• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’armée ukrainienne intensifie ses bombardements contre la RPD et (...)

L’armée ukrainienne intensifie ses bombardements contre la RPD et tire sur une ambulance - Bilan : trois morts et un blessé

Durant les dernières 24 h, l’armée ukrainienne a intensifié ses bombardements contre les civils de la République Populaire de Donetsk (RPD), et a de nouveau violé toutes les conventions internationales en tirant sur une ambulance militaire qui partait porter secours à un civil sur la ligne de front.

JPEG

Lors des six violations du cessez-le-feu par l’armée ukrainienne lors des dernières 24 h, cette dernière a tiré 114 munitions, principalement contre les zones résidentielles de Golmovski, de la mine Gagarine (Gorlovka), de Staromikaïlovka, et de Naberejnoye. Au total, ces tirs ont endommagé 12 habitations situées dans ces localités et blessé un civil à Naberejnoye.

Un homme de 43 ans, résidant à Naberejnoye a reçu une balle à la hanche gauche. Évacué par les soldats de la RPD qui défendent la zone, il a été emmené à l’hôpital de Telmanovo pour y être soigné.

Un peu plus tard, dans la nuit, un autre habitant du même village appelle une ambulance, car il se sent mal et a des douleurs dans la zone du cœur. Vu l’heure tardive, et la proximité de la ligne de front, aucune ambulance civile ne peut se rendre sur place. Trop dangereux.

La mission est confiée à une équipe médicale de l’armée de la RPD. Un véhicule Oural clairement marqué comme étant une ambulance part alors avec un chauffeur et deux femmes membres du personnel médical pour porter secours au civil.

L’ambulance arrive vers le village avec ses gyrophares et ses phares allumés, afin de s’identifier clairement comme étant une ambulance et pas un véhicule militaire. Une mesure qui ne suffira pas à arrêter les soldats de la 93e brigade des Forces Armées Ukrainiennes (FAU).

Ces derniers tirent alors au missile antichar filoguidé sur l’ambulance, et tuent sur le coup le chauffeur et les deux membres du personnel médical qui se trouvaient à bord.

Pour rappel, ceci est un crime de guerre, et une violation complète de la convention de Genève, que l’Ukraine a pourtant signée. Cette convention interdit formellement de tirer sur les ambulances quelles soient civiles ou militaires !

Devant cette nouvelle atrocité, l’armée de la RPD a appelé les organisations internationales à se pencher sur les crimes de guerre de l’armée ukrainienne et la communauté internationale à revoir sa politique à l’égard du pays terroriste qu’est devenu l’Ukraine.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • shuvom 9 août 00:13

    Bonjour,


    Mon commentaire bienveillant et éclairé, parfaitement compatible avec la loi et les règles d’utilisation du site, a été supprimé.****** !

    ++

    • Christelle Néant Christelle Néant 9 août 09:24

      @shuvom
      Il l’a été tellement vite que je n’ai même pas reçu la notification par email.... smiley


    • Guy19550 13 août 21:49

      Bonjour Christelle,


      C’est effectivement une atrocité, ce dont sont capable certains bataillons composés de nationalistes.
      J’ai essayé en d’en savoir plus un peu plus tard via les rapports de l’OSCE mais je n’ai encore rien trouvé. J’ai par contre trouvé que du côté de la frontière avec la Russie, il y a une certaine activité et je ne pense pas pu’il soit question d’un convoi humanitaire. Je ne vais pas me prononcer plus pour le moment pour essayer de comprendre, mais il peut exister des motifs (non valables de toute façon) pour agir ainsi. 

      Arrivé à ce stade de la haine, il ne fait aucun doute à mes yeux que toute implémentation des accords de Minsk est totalement impossible. Je ne vois pas les républiques se mettre au niveau de vie de Kiev non plus, les salaires et le coût de la vie sont devenus trop différents. Y a aussi l’Otan que les républiques n’accepteront jamais et idem pour la dette de guerre contractée par les ukrainiens.
      Par contre, la Russie peut encore reconnaître les républiques et ce serait plus facile si elles fusionnaient. 

      Guy

      • Christelle Néant Christelle Néant 13 août 22:04

        @Guy19550

        Ce n’est pas la première fois qu’ils tirent sur une ambulance. Y compris ambulance civile. Il n’y a rien qui peut excuser cela. L’armée ukrainienne est en train d’intensifier ces bombardements, et cela n’augure rien de bon.
        Je pense aussi que les accords de Minsk ne pourront jamais être mis en œuvre pour des raisons évidentes que vous avez soulignées.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès