• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Ukraine au bord de l’abîme - Maïdan 3.0 et nouveau bain de (...)

L’Ukraine au bord de l’abîme - Maïdan 3.0 et nouveau bain de sang dans le Donbass en vue

Suite aux déclarations publiques de patrimoine des hommes politiques ukrainiens qui ont déclenché l'ire de la population ukrainienne (et à juste titre), des rumeurs de Maïdan 3.0 commencent à circuler sur internet.

Alors que l'ensemble de la population ukrainienne se paupérise à vitesse grand V depuis deux ans, les artisans du Maidan s'en sont mis plein les poches. Collections de peintures, antiquités, des flottes gigantesques, de nombreux appartements, maisons de luxe, lingots d'or, bijoux, pierres précieuses, reliques de saints, et grosses quantités de cash, font quelque peu désordre chez ceux qui ont réclamé la tête de Yanoukovitch à cause de sa corruption.

Surtout que parmi ces nouveaux hommes politiques, un certains nombre étaient commandants de bataillons spéciaux, et d'autres tout sauf des millionnaires et des hommes d'affaires comme Porochenko. Ce qui amène obligatoirement les Ukrainiens à se demander d'où leur vient leur soudaine richesse, car ce n'est pas avec leur salaire de député qu'ils pourraient se payer ce qu'ils ont mis dans leur déclaration de patrimoine.

Une déclaration qui a été rendue obligatoire par le FMI pour autoriser les prêts consentis à l'Ukraine. Le FMI ne pouvait pourtant pas ignorer que cela risquait de mettre le feu aux poudres en Ukraine après la hausse vertigineuse des tarifs de l'eau, du gaz et de l'électricité de cette année. Ce qui m'amène à penser que le FMI fait tout pour déboulonner Porochenko et son gouvernement en faisant monter la pression dans la population ukrainienne.

Mais pourquoi ? Porochenko n'est-il pas une bonne marionnette ? Et bien pas assez au goût de Washington semble-t-il, ou en tout cas pas assez au goût des néo-conservateurs américains, qui lui préféraient Iatseniouk, et veulent désormais un prétexte pour déclencher une guerre contre la Russie.

Une fois le décor posé on comprend bien que les tentatives de Porochenko de ménager la chèvre et le chou (et surtout de sauver sa tête) ne cadrent pas avec le plan établi. La guerre dans le Donbass s'est enlisée, rien ne s'est déroulé comme prévu, et maintenant l'heure tourne et les néo-conservateurs ont besoin d'une guerre, et vite.

Et pour çà, quoi de mieux que de provoquer un Maïdan 3.0 à la sauce encore plus nazie que le précédent, avec Iatseniouk, Paroubyi et Avakov à sa tête et Savtchenko comme égérie. Savtchenko qui n'a eu de cesse de critiquer et saper la position de Porochenko depuis sa libération.

Et l'hiver promet d'amener son lot de mécontentement en Ukraine, avec un déficit de stocks de gaz, mais aussi de charbon pour passer l'hiver. Après l'annonce des deux milliards de mètres cubes de gaz manquants, l'Ukraine découvre à présent qu'il va aussi lui manquer un tiers de la quantité de charbon dont elle a besoin pour se chauffer. Alors que le pays a besoin de 3,5 millions de tonnes de charbon, il n'y a que deux millions de tonnes en stock. Et plus assez de temps pour rattraper le retard.

Et après les retraités d'Avdeyevka qui avaient manifesté leur mécontentement contre l'Ukraine, c'est désormais Konstantinovka, une autre ville du Donbass occupé par l'armée ukrainienne, qui donne des signes de rébellion. Des drapeaux ukrainiens et européens y ont été arrachés à plusieurs reprises, montrant que parmi la population il y a des gens qui ne veulent plus rester en Ukraine.

Et ce n'est pas le redéploiement de 2 000 mercenaires étrangers et d'une centaine de soldats de Pravyi Sektor dans le district de Stanichno-Lougansky, dans la zone occupée de la région de Lougansk, et de mercenaires géorgiens et polonais près de Gorlovka, qui va améliorer l'humeur de la population locale.

Dans ces conditions, l'appel qui a été lancé sur les réseaux sociaux, d'aller manifester le 4 novembre à midi devant la Rada pour protester contre le vote de l'augmentation du salaire des députés, risque vite de rassembler une énorme foule. Une participation importante à laquelle les autorités de Kiev s'attendent, puisque pas moins de 1 300 policiers et soldats de la Garde Nationale ont été mobilisés pour y faire face.

Si ce nouveau coup d'état réussit, la guerre dans le Donbass reprendra immédiatement à grande échelle, semant de nouveau la mort et la destruction dans la région, jusqu'à l’annihilation totale de l'armée ukrainienne et de l'Ukraine elle-même.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

200 réactions à cet article    


  • roman_garev 3 novembre 2016 09:20

    Selon l’estimation de Rostislav Ichtchenko, en Ukraine « on ne sait pas où mettre environ 50 000 combattants qui ne rendront jamais leurs armes de bon gré ». Quelqu’un devrait les désarmer. La junte n’est pas capable de le faire. Donc d’abord ces bandits renverseront le roi chocolatier, et ensuite ils déchaîneront la guerre contre le Donbass. D’ailleurs c’est, paraît-il, le seul moyen d’utiliser ces déchets. 


    • Jelena Jelena 3 novembre 2016 09:44

      >> 1 300 policiers et soldats de la Garde Nationale ont été mobilisés
       
      1300, ça ne fait pas beaucoup... Soit ils vont se faire balayer en quelques heures, soit il est prévu qu’il y aura peu de manifestants.


      • roman_garev 3 novembre 2016 10:08

        @Jelena
        Surtout lorsque ces policiers seront pareils à cette jeune policière (évidemment droguée) filmée dans une rue de Dnipro (ex-Dnépropetrovsk), centre industriel de l’Ukraine. 


      • valere-michoux 3 novembre 2016 14:24

        @roman_garev
        En parlant de drogue, que penses-tu du Krokodil, cette héroïne du pauvre qui fait florès en Russie avec des résultats pour le moins inesthétiques ?

         https://www.youtube.com/watch?v=duwhtHrkCIs

        http://www.dhnet.be/actu/faits/krokodil-la-nouvelle-drogue-devastatrice-51b775b8e4b0de6db97cf10c


      • alinea alinea 3 novembre 2016 17:22

        @roman_garev
        vous avez vu que cette vidéo a été retirée ?


      • Croa Croa 3 novembre 2016 19:23

        À Jelena,
        Si c’est beaucoup car ces gens sont armés, ont des véhicules et que ce sont des professionnels.


      • Croa Croa 3 novembre 2016 19:24

        À roman_garev,
        Ta vidéo a été censurée smiley


      • roman_garev 3 novembre 2016 09:52

        « C’est un film d’horreur », commentent les kiéviens indignés ayant visité l’hôpital pour enfants numéro 2 siégeant 3 rue Alicher Navoï à Kiev. Non seulement l’intérieur ressemble à un bunker abandonné (voir les photos ici), mais la température et l’humidité y sont hors normes, et le tout est affecté par la spore. 


        • valere-michoux 3 novembre 2016 10:45

          @roman_garev
          Je serais curieux de connaître l’état des hôpitaux russes en province. Il suffit de voir l’état des immeubles d’habitation pour se faire une petite idée. Vu l’état de cet hosto, on peut s’interroger sur son aspect intérieur : https://www.google.fr/maps/@67.5139295,64.0772175,3a,39.1y,184.66h,87.3t/data= !3m6 !1e1 !3m4 !1sG10eLW2BTMPSUwwK94F7tw !2e0 !7i13312 !8i6656


        • Chuck Maurice 3 novembre 2016 14:15

          @valere-michoux
          Et moi, je serais curieux de connaître le p*tain de rapport entre un hôpital à l’abandon à Kiev en Ukraine et un point lambda à Vorkhouta (воркута) dans le nord de la Russie !?!

          À part pour répéter ad nauseam « Ah ! t’as vu les Russes ils sont très très méchants ! », franchement je vois pas...

          Parce que pour l’instant, la réalité me fait penser que : « Ah ! t’as vu les Ukrainiens ils sont très très méchants ! ».


        • valere-michoux 3 novembre 2016 14:21

          @Chuck Maurice
          Pas très méchants, mais simplement pas beaucoup mieux lotis que les Ukrainiens qu’ils ont largement contribués à rendre miséreux en les colonisant et en les massacrant pendant des siècles, et entre nous un peu cons sur les bords.

          Lorsque on dispose des ressources humaines et en matières premières de la Russie, sans compter l’espace incroyable dont bénéficie cet empire, on s’abstient de mettre l’accent sur les dysfonctionnements du voisin alors qu’on n’est pas capable de bâtir une économie qui tienne la route face aux pays occidentaux.


        • sokom25 (---.---.177.251) 3 novembre 2016 16:13

          @valere-michoux
          Mais de quoi parles tu ? Qui a colonisé les ukrainiens ? Les ukrainiens orthodoxe sont des russes, Kiev est la première capitale Russe. Les néonazie qui dirige actuellement le pays sont catholique, se sentant plus proche des polonais que des russes. Le problème ukrainien, c’est le même que le problème entre serbe/croate/bosniaque.

          Mais peu importe, il y a une seul vérité à la fin : ces néonazie vont se mordre les doigts et malheureusement, la partie du peuple ukrainien qui aura suivie ces fous aussi.
          Les USA et l’UE n’en n’ont rien à faire d’eux, ce sont des marionnettes, comme les bosniaque ou les croates à l’époque. Les slaves, peu importe leur religion doivent se réveiller très très vite, et arrêter d’être les pions des anglo-saxon. Nous ne sommes que de la chaire à canon pour eux. Alors que nous slaves, nous sommes tous frères par le sang !

        • Gorg Gorg 3 novembre 2016 16:23

          @sokom25

          Exact Sokom25, la doctrine des rosbeefs et des amerloques c’est diviser pour régner. Et pour parvenir à leur fin ils sèment le chaos sur la planète depuis des décennies...


        • valere-michoux 3 novembre 2016 16:26

          @sokom25
          Les Ukrainiens ont été séparés des Russes pendant plusieurs siècles, lesquels se sont davantage mongolisés et islamisés quand les premiers se sont en effet rapprochés entre autres des Polonais mais aussi des Baltes. C’est regrettable, mais c’est ainsi, de même qu’il est regrettable que nos cousins québécois aient été séparés de nous par les aléas de l’histoire

          . Je note par ailleurs que les Russes ne dissimulent bien souvent par leur mépris pour les Ukrainiens, qualifiés de « petits-russes » et considérés comme des ploucs bons à asservir et à exterminer si besoin (Holodomor). Garev ici présent a fait tout un laïus l’autre jour exprimant bien cette haine de l’asiate pour l’Ukrainien.

          Il est évidemment faux de dire que seuls les uniates et catholiques romains font partie du gouvernement. Bon nombre d’Ukrainiens orthodoxes et même largement russifiés n’en peuvent plus de cette domination criminelle de Moscou et l’ont fait savoir en 2014 et bien entendu ils se sentent plus proches des Polonais ou même des occidentaux que des Russes. Comment pourrait-il en être autrement, surtout depuis les massacres commis par la soldatesque poutinienne dans le Donbass et l’annexion de la Crimée ? Et que dire des actes barbares commis par les soudards du Kremlin contre des civils, comme l’a fait par exemple le sibérien Olkhon, un des dirigeants militaires de la milice russe dans la région de Donbass et manifestement adepte du knout : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3448310/Drug-dealer-tortured-beaten-death-pro-Russian-rebels.html ?


        • valere-michoux 3 novembre 2016 16:30

          @sokom25
          Pour ce qui est des Croates et des Bosniaques, je pense qu’ils se sentent beaucoup mieux depuis qu’ils ne dépendent plus des Serbes (je suppose que tu en es).


        • V_Parlier V_Parlier 3 novembre 2016 20:44

          @valere-michoux
          Vous allez finir par vous enfoncer vous-même...
          A propos de plan d’extermination en Ukraine à notre époque, moi je ne vois que ça :
          http://www.youtube.com/watch?v=fGCNKNFy5Do .
          http://www.youtube.com/watch?v=ZYoOCz65KY8 .


        • Oceane 3 novembre 2016 21:06

          @valere-michoux

          Quand on est colonisateur, on devrait s’abstenir de critiquer et de donner des leçons de quoique ce soit à la terre entière.


        • valere-michoux 4 novembre 2016 08:52

          @Oceane
          Exactement. Voilà pourquoi les Russes, grands exterminateurs et colonisateurs devant l’Eternel feraient bien de fermer leur gueule.


        • Oceane 4 novembre 2016 20:49

          @valere-michoux

          Les Russes, « grans exterminateurs et colonisateurs devant l’éternel » ?

          Et l’Occident « démocrate » et « civilusateur », tu as pensé à lui en tant que « grand exterminateur colonisateur devant l’éternel » ?

          Tu ne le sais peut-être pas, mais la majorité des peuples de cette planète n’en peuvent plus des exterminateurs et colonisateurs devant l’éternel occidentaux.

          Les Amérindiens te diraient de retirer tout d’abord la poutre de ton oeil avant de chercher à retirer la paille de l’oeil de la Russie.


        • anna anna 3 novembre 2016 10:45

          Regardons sous un microscope tous ces Français pro ukrainiens, qui soutiennent actuellement l’Ukraine contre la Russie :
          Ce sont les descendants des Ukrainiens, qui sont arrivés massivement en France dans les années 1945, (après guerre) et qui ont fui l’avancée de l’armée soviétique sur l’Europe. Les conclusions s’imposent :
          1. Comme ils se déterminent déjà étant les « Ukrainiens », et non les « Soviétiques », nous indique que ce sont LES NATIONALISTES ukrainiens. Mais être des « nationalistes » russes est abjecte, selon les médias occidentaux. En revanche être des nationalistes ukrainiens est parfaitement merveilleux ! On est invité sur tous les plateaux télé (comme membre France-Ukraine) pour condamner le nationalisme russe de Poutine...
          2. Les Ukrainiens, en tant que les citoyens soviétiques, ont combattu le nazisme au sein de l’armée rouge. Mais pas tous les Ukrainiens ! Il y avait des Ukrainiens qui servaient Hitler dans les rangs de SS ! Et c’est précisément eux, qui ont été obligé de fuir l’Armée Rouge pour se réfugier en France, car ils voulaient échapper a un jugement pour crime de guerre. Ce sont leurs descendants, qui sont invités aujourd’hui sur tous les plateaux télés français (comme membre France-Ukraine) pour condamner la Russie. Ce sont les descendants des nationalistes ukrainiens, criminels de guerre, qui servaient Hitler a exterminer les juifs sur le territoire occupé ukrainien, et qui ont fui l’Armée Rouge pour se réfugier en France, qui forment aujourd’hui le comité France-Ukraine, et qui font le travail de « troll » pro ukrainien sur tous les forums de France.
          Demander leur de condamner le gouvernement nazi de Kiev d’aujourd’hui est un oxymore


          • valere-michoux 3 novembre 2016 10:46

            @anna
            90% des Ukrainiens aujourd’hui détestent la Russie, quel que soit leur lieu de résidence. Quant aux Français, ils ont bien d’autres chats à fouetter.


          • Attilax Attilax 3 novembre 2016 11:08

            @valere-michoux
            « 90% des Ukrainiens aujourd’hui détestent la Russie »

            Il y a en Ukraine 50% de russophone et une guerre en cours, votre chiffre est donc impossible. Si 90% des ukrainiens voulaient être du côté de Kiev, ça fait longtemps que ce serait plié, vous ne croyez pas ?

          • anna anna 3 novembre 2016 11:18

            @valere-michoux

            Je savais, que vous allez vous reconnaitre...
            Je suis ukrainiennes par ma mère et russe par mon père, et nous somme 21 million dans le même cas de figure...
            Quand l’Armée Rouge avançait sur l’Europe, Staline s’en foutait, que les populations vont l’aimer ou pas. Quand on arrivera a Kiev, vous aller voir des liesses pro-russes partout dans les rues...
            Quand le chat s’ennuie, il se laiche ses testicules...
            Ne le fouettez pas...vous savez maintenant ce qu’il vous reste a faire


          • valere-michoux 3 novembre 2016 11:28

            @Attilax
            Tous les Ukrainiens ou presque sont « russophones ».


          • valere-michoux 3 novembre 2016 11:30

            @anna
            Il faudrait déjà que vous puissiez prendre Alep.


          • anna anna 3 novembre 2016 11:55

            @valere-michoux
            Prendre Alep n’est pas un but pour Poutine. En revanche il a déjà crée un axe Egypte-Iran-Syrie-Russie au Moyen Orient. Et on attend la Turquie, le Liban et l’Israel...
            Bye-Bye, go home, out, over the game des ricains au MO


          • valere-michoux 3 novembre 2016 11:57

            @anna
            Le Liban, quel atout ! En ce qui concerne la Turquie et Israël, il faut vraiment n’avoir rien compris à ce que vous appelez « géopolitique » pour penser qu’elles iraient rejoindre l’axe chiite.


          • anna anna 3 novembre 2016 12:12

            @valere-michoux
            Il faut vraiment n’avoir rien compris à ce que vous appelez « géopolitique » pour oublier que les musulmans russes sont des sunnites. Poutine a tous les leviers entre ses mains, et il bosse...


          • valere-michoux 3 novembre 2016 13:39

            @anna
            Il bosse pour constituer un « axe » associant l’Iran et Israël ? Ce n’est plus le petit père des peuples à ce niveau, c’est le génie des nations.

            S’il pouvait bosser pour remettre sur les rails l’économie russe complètement laminée par la baisse des cours du pétrole et pour combattre les fléaux de l’alcoolisme et de l’héroïnomanie (30000 morts par an rien que pour cette dernière) qui sévissent en Russie, ça serait déjà pas mal.


          • anna anna 3 novembre 2016 14:08

             @valere-michoux

            Oui oui, l’économie russe complètement laminée, oui oui

            Je vous présente un nouveau hôtel, récemment construit en Crimée Russe :
            http://mriyaresort.com/


          • Gorg Gorg 3 novembre 2016 14:13

            @valere-michoux

            « l’économie russe complètement laminée »

            Et l’économie Française, qu’est ce que t’en penses ducon ?


          • valere-michoux 3 novembre 2016 14:16

            @Gorg
            L’économie française ne connaît pas de récession équivalente à celle que subit la Russie depuis 2 ans, et surtout le PIB en parité de pouvoir d’achat par habitant y est de 41500 $ contre 26000 $ pour la Russie.


          • valere-michoux 3 novembre 2016 14:17

            @anna
            C’est la preuve qu’il me fallait. Je m’incline.


          • anna anna 3 novembre 2016 14:37


            @valere-michoux

            Attendez, ne partez pas !

            L’industrie en Russie :

            octobre 2016 - ouverture de 11 nouveaux sites industriels
            http://sdelanounas.ru/blogs/85652/#cut

            septembre 2016 - ouverture de 16 nouveaux sites industriels
            http://sdelanounas.ru/blogs/84229/#cut

            aout 2016 - 12 nouveaux sites
            http://sdelanounas.ru/blogs/82775/#cut

            Juillet 2016 - 7 nouveaux sites
            http://sdelanounas.ru/blogs/81109/#cut

            Vous voulez que je remonte encore ? Ou que je vous parle aussi de l’agriculture ?


          • valere-michoux 3 novembre 2016 14:41

            @anna
            Mais en quoi l’ouverture de sites dans un pays d’une telle superficie prouve quoi que ce soit ?


          • Gorg Gorg 3 novembre 2016 14:43

            @valere-michoux

            J’aime bien rigoler, donnes moi tes sources.


          • JC_Lavau JC_Lavau 3 novembre 2016 14:45

            @valere-michoux.
            Ce que ça prouve ? C’est qu’à l’auberge du Congre Debout, tu pourras faire l’enseigne en pied, quand ton employeur t’aura viré.


          • valere-michoux 3 novembre 2016 14:51

            @Gorg
             PIB PPA en pouvoir d’achat par pays. Voir ici également . Les sources sont le FMI et la banque mondiale.


          • Gorg Gorg 3 novembre 2016 15:03

            @valere-michoux

            Je suis pas déçu. Merci, j’ai bien rigolé ...


          • valere-michoux 3 novembre 2016 15:13

            @Gorg
            Tu contestes donc ces chiffres ? Sais-tu au moins ce qu’est un PIB en parité de pouvoir d’achat ?


          • Gorg Gorg 3 novembre 2016 16:12

            @valere-michoux

            Pauvre Michoux. La France un pays en banqueroute. Plus de 2000 milliars d’€ de dettes, une industrie cacochyme, une balance d’exportations déficitaire. Plus de recherche digne de ce nom.
            Les jeunes diplômés (je parle de sciences dures) qui s’enfuient à l’étranger... C’est sur, c’est la gloire...
            Par contre la Russie pratiquement pas endettée, un sous-sol qui regorge de richesse. Du gaz, du pétrole et des métaux stratégiques en quantité, une industrie et une agriculture qui se développent grâce aux sanctions. C’est sur, elle va s’effondrer...
            Vous me faites penser à cette droite Française de 1940 qui s’est mise à genou devant la braguette de l’occupant... Vous, en fait, vous n’avez que changé la nationalité de la braguette...


          • Attilax Attilax 3 novembre 2016 16:32

            @valere-michoux
            « Tous les Ukrainiens ou presque sont « russophones ». »

            Pas du tout. L’Ukrainien est un patois différent du russe, et environ 50% de la population ne parle pas bien le russe, même s’ils le comprennent. Le nouveau gouvernement a d’ailleurs interdit l’usage du russe dans tous le pays... CQFD.

          • valere-michoux 3 novembre 2016 16:47

            @Attilax

            N’importe quoi. Tous les Ukrainiens, à part quelques vieux campagnards, parlent le russe au moins comme deuxième langue, la plupart le parlant même quotidiennement. A Kyiv même c’est le cas.

            Le nouveau gouvernement n’a jamais interdit le russe, c’est un mensonge inventé par les rouges. Il est même langue officielle dans plusieurs oblasts dont celui de Dnipropetrovsk (que je connais relativement bien).

            Il faut quand même être un sacré rouge biberonné aux vidéos de Soral pour raconter et croire de telles inepties.


          • tf1Groupie 3 novembre 2016 18:32

            @anna

            En 1876, l’Empire Russe interdit la langue ukrainienne dans les écoles.

            Les années 1920 se traduisant par le retour à l’ukrainien dans les publications, la réouverture des écoles et des universités avec un enseignement en ukrainien et la promotion des cadres nationaux, Staline ne ménage pas les efforts pour réprimer le moindre signe d’un réveil nationaliste ukrainien.

            Et vint l’Holodomor qui finit d’exterminer les derniers nationalistes ukrainiens.

            Le « petit » père des Peuples n’aimait pas tous ses enfants de la même façon.

            Alors forcément les derniers ukrainiens vivants ont l’armée rouge en horreur.


          • Jelena Jelena 3 novembre 2016 18:49

            TF1Morpion qui croit avoir compris l’Ukraine grâce à wikipedia.fr
             
            >> Et vint l’Holodomor (...)
             
            Mon arrière grand-père est mort de faim, donc je vais faire la guerre aux russes.... Il n’y a qu’un frenchie pour avoir ce type de raisonnement.


          • V_Parlier V_Parlier 3 novembre 2016 20:50

            @Jelena
            En effet, surtout qu’autant de Russes et de Kazakhs sont morts de cette famine. Mais attention, c’était un plan spécial pour remplacer les Ukrainiens (qui étaient déjà russes dans le Donbass depuis toujours) par des nouveaux russes (plus russes encore). C’est ça, la théorie de l’holodomor !


          • roman_garev 3 novembre 2016 21:18

            @Attilax
            D’où tirez-vous ces 50 % qui ne parleraient pas russe ?

            Sachez que 100 % d’habitants de l’Ukraine parlent parfaitement le russe.
            Par contre, seule une minorité parle constamment ce patois d’ukrainien, quoique 100 % le comprend.
            L’ukrainien n’est bon qu’à parler dans la vie quotidienne (maison, marché, magasin, agriculture...) ou à chanter des fameuses chansons ukrainiennes.
            Toutes les tentatives de faire de l’ukrainien une langue autosuffisante sont vouées à l’échec, car il ne comprend pas non seulement des termes complexes scientifiques et techniques (donc impossible d’écrire ou traduire aucune documentation technique en ukrainien), mais même des termes de la technique à la portée de tous, telle que phone, ordinateur, appareils électriques, etc. (on essaie d’en inventer, mais ces mots inventés ne font que rire).
            Donc « interdire le russe » sur le territoire ukrainien est impossible en principe. Il ne reste à la junte qu’à interdire (plutôt réduire au minimum) l’usage du russe dans les actualités, les journaux, les TV-shows, à la maternelle, à l’école primaire, aux magasins, aux marchés, mais ceci entraînera une vraie résurrection.


          • Pierre Pierre 4 novembre 2016 04:12

            @tf1Groupie
            Vous dites certaines choses qui sont vraies mais incomplètes. Vous en tirez malheureusement des conclusions faussées à cause de votre a priori antirusse.

            - « ... l’Empire russe interdit la langue ukrainienne dans les écoles. »  Mais la langue ukrainienne était à l’époque une langue dont les règles grammaticales n’avaient pas encore été fixées. Il n’existait donc pas de livre scolaire en ukrainien. La France ou la Belgique ont d’ailleurs fait la même chose avec leurs langues régionales. En plus, quelles écoles ? A une époque où 90 % de la population était liée au monde agricole, le régime tsariste n’avait aucun intérêt à éduquer sa population. Il fallait envoyer les enfants dans les champs le plus jeune possible.
            - En 1920, c’est Lénine qui était au pouvoir. Lénine était internationaliste et il favorisa tout les particularismes régionaux et pas seulement en Ukraine. 
            - Pour la même raison, Lénine chargea une commission de fixer les règles d’une langue ukrainienne unifiée pour remplacer tous les patois locaux. 
            - La famine des années 1932-1933 n’a absolument rien à voir avec l’extermination volontaire de populations ukrainiennes par ailleurs paysannes en majorité et qui n’avaient rien à foutre du nationalisme ukrainien.
            - Ce qui a décimé le nationalisme ukrainien, c’est la répression des collaborateurs ukrainiens entre 1941 et 1945. Ces milices ukrainiennes étaient plus nazies que les nazis eux-mêmes et elles mettaient un zèle sadique à exterminer les juifs, les communistes, les Polonais et les étrangers en général au point que cela écœurait les Allemands eux-mêmes.
            - Ces miliciens se sont retirés avec les Allemands et n’ont pas été livrés à l’Union soviétique comme les accords interalliés le prévoyaient. Ils ont en grande partie émigré aux Etats-Unis et au Canada. Ce sont leurs descendants qui à l’heure actuelle réécrivent l’histoire et qui sont les plus fervents supporters des nazis qui occupent une partie du pouvoir à Kiev.
            - C’est Staline qui a apporté l’éducation scolaire dans les campagnes en Ukraine. Si vous voyagez dans les villages du pays, vous verrez partout des écoles (et des centres culturels) des années 20. Les Ukrainiens les appellent « Les nouvelles écoles. » Ce n’est pas par hasard que les ex-Soviétiques sont parmi les populations les plus éduquées du monde.
            L’Armée rouge et votre anticommunisme primaire vous aveuglent dans vos jugements.

          • kitty-cat kitty-cat 4 novembre 2016 08:29

            @Pierre
            Exacte ! 

            Votre réponse est compète et séreuse. On ne peut pas mieux faire.

            Merci smiley 

          • valere-michoux 4 novembre 2016 08:51

            @Pierre

            Quel ramassis de conneries, à côté les délires sur le 11 septembre, ça paraît pro.


          • valere-michoux 4 novembre 2016 09:11

            @V_Parlier
            Totalement faux. Les seuls « Russes » qui en sont morts sont en fait les Ukrainiens du Kouban, le Kouban comme le Donbass étant une région historiquement ukrainienne.


          • valere-michoux 4 novembre 2016 09:12

            @Pierre
            Je t’ai déjà cité l’autre fois l’exemple (parmi d’autres) de Chevtchenko qui écrivait en ukrainien au XIXème siècle. Arrête de raconter qu’il ne s’agissait que d’un patois sans règles grammaticales.


          • Christelle Néant Christelle Néant 4 novembre 2016 09:38

            @valere-michoux
            Faux : https://fr.wikipedia.org/wiki/Holodomor#Arguments_des_adversaires_de_la_th.C3.A8se_du_g.C3.A9nocide

            Viktor Kondrashin104, argue que plusieurs millions de Russes et de Kazakhs ont également péri durant cette période105. Les recensements soviétiques avant et après la famine auraient démontré des baisses de population proportionnellement égales voire supérieures dans certaines régions russes et kazakhes par rapport à l’Ukraine106. De plus, une autre grande famine, celle de 1921, provoquée, elle aussi, par les réquisitions et les répressions des bolcheviks pendant la période dite du « communisme de guerre », avait entraîné la mort de 3 millions de paysans, majoritairement russes, vivant sur la Volga.


          • valere-michoux 4 novembre 2016 09:51

            @Christelle Néant
            Lorsque on se penche sur ces sources révisionnistes qui se sont infiltrées sur wikipedia, on se rend compte qu’il s’agit d’extraits du site de propagande sputnik : https://fr.sputniknews.com/opinion/20081125118526648/

            https://fr.sputniknews.com/international/20090603121856524/

            Mais quand bien même ces sources diraient-elles plus ou moins vraies, elles n’infirmeraient que partiellement l’analyse de l’Holodomor, génocide dont l’étendue s’étendrait à d’autres régions périphériques de l’empire asiate et ne concernerait pas que les Ukrainiens et ne seraient d’ailleurs pas contradictoires avec la thèse d’un massacre principalement dirigé contre l’Ukraine..


          • Pierre Pierre 4 novembre 2016 10:26

            @valere-michoux
            Je vous avais répondu qu’on peut écrire dans une langue qui n’est pas fixée. Il y a par exemple une littérature wallonne du XIXe siècle et je vous défie de trouver une grammaire ou une encyclopédie wallonne de cette époque. Il en est de même de beaucoup de langues régionales françaises.

            Je vous avais aussi dit que les auteurs ukrainiens de l’époque écrivaient en russe comme Gogol par exemple. C’est dur de devoir se répéter sans arrêt. Les Ukrainiens ont sorti Chevchenko des bibliothèques poussiéreuses parce qu’ils avaient besoin de symboles autour desquels se rassembler, c’est tout. 

          • valere-michoux 4 novembre 2016 10:44

            Chevtchenko était une célébrité de son vivant, qu’Est-ce que tu racontes ?

            Et pas la peine de me « rappeler » que Gogol écrivait en russe, tout le monde le sait, je dois le savoir moi-même depuis le collège. Il faudrait que tu cesses de me confondre avec tes potes conspis et leur niveau de fac de province (quoique tu n’aies pas l’air de valoir mieux).

            Tiens, pour ta gouverne, une grammaire du liégeois de 1863 https://books.google.fr/books?id=IZwFAAAAQAAJ&printsec=frontcover#v=onepage&q&f=false . Un autre essai de grammaire wallone de 1893 : https://archive.org/details/LeVerbeWallon

            Un dictionnaire étymologique du wallon de 1845 : https://archive.org/details/Dictionnairetymologiqu


          • Pierre Pierre 4 novembre 2016 11:09

            @Pierre
            PS. Pour corroborer ce que j’affirme. Connaissez-vous une Académie ukrainienne de langue avant le XXe siècle ? Ou des textes de lois en ukrainiens ? Ou des encyclopédies ? Ou des textes de philosophes de cette époque ? Bonne recherche ! 

            En français par exemple, l’Académie est fondée par Richelieu au XVIIe siècle et c’est elle qui fixe les règles de la langue. 
            En Russie, la littérature moderne commence à partir du début du XVIIIe siècle et cette littérature est très différente de la littérature moscovite du XVIe siècle.
            Il n’y avait pas d’Etat ukrainien avant 1991 et ce pays faisait partie intégrante de soit la Pologne, soit la Russie impériale. Ces pays n’avaient aucun intérêts à créer des institutions dans des dialectes locaux. C’est comme si Louis XIV avait créé une Académie gaélique !
            Si les Ukrainiens utilisent majoritairement le russe, c’est simplement qu’ils y trouvent même encore actuellement les références qu’ils ont besoin de trouver.
            Je n’ai aucun mépris pour les langues régionales, bien au contraire. Elles ont une histoire qu’il faut connaître et dans le cas de l’Ukrainien, c’est Lénine qui lui a insufflé le mouvement qui a fait une langue de plusieurs dialectes régionaux.
            Actuellement, si vous allez en Ukraine, vous verrez qu’on parle un ukrainien régional dans les villages pour la conversation de tous les jours et qu’on passe au russe dès que la conversation devient plus technique ou littéraires.



          • valere-michoux 4 novembre 2016 11:28

            @Pierre
            Il ne risquait pas d’y avoir une académie ukrainienne puisque le pouvoir tsariste colonisateur interdisait l’enseignement de la langue ukrainienne. Et quid de l’équivalent de l’académie française en Russie ou en Allemagne ?

            « Ces pays n’avaient aucun intérêts à créer des institutions dans des dialectes locaux.

             »

            Evidemment.

            Les premières institutions en ukrainien ont été établies lors de la première indépendance du pays en 1918. Mais les cosaques l’utilisaient déjà pour leurs documents officiels, dès le XVIIème siècle.

            A part ça, je viens de voir que Panteleimon Koulich a rédigé une hramatka (grammaire de l’ukrainien) en 1857. Il a également traduit la bible en ukrainien. Si c’était simplement un patois campagnard, je doute qu’il aurait pu le faire aussi facilement. Je pense qu’il serait très difficile de traduire la bible en saintongeais par example. Autre texte littéraire en ukrainien moderne, une parodie burlesque de l’Enéide par Kotliarevsky, rédigée dès 1798. Là encore, on voit mal pourquoi un lettré se serait embêté à écrire dans une langue uniquement campagnarde un texte qui suppose de la part d’un lectorat qu’il espère forcément nombreux une culture littéraire classique. Et encore une fois, un patois non fixé et donc considérablement changeant dans le temps et l’espace et forcément pauvre en termes conceptuels, abstraits ou simplement esthétiques n’aurait pu donner lieu à une telle œuvre.

            « Actuellement, si vous allez en Ukraine, vous verrez qu’on parle un ukrainien régional dans les villages pour la conversation de tous les jours et qu’on passe au russe dès que la conversation devient plus technique ou littéraires. »
            Comme je l’ai déjà dit, on parle le russe en ville et même dans les villages de l’est du pays, cette zone ayant été russifiée et colonisée depuis longtemps. Tu le saurais si tu y allais. Mais tu sais bien que la question linguistique est finalement assez secondaire. Ce sont les rouges qui se focalisent là-dessus.

          • pichard (---.---.93.154) 4 novembre 2016 12:07

            @valere-michoux
            Totalemnt vrai le kouban est historiquement UKRAINIEN. N’en déplaise aux soviétophiles indécrotables.


          • Pierre Pierre 4 novembre 2016 13:01

            @valere-michoux
            Pour le wallon, c’est bien ce que je disais. Ce sont des essais de grammaire qui peuvent varier d’un auteur à l’autre. Absolument rien d’officiel. Cela ne vous étonne même pas qu’une grammaire wallonne est écrite en français ? C’est comme si on devait expliquer la grammaire française en dans une autre langue par exemple. 

            Si le Wallon avait été une langue fixée, le livre de grammaire serait en wallon. Il s’agit d’ailleurs spécifiquement du wallon liégeois mais il y a au moins dix dialectes wallons en Belgique.
            - Ce n’est pas que le pouvoir tsariste qui est en cause, la plus grande partie de l’Ukraine était polonaise jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Quand la Pologne a acquis la Galicie dans les années 1920, elle a interdit l’usage de l’ukrainien. Alors cessez de tout mettre sur le dos des Russes.
            - Je sais aussi qu’il y a des œuvres pour théâtres burlesques ou de marionnettes dans un tas de dialectes régionaux. La culture populaire est très riche et mériterait plus d’attention. De grands auteurs se sont essayés à ces genres littéraires dans de nombreux pays. Cela ne fait pas de ces dialectes régionaux des langues nationales.
            - Je suis d’accord avec votre conclusion. « ...la question linguistique est finalement assez secondaire. » Si vous le savez, pourquoi n’en tirez-vous pas les conclusions. Il s’agit d’un grand jeu entre les Etats-Unis et la Russie. Les Etats-Unis ont investi des milliards de dollars pour détacher l’Ukraine de la Russie pour des motifs géopolitiques. Une partie, je pense majoritaire, de l’Ukraine voulait rejoindre l’UE en 2013. L’autre partie voulait garder des liens économiques forts avec la Russie. Les Occidentaux ont favorisé un coup d’Etat. A partir du moment ou un camp utilise la violence, c’est logique que l’autre camp réponde de la même façon.
            Toujours est-il que le peuple ukrainien est le grand perdant de cette situation.
            Vous avez une obsession avec les « rouges ». Il n’y a plus de rouges au pouvoir dans le monde excepté à Cuba et en Corée du Nord. La Russie est libérale.
            Si comme vous dites, les Russes veulent détruire les Ukrainiens, pourquoi 80 000 Ukrainiens quittent toutes les semaines leur pays pour gagner de quoi manger en Russie ? Et pas seulement du Donbass, aussi et en grand nombre de l’Ouest du pays. En réalité, il resterait environ 38 millions d’Ukrainiens dans le pays alors qu’ils étaient plus de 50 millions il y a quelques années.
            C’est marrant, la Russie que vous dites en crise économique est capable d’absorber un tel nombre de migrants et de leur donner du travail. 
            On attend une telle crise économique en France pour relancer l’emploi !




          • valere-michoux 4 novembre 2016 13:10

            @Pierre
            «  Je sais aussi qu’il y a des œuvres pour théâtres burlesques ou de marionnettes » Tu es vraiment bête ou tu fais semblant ? Tu ne connais pas la différence entre des œuvres populaires par essence tel que le théâtre comique et des œuvres savantes ? Le théâtre se prête fort logiquement aux langues patoisantes puisqu’il est fondé sur l’oralité, tout comme certaines chansons de gestes. C’est bien différent d’une œuvre destinée uniquement à l’écrit et à un public savant.

            Être rouge, c’est un état d’esprit. Pas une question d’être communiste ou libéral. C’est un état d’esprit typiquement asiate, fondé sur la centralisation la plus autoritaire, la brutalité, l’arbitraire et le primat de la masse sur l’individu.

            Tes chiffres viennent d’où ? De Moscou ? Je ne connais pas un seul Ukrainien et n’en ai même pas entendu parler d’un seul ayant émigré en Russie. Par contre je connais des Ukrainiens ayant quitté le Donbass occupé pour se réfugier en Ukraine libre. Et pas qu’un.


          • Gorg Gorg 4 novembre 2016 13:46

            @Pierre

            Pierre, j’admire votre patience et votre humanisme. Mais vous prêchez dans le désert. Michoux est NEUNEU. De la catégorie des irrécupérables... Sa réponse le prouve… Il essaie péniblement de se faire passer pour un instruit en assemblant des phrases recueillies ici et là. Mais en définitive il ne trompe personne à part lui-même…

            Il faut de rendre, parfois, à l’évidence la plus cruelle. Il a bobo dans sa tête…

            Cordialement


          • valere-michoux 4 novembre 2016 13:55

            @Gorg
            Bien au contraire, j’analyse avec objectivité des données qui me convainquent de la justesse de mon intuition, à savoir que l’ukrainien est bien plus qu’une langue dialectale appartenant au domaine de la ruralité et de l’oralité, ce qui en soi ne la rendrait pas illégitime comme langue nationale : on oublie souvent que le français est d’abord et avant tout une langue construite artificiellement à partir du XVIème siècle d’après une langue vernaculaire. Et que dire d’une langue comme le néerlandais ? Vous l’avouerais-je ? J’étais d’ailleurs convaincu du caractère champêtre et « patoisant » de l’ukrainien avant de faire quelques recherches en ligne qui m’ont permis de retracer la littérarité de cette langue , dans sa version moderne, à partir du XVIIIème siècle et même son usage comme langue officielle dès le XVIIème.

            A l’inverse, Pierre croit faire preuve d’érudition en prenant ce qui l’arrange dans le monceau des références historiques qu’il pioche de manière anarchique dans la littérature révisionniste qu’à l’évidence il affectionne. Mais ce patchwork sans ordre ne résiste pas une seconde à l’enquête.


          • tf1Groupie 4 novembre 2016 14:02

            @Pierre

            La façon dont vous et d’autres essaient pitoyablement de minimiser l’Holodomor est un aveu en soi.

            Fermer le ban.



          • valere-michoux 4 novembre 2016 14:22

            @Pierre
            Une source impartiale !


          • Pierre Pierre 4 novembre 2016 14:39

            @tf1Groupie
            J’ai eu la chance de voyager en Ukraine dans les années 1970. J’étais jeune et curieux. J’ai parlé avec des Ukrainiens soviétiques qui avaient connu la famine de 1932-1933 dans plusieurs régions y compris dans les campagnes. Le discours était : longue vie à Brejnev, on est bien avec lui et Krouchtchev était un vrai cauchemar. 

            J’ai parlé avec des gens qui avait vécu la famine. Personne, absolument personne ne m’a parlé d’un génocide ou d’une famine provoquée. 
            En pleine déstalinisation, quand le pouvoir soviétique dénonçait les crimes de Staline, jamais ils n’ont pensé à invoquer un génocide. On parlait d’un concours de circonstance et de désorganisation. L’holodomor, c’est une invention nouvelle qui vient des Ukrainiens nazis qui se sont réfugiés aux Etats-Unis après la guerre. Ils sont ataviquement antistalinien mais ils ont gardé leur fascination pour le nazisme.
            PS. La Russie est prête à ouvrir ses archives et à lancer une grande enquête internationale sur le sujet. Ce sont les Ukrainiens actuellement au pouvoir qui ne veulent pas.

          • valere-michoux 4 novembre 2016 14:46

            @Pierre
            Quelles archives ? Celles du Politburo, de la RSS d’Ukraine (mais celles-ci doivent déjà s’y trouver). Dans quelles régions es-tu allé ?

            Ne t’est-il pas venu à l’esprit que dans les années 70 on ne pouvait pas ou ne voulait pas parler du sujet ?

            Quant à traiter les immigrés ukrainiens en Amérique du nord de descendants des nazis alors que la plupart s’y sont installés récemment, cela suffit à disqualifier toute ton intervention.


          • Christelle Néant Christelle Néant 4 novembre 2016 15:06

            @valere-michoux
            Je n’ai pas le temps de lire tous vos délires : http://reseauinternational.net/qui-a-organise-la-famine-de-1932-1933-en-urss/
            Si vous êtes payé à troller toute la sainte journée ce n’est pas mon cas.


          • valere-michoux 4 novembre 2016 15:11

            @Christelle Néant
            Ce n’est pas en multipliant les liens renvoyant à des sites révisionnistes et conspis que tu vas me convaincre.

            Tu devrais plutôt la fermer, puisqu’il est évident que l’article que nous commentons raconte n’importe quoi. Non seulement un nouveau Maidan n’est pas en train de se produire, mais de surcroît cette tentative de mobilisation via des réseaux sociaux contaminés par les trolls du Kremlin n’a absolument pas fonctionné : aucun trouble majeur devant la Rada ne s’est produit aujourd’hui.

            En tant que « journaliste », tu devrais faire ton mea culpa pour avoir commis une erreur aussi grossière.


          • Christelle Néant Christelle Néant 4 novembre 2016 15:53

            @valere-michoux
            Nouvelles de Kiev, http://ukraina.ru/news/20161104/1017761607.html Explosion près de la Rada, blocage de la route à coup de pneus brûlés et affrontements avec la police.

            De deux, reste poli monsieur le troll. On a pas gardé les chèvres ensemble. Je n’ai aucun mea culpa à faire vu que je n’ai pas annoncé que le Maïdan 3 aurait lieu aujourd’hui. Donc encore une fois va apprendre à lire avant de commenter.


          • valere-michoux 4 novembre 2016 16:07

            @Christelle Néant
            Tu as dit que ça débuterait aujourd’hui. Or il ne s’est rien passé de ce que tu annonçais à savoir des manifestations monstre.


          • Christelle Néant Christelle Néant 4 novembre 2016 16:08

            @valere-michoux
            Apprends à lire. Si tu ne sais pas comprendre un texte abstiens toi de commenter ca t’évitera de passer pour un crétin.


          • valere-michoux 4 novembre 2016 16:20

            @Christelle Néant
            Tout le monde a parfaitement compris. Tu as écrit qu’aujourd’hui il y aurait des manifestations de fou furieux et que c’était certainement le prélude à un Maidan 3.0 évidemment provoqué par les USA désireux de mettre des nazis encore plus nazis au pouvoir pour fomenter une guerre totale contre la Russie. Bref tu as menti, comme d’habitude.


          • Christelle Néant Christelle Néant 4 novembre 2016 16:27

            @valere-michoux
            Non y a que toi qui réinventes ce que tu lis, pour transformer un appel à manifester qui risque de rassembler une énorme foule, en manifestation de fou furieux. T’es vraiment pathétique.


          • Pierre Pierre 4 novembre 2016 16:30

            @valere-michoux
            Lors d’un voyage à Moscou il y a une petite dizaine d’années, j’ai eu l’occasion de consulter (avec un ami russe) quelques archives de l’époque. Que disaient ces documents ?

            Ils n’étaient guère favorables à Staline. C’était des échanges de courrier entre Staline et des responsables régionaux. En Union soviétique, la paperasserie était considérable et tout se faisait par écrit et était minutieusement centralisé et conservé. Ils informaient Staline et certains le suppliaient d’assouplir les mesures de confiscation des récoltes. Ces documents ne concernaient pas l’Ukraine mais je ne sais plus de quelle région il s’agissait. Staline restait inflexible dans ses réponses. Il ne pouvait y avoir d’exception en ce qui concernait les décisions de confiscation des récoltes prises. D’après ce que j’ai vu, Staline n’avait pas une vue globale de la situation alimentaire et surtout, il n’avait aucune idée de la désorganisation du pays suite à la décision de collectivisation des terres. Rien de ce que j’ai lu ne faisait penser à une volonté d’exterminer des Ukrainiens ou d’autre Soviétiques.
            Il y a des centaines de milliers de documents de ce type concernant cette époque à étudier. C’est un travail colossal et ce ne sera que suite à cela qu’on pourra déterminer quelle est la responsabilité précise de Staline et de son entourage.
            De mémoire, je crois que le terme « holodomor » vient des Etats-Unis et date de la fin des années 1970. Ce n’est donc pas l’immigration récente qui l’a inventé. Il y a aussi l’immigration en sens inverse. Des enfants et petits enfants de réfugiés nazis qui reviennent en Ukraine mais je ne sais pas s’il y restent longtemps.
            J’ai fait de très nombreux voyages en Union soviétique à partir des années 1970 pour raisons professionnelles. En ce qui concerne l’Ukraine, j’ai surtout circule dans le triangle Lvov-Kiev-Odessa. Je ne connais pas du tout l’Est du pays mais Christelle m’informe très bien. Je me suis fait de nombreux amis, russes et ukrainiens et j’en ai même hébergé certains quand ils sont venus en Europe. C’est avec eux que j’ai découvert les villages quand je les accompagnaient pour visiter leurs familles. Même du temps de l’Union soviétique, c’était bien plus facile que ce qu’on imagine chez nous. 
            Aujourd’hui, les Ukrainiens ont bien plus difficile de venir en UE. Il leur faut payer un coûteux visa, remplir un tas de document pour justifier leur séjour, avoir de l’argent pour se loger et vivre et prendre des assurances (maladie, responsabilité civile etc.) hors de prix pour un Ukrainien moyen. Je peux éventuellement les prendre en charge et être financièrement responsable pour eux. Je ne suis pas tenté de le faire.
            PS. Je ne répondrai plus. Je prends un avion demain matin très tôt et j’ai encore beaucoup de choses à préparer. Bonne discussion avec les autres.

          • roman_garev 3 novembre 2016 11:16

            Les héros de l’Ukraine de nos jours :

            Stepan Bandera : une avenue de Kiev porte déjà (depuis ce juillet) son nom, ainsi qu’une trentaine des rues d’autres villes ukrainiennes ;
            Roman Choukhevytch : de même, plein de rues portant le nom de ce « héros de SS ».
            La liste est longue.
            Bref, la gloire actuelle de l’Ukraine, c’est OUN-UPA, la Division SS « Galicie » et d’autres chevaliers sans peur et sans reproche.
            On ne peut que féliciter la France pour choyer de tels amis.



            • Alren Alren 3 novembre 2016 12:34

              @roman_garev

              Les gardiens des miradors du camp d’extermination des Juifs, Treblinka, étaient Ukrainiens.


            • Gorg Gorg 3 novembre 2016 14:11

              @Alren

              Les pires étaient les Ukrainiens et les Lettons.


            • tf1Groupie 3 novembre 2016 18:43

              @Alren

              « Les gardiens des miradors du camp d’extermination des Juifs, Treblinka, étaient Ukrainiens. »

              N’oubliez pas de rappeler qu’en 1940 Hitler et Staline étaient copains comme cochons et que ces deux charognards se sont gentiment partagés la Pologne.

              La partie envahie par l’URSS est annexée puis répartie entre ses deux républiques soviétiques : la Biélorussie et l’Ukraine. Dans cette partie orientale, l’armée soviétique est diversement accueillie par les populations locales majoritairement biélorusses, juives et ukrainiennes (devenues polonaises en 1920 à la suite de la paix de Riga)7 qui craignent les réquisitions et le NKVD, lequel les dresse les unes contre les autres en encourageant la délation.

              Donc les Polonais avaient le choix entre se faire massacrer par Hitler ou par Staline.

              C’est pas une bonne idée de caricaturer l’Histoire.


            • V_Parlier V_Parlier 3 novembre 2016 20:54

              @tf1Groupie
              Bien que je ne cherche pas à « sauver » l’un d’eux pour autant, ils n’ont jamais été copains comme cochons. Le pacte de non-agression (similaire à celui que la Pologne avait signée aussi avec Hilter !) était une tentative de retarder suffisamment la guerre. Une tentative qui n’a d’ailleurs pas complètement réussi.



            • roman_garev 3 novembre 2016 23:19

              @ukulele

              Quoi de nazi vous avez-vous ingénié à trouver dans un mouvement militaire patriotique ? Surtout dans un pays qui avait déjà subi l’attaque désastreuse de l’Europe presque unie qui lui a coûté des dizaines de millions de morts et n’entend que des menaces de plus en plus grossières de la part de cette même Europe unie cette fois-ci dirigée par la seule superpuissance mondiale ?
              On a besoin de survivre, c’est tout. Vous en France ne le comprendrez jamais. n’étant jamais dans une situation pareille. Alors cessez de chercher midi à quatorze heures.

            • valere-michoux 4 novembre 2016 09:13

              @roman_garev
              Merci de nous rappeler que le Russe moyen est en situation de survie permanente, tant la situation socio-économique est un désastre.


            • roman_garev 6 novembre 2016 09:48

              @valere-michoux
              Il s’agit de la survie au cas d’une agression éventuelle. Seul un débile n’est pas capable de le comprendre. Est-ce qu’un mouvement de jenesse patriotique serait formée pour combattre « la situation socio-économique qui serait en désastre » ? 

              Quant à ce « désastre » dont du parles, 90 de 100 Russes rencontrés à la rue de n’importe quelle ville russe te riront au visage. Il n’existe que dans ton esrit empoisonné par la propagande. 

            • CN46400 CN46400 3 novembre 2016 11:43

              Dans certains milieux occidentaux, on cherche à amener Poutine à intervenir directement en Ukraine. Faire monter les nazillons ukrainiens d’un cran pourrait être une solution....


              • valere-michoux 3 novembre 2016 11:48

                @CN46400
                Heureusement qu’il existe des gens intelligents comme toi pour montrer le dessous des cartes et ainsi empêcher la troisième guerre mondiale que nous préparent néo-cons et autres illuminati contre la sainte et innocente Russie.


              • roman_garev 3 novembre 2016 12:51

                @CN46400

                Dieu merci, Poutine n’est pas un bouvillon à se laisser « amener » où que ce soit.

                Par contre, les habitants de l’Ukraine, amenés habilement par l’Occident à une catastrophe imminente, ont à boire leur calice jusqu’à la lie.

              • Gorg Gorg 3 novembre 2016 14:08

                @valere-michoux

                « Heureusement qu’il existe des gens intelligents comme toi... »

                Dommage que des beaufs comme toi viennent polluer les articles. Tu n’as rien de mieux à faire que distiller ta haine ?... Abruti ...


              • valere-michoux 3 novembre 2016 14:12

                @Gorg
                Inversion accusatoire, comme toujours chez les conspis. Par ailleurs, je ne distille aucune haine, à moins que tu ne puisses prouver le contraire.


              • Gorg Gorg 3 novembre 2016 14:33

                @valere-michoux

                « Inversion accusatoire »

                Tu nous prends pour des jambons ? Argumentation de comptoir …Relis donc tes posts…

                Tiens, juste une contre vérité de ce fil (je n’ai pas de temps à perdre pour faire l’inventaire exhaustif) :

                « 90% des Ukrainiens aujourd’hui détestent la Russie »

                Ce qui prouve que tu es d’une totale mauvaise foi, ou que tu ne comprends rien à rien. Seul un abruti pire que toi pourrait gober ça. Reprends l’histoire de l’Ukraine seulement déjà depuis la fin de la 2e GM, ça te fera du bien… Lorsque tu auras terminé, tu pourras remonter en arrière. Procède par étape, t’as beaucoup de retard et de lacunes…


              • valere-michoux 3 novembre 2016 14:40

                @Gorg
                Je ne connais aucun Ukrainien d’Ukraine qui ne déteste pas la Russie. Peut-être mentent-ils, peut-être ont-ils peur. Mais j’ai quand même du mal à le croire. A Kharkiv par exemple, les drapeaux ukrainiens et européens fleurissent. Or je vois mal les autorités politiques locales prendre le risque de créer des troubles à l’ordre public avec de telles mises en scène si la population du cru n’était pas franchement anti-moskal.


              • valere-michoux 3 novembre 2016 14:42

                @Gorg

                « Tu nous prends pour des jambons ? » Je te mentirais si je le nais (encore que le terme « jambons » n’est pas ce que j’emploierais).


              • Gorg Gorg 3 novembre 2016 15:29

                @valere-michoux

                « Je ne connais aucun Ukrainien d’Ukraine qui ne déteste pas la Russie »

                Affirmation fausse comme d’habitude… Une question, connais tu beaucoup d’Ukrainiens ? S’ils sont tous originaires de Lvov ce n’est pas un panel représentatif…

                Si tu révise un peu l’histoire, comme je te l’ai conseillé, tu remarqueras que ces dernières années toutes les élections se sont jouées de très peu (50-50) entre le représentant occidental et le représentant pro russe. C’est en plus particulièrement parlant lorsqu’on regarde la carte en fonction du pourcentage des suffrages exprimés. L’Ukraine est un pays divisé. L’Est et le Sud sont en majorité fondamentalement pro Russe. Le reste est majoritairement pro occidental

                « A Kharkiv par exemple, les drapeaux ukrainiens et européens fleurissent »

                Kharkov a été maté à la schlag (tout comme Odessa) en 2014 par la junte au pouvoir après le coup d’état. Ils ont remplacé  les autorités par leurs hommes liges qui organisent cette mascarade…


              • Gorg Gorg 3 novembre 2016 15:30

                @valere-michoux

                En ce qui te concerne je te considère comme un bas du front...


              • valere-michoux 3 novembre 2016 15:37

                @Gorg

                Les Ukraniens que je connais sont tous de Dnipro, Kharkiv et Donetsk, Kyiv, ainsi que d’Izmail (mais bon).
                Contrairement à ce que tu prétends, le maire de Kharkiv est resté en place. Il s’agit d’un juif , Gennadyi Kernes.



              • valere-michoux 3 novembre 2016 15:44

                @anna
                Merci d’aller dans mon sens.


              • Gorg Gorg 3 novembre 2016 16:34

                @valere-michoux

                « le maire de Kharkiv est resté en place »
                Parce que c’est un opportunistes. Ensuite j’ai employé le pluriel... Il est pas tout seul ?
                Et qui gouverne à Odessa ?


              • anna anna 3 novembre 2016 16:40

                @valere-michoux
                Au plaisir. J’ai encore une bien bonne pour vous :
                https://www.youtube.com/watch?v=V_u4tMPogEU

                Cela se passe AUJOURD’HUI a Kiev, place Krechatik, une bagarre entre les retraités mécontents et la police !


              • valere-michoux 3 novembre 2016 16:41

                @Gorg
                Alors dis-moi qui a été écarté du pouvoir et si oui, cette exclusion a-t-elle été faite brutalement ?

                A Odessa ? Le maire ou le gouverneur ? Dans le premier cas il s’agit d’un oligarque ayant un passeport russe (ce qui est interdit) impliqué dans le scandale des Panama Papers et qui se garde bien de toute action illégale contre le gouvernement ukrainien. Dans le second, il s’agit du richissime homme politique géorgien, Saakashvili, un homme sans doute détestable mais qu’on ne peut supposer de sympathie pour Moscou, du moins affichée publiquement.


              • valere-michoux 3 novembre 2016 16:43

                @anna
                Kreschchatyk n’est pas une place mais une avenue. Et alors, qu’en conclure ? Les retraités ont-ils raison d’être mécontents du montant très faible de leur retraite, soit dit en passant corrélé avec l’agression russe qui a fragilisé l’économie ukrainienne ? Incontestablement oui. S’agit-il pour autant d’agents objectifs de Moscou ? Rien ne l’indique.


              • Gorg Gorg 3 novembre 2016 17:05

                @valere-michoux

                Arrête de jouer sur les mots et d’ergoter, tu es pitoyable. C’est la confusion dans ta tête. Comme disait Coluche : je voudrais pas habiter là. Le qualificatif « Bas du front » te va à ravir...


              • valere-michoux 3 novembre 2016 17:06

                @Gorg
                Je ne joue pas sur les mots. Est-ce qu’on pourrait conclure que des salariés qui manifesteraient pour leur pouvoir d’achat en France seraient le prélude d’une révolution contre la 5ème république ?


              • Gorg Gorg 3 novembre 2016 17:25

                @valere-michoux

                Arrêtes va, t’es en train de de faire pschitt... Il est temps de mettre la poche à glace sur ton crâne...

                Mais tu es bien marrant Michoux. Continues ...


              • valere-michoux 3 novembre 2016 17:38

                @Gorg
                En ce qui te concerne, tu devrais apprendre la conjugaison du mode impératif (niveau CM1)


              • Gorg Gorg 3 novembre 2016 17:55

                @valere-michoux

                C’est tout ce que tu as trouvé ? Tu baisses mon Pauv’ Michoux. J’espérais mieux de toi. Je suis un peu déçu. Mais qu’un peu tout de même, ne rêves pas... Mets donc la poche à glace et le bonnet d’âne sur ton pauvre crâne. Mais tu sais bien qu’on ne peut pas transformer l’âne que tu est en cheval de course ? Hein...C’est l’impitoyable sélection naturelle...
                Sur ce, je vais te laisser à ton délire, je ne peux pas passer mon temps à m’occuper d’un neuneu.
                Bonne nuit et bonne bourre...


              • Nico 13 3 novembre 2016 20:59

                @valere-michoux

                Vous pensez vraiment que le camp d’en face (gouvernement actuel de l’Ukraine et l’UE) a le cul propre ?
                Loin de moi de défendre Poutine (ça me désole vraiment que ce peuple ait à subir ce type), mais dans ce conflit, nous ne sommes pas dans un scénario de film US où il y aurait un seul méchant et que des gentils tout autour hein.

                Comment ça se fait que le président actuel de l’Ukraine (un homme si honnête d’après la presse occidentale) a créé une société offshore pendant que les troupes ukrainiennes se faisaient dégommer à Illovaïsk ?
                Et il n’a pas protégé un juge corrompu jusqu’à la moelle à un moment donné ?
                Il me semble que si hein (et d’ailleurs, il a dû le pousser à démissionner car le FMI avait coupé les vivres).

                PS : vous en pensez quoi des quotas que l’UE a imposé pour les produits agricoles provenant d’Ukraine ?
                L’agriculture est un des piliers (si ce n’est le pilier) de l’économie ukrainienne, et l’UE fixe des quotas pour tous les produits agricoles.
                Quotas qui sont rapidement atteints ;
                Le ministre de l’agriculture s’en est plaint dernièrement d’ailleurs : http://en.interfax.com.ua/news/economic/378776.html

                PS 2 : et ça c’est pas mal dans le genre non plus.

                https://www.contrepoints.org/2016/11/03/270538-nord-stream-2-lallemagne-arrime-gazier-russe-gazprom

                Depuis Septembre, les travaux de raccordement pour construire North Stream 2 ont commencé.
                Devant les caméras, ça fait la vierge effarouchée et ça condamne la politique de Poutine, mais par contre derrière, ça s’organise discrètement pour acheter du gaz à ce même Poutine.
                Et peu importe de l’avis des pays baltes, de la Pologne et de l’Ukraine...


              • roman_garev 3 novembre 2016 21:51

                @Nico 13
                « L’agriculture est un des piliers (si ce n’est le pilier) de l’économie ukrainienne »


                Jusqu’à 2014 le pilier, c’était l’industrie. Mais les produits de cette industrie n’étaient bons à réaliser qu’en coopération avec la Russie. Toutes les relations industrielles rompues de la part de Kiev, l’industrie ukrainienne se meurt, faute de quelques matières premières et composantes qui venaient de la Russie, mais surtout faute de marché (d’acheteur) qui était pour la plupart russe. Cette rupture de coopération très profonde, presque universelle (créée en commençant par l’époque de Staline) a certes ajouté aux difficultés de l’économie russe, même en production militaire (hélicoptères, bâteaux, missiles tels que « Voévoda ») et cosmique, mais a entraîné le développement forcé des productions manquantes pour substituer les ukrainiennes. De sorte que désormais, même si l’Ukraine reprend un jour son « amitié » avec la Russie, cela ne sauvera guère (ou presque) son industrie.
                Mais à présent presqu’aucuns produits ukrainiens, ni industriels ni agricoles, n’ont débit ni à l’UE ni à l’UEE. C’est ce qu’on appelle un collapsus entier. 
                La seule chose que l’Ukraine peut vendre à présent, c’est ses terres (territoires). Même pas le bois, car les rares forêts ukrainiennes disparaissent à vue d’oeil (pas de gaz ni mazout ou trop chers, pas de charbon qui est resté au Donbass, mais il faut se chauffer quand même). Justement le FMI exige de lever l’interdiction de la vente de la terre qui persiste encore de l’époque de Ianoukovitch, mais cela ne vas pas durer.

              • kitty-cat kitty-cat 4 novembre 2016 08:37

                @anna

                si il n’y avait que les drapeaux, ce serait le moindre mal
                Это кастрюлеголовые рогули smiley
                Intraduisible...

              • valere-michoux 4 novembre 2016 08:48

                @Nico 13
                Où ai-je dit que j’étais pro Porochenko ? Ce type est une crapule, un oligarque sans scrupules, à l’instar de n’importe quel politique, mais c’est toujours mieux que la mafia qu’il y avait avant.

                Quant à votre histoire de quotas, je ne comprends pas ce que vous voulez dire : l’Ukraine comme la Moldavie ont passé un traité d’association avec l’UE, qui logiquement limite la quantité de produits agricoles pouvant être exportés avec franchise douanière.


              • LeChampignon (---.---.97.98) 4 novembre 2016 13:10

                @valere-michoux
                « passé un traité d’association avec l’UE » ? "
                Il a fallu un putsch anticonstitutionnel pour renverser le président démocratiquement élu.
                Seul un traitre pouvait signer un tel accord.


              • valere-michoux 4 novembre 2016 13:35

                @LeChampignon
                Quel putsch ? Le président Ianoukovitch, après avoir assassiné plusieurs centaines de personnes, a fini par s’enfuir.

                Le président Porochenko, élu après cette révolution du reste bien légitime tant Ianoukovitch agissait contre les intérêts du peuple, a choisi de répondre lui à ses intérêts bien compris en signant cet accord d’association.


              • LeChampignon (---.---.97.98) 4 novembre 2016 14:04

                @valere-michoux
                Mensonge ! Le président Ianoukovitch n’a tué personne. Preuves ? Contrairement à Porochenko qui a envoyé l’armée contre la partie du peuple qui était contre lui. C’est un criminel de guerre.

                L’élection de l’oligarque Porochenko ( avec un taux de participation < 20% ) était parfaitment anticonstitutionnelle se qui par ailleur valide le referundum de Crimee.

                « répondre lui à ses intérêts bien compris ». Les intérêts personnels de Porochenko et non du peuple, surtout à l’est. 


              • valere-michoux 4 novembre 2016 14:14

                @LeChampignon
                Ton premier paragraphe n’a aucun sens. Même si Porochenko était en effet un criminel de guerre, il n’en serait pas moins vrai que Ianoukovitch a tué plusieurs centaines de personnes et ça ne rendrait pas son élection (celle de Porochenko) anticonstitutionnelle. Et ça ne rend pas davantage légale l’annexion de la Crimée, maladroitement maquillée par la tenue de ce « referendum ».

                Le peuple, surtout à l’est, souhaite se débarrasser de l’influence du Kremlin.


              • Dom66 Dom66 4 novembre 2016 14:33

                @valere-michoux

                Lire des écrits comme ça est insupportable.

                Aussi pour que vous puissiez évoluer, ayez au moins le courage de regarder ces vidéos pour vous instruire.

                 

                https://www.youtube.com/watch?v=27YweIFiDfk#t=45

                 

                Ukraine  : on a oublié de vous montrer... 2] Le choc des photos – Les néo-nazis de Maïdan

                Documentaire complet non diffusé en France sur l’escalade du nazisme en Ukraine et des vidéos inédites de la tuerie d’Odessa. Avec témoignage des rescapés, et vidéos avant et après le massacre, les Français ne pourrons plus dire qu’ils ne savaient pas.

                 

                https://www.youtube.com/watch?v=HOndq1oWjM4

                La face cachée de la guerre en Ukraine - 1re partie »
                https://www.youtube.com/watch?v=zKv...

                « La face cachée de la guerre en Ukraine : 2e partie »
                https://www.youtube.com/watch?v=9jG...

                 Incendie Maison des syndicats ODESSA 02 05 014 https://www.youtube.com/watch?v=N9TaHQVZQ-8 Ukraine mensonge des médias et Des force de l’ordre non armées https://www.youtube.com/watch?v=mxWvWC5AOjk

                 

                 


              • valere-michoux 4 novembre 2016 14:42

                @Dom66
                Ces vidéos ne sont que de la propagande grossière. Sur l’incendie d’Odessa, par exemple, on oublie de dire que les « victimes » étaient des Berkout, à savoir des nervis poutiniens rassemblés pour casser de l’Ukrainien, ce qu’ils ont fait d’ailleurs puisqu’ils ont assassiné froidement des supporters de foot du Metalist Kharkiv et du Tchornomorets qui passaient par là. Ces derniers ont logiquement riposté aussi les Berkout se sont-ils réfugiés dans la maison du syndicat et vraisemblablement un incendie accidentel s’est déclenché suite à des jets de cocktails Molotov, à moins que ce ne soit les Russes eux-mêmes qui aient déclenché l’incendie.

                Il n’y a pas de nazis en Ukraine, les gars d’Azov sont des militaires parfaitement normaux qui ne font que défendre leur pays.


              • LeChampignon (---.---.97.98) 4 novembre 2016 15:04

                @valere-michoux
                Mon premier paragraphe a du sens. Je vous y accuse d’être un menteur car il ya pas la moindre preuve que Ianoukovitch est impliqué dans les meutres du maidan.

                Criminel de guerre ou pas, Ianoukovitch ou pas, un tel changement de pouvoir est interdit par la constitution Ukrainienne. Point final.
                On ne peut pas dire que le referundum est illegal d’un coté, et accepter l’élection de Porochenko de l’autre.

                « Le peuple, surtout à l’est, souhaite se débarrasser de l’influence du Kremlin ». Je vous accuse encore une fois d’être un menteur !
                Après le putsh, il y a eu une immense manifestation pro russe dans toute la ville (Mariupol). Tout était pacifique à l’est avant l’entrée des chars de Porochenko.

                Voici comment la population, sans armes, essaye d’arreter ces chars a Mariupol :
                https://www.youtube.com/watch?v=nrpCYXkbyDY
                https://www.youtube.com/watch?v=MhfPkHvFBvE

                Et voici et les premières intimidations et meutres a Mariupol :
                https://www.youtube.com/watch?v=aJ8XU9t3quA
                https://www.youtube.com/watch?v=iku1kaAtXVI

                Des videos comme celle là et bien pire, parfois insoutenables, existe par centaines sur youtube et liveleak, à condition de comprendre le cyrillique.

                Vous supportez cela ? Pensez vous que la race russe doit être exterminée ?


              • valere-michoux 4 novembre 2016 15:08

                @LeChampignon
                Pouvez-vous citer l’article de la constitution qui interdit la tenue d’élections en cas de vacance du pouvoir ?

                Je pense que la race russe doit rester en Russie. Ce territoire est suffisamment vaste pour elle. Nonobstant, elle devrait faire acte de repentance pour ses actions criminelles contre les peuples autochtones qu’elle a envahis, notamment Tchouktches.


              • pemile pemile 4 novembre 2016 15:17

                @valere-michoux « Il n’y a pas de nazis en Ukraine, les gars d’Azov sont des militaires parfaitement normaux qui ne font que défendre leur pays. »

                c’est pas l’avis du gouvernement canadien  !

                Jason Kenney says Canadian soldiers will not be training Nazi sympathizers in Ukraine


              • LeChampignon (---.---.97.98) 4 novembre 2016 15:50

                @valere-michoux
                Article 111 de la constitution ukrainienne :
                http://pravo-ukraine.org.ua/resyrsi/kz/konstitutsiya-ukrainy-2013/11243-statya-111-prezident-ukrainy-mozhet-byt-smeshhen-s-posta-verxovnoj-radoj-ukrainy-v-poryadke-impichmenta

                Avez vous vu les videos ?
                Vous préconisez donc des épurations ethniques dans tout les pays avec des minorités russes ?
                Pourquoi les occidentaux ne restent ils pas chez eux ? Detruisent un pays dès lors qu’il ne suit pas les ordres ?

                Quand à la repentance, pourquoi seulement les Russes ?
                L’occident a largement plus de sang sur les mains. Le massacre des Indiens, Maya, l’Afrique saignée à blanc. Demandez au Belges ce qu’ils pensent de Leopold II et ses camps de travails avec ses mains coupées.

                Pensez-vous que les Russes sont une race génétiquement inferieure au occidentaux donc seul eux doivent s’excuser ou rester chez eux ?


              • valere-michoux 4 novembre 2016 16:03

                @LeChampignon
                L’article 111 de la constitution de 2004 parle de la destitution du président par le parlement, pas de la validité de l’élection d’un président


              • LeChampignon (---.---.97.98) 4 novembre 2016 16:23

                @valere-michoux
                Tout le problème est ici. Il y a eu élections alors que selon la constitution ukrainienne Ianoukovitch était encore président !

                Quand à ma dernière question, pas de réponse.
                On dit que le silence est une forme de consentement...


              • valere-michoux 4 novembre 2016 16:29

                @LeChampignon
                Il n’était plus président, il avait été démis de ses fonctions par la cour suprême, ayant fui.


              • Dom66 Dom66 4 novembre 2016 16:34

                @valere-michoux

                Il faudra vous faire soigner sans tarder, car bientôt votre cancer atteindra les chaussures.

                 

                "vraisemblablement un incendie accidentel s’est déclenché suite à des jets de cocktails Molotov"

                J’aime le accidentel

                "à moins que ce ne soit les Russes eux-mêmes qui aient déclenché l’incendie"

                Là c’est la débilité au plus haut niveau…Tenez les voici vos russes

                Preparation des cocktails molotov par les nazis

                 

                https://www.youtube.com/watch?v=uid6k1wjPQg

                Ici

                https://www.youtube.com/watch?v=27YweIFiDfk#t=45

                "Il n’y a pas de nazis en Ukraine, les gars d’Azov sont des militaires parfaitement normaux qui ne font que défendre leur pays".

                Là je pense que vous avez la nostalgie des divisions SS Française. Ecrire ceci est infecte, vous ne méritez pas le titre d’homme.  Si vous pensez que tout est de la propagande, alors regardez ceci

                Ukraine mensonge des médias et Des force de l’ordre non armées https://www.youtube.com/watch?v=mxWvWC5AOjk

                 

                Oui avec l’insigne de la division SS das reich

                Pour vous instruire

                https://www.youtube.com/watch?v=jNH_uXXr0gk

                Je ne vais plus commenter vos posts, je refuse de dialoguer avec vous, et perdre mon temps.

                 

                 

                 

                 


              • Dom66 Dom66 4 novembre 2016 16:38

                @valere-michoux

                Un exploit Fabuleux, vous avez un supporter "deux étoiles sur 3 votes"


              • valere-michoux 4 novembre 2016 16:40

                @Dom66
                La vérité et l’idéologie ne font pas bon ménage, hein, le rouge ?


              • LeChampignon (---.---.97.98) 4 novembre 2016 16:40

                @valere-michoux
                Il avait été démis de ses fonctions... anticonstitutionnellement !
                Relisez l’article 111.


              • Christelle Néant Christelle Néant 4 novembre 2016 16:42

                Oser prétendre que les gars d’Azov sont pas des nazis fallait oser. smiley La plupart de ces mecs ont des svastikas tatouées sur le corps, y a de superbes photos d’un paquet d’entre eux en train de faire des sieg heil à Noël devant un portrait de tonton Adolph, ces mecs torturent des civils, violent des femmes prisonnières, appellent à « tuer du moskal », sans parler des exécutions sommaires de leur fait. Allez on sait pour qui carbure Valere Michoux. Pour Azov et ses soutiens en France. Y a qu’eux pour nier la réalité de ce qu’est le régiment Azov.


              • valere-michoux 4 novembre 2016 16:58

                @LeChampignon
                Après les avoir quittés de son propre chef.


              • valere-michoux 4 novembre 2016 17:00

                @Christelle Néant
                Ca a à peu près autant de crédibilité que cet article, c’est dire.


              • LeChampignon (---.---.97.98) 4 novembre 2016 17:16

                @valere-michoux
                Encore un mensonge... décidément...
                Il n’a rien quitté du tout de son propre chef. Dire le contraire est juste un stupide mensonge.
                Vous devriez nous expliquer que le blanc c’est noir.


              • Christelle Néant Christelle Néant 4 novembre 2016 17:57

                @valere-michoux
                De la part de quelqu’un dont le niveau de crédibilité est encore plus bas que celui du président français ..... No comment


              • valere-michoux 4 novembre 2016 20:42

                @Charly83
                90% des véritables Ukrainiens, pas des Russes vivant dans le Donbass ou ailleurs en Ukraine, ni des métis russo-ukrainiens. Pour ce qui est de la langue ukrainienne, voir ce que j’ai écrit plus bas.


              • Gorg Gorg 4 novembre 2016 21:12

                @Charly83

                Merci pour votre témoignage Charly.

                Vous écrivez « Ma femme est ukrainienne, de Nikolaev »

                Même si elle doit apprécier d’être à l’écart du chaos qui règne là-bas, elle doit sans doute se faire un peu de souci pour les proches qu’elle y a laissé... Et puis il y a toujours un fond de nostalgie qui persiste lorsqu’on songe à ses racines…On voudrait conserver tout le bien qu’on y a abandonné tout en ayant le bien qu’on a trouvé. Ce n’est pas facile… 

                Cordialement


              • Christelle Néant Christelle Néant 5 novembre 2016 07:34

                @valere-michoux
                « 90% des véritables Ukrainiens, pas des Russes vivant dans le Donbass ou ailleurs en Ukraine, ni des métis russo-ukrainiens. »

                Si vous avez l’impression de lire des relents de race aryenne pure et autres conneries du même tonneau, non non vous ne rêvez pas c’est bien ce qui se trouve dans ce commentaire de Michoux. Mais ce monsieur prétend ne pas être un pro-nazis.

                Sauf que ce qu’il appelle les véritables Ukrainiens avec sa définition ce sont juste les Ukrainiens de l’Ouest, cad là où se trouve le plus gros nid de pro-Bandera et de néo-nazis ukrainiens. Merci de nous avoir prouvé définitivement qui vous êtes.


              • roman_garev 3 novembre 2016 12:40

                Autrefois les bandéristes « faisaient du bon boulot » pour le 3ème Reich en massacrant et brûlant des civils polonais, ukrainiens, russes, biélorusses.

                Aujourd’hui les bandéristes « font du bon boulot » pour le 4ème Reich en massacrant et brûlant des civils ukrainiens, russes, grecs au Donbass, à Odessa... Seuls les Criméens ont échappé de justesse aux bienfaits de ces bourreaux pathologiques.
                Et comme toujours, on a plein de collabos, jusqu’ici même, à applaudir à leur exploits et à regretter le nombre insuffisant de leurs victimes.

                • Christelle Néant Christelle Néant 3 novembre 2016 13:31

                  @roman_garev
                  Oui y a vraiment des psychopathes parmi les commentateurs ici çà fait peur smiley


                • valere-michoux 3 novembre 2016 13:40

                  @Christelle Néant
                  Tu l’as dit ! Sinon, c’était quoi, déjà ton pseudo islandais à la con ?


                • Gorg Gorg 3 novembre 2016 14:05

                  @valere-michoux

                  Si on te le demande, tu diras que tu n’en sais rien. Crétin.


                • valere-michoux 3 novembre 2016 14:13

                  @Gorg

                  Si je le savais, je ne poserais pas la question.


                • Gorg Gorg 3 novembre 2016 14:34

                  @valere-michoux

                  Eh ben, quand tu sais pas tu la fermes...


                • valere-michoux 3 novembre 2016 14:38

                  @Gorg
                  Je lui demande quel était son pseudo islandais ridicule qu’elle utilisait sur Facebook. Je n’affirme rien. Est-ce que tu as au moins conscience du caractère insensé de tes commentaires ?


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 novembre 2016 15:09

                  @Christelle Néant

                  vous ne pensez pas que ces réactions sont aussi caricaturales que vos présentations ?
                  Je ne sais pas qui est « Valère-Michoux », mais entre lui et l’ambassadeur Garev, je trouve que les 2 font la paire...


                • valere-michoux 3 novembre 2016 15:15

                  @Olivier Perriet
                  Peut-être que j’agis en symétrie. Au moins je n’invente pas des faits imaginaires repris ad nauseam dans la sphère complotiste.


                • Gorg Gorg 3 novembre 2016 15:36

                  @Olivier Perriet

                  Ah, elle est bien bonne celle là. Ne te blesse pas avec ton revolver caricature d’intello. Quoique la tête ne craint rien ...


                • Christelle Néant Christelle Néant 3 novembre 2016 20:01

                  @Olivier Perriet
                  Présentations caricaturales ? En quoi la vérité est caricaturale ? Ah oui pardon c’est quand elle ne colle pas à la narration officielle. Roman donne des faits, comme moi. Valere Michoux vit dans son monde de fantaisie et prend ses fantasmes pour la réalité.


                • ukulele ukulele 3 novembre 2016 22:56

                  @Christelle Néant
                  Non, Roman à un discours pro Poutine sans concessions.
                  Il ne donne pas des faits mais étale une propagande sans nuances. Poutine = vérité. Le reste = mensonges. Le fait que vous souteniez ce prosélyte adorateur d’un sinistre autocrate formé au KGB décrédibilise votre statut de journaliste et le travail d’information que vous vous efforcez de mettre en œuvre.
                  La propagande russe est aussi insupportable que la propagande américaine. Tant que vous n’aurez pas compris ça, vous ne pourrez pas comprendre qu’une information partiale n’a aucun d’intérêt.

                  Roman prend les lecteurs d’Ago pour des truffes. Pitié, ne faites pas de même…


                • roman_garev 3 novembre 2016 23:27

                  @ukulele

                  Exemples svp de vos élucubrations malhonnêtes (citations de ne pas donner les faits, de Poutine = vérité, etc.)

                  Et à propos, pouvez-vous donner aussi des exemples des informations politique qui ne seraient d’aucune propagande, ni américaine, ni russe. Je suis trèèèèèès curieux d’y faire connaissance.

                  En attendant, vos blablablas ne coûtent rien.

                • Christelle Néant Christelle Néant 4 novembre 2016 07:02

                  @ukulele
                  Comme l’a dit Roman, des faits pour prouver vos élucubrations svp ? Moi j’ai comparé sur la question du Donbass les médias occidentaux et les médias russes. Ben la victoire de l’honnêteté revient indubitablement aux médias russes ne vous en déplaise.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès