• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’OTAN va-t-elle renouveler la coopération avec la Russie en (...)

L’OTAN va-t-elle renouveler la coopération avec la Russie en Afghanistan ?

En mai 2017, Les Etats-Unis ont annoncé qu’ils avaient l’intention d’augmenter leur présence militaire en Afghanistan, une zone d’instabilité ainsi qu’une pépinière de djihadistes dans la région. Certains membres de l’Otan sont ouverts à l'envoi de renforts. La Russie, de son côté, se dit prête à coopérer avec l’Alliance concernant l’Afghanistan malgré de nombreux désaccords entre Moscou et Washington.

Le rétablissement de la stabilité en Afghanistan est nécessaire pour faire barrage aux trafics et au terrorisme. Pour régler la crise, le Kremlin propose la solution qui prévoit une réconciliation des différentes forces en présence. Lors de la conférence internationale sur l'Afghanistan organisée par Moscou le 14 avril le président russe a précisé qu’il fallait établir le contact avec toutes les forces qui acceptent trois principes : la reconnaissance de la Constitution, le désarmement, la réconciliation nationale.

Washington opposé à l’idée de travailler avec les Talibans n’a pas même répondu à l’invitation de prendre part à la discussion. L'année dernière, néanmoins, après une pause de deux ans, trois réunions du Conseil Russie-Otan ont eu lieu, ce qui montre que l'Alliance voudrait reprendre le dialogue, constatant sans doute que le gel des relations avec Moscou était contreproductif, mais que tout n'était pas aussi simple que ça.

Ces derniers temps, la situation en Afghanistan s’est détériorée. Les Etats-Unis n’ont pas réussi à maintenir l’ordre dans la région. Le gouvernement afghan gangrené par la corruption perd ses positions, tandis que le pays plongé dans la crise fait toujours face à la menace terroriste très élevée. Des cellules de Daesh émergées sur le territoire augmentent le risque et menacent de propager l’instabilité hors du pays.

Dans ce contexte, il est très important que la Russie et l’Otan unissent leurs efforts diplomatiques et restaurent la coopération sur le terrain. Vu les échecs des forces américaines dans la région, il semble plus efficace de procéder aux négociations pour mener des actions coordonnées.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • roman_garev 24 juin 17:32

    « Des cellules de Daesh émergées sur le territoire augmentent le risque et menacent de propager l’instabilité hors du pays. Dans ce contexte, il est très important que la Russie et l’Otan unissent leurs efforts diplomatiques et restaurent la coopération sur le terrain. »


    C’est très marrant d’espérer combattre Daesh par quelques efforts diplomatiques. Les coupeurs de têtes ne sont qu’à annihiler.

    Pas moins marrant de compter sur quelque coopération militaire entre les USA et la Russie. Les presque trois ans d’une opposition féroce des Américains contre la Russie en Syrie l’ont démontré on ne peut mieux.

    Les Yankees, s’étant avérés impuissants et impotents, n’ont qu’à se retirer à sa niche. Après, la Russie et l’Afghanistan pourraient voir ensemble...

    • aimable 24 juin 19:59

      @roman_garev
      en Afghanistan aucune armée conventionnelle ne peut gagner ( l’histoire le démontre) , il faut les attaquer sur leur terrain avec les mêmes méthodes qu’eux et sans état d’âme 


    • roman_garev 24 juin 20:45

      @aimable
      Oui, mais des rêves humides à une collaboration militaire otano-russe où que ce soit, il faut les rejeter délibérément.


      Comment peut-on imaginer une coopération russe avec un ennemi évident qui concentre sa puissance militaire à centaines de mètres de la frontière russe occidentale sans cacher sa prédestination ?

      C’est pourquoi je trouve inepte la question posée dans le titre de l’article « L’OTAN va-t-elle renouveler... ? ». Comme si la Russie n’attendait que cette grâce du maître pour accourir lécher les bottes de l’OTAN, tel chien servile.

    • sarcastelle sarcastelle 25 juin 10:45

      @roman_garev

      .
      Je ne connais pas l’expression de « rêve humide ».
      Il s’agit peut-être d’un de ces rêves où les messieurs peignent une carte de l’Afghanistan sur leurs draps ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Gabriella

Gabriella
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires