• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’armée ukrainienne bombarde les zones résidentielles de (...)

L’armée ukrainienne bombarde les zones résidentielles de Dokouchayevsk et Gorlovka, deux civils blessés et plus de 30 habitations touchées

Alors que l’année se termine, l’armée ukrainienne continue d’intensifier ses bombardements sur les zones résidentielles et les infrastructures civiles des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL).

Photo : Sarmat Gorlovka

Ainsi, lors des 39 violations du cessez-le-feu commises ces dernières 24 h par l’armée ukrainienne, cette dernière a tiré sur le territoire de la RPD plus du double du nombre de munitions tirées la veille (1 539 contre 712 le jour d’avant), dont une bonne partie ont touché des habitations civiles.

Ainsi, hier, 12 décembre 2017, les Forces Armées Ukrainienne (FAU) ont bombardé en plein jour, avec des véhicules de combat d’infanterie et d’autres armes, le village de Dokouchayevsk, endommageant au moins 29 habitations et blessant deux civils.

Presque toutes les maisons touchées sont localisées dans deux zones situées au Nord du village, loin du front, excluant ainsi toute excuse d’erreur de tir :

Carte des bombardements sur Dokouchayevsk

L’une des maisons, situées dans la rue Rabotchnaya, a été traversée de part en part par une munition de BPM (véhicule de combat d’infanterie). Le projectile a traversé un premier mur, la chambre à coucher, puis une porte, et s’est fiché dans le mur d’en face, juste à côté du canapé où la femme qui vit là, s’assoit et dort fréquemment.

Heureusement, hier lors du bombardement, elle ne se trouvait pas sur ce divan, ce qui l’a sauvée. Nous avons pu filmer la munition qui a traversé la maison, intacte.

Munition de BMP

Munition de BMP

Le chemin suivi par la munition à travers la maison depuis la façade Ouest-Sud-Ouest de la maison, indique clairement qu’elle a été tirée depuis les positions de l’armée ukrainienne situées à l’Ouest de Dokouchayevsk.

Les civils interrogés nous ont déclaré que les observateurs de l’OSCE n’étaient pas venus enregistrer les dégâts de ce bombardement. Avec une trentaine de maisons endommagées et des preuves évidentes de l’origine des bombardements, on se demande ce qu’il leur faut de plus pour venir constater les faits ?

Regarder le reportage vidéo de Dokouchayevsk :

Il faut croire que tous les observateurs disponibles étaient mobilisés à Gorlovka, l’autre ville lourdement touchée durant les dernières 24 h.

La nuit dernière, l’armée ukrainienne a en effet tiré à l’artillerie lourde sur le centre-ville de Gorlovka. Non pas sur la périphérie proche du front. Mais dans une zone proche du centre de la ville, à plusieurs kilomètres de la ligne de contact, touchant plusieurs habitations et un jardin pour enfants.

Bombardements ayant frappé Gorlovka

Il faut rappeler que de tels tirs délibérés sur des zones civiles sont des crimes de guerres, interdits par les conventions internationales dont l’Ukraine est signataire !

Voir le reportage vidéo de Gorlovka :

Et la RPD n’est pas la seule à subir un tel acharnement de la part de l’armée ukrainienne, puisque cette dernière a aussi tiré à l’artillerie lourde (152 mm) sur Pervomaïsk et Stakhanov en RPL, faisant là aussi deux blessés parmi les civils, et endommageant plus de 11 habitations.

Comme on pouvait le craindre, il semble que l’armée ukrainienne veut offrir un Nouvel An sous les bombes à la population civile du Donbass.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 14 décembre 2017 09:07

    @Cristelle Néant

    Bonjour

    Alors que l’année se termine, l’armée ukrainienne continue d’intensifier ses bombardements sur les zones résidentielles et les infrastructures civiles des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL).

    Je n’ai pas eu de réponse à ma question sur ton article avant celui ci houba houba !

    Il existe ou pas une mesure toi qui est sur place de trouver une solution plus adéquate pour tenter de modérer les extrêmes ? Je vais Twitté cet article et le passer sur face book, ainsi je pourrais peut-être avec ton accord en faire une compilation, bonne journée.

    Bien à toi


    • Christelle Néant Christelle Néant 14 décembre 2017 11:17

      @Le Panda
      Bonjour,
      Je viens tout juste d’y répondre, par contre j’ai vu qu’un de vos commentaires a disparu avant que je puisse le voir sous cet article je crois.
      Actuellement il est impossible de modérer les radicaux ukrainiens. Les autorités ukrainiennes n’en ont pas le pouvoir.
      Tu peux reprendre l’article pour une compilation tant que la source est citée.
      Cordialement


    • VivreenRussie VivreenRussie 16 décembre 2017 13:43

      Un article après la publication du rapport de l"ONU

      Rapport de l’ONU sur les exactions en Ukraine : âmes sensibles s’abstenir

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès