• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’appel de Zelensky au Donbass et le projet d’internement des (...)

L’appel de Zelensky au Donbass et le projet d’internement des citoyens russes en Ukraine sont dignes des nazis

L’appel vidéo de Volodymyr Zelensky à destination des habitants du Donbass et le projet de loi visant à interner les citoyens russes en Ukraine dans des camps, continuent de susciter de nombreux commentaires, tant à Kiev qu’en Russie, où on n’hésite pas à comparer ces méthodes avec celles des nazis. Et pour certains comme Alexeï Jouravko, ancien député de la Rada, la transformation de l’Ukraine en État nazi mènera à la destruction et à l’effondrement du pays.

JPEG

Medvedtchouk compare le projet d’interner les citoyens russes dans des camps à la terreur nazie

Viktor Medvedtchouk, député ukrainien de la « Plateforme d’Opposition – Pour la Vie » a ainsi écrit sur le site de son parti que « Zelensky et son entourage sont sur une voie que seuls les nazis ont suivie et veulent maintenir leur pouvoir par le biais des camps de concentration  ».

Pour lui, «  ce projet de loi est une nouvelle manifestation de la politique de terreur et de violation des droits constitutionnels et inaliénables des personnes vivant sur le territoire de l’Ukraine, dont la culpabilité n’a pas été prouvée et ne peut exister que dans l’imagination de Zelensky et de son entourage  ».

Medvedtchouk a aussi rappelé que la détention et l’envoi en camp, sans procès, des citoyens concernés, sera gérée par le SBU (services secrets ukrainiens), dont les prisons secrètes et l’usage systématique de la torture ont été pointés du doigt par Amnesty International, Human Rights Watch et d’autres organisations de défense des droits de l’homme (et dont l’existence a été prouvée par le témoignage l’an passé de Vassily Prozorov, un ancien agent du SBU).

Pour lui « il est évident que dès le premier jour, cette menace sera utilisée pour commettre des actes de corruption, et plus probablement – pour de banals pillages, des raids et des extorsions pures et simples  », et de plus «  la création de ces « camps de la mort », qui ne font pas partie des structures pénitentiaires ou d’enquête existantes dont le fonctionnement est régi par la législation actuelle, peut délier les mains pour les représailles criminelles les plus brutales contre les personnes indésirables ».

En clair, ce sera la porte ouverte à toutes les dérives criminelles, autorisées et couvertes par les autorités ukrainiennes, tant que ces dérives sont commises par des gens en uniforme, que ce soit la police, le SBU, ou la Garde Nationale ! C’est-à-dire la même chose que dans l’Allemagne nazie.

Medvedtchouk a aussi rappelé que les autorités ukrainiennes ont déjà porté atteinte aux droits des citoyens ukrainiens à plusieurs reprises, «  en limitant leur droit à la libre utilisation de leur langue maternelle et en les privant des droits électoraux et des garanties sociales garantis par la Constitution ».

« Étant devenues enragées grâce à la permissivité, les autorités se préparent aujourd’hui à franchir la dernière ligne et à recourir de manière sélective à la violence contre les civils indésirables vivant sur le territoire de l’Ukraine  », a-t-il écrit.

Pour Medvedtchouk les autorités ukrainiennes semblent vouloir répéter le chemin qui a été suivi par les nazis, quitte à franchir la ligne rouge.

« Le peuple ukrainien garde la mémoire des méthodes des nazis, et il y a une ligne de non-droit qu’il ne permettra jamais de franchir. Et l’envoi de civils dans des « camps de concentration » va bien au-delà de cette ligne. Les Ukrainiens comprennent bien que derrière ce projet de loi, il n’y a pas la volonté de protéger l’Ukraine, mais le désir de déployer la terreur afin de préserver à tout prix le pouvoir qui se dérobe,  » a conclu le député.

L’appel de Zelensky aux habitants du Donbass est de la propagande digne des nazis

Le député russe Rouslan Balbek a quant à lui commenté l’appel vidéo lancé par Volodymyr Zelensky aux habitants du Donbass, dans lequel il prétend que l’Ukraine leur est grande ouverte, comme étant de la propagande comme celle que les nazis diffusaient au début de la guerre contre l’URSS.

«  Compte tenu du fait que Zelensky n’a même pas levé le petit doigt pour mettre en œuvre les accords de Minsk, que les autorités ukrainiennes ont signés à une époque, on peut dire sans risque que l’appel actuel du président ukrainien est comme la propagande allemande en 1941. À l’époque, on nous a fait une offre du genre « Russes rendez vous, de la nourriture chaude, un lit chaud et notre hospitalité vous attendent », et puis les prisonniers étaient envoyés soit dans un camp de concentration, soit au crématorium,  » a déclaré Balbek.

Le député russe a aussi rappelé que l’usage de tels mensonges pour attirer les habitants du Donbass dans un piège avait été publiquement recommandé dès 2014 par un officiel ukrainien.

«  Nous nous souvenons tous comment en 2014, un haut fonctionnaire ukrainien a déclaré qu’il fallait promettre aux habitants du Donbass n’importe quoi, et qu’on les égorgerait et les pendrait plus tard », a ajouté Balbek.

La nazification de l’Ukraine mène le pays à l’auto-destruction

L’ancien député ukrainien, Alexeï Jouravko, a souligné pour sa part que non seulement le projet de loi visant à interner les citoyens russes montre que le pays est dirigé par des personnes dont l’idéologie n’a rien à envier aux nazis (y compris Zelensky), mais qu’en plus cette nazification est dangereuse pour l’Ukraine elle-même, et mène le pays à la ruine.

« Medvedtchouk a absolument raison, car il y a de vrais nazis à la tête de l’Ukraine. Après l’élection de Zelensky, rien n’a changé. Les élections locales en Ukraine ont montré que le pays est divisé. Et ces projets de loi du gouvernement ukrainien montrent que le fascisme est florissant au sein de l’État. Plus les autorités ukrainiennes encourageront de telles choses, plus les citoyens ukrainiens seront radicalisés  », a-t-il déclaré.

Jouravko a ajouté qu’en la transformant en un État nazi, les autorités de Kiev mènent l’Ukraine à la ruine et à la perdition. En outre, les pays occidentaux ferment les yeux sur le fascisme rampant en Ukraine et contribuent ainsi à sa propagation, a-t-il déclaré.

« Je ne vois rien de bon pour l’Ukraine dans ces projets de loi. Et l’Ukraine elle-même se dirige vers l’enfer. Aujourd’hui, le pays est confronté à des problèmes de grande ampleur qui le dévorent de l’intérieur, tandis que les autorités de Kiev continuent leur sale boulot. En tant qu’homme politique expérimenté, je peux dire que les autorités de Kiev conduisent l’Ukraine à l’autodestruction et à la mort. C’est triste, bien sûr, mais ils détruisent leur propre peuple par leurs actions, en cédant à leurs partenaires étrangers. L’Occident reste silencieux sur le fait que l’Ukraine continue sur la voie de l’Allemagne nazie », a-t-il résumé.

Au lieu de soutenir stupidement les appels de Zelensky à ouvrir en grand les points de passage de la ligne de front, au risque de provoquer une crise sanitaire grave dans les deux républiques populaires du Donbass, la France et l’Allemagne feraient mieux de se pencher sérieusement sur le fait que l’Ukraine suit la même voie, et utilise la même propagande et les mêmes méthodes que les nazis. Le tout avec leur argent, leur soutien et leur silence complice.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Septime Sévère 18 novembre 10:27

    Vous comptez annoncer toutes les semaines la fin prochaine de l’état indépendant Ukraine ? 


    • JC_Lavau JC_Lavau 18 novembre 11:07

      @Septime Sévère. La fin de l’indépendance, c’était il y a longtemps déjà. 2014, il me semble. György Soros et Victoria Nuland s’y sont activement employés.


    • Guy19550 Guy19550 18 novembre 11:56

      @JC_Lavau
      Vous oubiez le bidet ambulant (Biden et futur super con des US)


    • Christelle Néant Christelle Néant 18 novembre 14:22

      @Septime Sévère
      L’Ukraine, état indépendant ? MDR non sérieux, vous pouvez me la refaire sans trembler des genoux celle-là ? Vous avez loupé mes articles avec les conversations téléphoniques entre Porochenko et Biden qui montrent qui dirigeait réellement l’Ukraine ? L’Ukraine n’est pas un État indépendant, c’est une colonie américaine qui fait ce que lui dit l’Oncle Sam....


    • Septime Sévère 18 novembre 17:27

      @Christelle Néant
      .
      c’est une colonie américaine
      .
      En ce cas voilà en plus du nazisme un second motif pour la rattacher à la mère-patrie. 


    • Christelle Néant Christelle Néant 18 novembre 19:50

      @Septime Sévère
      Non non la Russie ne récupèrera pas le boulet qu’est l’Ukraine. Les dettes et les nazis, ça sera à l’Occident de s’en occuper. Ils ont voulu, soutenu et financé ce bordel, eh bien payez maintenant.


    • Septime Sévère 19 novembre 12:40

      @Christelle Néant
      .
      Il est très difficile de croire que la Russie ne souhaite pas récupérer un vaste pays qui lui appartenait depuis des siècles et qui aujourd’hui a des allures de coin enfoncé dans son territoire. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 13:14

      @Septime Sévère. Je t’encourage à aller exposer tes vastes plans à la ménagère de plus de septante ans, qui vend sur le marché les légumes de son jardin.


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 novembre 16:17

      @Septime Sévère
      Il est très difficile de le croire quand on a un QI à deux chiffres. Poutine n’est pas dans ce cas de figure et il comprend très bien que tous ces ex-pays de l’URSS étaient des boulets qui se nourrissaient au sein de la Russie. Allez voir les vidéos de Xavier Moreau sur la chaîne de Stratpol il explique tout ça très bien.
      L’Ukraine, surtout post-Maïdan est un tonneau des Danaïdes, un trou noir à pognon ! La Russie n’a aucun intérêt à récupérer un territoire aussi désindustrialisé, endetté et rempli de néo-nazis. Non merci.
      Poutine n’a aucun intérêt à agrandir le territoire qui est déjà immense. Car cela se ferait au détriment de la population russe qui devrait payer pour refaire les infrastructures, rembourser les dettes et remettre le pays d’aplomb. Il suffit de voir ce que ça a coûté pour la Crimée et extrapolez ça maintenant à toute l’Ukraine. Non c’est un boulet financier que la Russie ne peut pas se permettre.
      Poutine est assez intelligent pour comprendre que l’impérialisme ne mène qu’à la ruine. Il vaut mieux pour la Russie entretenir de bonnes relations, entre autre commerciales avec ses voisins que les annexer. C’est plus rentable.


    • Septime Sévère 19 novembre 20:09

      @Christelle Néant
      .
      Si cela vous fait plaisir de mesurer les QI par correspondance !
      .
      Je souhaite aux Ukrainiens de faire partie du pays qu’ils veulent, et si je ne voudrais à aucun prix d’un Poutine français, je ne trouve pas habile non plus de provoquer en étendant indéfiniment l’OTAN vers l’est. 
      Quant à penser que la Russie ne voudrait pas de l’Ukraine parce c’est trop cher, je n’y crois pas une seconde. Quelle mesquinerie ! La RFA a repris sans se poser de questions le boulet de la RDA, et la France en retrouvant l’Alsace-Moselle ne s’est pas demandé si ça n’allait pas être frayeux de maintenir le meilleur système social instauré par l’Allemagne ainsi que le salaire du clergé. 


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 novembre 21:08

      @Septime Sévère
      L’Ukraine est bien au delà des histoires de RDA et d’Alsace-Lorraine. C’est un état en faillite non déclarée, désindustrialisé, et rempli de russophobes et de néo-nazis. Donc non, récupérer l’Ukraine par la force serait contre productif. Occuper un pays ça coûte cher, très cher. Et encore plus quand le pays en question est déjà en ruines !
      Et si vous souhaitez réellement aux Ukrainiens de faire partie du pays qu’ils veulent, alors vous soutenez la volonté des habitants du Donbass de faire partie de la Russie puisque c’est leur volonté ?
      Quant à la mesure de QI par correspondance, il me suffit de lire les « arguments » de quelqu’un pour l’évaluer de manière assez juste.


    • Septime Sévère 19 novembre 22:52

      @Christelle Néant
      .
      Quant à la mesure de QI par correspondance, il me suffit de lire les « arguments »...
      .
      L’Armée française m’a dit :
       Vous avez plus de 130 ; 20/20 aux tests généraux de 3 jours, c’est les cinq centiles supérieurs, c’est plus de 130.
       Mais encore ? 
       Je ne sais pas. Au-dessus on ne mesure plus !
      Je n’avais pas une opinion éblouissante de l’armée, mais là j’ai dû reconnaître leur compétence. Ils m’ont rendu patriote, pour le coup. 
      .
      Alors Guy19550 sera bientôt prix Nobel ? 


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 novembre 22:55

      @Septime Sévère
      Je suis encore très au-dessus de votre score « minimal », et avec de vrais tests de QI, pas des tests généraux de l’armée qui n’ont rien à voir... C’est ptet moi le futur prix Nobel, qui sait... smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 novembre 23:01

      @Septime Sévère

      perso c’était avec la gendarmerie : 180 sur autoroute...et encore j’avais un peu coupé le moteur de la 750 ...


    • Guy19550 Guy19550 18 novembre 13:29

      J’ai trouvé des volontaires pour les camps ukrainiens et cela peut passer si on peut convaincre l’Ukraine qu’il ya un marché à prendre : https://www.investing.com/news/coronavirus/thousands-protest-in-berlin-against-merkels-coronavirus-plans-2350690


      • titi 18 novembre 19:41

        @L’auteur

        «  sont sur une voie que seuls les nazis ont suivie »

        Non, non.

        Y’a pas que les nazis qui l’ont suivie.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9portation_des_peuples_en_URSS


        • Christelle Néant Christelle Néant 18 novembre 19:49

          @titi
          Allez l’écrire à Medvetchouk, vu que la citation est de lui.


        • JP94 18 novembre 21:30

          En attendant, Zelenski a un allié de petit poids en la personne de Macron, qui propose carrément d’encercler la Russie et la Turquie...

          Enfin tant qu’il est à 2500 km, il aboie pour son maître Biden...qui lui a donné un su-sucre pour avoir osé une telle bravade qui a sans doute impressionné les Russes.


          • JP94 18 novembre 21:32

            Hier une émission sur France Culture, par Vincent Lamotte et quelques invités sur -mesure : Lamotte haranguait les auditeurs pour que « nous allions profiter de la faiblesse russe actuelle dans le Caucase pour créer et développer avec l’Arménie une coopération commerciale diplomatique et même militaire » afin d’entraver « la capacité de nuisance de la Russien encore réelle »... sans rire et il l’a répété plusieurs fois !


            • JP94 18 novembre 21:33

              moi, je lui propose d’aller lui-même encercler les Turcs qui menacent l’Arménie, afin de prouver ses bons sentiments...Autre affirmation : « la Russie n’est pour rien dans les Accords de Paix, elle a été très faible. c’est l’Azerbaïdjan qui a décidé seul de faire la paix. »

              M. Lamotte semble aussi ignorer la guerre en Ukraine. peut-être serait-il intéressé pour encercler le Donbass ? Biden lui offrira un tee-shirt dédicacé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité