• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Ukraine veut convoquer une nouvelle réunion extraordinaire du (...)

L’Ukraine veut convoquer une nouvelle réunion extraordinaire du groupe de contact pour brasser du vent

Alors que l’armée ukrainienne continue d’intensifier ses bombardements contre les zones résidentielles de la RPD et de la RPL (Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk), l’Ukraine a de nouveau demandé la tenue d’une réunion extraordinaire du groupe de contact trilatéral en charge des questions de sécurité, non pas pour faire réellement avancer les négociations, mais pour faire croire à la communauté internationale qu’elle agit en ce sens. En clair, le but est juste de brasser du vent.

JPEG

Il y a deux semaines à peine, l’Ukraine avait déjà fait une demande identique, qui s’était soldée par un refus de la RPD et de la RPL, vu que rien ne justifiait une telle réunion extraordinaire du groupe de contact en charge des questions de sécurité.

En effet, comme l’avait souligné le représentant de la RPD au sein de ce groupe de contact, Alexeï Nikonorov, lors des réunions régulières, la délégation ukrainienne continue de saboter les négociations qui doivent permettre de préciser le mécanisme de coordination prévu par les mesures additionnelles de contrôle du cessez-le-feu, seule mesure capable de stopper les tirs de manière efficace. De plus, la partie ukrainienne ne propose aucun argument, position officielle ou brouillon de document qui justifierait d’organiser une réunion supplémentaire.

Si l’Ukraine faisait preuve d’une attitude constructive lors des réunions régulières du groupe de contact trilatéral, et que les négociations avançaient ne serait-ce qu’un peu, une réunion extraordinaire pour mener les discussions à leur terme et parvenir à un accord pourrait se justifier. Mais s’infliger une nouvelle séance de sabotage ouvert pour le plaisir de dire qu’on fait quelque chose, cela ne rime à rien, et les représentants de la RPD et de la RPL ont autre chose à faire que de brasser du vent.

Malgré ce refus essuyé il y a deux semaines et demie, l’Ukraine a demandé aujourd’hui une nouvelle fois une réunion extraordinaire du groupe de contact en charge des questions de sécurité, afin, prétendument, d’adopter une déclaration commune de retour au respect complet du cessez-le-feu. En clair, encore des mots, qui ne coûtent rien à écrire et qui n’engagent à rien, puisque la seule mesure capable de réellement mettre en œuvre le cessez-le-feu, c’est le mécanisme de coordination, que l’Ukraine sabote depuis neuf mois !

En effet, malgré les jolies déclarations de Kiev concernant la nécessité de respecter le cessez-le-feu, les faits ne racontent pas la même chose que la propagande ukrainienne.

Pour l’ensemble du mois de juillet, l’armée ukrainienne a violé le cessez-le-feu à 133 reprises, et tiré 1409 munitions contre le territoire de la RPD, dont 120 obus d’artillerie lourde de 122 mm, et 476 obus de mortier de 120 mm et 82 mm. Ces tirs ont endommagé 25 habitations.

Et pour le mois d’août, en à peine 13 jours, l’armée ukrainienne a déjà violé le cessez-le-feu à 48 reprises, et tiré 343 munitions, dont 18 obus d’artillerie de 122 mm, et 86 obus de mortier de 120 mm et 82 mm, contre le territoire de la RPD. Ces tirs ont tué une civile, en ont blessé un autre, et ont endommagé 18 habitations. Six soldats de la milice populaire de la RPD ont été tués, et trois autres blessés durant la même période, à cause des tirs de l’armée ukrainienne !

Quand on regarde un tel bilan, on se rend compte de ce que vaut la parole de Kiev concernant son engagement à respecter le cessez-le-feu. Dès lors, le deuxième refus de la RPD et de la RPL, d’organiser une réunion extraordinaire du groupe de contact, comme le demandait l’Ukraine, se justifie pleinement. Inutile de perdre du temps à participer à une réunion extraordinaire, qui ne servira à rien à part brasser du vent et faire croire que Kiev fait quelque chose, et dont la déclaration commune sera violée par l’armée ukrainienne en moins de 24 h.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.21/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Guy19550 Guy19550 14 août 15:40

    Rien de tel que plus de cigares sur la patate, moi j’approuve car c’est la seule solution pour le moment ou alors Rambo doit venir faire le ménage avant de discuter...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité