• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’armée ukrainienne augmente brutalement ses bombardements contre la (...)

L’armée ukrainienne augmente brutalement ses bombardements contre la RPD

Alors que du 17 au 18 janvier 2019, l’armée ukrainienne avait violé 10 fois le cessez-le-feu et tiré 154 munitions d’un calibre supérieur à 12,7 mm contre le territoire de la République Populaire de Donetsk (RPD), depuis ce matin elle a déjà violé 20 fois le cessez-le-feu, et tiré 516 munitions, dont des obus de char d’assaut.

JPEG

Depuis la mise en place de la trêve du Nouvel An, les bombardements augmentent de manière lente mais constante de semaine en semaine.

Mais depuis ce matin, l’armée ukrainienne se déchaîne, et à 19 h, nous en sommes déjà à 20 violations du cessez-le-feu par l’armée ukrainienne et 516 munitions de plus de 12,7 mm tirées, soit plus du double des 24 heures précédentes. Les tirs visent plusieurs localités de la ligne de front, allant d’Ozerianovka (en périphérie de Gorlovka au nord) à Sakhanka (dans le sud de la RPD), en passant par la périphérie de Donetsk.

Autre fait inquiétant, le nombre de munitions d’un calibre interdit par les accords de Minsk a lui aussi grimpé en flèche, avec 29 obus de mortier de 120 mm, 7 obus de mortier de 82 mm, et surtout 25 obus de chars d’assaut (obus de 125 mm) tirés contre les positions situées près de Leninskoye, dans le sud de la RPD.

Carte des tirs de char d'asaut sur Leninskoye

Carte : Military maps

Pour l’instant ces tirs n’ont, semble-t-il, fait aucune victime, ni destructions d’habitations civiles. Mais cette augmentation brutale du nombre de violations du cessez-le-feu et du calibre des armes utilisées par l’armée ukrainienne a de quoi inquiéter à plus d’un titre.

Face à cette aggravation de la situation, les autorités de la RPD ont décidé de mener de nouveaux exercices militaires, afin de renforcer les capacités de défense de la République face à ces attaques répétées.

Cette aggravation brutale est d’autant plus inquiétante qu’elle a lieu juste après une nouvelle réunion des groupes de contact à Minsk, qui a de nouveau montré l’échec flagrant du volet politique des accords signés en 2015 et des négociations avec la partie ukrainienne.

Cette dernière à tout fait pour saboter les discussions, et a fait pour la énième fois des promesses jamais tenues depuis des années, sur le processus de paiement des retraites, ou la mise en place de mesures additionnelles pour le respect du cessez-le-feu.

Alors que les élections présidentielles ukrainiennes approchent, il est inquiétant de voir que la situation militaire sur le front du Donbass s’aggrave de nouveau, sur fond de tensions religieuses croissantes en Ukraine.

Au lieu de sortir toujours les mêmes salades sur la nécessité de respecter les accords de Minsk, et d’accuser la Russie de tout et de n’importe quoi, la France et l’Allemagne, feraient bien de se souvenir qu’ils sont garants de ces mêmes accords et faire pression sur Kiev pour que son armée cesse de bombarder les Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk et que ses représentants travaillent de manière professionnelle et efficace à la table des négociations.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 18 janvier 19:58

    En 14-18 on disait que l’artillerie était la reine des batailles. En absence de bataille ce serait plutôt la reine des cons.

    Ils démontrent quoi les ukrainiens ?

    Qu’ils ne tiennent pas leurs engagements, ca on le sait.

    Qu’ils ont une artillerie déplorable coté précision.

    Entre les incendies de dépôts de munitions et le gâchis de munitions, s’ils veulent avancer ils balanceront des cailloux comme support d’artillerie.

    Plus haut j’ai employé le mot con, d’un point de vue stratégique ce n’est pas surfait.

    Des roquets, ça aboient fort et beaucoup mais détallent au premier mouvement.

    Je comprends que coté RPD c’est pénible mais un tel niveau de stupidité chez l’ennemie ça met un peu de baume au coeur.

    Cela dit il ne faut jamais sous estimer l’ennemi, en 3 mois après avoir remplacer certains chefs, on peut transformer des roquets.


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 janvier 10:45

      @sls0. Baume au coeur ? Pas sûr, si l’on raisonne à trente ans.
      Endommagements psychiques à long terme dans la population de la partie occupée du Donbass : témoins des agissements criminels par l’armée d’occupation, et globalement impuissants. Certains agissent en transmettant l’information d’importance militaire à leurs frères d’en face, mais les autres, les passifs ?


    • Guy19550 Guy19550 18 janvier 20:39

      Je n’ai encore rien recherché pour ce jour, ils n’en parlent pas sur Tass. Mais il y a d’autres infos. De plus en plus, les violations de cessez-le-feu sont reportées sur Tass, bien plus qu’avant et pour ce jour, je n’ai pas souvenir d’en avoir lu.

      Ce que j’ai trouvé, c’est ceci :

      Quelques faits ont été reportés avant mais ici on en donne un petit bilan :
      Human Rights Watch criticizes crackdown on freedom in Ukraine
      http://tass.com/world/1040595

      PACE :
      C’est fini en principe, on peut toujours relancer les débats, mais je ne pense pas que cela se fera :
      PACE head regrets Russia’s decision to skip 2019 Winter Session
      http://tass.com/politics/1040592

      Y a des cons partout, mais surtout en Ukraine :
      Russia believes Kiev’s involvement in formats on Kerch Strait impossible
      http://tass.com/world/1040675
      Je rappelle que c’est lié au traité de l’amitié entre russes et ukrainiens, traité qui sera officiellement annulé bientôt. Je rappelle également que les russes ne vont certainement pas régler ce problème spécifique en laissant le reste en attente.
      Je cite un passage très explicite pour la proposition :
      «  »German Chancellor Angela Merkel asked Russian President Vladimir Putin to allow German and French specialists to come to the Kerch Strait area to see how the passage through it is carried out, and Putin agreed," he said. "One month has passed, but no one has arrived yet. However, today Mr. Maas handed over to me a proposal that ‘packs’ the trip in a certain document that needs to be coordinated with Ukraine. We believe if the idea is to reduce to the whole situation to a political procedure, with Ukraine making decisions in it, we run the risk of finding ourselves in a situation similar to the one with the Normandy format.« . »
      C’est suivi d’un second lien :
      Russia to assess German initiatives concerning Kerch Strait
      http://tass.com/world/1040682


      • Guy19550 Guy19550 18 janvier 20:43

        Inutile de préciser que la proposition franco-allemande, met bien en évidence que leurs soucis ne sont pas les bombardements dans les républiques, car ces bombardements sont nettement plus anciens que le problème de Kertch.


        • Durand Durand 22 janvier 10:53

          .

          Le miel ukronazi n’a pas d’odeur...

          Premier producteur européen et premier exportateur vers l’UE, le miel du Reich permet de substantiels bénéfices aux grossistes conditionneurs Français et Allemands avec des prix parfois inférieurs à 2 euros le kilo, transport compris...

          L’ensemble des opérateurs commerciaux ainsi que les organismes techniques français comme l’ITSAP finissent de couler l’apiculture traditionnelle française.

          Notre Ambassade à Kiev n’est pas en reste puisqu’elle participe activement à cette nouvelle Collaboration (voir conclusion de l’article ci-dessous)...

          http://itsap.asso.fr/pages_thematiques/quelles-ressources-alimentaires-pour-les-abeilles/litsap-participe-a-mission-lapiculture-ukraine/

          .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès