• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La question de Jérusalem au cœur du monde actuel

La question de Jérusalem au cœur du monde actuel

J'ai vécu deux ans à Jérusalem, de 1998 à 2000. J'y ai vécu durant une période plus facile, tout étant bien sûr relatif, avant le « mur de séparation » et après « l'Intifadah ». Quand j'y suis arrivé j'avais une idée très nette de la situation entre les deux peuples présents sur cette terre. Quand j'en suis parti, j'étais beaucoup moins catégorique, du moins sur certains points. Celle-ci est infiniment plus complexe qu'on le pense généralement mais dans le même temps finalement assez simple. On ne prend jamais compte de la multiplicité des peuples et des confessions y demeurant, de la multiplicité des chrétiens en particulier. On n'y fait jamais assez preuve d'empathie non plus.

Or, je trouvais que la plupart des pèlerins, des touristes religieux, des nombreux spécialistes ou pseudo-spécialistes qu'ils soient bibliques ou non visitant cette terre en manquaient singulièrement, même pour ceux présents là depuis deux ou trois décennies, à commencer pour les chrétiens locaux.

Le « petit troupeau » chrétien ne se réduit pourtant pas aux catholiques dits « latins » en Terre Sainte. Cependant les chrétiens palestiniens qui ont maintenu vaille que vaille les traditions des premiers temps évangéliques à Jérusalem sont pourtant considérablement méprisés. Et dédaignés. Et oubliés. J'étais effrayé de constater que beaucoup d'expatriés, de volontaires, y compris catholiques, de membres des communautés charismatiques, ne mettaient jamais les pieds à la messe des paroissiens locaux, ne se retrouvant qu'entre eux dans les « paroisses consulaires ». Et quand ces braves gens faisaient « leur » chemin de Croix c'était entre deux rangées de militaires israéliens, pour être tranquilles et conserver cet « entre soi »...

La question de la ville sainte pour trois monothéismes est au cœur des préoccupations des croyants, en particulier les musulmans et les juifs. Elle est cruciale dans nos banlieues à un point que les occidentaux ne réalisent pas. Parmi les chrétiens elle devrait l'être mais cependant l'ignorance de l'histoire de Jérusalem domine donc également une certaine indifférence et aussi beaucoup de clichés, et d'erreurs grossières. Cette inculture effare aussi. Beaucoup pensent connaître la ville mais n'en ont qu'une perception très parcellaire. Ils confondent l'image mentale qu'ils en ont avec la réalité, s'y conduisant comme dans un « Lunar Park » biblique en quelque sorte. Bien souvent c'est surtout parce que cela les arrange. Ainsi je lisais ce matin que les palestiniens étaient tous des jordaniens. Ils n'auraient aucune légitimité en Terre Sainte.

Je trouve ce genre d'affirmation d'une sottise crasse.

J'évoquais plus haut les chrétiens de cette terre. Ils sont présents depuis les origines du christianisme. Certains de leurs ancêtre se sont convertis à l'Islam, d'autres se sont expatriés dans les pays limitrophes. Il y des descendants des croisés à Jérusalem, des normands et des toulousains. On y retrouve quelques roux voire des blonds. Et l'on oublie régulièrement que parler d'un seul Islam, d'un bloc, en Palestine est également une erreur. Il y est divers, et tout aussi complexe que le christianisme. Et Jérusalem était dans les premiers temps après l'Hégire la première ville sainte des musulmans.

Il y a aussi toujours eu des juifs à Jérusalem même après la destruction du Temple et la dispersion. Paradoxalement, ceux-ci étaient absolument opposés, et le sont encore maintenant à la recréation d'un état juif moderne, considéré comme un blasphème puisque seul le Messie est censé ré instituer Israël.

La décision unilatérale de Trump met certes fin à une hypocrisie. Le consulat américain à Jérusalem y est depuis longtemps considéré quasiment comme une ambassade, celle de Tel Aviv étant depuis quelques décennies plus ou moins décorative. Elle est certainement soutenue par des donateurs du nouveau président, des chrétiens « Born again », millénaristes et totalement aveugles sur le chaos qu'ils vont provoquer là-bas alors que la paix y est tellement fragile. Et encore une fois surtout à cause de la méconnaissance de l'histoire de cette terre, sur l'aveuglement de ceux voulant absolument faire coïncider la représentation qu'ils en ont jusqu'à y laisser la haine s'y accroître.

Je pense que certains le font sciemment, souhaitant une apocalypse rapide, selon leurs vœux et sanglante pour tous les autres sauf eux...

Je pense particulièrement ici à la situation d'Hébron. Quelques dizaines de colons israéliens sur-protégés, habitant des maisons entourées de barbelés et véritables fortins revendiquant au nom de Yaveh une ville où vivent déjà depuis longtemps plusieurs milliers de palestiniens, en rien des colons jordaniens.

Il y eut à partir de 1885 plusieurs vagues d'immigration juive venant d'Europe et des États Unis au Proche Orient, des socialistes, des utopistes. Ceux-ci fondèrent des « kibbutz » et des communautés concrètement fondées sur le collectivisme. Ils partageaient leur savoir sur l'agronomie, aidaient les paysans alentours, commerçaient avec eux. Ils avaient fait l'effort d'apprendre l'arabe. C'est l'immigration d'après 1916 qui fut beaucoup plus violente et méprisant les peuples vivant sur cette Terre réputée sainte. Ce n'était pas leur faute entièrement non plus, on leur avait répété que c'était « une terre sans peuple pour un peuple sans terre ». Ce qui était faux.

Ils sont nombreux ceux préférant se renfermer dans leur aveuglement, qu'ils soient juifs, chrétiens ou musulmans, ou athées, ou agnostiques. Ils s'y renferment à un tel point que cela devient parfois de la névrose politique jusqu'à nier l'évidence même. D'autres sombrent dans un délire mystique toujours teinté d'une fièvre de fin du monde. Je me souviens de cet anglais souhaitant réunir tous les coopérants européens à la basilique Sainte Anne porte saint Étienne ou porte des Lions, nous assénant qu'il avait fait un rêve où la sainte Vierge lui était apparu lui ordonnant de fonder une nouvelle religion syncrétiste afin d'apporter la paix aux êtres humains. Il n'était pas le premier, il ne sera pas le dernier.

Bien sûr, selon lui cela passait par une guerre sans pitié contre tous les impies, tous les sceptiques auparavant.

Ce qu'aucune de ces personnes ne voyait, alors que c'était comme le nez au milieu de la figure, c'était la profonde humanité, incarnée dans toutes les fibres de leur être, des populations palestiniennes de la Vieille Ville, un autre peuple d'écorchés vifs. C'était sans doute la raison pour laquelle je m'y sentais tel un poisson dans l'eau...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration prise ici


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Gatling Gatling 8 décembre 2017 14:11

    60 000 juifs en 1900 .... 6 000 000 aujourd’hui !

    Jésus et la multiplication des pains était un apprenti boulanger en comparaison.  smiley

    .

    Avec la démographie musulmane galopante ... C’est bien le monothéisme qui est remis en question dans la région. smiley


    • Gatling Gatling 8 décembre 2017 14:52

      @ysengrin

      Essentiellement je dois dire !!  smiley


    • Gatling Gatling 8 décembre 2017 14:53

      QUOUA MA GUEULE ! QU’EST-CE QU’ELLE A MA GUEULE !!!!  smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 16:46

      @Gatling

      Un comique de fin de banquet antiseme le niveau monte smiley


    • njama njama 8 décembre 2017 14:31

      Ce qui frappe tout de suite à Jérusalem, c’est un apartheid très visible, banques juives, banques arabes, station de bus pour les juifs, une autre pour les palestiniens ...
      et comment ne pas se sentir en territoires occupés, tant il y a des soldats de Tsahal

      bref ça pue un peu quand même, une ville qui porte bien mal son nom,
      mais c’est pas écrit sur les dépliants touristiques... les chrétiens feraient de boycotter cet terre mal_sainte


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 14:37

        @njama
        Non justement il faut qu’ils viennent et qu’ils témoignent de ce qu’ils y voient, pour ceux qui en sont capables du moins.


      • njama njama 8 décembre 2017 15:04

        @Amaury Grandgil
        oui ça se tient aussi ...
        arrêter d’idéaliser cette ville peut-être ? par extension d’idolâtrer la terre sainte ...
        Il y a bien d’autres Galilées... quelques vers de Xavier Grall

        Seigneur me voici c’est moi
        j’arrive de lointaine Bretagne
        O ma barque belle
        [...]
        je viens d’un pays chrétien
        ma Galilée des lacs et des ajoncs
        enchante les tourterelles
        dans les vallons d’avril
        me voici Seigneur devant votre face
        sainte et adorable
        mendiant un coin de paradis
         smiley


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 15:14

        @njama
        De l’idéaliser et de la voir comme un Disneyland biblique, qu’est ce que ça pouvait m’emmerder quand je les voyais se balader dans la Vieille Ville sans UN regard pour les autres


      • njama njama 8 décembre 2017 15:36

        @Amaury Grandgil
        j’comprends ...


      • jaja jaja 8 décembre 2017 14:32

        Le problème que pose cette reconnaissance US, c’est que c’est la fin d’une solution négociée à deux États, la mort des accords d’Oslo... Dont on savait bien qu’ils n’existaient que pour faire beau dans le décor d’une colonisation continuelle...

        Pour les Palestiniens il n’existe plus qu’une solution : créer un État palestinien unique, recoupant toutes les terres spoliées en 1948 et 1967 où juifs comme arabes vivront en paix et avec les mêmes droits... et où les réfugiés qui le souhaitent pourront revenir...

        Et ça ne se fera pas en douceur....


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 14:36

          @jaja
          si ça se fait, en effet ça ne se fera pas en douceur


        • François Vesin François Vesin 8 décembre 2017 22:03

          @Amaury Grandgil
          «  si ça se fait, en effet ça ne se fera pas en douceur »


          Et le pire c’est que, si une instance suprême,
          (une ONU digne de ce nom et forte de sa légitimité)
          décrétait le verrouillage total de « la Palestine / Israel » 
          (et l’interdiction sous peine de mort à quiconque
          d’intervenir dans l’emprise de ce territoire)
          de telle sorte qu’aussi longtemps que
          les forces en présence ne se seraient pas entendues
          elles resteraient enfermées dans le cloaque 
          que les unes et les autres ont créé,
          je ne donne pas 15 jours pour qu’elles se tapent sur l’épaule
          et qu’elles jettent les bases constitutionnelles
          les mieux à même d’assurer leur pérennité...
          mais ça, l’empire ne l’acceptera jamais.

        • Pere Plexe Pere Plexe 8 décembre 2017 14:38

          ...dans le dossier palestinien il y a belle lurette que le sort des parias de Gaza ou des autres camps ne pèse rien.

          Les pays s’exprimant sur ce sujet n’ont que des postures motivées par d’autres enjeux.

          En ce sens Trump ne fait que continuer cette triste tradition.
          Avec un peu plus d’irresponsabilité...

          • francois 8 décembre 2017 14:38

            il est temps que Kim s’occupe de Jérusalem.


            • njama njama 8 décembre 2017 14:45

              @francois
               smiley
              fun ...


            • Gatling Gatling 8 décembre 2017 15:26

              @francois
              C’est dans son rayon d’action faut dire maintenant ... 12 000 kms !

              faut dire qu’Israël avait commencé : http://www.liberation.fr/planete/2017/05/01/bisbilles-et-insultes-entre-israel-et-coree-du-nord_1566592

              Dans un monde de fous c’est le plus cinglé qui dirigent l’asile .....


            • njama njama 8 décembre 2017 15:43

              @Gatling

              et Bibi serait en pole position ?
              comme Israël se sent très menacé par l’Iran, d’ici à ce qu’il appuierait sur le bouton rouge avant Kim  !!!


            • Gatling Gatling 8 décembre 2017 16:19

              @njama

              Naon !!! Israël.... pulvérisant la Corée du Nord préventivement avec une première frappe.... car l’Iran le menacerait !!!

              Même moi je n’y avais pas pensé !!!! (et dieu sait que je suis parano)

              Vous prenez la tête des géostratèges du site, Massada compris  smiley


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 16:38

              @Gatling

              Je suis certain que vous en avez eu une demie molle à rêver de l’Apocalypse nucléaire ? smiley


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 décembre 2017 14:49

              Cette « question » a toujours été au cœur du monde, voilà pourquoi peu de gens veulent la paix en Palestine ! Il y a trop de vautours...


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 14:52

                @Mohammed MADJOUR
                Trump a juste été moins hypocrite que les précédents présidents américains. L’ambassade dans les faits EST déjà à Jérusalem


              • Gatling Gatling 8 décembre 2017 14:55

                @Amaury Grandgil
                D’ailleurs on m’a dit qu’il y avait des juifs dans cette Jérusalem .... smiley


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 15:13

                @Gatling
                le « consulat » US à Jérusalem était déjà dans les faits l’ambassade, la différence est que les autres présidents étaient de gros hypocrites. Il n’y a guère que la France qui était claire sur le sujet, du moins quand je vivais là-bas.


              • Gatling Gatling 8 décembre 2017 15:20

                @Amaury Grandgil 

                Au passage vous prêchez un con vaincu !  smiley


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 15:26

                @Gatling
                à Jérusalem EST, dans la Vieille Ville il n’y en avait pas beaucoup en dehors de quelques colons par ci par là. A cause d’eux j’ai failli me faire casser la gueule par des palestiniens qui me confondaient avec eux. Après, je pouvais m’y balader de nuit sans aucun problème, le « téléphone arabe »’ n’est pas une légende...


              • Gatling Gatling 8 décembre 2017 15:32

                @Amaury Grandgil

                Surtout depuis l’invention satanique du portable ....

                Après, se promener, à cette époque, dans la vieille ville, avec une gueule de juif, pas de doute, Amaury, vous êtes un rescapé après avoir été suicidaire.

                Personnellement je ne me promène plus, surtout la nuit, à Angers. smiley

                C’est vrai que moi je suis parano. Mais comme on dit ’ Les paranos vivent plus longtemps !’


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 16:36

                @Gatling

                Je fais dans le pédagogue, le témoignage poignant, toussa, et on me fait dans les bottes. Après on s’étonne que je correctionne


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 16:44

                @Amaury Grandgil

                Sinon t’entends quoi par avoir une gueule de juif ? Qu’ on rigole. J’attends le bon gros cliché. smiley


              • Gatling Gatling 8 décembre 2017 18:06

                @Amaury Grandgil
                Claude lanzmann à propos de Jonathan Littell : ’ un beau spécimen de race juive ’
                .
                Un ashkenaze quoi !!!  smiley


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 18:24

                @Gatling

                Je ne suis pas juif vous même si j’ai des ascendants lointains smiley il n’y a pas de type juif, c’est un cliché raciste


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 18:26

                @Amaury Grandgil

                Moi même hein et non vous même


              • Gatling Gatling 8 décembre 2017 19:02

                @Amaury Grandgil
                euh .. fin de soirée ... je compatis ... à demain .... smiley


              • moderatus moderatus 8 décembre 2017 17:11

                Bonjour Amaury ;

                Vous avez vécu à Jérusalem, et donc vous en savez plus que nous tous qui ne faisons que glaner des informations, sur divers médias afin de pouvoir avoir une petite idée des problèmes.
                personnellement je n’ai pas voulu réagir à la décision de Trump ni aux réactions des pays arabes, quand on ne sait pas, il vaut mieux le silence.

                mais j’aimerai avoir votre réponse sur la solution éventuelle de ce conflit qui pourrit la vie de beaucoup de gens et beaucoup de pays et qui dont les conséquences se font aussi sentir en France.

                Que peut - on faire ? y a t-il une solution pour qu’un jour ces deux peuples puissent cohabiter ?


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 17:16

                  @moderatus

                  Une ébauche de solution ? Les laisser la trouver tous seuls. Je détestais tout autant déjà les pro sionistes que les anti qui semaient la haine tranquillement et repartaient chez eux sans se soucier des conséquences.


                • njama njama 8 décembre 2017 18:04

                  @moderatus
                  y a t-il une solution pour qu’un jour ces deux peuples puissent cohabiter ?

                  Les frontières de 1967.
                  Sans frontières pas d’État, c’est simple à comprendre, c’est pour cela que le terme « entité sioniste » est de loin plus pertinent et n’a rien de péjoratif pour parler d’Israël parce que c’est la réalité du terrain.

                  Faut commencer par des frontières, puis après aussi une constitution (depuis 1948 ils n’en ont pas), bref des règles à la base.
                  Les frontières définiraient un « espace », et arrêteraient immédiatement la colonisation.
                  Une Constitution fruit d’une constituante de citoyens définiraient des droits communs, égaux ...

                  Déjà ça éclaircirait nettement la situation , faut commencer par le b-a-ba


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 8 décembre 2017 18:22

                  @njama

                  Vous n’êtes pas le premier à savoir mieux qu’eux ce qu’il leur faut. Les Palestiniens avaient et ont toujours une formule pour ça et parlent aussi de néocolonialisme


                • moderatus moderatus 8 décembre 2017 18:31

                  @njama

                  Les frontières de 1967.

                  Vous avez surement raison , les frontières e 1967 seraient le solution.
                  mais pourquoi est-il si difficile de trouver un accord sur ces bases ?


                • njama njama 8 décembre 2017 19:12

                  @moderatus
                  ce ne sont pas les palestiniens qui les refusent...
                  si les sionistes les acceptaient c’en est fini du Grand Israël

                  Qui a tué Ytzhak Rabbin ? pas un palestinien
                  Qui a tout fait pour ruiner les accords d’Oslo  ? il s’en vante ... réponse :

                  Dans une entrevue de 2001 ne sachant pas que les caméras tournaient, Netanyahou s’est vanté d’avoir fait échouer les accords d’Oslo (13 octobre 1993) au moyen de fausses déclarations et d’ambiguïtés ».

                  Vidéo Netanyahu : This is how I broke the Oslo Accords with the Palestinians
                  https://www.youtube.com/watch?v=3-5hUG6Os68&list=PLr3Hcr8NfiqT1u3biii9_zwle0MvSRynQ

                  Les palestiniens sont emmenés en bateau depuis plusieurs décennies, la majorité des israéliens, du moins parmi ceux qui gouvernent, c’est à dire sous forte influence des néo-sionistes, des intégristes religieux ultra-nationalistes, ne veulent pas de la solution à deux États


                • njama njama 8 décembre 2017 19:24

                  @Amaury Grandgil

                  Israël ne cherche pas la paix pour les raisons exposées rapidement @ moderatus
                  Israël entretient la tension pour maintenir une forte présence militaire dans les territoires occupés et permettre l’extension de la colonisation.
                  Il s’invente des ennemis voisins, au Liban, en Syrie, et en Iran. C’est une stratégie politique, les États-Unis font pareil qui relancent sans menace réelle la guerre froide. Ils ont besoin d’un ennemi pour exister, pour faire tourner leur immense complexe industriel et militaire, occuper leurs plus de 2,5 millions de soldats ...

                  C’est bien Israël qui a envahit le sud Liban en 1982 non ?
                  Il s’en est retiré en 2000 sous la pression internationale en échange du retrait syrien
                  mais en 2006 il y repointait son nez pour y revenir mais le Hezbollah lui a mis une pâtée
                  Quand ça ne marche pas d’un côté il essaie d’un autre et bien évidemment la tentative de déstabilisation de la Syrie est un plan sioniste (influence coloniale dans la région).


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 9 décembre 2017 13:33

                  @njama
                  Quand on vit là-bas, je veux dire qu’on y vit vraiment, qu’on subit les check points, la violence tangible, dans l’air, on est beaucoup moins catégorique sur les solutions miracles qui sont autant d’expressions souvent maladroites d’un néo colonialisme objectif.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires