• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La France n’a rien à faire au Mali

La France n’a rien à faire au Mali

 

La France n'a rien à faire au Mali

 

 

 

C'est trop facile le chantage au terrorisme. Ce terrorisme islamiste dont tout le monde sait qui le finance et qui le soutient. Il y avait la mission civilisatrice de l'homme blanc vis-à-vis du reste de l'humanité, le fardeau de l'homme blanc. Aujourd'hui il y a la mission de sauvegarde des populations civile et l'instauration de la démocratie chez des peuples assoiffés de liberté. C'est grotesque ce mensonge qui dure depuis le 11 septembre 2001.

Ainsi la France fait la guerre aux djihadistes au Mali, au même moment en Syrie, elle leur fournit une aide logistique et un soutien diplomatique en partenariat avec les pétromonarchies du Golfe.

 

«  Mais le Qatar est aussi soupçonné par des services de renseignements, notamment français, d’entretenir des rapports troubles avec plusieurs groupes armés qui contrôlent le Nord-Mali depuis mars dernier. Le président Dioncouda Traoré a donc tenu à faire comprendre à l’émir du Qatar la crise, telle qu’elle est perçue par le gouvernement malien. »
Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Mali : mission en demi-teinte pour Dioncounda Traoré au Qatar | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

 

Le gouvernement légitime a été renversé par un coup d'Etat militaire. Le Président Dioncounda Traoré, président par intérim, qui a fait appel à une intervention militaire étrangère n'a aucune légitimité. Il a été mis à ce poste parce que les militaires qui étaient censés défendre le pays n'ont finalement fait que précipiter la décomposition du Mali « « Il y a eu un accord signé par le chef de la junte, le capitane Amadou Sanogo, avec le ministère burkinabè Djibrill Bassolé, représentant du médiateur pour la crise malienne. Le texte prévoit que la cour Constitutionnelle constate la vacance de la présidence et investisse pour l'intérim du pouvoir le président de l'Assemblée nationale », a expliqué une source proche de la junte, alors que la télévision publique ORTM annonçait une déclaration officielle imminente.

Des mesures législatives d'accompagnement de la transition, incluant une loi d'amnistie générale au profit des membres du CNRDRE (junte) et de leurs associés sont également prévues, ainsi que la levée des sanctions de la Cedeao. »

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Mali : accord-cadre entre la junte et la Cedeao pour une transition dirigée par Dioncounda Traoré | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Mais que cache cette intervention soudaine ? L'assassinat des otages ? Une opération de libération qui a tourné au fiasco ?

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120727201106/mali-exil-dioncounda-traore-cheick-modibo-diarramali-le-president-de-transition-dioncounda-traore-est-revenu-a-bamako-apres-deux-mois-d-exil.html

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121026161957/mali-islamisme-doha-qatarmali-mission-en-demi-teinte-pour-dioncounda-traore-au-qatar.html

 http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121213184619/mali-demission-dioncounda-traore-cheick-modibo-diarramali-cheick-modibo-diarra-les-vraies-raisons-d-une-demission-forcee.html

http://www.midilibre.fr/2012/09/24/la-france-accepte-les-50-millions-du-qatar-pour-aider-les-banlieues,567571.php


 


Moyenne des avis sur cet article :  3.41/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • lulupipistrelle 12 janvier 2013 12:51

    On se fout un peu de la légitimité du gouvernement, mais c’est une occasion rêvée frapper l’islamisme. Je suis pour. 


  • cedricx cedricx 12 janvier 2013 13:26

    Oui mon grand, on comprend que c’est tout benef pour Israel ...


  • cedricx cedricx 12 janvier 2013 13:28

    l’islamisme que l’on soutient en syrie, en libye, en arabie saoudite, au qatar....


  • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:06

    Parce que pour le moment on n’a pas de possibilités réalistes de l’écraser là-bas. 




  • sirocco sirocco 12 janvier 2013 10:00

    Le président de la République Centrafricaine a aussi appelé la France à la rescousse il y a quelques jours lorsque son régime était menacé par des troupes rebelles positionnées non loin de Bangui. Qu’a répondu le mercenaire Hollande : fin de non recevoir.

    Pourquoi ? Parce que la Centrafrique ne représente pas un gros intérêt économique pour la Françafrique.

    Ce qui n’est pas le cas du nord Mali. De son contrôle militaire dépend la sécurité des énormes gisements de minerai d’uranium du Niger tout proche, minerai dont la France est grosse consommatrice. Là, les intérêts économiques en jeu sont colossaux.

    Le va-t-en-guerre Hollande vient de faire monter d’un cran supplémentaire la France dans le club assez fermé des nations qui ne vivent que de la prédation agressive d’autres nations (chacun en connaît bien les autres membres...) alors même qu’il est incapable d’endiguer l’extension du chômage dans son pays. Il va faire supporter aux finances publiques françaises le coût d’une guerre destinée à protéger les intérêts du consortium privé Areva.

    Pas un seul centime des bénéfices qu’en tirera Areva ne reviendra aux couillons de contribuables françaisqui auront financé l’intervention militaire. Les profits seront comme toujours pour les actionnaires (parmi lesquels figurent peut-être quelques-uns de nos politiques, tous bords confondus...).


    • Onecinikiou 12 janvier 2013 16:20

      Vous semblez donc méconnaitre qui sont les actionnaires d’Areva (encore pour le moment) ? Les citoyens et contribuables français. Par conséquent votre dénonciation, quand bien même elle se révélerait conforme à la réalité, tombe à l’eau.


    • jaja jaja 12 janvier 2013 11:13

      L’UMP, le PS mais aussi le FN et Dupont gnan-gnan (les « anti-système » de pacotille) tous d’accord pour soutenir cette intervention militaire impérialiste....

      Mélenchon trouve l’opération « discutable » et semble vouloir s’opposer à tous ces partis partisans de l’impérialisme....(à suivre)

      Bien seul à dénoncer clairement les forces coloniales de la « Françafrique » le NPA dont le communiqué de presse a échappé à tous les médias à la botte....

      "NON à l’intervention militaire française au Mali

      vendredi 11 janvier 2013

      Qui a dit que la Françafrique c’était fini ? Hollande n’avait pas de mots assez durs lors de sa campagne pour dénoncer la politique de domination de l’Afrique par la France. Au mois d’octobre lors de son déplacement à Dakar il déclarait même " Il y a la France et il y a l’Afrique ! "Tu parles Charles !

      3 mois après il annonce le déclenchement de l’intervention militaire au Mali ! Il est passé du « nous n’interviendrons pas » au « nous protégerons nos ressortissants » pour finir à l’intervention directe.

      L’ancienne puissance coloniale n’entretient pas des troupes sur ce continent pour rien. Elle poursuit, dans la tradition de tous les gouvernements qui se sont succédés, son rôle de gendarme, pour protéger ses intérêts, pour soutenir les gouvernements qui sont à sa botte. La menace islamiste constitue le paravent de cette opération militaire.

      Le NPA dénonce cette intervention militaire impérialiste décidée par Hollande, une fois de plus sur le dos des peuples ! Ce n’est pas de cette façon que les maliens se libéreront de tous les fondamentalismes.

      Montreuil, le 11 janvier 2013"

      http://www.npa2009.org/content/non-%C3%A0-l%E2%80%99intervention-militaire-fran%C3%A7aise-au-mali


      • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 11:23

        @Jaja

        "Bien seul à dénoncer clairement les forces coloniales de la « Françafrique » le NPA dont le communiqué de presse a échappé à tous les médias à la botte.."

        Il y a aussi Noël Mamère.

        Effectivement, Mélenchon manifeste là une attitude courageuse en ne suivant pas la pensée unique.
        Derrière ce genre de déclaration une arrière pensée politique pour son avenir ??, j’espère que non.
        En tout cas les autres politiques, y compris Le Pen s’abritent derrière la légitimité (O combien discutable) du gouvernement transitoire malien qui a demandé de l’aide à la France.


        • jaja jaja 12 janvier 2013 11:31

          C’est vrai Frida...Hélas Mamère n’est pas EELV dont la présence au gouvernement rend ce groupe politique solidaire de l’intervention militaire impérialiste au Mali....


        • francesca2 francesca2 12 janvier 2013 12:08

          Il faut vraiment avoir la cervelle moisie pour parler dans ce cas précis d’impérialisme.

          Les islamistes s’apprêtent à massacrer tout ce qui bouge et vous êtes là en train de vous la jouer avec votre rebellitude du troisième âge et vos phrases à la mords-moi le noeud de « pensée unique » et « média à la botte ». 
          Ouvrez un peu les yeux sur ce qui se passe autour de vous !


        • JL JL 12 janvier 2013 12:12

          Francesca2,

          vous pourriez nous dire où et comment, ces islamistes comme vous dites, se sont procurés tant de 4x4 américains flambants neufs ?


        • francesca2 francesca2 12 janvier 2013 12:16

          Demandez donc à vos amis du Quatar, JL.


        • Constant danslayreur 12 janvier 2013 12:18

          Biijour Francesca,

          Can’t be, sauf improbable fantaisie de dame nature smiley Je m’esplik :

          « A la mords-moi le noeud (le doigt, le jonc, le pif...)  »

           
          Peu sérieux, mal fait, sur lequel on ne peut pas compter.

           
          L’origine de cette expression n’est pas vraiment connue.

          ’A la mords-moi le jonc’ est une expression attestée au début du XXe siècle.
          A cette époque, en argot, le jonc désignait l’or.
          Faut-il voir un lien avec ces fausses pièces d’or (mal faites, sans valeur) qu’il fallait mordre pour en faire sauter le placage ?

          Actuellement, le jonc désigne le pénis (’peler le jonc’ pour ’importuner’, ’se peler le jonc’ pour ’avoir froid’).
          Alors du ’jonc’ au nœud, autre dénomination argotique du pénis ou du gland (qui date du XIXe siècle), il n’y a qu’un pas qui a été franchi, semble-t-il, dans la seconde moitié du XXe siècle où l’expression apparaît.

          Certains disent qu’elle viendrait de la fellation. En effet, s’il y a morsure du gland ou du noeud pendant la petite gâterie, c’est qu’elle est très mal faite.
          Mais rien ne confirme cette hypothèse.

          Le doigt qu’on trouve aussi à la place du nœud pourrait être vu comme une atténuation ’politiquement correcte’ du deuxième terme, mais il semble que son usage soit très antérieur.
          Le mystère demeure donc, tout comme pour la version avec le pif.

           
          Merci de ne pas me peler le jonc en me disant que je vous ponds des explications à la mords-moi le nœud !
          http://www.expressio.fr/expressions/a-la-mords-moi-le-noeud-le-doigt-le-jonc-le-pif.php


        • francesca2 francesca2 12 janvier 2013 12:24

          Bonjour Constant,

          C’est pas zuste, nous vivons dans un monde sexiste.. 
          MFRLN !

        • lionel 12 janvier 2013 14:20

          Les Islamistes ne massacrent pas tout se qui bouge. Ils enrôlent, ils s’imposent par la force des armes, ils s’improvisent juges et bourreaux pour répondre à la délinquance ou à ce qu’ils jugent dans leur psyché malade, être de la délinquance. Sinon, certain ont même monté une entreprise de transport publique...


        • bigglop bigglop 13 janvier 2013 19:52

          @JL,

          Même l’analyse du site Infoguerre (qui penche à ....) donne les sources de financement d’AQMI :
          trafic de drogue, racket des immigrés clandestins, armes, véhicules, armes.

          Ont été découverts au Nord et Sud Mali, d’importants gisements de gaz d’hydrogène pratiquement pur (2% de méthane seulement), et Total est déjà partie prenante dans un contrat d’exploitation


        • pilhaouer 12 janvier 2013 11:28

          Et on nous apitoie sur la détresse (réelle) des maliens sans nous expliquer qui en est à l’origine.

          Basta ! Il s’agit d’une nouvelle opération impérialiste pour le contrôle des richesses de l’Afrique très bien expliquée par Mireille Fanon Mendès-France ici  : « Mali, le bruit des bottes qui commence »

          Extraits : " ... profiter de la déliquescence d’Etats sous domination continue depuis les indépendances pour réintroduire directement une présence militaire camouflée derrière des armées locales dont nul n’ignore l’insigne faiblesse. Le Mali devient, dans ce jeu géostratégique, otage d’une volonté des Etats impérialistes et de leurs soutiens de porter partout la guerre sans fin de façon à interdire la progression d’une puissance adverse et, dans le même mouvement, d’éradiquer toute volonté des peuples à résister à l’ordre ultralibéral mondialisé construit sur la financiarisation et la militarisation. ... « 

          et : »... de nombreux partenaires, dont l’Union européenne, les Etats-Unis, la Belgique, le Canada, la France[5] et des institutions financières ont  décidé, au lendemain du coup d’Etat, de suspendre leurs aides au Mali précipitant l’ensemble de la société malienne dans une pauvreté encore plus grande ; cet « embargo » financier a été renforcé par un « embargo » politique. L’Organisation internationale de la Francophonie[6] a suspendu le Mali dès le 30 mars ; l’Union Africaine[7] dès le 23 mars et la CEDAO dès le 27 mars. Il aura fallu la quasi-certitude d’une intervention militaire pour que certaines instances reviennent sur leur décision de bannir le Mali de leur communauté internationale. Le Président Hollande, quant à lui, revendique son droit à délivrer les otages –cela semble compter bien peu- mais surtout à protéger les intérêts français. Pour mieux faire accepter une intervention militaire, il cache des intentions néocoloniales partagées derrière le besoin d’une intervention pour « éradiquer le terrorisme dans l’intérêt de ce pays, de l’Afrique et de la stabilité du monde ... "

          Les guerres humanitaires n’existent pas !


          • lulupipistrelle 12 janvier 2013 12:56

            La richesse du Mali ?ce sont les Maliens qui n’ont pas envie de tomber sous la coupe des islamistes de peau claire de l’AQMI. 


            Il faudrait de temps en temps sortir de ces schéma binaires. 

          • sirocco sirocco 12 janvier 2013 13:33

            Le Mali ne possède peut-être pas (encore que...) de richesses avérées au point de justifier une intervention militaire directe de la France.

            Mais quand on contrôle le nord du Mali, on menace directement le Niger qui, lui, dispose de ressources naturelles extrêmement convoitées (notamment un des plus importants gisements de minerai d’uranium au monde) exploitées (j’allais dire : pillées...) par le groupe Areva.

            Les guerres étant dorénavant exclusivement économiques, la situation suffit amplement à expliquer l’entrée en guerre de la France décidée par Hollande pour la seule défense des intérêts privés d’Areva.

            Cela dit, vous pouvez toujours vous griser de l’enfumage général orchestré par l’ensemble des médias aux ordres et leurs « experts ».


          • pilhaouer 12 janvier 2013 14:22

            " ... Qu’on détruise des mausolées ou qu’on coupe des mains, des pieds aux Nègres, ou qu’on viole les filles africaines sous l’autel d’un islamisme poussiéreux là-bas, ça n’est pas le problème de l’Occident. Au demeurant, comme ces faits criminels émeuvent la masse, eh bien, les stratèges les mettent devant pour mieux atteindre, avec le consentement tacite ou expresse des spectateurs que nous sommes, leurs buts ...« 

            KPOGLI Komla

             »La sécurité de l’Europe est en jeu au Mali", Ministre français de la défense





          • pilhaouer 13 janvier 2013 12:39

            La richesse du Mali c’est aussi cela :

            " ... Une mine d’uranium à Faléa détruirait le village, les terres agricoles, les lieux sacrés, le patrimoine culturel, une faune et une flore particulièrement riches mais également cette ressource vitale qu’est l’eau des nappes géologiques et phréatiques... "

            Voilà ce qu’en pensent les premiers concernés, les habitants de Falea, et compte tenu de l’expérience des Nigériens avec AREVA, ils ne manquent pas de raisons de s’inquiéter.

            Guerre pour protéger les maliens des islamistes, FOUTAISES ! (Ils sont environ 3000 au Nord Mali, sur un territoire immense, avec des pickups, ni chars, ni avions ni armes de destruction massive ! Mais ils sont financés par nos alliés ! Qatar et les Saoud !
            Il faut être aveugle pour ne pas voir l’alliance objective des jihadistes et de l’Occident pour créer partout (Afghanistan, Irak, Libye, Syrie et maintenant Sahel) des situations chaotiques qui permettent de conserver la main-mise sur les ressources !

            Si les anciens colonisateurs n’avaient pas soutenu dans leur intérêt des élites compradores corrompues, les armées noires qui servirent courageusement lors des boucheries de 14/18 seraient en mesure d’assurer l’intégrité de leurs territoires.
            MAIS IL NE FALLAIT PAS QUE CES PAYS SOIENT REELLEMENT SOUVERAINS !
            Lorsque certains ont voulu se libérer vraiment, ils ont été assassinés ! Lumumba, Thomas Sankara, Um Nyobe, Félix Moumié et beaucoup d’autres  !


          • BOB13 12 janvier 2013 11:40

            La FRANCE n’a rien à faire au Mali ?

            les islamistes venus d’ailleurs n’ont plus. Il s’agit d’une guerre des forces de libération contre les forces obscurantistes. La FRANCE a toute sa place au Mali et ailleurs dans le monde avec ses alliés.

             


            • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 11:51

              @BOB13
              "les islamistes venus d’ailleurs n’ont plus. Il s’agit d’une guerre des forces de libération contre les forces obscurantistes. La FRANCE a toute sa place au Mali et ailleurs dans le monde avec ses alliés."
              Votre pensée est boiteuse.
              La FRANCE aurait dû faire d’abord un détour au QATAR, y déloger les forces obscurantistes qui propagent la haine et la destruction dans le monde. Mais comme visiblement le Qatar un allié des USA, un allié de la France...
              on voit d’où viennent les forces obscurantistes, il faut les anéantir en AMONT,


            • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:09

              Non,il s’agit d’écraser une des têtes de l’hydre pour une fois qu’on en a l’occasion. Si ça marche, cela fera tâche d’huile. 




            • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:12

              Et puis cette intervention officielle contre l’AQMI va lever l’indétermination sur nos islamistes en France.Ils seront justiciables d’agissements criminels, stricto sensu. 


            • lionel 12 janvier 2013 14:30

              Lulu pipistrelle,


              Désolé, mais le raisonnement logique ne peut que conclure qu’il s’agit d’un bras de l’hydre.

            • lulupipistrelle 12 janvier 2013 15:03

              Un bras ou une tête ? 


              Dan l’un ou l’autre cas, on la coupe. Reste à savoir comment cautériser la plaie pour éviter la repousse. On doit y réfléchir. 



            • lulupipistrelle 12 janvier 2013 15:04

              ...on coupe... 


            • kéké02360 13 janvier 2013 22:09

              Une pensée très forte aussi pour les gazaouis victimes d’un génocide sous les yeux avec le consentement de l’ONU au mépris des règles internationales et une pensée aussi pour les tchétchènes et plein d’autres musulmans victimes de persécution ..........

              Mais la vie est belle Hollandopoulos est parti en croisade ................................... smiley


            • Nord 12 janvier 2013 12:19

              Il faut être juste, la gauche a bien le droit de faire sa petite guerre bien à elle. Elle en a d’ailleurs l’habitude avec toujours des resultats moyens ou nuls.

              Cette fois notre capitaine de pedalo à donné un coup de pédale consequant et commence à aligner les corps de nos premiers héros.

              Quelle déglinque de notre grand et vieux pays.


              • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 12:44

                Echec du raid pour libérer l’otage détenu en Somalie

                "Le ministère de la Défense, qui a mis plusieurs heures à confirmer l’existence de cette opération, rendue publique par les islamistes somaliens, a d’abord annoncé que le prisonnier, Denis Allex, un agent de la DGSE, a été exécuté par ses ravisseurs. Mais ces derniers ont immédiatement démenti.

                À midi, lorsd’une conférence de presse, le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian s’est montré moins catégorique que le communiqué de ses services. « Tout donne à penser que Denis Allex a été abattu par ses geôliers », a-t-il déclaré.

                Les islamistes prétendent eux que le Français est vivant et sera jugé dans les deux jours. Il n’aurait pas été retenu prisonnier dans la zone de Bulomarer où le raid a eu lieu, prétend un porte-parole des islamistes du shebab.Sur BFM TV, un consultant de la chaîne croyait savoir que Denis Allex a été déclaré mort à bord d’un hélicoptère français.« 

                __________

                 »Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a affirmé aujourd’hui qu’un pilote français a été tué hier au Mali lors d’un raid des forces françaises. Le lieutenant concerné a été dans un premier temps blessé après un tir d’arme légère. Hospitalisé à Mopti, il a succombé à ses blessures."


                • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:13

                  Et ça vous réjouit ? 


                • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 14:24

                  C’est étonant (sic) une telle unanimité
                  « Vous vous attendiez à quoi ? »
                  Question qui ne mérite pas qu’on y réponde.


                • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 14:32

                  [C’est étonant (sic) une telle unanimité
                  « Vous vous attendiez à quoi ? »] erreur de post

                  ça vous réjouit ?
                  Question qui ne mérite pas qu’on y réponde.


                • lulupipistrelle 12 janvier 2013 12:46

                  Le Gondor appelle à l’aide et le Rohan répondra. 


                  • ETTORE ETTORE 12 janvier 2013 13:30

                    tout à fait tonimarus !


                    Un Djiadiste qui te tend la main pour avoir une arme, au service de nos basses besognes, seras le même que celui qui la braquera contre toi !
                    Ou sont passée toutes les armes et véhicules distribuées en Lybie ??
                    Encore des erreurs à mettre à l’actif de nos deux Présidents !

                    • lulupipistrelle 12 janvier 2013 14:16

                      @Ettore : vous avez raison. Mais quand un islamiste braque une arme sur nous, on l’abat. 


                      Au fond on a maintenant l’occasion, d’en écraser un max. C’est ça la politique. 

                    • Cro Magnon Cro Magnon 13 janvier 2013 21:08

                      Où sont nos armes ????


                    • SEPH SEPH 12 janvier 2013 15:19
                      ASSEZ DE MENSONGES Mr FLAMBY

                      Le gouvernement Français veut faire main basse sur les réserves gazières du Mali. Cette guerre est une guerre coloniale comme la Libye.

                      VOICI CE QUI JUSTIFIE LA GUERRE COLONIALE DE LA FRANCE AU MALI :

                      La Société d’exploitation pétrolière du Mali (Petroma), Aliou Boubacar Diallo, PDG de Wassoul’Or a fait la découverte d’un gisement gigantesque de gaz à Bourakèbougou (cercle de Kati, Commune rurale de Dièdougou Torodo). Les essais d’exploitation du gaz ont déjà commencé.

                      Situé à 60 km de Bamako et 45 km de Kati, le site de Bourakèbougou renferme un grand gisement de gaz. Petroma SA, dont Aliou Boubacar Diallo, PDG de Wassoul’Or SA, est le promoteur, vient d’y faire la découverte de cet important gisement de gaz.
                      Le gaz de Bourakèbougou, c’est de l’hydrogène à l’état pur (98,8 % hydrogène et 2 % méthane). Selon M. Diallo, c’est la première fois qu’on découvre un gisement d’hydrogène au Mali et dans le monde. "Il y a beaucoup d’application avec ce gaz. Mais, on a décidé de faire l’électricité avec", dira-t-il. Et de souligner que les indicateurs montrent qu’il y a une réserve gigantesque dans la zone.

                      En conclusion le Parti Socialiste est un parti de droite colonialiste, raciste et sioniste.

                      Les musulmans des banlieues qui ont voté pour ces imposteurs, doivent-être outrés !!

                      PS,UMP,....,FN même combat


                      • lulupipistrelle 12 janvier 2013 15:29

                        Et l"Aqmi est une armée de gentils magrébins venus rétablir leur suzeraineté au Mali ...celle du temps où les Arabes venaient en rezzou chercher des esclaves... 

                        Les Maliens ont choisi leur camp. 

                      • SEPH SEPH 12 janvier 2013 15:54

                        C’est trop facile le chantage au terrorisme que fait le gouvernement français. Ce terrorisme islamiste dont tout le monde sait qui le finance et qui le soutient.


                        Ainsi la France fait la guerre aux djihadistes au Mali, au même moment en Syrie, elle leur fournit une aide logistique et un soutien diplomatique en partenariat avec les pétro-monarchies du Golfe et des USA.

                        Mais tout ceci a un point commun : le GAZ, car la Syrie comme le Mali ont d’énormes réserves de gaz.


                      • lulupipistrelle 12 janvier 2013 16:06

                        On ne peut pas encore avoir la peau des Saoud. Il faut tisser sa toile. 


                        Quand Poutine fait la guerre en Tchetchénie, il ne lutte pas contre des indépendantistes tchetchènes, mais contre une bande de lascars financés par les Saoudiens pour mettre la main sur le pétrole tchétchène. Le Wahabisme pétrolier investit pour conserver son monopole de l’énergie. 

                        Qui veut faire l’ange fait la bête. 

                      • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 16:20

                        « Le Wahabisme pétrolier investit pour conserver son monopole de l’énergie. »

                        Le Wahabisme est une création du Frankenstein Anglo-saxons,
                        donc vous n’allez pas jusqu’au bout du raisonnement, la bête infecte ce sont bien les USA, la GB et Israël.


                      • Nord 12 janvier 2013 18:07

                        Vous avez raison, Frida : Le Wahabisme est une création du Frankenstein Anglo-saxons, 
                        donc vous n’allez pas jusqu’au bout du raisonnement, la bête infecte ce sont bien les USA, la GB et Israël.


                        On nous en fait avaler des couleuvres : IRAK 1 et 2, Roumanie, Yougoslavie et Kosovo, Révolutions colorées d’Ukraine et de Georgie, Afghanistan, Libye, Syrie en cours et Iran en préparation. Et nous, on gobe tout ce que nous mentent les propagateurs de fausses nouvelles, petits Goebbels valetaille du gros argent. Ils sont quelques centaines de mille, grossioms et larbins compris et nous des centaines de millions. Qu’attend-on pour esquicher définitivement cette vermine prédatrice.



                      • lulupipistrelle 12 janvier 2013 18:08

                        Je ne doute pas qu’il y ait pas mal de lecteurs de votre avis... 


                        Moi je salue la clairvoyance des hommes politiques des années 50 qui ont neutralisé l’immense fortune pétrolière en pariant sur les vices des détenteurs. Maintenant que la manne se tarit, qu’ils ont dilapidé leur potentiel, voilà qu’ils s’essayent à la prédation ? C’est le moment de réagir.

                        Et l’Histoire continue. 

                        Mais qu’est-ce que vous imaginez ? que l’Europe et sa culture se sont développées, épanouies maintenues plus de 20 siècles sans se battre pour exister ? 

                      • lionel 12 janvier 2013 17:56
                        Dites nous, 

                        Il a raison Barry Chamich ? Ce sont donc eux qui sont derrière les 1500 morts ?

                        http://www.veteranstoday.com/2012/08/15/zionist-extremist-chamish-admits-bollyn-is-right-zionists-did-911/

                      • captain beefheart 12 janvier 2013 16:21

                        Opération liberer l’otage en Somalie ,bilan deux soldats français tués ,plusieurs blessés ,un capturé,l’ôtage toujours vivant ,selon ses geôliers.

                        Opération en Mali ,un hélicoptère français abattu ,avec un trentaine de soldats à l’intérieur ,par un missile sol-air livré par Gerard Longuet et Alain Juppé aux islamistes anti-Khadafi.


                        • lulupipistrelle 12 janvier 2013 18:18

                          C’est la guerre. Vous croyez qu’on peut se battre sans perte ? 


                        • ETTORE ETTORE 12 janvier 2013 16:49

                          Je cause beaucoup, pardon ! mais ça m’énerve !


                          Une pensée pour nos braves soldats, qui ne pensaient certainement pas se faire harakiri avec leurs propres armes.
                          J’attend de voir nos ex ministres et présidents se recueillir devant les cercueils de
                          « leurs » combattants, avec les médailles à remettre ..... aux familles !
                          Soldats tombés au champ d’honneur par des armes de notre belle industrie d’armement ..
                          Qui mieux que nous même pouvions les tester ???
                          Ecoeuré !!!!!!!

                          • Tang Tang 12 janvier 2013 18:15

                            Sur France-info ce matin, on nous parle de 6000 maliens à Montreuil qui suivent toute la journée les affrontements au Mali.
                            Avec un ton compassé et un reportage au « foyer des travailleurs ».
                            Et la je me dis ; 6000 à Montreuil, probablement 30 000 ailleurs.
                            Putain, on en prend 20% , on leur met un fusil dans les mains, une petite formation et hop on les débarque au front.
                            5000 patriotes maliens en pleine santé, grassouillet et bien soignés et la guerre au Mali est terminée en 3 jours.
                            Seulement qu’est-ce qui se passe ?
                            Le sang Français est versé en Afrique pendant qu’ici ils touchent les allocations familiales en écoutant la radio.
                            Et après, quand nos valeureux soldats auront nettoyé leur merde, il faudra faire repentance pour la colonisation.
                            STOP !!!


                            • lionel 12 janvier 2013 18:46

                              Tang, 


                               Ce que vous écrivez est laid et puant d’inhumanité. Vous manquez de respect aux Maliens, leurs morts civiles et militaires ainsi qu’aux Français qui vômisse votre fiel et ceux qui meurt là-bas.

                              Vous êtes un fâcheux !

                            • lionel 12 janvier 2013 18:50

                              Au nom de mes ancêtres Nobles Normand et paysans Rhodaniens, dans le monde réelle, j’espère que vous aurez compris que c’était un mawachigiri directe ! Tang


                            • Hijack Hijack 12 janvier 2013 18:27

                              .
                              Maintenant ... il l’a sa petite guerre ...mais le problème n’est pas là ...
                              .
                              Il fait la guerre aux salafo/takfiristes au Mali d’un côté ... et les encourage en Syrie de l’autre ... avec l’absolution des médias et le pensée ambiante ...
                              .
                              Aucun journaliste n’a eu le courage de leur faire remarquer la contradiction !!! ... ni à Hollande, ni à Fabuis ...
                              .
                              Hollande va commencer à comprendre son erreur d’avoir suivi les USA, l’Otan ...
                              Quel con !!! Je ne l’aurai cru ... à ce point ! Je reconnais ...

                              Le fait de soutenir les terroristes islamistes, takfiro/salafistes/alquaïdistes en Libye et Syrie ... et les bombarder au Mali ... ( malgré la rime ... en « i » ... ) n’est pas logique !!! .
                              Ce qui me fait dire ... que je doute de la sincérité de cet engagement ... bien que je souhaite évidemment que cela s’arrange pour les maliens et m’inquiète du sort des otages.

                              Il faut donc laisser l’armée syrienne déloger elle-même les terroristes islamistes, takfiro/salafistes alquaïdistes .... la France n’a rien à gagner en aidant ces terroristes ... ni le reste du monde non plus avant que ces conflits -je parle évidemment du M.O- ( n’intéressant la France ni ne près ni de loin )ne nous mène à une dernière et destructrice guerre mondiale !!!
                              .
                              Il va de soi, que la vie des otages ... passe avant tout ...


                              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 12 janvier 2013 19:34

                                @ Hijack : 

                                « la vie des otages ... passe avant tout ... »
                                Avant celle des Maliens ?

                              • Hijack Hijack 13 janvier 2013 01:26

                                Mourot,
                                .
                                Mais qui a dit ça ... Je passe mon temps à défendre les autres avant nous ...
                                La vie des syriens qui sans El Assad sera un désastre, la vie des libyens qui était un eldorado devenu enfer ...
                                Mais pour le Mali, je vois que le peuple lui-même demande l’intervention ... et l’applaudis ... qu’y puis-je ...
                                J’ai dit partout que je n’ai pas confiance dans cette intervention soi disant contre des terroristes ... terroristes que l’on soutient ailleurs !!!
                                .
                                Donc, non ... les otages sont en otage ... mais les maliens sont libres eux !!!


                              • lionel 13 janvier 2013 06:59

                                Monsieur Mourot bonjour,


                                En fait, voyez vous, les Maliens, ils s’en tamponnent le coquillard. Tout comme ils se foutent royalement de vous et moi. Comme je l’ai déjà écris, notre nation n’existe plus. Son sang, vos impôts, l’énergie vitale de ceux qu’ils utilisent , ne sont utilisés qu’au service de groupes multinationaux, dont certain d’origine Française. 

                                La crise au Mali a été crée par l’empire dit occidental afin de détruire le Mali, de créer un ensemble régional selon ce qui leur semble cohérent (Uemoa, cédéao) et privatiser tout se qui est possible...



                              • bernard29 bernard29 12 janvier 2013 18:32

                                j’aurais bien voulu savoir si Mamère, Quillés ou le PCF (et Mélenchon) avaient dit quelque chose lors du vote de la résolution 2085 du conseil de sécurité de l’ONU adoptée le 20 décembre 2012. Cette résolution engageait aussi les membres de l’ONU à apporter leur soutien à la force africaine en préparation. La longue préparation de cette force, pour laquelle un délai d’un an était envisagé, s’est révelée complétement inadaptée à l’urgence de la situation sur le terrain.

                                C’est donc avec raison que Hollande a répondu à la demande d’aide du Mali face à l’aggravation territoriale de la situation. De fait , cette intervention, qui a pour effet de repousser une avancée des islamistes, peut être considérée, pour le moment, comme le retour à la situation qui prévalait avant cette attaque sur la ville de Konna. Elle préserve l’avenir en laissant le temps à la force africaine pour se constituer efficacement, quitte a accéler la préparation ou l’ intervention de la MISMA (c’est son nom je crois). 

                                Lundi , les députés pourront en fixer les limites de l’intervention française, mais Hollande a eu raison de répondre à l’urgence du soutien demandé par le Mali et donc en quelque sorte de faire respecter la résolution de l’ONU.

                                Alors bien sûr , on nous dit qu’il aurait mieux valu faire un vote au parlement.

                                 Mais attendre un vote pour répondre à une urgence, c’est pas toujours conseillé. En trois, quatre ou même 5 jours, l’avancée des islamistes se serait tranformée en gain consolidé, et la ville de Konna en bastion retranché. C’est même, plus précautionneux que d’avoir besoin de décider plus tard un engagement militaire pour reprendre une ville bien défendue.


                                • Hijack Hijack 12 janvier 2013 18:39

                                  Merci Frida pour ton excellent article très bien détaillé, fourni en liens utiles ...
                                  .
                                  Et je rappelle ... intervention militaire, mais pas une guerre ...
                                  Pour qu’il y ait guerre ... il faut une vraie armée en face, ce qui n’est pas le cas ...
                                  D’ailleurs, ces islamistes ... sont moins dangereux que ceux que nourrit et entretien la France par ex. en Syrie ...
                                  Et qui vont commencer à se poser de sérieuses questions !!!


                                  • maQiavel machiavel1983 12 janvier 2013 18:45

                                    Bonjour Frida. 

                                    Concernant le putsch contre contre Amadou Toumani Touré , je ne suis pas d’ accord il était justifié.L’ armée malienne était corrompue jusqu’ aux os , les chefs s’ occupaient plus du trafic trans-saharien qui passe par le nord ( Armes , drogues etc ) que de constituer une armée forte. Quand les rebellions ont commencées , ils ont été incapable de réagir. C’ est en réaction de leur incompétence que des officiers inférieurs ont comploté et fait un coups d’ Etat.
                                     Les putschistes ont fait preuve d’ énergie pour rétablir la situation , ont même envisagé d’ armer des jeunes Maliens prêts à mourir pour leur pays . Mais ils ont fait face à une pression internationale intense et ont du abandonner la direction du pays. Ceux qui ont fait ces pressions pour empêcher les Maliens de faire face sont maintenant avec leurs armées au Mali .

                                    • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 18:59

                                      @Machiavel1983

                                      « Concernant le putsch contre contre Amadou Toumani Touré , je ne suis pas d’ accord il était justifié »
                                      Je n’ai à aucun moment discuté l’opportunité du coup d’Etat, mais le discours des politiques qui parle de légitimité (alors qu’il n’y a aucune légalité, quant à la légitimité elle reste discutable).

                                      J’estime que c’est aux Maliens de régler leur problème. Mais c’est un souhait qui ne colle pas à la réalité. Il y a en effet une forte implication étrangère qui fait que le pays est déstabilisé. Pourquoi nous n’avons pas aidé à ce moment les militaires putschiste pour faire face aux terroristes, la seule réponse de la communauté internationale c’est d’imposer un embargo sur un pays pauvre.
                                      Il ne faut pas croire que ces politiques agissent en amateurs, chaque décision est calculés et ses conséquences sur le court et le long termes sont envisagées.
                                      Donc la France a laissé pourrir la situation pour pouvoir intervenir ...sans compter le soutien pornographique aux djihadistes, recrutés en Tunisie par exemple, armées et entraînés en Libye et envoyés en Syrie, comment s’indigner de l’existence des terroristes islamistes au nord du Mali.
                                       


                                    • lionel 12 janvier 2013 19:01

                                      Entièrement d’accord Macchialvel, 


                                      Comme je l’ai écris ailleurs, ce putsch a été soutenu par une majorité de la population. Il était la réaction naturelle la plus saine que pouvaient avoir les Maliens, même les flics ne demandaient plus autant de backchichs. Tout le monde fausait le mea culpa de la corruption entrée dans les esprits. Les énergies civiles, des jeunes, des moins jeunes, des religieux, reconnaissaient que le Mali avait sombré. Ce n’est pas en France que l’on verrait cela (quoi qu’on le souhaite). La Cédéao, l’uemoa, le psychopathe Ouatarra, son pote du Burkina, le FMI, la banque mondial, l’UE et les zétazunis dans l’Amérique ont coupés les fondds. Ils n’ont pas pu couper les frontières de la Côte d’Ivoire car malgré les ordre du facheux Ouatarra, les Ivoiriens ont refusé d’obéir (pour des considérations humaines et commerciales bien sur). 

                                      Derrière les Putschistes, la gauche Patriotique Malienne. récemment, son leader a été interdit de venir aux zétazunis, la France à refusée son visa de transit...

                                    • maQiavel machiavel1983 12 janvier 2013 19:09

                                      @Frida

                                      D’ accord , avec tes précisions je suis d’ accord. Cet embargo était infame mais découlait d’ une stratégie.
                                      @Lionel
                                      On est sur la même longueur d’ onde.

                                    • lionel 12 janvier 2013 19:12

                                      Frida, 


                                      j’ai peur que vous soyez lucide mais de nombreux fontionnaires Français n’approuvent pas ces stratégies qu’ils découvrent eux même avec le temps. Ont-ils été formatés à se révolter, c’est un autre problème.

                                    • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 19:19

                                      le plan vigipirate passe au plan écarlate.
                                      Ne cherche-t-on pas également à imposer aux Français une situation de choc, de sidération, pour mettre en place des politiques sans que personne réagissent, il faut que tout le monde soit solidaire de l’union sacrée face aux terrorismes
                                      les médias mainstream n’ont eu de cesse de nous faire comprendre que la France est maintenant cible de terrorisme.


                                    • lionel 12 janvier 2013 21:42

                                      Frida, 


                                      C’est bien possible... Malheureusement.

                                    • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 22:10

                                      Correction

                                      Le plan vigipirate n’est pas encore au niveau écarlate disent-ils, mais rouge renforcé.
                                      Donc la manifestation de demain sera particulièrement surveillée, un premier essai....


                                    • lionel 13 janvier 2013 07:22

                                      Voici en résumer ce qui s’est passé après le Putsch. 

                                      - On coupe les vivres au pays.

                                      Donc, un pays est attaqué par une sédition interne, le MNLA et Ançar Din du psychopathe Ag Ghally (Islamiste mais Tamachek) associé à des groupes étrangers qui se ballades depuis des années au nez et à la barde de tous le monde. Les médias de propagande occidental nous disaient qu’ils étaient 400, quelques mois avant mais insaisissable. Ca faisait marrer tout le monde au Nord Mali... Donc le Mali est attaqué et ses « copains » dans la cours de récré, plutôt que de l’assister, lui foutent des grand coups de pieds dans le ventre. Pourquoi ? Les Putscistes, c’est pas d-é-m-o-c-r-a-t-i-q-u-e. Donc on affame la population (surtout qu’elle soutient les hommes du Capitaine Sanogo.

                                      Bien sur, toute la mafia internationale réclame le départ des mutins pour rétablir l’aide économique...

                                      Les gens du MNLA et d’autres se balladent comme ils le veulent entre Gao et Ouaga. Ils sont reçu au Parlement Européen qui devra évaluer si leur « Etat » est légitime grâce à un député dit Français...

                                      La Cedeao bloque les armes qu’attend l’armée Malienne en Guinée en attendant que le Mali accepte ce deal, que vous pourrez vérifier : Des troupes de la cédéao (dont le président, n’oublions pas, a été installé grâce à l’armée Française, les prisonniers, des massacres avérés etc...) disent pouvoir envoyer 3000 hommes pour « sécuriser la transition démocratique » (c’est à dire, remettre leurs hommes, dévoués à piller le peuple) pendant que l’armée Malienne part au combat (normal on lui a rendu ses armes). Les Putschistes devaient quitter tout pouvoir et rentrez dans les casernes.

                                      C’est à dire que ces 3000 hommes devaient rester au Sud du pays pour faire la police, l’armée à Bamako, tenir les institution du pays, pendant que les soldats Maliens se faisaient butter au Nord par les troupe du Qatar !

                                      Cela, le capitaine Sanogo, les patriotes Maliens (qui sont de gauche), ne pouvaient l’accepter, on les comprend.

                                      Voilà résumée, pourquoi la situation est si pourrie et que le peuple affamé est prêt à acceuillir même le diable pour sortir de la misère abjecte où nos dirigeants les ont enfoncés. Voilà pourquoi les Maliens remercie la France. Pour qu’on arrête les coup de pieds qu’ils se ramassent depuis des mois, couchés dans la poussière.


                                      Un petit tour sur les archives de Maliweb ou Maliactu vous permettra de vérifier...

                                      La France et le Mali sont des nations en voie avancée de destruction et d’intégration dans des ensemble régionaux pathologiques.

                                      Les grand groupes financiers, le Prince de Monaco, accaparent l’Afrique de l’Ouest... 

                                    • FRIDA FRIDA 13 janvier 2013 11:38

                                      @Lionel

                                      Merci pour cette synthèse.

                                      En fait ce qui est d’autant plus choquant, c’est la manière de cette intervention. En fait l’intervention n’a pas visiblement pour but d’éradiquer les islamistes du Mali et de lui permettre de retrouver son intégrité territoriale. Le début nous montre que le but est d’éviter aux islamistes d’être plus qu’un épouvantail, une marionnette aux mains de leur maître (cela arrive que les groupes manipulés deviennent incontrôlables), d’outrepasser leur rôle d’outil à des fin de politiques étrangers de déstabilisation des Etats ou de manipulation de l’opinion publique, il n’est nullement question de les éliminer. C’est ce qui est le plus dramatique, le conflit ne fait que débuter, et a priori la division du Mali. 


                                    • maQiavel machiavel1983 13 janvier 2013 13:12

                                      Excellent résumé Lionel. Cette guerre est une farce ...


                                    • Hijack Hijack 12 janvier 2013 19:02

                                      מצדה,
                                      .
                                      Si je comprends bien ... soutenir, entretenir et armer les islamistes takfiro/salafistes alquaïdistes ... en Syrie ...  smiley mais les bombarder au Mali !!!
                                      Logique ...
                                      .
                                      Le patriotisme ... est de ne pas prendre nos soldats pour des moins que rien !!!


                                    • lionel 12 janvier 2013 19:05

                                      Barry Chamich ? Un petit tuyau ? allez vas y Rony, dit nous... C’est vrais c’qu’il dit Barry ?





                                    • FRIDA FRIDA 12 janvier 2013 19:21

                                      @Hijack
                                      http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6N0AH1UZ20130112
                                      une façon de faire passer des mesures impopulaires, il faut bien une situation de choc et sidération


                                    • Hijack Hijack 12 janvier 2013 19:38

                                      Je sais bien Frida !
                                      .


                                    • njama njama 12 janvier 2013 20:17

                                      Votre devoir est de soutenir votre armée, vos soldats et non de critiquer.
                                      Propos de capo, nous ne sommes ni militaires, ni à la solde de nos gouvernants.
                                      Le Parlement a-t-il été questionné, sollicité sur la question ... ? non.

                                      Hollande dans son programme n’a pas (encore) pensé à déboulonner les conneries de Sarkozy, une belle trahison de la nation qui a mis l’Armée à la botte du Gouvernement !
                                      On espère que ça viendra ...

                                      « Autrement dit, grâce à la réforme de la constitution, le gouvernement peut décider unilatéralement d’entrer en guerre et mettre le Parlement devant le fait accompli… trois jours plus tard ( !!!). Le Parlement devra attendre quatre mois pour pouvoir enfin voter sur ce sujet. Quatre mois de guerre, c’est plus qu’il n’en faut pour ramener un pays à l’âge de pierre et mettre la France dans une situation inextricable (qu’on pense à l’Irak). »

                                      « Nicolas Sarkozy et les 539 députés et sénateurs (principalement UMP) ayant voté la réforme radicale de l’article 35 sont des armes de destruction massive des intérêts du peuple français et un danger pour le reste de la communauté internationale. »

                                      Réforme de la constitution : la guerre comme prolongement de la politique du gouvernement
                                      21 juillet 2008

                                      Aurait-il pu intervenir en Libye sans cette réforme, sans l’aval de l’ONU qui plus est ! Il lui aurait fallu passer devant le Parlement, expliquez le pourquoi, débattre au moins un peu ... et obtenir son accord.

                                      Ou est votre patriotisme ?
                                      Ce n’est plus une religion, cela l’était avec la religion patriotique au XIX° / début du XX°. Nous nous sommes libérés de nos grands prêtres ... et ne pratiquons pas le serment d’allégeance à la nation comme les US.

                                      « Historiquement, la patrie est instable. […] Géographiquement, la patrie n’existe pas. […] Sociologiquement, la patrie est une tromperie. Elle rassemble sous le même drapeau des hommes aux mœurs, coutumes, langages, habitudes, religions différents. […] Peut-il exister une aberration plus folle que le patriotisme, une supercherie plus grossière et plus cynique ? » André Lorulot

                                      « Voyez ce qu’a fait le xix°siècle : en exaltant partout le patriotisme, le sentiment de la patrie, il a fortifié le principe des États nationaux, et il a semé la haine entre les peuples, et il a travaillé pour de nouvelles guerres ! »
                                      Roger Martin du Gard, Les Thibault : l’Été 1914

                                      Au mieux le patriotisme consiste à défendre sa patrie, mais pour cela nous n’avons pas besoin de mot d’ordre.
                                      Vous vivez avec des concepts complétement éculés מצדה
                                      Expliquez-nous donc que la patrie c’est aussi le Mali ! ... qu’on rigole un peu ...


                                    • aliante 12 janvier 2013 19:06
                                      •  ;La France a fait assassiner Thomas Sankhara en 1987 parce qu’il a rompu avec la France Afrique ,voulait se débarrasser du Franc Cfa qui enrichi les banques françaises ,avait lancé un plan agricole qui a réduit la famine par deux ,utiliser son coton pour produire sur place ,tout ce qui l’a fait est en fumée ,grâce à François Mitterrand le francisque tant admiré par les faux socialistes
                                      • Kadhafi voulait créer le dinar or le Fmi africain investir pour le développement et l’indépendance des pays africain ,et bien d’autres chose le Panafricanisme
                                      • une candidature pour l’immigration est une maigre pitance offerte pour des pays qui ont assez de richesses pour faire leur révolution économique et industrielle
                                      • venir dire que Hollande est un nouveau venu ,il a appris de son éducation près de Mitterrand ,Sarkozy n’a pas la primeur des Jules ferry ,Victor Hugo ,la gauche colonialiste ,bien pensante ,avec sa religion noachiste planqué derrière le droit l’hommiste 




                                      • Prometheus Jeremy971 12 janvier 2013 19:11

                                        Après avoir fait du sarkozysme économique, Hollande poursuit sa politique africaine. A quand le discours de Bamako ?


                                        • nima 12 janvier 2013 21:07

                                          - la politique étrangère de la france, comme le discours dominant, c’est toujours le manichéisme :

                                          il y a les méchants, en lybie et syrie aujourd’hui, c’est le gouvernement ; au mali c’est les rebelles.
                                          - il n’y a pas de recul, comme pour les sanctions contre l’iran, tout le monde est pour, du laicard melenchon à la laicarde marine le pen.
                                          - lorsqu’il s’agit d’israel, comme par hasard, c’est compliqué, c’est la bienveillance.
                                          - il y a des imbéciles qui croient que les occidentaux défendent leurs interêts, l’interventionisme militaire des occidentaux est idéologique.
                                          - les chinois defendent leurs interêts, et ils n’ont pas besoin d’envoyer un seul soldat.

                                          • Camille69 Camille69 12 janvier 2013 21:37

                                            tous ceux qui sont pour la guerre prenez une arme et allez donc faire la guerre au Mali.
                                            c’est facile de jouer les va-t-en guerre derrière son clavier.

                                            Napoléon, Jules Césars ils y allaient eux.


                                            • njama njama 12 janvier 2013 23:20

                                              Est-ce que BHL est déjà sur place avec son FAMAS ?

                                              L’occasion de philosopher pour cet auteur qui nous dit que « L’art de la philosophie ne vaut que s’il est un art de la guerre... » (sic)
                                              Après le serment de Tobrouk le serment de Bamako ?


                                            • njama njama 12 janvier 2013 23:37

                                              tous ceux qui sont pour la guerre prenez une arme et allez donc faire la guerre au Mali.

                                              Un peu périlleux comme logique Camilla69, c’est ce que font les djihadistes, au Mali, en Syrie, ce qu’ils faisaient avant en Libye, en Irak, en Afghanistan, en Tchétchénie.
                                              Mais c’est vrai on ne voit plus depuis longtemps les donneurs d’ordre sur les champs de bataille ... qu’ils soient d’occident, ou qataris, saoudiens ...
                                              Les Guerriers ont disparus, ne restent que soldats et mercenaires à la solde d’ oligarchies.


                                            • Dwaabala Dwaabala 12 janvier 2013 22:40

                                              Alexandre-César-Napoléon-François Hollande.


                                              • ETTORE ETTORE 12 janvier 2013 23:08
                                                ma réponse à  : GAUCHE NORMALE

                                                On l’a fait, du moins pour le Quatar !

                                                On lui a vendu le PSG, c’est un travail de longue haleine, mais ça va creuser leur déficit à long terme, c’est sûr !

                                                Je ris, mais c’est un rictus de désespoir envers ce qui se passe !

                                                • rakosky rakosky 13 janvier 2013 20:45

                                                  Quelques informations à propos de la situation au MALI


                                                  Lu dans la presse malienne

                                                  Presque normalement, car c’est aussi l’inquiétude. L’issue et la durée des combats sont évidemment encore incertains, et donc sources de préoccupations. Surtout, l’état d’urgence a été décrété dans tout le pays, ce qui signifie que des perquisitions peuvent avoir lieu jour et nuit et en tous lieux. Le gouvernement a pris soin de le rappeler, dans un communiqué diffusé hier en fin de journée. 

                                                  Autre précision apportée par le gouvernement, les autorités sont dorénavant susceptibles de prendre toutes les mesures appropriées, pour assurer le contrôle de la presse, des radios et des télévisions.  voir le lien
                                                  Queles informations utiles sur les richesses minières du Mali qui semblent aiguiser beaucoup d’appétits
                                                  Le sous-sol malien fait partie des plus riches du continent noir. Selon la direction nationale de la géologie et des mines (DNGM), notre sous-sol regorge d’une importante variété de pierres précieuses et de matières fossiles.

                                                  Selon le projet d’assistance technique au secteur minier du Mali, la dernière carte des gîtes et indices minéraux du Mali est celle préparée par Traoré, Méloux et Bassot dans le cadre du Plan minéral en 1978. Aussi le sous-sol malien fait-il partie des plus riches du continent noir. Un jeu de dépliants publié récemment par la DNGM confirme que notre sous-sol regorge d’une importante variété de pierres précieuses et de matières fossiles. 
                                                  Dans la carte géologique de notre pays, il apparaît que les cercles de Nioro et Bafoulabé (1re région) sont riches en grenats et en minéraux de métamorphisme de contact. Dans le cercle de Bougouni et le bassin de la Falémé, il y a les minéraux liés aux pegmatites. On retrouve les fossiles dans le Tilemsi à Bourem (région de Gao), les grenats et corindons dans le Gourma (Nord du Mali). L’Adrar des Iforas et ses environs sont riches en bois silicifiés et en minéraux liés aux pegmatites et aux métamorphismes. Dans la zone de Hombori-Douentza, il y a le quartz, les carbonates. 
                                                  Un trésor de double langage ,ou quand Mélenchon juge ’disctutable’ l’intervention sans la condamner ni demander le retrait des troupes et surtout cette référence discutable aux intérêts fondamentaux de la France
                                                  Comme le dit Mediapart ,Mélenchon doublé à gauche par Villepin comme il l’est par Marine le Pen sur l’Union europénne
                                                  Enfin la prise position du POI,condamnant l’intervention et demandant le retrait immédiat des troupes ,là au moins les choses sont claires
                                                  Le POI en appelle aux travailleurs, militants, jeunes, attachés à la paix, à la démocratie et à la justice sociale. Il se prononce contre l’intervention militaire française, pour le retrait immédiat des troupes du territoire malien, pour le droit des peuples à disposer d’eux- mêmes et pour la souveraineté des nations. voir le lien

                                                  • Nord 25 janvier 2013 15:43

                                                    Quel époustouflant toupet de la part des assassins génocidaires de Gaza qui demande une réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU, eux qui ne respectent aucune de ses résolutions.

                                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FRIDA

FRIDA
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès