• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’armée ukrainienne continue son jeu de massacre dans le Donbass - (...)

L’armée ukrainienne continue son jeu de massacre dans le Donbass - Lance-roquettes multiples et missiles BUK sont de la partie

Depuis plusieurs jours maintenant, l'escalade du conflit dans le Donbass se poursuit sans discontinuer. Attaques et bombardements de terreur se succèdent pour essayer de percer les lignes de défense de la République Populaire de Donetsk (RPD) et de briser moralement la population civile.

Durant les dernières 24 h, l'armée ukrainienne a tiré à 3 016 reprises sur le territoire de la RPD, dont 490 fois avec des lances-roquettes multiples, et 939 fois avec de l'artillerie lourde (122 mm et 152 mm). Tirs auxquels il faut ajouter les tirs de mortiers, de chars d'assaut, de lance-roquettes, de lance-grenades, et même de systèmes de missiles anti-aériens.

Afin de cacher ses crimes, l'armée ukrainienne a même tiré à coup de missile BUK sur un drone de l'OSCE qui se trouvait au dessus de Makeyevka. Les débris du missile sont tombés sur le territoire de l'hôpital N°5 de Makeyevka, où une femme avait trouvé la mort le 30 janvier.

Ces bombardements ont détruit ou endommagé 51 bâtiments, y compris un jardin pour enfants à Makeyevka, et un gazoduc. Les bombardements ont aussi touché l'alimentation électrique de la station d'épuration de Donetsk, privant la capitale, Yasinovataya et Avdeyevka d'eau courante. À l'heure où j'écris ces lignes l'eau n'est toujours pas rétablie. Le parallèle avec ce qui a eu lieu à Damas il y a quelques semaines à peine (où les groupes terroristes ont privé la capitale syrienne d'eau potable), rappelle que ce genre de méthode est typique des marionnettes américaines.

Alors qu'Alexander Hug de l'OSCE et des membres du Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du cessez-le-feu (CCCC) se rendaient sur place pour mettre en place un nouveau cessez-le-feu, le convoi a été pris sous des tirs de l'armée ukrainienne, certains tombant à 50 mètres à peine des représentants, qui ont dû se mettre à l'abri.

Il semble que de s'être retrouvé lui-même sous les tirs de l'armée ukrainienne a décidé M. Hug à faire son travail et à exiger la cessation des hostilités via le Twitter officiel de l'OSCE.

Le CCCC coordonne actuellement ce cessez-le-feu autour de la station d'épuration afin que les travaux de réparation puissent avoir lieux. La première phase de ces derniers a été accomplie, mais la deuxième devra attendre demain avant de tenter de redémarrer la station.

Ces bombardements ont fait deux victimes parmi les civils dont une femme, tuée ce matin par un obus de 152 mm qui a frappé directement l'abri de jardin où elle se trouvait, ne lui laissant aucune chance de survie. La direction du tir ne laisse aucun doute sur l'origine des tirs : la zone industrielle d'Avdeyevka.

Un des tirs de ce matin, a même touché une ambulance, blessant trois des occupants du véhicules. Tous ont été admis en urgence à l'hôpital. Au total cinq civils ont été blessés à divers degrés de gravité lors des bombardements des dernières 24 h.

Les tirs nourris sur la zone de Yasinovataya ont aussi obligé les autorités de la RPD à couper totalement l'entrée sur l'autoroute menant à Gorlovka depuis Yasinovataya, afin d'éviter qu'il n'y ait encore plus de victimes civiles innnocentes.

L'armée ukrainienne a tiré de nouveau ce matin sur la banlieue Nord de Donetsk et sur Spartak à coup d'artillerie lourde et de lance-roquettes multiples Grad, comme nous avons pu le constater sur place :

Les unités de Secteur Droit ont une lourde part de responsabilité dans l'escalade actuelle de la situation. Y compris dans les six attaques des dernières 24 h, dont deux près de Kominternovo et quatre près d'Avdeyevka.

Des attaques qui se poursuivent malgré les 93 morts et les centaines de blessés (les rapports officiels ukrainiens font état de 300 blessés) des dernières 24 h au sein de l'armée ukrainienne. Pour faire de la place pour les soldats, les civils sont évacués des hôpitaux d'Avdeyevka, Konstantinovka, et Selidovo.

Afin de dissimuler les pertes, les morts et les blessés sont évacués dans des voitures civiles des mouvements de volontaires, et il y a de bonnes chances que les morts soient discrètement enterrés comme « déchets de chirurgie », comme cela a été découvert par Liveleak, et déclarés déserteurs pour ne pas avoir à indemniser les familles.

Malgré ces attaques, les lignes de défense de la République Populaire de Donetsk tiennent bon, alors qu'une réunion des groupes de contacts à Minsk est en cours, sans grand espoir néanmoins d'arriver à changer la donne.

Dans le cadre de l'escalade qui se poursuit, l'annonce par les services de renseignement de la RPD, que deux systèmes de missiles Tochka-U se trouvent à Kramatorsk et que les autorités ukrainiennes envisagent de tirer six de ces missiles sur le territoire de la RPD a de quoi faire froid dans le dos. Si l'armée ukrainienne utilise ces missiles, ce sera le carnage assuré.

Et alors que le vice-ministre ukrainien de la Défense a reconnu que l'armée ukrainienne était à l'offensive, à part la Russie qui craint que Kiev n'utilise l'escalade qu'elle a elle-même créée pour enterrer définitivement les accords de Minsk, les deux autres garants de ces accords gardent un silence coupable sur ce qui se joue ici.

En attendant, alors que j'écris ces lignes, des bombardements lourds frappent la zone de l'aéroport et Yasinovataya et se font entendre de manière continue depuis plusieurs heures jusque dans le centre de Donetsk.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Layly Victor Layly Victor 2 février 10:59

    Félicitations pour votre courage et votre persévérance.
    Malheureusement, il me semble que les obamiens et merkelliens montrent leur intention de continuer le massacre, sans compter les British qui ne sont jamais les derniers pour foutre la merde et les Polonais que leur haine de la Russie rend aveugles. Il en va pour eux de leur domination sur le monde. Il y a du « prix Nobel de la paix » dans l’air. Je ne parle pas des Français, car ils se sont réduits eux mêmes au rang de roquets merkelliens qui aboient.

    La seule chance de trouver une issue rapide à ce conflit et le retour vers la paix est que Trump et Poutine s’entendent rapidement pour mettre fin aux agissements de tous ces reptiles.

    Le reich bruxello-allemand donne quand même des signes de faiblesse. La Roumanie était jusque là une colonie docile du reich, exploitée et taillée en pièces à loisir, comme ils rêvent de le faire pour l’Ukraine. Mais voilà qu’un gros mécontentement populaire est en train de se manifester.
    Les Hongrois aussi se veulent « insoumis ».
    La bête blessée n’en sera que plus agressive.

    • Hecetuye howahkan howahkan 2 février 11:29

      @Layly Victor

      Salut, assez d’accord sur cela, juste un point, la bête blessée est agressive oui si elle le peut ce qui semble être le cas, mais la mort est toujours un phénomène soudain..

       smiley



      • anna anna 2 février 15:28

        @roman_garev
        « La neutralité » de l’OSCE est flagrante ! 

        Leurs voitures sont positionnés justes a coté des chars ukrainiens qui tirent sur des civils, mais ne le voient pas. 
        Sur cette vidéo, a Avdeevka, a partir de 0’30, on voit une observatrice OSCE avec son gilet pare-balle papotant avec un militaires ukrainien a coté des chars :
        https://www.youtube.com/watch?time_continue=41&v=ExHQL-Afuqw
        En revanche « les tirs » des séparatistes sont soigneusement « observés » et scrupuleusement notés dans leurs rapports...
        Tous les habitants de Donbass sont au courant de cette connivence de l’OSCE avec OTAN



      • Christelle Néant Christelle Néant 2 février 16:09

        @roman_garev
        Eh oui la partialité de l’OSCE que nous dénonçons depuis plus d’un an est désormais visible comme le nez au milieu de la figure. Mais à part çà ce n’est pas vrai quand c’est nous (ceux qui défendent le Donbass) qui le disons...


      • JP94 2 février 16:26

        @anna
        la vidéo de nuit est très impressionnante, comme l’est la censure en Occident sur la réalité de la situation subie dans le Donbass.

        Cette guerre est totalement occultée ici.
        Par contre la propagande mensongère, en paroles ou en images bidon, au besoin, va bon train. 

        Aucun journaliste n’est autorisé(e), à supposer qu’il ou elle le veuille, à simplement diffuser de telles images.

        La collusion entre l’OFCE et les putschistes de Kiev a beau être une évidence, en tout cas au Donbass, et évidemment pour ses acteurs, la plupart des Occidentaux ignorent même qu’il y a un conflit au Donbass...et ne vont pas chercher plus loin.
        Le seul moyen de pecer ce mur de la censure et du silence est :
        1) informer comme vous le faites sur la base de faits.
         2) relayer de la part de ceux qui sont informés mais il faudrait passer à une autre dimension pour que ça porte. 

      • Durand Durand 3 février 03:04

        @roman_garev

             
               Bon cliché ! 

            Innocente balançoire...






      • JP94 2 février 16:50

        Sinon, on voit clairement une dimension de classe dans ce conflit : la DNR n’est pas seulement une résistance locale à un coup d’Etat, elle est aussi une réponse sociale à une agression fasciste, dont antipopulaire.

        Et la collusion entre l’UE, l’OSCE, et le pouvoir de Kiev avec son armée bombardant sa propre pollution est une collusion de classe face au mouvement réellement populaire qui s’est organisé au Donbass. 
        Ce n’est pas un partage du gâteau entre des clans rivaux, où des arrangements seraient possibles.

        C’est la nature-même du pouvoir dans le Donbass qui fait que Kiev ne peut accepter son existence, et pour l’OSCE c’est pareil. Comme l’OSCE ne peut pas reconnaître la vraie nature des choses, elle fait mine d’observer sans prendre partie. 
        Lorsque cette femme papotte avec le tankiste, elle lui reconnaît une légitimité en oubliant que c’est tout de même le coup d’Etat du Maïdan qui a mené à cette situation. 
        Elle pourrait tout aussi bien, si l’on était quelques années plus tôt, s’installer à proximité des tanks de Pinochet en septembre 1973 et noter ce que font les militants politiques face ces tanks.. et finalement se satisfaire de la paix de revenue puisque la résistance populaire au Chili ne disposait pas des moyens du Donbass pour se défendre.

        l’OSCE,finalement, permet la poursuite de cette guerre par Kiev. Et c’est peut-être son rôle.
        On a instauré une sorte d’agence civile de légitimation des guerres. Ils sont tout blancs, « neutres ».
        Ils observent sans intervenir. 
        Puis à la fin, froidement, oublient simplement qu’ils étaient du côté d’une armée commandée par des putschistes et tirant sur des civils.

        Mais les soit-disant déserteurs, leur famille saura tôt ou tard s’ils sont devenus des cadavres...Seulement déloger le fascisme de l’intérieur, c’est difficile. 
        Pour vaincre le fascisme en Allemagne, il a fallu que celui-ci attaque l’URSS et qu’elle contre-attaque.
        En Espagne, Franco est resté 40 ans sans l’Europe ne bouge un cil.
        En Italie, c’est la résistance , mais tout de même après 22 ans de pouvoir asciste, qui s’est débarrassée de Mussolini... 
        et là les fachos reviennent..or, .c’est avant qu’il faut lutter, car après c’est plus dur.

        • JMBerniolles 2 février 18:25
          C’est terrible et déprimant parce que nous sommes là au cœur de la véritable Europe.

          J’ai lu malgré tout que l’interprétation qui prévaut, y compris dans nos médias asservis, est que le régime de Kiev recherche un soutien et veut forcer la main à Trump.

          Et il semble que l’Allemagne soit un peu lasse de cela, sans doute tout simplement parce qu’elle ne veut pas payer.


          • kssard kssard 2 février 22:57

            Tout cela est révoltant.
            J’ai honte de la France et de cette Europe arrimée à l’OTAN qui est une organisation criminelle soutenant les neo-nazis Pravi Sector et autres Svoboda.

            Mrs Trump et Poutine faites quelque chose car le silence de l’Europe sur ce massacre est insupportable.


            • jaja jaja 2 février 23:08

              @kssard : Trump vous a entendu :

              « Nations unies (Etats-Unis) (AFP) - L’ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley a condamné jeudi les « actions agressives » de la Russie en Ukraine, lors de ses premières déclarations publiques au Conseil de sécurité.

              "Nous voulons améliorer nos relations avec la Russie. Toutefois, la situation terrible dans l’est de l’Ukraine demande une claire et ferme condamnation des actions de la Russie", a déclaré Mme Haley. »

              De plus trump s’apprêterait à imposer de nouvelles sanctions à l’Iran...

              https://fr.news.yahoo.com/trump-lance-un-avertissement-%C3%A0-liran-apr%C3%A8s-le-125956303.html

              Sans oublier son soutien réaffirmé à l’Arabie saoudite dans sa répression ignoble de la rébellion yéménite !

              Les fachos n’ont pas fini de se mordre les doigts d’avoir soutenu ce néocon présenté, sans rire, pendant la campagne électorale comme anti-système smiley


            • V_Parlier V_Parlier 2 février 23:44

              @jaja
              Nuance : Avec Clinton tout cela était certain, et avec Trump on ne savait pas.

              Maintenant il semble que l’on sait : Trump est un « démocrate » lui aussi...
              C’est à se demander pourquoi tous ses clintoniens débiles crient dans les rues des Etats-Unis : Il est déjà en phase avec eux. Juste une histoire de « Muslim Ban » à régler entre eux et c’est bon.


            • microf 3 février 00:37

              C´est très triste ce qui se passe dans le Donbass, mais Donbassiens, tenez bon, ne vous en faites, pas car comme on dit, les Russes tardent á se mettre en selle, mais après, ils chevauchent très vite, l´exemple de la Syrie est lá pour le prouver, le temps de l´Ukraine viendra bientôt.


              • anna anna 3 février 06:40

                Une vidéo - Donetsk a été attaqué hier par « Tochka-U » (missile balistique) :


                Âmes sensibles et moins de 21 ans s’abstenir...

                *A rappeler que utiliser « Tochka-U » sur une ville civile est un CRIME CONTRE L’HUMANITÉ !
                Silence absolut aux médias occidentaux !


                • anna anna 3 février 08:08

                  OSCE dans toute sa splendeur !


                  Dès que l’armée ukrainienne commence a tirer sur les civils de Donesk, la fameuse OSCE se sauve en toute vitesse !


                  Bah oui, quoi ! 
                  L’ OSCE n’est pas là pour subir les bombardements de Kiev, son allié de l’OTAN ! 
                  C’est réservé aux habitants de Donetsk de subir les bombardements de Kiev, et pour qu’on puisse après d’en accuser Poutine... 



                    • kitty-cat kitty-cat 3 février 09:07

                      Cela fait mal au cœur de voir ce que ce passe à l’est d’Ukraine.... Et avec l’accord de l’UE, plus particulièrement de Mme Merkel. 

                      La population civile souffre depuis 3 ans ! OSCE est une organisation criminelle tout comme les casques blans en Syrie.
                      A quand le jugement pour les crimes de guerre pour PotRoshenko, Merkel, Killary Hlinton, Obama et les autres ?!


                      • anna anna 3 février 13:10

                        Donetsk, après une nuit folle des bombardements de la junte de Kiev, le matin, on regarde les dégâts :


                        • biquet biquet 3 février 20:03

                          3016 en 24 heures. Le munitions ne sont gratuites, d’où vient l’argent alors qu’il n’y a plus un sou en Ukraine ?


                          • Christelle Néant Christelle Néant 3 février 20:04

                            @biquet
                            Ben des USA, de l’UE, du FMI, de la Suisse. Donc au final des contribuables, donc vous....


                          • JMBerniolles 3 février 21:21
                            Les réalités de la véritable politique internationale de Trump et de son administration, sont en train d’apparaitre d’une manière brutale.

                            Les iraniens ont l’habitude d’être diabolisés et menacés d’une action militaire par les USA.
                            Le soutien de Trump et de son équipe à la criminelle guerre du Yémen est encore plus marqué puisque que Flynn vient d’intégrer un navire saoudien touché par les Houthis dans « notre » flotte et vient d’en attribuer la responsabilité à l’Iran. Trump vient d’autoriser une action militaire commando au Yémen qui s’est soldée par un fiasco, mais aussi des morts civiles.

                            Le soutien au régime sioniste d’Israël est encore plus servile et agressif. Nous avons aussi une nouvelle mouture des zones « humanitaires » en Syrie.

                            Par besoin de diviser le camp Chinois, Russes, iraniens, il y a quelques avances vers la Russie qui n’est pas dupe.

                            Une action militaire contre l’Iran est de plus en plus vraisemblable.
                            J’avais cru comprendre que l’on considérait Flynn comme quelqu’un d’intelligent de de très au fait des réalités du terrain au Moyen Orient. 

                            Le rapport de forces militaires a changé. Les possibilités de répliques de l’Iran à une agression américaine [une pluie de missiles sur des sites de défense et stratégiques] ont évoluées. Ils n’est pas sûr que les portes avions américains et leurs navires soient maintenant hors de portée des iraniens.

                            D’autant que ceux-ci seront aidés par les russes. Les sites pétroliers de l’Arabie saoudite seraient visés... Les bases américaines au Moyen Orient ne sont plus hors de portée.

                            Donc cette action inconsidérée pourrait conduire à une escalade dangereuse pour l’humanité même.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès