• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La levée du moratoire sur la vente des terres rapprochera l’Ukraine (...)

La levée du moratoire sur la vente des terres rapprochera l’Ukraine du désastre économique

La privatisation à grande échelle des terres et la levée de l’interdiction de leur vente en Ukraine pourraient entraîner une catastrophe économique pour le pays. Cette opinion a été exprimée par Marina Jeïnova, membre du Conseil Populaire (parlement) de la République Populaire de Donetsk (RPD).

JPEG

Plus tôt, le chef adjoint du bureau du président ukrainien Alexeï Gontcharouk a annoncé dans un entretien avec Bloomberg la levée du moratoire sur la vente des terres dans le pays, ainsi que le déblocage du processus de privatisation d’ici la fin de cette année.

« Cela permettra d’équilibrer le budget et d’effectuer les paiements pour les prêts du FMI, ainsi que d’aider les partenaires occidentaux à obtenir des informations sur les actifs du secteur public ukrainien. Cependant, il est impossible de résoudre complètement les problèmes économiques de l’Ukraine par de telles méthodes. De plus, lorsque l’argent provenant de la privatisation et de la vente des terres sera épuisé, l’Ukraine sera au bord du désastre économique », a déclaré Mme Jeïnova.

Elle n’a pas exclu que l’équipe du président ukrainien Volodymyr Zelensky va se lancer dans une privatisation massive et la levée du moratoire pour satisfaire les intérêts de ses patrons occidentaux.

De manière générale, selon la député, les nouvelles autorités ukrainiennes sont censées prendre des mesures spectaculaires et des décisions populistes.

« Pour le peuple ukrainien, cela peut très mal se terminer », a-t-elle résumé.

L’interdiction de la vente de terres agricoles en Ukraine a été introduite en 2001. Depuis 2002, elle a commencé à fonctionner comme une mesure temporaire pour assurer la régulation réglementaire des relations foncières et la création d’infrastructures pour le marché foncier. Le parlement ukrainien a prorogé le moratoire à plusieurs reprises. Précédemment, il a été noté que les députés ukrainiens envisageront de lever le moratoire en 2020.

Source : DAN
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Traroth Traroth 1er août 14:30

    Lors du putsch de Maidan, les puissances néolibérales euro-étasuniennes ont mis l’Ukraine en perce comme un tonneau. Elles vont maintenant vider le pays jusqu’à la dernière goutte. Les actionnaires de Goldman Sachs, de Mondelez et de Rio Tinto vont s’en mettre plein les poches. Miam miam !


    • JP94 1er août 16:07

      Logique toute nationaliste : appauvrir le pays pour l’offrir en pâture aux impérialistes.

      A Madagascar, une telle mesure ( anticonstitutionnelle) a mise le feu aux poudres et provoqué la fuite de Marc Ravalomanana. 

      Curieuse façon de rembourser les dettes (inversées) du pays : des dirigeants milliardaires ruinent la population puis expliquent que pour « redresser » l’économie, il faut carrément offrir le pays aux Occidentaux ( même schéma en Argentine, sous de La Rua et Menem).

      Mais les Occidentaux veillent au grain et après quelques années bien au chaud avec les milliards piqués dans la caisse de l’Etat, le blocus du FMI a imposé le retour du patron voyou ( condamné auparavant pour fraude fiscale et incendies criminels dans les usines de ses concurrents , aussi numéro 2 de l’Eglise protestante malgache  mais le choucou du Malgache d’Agoravox), eh ben il est revenu et ses suppôts locaux ont toujours des postes..

      Et la braderie du pays continue : donc que ce soit le schisme antiorthodoxe d’Ukraine ou le pillage du pays en Ukraine, le processus, contrôlé par les Etats-Unis ne s’arrêtera pas comme ça. Seules les Révolutions arrêtent les impérialistes et c’est bien pour ça qu’ils les combattent par tous les moyens (idéologiques, militaires, par le blocus économique : les médias permettent de tout cautionner.)


      • V_Parlier V_Parlier 1er août 21:43

        @JP94
        Ce n’est même pas du vrai nationalisme (même si ça en prend les pires caractérisitiques). Le nationalisme est sensé être au moins contre l’abandon du pays à des puissances et entités étrangères. Aujourd’hui, face au rejet du libéralisme sociétal, les néolibéraux changent de masque selon là où ils opérent : L’ultranationalisme « bas du front » masque l’abandon de la souveraineté réelle au profit des maîtres (Bolsonaro prend plutôt le même chemin).


      • V_Parlier V_Parlier 1er août 22:00

        @JP94
        Vous écrivez : « Seules les Révolutions arrêtent les impérialistes »
        C’est cette phrase qui m’a empêché de « plusser » votre commentaire car on voit bien qu’il n’en est rien : Partout où des révolutions « colorées » éclatent ou tentent de s’amorcer, les impérialistes sont à l’oeuvre. Et lorsqu’une révolution plus ancienne revendique des bienfaits c’est au moins 50 ans plus tard... tout ça parce-qu’il y a renormalisation et arrêt du bain de sang.

        Si les peuples maintiennent des traitres au pouvoir quand ils ont encore le choix (chez nous encore, quoiqu’on en dise) — rien que parce-qu’ils suivent le courant alors pourquoi faudrait-il qu’il y ait encore plus de sang ? Ils auront simplement les dirigeants qu’ils méritent : En France pour les eurobéats poissons rouges de la promesse éléctorale, et en Ukraine pour les eurobéats antirusses obsessionnels. Inutile que des innocents meurent pour corriger ces erreurs.


      • Guy19550 Guy19550 2 août 04:29

        Une matière de plus à insérer en plus dans le status spécial du Donbas...


        • CN46400 CN46400 3 août 08:01

          La solution de la vente, et de la propriété privée des terres, date de la Révolution Française et a eu alors des effets positifs. Mais ici il s’agit de brader la terre à des capitalistes qui vont industrialiser le travail et booster l’exode rural.

           La solution intelligente est chinoise, et cubaine : Nationalisation totale ( déjà faite en URSS) et distribution en usufruit gratuit à ceux qui travaillent effectivement la terre...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès