Serbes, son père étant diplomate à Belgrade en 1941, qui l’aidèrent avec sa famille à échapper aux camps de la mort allemands, ne constituèrent qu’une quantité négligeable devant sa soudaine compassion envers les pauvres Albanais et son ambition de contribuer à ce que la puissante Amérique, dans sa mission de « répandre la démocratie sur la planète », trouve des appuis dans les Balkans, notamment dans le groupement terroriste albanais au Kosovo. Si bien que, lorsque, le dos au mur, le gouvernement serbe se montra prêt à accepter l’installation d’une base militaire américaine au Kosovo, elle refusa, persistant dans son option guerrière et justifiant ainsi pleinement le qualificatif bombing Albright, que la presse américaine elle-même ne tarda pas à lui attribuer.
                                                source et suite ... http://www.mondialisation.ca/douze-ans-de-d-sastre-des-occidentaux-au-kosovo-et-dans-le-monde/24844 


                                                • jacques casamarta 23 mars 2015 09:56

                                                  C’est bien vu, la responsabilité incombe a ceux qui ont poussé pour cette désintégration de l’ancienne Yougoslavie dans les années 90 et de la Serbie par la suite. L’Otan et les principales puissances occidentales dont la France en portent toute la responsabilité. Mais de tout cela nos médias bien pensants n’en parlent pas. Il y a un vaste chantier civique a ouvrir pour imposer un droit de savoir, le droit a une information non instrumentalisée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès