• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’escalade se poursuit dans le Donbass, et les civils en paient le (...)

L’escalade se poursuit dans le Donbass, et les civils en paient le prix - Une femme blessée à Spartak

Durant la journée écoulée, l'armée ukrainienne a violé 63 fois le cessez-le-feu, et bombardé 22 localités de la République Populaire de Donetsk (RPD). Les bombardements les plus intensifs ont été menés contre les localités de Yassinovataya, Spartak, Dokouchaevsk, ainsi que les districts de Kouibyshevsky et Petrovsky à Donetsk.

Parmi les 711 obus qui ont été tirés sur le territoire de la république par l'armée ukrainienne, sept obus de mortier sont tombés sur le petit village de Spartak. L'un d'eux a sérieusement détruit un petit magasin d'alimentation, d'autres ont juste endommagé des barrières ou le bitume de la route, et un autre a blessé une femme, Valentina.

Je connais bien Valentina, nous l'avons aidée ainsi que sa petite fille à plusieurs reprises grâce à plusieurs associations humanitaires actives dans le Donbass. Comme quelques autres habitants de Spartak, elle a refusé de quitter sa maison malgré les bombardements constants de l'armée ukrainienne.

Valentina

Heureusement les shrapnels ne l'ont que légèrement blessée à la poitrine et à l'abdomen, lui évitant la nécessité d'une hospitalisation. Sur un autre point de la ligne de front, un soldat de l'armée de la RPD a été blessé lui aussi par les bombardements de l'armée ukrainienne.

En plus du magasin de Spartak, les bombardements de l'armée ukrainienne durant les dernières 24 h ont endommagé huit maisons en RPD.

Petit à petit, nous pouvons voir une tendance claire à l'escalade et à l'aggravation de la situation sur l'ensemble de la ligne de front. Le nombre de bombardements augmente continuellement, et les destructions et victimes, particulièrement chez les civils, aussi.

Regarder le reportage fait à Spartak :

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Dom66 Dom66 23 mai 18:54

    Merci Christelle Néant….que les nouvelles sont tristes et toujours zappées par nos médias...relation de nos gouvernement avec des Nazis oblige. Mon rêve est qu’un jour la Russie se fâche…mais c’est un rêve  smiley
    des news ici aussi : http://novorossia.today/donetsk-letendue-effroyable-des-destructions-civiles-par-larmee-ukrainienne/



    • anna anna 24 mai 10:35

      Chaque jour, après les bombardements, l’armée ukrainienne grignote du terrain et s’installe dans les « zones grises » :


      Personne en Europe ne voit que c’est contraire aux accords de Minsk, qu’on nous brandisse quotidiennement. En revanche, si c’étaient les séparatistes, qui « grignotaient » du terrain... J’imagine les hurlements de la momie de Sarnez 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires