• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’affaire de « l’empoisonnement » de Navalny au Novitchok (...)

L’affaire de « l’empoisonnement » de Navalny au Novitchok tourne à la farce absurde

Presque un mois après qu’Alexeï Navalny ait été prétendument empoisonné au Novitchok, l’affaire n’en finit pas de changer de version, et tourne à la farce la plus absurde quand on regarde cette histoire « d’empoisonnement » d’un point de vue logique et scientifique.

JPEG

Changement de version et vol de preuves

Il semble que face aux incohérences du scénario d’un empoisonnement au Novitchok lorsque Navalny a bu un thé à l’aéroport (je vous renvoie à mon article d’il y a deux semaines pour les détails de la démonstration scientifique montrant que si cela avait été le cas plusieurs personnes auraient été affectées par le poison), ou de l’empoisonnement de ses sous-vêtements, les autorités allemandes et l’équipe de « monsieur 2 % » ont décidé de changer de version, afin que l’histoire ne ressemble pas trop à un conte de fées.

Donc maintenant le poison n’était plus dans le thé ou sur la tasse, ou sur ses sous-vêtements, mais sur une bouteille d’eau trouvée « miraculeusement » dans sa chambre d’hôtel. Sauf qu’il y a un gros problème de traçabilité concernant cette « preuve ». En effet ce sont les membres de son équipe qui, après qu’il se soit senti mal dans l’avion, sont allés dans sa chambre d’hôtel avec un avocat, et ont emporté plusieurs bouteilles avec eux, comme le montre la vidéo qu’ils ont publiée sur Instagram.

 

Problème : ils n’avaient aucun droit d’emporter de potentielles preuves, comme le leur signale d’ailleurs une employée de l’hôtel qui leur dit qu’ils ne peuvent rien emporter sans accord de la police ! Or l’équipe de Navalny refuse de se plier à cette obligation légale. Faute de traçabilité cette « preuve » est désormais inacceptable dans une enquête criminelle. En procédant comme ils l’ont fait, les membres de l’équipe de Navalny ont littéralement sabordé cette preuve.

En effet, sans traçabilité claire, personne ne peut savoir si ce sont bien ces bouteilles-là qui ont été ensuite remises à l’Allemagne, qui les a manipulé, et quel traitement elles ont pu subir en cours de route ! Qui dit que le poison n’a pas été ajouté sur la bouteille avant qu’elle soit remise aux médecins allemands ? Qui peut le prouver maintenant ? Personne.

Résultat ce qu’il y a sur cette bouteille ne prouve rien, à part que quelqu’un a mis du poison dessus, mais on ne peut désormais pas savoir qui ni quand ! En langage juridique ce qu’ils ont fait ça s’appelle de la dissimulation de preuve (en France ça peut coûter 3 à 5 ans de prison).

En prime, le fait de faire sortir en douce des substances toxiques (en l’occurrence des objets manifestement contaminés par un poison) hors du pays est illégal (en plus d’être dangereux vu les conditions dans lesquelles les bouteilles ont été convoyées). Les proches de Navalny risquent jusqu’à 7 ans de prison pour avoir ainsi violé l’article 226.1 du code pénal russe !

Et quand on regarde la vidéo, les mesures de précaution prises par l’équipe de Navalny ont de quoi faire rire jaune n’importe quelle personne s’y connaissant un peu en chimie et encore plus l’un des scientifiques qui a travaillé avec du Novitchok, Léonid Rink.

Comme l’a souligné ce dernier, toute personne touchant la bouteille incriminée sans protection adéquate serait morte. Or sur la vidéo on voit une des personnes se trimballer en short et pieds nus dans la pièce. Et ce n’est pas les gants en plastique arborés par un des hommes qui suffiraient à le prémunir totalement (si une goutte de Novitchok tombait sur sa peau c’en était fini de lui). Sans parler des sacs plastiques dans lesquelles les bouteilles ont été placées. De simples sacs plastiques absolument pas étanches !

On essaye de nous faire avaler que des personnes sans combinaison Hazmat (combinaison complète de protection contre les matières dangereuse) ont manipulé une bouteille couverte de Novitchok, sans être malades le moins du monde.

De plus si comme ils le prétendent le poison a aussi été détecté sur les mains de Navalny, le personnel de bord qui l’a pris en charge le temps d’atterrir aurait dû aussi tomber malade, puisqu’ils l’ont touché sans protection !

On avait déjà eu le conte de fée des casques blancs en Syrie qui se baladaient dans une zone prétendument contaminée au gaz sarin en sandales, maintenant on a les employés de FBK pieds nus et sans tenue Hazmat qui manipulent des objets prétendument contaminés au Novitchok (qui je le rappelle est plus mortel et dangereux que le sarin), et des membres du personnel de bord de l’avion qui touchent Navalny dont les mains seraient couvertes de neurotoxique sans mourir ni tomber malades.

Ce qui ne laisse que deux options : 1) Il n’y avait pas de poison sur la bouteille quand les employés de FBK l’ont ramassée, ni sur les mains de Navalny avant d’arriver à Omsk, 2) les employés de FBK et le personnel de bord de l’avion sont de la famille de Superman.

L’étrange Maria Pevtchikh

Et c’est là qu’on en vient à la suite de l’histoire bizarre. D’après les informations publiées par les médias allemands, les bouteilles auraient été emmenées en Allemagne en même temps que Navalny et dans le même avion ! Et les bouteilles n’ont pas été amenées par n’importe qui, mais par Maria Pevtchikh, qui l’a avoué elle-même à la BBC.

Or cette femme, proche des réseaux de Khodorkovski est la seule du groupe de Navalny à ne pas avoir répondu à la convocation des enquêteurs russes. De plus, il faut souligner qu’en voulant liquider FBK suite à sa défaite judiciaire, Navalny s’est mis à dos Vladimir Achourkov, son associé, qui a des liens forts avec Khodorkovski. Le même Khodorkovski dont est proche cette chère Maria Pevtchikh. Comme c’est bizarre…

Encore plus étrange, le père de cette femme travaille dans le domaine médical et des nanotechnologies. Il est le copropriétaire de la société Igla qui produit des micro-aiguilles. Et sa fille participe au projet Skinport visant à permettre l’injection de drogues et de vaccins à travers la peau, sans devoir passer par le flux sanguin.

Léonid Rink, l’un des inventeurs du Novitchok a d’ailleurs appelé à vérifier les laboratoires scientifiques du père de Maria Pevtchikh, car il y aurait été très facile de fabriquer un certain nombre de substances toxiques.

La guérison miraculeuse de Navalny après son « empoisonnement » au Novitchok

Et si vous pensez qu’on a touché le fond niveau bizarrerie, accrochez-vous, car c’est loin d’être fini. En effet, il semble qu’il n’y a pas que les employés de FBK qui semblent être de la famille de Superman, Navalny aussi !

En effet, non seulement Navalny est sorti du coma, mais le 14 septembre, l’hôpital de la Charité annonce même qu’il est « capable de sortir de son lit pendant de courtes périodes  » !

Or, il y a un exemple historique de quelqu’un ayant survécu à un empoisonnement à l’un des composants de la famille Novitchok, un homme qui travaillait sur ces molécules justement, Andreï Jelezniakov, qui a été accidentellement empoisonné par la substance A-232 en 1987 à cause de la défaillance de la hotte aspirante du laboratoire où il faisait des tests (quand je vous dis que manipuler ce truc là sans combinaison Hazmat c’est du suicide) !

Il a survécu grâce au fait qu’il a de suite identifié l’origine de ses hallucinations, et de son souffle coupé, qu’il a averti ses collègues et que ces derniers lui ont de suite injecté un antidote. Malgré cela, son état s’est détérioré, il est tombé dans le coma, puis quand il est revenu à lui il avait perdu la capacité de marcher, a développé une hépatite chronique qui s’est transformée en cirrhose, de l’épilepsie, une faiblesse des mains, et une incapacité à lire ou à se concentrer. L’homme est resté invalide, incapable de reprendre le travail, et il est mort à peine cinq ans plus tard !

 

Maintenant regardez Alexeï Navalny sur cette photo postée sur Instagram, relisez l’annonce de l’hôpital de la Charité, disant qu’il peut sortir de son lit, et relisez la liste des symptômes de Jelezniakov. Il n’y a rien qui vous choque ? Si Navalny avait réellement été empoisonné au Novitchok il devrait être incapable de sortir de son lit, et dans un état de confusion mentale prononcé.

Pourquoi ? Parce que même si vous injectez un antidote rapidement, il faut savoir que le Novitchok désactive de manière irréversible l’acétylcholinestérase (l’enzyme qui dégrade l’acétylcholine, un neurotransmetteur) là où il a eu le temps d’agir. Or il lui suffit de quelques minutes pour désactiver l’enzyme de manière irréversible (aucune thérapie ne peut restaurer son activité après qu’elle a été désactivée par le Novitchok).

Et sans enzyme permettant de dégrader l’acétylcholine, cette dernière va alors s’accumuler dans les synapses, provoquant différents symptômes selon le système nerveux touché : contraction des pupilles, hypersécrétion des glandes, incontinence urinaire, défécation, hyper-sudation, vomissements, faiblesse, paralysie, et surtout contraction des muscles (y compris le diaphragme), entraînant des convulsions, le coma et la mort par asphyxie.

Un ancien membre de la commission de l’ONU sur les armes chimiques et biologiques, Igor Nikouline, a d’ailleurs confirmé à KP que si Navalny avait réellement été empoisonné au Novitchok il devrait être handicapé et en mauvais état, et pas frais comme un gardon comme on peut le voir sur cette photo.

Les médecins qui l’ont soigné à Omsk ont aussi déclaré qu’ils n’ont pas appliqué à Navalny le traitement qui s’impose en cas d’empoisonnement au Novitchok, à savoir l’ultra-hémodiafiltration (c’est-à-dire en clair un nettoyage du sang combinant hémodialyse et hémofiltration). Or sans un tel traitement, s’il avait été empoisonné au Novitchok, Navalny devrait être mort !

Si on revient maintenant à cette histoire de bouteille d’eau couverte de Novitchok, cela veut dire que Navalny aurait absorbé le poison alors qu’il était encore à son hôtel. Or, si on reprend l’histoire du thé bu à l’aéroport, la chronologie donnée par sa secrétaire indique que Navalny était à l’aéroport au moins une bonne heure avant le décollage de l’avion.

Si on prend en compte le temps de se rendre à l’aéroport, de s’enregistrer etc, et le fait qu’il faut au moins 30 min en voiture pour aller de son hôtel (le Xander à Tomsk) à l’aéroport, cela veut dire que Navalny a été empoisonné au moins deux bonnes heures avant le décollage de l’avion, et plus de trois heures avant sa prise en charge à l’hôpital ! En sachant que le Novitchok n’a besoin que de quelques minutes pour agir, ai-je vraiment besoin d’expliquer pourquoi Navalny devrait être mort ou à tout le moins lourdement handicapé (si on admet l’hypothèse qu’il aurait absorbé une dose inférieure à la dose létale) ?

Et surtout, si Navalny avait été empoisonné au Novitchok par les autorités russes comme essayent de nous le faire croire l’OTAN, l’Allemagne et les proches de Navalny, pourquoi ce dernier a-t-il dit vouloir retourner en Russie (soit il croit qu’il est réellement le fils de Superman, soit il est suicidaire) ? Et surtout pourquoi refuse-t-il de coopérer avec les enquêteurs russes et que les éléments de preuve que l’Allemagne dit détenir soient transmis à la Russie ?

Comment la Russie peut-elle enquêter sur une affaire d’empoisonnement sans les preuves prouvant qu’il y a eu empoisonnement, vu que les échantillons prélevés sur Navalny à Omsk n’ont révélé la présence d’aucun poison ?

Le jeu trouble de l’Allemagne qui demande une enquête sans fournir les preuves

C’est là qu’on en vient à l’incohérence suivante dans cette affaire, à savoir l’attitude de l’Allemagne, qui exige de la Russie une enquête rapide et complète sur le prétendu empoisonnement de Navalny à un nouveau type de Novitchok (soi-disant plus dangereux et mortel d’après le Spiegel), tout en refusant de fournir les éléments de preuve permettant de lancer la dite enquête.

Ce fut d’abord la Bundeswehr, dont le laboratoire aurait détecté le premier la présence de ce nouveau Novitchok dans les échantillons de Navalny, qui a refusé de transmettre les informations sur la Russie au nom du secret défense (sic).

« Des informations complémentaires sur les résultats de la recherche peuvent permettre de tirer des conclusions sur les compétences et les connaissances spécifiques de la Bundeswehr en ce qui concerne les substances concernées. Dans un domaine aussi sensible, cela n’est pas acceptable pour des raisons de sécurité et d’intérêt en Allemagne  », a expliqué la Bundeswehr.

Donc la Bundeswehr a peur que la Russie découvre que l’Allemagne connaît la formule du Novitchok, et que ses scientifiques ne sont pas des crétins finis qui ne savent pas comment détecter un poison (en clair Berlin a peur que Moscou sache que les scientifiques allemands sont compétents, là on tombe dans le débilisme le plus total).

Sauf que les formules de plusieurs des composés regroupés sous l’appellation Novitchok sont connues et publiques depuis des années, que la république Tchèque en a produit pour étude en 2017, que les stocks d’A-232 qui se trouvaient en Ouzbékistan ont été détruits en 2000 sous contrôle et supervision américaine, et que plus de 150 brevets d’utilisation de ces composés comme armes de combat ont été déposés aux États-Unis justement !

Donc les connaissances et compétences des services secrets occidentaux sur les composés appelés Novitchok, sont déjà connues de la Russie. Il n’y a rien de secret là-dedans ! Non seulement les pays occidentaux connaissent ces molécules mais ils savent aussi les produire ! Le Novitchok n’a plus rien d’un poison produit exclusivement en Russie depuis la chute de l’URSS et la fuite de ses savants en Occident (et je rappelle encore une fois que tous les stocks d’armes chimiques de la Russie ont été détruits sous supervision de l’OIAC) !

Et si la Bundeswehr parle de la méthode de détection, je signale gentiment aux Allemands, que les Russes savent ce qu’est un spectromètre de masse et comment on s’en sert pour détecter des poisons. La preuve ils ont passé les échantillons de fluides corporels de Navalny dans un spectromètre de masse dernier cri fabriqué aux États-Unis, et n’y ont rien trouvé en matière de poison ! Donc si la Bundeswehr pouvait arrêter de prendre les Russes pour des débiles, ça serait pas mal.

La confirmation de la présence de ce nouveau Novitchok dans les échantillons de Navalny par des laboratoires appartenant tous à des pays de l’OTAN ou de l’UE (France et Suède), c’est-à-dire des pays qui obéissent aux injonctions américaines, ne prouve rien.

La russophobie maladive tant de l’UE que de l’OTAN n’est plus à prouver, et on ne peut donc pas exclure des manipulations politiques ou même simplement physiques des échantillons (comme avec les fameuses bouteilles d’eau). Si l’épidémie de coronavirus nous a bien appris quelque chose c’est que la science n’est pas à l’abri des falsifications au nom de l’argent et de la politique (voir le scandale de l’étude du Lancet qui était censée prouver les dangers de l’hydroxychloroquine, et qui s’est avérée être une vaste falsification).

D’ailleurs comme l’a souligné le ministère russe des Affaires étrangères, il est étrange que le laboratoire suédois ayant confirmé avoir détecté ce nouveau Novitchok dans les échantillons de Navalny est le même, qui, en 2018, lors de l’affaire Skripal, jurait ses grands dieux ne pas avoir et ne pas pouvoir avoir des échantillons de Novitchok justement.

Or sans échantillon type pour comparer l’analyse obtenue au spectromètre de masse, j’aimerais que ce laboratoire m’explique comment ils peuvent confirmer que ce qu’ils ont découvert dans les fluides corporels de Navalny est bien du Novitchok et pas autre chose. Il y a là une énorme incohérence qui permet de douter de la véracité de la déclaration publique de ce laboratoire sur ce qu’ils ont trouvé dans les échantillons de Navalny.

Quant à l’OIAC (Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques) qui vient d’entrer dans la danse en prélevant elle aussi des échantillons sur Navalny, pour analyse, la réputation de l’organisation est tellement ternie par le scandale du rapport trafiqué sur l’attaque chimique qui aurait eu lieu à Douma en Syrie en avril 2018, que la fiabilité des analyses menées ne peut être garantie. L’organisation ayant falsifié un rapport pour satisfaire un agenda politique, elle n’est clairement ni neutre ni fiable, et ses conclusions non plus.

En ayant cela en tête, la réponse de l’Allemagne aux demandes répétées de la Russie d’obtenir les données d’analyse détaillées concernant l’affaire Navalny consistant à dire à Moscou de voir ça avec l’OIAC, qui elle-même lui dit de voir ça avec Berlin, a de quoi sérieusement agacer les autorités russes. Ces dernières ont d’ailleurs déclaré que les pays occidentaux avaient franchi toutes les limites et qu’ils avaient transformé l’OIAC en instrument malhonnête au service de leurs desseins destructeurs.

De plus, le jeu de ping-pong entre l’Allemagne et l’OIAC concernant les données d’analyse des échantillons de Navalny contrevient aux obligations de Berlin de fournir à la justice russe les éléments demandés, comme stipulé dans la Convention Européenne d’Assistance Mutuelle en Matière Criminelle de 1959.

Comme l’a souligné le ministère russe des Affaires étrangères, la Russie a besoin des échantillons demandés pour compléter l’enquête préalable des forces de l’ordre russe, condition nécessaire pour engager des poursuites pénales et mener une enquête en bonne et due forme. Pas de preuves d’empoisonnement au Novitchok d’Alexeï Navalny, cela veut dire pas d’enquête !

Face au silence de l’Allemagne, et puisque des laboratoires français et suédois ont reçu des échantillons de Navalny, la Russie s’est tournée vers les deux pays afin de demander leur assistance au nom de la Convention Européenne d’Assistance Mutuelle en Matière Criminelle pour obtenir les données que Berlin refuse de fournir.

L’affaire du prétendu empoisonnement de Navalny au Novitchok est en train de tourner à la farce la plus absurde. Une farce sordide que certains veulent utiliser pour stopper le projet Nord Stream 2 (alors que je ne me souviens pas d’avoir vu d’appel au boycott du pétrole saoudien après l’assassinat, réussi lui, de Jamal Khashoggi), et même d’exiger de la Russie qu’elle revienne sur les changements apportés récemment à sa constitution (voir la résolution délirant de l’UE au sujet de l’affaire Navalny). À moins que les amendements à la constitution russe fassent partie de la formule du Novitchok je ne vois pas ce qu’ils viennent faire dans cette histoire !

Là on nage en plein délire d’ingérence de la part de l’UE, qui se permet de dicter à la Russie ce qu’elle a le droit d’avoir dans sa constitution ou pas. Je rappelle aux députés européens qui ont voté cette résolution délirante, que la Russie ne fait pas partie de l’UE (de un), qu’elle est un pays souverain contrairement aux membres de l’UE justement (de deux), et qu’elle n’est pas non plus une colonie européenne ou américaine (de trois), et que par conséquent l’UE n’a rien à dire à la Russie sur ce qu’elle fait de sa constitution, surtout lorsque les changements apportés ont été validés par un référendum !

La patience de la Russie semble être arrivée à bout concernant l’attitude littéralement colonialiste des pays occidentaux envers elle. Quant à leur idée de mettre le nom de Navalny sur le nouveau train de sanctions qu’ils veulent infliger à la Russie à cause de cette histoire bancale d’empoisonnement au Novitchok, il n’y a rien de mieux pour finir de torpiller politiquement « monsieur 2 % » dans son pays natal. S’ils vont jusqu’au bout de cette débilité, ce n’est pas la peine que Navalny revienne en Russie, son inutilité là-bas sera encore pire qu’avant cette farce grotesque.

Mais surtout les pays occidentaux feraient bien de prendre au sérieux les déclarations des autorités russes, et surtout le fait que si l’Allemagne continue de faire de l’obstruction et refuse de fournir les données demandées par la Russie, Moscou considérera cela comme un acte hostile, avec toutes les conséquences qui vont avec.

Bravo les gars, vous avez fini par trouver la limite à la patience des autorités russes. Le problème c’est qu’une fois qu’on a énervé un ours, il est trop tard pour se dire qu’on n’aurait pas dû.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Septime Sévère 19 septembre 09:35

    Citation : S’ils vont jusqu’au bout de cette débilité ce n’est pas la peine que Navalny revienne en Russie

    .

    Réponse russophobe : « Sauf que c’est son pays ; il n’a pas besoin de justifier son retour. »

    Réplique citoyenne :, encore que peut-on parler de son pays quand on cherche à saboter la politique du président ? 

    Réponse russophobe : « Cela rejoint ce qu’e j’écrivais ailleurs, à savoir qu’à défaut qu’il soit mort on peut assez raisonnablement espérer qu’il préférera sagement l’exil. »

    Réplique citoyenne : Ah, mais non, cette idée n’est pas compatible avec le fait que, comme aurait dit votre Chirac, ses 2% en touchent une à Poutine sans faire bouger l’autre. 


    • skirlet 20 septembre 00:30

      @Septime Sévère
      « Тихо сам с собою я веду беседу... »


    • anna anna 19 septembre 11:01
      2004 
      « Empoisonnement » de Victor Youtchenko, qui en premier lieu était soigné en clinique Autrichienne, laquelle n’a pas trouvé d’empoisonnement, ensuite il a été transféré en clinique allemande « Charité », qui a trouvé de la dioxine. Or la dioxine reste après dans le corps toute la vie, cependant 5 ans après, le tribunal ukrainien de Kiev a jugé cette affaire et en conclu que l’empoisonnement n’a pas eu lieu.
      2012
      Youlia Timochenko a été transférée de sa prison ukrainienne en fauteuil roulant

      (ou elle était au « bord de la mort ») et soignée dans cette même clinique allemande « Charité », aujourd’hui elle pète le feu en talons aiguilles.

      2017
      « Empoisonnement » d’un journaliste russe Kara-Mourza. Les même symptômes, les mêmes cries d’orfraies de l’opposition russe, extirpé de la Russie par la même équipe « Cinéma pour la paix », financé par les mêmes bienfaiteurs. Soigné dans la même clinique allemande « Charité », qui ne trouve rien comme poison. Mais Kara-Mourza continu d’affirmer aujourd’hui d’être « empoisonné »
      Se porte comme un charme depuis.
      2018
      L’empoisonnement de Piotr Versilov, l’ex-mari d’une des Pussy Riots. Les même symptômes, les mêmes cries d’orfraies, extirpé de la Russie par la même équipe « Cinéma pour la paix », financé par les mêmes bienfaiteurs. Soigné dans la même clinique allemande « Charité », qui ne trouve rien comme poison.
      Se porte comme un charme depuis 
      2020
      « Empoisonnement » de Navalny —> la même clinique allemande « Charité », transféré par la même équipe « Cinéma pour la paix », « empoisonné » par un agent neuro-toxique militaire, qui aurait du (si c’était le cas) tuer Navalny, le personnel de l’hôtel, les secouristes russes, les médecins russes, sa femme, sa copine, son équipe, les passagers de l’avion de Tomsk. 
      Se porte comme un charme depuis...

      • Christelle Néant Christelle Néant 20 septembre 00:08

        @anna
        Oui vraiment bizarre cette clinique...


      • skirlet 20 septembre 00:33

        Les médias ici ont utilisé à plusieurs reprises le mot « exfiltré ». On dirait un roman d’espionnage... Ou ils ne lisent pas souvent un dictionnaire de la langue française.


      • captain beefheart 19 septembre 11:27

        Bonjour Christelle,et merci pour vos articles.Hier j’ai réussi passer un commentaire sous l’article de Laurent Courtois,Comme c’était le dernier et personne n’y a réagi je le copie maintenant,bien que beaucoup d ’information que vous donnez ici s’y trouve.

        Pour ceux qui maitrisent l’anglais et ont envie d’écouter un vrai journaliste qui donne chronologie et maintes détails lisez sur son blog :

        http://johnhelmer.net/the-pevchikh-plot-navalny-bottle-london-witness-flee-the-scene-of-the-crime-berlin-too/

        ou écoutez le déroulement de l’affaire-Navalnychok dans l’interview sur Gorilla Radio :

        http://www.gorilla-radio.com/2020/09/15/gorilla-radio-chris-cook-john-helmer-september-14-2020/

        puis son dernier article ;

        http://johnhelmer.net/a-tale-of-two-bottles-navalny-poison-slowest-acting-weapon-in-assassination-history/

        Merci pour l’article Laurent Courtois.Il figure en une mais pas dans la colonne de gauche avec tous les articles.

        Mon idée personnelle est que les atlantistes du regime-change ont appliqué tout de suite à la malaise de Navalny,y voyant une opportunité de plus de blacklister Poutine et la Russie.Angela s’est fait avoir par ses deux ministres Annegret (CDU) et Heiko (SPD) qui,chacun dans son parti n’ont pas réussi de conquérir la présidence et se sont empressés de leur position de ministre d’embrouiller Angela,et essayer de nuire l’Europe et l’Allemagne au profit de l’empire criminelle des Etats-Unis,maintenant en voie de disparition.Raté,ils se dédouanent sur la France ,qui n’en demandait pas tant.

        John Helmer donne des précisions sur l’entretien téléphonique Macron-Poutine..
        Bonne continuation,bon courage et bon weekend.J’ai du mal faire un commentaire,car la module de connexion n’apparait pas,et ça depuis des années.C’est voulu,et si on voit des centaines de commentaires sur le sujet au Figaro d’être réduit à moins de dix,on sait que c’est l’OTAN à l’oeuvre,l’organisation criminelle qui fait tout pour qu’un jour les bombes russes détruiront l’Europe..


        • Guy19550 Guy19550 19 septembre 14:54

          @captain beefheart

          Vous avez de la bonne lecture, Johnhelmer est souvent très bien informé. C’est lui qui a selon moi débusqué la tricherie en Ukraine avec l’argent du FMI.


        • Christelle Néant Christelle Néant 19 septembre 17:16

          @captain beefheart
          Merci pour les liens, je suis John Helmer, j’ai lu tous ses articles sur l’affaire Navalny et une bonne partie de ceux sur le MH17.


        • Parrhesia Parrhesia 19 septembre 12:31

          Bonjour Christelle Néant,

           

          Et même si Vladimir Poutine lui-même l’avait empoisonné en lui pinçant le nez pour l’obliger à boire de l’eau novitchokée ou quoi que ce soit d’autre, car finalement, nous n’en savons toujours rien ?

           

          Hé bien, ce ne serait évidemment pas très démocratique mais cela prouverait au moins que les Russes ont la chance enviable d’avoir un président qui refuse d’admettre que des agents au service du N.O.M. ou autres, réussissent à instaurer la chienlit dans leur Russie !!!

           

          Et nous, dans « notre France » ?


          Nous ! Nous nous permettons de juger ce qui se passe dans les autres pays alors que nous avons élu un gouvernement qui n’a même pas été foutu de régler un problème de fourniture de masques dans une pandémie !

          Nous, nous sommes assez débiles et assez puissamment infiltrés et manipulés pour avoir permis un « Mai 68 » dans un contexte socio-économique aussi exceptionnellement favorable que celui de cette époque.

          Nous, nous n’avons alors rien compris à ce qui se passait .

          Nous, nous continuons à ne rien comprendre à ce qui se passe sous nos yeux après avoir disposé de cinquante-deux ans de réflexion  !!!

           

          Enfin Nous, nous ferions mieux de commencer à sévir contre les « infiltrés » mondialistes du capitalisme financiarisé et ses zélites qui se payent notre tête de façon éhontée !!! Et ceci quel que soit le bord politique bidon qu’ils ou elles affichent !!!

           Mais d’un autre côté, il est vrai que nous, Français, nous avons la chance d’avoir une population militante de « citoyens » intelligents et « bien pensants » ; d’en avoir plein le gouvernement ; plein les deux chambres ; plein dans la presse et à la télévision ; plein dans nos différentes structures politiques ; plein dans la rue, et plein dans certaines de nos plus grandes mairies... 

           

           Enfin plein partout, quoi !!! Ce qui explique pourquoi tout va si bien chez nous et autorise nos zélites à juger si objectivement ce qui se passe chez Vladimir Poutine.

          Bonne journée.



          • anna anna 19 septembre 12:53

            Sur la vidéo, tournée par l’équipe de Navalny, dans sa chambre d’hôtel, ou ils ramassent dans le sac plastique les fameuses bouteilles, portant les soit-disant traces du Novitchok, on voit deux bouteilles a moitié vides. 

            https://www.youtube.com/watch?v=Dz0WEK3aJrs

            Alors j’ai une question :

            Est ce qu’il est écrit sur les bouteilles « a boire uniquement par Navalny » ? 

            Non, par ce que ils étaient plusieurs personnes dans cette chambre, plusieurs membres de l’équipe, et il parait qu’une d’elle a même passée la nuit avec Navalny, mais bon, c’est la vie privée, donc, comment savoir que c’est uniquement Navalny, qui ira boire dans une bouteille empoisonnée et pas sa copine, et pas son secrétaire, et pas son porte-parole, et pas une femme de chambre...


            • Christelle Néant Christelle Néant 19 septembre 17:18

              @anna
              Et surtout vu les dernières infos que j’ai lu, Navalny ne dormait pas dans la chambre réservée à son nom, mais dans une réservée au nom d’un membre de son équipe. Donc comment l’empoisonneur pouvait savoir où il dormait...


            • Gwentis Gwentis 19 septembre 19:23

              @Christelle Néant L’Otan et les Européens font leur possible pour provoquer la Grande Russie. Ils sont persuadés de pouvoir mener une guerre rapide victorieuse... Ils devraient réfléchir un peu plus. Leur manipulation est grotesque ! smiley


            • Christelle Néant Christelle Néant 20 septembre 00:09

              @Gwentis
              Vouloir lancer une guerre contre la 2e armée la plus puissante au monde, dotée en prime de dizaines de milliers de têtes nucléaires c’est de la folie et du suicide.


            • goc goc 20 septembre 03:33

              @Christelle Néant

              Vouloir lancer une guerre contre la 2e armée la plus puissante au monde, dotée en prime de dizaines de milliers de têtes nucléaires c’est de la folie et du suicide.

              oui mas comme disait Audiard : « les cons ça ose tout, et c’est même à ça qu’on les reconnait »


            • captain beefheart 20 septembre 09:25

              @goc
              Pourtant le danger qu’un missile otanien part par accident est réel.Le dernier temps la Russie se trouve entouré par des exercices et simulations d’attaques de missiles par des bombardiers stratégiques B-52 et B2 et d’autres sa frontière -Ouest,dans l’Arctique,dans l’étroit de Bering,et en Georgie l
              ’ambassadrice américaine est en train de chauffer les esprits et a toute largesse pour le faire,et ce n’est qu’une exemple.

              Le problème pour les français est qu’ils pensent toujours que leurs élections présidentielles ont comme sujet principale la politique intérieur du pays.Mais c’est faux.Les gagnants de la présidentielle ne s’intéressent uniquement qu’à la politique extérieure, à l’OTAN,aux USA,et à Israel,et tous ce qu’ils proposent au français c’est de la poudre aux yeux.En ce moment on voit comme « ils » (les oligarches neoliberales) sont en train de remonter Sarkozy à la présidence.Ce criminel,agent de la CIA,a chaque jour son citation dans les journaux.Bientôt il va dire qu’il sera pour la légalisation du cannabis,raison pour laquelle Darmanin insiste que c’est une merde.Tout ça pour que Sarkozy sera vu favorablement par les masses lobotomisés,et le français moyen de tomber dans la piège tendu pour la quatrième fois en vingt ans.....


            • goc goc 20 septembre 10:04

              @captain beefheart
              Bonjour captain

              Je partage d’autant plus votre analyse, que je suis persuadé que les démocrates ont « choisi » le corrompu et maintenant sénile Biden, c’est pour le contrôler, et comme les republications avec Bush fils, à l’époque, nous préparer un false-flag digne du 11/09. Tout ça pour lancer la 3eme GM seule solution pour eux, de sauver les USA du naufrage économique et social dans lesquels ils sont empêtré.


            • Christelle Néant Christelle Néant 21 septembre 20:01

              @goc
              « les cons ça ose tout, et c’est même à ça qu’on les reconnait »

              et je dirais même : malheureusement....


            • Tesseract Tesseract 19 septembre 13:03

              Bonjour,

              Cette affaire n’est qu’une pantalonnade, du même calibre que le fameux « attentat de l’observatoire » de Mitterrand...

              Navalny, celui qui sait combattre les « cafards tchechenes » dans une belle video sur Youtube et qui reçoit un financement de la NED (National Endowment for Democracy) des américains (Franck Kanasser, administrateur, en 2007), une association privée qui reprend des activités de déstabilisation de la CIA : financer des mouvements d’opposition pour (comme la Bielorussie, l’Ukraine), dit-on « favoriser la démocratie et les droits de l’homme ».

              En 2010, Alexis Navaly étudie a Yale (Yale World Fellows), pour faire du monde un « meilleur endroit ». Tout cela est vérifiable sur internet.

              Bref un agitateur sans scrupules aux mains de l’occident et des USA en particulier.


              • captain beefheart 19 septembre 13:18

                Daniel Estulin,qui donné un témoignage récemment dans le procès contre Julian Assange,qui est torturé tous les jours par les services des rosbeef,a pointé àà la fausseté de l’image d’un Navalny ressuscité l’hôpital,entouré par sa femme et d’autres dames.La tête de Navalny et de sa femme font l’impression d’être photoshoppé sur d’autres corps,spécialement de sa femme,qui fait une drôle d’angle sur son corps.

                https://twitter.com/Herbert_Keg/status/1305817199509155840

                Quant la criminalité des USA et Royaume-Uni,on trouve des éléments convaincants dans des donnés publiés par la déclassification des documents historiques sur la guerre biologique contre la Corée et la Chine dans les années ’40 et’50 :

                https://medium.com/@jeff_kaye/a-real-flood-of-bacteria-and-germs-communications-intelligence-and-charges-of-u-s-4decafdc762

                et les éléments criminels posant comme rebelles syriens assoiffés de démocratie et soutenu par les rosbeef :

                https://www.moonofalabama.org/2020/09/new-documents-reveal-secret-british-efforts-to-arm-assist-and-propagandize-moderate-rebels-in-syria.html#comments

                Les français passent leur temps de s’envenimer mutuellement dans des polémiques stériles renouvélées tous les quinze jours,mais n’ont aucun idée de ce que les russes ont dit sur l’utilisation par l’OTAN de missiles envers la Russie ou ses partenaires stratégiques.Ainsi Poutine a dit que désormais chaque missile dirigé vers la Russie sera considéré comme un attaque nucléaire,car depuis les USA ont quitté le traité les concernant,les russes ont raison de soupçonner une tête nucléaire tactique qui arrive sur leur pays.La réponse russe sera la destruction des vecteurs et des bases,qu’ils soient en Europe ou aux USA.


                • Tesseract Tesseract 19 septembre 20:36

                  @captain beefheart

                  La tête de Navalny et de sa femme font l’impression d’être photoshoppé sur d’autres corps, spécialement de sa femme,qui fait un drôle d’angle sur son corps.


                  Marrant, je me suis fait exactement la même remarque...... !


                • Christelle Néant Christelle Néant 20 septembre 00:10

                  @captain beefheart
                  Oui la photo de Navalny avec sa femme et ses enfants semble étrange, pas mal de personnes sur Twitter relèvent des trucs bizarres dessus.


                • goc goc 20 septembre 04:04

                  @captain beefheart
                  La tête de Navalny et de sa femme font l’impression d’être photoshoppé sur d’autres corps,spécialement de sa femme,qui fait une drôle d’angle sur son corps.

                  En regardant plus attentivement la photo, je confirme cette supercherie. Je suis informaticien, et j’ai déjà fait pas mal de manipulation d’images (en semi-pro), et pas que sous photoshop, j’ai travaillé souvent au niveau du pixel, et je peux vous dire que c’est bien une manipulation que je qualifierais de grossière. Par exemple la palette de couleur n’est pas la même entre le visage de Navalny et les visages des infirmiers. La palette, c’est l’ensemble des couleurs utilisées sur un objet ou un partie d’un corps. c’est un spectre de couleurs qui en matière de photo numérique consiste à mélanger les 3 couleurs de base (Rouge,Vert,Bleu) en y affectant des proportions différentes pour chacune des couleurs selon des caractéristiques de luminosité, de teinte, de saturation et de contraste. Elle définie une sorte de signature qui est propre à la photo,et dépend du capteur numérique de l’appareil photo Et donc « coller » un visage sur un corps demande un travail de précision, mais ce travail est imparfait, voir impossible à réaliser si les deux images n’ont pas été faites avec le même appareil et dans les mêmes conditions d’éclairage. Par exemple, en partant de la photo de navalny, je peut facilement intervertir les visages des deux infirmier(e)s sans que ça se remarque, mais je ne pourrais pas changer un des deux visages par un autre pris dans une bibliothèque d’images externe sans que la modification ne se voit. Après, même si on réussi à insérer une image en respectant les couleurs, se pose le problème de la concordance des positions et des orientations entre l’image ajoutée et le fond. Par exemple, il m’est souvent arrivé de faire des montages photos de voitures de course que j’insérais dans une affiche. Or , selon l’image originale de la voiture, il est parfois impossible de l’ajouter sur une route, ou même simplement de faire une fausse ombre au sol. Et donc concernant le visage de la femme, il semble bien que sa position et son orientation soit incompatible avec la position du corps.
                  Donc pour moi, il s’agit indéniablement et sans contestation, d’un montage grossier du niveau d’amateur ou de stagiaire.


                • captain beefheart 20 septembre 09:35

                  @goc
                  Merci beaucoup goc,pour ces précisions et éclairages,c’est le cas de le dire ;; ;;

                  Si on compare ave le photo de hier où Navalny descend un escalier on voit sa tête beaucoup plus fatigué en plus,et le pansement sur le bras gauche est à la coude,non à sa pouls.

                  Des fois je me demande si Navalny n’est pas le meilleur agent de Poutine,pour décrédibiliser le services et médias de l’Ouest.


                • goc goc 20 septembre 10:18

                  @captain beefheart
                  Des fois je me demande si Navalny n’est pas le meilleur agent de Poutine,pour décrédibiliser le services et médias de l’Ouest.

                  je ne saurais trop vous conseiller l’article de Dimitri Orlov assez savoureux, paru dans le saker français navalny aide Poutine
                  en voici un petit extrait :
                  "La deuxième fonction de Navalny est d’aider la Russie à développer et à maintenir des technologies politiques pour combattre les révolutions de couleur. Il s’agit d’un savoir-faire important, qui est en train de devenir un produit d’exportation précieux.

                  "
                  et aussi l’article amusant du saker les russes sont les idiots les plus stupides de la planete


                • skirlet 20 septembre 13:48

                  @goc
                  Je ne suis pas « du métier », mais il m’est arrivé de faire le traitement d’images smiley Et je suis d’accord avec tout ce que vous dites là-dessus. De plus, étant diplômée en médecine, je confirme que la tête de la femme est dans une position impossible pour un être humain même pour un contorsionniste de cirque... Ah là, là, on assiste à une crise de vocation dans les services secrets. Ou ce sont les effets du politiquement correct : tout le monde est intelligent, faut pas traumatiser les ch’tits nenfants (ainsi que d’autres « apprenants ») par les critiques et les mauvaises notes smiley
                  Merci pour les liens smiley


                • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 19 septembre 14:00

                  quand on regarde cette histoire « d’empoisonnement » d’un point de vue logique et scientifique.

                  C’est uniquement d’un point de vue politique que la question est intéressante. Et dans ce domaine, les analyses ne sont pas plus convaincantes d’un coté ou de l’autre.


                  • Guy19550 Guy19550 19 septembre 14:07

                    @ Christelle :

                    Votre article ne me plaît pas, car je me faisais un plaisir à l’idée que cela retomberait sur les services secrets ukrainiens et là selon ce que vous écrivez, ils ne seront jamais inquiétés vu que ce serait monté en épingle par les boches. Voilà pourquoi je suis déçu. 

                    Ce que fait l’Allemagne est ce que veut le boss chez les cowboys pour interférer sur les élections qui ont eu lieu en Russie par la suite, d’ailleurs les cowboys ne se sont pas empêché de dire que Navalny aurait une chance aux prochaines élections, c’est un mobile que les cowboys auraient pu avoir, or dans toute enquête il faut chercher le mobile. Et le mobile coincide à la perfection à la volonté des cowboys. Cela tien donc la route. Cela ne veut pas encore dire charette pour autant, toutes les pistes doivent être analysées.

                    Les boches peuvent avoir empoisonné Navalny en lui donnant l’antidote imédiatement après et les russes pourraient également l’avoir fait, mais je ne vois pas de mobile pour les russes de le faire, si vous en voyez un, dites le moi, je serai à l’écoute.

                    Je fais une pause pour la suite car la suite dépendra des réactions, j’ai pas fini encore, mais il y aura une pause car j’en ai décidé ainsi. On poura dire que cela complique les choses si on veut, mais j’aime bien faire ainsi.


                    • Guy19550 Guy19550 19 septembre 14:17

                      N’espérez pas une suite de moi avant le 22, je m’absente volontairement pour la cause.


                      • biquet biquet 19 septembre 14:25

                        Madame la journaliste,

                        Selon RT France, la vidéo de Navalny sur Medvedev a été vue 36 millions de fois. Cette vidéo a été traduite en français et certainement dans d’autres langues. J’ai vu qu’il y a beaucoup d’autres vidéos de Navalny sur youtube mais toutes sont en russe. Comme vous semblez parler couramment le russe, ne vous serait-il pas possible de traduire ces vidéos ? Cela honorerait votre profession de journaliste.


                        • anna anna 19 septembre 14:44

                          @biquet
                          « la vidéo de Navalny sur Medvedev » est un fake

                          En revanche Navalny a acheté une villa en Haute Savoie en 2016 d’une valeur de 3 000 000 euros (vous avez le document en français)
                          https://rusreinfo.ru/fr/wp-content/uploads/2020/08/navalny-actedevente.jpg?v=1598210266&fbclid=IwAR0m5K-i1KsqkzWPgNVVq0A2KMqE_G5KTTrno_0UtrIRJzgTzgP8JKgsmco

                          en sachant que Navalny gagne sa vie en tenant un blog YouTube, je dirai que calomnier, ça paye bien


                        • Christelle Néant Christelle Néant 19 septembre 17:28

                          @biquet
                          J’ai déjà dit que je ne perdrai pas mon temps à traduire les diffamations de Navalny. Pas la peine de me le redemander 20 fois sous 20 pseudos différents.


                        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 19 septembre 22:52

                          @biquet

                           Cela honorerait votre profession de journaliste

                          Et nous convaincre sur votre vocation « au service de la vérité ».


                        • Christelle Néant Christelle Néant 20 septembre 00:11

                          @Opposition contrôlée
                          En quoi traduire des diffamations serait servir la vérité ? C’est traduire la vérité qui est lui rendre service, pas traduire des mensonges.


                        • skirlet 20 septembre 00:41

                          @biquet
                          Encore un qui ne lit pas souvent un dictionnaire... Regardez la définition des mots « journaliste » et « traducteur », et surtout arrêtez avec vos copicollers, « c’est agaçant, à la fin ! » ©


                        • biquet biquet 21 septembre 17:47

                          @Christelle Néant
                          Si de telles accusations étaient fausses, ne pensez-vous pas que Medvedev aurait porté plainte ou bien lui-même fait réaliser une vidéo pour démontrer que ce que dit Navalny est faux ? Ce qui est sûr, c’est qu’aucune vidéo de Medvedev n’a été vue 36 millions de fois. Navalny n’a jamais été inculpé pour le contenu de ses vidéos, vous ne trouvez pas ça bizarre ?


                        • Christelle Néant Christelle Néant 21 septembre 20:04

                          @biquet
                          Parce que vous croyez que Poutine ou Medvedev quand il était Premier ministre avait le temps de porter plainte contre tous les trous du cul qui racontent de la merde sur leur dos ?
                          Et votre dernière phrase est fausse, puisque si vous aviez lu mon premier article sur l’affaire Navalny, vous sauriez qu’il a été condamné pour diffamation contre une société de cantine moscovite et que lui, Sobol et FBK doivent 88 millions de roubles au titre de dédommagement pour la diffamation en question. Donc Navalny a été inculpé et condamné. Donc la prochaine fois avant de sortir une affirmation pareille renseignez vous un peu mieux.


                        • Xenozoid Xenozoid 19 septembre 14:32

                          previsible mais sans les medias ,il n’y a pas de traces,quand on pense a la covidchok,on se dit que ce n’est pas le meilleur des mondes et qu’on est pas sorti de l’auberge ils ont bloqués les portes de sortie...mais soyons optimist on est juste avant 1905


                          • Xenozoid Xenozoid 19 septembre 14:33

                            btw ,la photo a été édité....

                            C’est mon hobby



                            • anna anna 19 septembre 14:37

                              Le Parlement Européen a voté à une majorité écrasante une résolution,  réclamant aux réseaux sociales russes de cesser immédiatement les rires sur les conclusions de l’empoisonnement de Navalny...


                              • Guy19550 Guy19550 19 septembre 14:38

                                Ceci étant dit et bien qu’en étant absent, on peut fort bien causer d’autre chose. Par exemple que les russes ont fait 66000 tests à Moscou la journée de hier, soit un peu plus du double que ne l’a fait la France depuis le début de la pandémie et là où en France, la fiabilité des tests est de 70%, du côté des russes, elle est de 94%. C’est une différence énorme. La France va finir par en pleurer, mais moi pas ête sensible aux larmes. Je vois aussi des tentatives de pro-occidentaux pour voler le vaccin aux russes et les données que demandent les occidentaux seront tenues secrètes, il y a lieu de mettre en place un système sérieux pour que les produits ne soient pas volés, y en a donc pour 6 mois. Attendons donc la fin du délai pour voir ce qui pourra se mettre en place. Si on veut, on peut extrapoler les chiffres actuels du nombre d’infections pour dans 6 mois si on veut. Misère, cela fait beaucoup car d’après mes prévisions, on sera à 40 millions de cas avant le 10 octobre et qu’on aura dépassé les 50 millions fin novembre. On peut s’en inquiéter au pas, c’est comme on le sent...

                                Seconde pose, même motif...


                                • Xenozoid Xenozoid 19 septembre 16:13

                                  @Guy19550
                                  Par exemple que les russes ont fait 66000 tests à Moscou la journée de hier, soit un peu plus du double que ne l’a fait la France depuis le début de la pandémie

                                  les francais n’ont fais que 30 000 tests,mais que font les médias ?


                                • Guy19550 Guy19550 19 septembre 20:27

                                  @Xenozoid
                                  Je me suis mélangé les pinceaux dans mon texte quand je l’ai écrit et comme on ne sait pas corriger,... en fait les russes font tout infiniment plus vite qu’en France, d’un point de vie math strict, j’ai mélangé « x » avec « 1/x ». C’est pas grave si les gens ne comprennent pas, je serais déjà bien content si Faina peut comprendre, car là elle serait vraiment surdouée.


                                • Guy19550 Guy19550 19 septembre 20:33

                                  Christelle comprendr


                                  • roman_garev 19 septembre 20:34

                                    La photo prétendue de l’hôpital est étrange. Le cou de la femme de Navalny (à droite) n’aurait rien d’humain. Seul un cou réptilien pourrait supporter la tête si loin du corps et sous un angle pareil.

                                    Tandis que Alexey lui-même semble séjourner à un hôtel, tant son visage est radieux et sain (et ceci, le lendemain du coma).

                                    On se demande s’il est encore réellement avec nous...


                                    • Guy19550 Guy19550 19 septembre 20:41

                                      @roman_garev
                                      C’est photo a été largement diffusée, la première fois que je l’ai vue, c’était dans un article de presse parallèle belge. J’ai même envoyé à l’auteur du message d’origine : Laquelle des trois l’a empoisonné ? Inutile de dire je pense que le classement vertical de l’article a été fait immédiatement et c’est devenu une moquerie pour moi.


                                    • Guy19550 Guy19550 19 septembre 21:01

                                      @roman_garev « Seul un cou réptilien pourrait supporter la tête si loin du corps et sous un angle pareil  » ou le temps d’une photo.
                                      Je pense que c’est réel comme photo, un cliché de l’histoire du moment.
                                      « Tandis que Alexey lui-même semble séjourner à un hôtel, tant son visage est radieux et sain (et ceci, le lendemain du coma). » exact.


                                    • Guy19550 Guy19550 19 septembre 20:35

                                      e de par sa formation en géologie, moi je me suis compris, c’est l’essentiel. ce sont mes mots qui ne suivent pas comme il le faudrait. La pensée était bonne.


                                      • ETTORE ETTORE 19 septembre 23:33

                                        Dois je comprendre dans toute cela que c’est la « charité » Allemande , qui se fout de l’hôpital ? Et pas le contraire ?


                                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 20 septembre 01:02

                                          Il faut se poser la question : A qui profite le crime ?
                                          .

                                          Certainement pas à Poutine !

                                          .

                                          Les américains voyant avec un mauvais œil la construction du gazoduc Nord Stream 2 de la Russie vers l’Allemagne !

                                          Le président américain Donald Trump avait promulgué fin décembre (2019) une loi imposant des sanctions contre les entreprises associées à la construction de Nord Stream 2, estimant que cet ouvrage allait accroître la dépendance des Européens au gaz russe et ainsi renforcer l’influence de Moscou.
                                          .
                                          Mais avec quel droit les américains continuent leur ingérence dans la politique européenne et ainsi de dicter la politique de l’Europe ?

                                          .

                                          Mike Pompeo, qui soutien inconditionnellement la politique israélienne, déteste la Russie tout comme George SOROS, et accuse la Russie d’être responsable de l’empoisonnement de Navalny..... très certainement dans le but d’arrêter / saboter le projet avancé de la construction de Nord Stream 2 et de faire d’une pierre deux coups, en maintenant l’UE ainsi dans une dépendance perpétuelle, depuis 1945, sous la tutelle des américains !

                                          .

                                          Le plan Marshall qui été présenté comme un !?! plan d’aide !?! aux européens est seulement en partie humanitaire mais certainement pas philanthropique et depuis sa mise en route la politique européenne est conditionné / modelé par les États-Unis !

                                          .

                                          Voici une citation du site Wikipédia :

                                          Il s’agit aussi de trouver des débouchés pour les produits américains. Les États-Unis ont connu pendant la guerre une forte croissance liée à l’industrie de guerre et la question à l’étude depuis 1941 à Washington est de savoir comment maintenir le plein emploi après la guerre. La solution mise en place sera, via le plan Marshall de trouver des débouchés à l’étranger financés par des prêts remboursables en dollars. Ces prêts sont émis via la banque mondiale et contrôlés via le FMI (accords de Bretton Woods). La particularité de ces deux institutions est que les États-Unis sont seuls à y avoir un droit de veto, ce qui leur permet de dicter leurs conditions, en particulier, d’obliger les pays européens ruinés à accepter que des conditions soient liées aux prêts du FMI.

                                          .


                                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 20 septembre 01:08

                                            ... J’ai oublié d’inserer le lien concernant le soutien inconditionnel de M. Pompeo à la politique israélienne
                                            https://www.lepoint.fr/monde/au-mur-des-lamentations-pompeo-offre-a-netanyahu-une-image-symbolique-21-03-2019-2303058_24.php


                                            • goc goc 20 septembre 04:15

                                              @christelle

                                              il est étrange que le laboratoire suédois ayant confirmé avoir détecté ce nouveau Novitchok dans les échantillons de Navalny est le même, qui, en 2018, lors de l’affaire Skripal, jurait ses grands dieux ne pas avoir et ne pas pouvoir avoir des échantillons de Novitchok justement.

                                              Bonjour Christelle

                                              d’abord merci pour l’article.

                                              Je me pose une question : si le labo suédois a réussi à détecter le poison maintenant alors qu’avant il n’avait pas d’échantillon de référence, c’est que depuis « on » lui a fourni un échantillon de référence, alors qui leur a fourni cet échantillon ?? , et du coup, premierement ça prouvera qu’il y a bien d’autres pays qui sont capable de produire ce poison, et deuxiemement, que la signature chimique du poison, qui sera forcement le meme sur l’echantillon que dans les prelevements sur navalny, montrera qui a empoisonné l’opposant.

                                              Du coup, je me demande si les suédois fourniront cette info smiley


                                              • anna anna 20 septembre 08:06

                                                @goc
                                                Même si la formule du « Novitchok » est connu depuis des années, chaque labo qui le produit, laisse comme sa propre « signature » (vu que c’est le gaz binaire et le procédé est très complexe). Et si on a un échantillon on peut remonter avec certitude, par quel laboratoire il est produit.
                                                Ce pourquoi ni les anglais dans ’l’empoisonnement’ des Scripals, ni les allemands dans « l’empoisonnement » de Navalny ne montrent jamais les résultats d’analyses aux russes, ils savent qu’ils seront vite démasqué.

                                                *par ailleurs je me souviens d’une vidéo de Youlia Skripal a la BBC, elle avait un trou dans la trachée, Navalny n’a rien lui...


                                              • goc goc 20 septembre 10:23

                                                @anna
                                                Ce pourquoi ni les anglais dans ’l’empoisonnement’ des Scripals, ni les allemands dans « l’empoisonnement » de Navalny ne montrent jamais les résultats d’analyses aux russes, ils savent qu’ils seront vite démasqué.

                                                Bonjour anna
                                                Vous avez parfaitement raison. D’ailleurs, on pourrait aussi en profiter pour demander au labo français, sur quel échantillon de référence a-t-il travaillé, et qui le lui a fourni.


                                              • anna anna 20 septembre 11:15

                                                @goc

                                                Le 12 septembre 1990, entre l’URSS, les États-Unis, l’Angleterre, la France et la R.F.A a été conclu et ratifié

                                                le Traité, selon lequel l’Allemagne a été interdite de développer et de produire des armes chimiques.

                                                Ce Traité a enlevé les derniers obstacles sur la réunification des deux Allemagnes

                                                Si le laboratoire de la Bundeswehr a effectué une analyse de la présence de Novitchok chez Navalny, cela signifie que la RFA avait développé et produit des armes chimiques (Novitchok) depuis (vu qu’il faut avoir un point de référence) c’est-à-dire l’Allemagne s’est retiré du traité, et la réunification des deux Allemagne devient l’annexion de la RDA.

                                                C’est pourquoi Frau Merkel a classé secret les analyses de laboratoire de la Bundeswehr sur l’empoisonnement«  de Navalny. »

                                                L’Allemagne a violé le traité d’unification avec la RDA simplement en admettant le fait de vérifier et de trouver Novitchok chez Navalny.


                                              • Septime Sévère 20 septembre 11:45

                                                @anna
                                                .
                                                Une observation, mille explications. Le métier d’agent d’influence est de choisir la bonne pour lui et de la prétendre exclusive. Il prend ses lecteurs pour des enfants. 


                                              • skirlet 20 septembre 13:34

                                                @Septime Sévère
                                                Tous ceux qui ont une opinion qui diffère de la ligne du parti sont immédiatement traité d’agents d’influence... Comme si les médias acquis à la ligne du parti n’étaient pas des agents. Mais allez-y, présentez d’autres explications de préférence autres que la galactiquement stupide « Poutine veut narguer l’Occident ».


                                              • Septime Sévère 20 septembre 16:00

                                                @skirlet
                                                .
                                                Tout ça c’est du détail. La vraie question est de savoir si Poutine est dans le complot mondial de la covid ?


                                              • skirlet 20 septembre 18:17

                                                @Septime Sévère
                                                Je parie que vous connaissez déjà votre réponse...


                                              • captain beefheart 21 septembre 09:32

                                                Merci goc,pour le lien vers l’article de Dimitri Orlov,en effet lecture croustillante,et le saker ,ainsi que vos réflections concernant le laboratorium suédois.Merci anna aussi.En effet Youlia Skripal avait un trou considérable dans la trachée,et le traitement de Navalny a dû être différent de la sienne.

                                                Je me souviens aussi que le laboratoire de guerre biologique et chimique de Porton Down,avec ses 3000 laborants,à huit kilomètres de Salisbury n’a pas été mentionné dans les médias qu’après plus d’une année de reportages sur l’affaire Skripal,ce qui les mettait en porte-à-faux dès le début.

                                                Je me demande si la Russie va enfin exiger des éclairages sur les agissements de ces laboratoires,qui sont donc en flagrant délit d’infraction aux traités internationaux.


                                                • Guy19550 Guy19550 23 septembre 22:29

                                                  De l’intervention de Poutine... à L’Onu ... dans l’ordre d’arrivée sur Tass

                                                  https://tass.com/science/1203779

                                                  Ça commence bien, les cowboys ne veulent pas d’un tel accord et cela ne concerne ni la Biélorussie ni Navalny alors que je pressentais en rapprochement de ce côté là. Dès que Poutine a annoncé sont intervention à venir à l’Onu, j’ai mis un frein aux différentes interprétations possibles.

                                                  https://tass.com/politics/1203783

                                                  On sait que les cowboys veulent changer le fonctionnement des vetos, mais ni les russes ni la Chine le veulent.

                                                  https://tass.com/world/1203785

                                                  Là on est très proches des pratiques utilisées actuellement pour contourner l’ONU, on l’a vu avec des armes chimiques pour lesquelles des moyens ont été développés en dehors de l’ONU alors que l’ONU reste la base légale unique. L’avantage pour les occidentaux de passer directement par l’organisation qui contrôle les armes chimiques est de ne plus passer par l’ONU pour cela, par exemple en matière de sanctions ou de représailles. Il est fait allusion dans le même lien à d’autres choses toutes aussi importantes mais il reste dans les généralités. Ce point touche la Biélorusie et l’affaire Navalny, mais est inconsistant car ne contient rien de plus intéressant que les propos antérieurs.

                                                  https://tass.com/society/1203789

                                                  Cela concerne Who, donc le virus. Il parle de collaboration économique. C’est sûr que cela manque un peu et qu’on est plutôt en présence d’une anti-collaboration économique. Je ne vois pas changer cela, dumoins pas à court terme.

                                                  https://tass.com/society/1203797

                                                  Voilà le Spoutnik V free of charges pour l’ONU et donc moi je passe encore à côté.

                                                  https://tass.com/world/1203799

                                                  Et oui, il y a la volonté pour certains de réécrire l’histoire, c’est le cas en Ukraine, en Pologne, dans les pays baltes, chez les boches par certains et les cowboys. C’est « niet » pour les russes. Quand on regarde de plus près dans les discussions sur le sujet par les parties concernées et que j’ai citées, cela prend son origine à l’époque de Staline qui aurait provoqué la seconde guerre mondiale par un certain pacte avec l’Allemagne. C’est le point chaud des débats. J’ai beau dire que la Russie n’avait pas réellement le choix de faire autrement à l’époque, au même titre que aussi les cowboys n’avaient pas de moyens d’opposition à l’époque. A côté de cela, il y avait une Allemagne super puissante. J’ai personnellement constaté que les gens ne veulent pas en parler avec des vérités et que ceux qui veulent changer l’histoire, n’ont pas pour but de rétablir une vérité, car elle est connue. C’est simplement la volonté de récréer l’ambiance générale du moment et cela à des fin bassement personnelles. Il manque Hitler dans cette reconstitution des choses comme voulu par certains, enfin, il a été remplacé par Bandéra.

                                                  https://tass.com/world/1203805

                                                  Piqure aux ricains pour être sorti du climat.


                                                  https://tass.com/world/1203817

                                                  Pas de frontière pour le covid selon Poutine, moi j’en vois de tous les côtés, suffit de lire les critiques des cowboys et des occidentaux en général sur toutes les matières qui ont été citées. On peut parler de russophobie en général mais elle touche tous les domaines. Il n’a rien dit en rapport avec le gaz et c’est étrange, le reste y est passé.


                                                  https://tass.com/world/1203859

                                                  L’Onu remercie la Russie pour son offre.


                                                  • Guy19550 Guy19550 23 septembre 22:30

                                                    @Guy19550


                                                    https://www.sudinfo.be/id254856/article/2020-09-23/empoisonnement-de-navalny-lopposant-russe-est-sorti-de-lhopital-une-remission


                                                    Je signale également que Navalny est sorti de l’hôpital. Avant de prendre son vol en Sibérie, les média russes avaient fait état d’une saoulerie en Russie et la première analyse des boches montrait la présence de certains éléments toxiques qui se trouvent dans certains médicaments. J’avais dit à l’époque que maintenant il y avait lieu de faire le tour des pharmacies pour voir ce qu’il prenait car il y avait le rapprochement qui avait été fait avec Alzheimer et ont sait que cela n’est pas compatible avec des grosses quantité d’alcool. Le novichok est venu après.


                                                    Le parti de Navalny n’existe plus, la Russie en a décidé ainsi. La décision est basée sur le fait que le nom existe déjà ailleurs.


                                                    Donc pour résumer, rien de bien intéressant, je m’attendais à bien plus que cela de Poutine.


                                                    Depuis lors il y a encore eu des liens supplémentaires


                                                  • Guy19550 Guy19550 26 septembre 03:27

                                                    La position russe est cadenassée ce weekend vavec ces deux liens :

                                                    https://tass.com/world/1205255

                                                    https://tass.com/politics/1205213

                                                    C’est un peu contraire à un certain lien antérieur qui disait que la Russie était disposée de collaborer avec l’OCPW, mais cette possibilité avait été présentée avant que l’OPCW a déclaré que les échantillons demandés devaient venir d’Allemagne, rejetant ainsi la faute aux allemands. C’était également avant que Navalny ne soit déchargé de l’hôpital. 

                                                    J’ai aussi pu lire dans le fil de la discussion ici que les échantillons permettent le traçage vers le lieu où cela a été produit. Si cela est vrai, cela peut expliquer pourquoi cela ne sera pas transmis. Le rapprochement peut se faire avec les Skripals à juste titre et je rappelle qu’environ 1 mois vant que cette affaire n’éclate, qu’il était question de pardoner certains russes avec des sous et la plupart des ces russes pourraient provenir de UK. Ce n’est qu’en de très rares occasions qu’il en a été question par la suite. J’ai vu une fois un lien sur le sujet dépuis le début de l’affaire Skripal avant et très tard dans l’enquête, voire même après l’enquête. Ensuite encore une fois mais je n’arrive plus fort bien à situer le moment. Cela pour dire que les anglais ont également un mobile, au même titre que les cowboys et les terroristes de Kiev. 

                                                    Y a plus qu’à espérer que les russes mettront un frein sur la fourniture de gaz à l’Europe, mais pour le moment, cela n’a pas encore été décidé (les russes ont d’ailleurs réservé plus de stockage en Ukraine très récemment), mais viendra probablement dès que le second pipeline vers la Chine sera approuvé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité