• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La loi sur la réintégration du Donbass n’en finit pas de diviser (...)

La loi sur la réintégration du Donbass n’en finit pas de diviser l’Ukraine et son parlement

Depuis des mois que ce projet de loi hautement controversé sur la réintégration du Donbass est en cours d'élaboration, on aurait pu penser que le président ukrainien (qui en est à l'origine) aurait veillé à ce que le texte soit conçu pour remporter un large consensus à la Rada, et au sein de la société ukrainienne. Eh bien il faut croire que non…

Il faut dire que ce texte (soumis à la Rada hier), qui vise pourtant à satisfaire les éléments les plus radicaux de la politique ukrainienne en désignant les territoires des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL) comme des territoires occupés, et en déclarant que le président ukrainien est en droit d'utiliser l'armée et les autres forces armées du pays pour «  contenir et repousser l'agression armée russe dans les régions de Donetsk et de Lougansk  », inclut aussi une mention aux accords de Minsk comme moyen de récupérer la souveraineté territoriale de l'Ukraine sur le Donbass.

Mais pas de quoi se réjouir, car ils n'étaient mentionnés que pour les points sur le rétablissement de la sécurité (en clair le cessez-le-feu, le retrait des armes lourdes, etc), et les points politiques sont complètement passés à la trappe.

Le fait que les points politiques des accords de Minsk ne soient pas du tout inclus dans cette loi, et que cette dernière envisage ouvertement l'option militaire pour la récupération des territoires qui ne sont pas sous le contrôle de Kiev, pose un énorme problème.

Car les accords de Minsk ce n'est pas un buffet où on choisit d'appliquer ce que l'on veut. C'est un paquet de mesures qui doivent TOUTES être mises en œuvre pour régler la situation de manière pacifique. En excluant ainsi une partie des points des accords de Minsk, et en envisageant ouvertement la solution militaire, cette loi entre en contradiction avec le paquet de mesures, et ne va aboutir qu'à bloquer totalement leur mise en œuvre.

Alors pour débloquer ce nœud gordien (et devant le tollé que ce point soulevait parmi les députés), la Rada a décidé purement et simplement d'enlever la mention concernant les accords de Minsk. Comme ça au moins c'est plus clair, il n'y a plus que la mention de la récupération du Donbass par la force, fini les accords de paix et la résolution pacifique du conflit.

Sans parler du fait que cette loi accuse la Russie d'une invasion imaginaire ! Et constitue donc une véritable déclaration de guerre de l'Ukraine contre la Russie avec toutes les conséquences que cela pourrait avoir. Là pour le coup Porochenko va avoir du mal à se présenter à nouveau comme étant le « président de la paix »…

L'Ukraine va-t-elle déclarer la guerre à la Russie ?

La prolongation de la loi sur le statut spécial de certaines zones des oblasts de Donetsk et Lougansk, (qui avait été votée par la Rada le 18 octobre 2014 et arrivera à expiration dans 13 jours), a fait quant à elle l'objet d'une seconde loi urgente soumise à la Rada hier aussi, au lieu d'être incluse dans la loi de réintégration du Donbass où elle avait pourtant toute sa place. Cette loi annonce que le statut spécial sera prolongé d'un an.

Porochenko l'a présentée aux députés comme étant la condition sine qua non pour envisager ensuite la venue de casques bleus dans le Donbass. Mais cela n'a pas suffi à calmer les radicaux, Oleg Liachko en tête, qui ont refusé de voter cette loi en l'état.

Ce dernier a déclaré que le parti radical (dont il est le chef) refusera de voter pour cette loi, avant de se lancer dans une diatribe enflammée contre les patrons occidentaux de l'Ukraine, exigeant qu'ils ne mettent pas la pression sur l'Ukraine pour voter cette loi (alors que je rappelle que cela est le droit le plus strict de la France et de l'Allemagne, en tant que garants des accords de Minsk, de faire pression sur Kiev pour qu'elle applique ces accords, et cette loi en fait partie).

« Si les États-Unis, la France et l'Allemagne soutiennent le statut du Donbass, laissons les États-Unis donner d'abord un statut spécial au Texas, et l'Allemagne à la Bavière. Nous considérons que c'est un problème interne à l'Ukraine  : il y a une constitution ukrainienne, personne n'a le droit d'imposer un système et de changer la constitution de l'extérieur, » a ainsi souligné Liachko.

Ces reproches auraient de quoi faire rire, si le coup d'état du Maïdan, financé depuis l'extérieur, qui a violé et donc invalidé la constitution ukrainienne, n'avait pas permis aux radicaux dont fait partie ce monsieur de monter au pouvoir, et n'avait pas provoqué une guerre civile qui a fait plus de 10 000 morts officiellement (et plus de 50 000 officieusement).

Et si Liachko soutient le projet de réintégration du Donbass, tout en soulignant l'incohérence du commandement centralisé que souhaite Porochenko avec la constitution ukrainienne, le parti Svoboda, par contre ne soutient aucune des deux lois soumises par le président ukrainien hier, les qualifiant, je cite de « capitulations et de chevaux de Troie dans le territoire ukrainien ».

Pour les radicaux de Svoboda, ces deux lois sont tout simplement inacceptables, et l'Ukraine devrait renoncer purement et simplement aux accords de Minsk, et basculer sur un autre format. Sauf que si l'Ukraine ne respecte pas les accords de Minsk qu'elle a signés, comment peut-elle espérer ensuite signer d'autres accords pour résoudre ce conflit ?

Résultat après un premier rejet de la loi sur le statut spécial du Donbass à la Rada, le projet a été modifié, avant d'être soumis à nouveau, avec une mention stipulant que cette loi étendrait le statut spécial de certaines régions de Donetsk et de Lougansk pour un an seulement après que « tous les groupes armés illégaux, les équipements militaires, ainsi que les militants et les mercenaires se soient retirés de ces territoires  » (sic).

Sauf qu'il n'y a en RPD et en RPL aucun groupe armé illégal, mais des armées populaires appartenant à la RPD et à la RPL (il n'y a aucune armée russe ici), de même pour les équipements militaires ou les pseudos mercenaires qui n'existent que dans la tête des autorités de Kiev. Vu que 99 % des armées de la RPD et de la RPL sont constitués de locaux, cela impliquerait donc leur éviction des terres où ils sont nés et ont grandi. En langage juridique cela s'appelle une purification ethnique, et cela est interdit par le droit international !

En plus, cette extension amende (en fait efface) complètement l'article 10 de la loi votée en 2014 qui concerne les élections qui doivent être organisées dans le Donbass, conformément aux accords de Minsk. En clair, là encore un des points politique de ces accords est supprimé de la loi qui est censée les mettre en œuvre. Il n'y a pas de plus belle preuve de la volonté de Kiev d'enterrer totalement et définitivement les accords de Minsk…

D'ailleurs Denis Pouchiline, le président du Conseil Populaire de la RPD a clairement déclaré que si la Rada votait la loi sur la réintégration du Donbass telle quelle, cela montrerait clairement que Kiev s'assoit totalement sur la résolution pacifique du conflit et décide de choisir la guerre.

Kiev choisit la guerre

Et lors d'une conférence de presse organisée en marge de la réouverture d'une usine métallurgique à Donetsk, Alexandre Zakhartchenko a commenté l'éventuel échec de la prolongation de la loi sur le statut spécial du Donbass.

« La direction générale du renseignement du ministère de l'Intérieur ukrainien (GUR) prévoit de provoquer des affrontements militaires majeurs sur la ligne de contact. Ainsi, le régime de Kiev veut obtenir une justification politique pour l'échec de la Rada à voter l'extension du statut spécial du Donbass. Ils vont bombarder notre territoire, puis nous accuser d'aggraver la situation, comme cela est déjà arrivé plus d'une fois. L'OSCE, comme toujours, restera silencieuse, et les députés auront une excuse pour ne pas prolonger la loi sur le statut spécial, » a ainsi déclaré le chef de la RPD.

Mais il semble que les radicaux et les députés ukrainiens, aient décidé de créer eux-mêmes l'excuse parfaite pour ne pas voter cette loi en semant le chaos devant et DANS la Rada.

Ainsi, faisant écho au refus des députés de Svoboda de voter les deux lois, les militants de ce parti et mouvement néo-nazi ukrainien, rejoints par les militants de Secteur Droit, ont mis le feu à des pneus et jeté des fumigènes devant la Rada pour protester contre ces deux projets de loi, qu'ils ont qualifié de victoire de Poutine. Dans leur délire russophobe, ils sont même allés jusqu'à déclarer que cette loi avait été écrite par Alexandre Zakhartchenko lui-même ! Il y a des fois quand on écoute les déclarations des radicaux ukrainiens on doit se pincer pour vérifier que l'on est bien réveillé…

Et comme si le chaos à l'extérieur du bâtiment ne suffisait pas, le vote a la Rada a été marqué par des bagarres entre députés, et ceux du parti Samopomich ont même bloqué le podium parlementaire, même après le retrait de la mention des accords de Minsk qui semblait être le point de blocage. Résultat, à 18 h 16, à la clôture de la session parlementaire, la loi de réintégration du Donbass n'avait toujours pas été adoptée, malgré les appels de Tourtchynov à voter impérativement la loi aujourd'hui.

Quand on voit le chaos que sèment ces deux lois avant même d'être votées, on ne peut que craindre celui qu'elles vont engendrer si elles le sont… La guerre à grande échelle semble bel et bien annoncer son retour dans le Donbass, après trois ans d'échec à mettre en œuvre les accords de Minsk qui étaient censés permettre de résoudre le conflit de manière pacifique.

Les autorités ukrainiennes n'ont pas compris qu'en enterrant les accords de Minsk, c'est le pays lui-même qu'elles vont enterrer avec…

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • pallas 6 octobre 17:41
    Christelle Néant

    L’Europe de l’Ouest et les USA rentrent en guerre civil multi ethnique, de plus l’Arabie Saoudite viens de s’incliner devant La Russie, c’est chose officiel.

    La Russie est dorénavant la puissance numéro un de la planète en terme d’influence et militaire.

    L’Ukraine n’a plus d’allier du coté de l’Ouest, c’est tout aussi officiel.

    La situation va beaucoup évoluer, pour vous dans le bon sens il y aura une sortie de crise.

    Chez moi en France ça sera pire que l’Ukraine, tout ne fait que commencer.

    Un monde merveilleux de cauchemars et de pleure smiley (je suis cynique).

    Salut


    • VivreenRussie VivreenRussie 6 octobre 18:25

      @pallas,

      « La situation va beaucoup évoluer, pour vous dans le bon sens il y aura une sortie de crise. »
      A terme oui, mais dans l’immédiat je crains les réaction d’une bête blessée et je ne suis pas très optimiste...

    • pallas 6 octobre 20:11

      @VivreenRussie

      En ce monde et il a toujours été ainsi, le fort survie et le faible disparait, les peules de l’Europe de l’Ouest ( France, Belgique ) sont devenues des proies, d’une faiblesse magistral, prêt à être envahie et détruit par n’importe qui.

      C’est d’un pathétique, nous sommes la moquerie de la communauté international.

      Les flammes de l’enfer ne fait peut cas des faibles, mes compatriotes ont oublier la chose essentiel « L’instinct de Survie ».

      La chaleur des flammes de l’Enfer brule tous les bois vidé de toutes substances d’existences.

      La loi du plus fort prévaut sur tout le reste.

      Donc ne craigniez pas le futur pour votre avenir en Russie smiley, c’est chose normal de combattre et de survivre, c’est dans l’ordre de la nature, vous êtes des prédateurs smiley.

      Salut


    • roman_garev 6 octobre 22:18

      @pallas

      « vous êtes des prédateurs »
      Ah bon, donc votre Bonaparte et votre copain Hitler étaient si bêtes pour s’attaquer aux prédateurs ? Et les soi-disant prédateurs se sont avérés si doux pour laisser vous et vos copains, après avoir subi vos attaques et visité vos pays pour vous dissuader de les attaquer, vous laisser vivre tranquillement dans vos tanières afin que vous prépariez de nos jours ensemble une nouvelle attaque, une fois de plus, aux soi-disant prédateurs ?
      Votre blanc est en fait noir. Les prédateurs otaniens, les vrais, se concentrent auprès des frontières russes. L’Histoire n’enseigne rien à personne...

    • JMBerniolles 6 octobre 20:37
      Toujours merci pour vos infos Christelle.

      J’ai lu que dans le chaos qui règne dans les cercles dirigeants aux USA, certains organismes fédéraux, sans doute la CIA au premier chef, on a l’exemple cubain, organisait un vaste trafic d’armes depuis l’Ukraine vers la Syrie. Où l’on retrouve des armes russes d’ancienne génération (les armes française, américains, israéliennes... sont de plus récentes générations)

      C’est assez cohérent avec ce que vous disiez de l’incendie de dépôts d’armes en Ukraine.

      En Ukraine s’il était envisagé une guerre totale contre le Donbass, rêvée par les mouvements d’extrême droite bien entendu, cela n’aurait pas lieu. Je veux dire ce trafic d’armes généralisé. Mais pour cela il faudrait un pouvoir cohérent et fort. Ce que vous décrivez est à l’opposé de cela.

      Comment cette armée mexicaine peut elle espérer un soutien officiel des occidentaux ? 











      • VivreenRussie VivreenRussie 6 octobre 21:08

        @JMBerniolles, Il y a de nombreux articles en anglais sur le sujet, mais ici vous trouverez quelques informations :



        Je sais, je sais, c’est Sputniknews mais vous pouvez rechercher des infos sur la proposition de loi de Tulsi Gabbard et lire ses déclarations sur le sujet.

      • Christelle Néant Christelle Néant 9 octobre 22:24

        @JMBerniolles
        Les USA n’ont pas d’autre choix que de miser sur l’Ukraine, car leur défaite en Syrie est désormais plus que consommée. Même si l’armée ukrainienne est en piteux état, et son gouvernement encore plus.... Les USA ont besoin d’une guerre, leur survie économique en dépend.


      • Mychris Mychris 10 octobre 06:37

        @Christelle Néant

        Très sincèrement, je ne crois pas au « All in » des américains en Ukraine. Le conflit russo-américain direct reste particulièrement dangereux même pour les faucons de Washington. Ils ont un jouet beaucoup plus intéressant : La Corée du Nord.Ils sont en train dealer avec les Chinois sur le sujet afin que ces derniers lâchent Pyongyang.

        D’ailleurs pour l’Ukraine les négociation sont en cours semble-t-il :
        http://www.rfi.fr/europe/20171008-rencontre-serbie-etats-unis-russie-ukraine-crimee


      • Christelle Néant Christelle Néant 10 octobre 10:26

        @Mychris
        Les USA ne se lanceront pas directement contre la Russie, ils vont envoyer les autres membres de l’OTAN à leur place. Membres qui vont acheter leur armement aux USA.... La Corée du Nord ils peuvent toujours rêver dessus, vu les richesses du sous-sol Nord Coréen la Chine est pas prête de la lâcher, et vu qu’ils ont l’arme atomique, ils sont désormais relativement à l’abri, malgré les gesticulations de Trump. La Syrie étant sur le point d’être totalement perdue pour les USA, il leur reste le Donbass...


      • Mychris Mychris 10 octobre 11:56

        @Christelle Néant

        Je ne vois pas la France (membre de l’OTAN) rentrer en conflit avec les russes, la Pologne, peut-être mais bon l’armée polonaise....


      • Christelle Néant Christelle Néant 10 octobre 14:42

        @Mychris
        La France fera ce que les USA leur diront de faire. Comme sur la Libye... La France est garante des accords de Minsk, mais elle ne fait jamais pression sur l’Ukraine pour qu’elle les respecte. Pourquoi ? Parce que cela n’est pas dans les intérêts de Washington. La France n’est plus souveraine sur rien....


      • Charly83 7 octobre 22:23

        Je constate que les trolls sont étrangement absents, sauf « Jeandesvilles » qui fait dans le « vice de forme ». Cela veut dire que tu es sur la bonne voie. Sois patiente avec eux, après la Syrie ils n’ont plus que cet os à ronger...  smiley


        • Alcyon 8 octobre 12:23

          @Charly83 car à force de lire la même propagande auto-sourcée par des « articles » pro-russes qui ont été prouvés faux, on évite de reperdre des jours à « discuter » avec une propagandiste et ses sbires. Si ça t’amuse de rester avec tes « amis » vivant dans une autre Monde, sois heureux. Mais ne pleure pas quand tu apprendras que le Père Noêl n’existe pas.


        • VivreenRussie VivreenRussie 8 octobre 13:16

          @Alcyon

          « des « articles » pro-russes qui ont été prouvés faux » 
          Quels articles ?
          Preuves apportées par qui ?
          ------------------
          C’est toujours la même rengaine avec les gens comme vous, au moindre article factuel sur la situation dans le Donbass = propagande...
          Pire encore si le journaliste est sur place depuis quelques temps...

          C’est bizarre quand je lis les rapports de l’OSCE j’ai la forte impression qu’il y a une guerre civile dans la région avec plus de 10000 morts et la destruction volontaire des infrastructures... 
          Quand je lis les sources de Kiev sur cette nouvelle loi sur le Donbass j’ai aussi la forte impression qu’il y a des divisions dans le « gouvernement actuel »...

        • Alcyon 8 octobre 18:50

          @VivreenRussie les 2000 chars américains en Europe. Dont la défense du « chef » de Doni est « char en anglais ça signifie véhicule militaire » quand la définition implique des chenilles. Définition tronquée prise par son chef sur wikipedia.


          La notion de fait pour les pro-russes se résume à « ce que je dis ». Plouf, toujours le même avec les trolls pro-russes, nier. Sans oublier que notre chère Christelle nous raconte depuis des mois que l’Ukraine va s’effondrer dans quelques semaines maximum.

        • VivreenRussie VivreenRussie 8 octobre 20:46

          @Alcyon, 2000 chars ? C’est grave cela, Christelle nous mentirez t’elle ?

          je veux dire hop un petit coup de Google et c’est 2500 oui 2500 pas 2000...
          Non non pas sur Spunitnews mais The Sun :

          US Army moves 2,500 tanks, trucks and military vehicles into Europe in the biggest troop transfer since the Cold War

        • Charly83 9 octobre 08:07

          @Alcyon  smiley C’est touchant de naïveté… Vraiment, je le dis sans ironie. Il y aurait donc  « des articles pro-russes qui ont été prouvés faux. » Des articles faux, ça ne veut rien dire : un article est ou n’est pas, c’est son contenu qui comporte, ou pas, des erreurs et/ou des mensonges. Mais admettons. Une certaine presse, armée de preuves, dis-tu, aurait révélé ces erreurs et mensonges. Quelle presse cela peut-il être ? Attends, laisse-moi deviner… La presse russophobe, celle qui annonce sans preuves que Poutine a fait abattre l’avion MH17, alors que la carcasse est encore fumante ? Celle qui continue de nous faire gober la fable des rebelles modérés en Syrie, en réalité modérément modérés ? Celle qui a tenté de nous faire avaler la fable des casques blancs et l’histoire de la petite Bana ? Celle qui continue d’affirmer ou d’insinuer que le président syrien a gazé son peuple à la Ghouta alors qu’il a été prouvé que l’attaque provenait d’une zone rebelle ? Celle qui colporte les mensonges de Kiev au sujet d’une soi-disant invasion de l’Ukraine par une colonne de chars russes ? C’est bien celle-là ? J’ai bon ?

          Tu dois être très jeune pour te laisser berner comme ça. Mais si tu as passé les quarante ans, c’est inquiétant.


        • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 08:37

          @yAlcon se comporte en harceleur professionnel, et il est systématiquement protégé par l’immodérateur masqué.

          Depuis hier, l’auteur d’un article dispose du moyen de bloquer cet immonde malfaiteur, mais seulement sous son article.

        • Charly83 9 octobre 08:40

          @Jeandesvilles Je ne voudrais pas vous déloger de votre position victimaire. Continuez de croire que Christelle est méchante et qu’elle méprise ses contradicteurs en affirmant ex cathedra ce qu’elle sait. J’ai relu le fil des commentaires où vous êtes intervenu. Ce que je ressens en vous lisant, et je ne dois pas être le seul, c’est que votre réaction est disproportionnée : vous vous êtes senti concerné par les réponses qu’elle adressait à un troll qui la traitait de menteuse et dénigrait son travail sans le moindre argument. Je trouve normal et sain qu’elle l’ait remis en place. Pas vous ? C’est de ce genre d’individus que vous prenez la défense ? Rassurez-moi.  Alors oui, on peut dire que vos interventions ont eu pour effet de troller une discussion tout en prétendant ne pas troller, un peu comme quelqu’un qui parlerait pendant dix minutes pour dire qu’il ne parle pas. Cela me fait penser à un journaliste qui inviterait un auteur pour parler de son livre mais qui parlerait de tout sauf du livre en question. N’en faites pas une affaire personnelle. Personne ici ne pense que vous êtes un « con », comme vous dites.


        • Christelle Néant Christelle Néant 9 octobre 11:56

          @Jeandesvilles
          En effet je vous ai bloqué. Car votre prose montre que vous n’êtes qu’un énième compte d’une personne qui me harcèle depuis deux ans. Vous allez devoir jouer à ça ailleurs. Zou.
          Concernant les commentaires positifs, je n’ai pas besoin de faux compte pour m’auto-congratuler, les gens apprécient mon travail et me le font savoir, point.
          Dehors les trolls....


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 9 octobre 12:14

          @Christelle Néant

          Vous avez raison de l’avoir bloqué. La vérité est à ce prix !

          Bien à vous,

          Robert Lavigue


        • Christelle Néant Christelle Néant 9 octobre 12:17

          @Robert Lavigue
          Je n’aime pas devoir en arriver là, mais j’en ai assez que les trolls pourrissent les discussions et finissent par faire fuir ceux qui voudraient discuter de manière argumentée et intelligente. C’est d’ailleurs leur but...


        • L-N 2-3 L-N 2-3 10 octobre 10:11

          @Christelle Néant
          « journaliste de l’à peu près »... ça c’est signé ! Si un journaliste concurrent (traitant des mêmes sujets que vous : Donbass, Ukraine, Russie...) est présent sur ce site, vous devriez pouvoir mettre un nom sur le pseudo jeandesvilles...


        • Christelle Néant Christelle Néant 10 octobre 10:36

          @L-N 2-3
          Oh j’ai déjà ma petite idée sur l’identité de ce monsieur qui s’est grillé tout seul en utilisant certains termes pour me désigner qui sont relativement typique d’un petit groupe de personnes. J’ai bloqué et signalé son deuxième compte. Car quand on prétend ne pas être un troll ni un harceleur, et qu’on crée un deuxième compte juste pour pouvoir continuer de venir pourrir les fils de commentaires, c’est que ce monsieur est bien ce que j’avais indiqué : un troll et un harceleur.
          @Jeandesvilles2
          Et ça monsieur Jeandesvilles, cela ne relève pas de la liberté d’expression. Car je n’ai aucune obligation de vous laisser m’insulter à chaque commentaire. Dans la vraie vie si vous me harceliez je vous poursuivrais en justice pour vous faire cesser, eh bien sur internet c’est pareil. Et ca s’appelle la mesure de blocage. Donc arrêtez de vous créer 36 comptes pour pouvoir continuer votre travail de sape de mon travail. Allez vous occuper de votre vie monsieur, qui doit être bien pathétique et pitoyable pour que vous ayez autant de temps à consacrer à ces bêtises.


        • Charly83 11 octobre 06:44

          @Jeandesvilles Est-ce que vous vous rendez compte que vous êtes complètement hystérique ? Je vous assure que ça se voit. Vous venez ici, dès le début, pour déverser votre poubelle émotionnelle. Prenez quelques respirations profondes, détendez-vous.

          D’abord, depuis le début vous n’abordez aucune question de fond, vous ne faites que vous plaindre. Vous plaindre de quoi ? D’une supposée intolérance, de la part de Christelle, que vous n’avez pas encore subie : vous déposez votre bouse émotionnelle pour obtenir, par sa réaction au demeurant justifiée, la confirmation de ce dont vous vous plaigniez.

          « Qui se ressemble s’assemble », dites-vous. Le recours aux proverbes, ce prêt-à-porter de la pensée, ne vous honore pas. Mais puisque vous me tendez cette perche, allons-y. Vous, à qui ressemblez-vous ? On peut sans peine deviner que vous soutenez le gouvernement de Kiev. Par votre hystérie, vos inversions accusatoires, votre mauvaise foi, vos insultes et votre agressivité, vous ressemblez à ceux que, apparemment, vous soutenez.

          Ensuite, quand vous parlez de trolls, vous êtes à côté de la plaque. Allez consulter la définition. C’est vous qui polluez l’article en obligeant à parler de tout sauf du contenu de l’article. Et non, le fait d’être d’accord avec un article et de l’exprimer, cela ne s’appelle pas du trollage.

          Innovation dans les points Godwin (totalitarisme, fascisme), « chevaliers servants » (pourquoi pas sbires, tant que vous y êtes) « crasse » et autres insultes. On se demande qui insulte l’autre… Mais là où vous êtes odieux, c’est quand vous vous en prenez à l’apparence physique de celle que vous harcelez. Aviez-vous besoin d’ajouter l’adjectif « potelé » ???


        • cpi-amesty 9 octobre 10:55

          A quand un article de l’auteur pour affirmer que le désastre dans l’incendie du centre commercial russe est un acte des méchants ukrainien !


          • Mychris Mychris 9 octobre 18:39

            Je me demande si je ne suis pas en sursis... smiley


            • Christelle Néant Christelle Néant 9 octobre 18:57

              @Mychris
              Non, vous avez vos convictions j’ai les miennes, mais vous ne venez pas me harceler en trollant sous mes posts. Donc ne vous inquiétez pas. Je suis toujours ouverte aux discussions constructives, mais je suis contente qu’Avox ait enfin mis en place un tel système. Car les trollages sans fin décourage toute discussion sérieuse.


            • Charly83 11 octobre 08:15

              @Mychris Nous avons deux points communs : comme vous, ma femme est ukrainienne, et comme vous je veux le bien de l’Ukraine. Je sais faire la différence entre ceux qui veulent que l’Ukraine se tourne vers l’occident en niant et reniant son passé (je ne partage pas ce point de vue mais je le respecte) et ceux qui se servent de l’Ukraine comme d’un bélier contre la Russie. Ceux-là se fichent complètement de l’Ukraine.

              L’Ukraine, de par sa position privilégiée, pourrait être le trait d’union entre l’ouest et l’est, un carrefour riche de possibilités. Elle devrait être prospère ! Au lieu de ça, nous assistons à son autodestruction lente à cause de saboteurs inconscients de leur pouvoir de nuisance et qui ne sont mûs que par la haine et le rejet de l’autre. J’imagine que vous pensez que les erreurs, pourtant catastrophiques, ne sont qu’une crise de croissance, regrettable mais nécessaire. C’est là que nous ne sommes pas d’accord. Ce sont des erreurs dramatiques, suicidaires.

              Erreur géopolitique : si l’Ukraine entre dans l’OTAN, ce qui est le souhait des dirigeants actuels, c’est extrêmement dangereux, à la fois pour elle-même et pour la Russie. Exposer son peuple à un tel danger relève de la folie pure.

              Erreur économique : vouloir la suppression de tout lien économique avec la Russie, est-il nécessaire de démontrer que c’est stupide ? Vendre son pays à des multinationales occidentales (et je dirais la même chose si c’étaient des multinationales russes ou chinoises) est-il nécessaire de démontrer que c’est criminel ?

              Erreur politique : on ne rassemble pas les gens en les forçant à entrer dans un moule. En faisant cela, on ne fait qu’attiser des rancœurs et des haines qui font du pays une cocotte-minute dont le couvercle peut sauter à tout moment. Voyez ce qui se passe avec la minorité hongroise.

              Erreur historique : le monde est en train de connaître un mouvement de bascule, le centre de gravité se déplace vers l’est. Lentement mais sûrement, l’hégémonie de l’empire tire à sa fin, sans même parler de décadence. Comme je le disais un jour à un Ukrainien, encore une fois vous avez misé sur le mauvais cheval.


            • Satanas 13 octobre 13:52

              @jeandesvilles2
              et vous continuez !!! incroyable !!! enfin, vous vous cramez tout seul. et hypocrisie ça s’écrit comme ca, hypocritie, ça existe pas !!!
              bien le bonjour.
              Et à part ça, sur le fond de l’article, une petite réflexion ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès