• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’armée ukrainienne tente de percer les lignes de défense de la RPL (...)

L’armée ukrainienne tente de percer les lignes de défense de la RPL en pleine réunion des groupes de contact à Minsk

Alors que les bombardements s'intensifient de plus en plus sur les Républiques Populaires de Donetsk et Lougansk (RPD et RPL) depuis plusieurs semaines, l'armée ukrainienne a décidé de tenter une nouvelle offensive en RPL en pleine réunion des groupes de contact à Minsk.

En RPD, les dernières 48 h ont été marquées par 71 violations du cessez-le-feu de lundi à mardi (au cours desquelles l'armée ukrainienne a tiré 935 obus d’artillerie, de mortier et de chars d'assaut) et 60 violations d'hier à aujourd'hui (au cours desquelles l'armée ukrainienne a tiré 334 obus d'artillerie, de mortier et de char d'assaut), au dessus des moyennes des dernières semaines.

Ces bombardements lourds ont fait sept victimes parmi les civils en RPD dans la nuit de lundi à mardi, et ont endommagé 11 habitations lors des bombardements de Kroutaya Balka, de la périphérie de Yassinovataya, et de celle de Donetsk. Ceux des dernières 24 h ont fait un mort parmi les soldats de la RPD et ont endommagé trois maisons et un gazoduc.

Et alors que la situation en RPL est habituellement plus calme (avec « seulement » 11 violations du cessez-le-feu de la part de l'armée ukrainienne entre hier et aujourd’hui), ce sont les lignes de défense de la milice populaire de la RPL que l'armée ukrainienne a tenté de percer aujourd'hui, juste avant le début d'une réunion des groupes de contacts à Minsk.

C'est malheureusement devenu une habitude, à la veille des réunions des groupes de contacts à Minsk, d'assister à une recrudescence des bombardements effectués par l'armée ukrainienne afin de faire pression sur les groupes de contact.

Mais cette fois, l'armée ukrainienne a décidé de ne pas se contenter de bombarder, elle a décidé de passer le cran au dessus et de tenter par trois fois de percer les lignes de défense de la RPL à Jelobok.

L'armée ukrainienne a mené des tirs d'artillerie lourde (122 mm et 152 mm) non seulement sur Jelobok mais aussi sur plusieurs localités proches, entre autre Frunze, Donetskyi, Stakhanov et Kirovsk, endommageant de nombreuses habitations (27 endommagées à Kirovsk et plus de 20 à Donetskyi), et blessant un civil à Kirovsk.

Restes d'obus de 152 mm

Alors qu'ils étaient venus évaluer les dégâts après ces bombardements, le maire de Kirovsk, des journalistes et les représentants officiels de la milice populaire de la RPL se sont retrouvé pris sous de nouveau tirs de l'armée ukrainienne. Les obus sont tombés à seulement 150 m d'eux, sans faire de nouvelles victimes, heureusement.

Puis une seconde fois, les journalistes et le commandant de la milice populaire de la RPL se sont retrouvés pris sous les tirs à Frunze.

Lors de ces trois attaques, repoussées avec succès par la milice populaire, trois soldats de la RPL ont été blessés, l'armée ukrainienne quant à elle aurait perdu 10 soldats d'après les données préliminaires venant de la milice populaire de la RPL.

Le plus incroyable a été que les médias ukrainiens avaient vanté dès hier le fait que l'armée ukrainienne avançait vers Frunze et Jelobok, et qu'elle avait pris le contrôle d'une partie de la route allant à Bakhmout. Ce cafouillage de la propagande ukrainienne montre clairement que les médias sont informés des plans de bataille par le quartier général ukrainien lui-même et qu'il ne s'agit en rien d'une initiative isolée d'un commandant en mal de victoire.

Cette bévue montre aussi clairement que l'armée ukrainienne veut relancer une offensive, et n'est pas du tout dans l'idée de rester sur ses positions actuelles, où elle se trouve pourtant toujours malgré ses grandes déclarations de victoires imaginaires.

Profitant de la réunion du groupe de contact à Minsk, les représentants de la RPD et de la RPL ont exigé de l'OSCE qu'elle réagisse plus rapidement aux provocations et offensives de l'armée ukrainienne comme celle d'aujourd'hui.

Car à l'allure où les bombardements et les attaques augmentent, il ne faudra plus très longtemps avant que la situation ne dégénère avec le silence complice de la France et de l'Allemagne pourtant garants des accords de Minsk.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • anna anna 8 juin 10:14

    Le 8 juin, a Kiev sur le territoire de l’ambassade des USA en Ukraine, a été entendu une explosion :

    (source provenant des médias ukrainiens)

    Quelqu’un a jeté une grenade sur le territoire de l’ambassade USA a Kiev, sans faire des victimes.
    Le SBU Ukrainien a produit des portraits-robots des éventuels suspects :



    • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 18:27

      @anna
      Ah, y en a qui en ont déjà marre de l’occupation américaine en Ukraine ?


    • antiireac 8 juin 18:30

      @Christelle Néant
      Y en qui ont surtout marre de la propagande pro russes


    • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 18:38

      @antiireac
      Eh bien ne la lisez pas, vous n’avez aucune obligation de la lire que je sache. Y en a qui sont masochistes quand même... C’est comme si je me farcissais tous les jours du BFM WC pour gueuler après dans les commentaires tous les jours que c’est de la merde...


    • antiireac 8 juin 18:46

      @Christelle Néant
      Tu ne comprend pas je lutte contre les réac de ton genre


    • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 18:49

      @antiireac
      Moi une réac ? Oh purée merci pour cette tranche de rigolade, cela va égayer ma fin de journée passée sur le front. smiley smiley smiley
      Vous êtes vraiment à côté de vos pompes.
      Oh et juste pour information, continuez à mettre des commentaires sous mes articles, plus il y en a plus mon article est mis en valeur sur la page d’accueil d’Agoravox, plus il y a de gens qui me lisent. Donc en fait au lieu de lutter contre moi vous me faites de la pub.


    • antiireac 8 juin 20:43

      @Christelle Néant
      Une reac qui transforme article après article la réalité du terrain qui ne concorde pas avec ce que les journalistes bien de chez nous rapporte.


    • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 21:37

      @antiireac
      Non une journaliste d’extrême gauche (eh oui là pour le coup vote accusation d’être réac est vraiment pitoyable) qui montre article après article la réalité que les journalopes bien de chez nous ne rapportent pas ou déforment.


    • steklo steklo 8 juin 21:53

      @antiireac Ceci n’est pas trop grave. Le pire c’est ceux qui en ont marre des coups d’États et des crimes pro-français, anglais et américains dans le monde


    • Emmanuel38 9 juin 11:58

      @antiireac
      Une vraie journaliste, qui risque sa peau tous les jours pour exercer son métier et nous informer, alors que vous, derrière votre clavier vous ne risquez, tout au plus, que des crampes au poignet.


    • antiireac 8 juin 11:12

      Encore un article de propagande pro russe.


      • Hairon Hairon 8 juin 11:39

        @antiireac
        Encore un commentaire qui ne sert à rien.

        Antiréac, c’est pour antiréaction ? C’est médical comme problème ? Le goutte à goutte s’est débranché pendant la nuit ?

      • antiireac 8 juin 12:05

        @Hairon
        Et toi tu es un aveugle tu ne vois pas que l’auteur se moque des internautes en ressassant toujours le même sujet.


      • anaphore anaphore 8 juin 12:59

        @antiireac

        Non perso je ne m’en lasse pas ..... par contre je pourrais facilement me passer de vous * Et n’y voyez aucune contradiction !


      • antiireac 8 juin 13:25

        @anaphore
        même point de vue


      • Hairon Hairon 8 juin 15:05

        @antiireac

        Vous n’avez pas le sentiment de vous moquer des internautes en ressassant toujours les mêmes messages sous les articles concernant le Donbass ? Le sujet est d’autant plus intéressant que les médias mainstream ne parlent jamais de ce qui se passe dans les 2 jeunes républiques, sauf pour les critiquer bien entendu. Un gamin vient de se retrouver orphelin cette semaine après que son père a été tué en 2014 par l’armée ukrainienne et sa mère qui a été tuée par un obus de mortier. Cet enfant a été grièvement blessé par cet obus ! Vous pensez qu’il ne faut pas en parler ? Vous voulez, en essayant d’empêcher Christelle de publier des articles sur ce sujet, de passer sous silence les crimes commis par le régime de Kiev ? Ce régime, je vous le rappelle, est soutenu par les USA, le Canada et bien entendu l’union européenne.

      • Jonathan Livingstone 8 juin 16:15

        @antiireac
        Il y a quelques temps je trouvais les articles de Christelle (tristement) intéressants.
        Mais il est vrai que leur profusion et leur répétition ne peut pas ne pas me faire penser au principe de base de la propagande « dis un mensonge personne ne te croira, répète ce mensonge 100 fois et il deviendra la vérité ».
        Je ne dis pas que c’est le cas de Christelle, mais j’avoue que dernièrement un doute germe dans mon esprit.


      • roman_garev 8 juin 16:41

        @Jonathan Livingstone
        «  leur profusion et leur répétition »

        Qu’entendez-vous sur cette « répétition » ? L’auteur placerait des articles identiques ?

        Quant à la profusion, l’Ukraine a hérité de l’URSS la plupart de ses obus. D’où cette profusion des morts au Donbass... et des articles. Suggérez-vous clore le thème ? C’est facile, mais la guerre ne vous obéira hélas pas...

      • anna anna 8 juin 16:55

        @Jonathan Livingstone


        Merci pour votre commentaire éclairé. Moi aussi je trouve les articles sur la guerre de Christelle barbants. Ce serait nettement plus chouette si Christelle nous pousse une chansonnette entre les deux bombardements, ou qu’elle nous fasse des claquettes entre les deux paragraphes tristement répétitifs.
         

      • roman_garev 8 juin 17:05

        @Jonathan Livingstone

        Surtout ne demandez pas à l’Ukraine d’arrêter cette profusion de massacres. D’elle même elle ne le fera pas tant que ne finira sa profusion d’obus et de tueurs nazis.

      • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 18:31

        @anna
        Pour les claquettes ca va être dur je n’y connais rien, et si je chante il va pleuvoir smiley smiley smiley
        Plus sérieusement pour ceux qui se plaignent du côté répétitif, la guerre continue ici, tous les ,jours. Il y a des bombardements, tous les jours, et des destructions et des victimes tous les jours aussi. Voudriez-vous que je fasse comme mes collègues occidentaux qui taisent tout cela ? Non désolée ce n’est pas ma façon de concevoir le journalisme. Je transmet des faits, et si tous les jours il y a des bombardements, des destructions et des victimes et bien l’information sera dans mes articles, répétitif ou pas. Si cela vous barbe allez regarder BFM WC.


      • Jonathan Livingstone 8 juin 20:58

        @roman_garev
        Pour votre information je vis en Ukraine depuis 10 ans et ma femme est Ukrainienne, de parents Russes, Russe de culture, et fortement pro-russe, comme l’est d’ailleurs une grande partie des Ukrainiens. Alors arrêtez de traiter les Ukrainiens de Nazis en les mettant tous dans le même sac !I La plupart d’entre eux soufrent aussi de cette absurde situation.

        En réalité les Ukrainiens nazis et anti-Russes ne sont pas si nombreux que cela, au contraire, seule une petite partie l’est, et malheureusement ce sont ceux-là qui sont au pouvoir, supportés par qui nous savons.
        Ce que je reproche aux articles de Christelle c’est qu’il sont souvent à sens unique, les bons « Donbassais » d’un côté et le méchant Ukrainiens de l’autre. Je ne suis pas si sûr que du côté du Donbass il n’y ait pas quelques crapules de haute volée aussi… Je n’attaque personne, je veux seulement dire que dans un conflit de ce genre rien n’est jamais tout blanc ou tout noir comme Christelle nous le présente dans ses articles. Son parti pris est trop évident et à mon sens cela lui fait perdre beaucoup de crédibilité. Je ne nie pas que les soldats Ukrainiens bombardent le Donbass, mais il m’est vraiment difficile de croire que de leur côté les soldats de la RPL n’en fassent pas autant, même si c’est dans une moindre mesure.
        Alors Christelle ferait-elle peut-être bien de passer la « frontière » et d’y vivre quelques semaines en écoutant ce que les gens qui vivent de l’autre côté ont à dire et comment ils y vivent : ça ce serait du vrai journalisme.

      • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 21:31

        @Jonathan Livingstone
        Les soldats de la RPD et de la RPL ne répondent qu’en cas de tentative de percée des lignes ou de bombardements contre les quartiers civils pour faire taire les pièces d’artillerie ou de mortier qui tuent des civils. Cela n’a rien de secret et j’en ai déjà parlé. Donc vous aussi arrêtez de me prêter des propos que je n’ai jamais tenu.
        Pour ce qui est de passer la frontière : je suis fichée sur Mirotvorets comme séparatiste. Donc si je met les pieds côté ukrainien je serais arrêtée. Donc merci pour les tentatives de m’attirer dans les filets du SBU mais je n’ai pas besoin de cela pour prouver que je fais du vrai journalisme.


      • steklo steklo 8 juin 22:01

        @anna Pour cela il y a les salles de spectacles, mais méfiez vous que les fascistes ne s’y invitent. Ça pourrait vous y faire réfléchir


      • roman_garev 8 juin 22:11

        @Jonathan Livingstone
        À votre long com pareil à un drap (pas trop propre) je ne poserai qu’une seule question : 


        COMBIEN D’ENFANTS, DE FEMMES, DES VIEUX SONT-ILS TUÉS PAR LES « MÉCHANTS DONBASSIENS » DE VOTRE CÔTÉ DE LA LIGNE DE FRONT ?

      • Charly83 9 juin 07:54

        @Jonathan Livingstone L’argument que vous utilisez est le dernier avatar de la mauvaise foi, l’ultime tactique disponible quand les faits deviennent trop difficiles à nier et que les autres tactiques ont échoué. Cet argument est celui qui consiste à mettre dos à dos les parties d’un conflit, à dire que les torts sont partagés, comme on le dirait d’un couple qui divorce. Je rencontre de plus en plus souvent ce sophisme, et par votre message vous me donnez l’occasion de préciser ma pensée.

        J’ai fait une rapide recherche pour savoir si ce sophisme consistant à générer la confusion par une généralité creuse était répertorié. Je suis tombé sur l’argument du violeur, que j’ai trouvé dans le site Liberpedia :

        L’argument du violeur c’est celui qui consiste à dire que la victime par son comportement a pu provoquer le crime (elle portait une jupe trop courte, ou un tee-shirt transparent…) et qui revient de fait à relativiser et minimiser ce dernier. Or au sujet de l’affaire Redeker on a pu lire dans de nombreux articles, billets ou commentaires qu’il fallait défendre la liberté d’expression mais que tout de même les propos de Redeker n’étaient pas exempts de soupçons, qu’ils étaient “villièristes”, “nauséabonds”, voire “racistes”  ! En d’autres termes son opinion est un délit provocateur et il a quelque part mérité ce qui lui arrive !

        En ce qui concerne la première partie de votre commentaire, tout le monde est d’accord avec vous, mais vous avez raison de le rappeler. Moi aussi ma femme est Ukrainienne et nous souffrons de voir ce que devient l’Ukraine. Elle aurait pu dire au mot près la même chose que vous. Mais il ne lui viendrait pas à l’esprit de mettre sur le même plan les sadiques psychopathes des bataillons punitifs, qui sont incapables d’éprouver la moindre empathie, et les militaires du Donbass qui défendent leurs femmes, enfants et vieillards. Faire cette distinction ne veut pas dire pour autant qu’on cède au manichéisme : la grande majorité des soldats de l’armée ukrainienne subissent cette guerre ou sont manipulés par la propagande kievienne.

        J’ai personnellement rencontré un gars du pravyi sektor, dans une auberge de jeunesse de Riga en Lettonie il y a un peu moins de deux ans. Je peux vous dire que c’est effrayant de voir quelqu’un qui est littéralement possédé par la haine et qui est capable de vous dire, froidement et à jeun, que certaines catégories de personnes ne sont pas des êtres humains. Les gens du Donbass doivent se défendre contre de tels énergumènes, et je trouve admirable de leur part de ne pas céder à la haine. Mais peut-être, à vous lire, devraient-ils tendre l’autre joue ?


      • anna anna 9 juin 08:37

        @Jonathan Livingstone
        Si vous « vivez » en Ukraine, vous pouvez écoutez ce que disent les habitants de Marioupol :


        Il y a des Crimes contre l’Humanité, qui se passent là bas. 
        Allez là bas, en tant qu’un français, et enquêtez sur les crimes de « Azov » ! Montrez nous que vous avez des testicules, au lieu de critiquer Christelle !

        Mais non, vous préférez de nous enquiquinez avec vos « souffrances silencieuses » d’un gars, privé de son apéro de 17h

      • Jonathan Livingstone 9 juin 08:41

        @Charly83
        Merci pour ce commentaire.
        En fait je suis d’accord avec vous et j’apprécie que vous vous exprimiez de façon calme et posée et non pas de façon agressive et haineuse comme le font ici d’autres que nous n’avons pas besoin de nommer.
        Ce qui me choque dans certains commentaires ici c’est leur fanatisme extrême et la façon dont il critiquent un peuple en cherchant à le déshumaniser dans sa totalité.


      • Christelle Néant Christelle Néant 9 juin 09:13

        @Jonathan Livingstone
        Le problème est que l’inaction du peuple ukrainien le rend complice par acceptation passive des crimes commis par le gouvernement et l’armée de l’Ukraine. Et au bout d’un moment, quand comme moi on prend des risques juste pour faire savoir la vérité et qu’on voit que même le peuple ukrainien souffre de toute cette gabegie on ne peut que s’énerver devant cette inaction et cette acceptation passive.


      • Christelle Néant Christelle Néant 9 juin 09:14

        @Charly83
        Merci pour votre commentaire, et surtout la fin qui confirme malheureusement ce que je dis depuis un moment concernant ces bataillons néo-nazis.


      • François Vesin François Vesin 9 juin 09:42

        @Jonathan Livingstone
         

         « Christelle ferait-elle peut-être bien de passer la « frontière » 
        ça ce serait du vrai journalisme. »

        C’est vrai ma petite Christelle, ça suffit toutes ces horreurs !
        Passez de l’autre côté de la frontière et faites-nous
        un bon reportage type Figaro-Madame, le shopping
        de luxe, les bons plans gastronomiques et vos folles soirées
        avec cette jeunesse dorée qui surement rêêêêve d’Amérique !

        Tenez bon ! 


      • hellpast hellpast 9 juin 09:44

        @Hairon


        N’oubliez pas la France avec notre fouteur de guerre national BHL qui a permis que la Libye ait 3 gouvernements à l’heure ou je vous parle, 3 gouvernements antagonistes et 2 banques centrales.
        Quand un journaliste lui a fait remarquer que le gouvernement de Kiev était d’essence Nazi, cet abruti a répliqué que Marine le Pen était pire bref... Et là on se prépare pour défoncer l’Iran, donc on est mal barré sur tous les fronts. Macron enverra surement des contingents de l’armée soutenir l’armée américaine et israélienne, quand cette nouvelle guerre aura lieue. 

      • roman_garev 9 juin 16:34

        @Jonathan Livingstone
        « Ce qui me choque dans certains commentaires ici c’est leur fanatisme extrême »


        Merci de citer ces « certains commentaires » avec « leur fanatisme extrême ».
        Je n’arrive pas à en trouver un seul (sauf évidemment ceux d’antiireac qui vous approuve). 

      • roman_garev 9 juin 19:43

        @Charly83
        Merci pour ce commentaire.

        « Cet argument est celui qui consiste à mettre dos à dos les parties d’un conflit, à dire que les torts sont partagés ».
        Exact. C’est d’ailleurs ce même argument que la propagande occidentale a utilisé et utilise toujours durant ces dernières décennies pour essayer de « prouver » que les nazis allemands qui ont envahi l’URSS et ont causé la mort à 27 millions de population soviétique et l’Armée russe qui les a renversés et a libéré du nazisme toute l’Europe de l’Est et centrale (y compris l’Allemagne elle-même !) sont à considérer comme presque pareils (« presque », car les Allemands sont quand même plus civilisés, n’est-ce pas, chers amis ?).
        Pourtant je voudrais commenter ceci :
        la grande majorité des soldats de l’armée ukrainienne subissent cette guerre ou sont manipulés par la propagande kievienne.
        Pourquoi parler des soldats qui exécutent les ordres criminels et oublier les OFFICIERS (avec des noms russes pour la plupart), des commandants des unités et détachements d’artillerie qui leur donnent ces ordres de détruire les maisons et les hôpitaux, les écoles et les maternelles, de tuer les civils ? Ces colonels et lieutenants-ci, eux aussi, ils subissent ?

      • Charly83 10 juin 22:14

        @Christelle Néant C’est moi qui te remercie pour le travail que tu fais. Et je t’adresse un compliment : j’admire ta patience envers les trolls. La plupart du temps, tu réponds en argumentant, ce qui à vrai dire n’est pas si difficile mais quand même il faut une sacrée dose de patience... Ne sois pas trop dure envers « antireac » ; c’est notre John Mc Cain à nous... smiley, sa présence est nécessaire pour nous faire rire.


      • Christelle Néant Christelle Néant 10 juin 22:20

        @Charly83
        J’ai l’habitude avec les trolls. Une fois qu’on a pris l’habitude on devient plus patient.


      • Charly83 11 juin 19:03

        @Jonathan Livingstone L’agressivité, si agressivité il y a, provient d’un agacement bien compréhensible, et moi-même j’y ai cédé par moments. Plus maintenant car je ne veux plus laisser des émotions négatives me parasiter.

        Quant à la haine, c’est l’Ukraine qui en est malade : il y a une « épidémie » de haine qui sévit dans ce pays depuis que les haineux ont pris le pouvoir. Et il est bien difficile de ne pas se laisser contaminer.
        En Russie, où je vis, je n’ai rencontré aucun russe qui m’ait dit du mal de l’Ukraine et des Ukrainiens, pas un seul. J’en parlais justement la semaine dernière avec ma femme. Elle me disait qu’à son travail, il y a deux sortes de gens : ceux qui sont indifférents, et ceux qui éprouvent de la compassion.

      • antiireac 8 juin 16:30

        Mon post pourtant anodin a disparu.

        Ça devient une habitude chez l’auteur qui a fait supprimer plusieurs de mes posts qui s’opposait aux insultes

        • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 18:32

          @antiireac
          Accusation gratuite, je n’étais pas là de la journée. Donc c’est que quelqu’un d’autre a trouvé votre commentaire insultant. Ce qui prouve bien que je ne suis pas la seule.


        • Christelle Néant Christelle Néant 8 juin 18:52

          @antiireac
          Roman était parfaitement dans son droit au vu du texte de votre commentaire que j’ai reçu par notification email. Je vous l’ai déjà dit, ces forums ne sont pas là pour que vous insultiez les auteurs ou les autres intervenants. Si vous n’avez rien de constructif à dire et que vous passez de suite aux insultes, abstenez-vous. Sauf si vous aimez jouer les Calimero ad vitam æternam. Je vais vraiment finir par croire que vous êtes masochiste...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires