• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Allemagne soigne des soldats ukrainiens sans savoir s’ils ont (...)

L’Allemagne soigne des soldats ukrainiens sans savoir s’ils ont servi dans l’armée régulière ou dans des bataillons néo-nazis

Depuis 2014, l’Allemagne a déjà accueilli sur son sol pour traitement médical plus de 100 soldats ukrainiens, sans savoir s’ils font partie de l’armée régulière ou de bataillons ultra-nationalistes ou néo-nazis. Or certains de ces patients ont été filmés en train de faire des saluts nazis sur leurs brancards, pendant que d’autres arborent des t-shirts aux logos d’extrême-droite.

JPEG - 163.4 ko
Régiment Azov © Alexandre Maksimenko / Sputnik

L’information révélée par RT Deutsch a de quoi provoquer un véritable scandale dans le pays qui fut le berceau du nazisme. Le lièvre a été levé par Alexander Neu du parti Die Linke (parti allemand de gauche), qui a obtenu du président du comité de la Défense, Wolfgang Hellmich, des réponses assez effrayantes à ses questions sur ce programme d’aide aux soldats ukrainiens.

Ainsi on apprend que pas moins de 112 soldats ukrainiens ont déjà bénéficié de ce programme d’aide depuis 2014, et ont été emmenés en Allemagne pour y être soignés.

Lorsque Neu demande combien de ces personnes venaient de bataillons néo-nazis ou paramilitaires, du régiment Azov, ou de l’armée régulière et combien venaient des armées de la République Populaire de Donetsk (RPD) et de la République Populaire de Lougansk (RPL), la réponse laisse pantois : « Le gouvernement fédéral n’a pas d’informations à ce sujet  ».

Concernant le financement, la réponse vaut aussi son pesant d’or.

« Les frais de transport et de traitement de la première vague d’aide en 2014 ont été payés par le bureau des Affaires étrangères. Puis pour les vagues ultérieures d’aide au traitement des soldats ukrainiens, les frais de traitement et de transport ont été financées par la Section 14.  »

La « Section 14 » fait référence à une partie du budget allemand de 2017 qui concerne les «  obligations en lien avec l’appartenance à l’OTAN et à d'autres institutions internationales, ainsi que les mesures liées aux opérations internationales  ».

En clair, le gouvernement allemand, finance donc sur son budget le transport et le traitement de soldats ukrainiens dont elle ne sait strictement rien, y compris des néo-nazis et des criminels de guerre. Le tout au titre de son appartenance à l’OTAN, alors que l’Ukraine n’en est même pas membre !

RT Deutsch avait alors demandé au ministère fédéral de la Défense, lors d’une conférence de presse en juillet 2018, quels étaient les critères appliqués pour sélectionner les blessés ukrainiens.

Frank Fähnrich a alors répondu que les soldats blessés étaient choisis uniquement sur base médicale, la priorité étant accordée à ceux nécessitant un traitement urgent.

Le problème c’est qu’une vidéo postée par Deutsche Welle sur leur page Facebook montre clairement (vers 0’49) un des soldats sur un brancard, saluer un autre « camarade » par un superbe salut nazi…

Soldat ukrainien faisant un salut nazi

Un autre soldat, filmé par la chaîne ukrainienne TSN, porte quant à lui un t-shirt d’une marque populaire chez les néo-nazis et les ultranationalistes, arborant une référence claire à la division SS Wiking (sic).

Soldat ukrainien avec un t-shirt SS Wiking

Et pendant que les néo-nazis ukrainiens se font soigner en Allemagne aux frais du contribuable, cette générosité humanitaire ne s’étend pas aux civils du Donbass, comme l’a souligné Alexander Neu.

« Qu’est-ce qui motive cet effort, des raisons purement humanitaires ? Pourquoi le transport et l’hospitalisation sont-ils payés avec des fonds du ministère fédéral de la Défense depuis 2015 ?

Et puisque seuls les blessés ukrainiens venant de Kiev ont bénéficié ou bénéficient actuellement de manière évidente d’un traitement en Allemagne, le biais politique de ces mesures d'aide prétendument humanitaires devient évident concernant la sélection des personnes dans le besoin. Et que non seulement les soldats ukrainiens de l’armée régulière, mais aussi les membres des bataillons de volontaires nationalistes et fascistes associés à la mafia reçoivent des soins médicaux en Allemagne doit donc être considéré comme intentionnel de la part du ministère fédéral de la Défense sous le ministre von der Leyen, » a déclaré Alexander Neu.

Ce dernier a aussi souligné que même les civils qui ont été victimes des bombardements des centres-villes de Donetsk ou de Lougansk par les troupes ukrainiennes ne semblent pas être considérés comme dignes d'être traités en Allemagne. Du point de vue de Berlin, ils vivent «  probablement du mauvais côté du front  », a conclu Neu.

Il semble donc que Berlin préfère soigner les criminels de guerre et les soldats néo-nazis plutôt que leurs victimes innocentes. Voilà une conception fascinante de l’aide humanitaire à l’allemande...

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • aimable 9 août 2018 18:33
    sans savoir, vous êtes sur ?
    vous n’êtes pas sans savoir qu’en Allemagne il y a des nostalgiques , qui en voyant ces soldats Ukrainiens voient les soldats du 3ème Reich , les soigner ,est pour eux une chose naturelle .

    • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 2018 18:34

      @aimable
      Oh oui je le sais et pas qu’en Allemagne. Mais sans certitude absolue sur les motivations réelles de l’État allemand je dois composer avec l’hypothèse la moins négative.


    • Dron 9 août 2018 19:25

      @aimable
      Les seuls nostalgiques du 3ème Reich sont en ex RDA , et soigner des gens malades ou blessés est obligatoire en UE.


    • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 2018 19:26

      @Dron
      Si ces gens résident en UE. Ce qui n’est pas le cas ici. Et de nouveau, si cela a un but humanitaire, la moindre des choses serait de commencer par soigner les civils innocents, qui eux n’ont rien demandé à personne.


    • Jelena Jelena 9 août 2018 21:27

      @Christelle Néant : dron + cassini + sarcastelle + etc etc etc.... = 1
       
      C’est un vieux débile qui multiplie les pseudos afin d’exister.


    • Dron 9 août 2018 22:04

      @Jelena
      Comme Sherlock vous êtes championne vous, et qu’est ce qui vous permet de croire que je suis vieux , et non je ne suis pas sarcastelle.


    • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 2018 22:05

      @Jelena
      Y en a qui n’ont que ça à faire de leur vie ?


    • Dron 9 août 2018 22:12

      @Christelle Néant
      Ah parce que vous prenez pour argent content les délires de Jelena ??C’est le délit de sale gueule alors .


    • Jelena Jelena 9 août 2018 22:27

      @Christelle Néant : Ce n’est malheureusement pas un cas unique. Son confrère « shawford » faisait du monologue entre ses divers pseudos... C’est dire le niveau.


    • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 2018 22:42

      @Dron
      Non, mais ce ne serait pas la première fois que je croise dans les commentaires des 2e, 3e, 4e comptes de personnes ayant déjà un compte sur Avox. Souvent identifiables à leur style, leur rhétorique etc. Et j’avoue que j’ai du mal à comprendre comment des gens peuvent perdre leur temps à ça. Que vous soyez dans ce cas ou pas je n’en sais rien. Ma question suite à la réponse de Jelena était basée sur cette généralité, pas sur votre cas particulier.


    • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 2018 22:43

      @Jelena
      Lui je m’en souviens c’était du délire total. mais il n’est pas le seul, j’en connais d’autres dont je tairais le nom (l’écrire c’est les invoquer, un peu comme le fait de prononcer le nom de Beetlejuice trois fois).


    • V_Parlier V_Parlier 10 août 2018 16:03

      @Dron

      Je lis : « Comme Sherlock vous êtes championne vous »
      -> Comme par hasard les 3 vont débarquer immédiatement ce moment là... C’est quasiment un aveu smiley

    • JP94 10 août 2018 16:30

      @Dron

      Je suis en allé en RDA, dont la Constitution était antifasciste, pas celle de la RFA, qui est un nid de fascistes, aujourd’hui comme hier : la famille Quandt qui possède BMW est nazie : Magda Quandt a épousé Goebbels en secondes noces ... 

      Chaque jour à Berlin Est, un défilé à la mémoire des Antifascistes sur l’Unter den Linden.

      Peter Gingold, résistant allemand antifasciste communiste juif allemand, médaillé de la Résistance en France ( qui a aussi libéré l’Italie au sein des Brigades Garibaldi), a été déchu de sa nationalité allemande par la RFA n au moment même où celle-ci l’octroyait à 6 criminels de guerre nazis hollandais pour leur permettre d’échapper à un tribunal hollandais...

      Il existe un dictionnaire de 40 000 criminels de guerre très haut placés dans l’appareil d’Etat Ouest allemand. 

      Les fascistes sont à l’Ouest et aux commandes.

      Mais ils sont tellement puissants que les gens dépourvus d’esprit critique gobent les balivernes comme vous en proférez ...

      Ensuite, le réseau Gehlen, à l’Ouest, (SD = RG militaire) a conservé GEHLEN à sa tête jusqu’en 1966 ( retraite) - le même homme que sous Hitler, le spécialiste des Ostruppen et la FHO, très lié avec les Bandéristes. 
      La spécialité de l’Allemagne de l’Ouest, c’est la subversion à l’Est, spécialement en Ukraine. Le travail des bandéristes était piloté depuis l’Allemagne, et il l’est encore. 
      C’était la même chose avec les Oustachis croates... l’Allemagne a pris la relève de l’Autriche..

      L’accueil des ces nazis ne gêne pas l’Allemagne, tant que l’opinion publique ne le sait pas. c’est dans la poursuite même de sa politique. 

    • Dom66 Dom66 10 août 2018 16:51

      @JP94



      ++++ et re ++++
      Je signe avec vous, il fallait le dire Merci
       smiley

    • Dron 9 août 2018 22:33

      Non les Ukrainiens ne sont pas tous des nazis , et d’éssayer d’ avoir un dialogue avec vous relève de l’exploit , car vous avez le nez dans le guidon . Le seul choix possible avec vous est d’annoner vos elucubrations et oui j’ai d’autres choses à faire , donc adieu .


      • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 2018 22:47

        @Dron
        Ai-je dit que tous les Ukrainiens sont des nazis ? Relisez moi correctement ou réapprenez à lire avant de pondre de telles absurdités. C’est avec vous qu’essayer d’avoir un dialogue relève de l’exploit. Commencez par apprendre à comprendre ce que vous lisez avant de commenter. Ca vous évitera de raconter n’importe quoi.


      • Dom66 Dom66 9 août 2018 23:31

        @Dron

        Ils ne sont pas tous nazis, c’est un fait, mais pour le moment, ce sont eux qui sont en haut…


        Alors regardez...courage

        Regardez l’emblème de la 2ème Division SS Das Reich en 44

        https://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvm-2/

        allez courage regardez Images dur il faut etre connecté pour regarder..c’est dire

        https://www.youtube.com/watch?v=uid6k1wjPQg

        https://www.youtube.com/watch?v=0pN9u7zur2I

        https://www.youtube.com/watch?v=55LoMZeJlSQ&t=21s


      • roman_garev 10 août 2018 09:15

        @Dron
        « Non les Ukrainiens ne sont pas tous des nazis ».

        Tout comme les Allemands ne l’étaient pas tous dans les années 30 et 40... 

      • V_Parlier V_Parlier 10 août 2018 16:16

        @Dron

        Je lis : « Non les Ukrainiens ne sont pas tous des nazis , et d’éssayer d’ avoir un dialogue avec vous relève de l’exploit »
        -> C’est drôle, j’ai la même impression à votre égard quand je lis cette remarque complètement hors sujet ! Il est sûr que ça doit être un exploit quand vous parvenez à dialoguer intelligemment.

      • JP94 10 août 2018 16:38

        @Dron


        Les Ukrainiens n’étaient pas tous nazis, non, mais ceux qui ne l’étaient pas ont été massacrés par ceux qui l’étaient et collaboraient avec les nazis allemands.
        Et les fascistes ukrainiens sont tout aussi antisémites...

        Il y a une chose qu’oublient ces provocateurs c’est que lorsque Schwarzbart a assassiné Petlioura, le chef et l’idole des Ukrainiens fascistes, en 1926, en plein Paris, les crimes de ces nationalistes ukrainiens étaient tellement connus à Paris ( pogroms etc ) que le tribunal a établi un non-lieu, considérant que l’assassinat d’une ordure nationaliste ukrainienne criminelle ( les journaux de l’époque ont relaté leurs crimes ... qu’ils ont multipliés en 41) ne pouvait pas être condamné.

        Que l’Allemagne soigne et soutienne encore ces nazis fanatiques devrait nous interpeller sur la nature actuelle du pouvoir allemand et de l’UE. C’est un soutien à des nazis affichés.

      • Doume65 10 août 2018 21:49

        @JP94
        Merci pour cette info. Wikipedia en parle


      • cyborg 9 août 2018 23:31

        En France le contribuable paie des purification de sperme et inséminations artificiels (en moyenne 3 tentatives) sur une 3ième femme jeunette de 16 ans d’un vieux congolais sidaïque de 54 ans...
         
        25000€, puis on rapatrie les 3 femmes et 9 enfants, coût environ 5000€/mois... loi UE 2013 sur la légalité des mariages polygames étrangers
         
        libération 2004
        http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2008/02/le-blocnotes.html
         
        La cinquantaine bien tapée, Monsieur Cissé avait à l’époque laissé ses deux premières épouses et leurs 7 enfants au pays pour venir soigner son sida en France. Atteint du sida il avait donc obtenu un permis de séjour, et des soins gratuits. Il ramena un jour du pays une troisième épouse, une jeunette de 16 ans, qu’il installa dans un foyer Sonacotra. Ne pouvant être mère, elle eu l’assistance à la procréation de la riche sécu. Le père avait un titre provisoire ? Pas grave avec un enfant il sera régularisé. Le sida ? Pas grave il suffit que la riche sécu paye une purification du sperme (14k€)


        • Doume65 10 août 2018 22:11

          @cyborg
          Non seulement tu trolle, vu que ça n’a aucun rapport avec le sujet, mais ton info de 2008 est impossible à vérifier, vu qu’elle est tirée (avec moult transformations) d’un blog qui lui-même le tient soi-disant de Libération et qu’une recherche sur ce site ne donne aucun résultat.


        • eric 10 août 2018 01:38

          Je reconnais bien là l’inspiration de notre cousin Henry Dunant à la suite de la bataille de Solferino. on soigne tous les blessés sans se demander d’où ils viennent.

          Cela doit être facilité par le fait qu’à titre de réciprocité, l’UE a supprimé les visas pour les ressortissants ukrainiens.

          Quid des ukrainiens du Donbass and-co, là j’avoue ne pas être au courant.

          Bon, ce sont des ex soviétiques, j’imagine qu’ils soignent aussi tous les blessés tombés entre leurs mains sans leur demander leurs cartes d’affiliation à un parti ?

          D’un autre côté, l’auteur appartenant aux cercles de diffusion de la pensée officiel du pouvoir dans ces républiques, peut être qu’effectivement ils pousseraient l’inhumanité jusqu’à trier les blessés ?

          Ils revendiquent en effet pas mal l’héritage du socialisme internationaliste, notamment dans sa variante stalinienne. Leur propagande est du reste du même type. Tout adversaire est un fasciste, c’est à dire dans leur jargon, un socialiste nationaliste.

          C’est cela le drame dans ces conflits fratricides. Il n’y a pas de limites.


          • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 07:51

            @eric
            Bon, j’adore les accusations infondées basées sur la déformation systématique des propos. Nous soignons systématiquement les soldats ukrainiens blessés, qu’ils soient d’Aïdar, des FAU, ou même du régiment Azov, lorsqu’il arrive que nous en attrapions vivants lors d’attaques contre nos positions. Et cela depuis le début de la guerre comme l’attestent des vidéos prises suite à la victoire d’Illovaïsk, où le bataillon Aïdar a été décimé.
            Là on ne parle pas de soin dans l’urgence sur le champ de bataille. On parle d’expatriation en Allemagne pour soigner des hommes qui sont suffisamment en état pour faire des saluts nazis sur leur brancard. De nouveau ces gens là ne sont pas à l’article de la mort.
            Nous avons ici encore toutes les semaines, des civils grièvement blessés par des bombardements, des mines ou des pièges à grenades. Combien ont été envoyés en Allemagne aux frais du contribuable pour y être soigné ? Zéro. Alors qui fait de la discrimination aux soins dites moi ? Nous ou l’Allemagne, qui soigne ceux qui tirent, mais pas ceux qui se prennent leurs obus sur la tête.
            Alors arrêtez avec vos histoires de stalinisme et de propagande qui décrirait tout adversaire comme un fasciste. Allez lire mon autre article sur le remplacement en Ukraine du salut militaire classique par celui des collaborateurs des Nazis pendant la seconde guerre mondiale. Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Si pour vous ces gens là ne sont pas des néo-nazis, c’est que vous avez un problème de vision. Pas moi.


          • eric 10 août 2018 13:17

            @Christelle Néant

            Les Allemands font donc comme vous. Ils ne demandent pas aux blessés leur carte du parti.
            Compte tenu de ce qu’ils sont, je ne doute pas que des demandes de prise en charge seraient acceptées pour des ressortissant des républiques est ukrainiennes..
            Aujourd’hui nos pays prennent des malades de partout ; Ainsi, lors d’un de mes derniers passage à la frontière Abkhaze, l’officier garde de frontière est venu me remercier. Son gamin a été pris en charge et soigné ; Cela alors que la république n’est pas reconnu par les pays européens, est considérée comme en état de guerre et occupée.


          • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 13:37

            @eric

            Votre premier point encore une fois est faux, vous confondez donner les soins sur place et expatrier quelqu’un.
            "Compte tenu de ce qu’ils sont, je ne doute pas que des demandes de prise en charge seraient acceptées pour des ressortissant des républiques est ukrainiennes"
            Eh bien vous vous plantez du tout au tout. Et je le sais car nous avions fait une demande pour un petit garçon qui avait reçu un éclat d’obus en plein oeil, grâce à un bombardement de l’armée ukrainienne qui a tué aussi sa mère sur le coup. Ce garçon a subi deux opérations à Moscou, mais les meilleurs spécialistes là dessus sont en Allemagne. Autorisation refusée. L’Allemagne veut bien soigner ceux qui tirent les obus, pas ceux qui les reçoivent.
            Les civils en RPD et en RPL aimeraient bien pouvoir bénéficier de ce dont a bénéficier le gamin de ce garde frontière Abkhaze. Mais ce n’est pas le cas. Les seuls qui arrivent à se faire soigner en occident, comme Anna Tuv, l’ont fait grâce à des fonds privés importants et après de très nombreuses galères administratives. Personne ne leur a envoyé un avion spécial pour aller les chercher à Rostov.

          • V_Parlier V_Parlier 10 août 2018 16:21

            @Christelle Néant
            Vous faites preuve d’une infinie patience. Courage !


          • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 16:24

            @V_Parlier
            Oh non, là dessus j’ai encore beaucoup à apprendre des Russes en terme de patience....


          • JP94 10 août 2018 16:44

            @Christelle Néant

            Ecoutez, ce Suisse défend son beefsteack : la Suisse était était un pays très pauvre avant de servir de paradis fiscal (le premier , Uri) et de rendez-vous des collabos et des banquiers nazis pendant que l’Europe était à feu et à sang. Alors il essaie de justifier la collaboration avec les nazis, prévoyant sans doute une guerre prochaine et voulant se montrer coopératif avec ses amis nazis, sous le couvert d’une prétendue neutralité.

          • roman_garev 10 août 2018 09:13

            Rien d’étonnant ici. L’Allemagne sert d’arrière-pays à ses combattants héroïques, nazis ukrainiens. Tout comme l’Israël le sert aux coupe-gorges islamistes. Tout comme l’Occident en général le sert dans la guerre actuelle contre la Russie, étant lui-même trop lâche pour la mener directement et ouvertement et préférant faire tirer les marrons du feu la vermine de tous poils...


            • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 11:56

              @roman_garev
              Oui, c’est la même chose qu’avec les islamistes. D’ailleurs les Casques Blancs ont été accueillis à bras ouvert en Occident.


            • JP94 10 août 2018 16:48

              @Christelle Néant


              Disons, pas nos gouvernants, parce que tout de même, si on avait organisé pour eux un défilé vers l’Arc de triomphe , pas sûr que les Parisiens soient venus acclamer ces barbus islamistes déguisés en ambulanciers...

            • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 16:56

              @JP94
              Je ne pense pas non plus, quoi que la propagande tournant à plein régime en France....


            • jalin 10 août 2018 11:59

              Pour savoir si ils sont néonazis, il faut une enquête qui met du temps.


              Donc, vous faites comment si le type perd tout son sang et doit être opéré d’urgence, vous attendez la fin de l’enquête et le gus sera mort innocenté à titre posthume de toute affiliation au néo-nazisme ?

              • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 12:04

                @jalin

                Votre argument est débile pour rester polie.
                Comme je l’ai déjà dit plus haut, les soldats qui sont emmenés en Allemagne ne sont pas à l’article de la mort ça se voit avec l’épisode de celui qui fait un salut nazi. Le front du Donbass n’est pas en Allemagne que je sache, mais en Ukraine. C’est en Ukraine que ces gars reçoivent les premiers soins et une primo-hospitalisation. Pas en Allemagne !!! Ils sont emmenés en Allemagne pour recevoir des traitements qu’ils ne peuvent pas recevoir en Ukraine.
                Donc votre blabla est complètement à côté de la plaque. De plus c’est rapide d’obtenir le billet militaire du gars et voir à quelle unité il appartient. S’il appartient à Aïdar, Azov ou Pravyi Sektor vous savez quel est le bord politique du gars. Ca prend 5 minutes !
                Donc vraiment arrêtez de sortir de telles âneries.

              • jalin 10 août 2018 12:13

                @Christelle Néant
                Je vous signale que même les nazis ont bénéficié de soins médicaux des troupes alliées lors de la 2WW, puis ont été jugés et sanctionnés selon leurs actes.


                Etre néo-nazi peut être sanctionné, mais n’est pas en soi un crime.

              • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 12:22

                @jalin
                Ils ont été soignés sur place après la bataille. Pas emmenés au frais de la princesse aux USA pour y subir des opérations. De nouveau vous mélangez absolument tout.


              • V_Parlier V_Parlier 10 août 2018 16:23

                @Christelle Néant
                Je pense qu’ils font exprès d’être débiles à ce niveau...


              • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 16:25

                @V_Parlier
                J’aimerai bien, cela me rassurerait sur le niveau de l’humanité, mais je crois pas qu’ils simulent, je pense que c’est leur état naturel, c’est bien ça qui est effrayant


              • JP94 10 août 2018 17:01

                @jalin

                Vous oubliez qu’il s’agit de combattants de forces paramilitaires, arborant des insignes fascistes, et massacrant des civils, donc coupables de crimes de guerre...

                Une enquête pour savoir si un type en uniforme , blessé au combat, et faisant le salut nazi est un soldat nazi ? 
                Vous me rappeler cette vidéo de la BBC où un de ces gars dit combattre le totalitarisme, ne pas être du nazi, que c’est de la médisance, tandis que le cameraman de la BBC tourne l’objectif dans la pièce remplie de symboles nazis, puis passe derrière le gars et montre sa tête couverte d’un casque à croix-gammée (plus le trident sur les épaules) ... Il est vrai qu’il ne l’arborait pas de face... l’enquête est vite fait....

                Mais nos médias ont l’interdiction de dénoncer la collusion de nos gouvernants avec les nazis et la islamistes...
                Face aux politiques menées, le pouvoir économique a besoin des nazis et des islamistes ...mais il a aussi besoin d’endormir la population...
                La différence est qu’on n’est plus en 1938 et que nos gouvernants ne sont pas face à un Hitler surarmé qu’ils ont contribué à mettre le trône , mais aux côtés de gens qu’ils arment et soignent, alors que près de 10 millions d’Ukrainiens ont dû fuir leur pays à cause des fascistes en place..le pays se vide - à l’Ouest !!! 

              • JP94 10 août 2018 17:06

                @JP94
                Précisons que ces chiffres m’ont été donnés par un responsable politique ukrainien de l’Ouest ( Ivano-Frankivsk) ukrainien, qui a dû fuir, sa vie et celle de sa famille étant menacées par les fascistes... les fascistes ne font pas que vider le pays de ceux qui résistent, mais de tous ceux qui veulent vivre, tout simplement. 

                Mais l’UE et les Etats-unis, dans cette guerre, ont là une pièce maîtresse et seraient prêts à faire crever la moitié des Ukrainiens ( pas que du Donbass) pour arriver à leurs fins stratégiques. 

              • jalin 10 août 2018 12:10

                « Ils sont emmenés en Allemagne pour recevoir des traitements qu’ils ne peuvent pas recevoir en Ukraine. »


                Vous voyez bien que vous racontez n’importe quoi et total débilos, puisque vous reconnaissez qu’ils ne peuvent recevoir ces soins complémentaires qu’en Allemagne.

                Par ailleurs, c’est le moyen de les soumettre à une cour internationale au cas où ils seraient passibles de sanctions relevant de ce type de cour, donc c’est votre blabla qui est grotesque...

                • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 12:20

                  @jalin
                  Ces traitements ne sont pas forcément d’une urgence vitale. Ce peut être des opérations orthopédiques. De une.
                  De deux, au nom de quoi l’Allemagne (ou d’autres pays) serait-elle tenue de soigner tout soldat étranger ne résidant même pas sur son sol, pour des blessures issues de la commission de crimes de guerre contre des civils ? Parce que c’est ça que fait l’armée ukrainienne ici : tirer sur des civils parce qu’ils ont refusé le résultat du coup d’État de 2014 à Kiev. La France doit-elle faire venir tous les djihadistes blessés de Syrie (état Islamique, ex front Al-Nosra, et autres coupeurs de tête etc) pour les soigner à vos frais à ce tarif là ? Et laisser les civils Syriens innocents qui ont subi les bombardements de ces gens là se demmerder pour se faire soigner en Syrie ?
                  Parce que de trois, si cela avait une visée humanitaire, pourquoi les civils du Donbass, qui eux n’ont pas choisi de faire la guerre et la subissent de plein fouet en sont exclus ?
                  De quatre votre histoire de cour internationale, le jour où l’Allemagne traitera les criminels de guerre ukrainiens pour ce qu’ils sont c’est pas demain la veille que ça arrivera.... Déjà que Berlin est pas foutu de faire pression sur Kiev pour qu’ils respectent les accords de Minsk et qu’ils arrêtent de tirer sur les civils de manière délibérée....
                  Donc oui c’est bien votre blabla qui est débile et grotesque. Vous avez lu en diagonale, commenté sans comprendre ce que vous lisiez et ça donne de la kacha....


                • eric 10 août 2018 13:21

                  @Christelle Néant
                  Ouai, la bonne vieille responsabilité collective des fachos. « Ils sont coupables, même si à titre individuel, et faute de les connaître, on ne sait pas ce qu’ils ont fait, bien ou mal, et si ils avaient le choix ». Ils sont ukrainiens, donc fachiste et génocidaire.
                  C’est dommage. Vous êtes sur place, vous pourriez informer de façon objective sur une situation que les gens en France connaissent mal. vous en restez à de l’agit-prop stalinienne de base ; cela étatn avez vous vraiment le choix... quand on travail sur un média officiel...


                • jalin 10 août 2018 13:24

                  @Christelle Néant
                  « Ces traitements ne sont pas forcément d’une urgence vitale. Ce peut être des opérations orthopédiques.  »


                  Vous êtes médecin pour oser affirmer ça ?

                  «  pour des blessures issues de la commission de crimes de guerre contre des civils »

                  Vous êtes juge ? Vous avez mené une information judiciaire pour affirmer ça ?

                  Vos arguments sont complètement cons, pour tout le reste, la Syrie est surtout victime des bombardements d’Assad et de Poutine à coups de bombes barils, 500 000 morts et des millions de réfugiés-déplacés. Vous êtes une petite fascistoïde sans cervelle, et vous le savez.

                • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 13:44

                  @eric

                  Vous savez il y a une chose que le procès de Nuremberg a permis. C’est de casser cet argument du « je n’avais pas le choix c’était les ordres ». Des soldats ukrainiens qui désertent il y en a, plein même. Ce qui prouve que le choix ils l’ont. Ceux qui restent et tirent délibérément sur des civils sont donc coupables de crimes de guerre. C’est pas compliqué.
                  Je relate les fais, de manière factuelle. Cela n’a rien d’une propagande stalinienne ou je ne sais quelle connerie. Je bosse de manière totalement libre, média officiel ou pas. Personne ne relit mes articles. Personne ne me dit quoi écrire ou pas. Ce que je filme, ce que je vois je le publie. Point. Si vous ne supportez pas la réalité, parce que ca vous fait mal à un endroit sensible de votre anatomie de vous dire que vos impôts servent à financer l’Ukraine pour qu’elle puisse continuer sa guerre civile et exterminer ceux qui s’opposent à sa politique, ce n’est pas mon problème. Le déni de réalité il est chez vous, pas chez moi.
                  Comparez avec monsieur P. Gogo, journaliste français qui a écrit sur le Donbass pour les organes de propagande français, prétendument démocratiques, et qui l’an passé dans une interview audio a admis que 90% de son travail n’avait pas pu être publié. 90% !!!! L’an dernier toujours, un jeune photographe est venu ici pour Le Figaro, il a voulu publier la vérité, ils l’ont viré purement et simplement ! Revenez me parler de propagande stalinienne quand les médias français seront redevenus des médias et pas une pâle copie de la Pravda soviétique.

                • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 13:49

                  @jalin
                  Et vous vous êtes médecin pour affirmer que ces hommes sont à l’agonie ? Non. Donc votre argumentaire ne tient toujours pas la route.
                  Pas besoin d’être juge pour savoir ce que ces soldats font : ils tirent sur leurs ex-compatriotes parce qu’ils ont refusé d’accepter le coup d’état de 2014. Je suis sur place et bien mieux placée que vous pour savoir ce qu’ils font ici. L’armée ukrainienne ne combat pas une armée russe imaginaire, mais les habitants du Donbass. Ca s’appelle une guerre civile. Il y a des informations judiciaires en cours chez nous et côté russe. La CEDH traîne des pieds et refuse de faire son travail malgré les tonnes de preuves.
                  Concernant la Syrie, vous êtes complètement à côté de la plaque là aussi. Allez regarder les vidéos de Pierre le Corf et d’autres qui sont allés sur place, y compris Alep après sa libération. Ca va vous faire un choc. Vous attribuez à la Russie et à Assad les morts et les réfugiés dus aux djihadistes. Grandiose. Le petit fasciste sans cervelle c’est vous. allez vous informer correctement au lieu d’écouter BFM WC.


                • jalin 10 août 2018 13:50

                  @Christelle Néant
                  « Je bosse de manière totalement libre, média officiel ou pas. Personne ne relit mes articles. »


                  On aimerait bien savoir qui paye pour vos articles truffés de sornettes propagandistes pro-Poutinienne. Ou alors, vous vivez de vos rentes placées sur les marchés boursiers ou immobiliers ?

                • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 13:57

                  @jalin
                  Des gens pour qui la vérité en terme d’information est importante. Merci de dévoiler votre visage de troll pro-OTAN.


                • jalin 10 août 2018 14:01

                  @Christelle Néant
                  Qui vous paye ? Moi, je vis de mon boulot, pas des subsides de l’OTAN ou de la Russie.


                • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 14:22

                  @jalin
                  Vous ne savez pas lire ? Je vous ai répondu plus haut. je ne reçois aucun subside de la Russie. Me payent ceux pour qui la vérité est importante.


                • jalin 10 août 2018 14:48

                  @Christelle Néant

                  Ca c’est vous qui le dites, donnez nous le nom de ceux qui vous payent pour que l’on puisse vérifier vos fadaises du type « ceux pour qui la vérité est importante », et qu’on vérifie par nous même si la vérité est si importante qu’ils le proclament.

                • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 14:51

                  @jalin
                  Ahahahahahahahahah nan mais sérieux vous croyez que je vais vous transmettre là sur internet de quoi traquer et harceler les gens qui me soutiennent ? Non mais vraiment vous êtes des quiches à l’OTAN and co pour croire que je vais vous filer cette information comme ça. En plus c’est interdit par la CNIL. Allez ciao monsieur le troll merci d’avoir montré votre vrai visage. Je n’ai pas besoin de voir votre fiche de salaire pour savoir ce que vous êtes.


                • JP94 10 août 2018 17:10

                  @jalin


                  Mince alors, en plus vous n’êtes pas payé ! mais arrêtez de débiter la propagande macronienne, alors... à vous lire, on ne pouvait que penser qu’on vous payait au niveau d’assujettissement de votre pensée et au nombre de mots. 

                • Dom66 Dom66 11 août 2018 19:27

                  @eric

                  Des commentaires qui gonflent un max, Laissez Christelle Néant faire sont travail, et comme tout journalistes elle informe de ce qui se passe dans la région où elle est. (Merci à elle)

                  C’est quoi « êtres sur place et informer de façon objective « ??? vous voudriez quel raconte quoi ?

                  Les infos qu’elle nous donne sont recoupées exact par d’autres medias..effectivement ce n’est pas les nôtres ni BFMVC ou ce fameux C Dans L’air.

                  Oui du coté Kiev il ne sont pas tous fachos mais ayez le courage de regarder

                  Le travail des Nazis

                  https://www.youtube.com/watch?v=_aI-uTCStoU

                  https://www.youtube.com/watch?v=0pN9u7zur2I

                  https://www.youtube.com/watch?v=55LoMZeJlSQ&t=21s

                  Si vous voulez des preuves par A+B sur ce coup d’état en Ukraine allez demandez.


                • jalin 10 août 2018 13:59

                  « Et vous vous êtes médecin pour affirmer que ces hommes sont à l’agonie ?  »


                  Moi je n’affirme rien, c’est vous qui affirmez, seul un médecin sur place peut faire la prescription. Vous êtes lamentable de stupidité...

                  «  Vous attribuez à la Russie et à Assad les morts et les réfugiés dus aux djihadistes.  »

                  Ce n’est pas moi, mais toutes les informations disponibles. Les djihadistes n’ont pas les moyens de faire 500 000 morts et tous les autres dégâts, car pas d’artillerie lourde, pas d’armée de l’air, pas de missiles longue portée...

                  Vous n’y connaissez rien, le régime Assad, père et fils, ont depuis longtemps pratiqué la torture contre leurs opposants, et soutenu des groupes terroristes en tous genres :

                   « Il est, en effet, pour le moins délicat de présenter Bachar El Assad comme un rempart inflexible contre le radicalisme religieux, lui qui finance le Hezbollah, cette aimable amicale de militants altermondialistes un peu exaltés mais bien sympathiques, et qui, entre 2003 et 2006, a apporté une aide désintéressée aux jihadistes d’Al Qaïda désireux d’affronter les légions impériales en Irak. Un homme bon, on vous dit, seulement attaché au bonheur de son prochain et détaché des querelles partisanes ou des revendications communautaires. »


                  • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 14:11

                    @jalin
                    "Donc, vous faites comment si le type perd tout son sang et doit être opéré d’urgence, vous attendez la fin de l’enquête et le gus sera mort innocenté à titre posthume de toute affiliation au néo-nazisme ?« => C’est bien de vous cette phrase que je sache. Donc celui qui a sorti cet argument d’hommes à l’agonie c’est bien vous. Celui qui est lamentable de stupidité c’est vous.
                    Concernant la Syrie, si vous vous informez sur Le Monde et ses blogs, effectivement ceci explique beaucoup de bêtises.
                     »Les djihadistes n’ont pas les moyens de faire 500 000 morts et tous les autres dégâts, car pas d’artillerie lourde, pas d’armée de l’air, pas de missiles longue portée..."
                    Rassurez vous avec des mortiers, des lance-roquettes, des missiles antichars, des obus de fortune constitués de bonbonnes de gaz remplies de merdes, et des snipers vous pouvez déjà faire beaucoup de morts en pas mal d’années, puisque la guerre de Syrie ne date pas d’hier. De plus les lance-roquettes Grad trouvés dans les stocks d’armes de certains groupes djihadistes rentrent bien dans la catégorie artillerie lourde.
                    https://fr.sputniknews.com/international/201805211036462056-syrie-radicaux-armes-otan/
                    https://fr.sputniknews.com/international/201804201036042117-syrie-dumeir-armee-jaych-missiles-usa/
                    Vous n’y connaissez rien en guerre. Qu’Assad ne soit pas un ange, je suis la première à le dire, mais cela ne justifie pas de raconter des sornettes sur les pertes en Syrie en lui collant sur le dos ce qui est avant tout la responsabilité d’autres.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 10 août 2018 14:25

                    @Christelle Néant. Voir « Jalin » de plus près : 

                    https://www.agoravox.fr/commentaire5274918
                     Militant sioniste qui vous traite de « antisémite » à tout propos, et surtout hors de propos.


                  • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 14:27

                    @JC_Lavau
                    Encore un beau specimen quoi.


                  • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 10 août 2018 15:32

                    @Christelle Néant


                    C’est toujours instructif de vous lire. Merci de nous faire profiter de vos vues !

                    Par contre j’aimerais si possible avoir plus d’informations. En effet si l’évacuation sanitaire des blessés ukrainien « pro Kiev » se conçoit relativement facilement vers l’Allemagne par le train ou l’avion, je m’interroge sur la façon dont elle se ferait côté Dombass et Lougansk.
                    Les aéroports de Donetsk, Lougansk et Mariopol sont donc opérationnels ? Ou faut-il les faire transiter par la Russie ? Ou encore peut-on les évacuer par des sas à travers la ligne de front (sas déterminé par des accords) et ils se font soigner en Occident (pour faire simple) ?
                    D’ailleurs comment ces blessés sont soignés (sur place vers des hopitaux en service ou évacuation systématique vers la Russie) ?
                    Ce volet m’intéresse beaucoup.
                    Merci pour votre réponse.



                    • Christelle Néant Christelle Néant 10 août 2018 15:46

                      @Michael Gulaputih
                      Bonjour Michael,
                      Au vu du fait que Kiev considère les gens du Donbass comme des terroristes les faire passer par la ligne de front serait trop dangereux, aucune garantie d’un pays occidental ne valant grand chose en ce domaine. Mais les faire passer par la Russie et donc par l’aéroport de Rostov serait tout a fait faisable, c’est d’ailleurs comme ça que de nombreux civils dont beaucoup d’enfants ont été envoyés à Moscou pour y être soignés.
                      Leur sécurité en occident pourrait être garantie par un accord Russie-Pays d’accueil avec supervision et accompagnement de la part de l’ambassade russe sur place.
                      Nous avons des hôpitaux fonctionnels ici, ils marchent bien, mais pas mal de médecins, surtout des chirurgiens dans des spécialités de haute précision (genre chirurgie cardiaque des enfants) sont partis quand la guerre a commencé et ne sont pas revenus. D’où la nécessité pour certains cas graves ou nécessitant des opérations très difficiles d’envoyer les patients en Russie quand cela est possible financièrement.
                      Tout ce qui est urgences, chirurgie ambulatoire, orthopédique etc fonctionne très bien, on ne paye que les médicaments, attelles, le reste, consultation, radio, hospitalisation, etc, est gratuit. J’ai moi même eu l’occasion de tester les urgences orthopédiques, j’ai été prise en charge très vite, radio moins de 15 min après mon arrivée, diagnostic en moins de 30 min, la pharmacie étant sur place le médecin m’a même accompagnée pour acheter l’attelle dont j’avais besoin et l’a posée.
                      J’ai une amie qui a dû se faire opérer de l’appendicite de toute urgence (encore quelques heures et elle y passait), ils l’ont opérée de suite, elle a passé quelques jours à l’hôpital et n’a payé que les médicaments. Elle s’est très bien remise et n’a gardé aucune séquelle.


                    • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 11 août 2018 18:42

                      @Christelle Néant


                      Merci pour votre réponse rapide et complète.

                    • Jelena Jelena 10 août 2018 18:25

                      @JP94 : Suite à la lecture de vos commentaires, je poste à mon tour ce commentaire pour confirmer que l’Allemagne, ça reste l’Allemagne.
                       
                      En 1991, quand Mitterrand refusa de faire la guerre en Yougoslavie, on pouvait lire dans la presse allemande ET autrichienne que la France « faisait preuve de lâcheté ». On y lisait également que « l’union franco-serbe fut la cause de la première guerre mondiale ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès