• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La désinformation chinoise

La désinformation chinoise

Les américains ne sont pas les seuls à faire de la désinformation au grand public, personne n’est dupe. Voici des faits caractéristiques qui prouvent que la république populaire de Chine joue également à ce jeu, stratégique de surcroît.

Le porte-avions Varyag

En 1998, le porte-avions soviétique Varyag est vendu par l’Ukraine à une firme chinoise de Macao. Ce porte-avions, commandé à l’origine par la Russie, n’était alors achevé qu’à 70% depuis la date d’arrêt de sa mise en construction en 1993. Acheté au prix de 20 millions de dollars (trois fois le prix de la ferraille) lors de sa mise aux enchères, il était destiné à devenir un hôtel casino flottant, une fois aménagé par la firme chinoise « Chong Lot Tourist and Amusement Agency ».

Au départ des chantiers de Nikolaïev en Ukraine, le porte-avions Varyag mettra 627 jours pour rejoindre Dalian en Chine, où il arrivera le 3 mars 2002. Pendant l’hiver précédent son arrivée à Dalian, il est finalement acquis par la marine de la République populaire de Chine qui nie jusqu’en 2005 son intention de l’utiliser à d’autres fins.

 Le premier élément intéressant à souligner est que sa traversée de la Mer Noire, via la mer Méditerranée jusqu’à son arrivée à Dalian a été faite sous couvert de sa reconversion en casino, ce qui paressait plausible dans la mesure où il était inachevé. Par ailleurs, cela c’était déjà produit par le passé lors de l’acquisition de deux porte-avions russes (le Minsk et le Kiev) par la Chine pour les intégrer à un parc à thèmes et en faire des attractions. Le Kiev est ainsi intégré depuis mai 2004 à un parc d’attraction à Tianjin tandis que le Minsk est un navire-musée situé à Shenzhen (non loin de Hong-Kong) depuis 1995.

Le second élément à noter est le rôle « écran » de la firme chinoise, qui a permis la récupération du Varyag. En effet, une acquisition directe par le gouvernement chinois de ce navire n’aurait pas forcément été possible et aurait bien évidemment attiré l’attention. A noter tout de même que les experts en géostratégie/géopolitique subodoraient quelque chose lors de cet achat (revue Défense et Sécurité Internationale) sans pouvoir tirer une conclusion ; en effet, une intuition n’est pas une information.

Enfin, le long et laborieux trajet du navire de l’Ukraine à la Chine (presque 2 ans), aura également eu son rôle : permettre d’arriver discrètement à Dalian en Chine et de se faire oublier par la communauté internationale. A n’en pas douter, il devait néanmoins faire l’objet de surveillances particulières dès sa récupération par la République Populaire de Chine.

2012 : Mise en service officielle du porte-avions Liaoning, anciennement Varyag

source de l'image : http://www.jeffhead.com/worldwideaircraftcarriers/liaoning-handover06.jpg

Le président Hu Jintao ainsi que le gouvernement chinois participe à la mise en service officielle du porte-avions Liaoning (nom de la province de Dalian) le 25 septembre 2012 dans le port de Dalian.

Il s’agit du premier porte-avions chinois mis en service et par conséquent du plus grand navire de la marine chinoise (300 mètres de long tout de même). Il compte désormais 2000 marins intégré à son bord dirigé par l’amiral Zhang Zheng.

Comment son achèvement a-t-il été possible ?

La majorité des experts occidentaux ont sous-estimés la capacité de la Chine à terminer la construction du navire et à en faire un navire de guerre. Il est évident que les chinois ont profité de cet état de fait pour tranquillement dérouler leurs objectifs.

Il ne fait aucun doute que les deux premiers porte-avions (le Kiev et le Minsk) ont d’abord servi de source de connaissance avant leur conversion. En effet, ces porte-avions ont été en service dans la marine soviétique plusieurs années avant d’être vendus à la Chine et contenaient vraisemblablement des éléments permettant de terminer la construction du Varyag. Pour ce faire, les chinois ont exercé leur savoir-faire incontestablement maîtrisé : la rétroingénierie (Reverse engineering), directement sur ces navires.

Les 30% non achevés du Varyag incluaient notamment la propulsion, l’électronique et l’armement. Côté propulsion et électronique, la montée en compétence s’est sans doute rapidement effectuée (grâce à la rétro-ingénierie, aux systèmes existants sur d’autres navires, etc.). Côté armement en revanche, c’est plus délicat. En effet, faire apponter des avions de chasses sur un porte-avions n’est pas chose facile et peu de données sont disponibles à ce sujet. On ne sait également pas comment le porte-avions en lui-même est armé (types de missiles, types de contre-mesures, etc.).

Les conséquences

La marine chinoise rentre dans la cour des grands en disposant d’un porte-avions. Celui-ci a d’ailleurs déjà été envoyé en mission en direction des îles Senkaku, îles qui sont à l’origine de tensions entre la République populaire de Chine, Taiwan et le Japon. Le but d’une telle manœuvre n’est évidemment pas connu (dissuasion ? manœuvres de tests ?).

La République populaire de Chine montre qu’elle est capable d’achever un porte-avions et de le rendre utilisable. Par ailleurs, des sources proches du parti communiste chinois (confirmées par le chef du renseignement taïwanais) parlent de deux autres porte-avions qui seraient en construction non loin de Shanghai. Ceci sera confirmé en juillet 2011 par le président Hu Jintao lui-même qui déclara que la Chine avait besoin d’au moins trois porte-avions pour défendre ses intérêts stratégiques.

Ces informations sont d’autant plus crédibles depuis l’officialisation du porte-avions Liaoning. On peut aisément imaginer qu’il existe désormais de la main d’œuvre qualifiée (ingénieurs, ouvriers, etc.) pour réaliser ce genre de construction, puisque plusieurs milliers d’ouvriers ont travaillé sur le Varyag. La Chine rentre donc dans le club très restreint des constructeurs de porte-avions.

Conclusion

Plusieurs désinformations peuvent être constatées et la limite est difficile à fixer. Des conclusions peuvent cependant être tirées :

  1. Le Varyag était acheté en 1998 afin d’être terminé et transformé en navire de guerre de la marine chinoise. Jusqu’à ce que le gouvernement chinois le reconnaisse officiellement en juillet 2011, ceci était nié => désinformation jusqu’en 2011.
  2. Le Liaoning (Varyag) est entré officiellement en service lors d’une grande cérémonie dirigée par le président chinois. Cependant, aucune donnée sur les avions armant ce navire n’est disponible (ni de photos). Des hypothèses sont faites (J-20, J-15, etc.) mais aucun de ces avions ne semble probant pour équiper ce navire. Les technologies liées à l’aéronautique embarquée sont complexes à mettre en oeuvre. Difficile donc de dire si ce porte-avions est fonctionnel sur le plan armement ou non => désinformation ou dissimulation ?
  3. La seule information à en tirer est que la Chine cherche à combler son retard dans le domaine militaire et qu’au travers de ces réalisations, elle forme du personnel (ouvriers, cadres, militaires, marins, etc.) spécialisé et monte donc en compétence dans des domaines pointus. Attendons de voir si les deux prochains porte-avions sont des copies ou s’ils présentent de réelles innovations.
  4. Rappelons que les porte-avions sont avant tout des « armes » servant à l’offensive (et non à défendre ses intérêts comme les chinois l’annoncent) => désinformation tout de même.

Sources :

http://english.people.com.cn/90786/7960126.html

http://www.courrierinternational.com/une/2012/09/26/la-marine-chinoise-entre-dans-une-nouvelle-ere

http://www.opex360.com/2012/09/24/la-marine-chinoise-a-officiellement-pris-possession-de-son-premier-porte-avions/

http://www.opex360.com/2011/04/28/le-premier-porte-avions-chinois-se-prepare-a-prendre-la-mer/

http://news.xinhuanet.com/photo/2011-04/06/c_121269711_2.htm

http://french.china.org.cn/video/2012-09/26/content_26640441.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Shi_Lang_%2883%29


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • MoFan 27 septembre 2012 12:38

    Cela me semble incorrecte de parler de désinformation sur un sujet lié à la défense national... C’est tout à fait normal qu’un pays cache ses projets militaire. Faire le contraire me semble de l’inconscience...

    Ensuite, la Chine souhaite avoir son propre porte-avion me semble cohérent avec ces différents interventions à l’étranger. Elle participe très régulièrement aux opérations de l’ONU. 
    Rappel, la France a utilisé son porte avion pour la Libye ; la chine en fera sans doute autant.
    Pour finir, un porte avion n’a pas que pour but d’attaquer mais aussi défendre les intérêts et les biens du pays. La France a bien déployé son porte avion au large de la Somalie pour arrêter des pirates qui attaquaient les bateaux français. De mémoire, quelques bateaux chinois ont été également capturé dans cette zone. La Chine, contrairement à la France, ne négocie pas avec les pirates donc elle utilisera sans doute la force pour récupérer les hommes et le biens capturés.


    • AdNocendumPotentesSumus AdNocendumPotentesSumus 27 septembre 2012 13:11

      Au contraire, cela est correct surtout pour la défense nationale puisque cela fait partie de la stratégie de cacher ses ambitions en faisant croire autre chose (cf. un porte-avions transformé en casino).

      Oui, c’est effectivement cohérent avec ses ambitions.
      Oui, ce que j’ai voulu dire c’est que d’un point de vue tactique, il est tout de même tourné vers l’offensive, vous le dites vous même pour la Libye.
      Je ne suis par ailleurs pas les actualités liées à la piraterie donc je ne peux vous contredire...


    • Spip Spip 27 septembre 2012 12:53

      Un des problèmes d’une Chine, devenue un géant sur la scène internationale, est sa Marine : elle n’est absolument pas à niveau. Si en nombre, elle peut faire illusion, en qualité sûrement pas.

      L’influence diplomatique se mesurant aussi à la capacité à déplacer des Task-Forces vers les points de tension, le cas échéant, (c’est ce que font systématiquement les USA depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale). un plan de modernisation a été lancé dans les années 70, pour arriver à un niveau crédible.

      Actuellement, le Liaoning n’est absolument pas opérationnel, si les choses se gâtaient en mer de Chine. Son déplacement à Senkaku est purement symbolique. Les experts s’accordent à dire qu’il servira plutôt de bateau-école et qu’une force aéro-navale réellement opérationnelle mettra dix ans à se faire.

      Après, tout à fait d’accord avec MoFan : il ne faut pas être naïf et s’attendre à ce que les Chinois nous informent, par avance, de tout ça dans le détail, bien sûr ! Ca n’a jamais été le genre de la maison. D’ailleurs, qui le fait ? Personne.


      • AdNocendumPotentesSumus AdNocendumPotentesSumus 27 septembre 2012 13:03

        Je suis d’accord avec vous et suis loin d’être naïf. Je trouvais le cas intéressant à exposer publiquement puisque la presse en parle peu.

        De là à affirmer qu’il n’est absolument pas opérationnel :) ... c’est en contradiction avec votre paragraphe suivant : « il ne faut pas être naïf et s’attendre à ce que les Chinois nous informent » ;)


      • Spip Spip 27 septembre 2012 14:09

        Non, il n’y a pas de contradiction. Quelques soient le vouloir des Chinois, il leur faudra bien plus de temps pour être opérationnels, c’est un problème technique.

        1) Le porte-avion lui-même : formation des équipages, qualification des équipements, des avions et des pilote à l’appontage,
        2) Son environnement : il a besoin de moyens de protection anti-aériens, sous-marins et de surface, sinon c’est une grosse cible bien tentante. Cela impose des équipements et des navires spécialisés de haut niveau.
        3) Une fois ces conditions réunies, il faudra que tout ça marche ensemble, ce qui suppose des manœuvres longues et répétées, ça ne s’improvise pas. D’où le chiffre de dix ans (mais peut-être moins s’ils mettent le paquet).

        Pour ce qui est du manque de médiatisation, je n’ai pas cette impression. Si vous parlez du JT de 20 heures, oui peut-être. Sinon, il suffisait de taper Chine sur Gogol pour voir apparaître rapidement l’ex Varyag avec tout les détails. et les supputations sur les projets de la Marine chinoise.

        @ Pierre :
        en effet, très innovant, le concept en catamaran. On se demande pourquoi on n’y avait pas pensé avant. Peut-être par la tendance de ce genre de coque à se retourner par (très) forte mer de travers ? Resterait à trouver des bases qui puisse accueillir un engin aussi large.


      • Pierre Pierre 27 septembre 2012 13:20

        C’est le tsar Alexandre III qui a dit « La Russie n’a que deux alliés sûrs : son artillerie et sa marine ».

        Je crois que la Chine pense la même chose aujourd’hui.

        Les États-Unis savent depuis longtemps que la Chine veut renforcer sa marine et la doter de porte-avions. (lien)

        Finalement, le Liaoning servira peut-être de casino quand la Chine fabriquera seule ses porte-avions. Juste pour le fun, voici un projet chinois de porte-avions. (lien) Je ne sais pas si c’est un hoax, mais c’est joli et innovant.


        • vachefolle vachefolle 27 septembre 2012 15:58

          La chine continu a monter en puissance pour devenir a terme la première puissance économique et militaire mondiale. Il n’y a que les naïfs qui peuvent croire que ce n’est pas leur but. L’idée que la chine est une montagne immobile est terminée.

          L’affrontement entre les états unis et la chine aura (a deja) donc lieu. Personne n’est dupe.
          Il y a plusieurs courses contre la montre :
          La montée en puissance économique basée sur le dumping social et l’étranglement financier des US via le contrôle de sa dette.
          La montée en puissance militaire via l’espionnage généralisée et la rétro-concpetion
          L’effondrement du régime communiste, a terme inévitable, lorsque les chinois désireront la démocratie et la liberté.

          L’important est que l’effondrement du régime communiste arrive alors que la chine n’a pas les moyens militaires de concurrencer les US, car sinon le risque de course en avant sera trés important.


          • mehdi 27 septembre 2012 20:33

            vachelune


            les americains savent que dans une dixaine d’année, les chinois rattraperons militairement et économiquement les usa, les chinois ont déja acquis la bombe iem, laser capable de detruire sattelite, nouveau sous marin diesel, encore plus difficile à detecté que ceux existants, les chinois font de la croissance, ils n’ont pas d’interet reel a rentré en guerre, sauf pour preservé leur interet energetique entre autre l’iran, les usa ne font pas de croissance, l’empire usa pour qu’il le reste, cela revient plus cher, que ce qu’il ne rapporte, la chine refuse de resté une puissance intermediaire, a l’attention de devenir une super puissance, les états unis ne voulant pas perdre le leadership, le conflit aura lieu, c’est pour d’ici 2020 d’apres la thése de gerald fouchet.

          • Traroth Traroth 27 septembre 2012 17:33

            Un porte-avions est un armement très particulier. C’est en effet le SEUL type d’armement qui n’a absolument aucune fonction défensive pour le pays qui le possède.


            Qu’est-ce qu’un porte-avions ? Une base aérienne mobile par mer. Dans le cadre de la défense du territoire, on peut construire une base aérienne sur le territoire national pour une fraction extrêmement faible du prix d’un tel équipement. Qu’est-ce qui justifie dans ce cas son existence ? Le fait de pouvoir l’envoyer à un endroit où il va pouvoir être utilisé pour se mêler de ce qui ne regarde pas le pays qui le possède : influence, « politique de la canonnière », guerre d’agression.

            • Traroth Traroth 27 septembre 2012 17:48

              Plutôt que porte-avions, j’aurais dû dire porte-aéronefs.


              Quel pays a le plus de porte-aéronefs, déjà ? 21, actuellement... Une nouvelle preuve de l’agressivité de ce pays !

            • OMAR 27 septembre 2012 19:56

              Omar 33

              @L’Auteur

              Vous faites tout un plat quand la Chine, une puissance mondiale, acquiert un porte-avions en catimini..

              Mais ne soufflez mot, quand l’Allemagne offre des sous-marins à Israël et que cet état-voyou y embarque des missiles à ogives nucléaires...
              http://www.rfi.fr/moyen-orient/20120603-israel-deploie-tetes-nucleaires-sous-marins-allemands

              A moins que pour vous, un sous-marin est plus visible qu’un porte-avions..


              • JohnS 27 septembre 2012 20:39

                L’avantage avec votre message est qu’on n’a pas besoin de le lire jusqu’au pour en connaitre le contenu...

                Pas besoin de chercher bien loin non plus pour connaitre l’origine de votre endoctrinement !

                A propos : pouvez-vous me citer un état qui ne soit pas un « voyou » comme vous dites ? Je suis curieux..


              • OMAR 28 septembre 2012 00:07

                Omar 33

                John’s,
                 Vous pensez par exemple, que la Norvège ou le Bénin ou encore le Costa Rica soient des états-voyous ?

                PS : Merci de me préciser l’origine de mon endoctrinement....


                • rakosky rakosky 28 septembre 2012 00:20

                  Monsieur ,je suis ravi d’apprendre gràce à vous que la République populaire de Chine dispose de quelques porte-avions,je souhaiterais même qu’elle en possède une vingtaine de plus

                  Il faudrait juste que notre président menace la Chine pour qu’on rigole un peu
                  Voyez-vous,les dirigeants russes et chinois savent depuis longtemps quels genre de brigands ils ont en face d’eux et que ces 2 pays ont procédé ces dernières années à un renforcement sensible de leur potentiel militaire,juste au cas où...

                  • rakosky rakosky 28 septembre 2012 00:49

                    Voici quelques chiffres fournis par le SIRI concernant l’industrie d’armement des Etats-unis

                    (..) dépense militaire a doublé pendant l’administration Bush et, pendant celle d’Obama, a grimpé des 621 milliards de dollars en 2008 à plus de 711 en 2011. En net d’inflation (à valeur constante du dollar 2010), la dépense militaire a augmenté de 80% de 2001 à 2011. Cette dépense militaire étasunienne, équivalente à 41% de la dépense militaire mondiale, est en réalité plus haute : en incluant d’autres postes de caractère militaire (parmi lesquels les 125 milliards annuels pour les militaires à la retraite) elle atteint à peu près la moitié de la dépense mondiale.
                     le Pentagone peut maintenir « des forces militaires prêtes à se concentrer soit dans les guerres actuelles, soit dans de futurs conflits potentiels ». Et, en même temps, il peut « investir dans une innovation scientifique et technologique à long terme pour assurer que la Nation ait accès aux meilleurs systèmes de défense disponibles au monde ». À cette fin, 100 milliards d’économies prévues sont « réinvestis dans des secteurs de haute priorité », à commencer par les drones : les vélivoles sans pilote qui, télécommandés à plus de dix mille kilomètres de distance, frappent les objectifs avec leurs missiles.
                    On se demande ce qu’attend l’Union européenne pour voter des sanctions et pour exiger que ce pays renonce à ses armes nucléaires....Dans l’attente d’un évenement si improbable je crois de la plus élémentaire prudence pour la Chine de s’armer jusqu’aux dents

                    • rakosky rakosky 28 septembre 2012 01:00

                      Juste pour taquiner,Kaboul comme vous ne l’avez jamais vu lien


                      • spartacus spartacus 30 septembre 2012 10:50

                        http://www.youtube.com/watch?v=aNwlm3Yt5CA&feature=player_detailpage#t=706

                        N’oublions jamais !
                        L’idéologie communiste, idéologie criminogène !

                      • JL JL 30 septembre 2012 11:21

                        spartacus,

                        mais oui, on sait : les riches et leurs larbins n’aiment pas les communistes ; ils ne voudraient pas lâcher la proie pour l’ombre. Il faut dire qu’il vaut mieux être riche en libéralie que dignitaire au pays des soviets. Mais pour les pauvres, ça se discute.

                        Quoi qu’il en soit, il y a un monde entre les extrêmismes, et c’est celui-là que je veux.


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 28 septembre 2012 08:43

                        @ l’auteur

                        Bonjour,
                        Il est où le problème ? Vous avez déjà vu un pays informer le reste du monde de ses programmes militaires ? « Smokescreen » est-il une expression chinoise ? Prouvez-nous votre sincérité en nous disant le code de l’alarme chez vous, ou à défaut, votre adresse et quand partez-vous en vacances !
                        Vous nous prenez vraiment pour des imbéciles.
                        Mais rassurez-vous ça n’est pas contagieux, nous ne risquons rien.


                        • AdNocendumPotentesSumus AdNocendumPotentesSumus 28 septembre 2012 09:36

                          Bonjour,
                          Non, tous les pays n’informent pas le reste du monde des ses programmes militaires.
                          "Ecran de fumée est-elle une expression chinoise ? Ah tiens, non aussi...
                          Alors prenez mon article comme une information sur l’évolution du programme militaire chinois. Prenez ce qu’il y a à prendre de mon article et non je ne vous prends pas pour des imbéciles.


                        • Ollisters Ollisters 28 septembre 2012 18:07

                          l’auteur ne fait que rapporter des faits.


                          Mr Maugis je vous trouve très agressif dans la plupart de vos commentaire, n’avez vous pas peur de desservir la cause que vous dites défendre, ou est-ce volontaire ?

                          peut-etre servez vous le capitalisme, en jouant les épouvantails du communisme...

                          Les états unis sont des raclure c’est un fait, ceci ne veut pas dire que pour les combattre on doit se plonger la tête dans le sable concernant leur pseudo opposants sur la scene mondiale...

                          Sinon je trouve bien que la chine deviennent une grande puissance, et j’ai hate que naisse une nouvelle superpuissance pour faire contre-poid aux états unis qui deviennent des tyran dans leur rêgne sur le monde...

                        • latitude zéro 30 septembre 2012 22:52
                          Ce n’ est pas le côté informationnel de votre article qui fait problème.
                          C’ est votre commentaire introductif · « il n’ y a pas que les US qui désinforment le grand public »

                          Ainsi que le titre « la désinformation Chinoise »
                          Comme beaucoup ne lisent que le titre, ou l’aperçoivent de façon subliminale , le message est passée, conclusion : les Chinois désinforment et alors tout compte fait les américains ont raison de le faire aussi !!
                          Tentative de dilution des responsabilités ayant pour but de remettre la balle au centre ,
                           Le tout en s’appuyant sur un fait qui ne prouve en rien la moindre désinformation.

                        • olivierchen 28 septembre 2012 09:19

                          @AdNocendumPotentesSumus

                          J`aimerais revenir sur « l`ile diaoyudao » san debattre su votre article sur la desinformation chinoise 

                          Savez vous en tant que occidental qui ecrive des articles sur la chine comme bcp de sinologues occcidentaux qui ne parlent ecrivent pas un mot chinois , certains sont des charlots ...

                          L`ile « Diaoyudao » appartient a la chine depuis le 14eme siecle, avec les ecrits chinois, historiens chinois et japonais en temoignent relayes souvent ds les medias en chine . l`amerique as signe le traite avec la japon,en 1971 au alentours pour rendre au japon sous pretexte de la montee du communisme chinois,la chine se sent plus que lesee considerant son territoire souverrain .

                          Rappel histoire :La chine apres la seconde guerre mondiale ne possedait rien en navires maritimes , recemment elle as fabrique une dizaines petits de navires et un porte avion achete c`est mnt elle peut aller sur les 27 iles situant a cote de vietnam 

                          il y a une cartographie maritime dont les chinois ont trace apres 1945 pour tracer les limitrophes en 9 traits rouges s`appelant « Jiuduanxian » « 九段线 » avec ses pays voisins reconnu internationalement par L`ONU, et par le gpouvernement vietnamien .


                          agrandir + pour image 


                          Aujourd`hui La chine ne peut pas mener militairement et imposer une strategie pour aller sur les 27 iles qui lui appartiennent ds le passe quI risque de rentrer en conflits avec ses pays voisins qui demande l`aide de l`amerique, il faut aussi se mettre a la place des peitis pays ils ont peur de la montee en puissance de la chine .

                          Ds aucun medias occidentaux et autres medias on parle des territoires perdu par la chine ds le passe 

                          Pourquoi angleterre pouvait conquerir et coloniser la malaisie , singapore 1945 ,la chine1845 puis 1860 , l`inde, la birmanie au 19 siecle , ils sont la 1er puissance maritime deja pour se deplacer c`est un grand avantage ...

                          C`est pour ca il fo remonter a l`histoire pour relier les evenements, il fo comprendre le passe pour decoder le present c`est le minimum .

                          Quel mal vous voyez dans tout ca ?

                          Le plus grave c’est que maintenant pour suaver la face coté Chinois ou Japonnais
                          il ne peut y avoir que des perdants .... et ça fera mal à la Chine comme aux Japonnais. 
                          Mais sans doute est-ce ce que certains cherchent à faire.... monter les uns contre l’autre car quand 2 ne disputent c’est toujours le 3ième qui profite. Et qui est le 3ième , les ricains ..


                          Concernant les 51 millions de morts pendant la guerre sino - japonaise les chinois tues masscres , experiences biologiques viols etc.. le japon n`as indemnise aucun sou a la chine c’est quand même fou qu’on en ait jamais entendu parlé en France de ce scandale ni abordé le sujet dans un livre d’histoire... desinformation occidentale ? j`en passe bcp d`exemples...







                          • AdNocendumPotentesSumus AdNocendumPotentesSumus 28 septembre 2012 09:44

                            Bonjour,
                            Merci Olivier pour ces informations.


                          • FritzTheCat FritzTheCat 30 septembre 2012 12:02

                            @L’auteur

                            Vous devriez lire Sun Tzu.


                            • chantecler chantecler 1er octobre 2012 09:05

                              J’approuve l’auteur de l’article dans sa démarche .
                              La Chine pousse ses pions .
                              D’accord !
                              Mais elle le fait avec une rare hypocrisie .
                              Alors que partout sa production à bas coût , et discutable car la qualité et l’origine des brevets , le sont a contribué à liquider nos entreprises fermées ou délocalisées . .
                              Sans aucune contre partie : car elle ne nous achète pas grand chose .
                              Quand elle achète , c’est une sorte de prototype avec brevets induits ou alors l’occasion de tout désosser pour reprendre la fabrication pour elle même puis à l’exportation .
                              Il n’y a pas longtemps j’ai vu des centrales nucléaires chinoises immenses concentrées en des territoires . Ces centrales sont d’origine chinoise fabriquées avec des copyright des centrales que nous devions lui vendre , en contrepartie des flux de marchandises manufacturées par centaines de millions de tonne .
                              Marchés de dupe : nous bradons notre savoir faire , nos brevets pour rien .
                              Bref les dirigeants chinois se fichent totalement de nous mais probablement avec la complicité de ....
                              Pendant des décennies ils prenaient des airs faussement modestes dans le style nous Chinois nous vendant des articles à bas coût et de peu de qualité ce que nous savons faire et laissons aux autres la production de produits sophistiqués .

                              Naturellement ils n’en pensaient rien et se fichaient de nous .
                              Nous avons laissé un pays d’un milliard et demi d’habitants , prendre le leadership de la production mondiale .

                              Et derrière eux aujourd’hui l’Inde qui nous taille les restes de croupières que nous avons .
                              Le monopole de l’acier en est un exemple , derrière l’informatique et les entreprises de service .

                              Naturellement si de telles choses ont pu se produire c’est avec la complicité de nos élites qui ont trahi nos intérêts , ne voyant que le profit comme il convient au capital délocalisé et dérégulé .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès