• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’armée ukrainienne viole de nouveau la trêve de la rentrée, blesse (...)

L’armée ukrainienne viole de nouveau la trêve de la rentrée, blesse une civile et détruit deux maisons

Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle trêve de la rentrée scolaire (la 21e depuis le début du conflit), l’armée ukrainienne n’a pas respecté cette dernière ne fut-ce qu’un seul jour.

Durant les dernières 24 h, l’armée ukrainienne a ainsi violé deux fois le cessez-le-feu et tiré cinq munitions (hors armes légères).

Le nombre peut sembler faible, mais en visant délibérément les zones civiles, l’armée ukrainienne a obtenu un bilan digne des jours où le nombre de violations et de munitions tirées sont très supérieures.

Hier matin, l’armée ukrainienne a ainsi tiré à coup de véhicule de combat d’infanterie sur le village de Kominternovo (dans le Sud de la République Populaire de Donetsk), blessant une civile de 82 ans dans la cour de sa maison. La femme a été blessée à la tête. Elle est actuellement hospitalisée.

Photo : © Alexandre Sladkov

Photo : © Alexandre Sladkov

Photos : © Alexandre Sladkov

Ces tirs contre Kominternovo ont aussi provoqué l’incendie d’une maison, qui a totalement brûlé.

Kominternovo - Photo : © Alexandre Sladkov

Kominternovo - Photo : © Alexandre Sladkov

Un peu plus tard, les soldats ukrainiens ont visé le village de Nikolayevka avec des armes légères de gros et de petit calibre, et ont endommagé le toit d’une maison.

Tout cela alors que la rentrée scolaire (pour laquelle cette trêve a été mise en place) doit bientôt avoir lieu. Cette situation n’a rien de rassurant pour les enfants qui vont bientôt reprendre l’école.

La situation a été dénoncée aujourd’hui par Denis Pouchiline, président du parlement de la RPD, et négociateur à Minsk, qui a néanmoins exprimé son vœu de voir un vrai cessez-le-feu réussir à être instauré après la prochaine rencontre qui doit avoir lieu le 5 septembre dans la capitale biélorusse.

«  La situation n’est pas facile, et malheureusement, n’est pas nouvelle. À la veille de la trêve de la rentrée scolaire, nous avons vu l’incident tragique à Dokoutchayevsk. Puis une femme a été blessée. Nous avons appris à être réalistes, obtenir un cessez-le-feu avec une nouvelle trêve ne marchera pas. J’espère que la prochaine réunion à Minsk aura des effets sur la partie ukrainienne, » a-t-il déclaré.

Personnellement je ne suis guère optimiste sur les chances que la prochaine réunion change fondamentalement la donne.

Ce total non-respect de la trêve par l’armée ukrainienne n’est pas de bon augure pour cette rentrée et le mois de septembre, et semble accréditer les rumeurs qui circulent actuellement en RPD, sur la possibilité d’une escalade à venir.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Matlemat Matlemat 1er septembre 13:08

    Le nombre de violations de cessez le feu, même si c’est important, c’est un peu comme à une époque en Irak tout les deux jours un attentat avec 50 morts, on fini par ne plus y prêter attention, par contre les « pendant ce temps là à Kiev » sont intéressants et drôles même si le sujet est dramatique.


    • Christelle Néant Christelle Néant 1er septembre 13:51

      @Matlemat
      Oui je sais que cela peut devenir lassant mais pourtant on doit continuer de le faire savoir. Merci du compliment pour les pendant ce temps là à Kiev. Cette semaine il n’y en aura pas car je n’arrive pas à rire aujourd’hui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès