• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Egypte à la croisée des chemins

L’Egypte à la croisée des chemins

A 15 jours d'intervalle, l'Egypte reproduit le scénario de la crise Tunisienne.

Hier, Arnaud Montebourg a tweeté : "Un pouvoir qui supprime Internet et utilise la violence contre son peuple se condamne lui-même. Soutenons les Egyptiens"

Oui, soutenons les peuples en révolte. Il ne sont que l'expression de la vraie démocratie, celle d'un peuple qui veut prendre son destin en main.

Cette révolution, car c'en est bien une, est en cours et son issue est encore incertaine à l'heure où j'écris ces lignes. Mais le mouvement est organisé, réfléchi.

 

 

 

 

 

 

Là encore, comme en Tunisie, les nouvelles technologies d'Internet participent à la révolte, pour la coordonner, la canaliser.
les militants peuvent aussi s’adapter face à la cyber-répression. Ils font circuler des tracts par courriels, (comme ceux ci-dessus, à télécharger "The Atlantic") appelant à éviter Twitter et Facebook en raison de la surveillance qui s’y exerce.

L’Egypte vient donc de prendre une mesure radicale : “débrancher le pays”, une première par son ampleur. La démission tout à l'heure du gouvernement ne semble pas calmer l'ardeur des opposants. La répression sanglante (des dizaines de morts, des centaines de blessés) ne pourra venir à bout de cette révolte sans avoir l'appui des démocraties occidentales.

Le moment est venu de voir si celles-ci sacrifieront leurs valeurs proclamées sur l'autel de la realpolitik (la position de notre ministre des affaires étrangères est à surveiller de près).

Hosni Moubarak « doit partir », estime l'opposant et prix Nobel de la paix Mohamed el Baradeï, qui s'est exprimé sur France 24 tout à l'heure. « Je descendrai dans la rue aujourd'hui (samedi) avec mes collègues pour contribuer à apporter un changement (...) et pour dire au président Moubarak qu'il doit partir » a-t-il ajouté.

Mohamed el-Baradei dit espérer que de nouvelles manifestations "encore plus larges" aient lieu ce samedi. "La police n'est plus dans la rue, c'est l'armée qui a pris la relève, ajoute-t-il. Traditionnellement, l'armée n'a pas l'habitude d'affronter les Égyptiens. J'espère qu'Hosni Moubarak comprendra le message avant que les choses ne deviennent très graves".

 

***

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • Yvance77 29 janvier 2011 14:05

    Salut,

    Tunisie, Algérie, Sanaa, Aman, Gabon ... Afrique et Moyen-Orient sont en pleine ébulition. Et ce n’est qu’un début. Une lame de fond s’est levée à Tunis et c’est sans doute un mouvement irréversible.

    A juste titre et raison. Les peuples ont ce droit inaliénable à jouir de leur liberté.

    Je souhaite que tout cela aille à son terme.

    Je note que cela ne se fait pas au nom d’Allah ou d’imans voir de mollahs tous aussi tyranniques que les dictateurs en place.

    Que les Arabes et autres Africains ne lâchent rien, quand bien même il y aura encore des morts.

    Personne ni rien ne peuvent les battre. En tous les cas, les précurseurs tunsiens ont montré la voie du courage.

    Respect à ceux-ci


    • kemilein 29 janvier 2011 17:14

      « quand bien même il y aura encore des morts. »

      et vous ? vous seriez près a mourir pour votre pays ? (la france -peut être-)
      aucune francais n’a envie de mourir pour son pays, sa patrie...
      pourquoi ? on est tous trop gras trop repus. et puis on aime la france de façon mole :
      on l’aime bien, mais pas de la a mourir pour elle, ni meme en fait a mourir pour notre liberté.


    • gimo 29 janvier 2011 20:29

      kemim

      Grande gueule et dans le slip plus rien  bien .. !!!!on est pas dans la merde avec des citoyens
      comme ça. Les profiteurs voleurs en France on encore de beaux jours devant eux

      putain merde  !!!!!! POV FRANCE  !!!!!


    • OMAR 29 janvier 2011 21:25

      Omar 33

      Vous voyez Yvance77, quand vous laissez parlez votre coeur, moi je vous plusssssss.


    • Yvance77 30 janvier 2011 01:53

      kamilein,

      J’ai été engagé parachutiste pour la France. Et oui j’étais pret à cela. Et le suis tjs pour l’avenir de mes enfants !!!


    • kemilein 30 janvier 2011 10:28

      total respect m’sieur yvance !

      vous, vous avez des enfants, moi pas, vue la nature humaine, cela serait bien trop cruel (de la chair a esclavage...)
      je comprends parfaitement votre engagement/volonté de luter pour l’avenir de ceux que vous aimer.


    • Albar Albar 6 février 2011 09:55

      Yvance,

      « Si un peuple veut un jour vivre, il se doit de répondre à son destin 
        Il faudra bien que la nuit se retire et que les chaines se brisent »  A.Echabi

      La seule façon de se libérer du joug des despotes, il ne sera possible que par le prix du sang, mourir pour que vive la liberté. Je ne comprend pas pourquoi AV n’arrive toujours pas a faire publier mon article « La fin d’un despote » du 15/01/2011



    • ddacoudre ddacoudre 29 janvier 2011 14:20

      bonjour rimbus

      les européens ne sont plus dans le coup, et la France encore moins, je pense que nous allons lire un communiqué de la diplomatie étasunienne, je le lirais avec attention car ils n’ont pas les mêmes craintes qu’en Tunisie ou ils ont appuyé et certainement soufflé sur les braises, car l’Égypte et la garante d’un traité de paix avec Israël, et cela peut modifier la stratégie des usa en vers cette fronde populaire, qu’ils ont par ailleurs construite par l’hégémonie de la loi du marché qui développe les inégalités dont se plaignent ces peuples, et que les usa et les européens soutiennent, ce qui leur impose la maitrise et le contrôle des populations. l’hypocrisie est merveilleuse, les chefs d’états en font les frais, ils n’avaient pas qu’a se faire les valets de ces puissances, tous ces pays du Maghreb et d’Asie mineure ont suffisamment de richesse pétrolière pour assurer le plein emploi de leur population, mais encore faut-il en avoir la motivation politique pour faire de la ligue arabe autre chose qu’un rempart politicien perdu dans les méandres de la lutte Palestino-israélienne.

      j’ai donc bien peur que seul les usa retirent les marrons du feu, et nous virent du seul lieu d’influence diplomatique que nous a encore consentie Bruxelles après nous avoir dépouillé de 10 représentants au bénéfice de l’Angleterre.
      la chine et les USA sont entrain de se répartir le monde, et nous n’avons plus un général pour s’assoir à la table de ce nouveau Yalta.
      ddacoudre.over-blog.com .
      cordialement.


      • gimo 29 janvier 2011 20:37

        DD

         Q’ua se faire les valets de ces puissants

        Mais en plus surtout des pilleurs brigands de peuple et criminels


      • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 29 janvier 2011 14:44

        Bin alors, si Arnaud Montebourg a « tweeté »... On attendais tous ce signal pour soutenir la révolution !

        Le problème est que le Maghreb et l’Egypte se soulèvent pour mieux rejoindre l’occident ultra libéral, les USA et l’Europe font grand-oeuvre de réalisation d’un bloc pro-occidental autour de la méditerranée, je suis certain que tout ces pays possèdent déjà dans les starting-block des Ouatarra rutilants pour répandre la promesse de la consommation à outrance pour ceux d’en bas et l’avènement d’une nouvelle oligarchie pour les autres.

        Le peuple et son facebook de carnaval n’est là que comme medium de transition. Fini les dictature autistes du Maghreb, les prérogatives de la vassalité doivent évoluer vers une participation active dans la construction des blocs mondialistes.

        A vec de telles révolutions bien encadrées, on agite l’épouvantail islamiste et on laisse le peuple hurler au pied du Donjon. Une fois les feux de broussailles éteints, on fait apparaitre un « politique local ayant fait Harvard », un dissident apprivoisé et converti, un nouvel actionnaire en chef...

        Les chiffonniers du Caire chiffonneront alors de plus belle...
        Les jeunes pleins d’espoir avec tous ces beaux mirages sahariens dans les yeux retrouveront intactes toutes les familières craintes, les misères et ces rêves de révolution...

        Respect à ceux-ci


        • gimo 29 janvier 2011 20:51

          la grosse pierre

          pour mieux rejoindre l’occident ultra libéral  !!! bien que ce n’est point une référence.Il y a deux sortes de dictatures douce ou fortes les deux sont des brigands pilleurs de peuple
          et les Harvards AUSSI DEHORS
           ESPERONS mieux pour eux


        • kéké02360 31 janvier 2011 10:02

          @ gros caillou

          << je suis certain que tout ces pays possèdent déjà dans les starting-block des Ouatarra rutilants pour répandre la promesse de la consommation à outrance pour ceux d’en bas et l’avènement d’une nouvelle oligarchie pour les autres. >>

          Pas certain que ce soit écrit pour la simple et bonne raison que contrairement à l’europe qui est une région de vieux en jachère, la région du Maghreb est peuplée d’une population beaucoup plus jeune ( de plus en plus cultivée .... ) smiley


        • Taverne Taverne 29 janvier 2011 14:54

          Hosni soit Moubarak !
          C’est aussi ce que dit Barak.


          • paoum 29 janvier 2011 15:08

            waaa !
            ce tract ça ressemble au manuel du g.i. , les dessins et les (plutôt) bons conseils, ça sent les ricains à plein nez, vivent les grosses manips à venir, tunisiens et egyptiens attention !!
            il faudra voir à qui appartiendront les couilles au cul du futur « vainqueur ».


            • Taverne Taverne 29 janvier 2011 16:37
              “Born to be free”
              janvier 29th, 2011

              Ecoute le vent qui se lève.
              Il chante le temps de la relève.
              Ecoute le chant qui s’élève
              C’est la mort des “born to be slave”.

              Oui tu peux bien brandir ton glaive
              On joue plus aux maîtres aux élèves.
              Partout des peuples se soulèvent
              C’est la mort des “born to be slave”.

              Finis les temps de l’esclavage.
              Le vent souffle sur les rivages
              Et fait tomber les “marche ou crève”.
              Ainsi que les “born to be slave”.

              Et la jeunesse a un message :
              “Vous pouvez ramassez vos cages.”
              Si tu la frappes, elle se relève.
              Et plus dure sera la relève…

              Son avenir n’est plus en grève,
              Et tu peux bien ranger ton glaive.
              Il ne fait que commencer le rêve…
              Parce qu’elle n’est plus “born to be slave”.

              “Born to be free.”
              Et pas “born to be slave”.


              • Philou017 Philou017 29 janvier 2011 16:40

                Le gouvernement egyptien a fait couper les accès à internet, mais il existe des moyens de contourner le shutdown, notamment par des lignes téléphoniques.

                Comment contourner un arrêt d’internet dans un pays (en anglais)

                Le fournisseur d’accès Internet Français FDN offre une ligne aux Egyptiens :

                http://blog.fdn.fr/post/2011/01/28/Censure-de-l-internet-en-%C3%89gypte- :-une-humble-action-de-FDN

                C’est du dépannage, et la connexion par téléphone c’est pas donné, avec évidemment une connexion bas-débit. Mais ça peut servir.


                • Philou017 Philou017 29 janvier 2011 17:02

                  traduction d’une partie de l’article plus haut :

                  Internet à la mode Vieille Ecole

                  À moins que le gouvernement égyptien ne tue toutes les lignes de téléphone aussi, vous pourriez vous rappeler un moyen de revenir en ligne, que le haut débit a depuis relégué à l’obsolescence : le dial-up. Alors qu’il n’y a aucun fournisseur d’accès Internet égyptien qui permette l’accès à Internet aux citoyens égyptiens, d’autres pays peuvent le faire , ceci signifiant que n’importe quel citoyen égyptien avec des capacités d’appel longue distance peut ressortir son modem de 56Ko de la vieille école et composer le numéro d’un fournisseur d’accès Internet dans un autre pays. (Sûr que cela va être une connexion lente, mais vous pouvez survivre.)

                  Plusieurs offres ISP -comme Budget DialUp offrent des numéros sur toute la surface du globe. Quelques fournisseurs d’accès Internet dans d’autres pays offrent l’accès libre aux Egyptiens spécifiquement en réponse aux actions du gouvernement égyptien.

                  Selon l’utilisateur twitter user @ioerror, , le fournisseur d’accès Internet français FDN est l’un d’entre eux :

                   L’Egypte peut utiliser ce numéro pour le dial-up : +33172890150 (login ’toto’ mot de passe ’toto’) - merci au fournisseur d’accès Internet français (FDN)#egypt #jan25


                  D’autres annoncent que même DSL est toujours une possibilité :

                  @SultanAlQassemi DIAL-UP ISP fonctionne. DSL still working#Egypt, Essayez leurs numéros Dial up (0777 7770),(0777 7000) SPREAD THE WORD #jan25

                  Mais si le dial-up le n’est pas le moyen idéal pour revenir en ligne pour la plupart d’entre nous, c’est toujours un moyen parfaitement effectif de connexion quand votre gouvernement arrête Internet. Et jusqu’à ce que le gouvernement égyptien ferme tout accès aux lignes de communications - un autre pas énorme en haut l’échelle de censure - il n’y a pas beaucoup qu’ils peuvent faire pour complètement fermer Internet.
                  ---------------------
                  Traduction google en arabe :
                  http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=ar&u=http%3A%2F


                • Taverne Taverne 29 janvier 2011 17:10

                  Moi j’ai toujours mon vieux modem 56k. En cas de révolution...


                • goc goc 29 janvier 2011 17:49

                  attends, je vais aller a la cave, il doit toujours y avoir mon terminal minitel


                • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 janvier 2011 18:08

                  Pareil, j’ai toujours un vieil Olitec 56k dans un placard. Au cas ou...

                   smiley


                • Taverne Taverne 29 janvier 2011 19:48

                  Très bien. Des munitions, il en faut aussi.


                • BOBW BOBW 30 janvier 2011 21:08

                  Et la technique avance rapidement, actuellement c’est encore cher mais trés bientôt internet par satellite sera à la portée raisonnable pour beaucoup de citoyens.
                  Que notre gouvernement totalitaire ne l’oublie surtout pas s’il veut nous museler !
                  Nous sommes nombreux à y penser pour garder notre Liberté de s’exprimer ! smiley


                • Ferdinand_Pecora 29 janvier 2011 17:07

                  L’erreur est de considérer ces événements comme isolés. Ils sont les symptômes de l’effondrement du système financier et monétaire international.

                  La seule solution, mondiale et discutée en coulisses, est d’appliquer la procédure bancaire Glass-Steagall au niveau mondial : éliminer toute dette spéculative pour que les Etats-nations puissent émettre du crédit productif pour de grands travaux d’amélioration des conditions de vie des populations, et offrir un horizon à long-terme aux peuples du monde entier.


                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 janvier 2011 18:05

                    « ...les symptômes de l’effondrement du système financier et monétaire international. »

                    C’est aussi mon sentiment.


                  • Philou017 Philou017 29 janvier 2011 17:29
                    Quand la France formait la police égyptienne de Moubarak
                    Ca s’appelle sans doute l’aide aux pays en voie de développement....

                    • goc goc 29 janvier 2011 17:48

                      ce qui est clair c’est que si ces mouvements réussissent (au moins) à se débarrasser de leur dirigeants, alors je prédis un printemps très, très chaud en Europe, attendez les beaux jours et vous verrez que, la crise économique s’aggravant, on pourrait bien assister à des mouvements du même type chez nous

                      Surtout, je vous laisse imaginer l’assurance que vont prendre les gamins des banlieues et leur envie de faire comme leurs grands frères d’en face.

                      en tout cas, vous allez voir : la bande au nabot va serrer les fesses à chaque fois qu’elle fera voter une nouvelle loi surtout si elle touche les retraites et/ou l’éducation nationale. Je parie même que le nain va freiner des deux pieds toute réforme, en attendant que le calme revienne.
                      Déjà il suffit de voir a quel point l’entité sioniste (l’idole du nain) se fait toute petite, elle qui a pris l’habitude d’expliquer aux autres ce qu’il faut faire.
                      Mais les connaissant, le risque serait de voir ces extrémistes décérébrés, choisir la seule voie qu’ils pratiquent, celle de la guerre totale et ainsi prendre le risque d’embraser tout le bassin méditerranéenne afin de continuer à se faire passer pour les maitres du monde


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 janvier 2011 18:03

                        A l’instant sur I-télé : « La famille Moubarak a plié bagages et s’est réfugiée à Londres ».

                        Ca ressemble de plus en plus au scénario tunisien.


                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 janvier 2011 18:23

                          Info démentie par Al Jazeera.


                        • Axel de Saint Mauxe Nico 29 janvier 2011 18:03

                          Hier, Arnaud Montebourg a tweeté : « Un pouvoir qui supprime Internet et utilise la violence contre son peuple se condamne lui-même. Soutenons les Egyptiens »


                          Décidément cet Arnaud Montebourg, quel talent !

                          • Miss Fischer-Brown 29 janvier 2011 18:56

                            Et les dirigeants chinois, ils en pensent quoi de ces soulèvement des populations qui en ont marre d’être sous le joug leurs ploutocrates ? 


                            Paraîtrait que les chefs d’Etats même certains dictateurs et théocrates dans des déclarations récentes -et un peu farfalues- ont demandé que les forces de l’ordre soient gentils avec les populations manifestants. J’te jure ! Tout fout l’camp ! 

                            • Miss Fischer-Brown 29 janvier 2011 19:21

                              Régions les plus concernées par les régimes dictatoriaux (zones foncées)

                              Le thème de la théocratie est au cœur d’un débat aux États-Unis.
                              Une théocratie basée sur la souveraineté d’un dieu est une dictature, puisque la séparation du politique et du religieux n’a pas le droit d’exister. Aucun avocat ne pourra vous défendre face des gouvernants religieux et leur dieu. 

                            • BOBW BOBW 30 janvier 2011 21:12

                              C’est la doctrine et l’intention de MAM ,« croisons les doigts ! » pour conjurer le sort des « sorcières » !


                            • Reflexions 29 janvier 2011 19:33

                              FIL DIPLOMATIQUE

                              Les USA sont obligés de faire du suivisme dans cette ébullition populaire qui se propage dans les pays arabes. Les USA sont déja en près-faillite économique, militaire( surtout après le camouflet que Poutine leur a mis avec la conférence du 13 Février 2007 qui impose un arrêt brutal à l’impérialisme américain et ses délires d’implantations de missiles en Europe de l’Est ). Les Peuples Arabes se révoltent .....et les USA sont aux abois. Ils veulent, les premiers, donner des gages d’amitié à ces peuples qui deviendront incontournables dans les prochaines années.

                              Mais pensent-ils que les Arabes vont les prendre au sérieux ?

                              Les USA ont le culot de demander aux Peuples moins d’ardeurs, aux dictateurs moins de violences.... ? ? ?

                              Les USA sont-ils sérieux lorsqu’ils viennent donner des leçons à ces Peuples ? ou a ces dictateurs ? N’est ce pas les USA qui, pour, soi disant, imposer la démocratie en Irak, ont détruit l’Irak, entrainé la mort de près d’un million d’Irakiens dont la plupart des femmes et des enfants ? ? ?

                              Alors, quant le peuple Tunisien se révolte, quand son dictateur s’enfuit, quand notre indigne MAM dit des conneries, quand le Peuple Français soutient les Tunisiens, bref, quand le bassin Méditerranéen fait sa Révolution, que les Etats Unis ne viennent pas ramener leur fraise et qu’ils nous laissent nous occuper de nos affaires.

                              La Révolution Tunisienne, la Révolution Égyptienne, ce sont les affaires des Méditerranéens.

                              Et si les USA voulaient garantir leurs intérêts dans cette région, c’est avant les Révolutions qu’il fallait être « démocrates ».

                              Alors que cela fait 50 ans qu’ils nous bassinent avec l’islamisme ( qu’ils propagent avec leurs potes d’Arabie saoudite), avec le contre-islamisme qu’il instrumentalisent pour envahir l’Irak et l’Afghanistan ....

                              Bref : US go home ! !

                              Pour ce qui concerne Wikiliks, je suis d’accord : c’est une manipulation qui part des USA. Mais cette manipulation, avait, a mon sens , un autre objectif  : que les gouvernements de la planète vérouillent Internet. Parce qu’Internet, c’est l’irruption des Peuples dans la cour des Pouvoirs....et les Peuples, c’est plus humaniste que les groupuscules sectaires ( type Illuminati )...Tout le jeu des manipulations sont mis a jour par les internautes( comme les attentats du 11/9 )...et si les internautes commencent à y voir clair, les Grands Manipulateurs ( les USA ) sont foutu.
                              Le message de Wikiliks, c’était : « vérouillez Internet, sinon, ça va vous peler dans la gueule ».

                              Mais au lieu du verrouillage d’Internet, ils récoltent les révoltes ( qui s’alimentent, c’est vrai de Wikiliks )

                              Cela leur fait comme une boomerang : ca leur revient dans la gueule.

                              Nous assistons donc à l’éclosion du monde Arabe démocratique et à l’implosion des USA. Parce que ces deux évènements sont liés. Pour des raisons historiques....et séculaires.

                              Quoique fassent nos gouvernements, les relations communes, le destin commun NORD SUD ( ou Euro Orientale ) deviendront le quotidien de nos enfants et nos petits enfants des deux cotés de la Méditerranée.

                              Ce n’était plus le cas depuis près de huit siècles ! ! !

                              Ce n’est pas seulement à la Révolution de la Tunisie ou de l’Égypte auxquelles nous assistons :

                              C’est la Fusion des Civilisations d’Europe et d’Orient qui se déroule sous nos yeux ! ! !

                              Certains savaient que s’ils ne faisaient rien, cela était inéluctable. C’est pour cela qu’ils ont conceptualisé le « Choc des Civilisations », qu’ils ont attisé l’islamisme radical en ne réglant pas le conflit Palestinien depuis 50 ans ( veto systématique des USA ), qu’ils agitent leur marionnette Ben Laden ( agent de la CIA )..à laquelle plus personne ne croit ( sauf eux ) ! ! ! ....


                              Bref, cela fait plus d’un siècle que les Anglo Saxons veulent empêcher la jonction économique, politique, intellectuelle, de l’Europe et de l’Orient. Aujourd’hui, toute leur stratégie de plus d’un siècle est par terre ! ! ! !

                              Le veto de la France de 2003 ne les avait pas arrangés non plus ( ha !! ! ! le bon vieux Chirac ....on le regrette encore plus dans cette période ).

                              Avec la Révolution Tunisienne et Égyptienne, les USA deviennent une nation de second rang. Devant eux , il y le Bloc Euro Oriental : Les Etats Unis d’Europe ( plus la Russie et ses ex-républiques musulmanes ) et les Peuples d’Orient : Turquie, Palestine ( dont Israel ), Liban, Syrie, Egypte, Lybie, Tunisie, Algérie, Maroc.

                              Si ces pays réussissent leur mutation politique, ils deviendront les partenaires naturels de l’Europe. C’est du développement économique sur plus de mille ans dont il est question. Ce n’est donc pas une mince affaire. Si ces pays réussissent leur mutation, l’Europe et son Sud, le Sud et son Europe sont partis pour plus de mille ans de prospérité économique.

                              Les enjeux sont là : la grande force économico-politique du XXX eme millénaire, ce n’est ni les USA, ni la Chine, ni l’Inde, ni le Pacifique.

                              C’est le Bloc Euro Oriental. de Brest à Vladivostock, et de Reykjavik à Tamanrasset

                              Si les politiques Européens arrentent d’alimenter un Atlantisme dépassé qui ne profite qu’au USA.

                              Cela ne veut pas dire que les USA soit nos ennemis ; mais seulement qu’ils doivent nous laisser

                              VIVRE ET FAIRE NOTRE REVOLUTION EURO ORIENTALE et pas venir nous casser les c......es avec leur manips ( CIA, FBI ) et autres intox.

                              Que les USA ré-ouvrent une enquête sur les attentas du 11/9 ( qui sont comme dit si bien Bigar « TRES DOUTEUX. ) au lieu de venir nous donner des leçons avec leur suffisance et leurs casseroles ( contras, Chili, Vietnam, Irak, Afghanistan, Kennedy, ect ect )….......

                               ..........................................................


                              • Rémi Manso Manso 29 janvier 2011 22:46

                                L’Égypte compte aujourd’hui 85 millions d’habitants pour une surface d’un million de kilomètres carrés, soit un peu moins de deux fois la France. Chacun sait toutefois que ce pays n’est en réalité habitable et cultivable que sur une faible proportion de ses terres. A 90 % la population et les cultures se concentrent sur le delta du Nil ainsi que sur une bande d’une dizaine de kilomètres de large au bord du fleuve sur 1.000 km de long, allant du Caire jusqu’au au pied du barrage d’Assouan. Grosso modo l’Égypte ne peut compter pour vivre et se nourrir que sur une quarantaine de milliers de kilomètres carrés. Ainsi ramené à la « surface utile », la densité de peuplement égyptienne approche 2.000 habitants au kilomètre carré (avec une telle densité la France accueillerait près d’un milliard d’habitants). 


                                Les autorités égyptiennes sont conscientes du problème, et savent parfaitement le défi que leur pose la démographie. « La croissance démographique est un obstacle essentiel à nos efforts pour le développement et l’élévation du niveau de vie », déclarait en 2008 le président égyptien Hosni Moubarak. 

                                Encore une fois, la convergence d’une densité de peuplement excessive et d’une croissance trop rapide conduit les êtres humains à la souffrance. Au delà la sympathie naturelle que l’on ressent pour un peuple qui tente de se libérer, il faut bien reconnaître que le régime qui prendra le relais, aussi démocratique soit-il, aura peu de chance de sortir le pays de l’ornière dans laquelle des décennies de laxisme démographique l’ont précipité.

                                • danielpelerin 30 janvier 2011 09:55

                                  « Ce que leurs pères M’ont demandé la nuit où ils avaient froid et faim, et qu’ils n’ont pas obtenu de ceux qui parlaient en Mon Nom, Je le fais aboutir aujourd’hui, car ils n’ont pas péché par envie, leur cœur est resté généreux, ils ont demandé leur part de Mon Héritage à ceux qui se sont emparés de la terre, du fer et du feu, ils ont demandé justice à ceux qui trônent en Mon Nom, qui rendent cette sentence : « Il y a les riches et les pauvres, les puissants et les faibles, Dieu l’a dit ! » Malheur aux juges iniques !

                                  Éperdus, ils se sont tournés vers Satan, quand le scandale a tué le Père dans leur cœur, et Satan leur dit : que les plus malins deviennent riches, qu’ils gouvernent les nations, la science l’a dit !

                                  Il est temps que Je libère les nations ; dans la nuit Je leur ai fait entendre le délire des puissants, des princes et des riches, elles ont compris, elles se sont levées, elles ont rompu les chaînes, de leur fer elles ont forgé des armes, de leurs faux elles ont fait des épées, elles ont capté le feu qui lance les traits, elles ont grondé du fond des steppes comme le galop des chevaux marqués de Mon Signe, elles ont repris leur héritage aux voleurs. J’ai effacé leurs violences comme des nuages, Mon Souffle a purifié le ciel au‑dessus d’elles. Les nations reviendront vers Moi. D’autres nations se libéreront ; Je laisse à leurs dominateurs le temps du repentir, Je patiente encore,…. ».  Voilà ce qu’on peut lire dans le livre La Révélation d’Arès qui annonce ces événements et d’autres à venir … L’avenir dépend de nous, de notre volonté existentielle, tous peut changer.  « L’homme est l’artisan de son propre destin » Gandhi.


                                  • zany 30 janvier 2011 11:28

                                    Je crains que les US ais donné le feu vert à moubarak pour réprimer la révolte dans le sang

                                    l’évacuation de leurs ressortissant en est la preuve...


                                    • Zangao Zangao 30 janvier 2011 11:54

                                      Ce qui ne ferait qu’amplifier le mouvement en créant des martyrs.


                                    • dup 30 janvier 2011 11:35

                                      il y a pas d’autre façoon de vivre ensemble c’est la : DEMOCRATIE et la LAICITE . Il faut même pas entrer en matiere sur d’autre bavardages


                                      • BANANE 30 janvier 2011 12:05

                                        cheikh youssef al qardaoui pousse les frères musulmans à alimenter le chaos.
                                        C’est l’islamisme qui manipule la rue contrairement à la Tunisie.
                                        Attendons nous à des « soubresauts » dans la région.
                                        Pour le pire et peut être...le meilleur !


                                        • juluch 30 janvier 2011 18:53

                                          Oui, je suis d’accord.


                                          pas clair ce « soulèvement ».....les Islamistes ne sont pas loin !

                                          suffit de voir les arguments des.....« ibsurgés » !

                                        • juluch 30 janvier 2011 22:03

                                          Pas « ibsurgés » mais « insurgés »....lol !


                                        • Miss Fischer-Brown 30 janvier 2011 22:38

                                          Vous ne vous souvenez pas ? de ce bouquin d’anticipation, il y a une vingtaine d’années peut-être plus, où l’auteur imagine un pays arabe (l’Egypte je pense) qui après une révolution populaire tombe aux mains des islamistes. Et là les pires horreurs sont faites aux non-croyants. Impossible de me rappeler ni le titre ni l’auteur. Si un(e) de vous se rappelle faites moi signe. Merci 

                                        • juluch 30 janvier 2011 22:45

                                          Sincèrement je ne le connais pas ....désolé Miss.


                                          Ça vas être dur sans le titre ou sans le nom de l’auteur.

                                        • Miss Fischer-Brown 30 janvier 2011 23:10

                                          Merci Juluch, je vais essayer de le retrouver. 


                                        • Pelmato 30 janvier 2011 12:09

                                          Pour rebondir sur le post de Reflexion plus haut qui à raison, j’ajouterai quand même un « oui mais »… j’ai le sentiment que ce sont plutôt les Etats-Unis qui ose parler, s’exprimer, soutenir ces manifestations spontanés…

                                          Les US sont atlantiste c’est vrai, prêt à mettre le grappin sur un pays ou un autre. Je suis persuadé que le rêve des US c’est de transformer tout les pays arabe en « Arabie Saoudite ».

                                          Mais la France, l’Union européenne font-elle mieux ?

                                          Ces deux la me paraissent ambarrassé par toute ces histoires révolutionnaire et ne semblent capable d’emettre des opinions qu’au travers de communiqués. Les discours des dirigeants Français (pré-fabriqué au grès des événements) ne sont que des discours convenus et vide sans consistance, mièvre d’un bord à l’autre et arrivent toujours tardivement lors d’interview de politique réalisés au détour d’un couloir, entre deux porte ou dans une émission TV.
                                          Si cela avait tourné en faveur de Ben Ali sans aucun doute aurait ils TOUS réagis en faveur du dictateur.
                                          C’est dailleur toujours ce qu’ils ont fait.

                                          Maintenant ils sont coincés d’autant plus que cela touche plusieurs pays, Tunisie, Algérie, Egypte, Yemen… et silence. Sarkozy réunis des cellules dit-on.

                                          J’ai déjà remarqué que les US sont plus prompte à dénoncer les tours de passe de nos « amis » dictateurs Africains. Quant la France saluait les scores « stalinien » de Bouteflika lors des élections Algérienne, les États-Unis eux, à l’inverse mettaient timidement en cause les irrégularités et le manque de transparence du scrutin. Timidement certes mais ils le faisaient quand même.

                                          La France et l’UE sembleraient bien trop englués et partisane dans leurs mouvances postcolonial pour pouvoir s’en dégager et emettre des opinions véritablement indépendant et digne pour la France, du pays qui inventa les droits de l’homme. Prompte à réagir en Cote d’Ivoire et inerte quant à ce qui se passe en Tunisie, ou même en Egypte : elle demeure mal à l’aise maladroite et immature quant à ses prises de positions en Afrique.

                                          Fillon demandait calme et élections en Tunisie. Des élections aussi rapprochés d’une révolution (2 à 6 mois pour la Tunisie) seraient une véritable catastrophe pourtant (donner des leçons dans ce cas est tout aussi malvenu). La France est sournoise : il lui faut 2 ans pour organiser des élections et battre campagne alors demander aux Tunisien d’en organiser dès à présent c’est soit se moquer du monde, soit qu’elle a ses raisons : les dirigeants Français souhaiteraient donc toujours l’instabilité économique du maghreb. Les Tunisiens devraient se méfier et exclure à mon avis la France (ou toute autre « démocratie » occidental) de toute manœuvre dans la politique électoral à venir.

                                          A mon avis l’Europe est loin encore de devenir un partenaire naturel (mature et égale) avec les pays du nord de l’Afrique et de l’Afrique toute entière car trop ambiguë dans ses positions et aveuglé par son passé.


                                          • Hadj Ahmed 30 janvier 2011 12:58

                                            « Moubarak » signifie « béni » en arabe et puis quoi encore...
                                             
                                            Avant hier et hier, des voyous en masse ont terrorisé les égyptiens s’en prenant comme par hasard aux civils et à leurs biens, au point qu’ils sont nombreux maintenant à vouloir à tout prix retrouver la paix d’avant...

                                            Le hasard fait bien les choses hein smiley

                                             


                                            • ZEN ZEN 30 janvier 2011 13:03

                                              Béni ou béni-oui-oui ? smiley

                                              Hier soir, Obama a utilisé la langue de bois en invitant Moubarak à le retenue, mais en évitant les questions qui fâchent...Son équipe s’empêtre en Egypte.
                                              Les États-Unis sont de plus en plus inquiets . C’est que, pour l’oncle Sam, ce pays a une haute importance géostratégique au Moyen Orient. Depuis Sadate, la diplomatie égyptienne a versé du côté de Washington, ce qui lui a valu reconnaissance et dollars. En échange de la « stabilité » assurée à tout prix, de la lutte antiislamiste, de l’appui au voisin israëlien, elle n’a pas ménagé son aide.
                                              Mais ce n’est pas sans contradiction...
                                              __Les USA semblent décidés à lâcher leur « salaud » selon l’expression peu diplomatique utilisée, selon certaines sources :
                                              _"...La CIA possède depuis longtemps un dicton pour certains des personnages les moins ragoûtants qu’elle soutient, dictateurs ou sources troubles : «  C’est un salaud. Mais c’est notre salaud. » Les Etats-Unis sont ces jours-ci confrontés à la délicate position de savoir s’ils doivent continuer à soutenir « leur » salaud en Egypte, le président Hosni Moubarak.
                                              __Depuis trente ans, celui-ci a toujours donné tous les gages que Washington attend de lui : relations apaisées avec Israël, musèlement des islamistes, toujours prêt à accueillir un sommet international de crise (Charm El-Cheikh a probablement vu défiler plus de diplomates qu’aucune autre station balnéaire dans le monde) et les vols secrets de la CIA pour « interroger » les prisonniers difficiles... En retour Moubarak a bénéficié des largesses du Trésor fédéral américain : 1,3 milliard de dollars d’aide militaire directe par an et 28 milliards de dollars d’aide au développement depuis 1975.
                                              _Longtemps le second bénéficiaire des fonds de l’Oncle Sam derrière Israël, l’Egypte a été relé
                                              guée au quatrième rang, non parce que le pays est devenu moins proche, mais parce que d’autres « alliés » turbulents lui ont grillé la politesse (l’Afghanistan et le Pakistan). Ainsi, comme le confie anonymement un ancien diplomate américain travaillant désormais dans le privé : « Si l’armée égyptienne décide de tirer sur la foule pour soutenir le régime, elle le fera avec des fusils et des balles américaines...  »
                                              _-Wikileaks nous apprend des choses que nous ne soupçonnions pas sur le double jeu de Washington.
                                              _« ... »Washington sait que les opinions arabes lui sont massivement hostiles. Mais dans le même temps, nombre de diplomates américains, sont conscients du fait que c’est justement cet appui aux régimes répressifs qui est à la source de cet anti-américanisme. Il suffit de se plonger dans les câbles diplomatiques révélés par WikiLeaks pour se rendre compte que les émissaires américains n’ont pas des œillères sur les yeux en permanence._« Il existe, au sein Département d’État, un certain nombre de diplomates qui sont convaincus que beaucoup de régimes arabes ne peuvent plus tenir par la force, parce qu’ils sont corrompus et qu’ils nient les aspirations de leur jeunesse  », explique l’ancien du State Department. « Par conséquent, ils estiment qu’il faut commencer à s’en désolidariser et à appuyer les mouvements de réformes, quitte à lâcher nos alliés habituels.  » (Mediapart)


                                              • joelim joelim 30 janvier 2011 14:49

                                                Vu dans les vidéos, des immeubles administratifs ou gouvernementaux qui brûlent et qui ne s’effondrent pas.

                                                Conclusion : les égyptiens construisent beaucoup plus solidement que les étasuniens.

                                                • BA 30 janvier 2011 14:59

                                                  Dimanche 30 janvier 2011 :

                                                   

                                                  Egypte : les Bourses du Golfe plongent.

                                                  Plusieurs Bourses arabes du Golfe plongeaient dimanche, avec une baisse de plus de 6% à Dubaï, dans la foulée des tensions en Egypte, secouée par une contestation populaire sans précédent contre le régime.

                                                  A la Bourse de Dubaï, l’indice DFM a chuté de 6,7% à 1.505,62 points, peu après l’ouverture à 06H00 GMT, selon le site internet de la Bourse.

                                                  Après une heure de cotations, l’indice était encore en baisse de 6,27%.

                                                  Le géant immobilier, Emaar Properties, titre vedette de la Bourse de Dubaï, perdait à l’ouverture 10%, le seuil maximum autorisé par les régulations du marché.

                                                  Emaar Properties, qui a construit Burj Khalifa, la tour la plus haute monde, compte plusieurs projets en Egypte.

                                                  Pour sa part, la compagnie aérienne Air Arabia de Charjah, l’un des sept membres de la fédération des Emirats arabes unis, plongeait de près de 10%. Ce transporteur à bas prix a un hub en Egypte.

                                                  D’autres marchés du Golfe étaient également en chute.

                                                  La Bourse d’Abou Dhabi perdait 3,74% à 2.559,89 points durant les premiers échanges.

                                                  Le titre du géant des télécommunications Etisalat, qui opère en Egypte par le biais d’Etisalat Misr, perdait 3,35%.

                                                  A Koweït, la Bourse, le deuxième marché arabe après l’Arabie saoudite, perdait aussi 2,14% à 6.795,6 points.

                                                  La Bourse du Qatar a ouvert sur une baisse de plus de 5%.

                                                  Le marché saoudien, le plus important du monde arabe, avait cédé 6,43% et clôturé à 6.267,22 points samedi, au premier jour de cotations de la semaine dans le royaume saoudien. Dimanche, il ouvre plus tard dans la journée.

                                                  « Une exposition directe à la violence en Egypte est un problème pour certaines compagnies saoudiennes qui ont pris des participations dans des firmes égyptiennes », a indiqué dimanche le bureau de conseil, Jadwa Investment, dans un communiqué.

                                                  L’Egypte est en proie depuis mardi à un mouvement de contestation populaire sans précédent contre le régime du président Hosni Moubarak, au pouvoir depuis 30 ans. Au moins 102 personnes, dont 33 samedi, ont été tuées depuis le début de ces manifestations, selon des sources de sécurité et médicales.

                                                  http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=2d11374a6d4bf5b7abfe0f570cd991d8


                                                  • zany 30 janvier 2011 15:20

                                                    J’invite tous les intervenants a suivre les états généraux de Grenoble

                                                     http://www.marianne2.fr/Des-convergences-republicaines-sont-elles-encore-possibles_a202350.html?com#last_comment

                                                    et a les soutenir.


                                                    • suumcuique suumcuique 30 janvier 2011 16:10

                                                      Une théocratie basée sur la souveraineté d’un dieu est une dictature, puisque la séparation du politique et du religieux n’a pas le droit d’exister.

                                                      Les problèmes viennent souvent de ce que l’on n’est pas capable de poser les bonnes questions. Ainsi, le problème de l’opposition entre la laïcité et la religion disparaît lorsqu’on le rapporte à ses origines, apparaissant dès lors comme un faux problème uniquement lié à la déchéance et du politique et du religieux dans les sociétés européennes contemporaines.

                                                      La séparation entre le pouvoir temporel et l’autorité spirituelle
                                                      est l’une des conséquences les plus néfastes du judéo-christianisme sur les sociétés européennes dans lesquelles il a été imposé par la force., en ce qu’elle a crée une scission permanente et entraîné des luttes intestines au plus haut niveau de le l’élite.

                                                      Dans toutes les anciennes civilisations européennes d’origine indo-européenne, en effet,
                                                      le religieux fut inséparable du politique, le roi était souvent même aussi le prêtre, ce qui s’explique facilement : dans ces civilisations, la religion n’était point fondée sur la simple croyance, sur l’affect, comme elle l’est dans les sectes abrahamiques, mais sur le sang. Un peuple : un sang : une religion. Il n’y avait pas de conversion possible et, même, ni dans la Rome antique, ni dans l’ancienne Scandinavie, il ne serait jamais venu à l’esprit de personne de « se convertir ».

                                                      On ne redira jamais assez que le judéo-christianisme a été le mouvement le plus efficacement subversif de toute l’histoire, loin devant la révolution franc-maçonne de 1789
                                                      et le bolchevisme, qui, d’ailleurs, aussi surprenant que cela puisse sembler à nos contemporains, qui manquent de recul, présentent de nombreuses ressemblances avec le judéo-christianisme, ne serait-ce que dans leur égalitarisme et dans leur messianisme. Le « laïcisme » hérité de 1789 et de la révolution judéo-bolchevique n’est jamais qu’une forme déguisée de culte abrahamique. A la place de Jehovah, de Dieu ou de Mohamed, on a une divinité tout aussi abstraite : le déesse Liberté. Ses dogmes sont les droits de l’homme. Son Pater Noster, « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits », psalmodié 24 heures sur 24 dans les médias du monde entier. Ses prêtres, les politicards mondialistes.


                                                      • Miss Fischer-Brown 30 janvier 2011 18:24

                                                        Aucun avocat ne pourra vous défendre face des gouvernants religieux et leur dieu
                                                        Pas très grave, mais vous n’avez pris qu’une partie de ce que j’ai écrit. 

                                                        A l’heure actuelle dans les pays gouvernés par les religieux, en majorité musulmans, face à un tribunal composé d’imams, le et surtout la coupable n’a aucune chance de s’en sortir puisque ces religieux-inquisiteurs s’appuient sur des normes irrationnels émanant d’une entité immatérielle. Il y a des millions d’années les hommes du Paléolithique avaient leurs déesses puis d’autres dieux sont créés par les élites pour maintenir les peuples dans l’obéissance et la vénération de leurs maîtres.

                                                         
                                                        Sous bien des rapports, l’Inquisition fut la réaction de défense d’une société pour laquelle, à tort ou à raison, la préservation de la foi semblait aussi importante que de nos jours celle de la santé physique. 
                                                        « Pour en finir avec le Moyen Âge », Points, 1977, p. 103. Le chapitre « L’index accusateur » est entièrement consacré à une mise au point sur l’image de l’Inquisition dans la société contemporaine. Régine Pernoud, historienne.

                                                        Même si ce n’est pas parfait, la laïcité à la française laisse à chacun le droit de croire à ce qu’il veut OU de ne pas croire. L’État ne s’adosse à aucune religion officielle, ni ne suppose quelque onction divine. 



                                                      • BANANE 30 janvier 2011 16:28

                                                        le « monde musulman » craque de toutes parts.
                                                        Nous voyons bien les limites des régimes autoritaires qui baillonnent la démocratie.
                                                        les peuples, de l’iran au maghreb en passant le liban en ont assez. 


                                                        • baska 30 janvier 2011 19:30

                                                          Banane alias jacob, précisez que ces régimes autoritaires sont soutenus, financés et maintenus au pouvoir par les démocraties occidentales et que le pharaon Moubarak est pas un allié privilégié de l’entité sioniste. 
                                                          Depuis que la rue égyptienne fait vaciller le moribond régime du pharaon, c’est la panique à sion comme en témoignent ces réactions chopées sur les sites sionistes :
                                                          - « C’est une catastrophe pour israel de voir le régime de moubarak s’effondrer. J’ai un ami à jaffa qui travaille en tant que responsable de la sécurité intérieure israelienne, il m’a raconté que nos dirigeants sont en alerte maximale. Les dirigeants sont très nerveux car perdre moubarak c’est une catastrophe », source juif.org
                                                          - La situation égyptienne inquiète israel au plus haut niveau point. Pas le gouvernement, pas uniquement les journalistes, mais aussi les gens ’normaux’, jssnews
                                                          - ....« 
                                                          La clique qui dirige cet entité criminelle mise sur le maintien du pharaon. Un ministre sionsite a déclaré à l’afp que »le régime égyptien est assez fort pour surmonter cette manifestation". A sion, on se rassure comme on peut. Tremblez, tremblez !
                                                           


                                                        • BANANE 30 janvier 2011 16:46

                                                          quel est le lien entre tous ces pays ?

                                                          -la peur de la démocratie, contraire à « l’esprit » islamique. 


                                                          • BANANE 30 janvier 2011 16:57

                                                            C’est aussi la question du rôle et la place de l’islam dans ces pays qui est posée.
                                                            Qui a vu le signal du ras le bol face aux agressions anti-coptes ?


                                                            • BANANE 30 janvier 2011 17:20

                                                              le temps de la manipulation arrive.
                                                              les islamistes tels des charognards qui hument les cadavres encore chauds vont passer à l’offensive.


                                                              • Hadj Ahmed 30 janvier 2011 18:32

                                                                En exclu mondiale
                                                                Sarko lui même aurait été reconnu au milieu des manifestants, même qu’une égyptienne lui ferait visiblement... euh... beaucoup d’effet.


                                                                • Hadj Ahmed 30 janvier 2011 18:56

                                                                  Impressionnant Perseùs, lisez ceci c’était il y a trois ans…  

                                                                  Par Avatar (xxx.xxx.xxx.147) 19 mars 2008 17:00

                                                                  Et oui HiHiHi(=Demian ?), elle est fort jolie notre première Dame de France même si sur la photo illustrant l’article, elle a bizaremment rapetissé pour atteindre la taille de notre petit prince
                                                                  http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/elysee-une-surveillance-accrue-de-37586#forum1654190

                                                                  Mémoire ? Constance des gens droits ? Ou les deux ? smiley


                                                                • BANANE 30 janvier 2011 20:29

                                                                  tiens...voila les barbus de retour en ... TUNISIE !
                                                                  décidément...


                                                                  • moebius 30 janvier 2011 21:41

                                                                    ...Mais l’important n’est ’il pas ici de soutenir Arnault de Montebourg qui soutien le peuple égyptien dans son juste combat pour la démocratie... et ces primaires..Et. quand je dis primaire je ne parle pas de vous chers amis qui voyez des nains de jardin partout avec ou sans barbes fournies mais toujours poussant de si lourdes brouettes au fond du jardin a coté du plan de poireaux


                                                                    • Philou017 Philou017 30 janvier 2011 22:29

                                                                      Beaucoup des pillards dont on entend parler sont des membres de la police secrète, appelés les Baltagueyya. Sales méthodes, et entre parenthèses, exactement les même que Ben Ai au moment de son départ.

                                                                      Egypte : La police secrète sème la terreur

                                                                      • Philou017 Philou017 30 janvier 2011 22:30

                                                                        mêmes que Ben Ali , faut-il lire. Encore raté des touches.


                                                                      • Philou017 Philou017 30 janvier 2011 22:43

                                                                        Est-ce que les choses se préciseraient ?

                                                                        Ultimatum de l’armée égyptienne à Moubarak : son départ serait imminent

                                                                        Samedi, 29 Janvier 2011 18:21

                                                                        Les hauts gradés de l’armée égyptienne auraient dépêchés le général Omar Soleiman chez le président Housni Moubarak qui réside actuellement dans son palais de Charm Al Cheikh.

                                                                        Le chef des Moukhabarates, qui est issu des rangs de l’armée nationale, aurait informé vendredi en début d’après-midi le chef de l’Etat du mécontentement de la direction de l’armée du comportement du gouvernement en place au Caire. Le président Housni Moubarak, un moment hésitant, a fini par céder aux injonctions des généraux en limogeant le gouvernement d’Ahmed Nadhif. Entre le discours du président qui a été diffusé tard dans la soirée et la réunion avec le général Housni Moubarak, il y a eu plusieurs scénarios envisagés. Dans un premier temps, le chef de l’Etat égyptien pensait nommer un gouvernement militaire avec à sa tête Omar Soleiman. Ce dernier aurait catégoriquement refusé. En effet, d’après des sources bien informées à Washington, l’armée elle-même surprise par la déferlante populaire qui a envahit les rues des villes égyptiennes ainsi que par l’incapacité des forces de police de faire face aux manifestants a décidé de se montrer très réservée dans ses démarches. D’ailleurs, entre l’ordre donné par Moubarak à l’armée de se déployer et le moment où la troupe est sortie des casernes, sont passées de longues heures où le général Sami Anan, chef d’état-major de l’armée était injoignable à Washington. Samedi dans la matinée, les hauts gradés ont tenu une réunion de crise pour déterminer une position claire vis-vis de la crise. Selon un attaché militaire égyptien dans une ambassade européenne, l’armée a été choquée par le nombre de morts civils tombés vendredi et qui aurait avoisiné 150 morts. Aujourd’hui, d’après la même source, le départ de Moubarak du pouvoir n’est qu’une question de jours voire d’heures. Contrairement à la Tunisie, l’armée égyptienne ne rechignerait pas à intervenir afin d’instaurer une structure qui pourrait ressembler à un comité de salut national dont ferait partie des personnalités égyptiennes imminentes comme Ahmed El Baradei et quia assurerait la transition vers un régime démocratique.


                                                                        • Miss Fischer-Brown 30 janvier 2011 23:09

                                                                          3e photo de cet article, intéressante... Un soldat égyptien passant sur la place Tahrir, pendant leur prière, aujourd’hui.






                                                                          • nathan_hk 31 janvier 2011 05:53

                                                                            Je pense que comme d’habitude on se réjouit trop tôt
                                                                            avant de savoir si il avais pas des intérêts a ses soulèvements
                                                                            si il a pas eu manipulation et si on nous vend pas des révolutions en carton mâché...
                                                                            je serais d’autant plus sceptique que l’histoire sois les précédents ont tendance a démontrer
                                                                            le faible poids des populations dans les processus politique réel et non imaginaire....

                                                                            il a une forte croyance a croire ce qu’on vois sans analyser les processus ou sans pouvoir
                                                                            les voir et a considérer par la vue seul, la vérité établit d’un fait parce qu’il ne peu être contredit
                                                                            par la simple penser qu’il mettrai les politiques dans l’embarras...


                                                                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 31 janvier 2011 09:20

                                                                              La Révolution était faite et prête à changer les pays mal gouvernés.

                                                                              Aux appels à la pagaille, aux multiples ingérence d’un monde en panne politique et qui donne des leçons dont lui même en a besoi, on débouche sur :

                                                                               La Contre-révolution, menée par ceux qui veulent sauver leurs positions sociales et leurs privilèges, confortée par les opportunistes qui cassent les idées et les magasins et finira inévitablement par faire basculer le processus révolutionnaire vers le Bordel !

                                                                              Nous assistons à une prostitution politique qui « appelle au calme », au « dialogue » mais essaie sournoisement d’imposer des opportunistes arrivistes et esclaves de l’impérialisme !

                                                                              C’est l’éternellement recommencement de LA REVOLUTION CONTREBALANCEE PAR LA CONTRE-REVOLUTION ! Des exemples dans l’histoire, il n’y a que cela...

                                                                              Mohammed MADJOUR.



                                                                                • nathan_hk 31 janvier 2011 16:58

                                                                                  la revolution de la faim, precedent : la revolution française en 1789...
                                                                                  a étudier pour se faire une idée des réels enjeux. question : qui avais interet a affamer la population ?
                                                                                  et si on nous refaisait la meme :
                                                                                  http://www.20minutes.fr/article/661828/economie-l-augmentation-tres-prononcee-prix-agricoles-provoque-troubles-politiques-inimaginables


                                                                                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 31 janvier 2011 17:43

                                                                                    1789 exemple historique d’un succès total d’une contre-révolution  !

                                                                                    La repression d’alors était la terreur et le terrorisme prônés par les « représentants du peuple » à limage de Monsieur GUILLOTIN qui avait proposé la « solution de la guillotine » !


                                                                                    Les places publiques française sont encore aujourd’hui terrorisées rien qu’en y pensant...
                                                                                     
                                                                                    La propagande française de la terreur contre-révolutionnaire  « enrobée par la chanson des droits de l’homme et du leurre démocratique » a duré jusqu’à ce jour et l’histoire recommence...


                                                                                    Regardez bien en Egypte, un slogan français dans un pays qui ne connait pas un seul mot en français !!! La manipulation, l’influence, le pouvoir d’incitation dépasse le seuil compréhensible : Les populaces sont dans un éta

                                                                                    Mohammed MADJOUR.


                                                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 31 janvier 2011 17:50

                                                                                      1789 exemple historique d’un succès total d’une contre-révolution  !

                                                                                      La repression d’alors était la terreur et le terrorisme prônés par les « représentants du peuple » à limage de Monsieur GUILLOTIN qui avait proposé la « solution de la guillotine » !


                                                                                      Les places publiques française sont encore aujourd’hui terrorisées rien qu’en y pensant...
                                                                                       
                                                                                      La propagande française de la terreur contre-révolutionnaire  « enrobée par la chanson des droits de l’homme et du leurre démocratique » a duré jusqu’à ce jour et l’histoire recommence...


                                                                                      Regardez bien en Egypte, un slogan français dans un pays qui ne connait pas un seul mot en français !!! La manipulation, l’influence, le pouvoir d’incitation dépasse le seuil compréhensible : Les populaces sont dans un état second, elles cassent tout en même temps qu’elles demandent à améliorer tout !

                                                                                      Ce qui se passe en ce moment n’a jamais été retenu par l’histoire de l’humanité, quand c’est le « peuple » qui demande et non un « représentant du peuple », on imagine bien les difficultés que cela engendre, difficultés qui empêchent d’envisager un quelconque dialogue ! Qui doit dialoguer et avec qui...A part les opportunistes embusqués mais eux ne valent pas mieux que les dictateurs en place !
                                                                                       
                                                                                      Mohammed MADJOUR.


                                                                                      • HERVE 6 février 2011 09:10


                                                                                        Frank Wisner est arrivé en Egypte :

                                                                                        http://www.voltairenet.org/article168329.html

                                                                                        Pour en savoir plus sur Frank Wisner Sr & Jr :

                                                                                        http://www.scribd.com/BEGHINSELEN

                                                                                        Il faut aussi regarder sur Wikipedia.

                                                                                        Le livre de Ian Johnson est intéressant aussi pour connaître les débuts de l’islamisme en Occident. Cet auteur a un site :

                                                                                        http://www.ian-johnson.com/

                                                                                        Par ailleurs, il me semble important de se renseigner sur l’OPC (et ses liens tumultueux avec la CIA).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès