• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > “La racine du problème, c’est le système capitaliste” Evo (...)

“La racine du problème, c’est le système capitaliste” Evo Morales alerte la 74e Assemblée Générale de l’ONU !

25 septembre 2019, au lendemain du discours très violent, belliqueux, impérialiste d’un Donald Trump se moquant de l’ONU et du multilatéralisme et venu y mener sa campagne électorale, c’est un tout autre discours qui a été tenu à la tribune de la 74e Assemblée Générale de l’ONU par le président bolivien, Evo Morales.

JPEG

Le président de la Bolivie a déclaré dans son discours que les nombreux problèmes qui frappent la planète trouvent leurs racines dans le système capitaliste, qui favorise une répartition inégale de la richesse et une accumulation insensée des biens et de l’argent dans les mains de quelques personnes.

” Laissez moi le dire très clairement : les racine du problème sont dans le capitalisme

Evo Morales Ayma – président de la Bolivie – 74e assemblée générale de l’ONU

Soulignons parmi les nombreux problème de la planète “les inégalités, la faim, la pauvreté, la crise migratoire, le chômage”, le président bolivien, l’un des seuls présidents d’origine amérindienne du continent américain, a expliqué que ” la cause sous jacente des problèmes est dans le modèle de production et de consumérisme, dans la propriété des ressources naturelles et d’inégale répartition de la richesse”.

Pour Morales, ” ils est prévu de tout commercialiser pour accumuler plus de capital”, tandis que le monde n’est contrôlé que par une une oligarchie mondiale, une poignée de milliardaires.

Il a dénoncé comme “injuste, immorale et inadmissible” que 26 personnes dans le monde détiennent la même richesse que 3,8 milliards d’êtres humains.

Au plan régional, le dirigeant de la Bolivie s’est également à nouveau exprimé sur la revendication historique de l’accès à la mer de la Bolivie, qui oppose le pays andin au Chili rappelant que la Cour Internationale de Justice a tranché “la Bolivie a un littoral de plus de 400 km sur les rives de l’océan pacifique”, dans la dispute qui oppose les deux pays depuis 136 ans.

Tandis que Trump a appelé à la guerre contre tous les pays ne se pliant pas aux intérêts de l’impérialisme américain, notamment Cuba et le Venezuela, désignant le socialisme comme le seul ennemi des USA qui s’entendent avec les pires dictateurs du monde, tandis que le capitalisme fait tout pour détruire l’écosystème de l’Humanité, Evo Morales Ayma a courageusement montré que le chemin de la paix, de la justice, de la liberté, de l’écologie, c’est bien de sortir du Capitalisme. Le plus tôt sera le mieux, c’est urgent !

JBC pour www.initiative-communiste.fr d’après informations d’Agences

https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/la-racine-du-probleme-cest-le-systeme-capitaliste-evo-morales-alerte-la-74e/


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 septembre 10:11

    Et quelle est l’alternative au Capitalisme selon Morales et tous ceux qui « pensent » comme lui ? ? ?...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 septembre 11:00

      Article :

      Communisme : un Sève et ça repart !...
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/communisme-un-seve-et-ca-repart-218171#commentaires

      Je ne peux plus m’y exprimer ! ! !

      J’ai reçu ceci :
      En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article.

      Sans que me soient communiqués les signalements afin que je puisse y répondre.
      Sans que me soient indiqués les points de la charte que j’aurais violés.

      CENSURE ? ? ?


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 septembre 11:38

      @Jean-Pierre Llabrés

      TINA vous a fait du mal dites-donc ^^ ...

      Alors je ne vous donnerai aucune réponse satisfaisante, mais il est certain que le 1er pas est celui de penser en dehors des limites du dit système.
      Exit l’esprit productiviste
      Exit l’idéologie du « fétichisme de la marchandise »
      Exit le travail (in)humain productif de plus-value (pour la classe dominante)

      Après ça, les possibles s’ouvrent à nous ^^


    • Traroth Traroth 27 septembre 11:43

      @Jean-Pierre Llabrés
      Vous pensez qu’une réponse de quelques lignes seraient satisfaisantes ? Ouvrez un livre, vous apprendrez des choses !


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 septembre 13:52

      @bouffon(s) du roi & @Traroth

      J’ai pris bonne note du vide sidéral de vos réponses...


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 septembre 13:53

      @Jean-Pierre Llabrés

      t’es un as alors !!! allé bye next ^^


    • Ruut Ruut 30 septembre 15:09

      @Jean-Pierre Llabrés
      UN Capitalisme qui as des comptes à rendre aux citoyens sur la qualité des produits et des services qu’il produit et sur les conditions de travail.

      Le soucis est que le contrôleur, l’état, ne fait pas son travail de contrôle.
      Copinage, corruption et incompétences….

      Sur ce point les USA avec les tribunaux en contre-pouvoir sont une alternative, mais ça judiciarise tout (difficile à mettre en place en France vue la non indépendance de la « JUSTICE »).

      Une Démocratie directe en serait une autre.
      Il n’y a pas de modèle parfait.


    • JL JL 27 septembre 11:29

      De fait, le problème c’est le capitalisme financier (les actions) et les droits de propriété industrielle et intellectuelle (brevets, appropriation du vivant)


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 septembre 13:18

        @JL

        De fait, le problème c’est l’iniquité de la répartition du capitalisme financier (les actions) et des droits de propriété industrielle et intellectuelle (brevets, appropriation du vivant)


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 septembre 13:34

        @JL @Jean-Pierre Llabrés

        C’est faux, le vrai problème c’est l’étatisme (et ses dépendances) car c’est par lui que se fait l’organisation capitaliste.


      • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 28 septembre 07:44

        @bouffon(s) du roi
        « C’est par l’État que se fait l’organisation capitaliste ? »
        Oui quand il est aux mains des capitalistes avec la presse etc...
        Mais une société libertarienne, sans État, serait le summum de ce que les capitalistes imposent aux États, c’est à dire la concurrence libre et non faussée par une quelconque redistribution des richesses et l’interdiction d’intervenir en matière économique au profit des peuples. Vous parlez donc de l’État non démocratique que les capitalistes vous ont convaincu de présenter ainsi comme une fatalité.


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 septembre 09:42

        @jesuisdesordonne

        Je ne vous parle pas de société libertarienne mais d’anarchie (qui est une utopie à l’heure actuelle, je le concède), et d’état démocratique il n’en existe pas, n’existera probablement jamais (je me trompe peut être mais l’histoire nous le prouve).
        L’État est un produit du capital, et son organisateur. Marx avait très bien analysé ça.


      • Spartacus Spartacus 27 septembre 14:04

        Les problèmes du capitalisme seraient dixit le texte :

        "les inégalités, la faim, la pauvreté, la crise migratoire, le chômage”..

        Les inégalités ? Le pays le plus inégal du monde c’est Monaco.

        40% de la population est sous le seuil de pauvreté. Et le 1% le plus pauvre des Monégasques est plus riche que la moyenne des 20% les plus riches de Bolivie.


        La faim ? Les dernières grandes famines ont été en 2002 la Corée du Nord et en ce moment le Venezuela.

        En pays capitaliste, c’est la profusion alimentaire dans tous les rayons....

        Pas comme au Venezuela ou Cuba il n’y a rien a acheter.


        La crise migratoire ? Le plus grand exode mondial est celui de Cuba. 20% de la population Cubaine a fuit l’ile.

        Le 2eme exode masif au monde est actuel et c’est le Venezuela avec 4 millions de personnes qui migrent.


        Le chômage ? Dans les pays capitalistes comme la Suisse, USA, Allemagne, le chômage est ultra-faible.


        la vérité c’est pas les inégalités, mais que les plus pauvres aient les moyens de s’enrichir et évoluer dans la liberté et le libre arbitre...

        Le capitalisme seul le permet.

        Car le capitalisme fait baisser les prix pour tous sans parti pris par la concurrence (il aide les pauvres a disposer d’un max de choses et toujours moins chères, incite et motive à faire un max pour des gens inconnus et autorise le libre arbitre en permanence en laissant choisir et proposer un maximum d’offre. C’est l’offre et la demande qui le permet.


        • foufouille foufouille 27 septembre 14:26

          @Spartacus

          En zunie, 15% minimum de super pauvres se nourrisant avec des food stamps.


        • Spartacus Spartacus 27 septembre 15:01

          @foufouille
          Et Alors ?
          Dans tous les pays il y a une aide aux pauvres...

          Et en plus Medicaid offre les soins gratuits aux SDF et plus faibles.
          Medicare offre la gratuité des médicament aux plus pauvres et toutes les personnes de plus de 65 ans.
          Les fondations très présentent offrent de multiples aides financières ou services sans demander à l’état si telle ou telle personne rentre dans une case bureaucratique collectiviste.
          Tous les hôpitaux à but non lucratif sont obligés de traiter les patients Medicare et Medicaid.

          .

          Et dans un pays capitaliste, les gens ne meurent pas dans les rues. (Sauf dans les légende et les fantasmes des gauchistes)....

          Par contre les 20% des plus pauvres avec l’ensemble des aides cumulées avec des prix plus bas comme le foncier moins cher, les prix des carburants moitié moins cher, les produits moins taxés de TVA, ou le gaz moins cher ou l’électricité en concurrence ont plus de pouvoir d’achat et de choix que la masse de la classe moyenne européenne...
          Un pauvre Américain fait partie des 10% les plus riches de la planète...
          Et a plus de chance de trouver un Job ou évoluer que la majorité des autres pays sur terre.
          https://www.justfacts.com/news_poorest_americans_richer_than_europe.asp


        • Spartacus Spartacus 27 septembre 15:08

          Le privilège de vivre dans un pays capitaliste comme aux États-Unis offre aux pauvres plus de ressources matérielles que la moyenne de la plupart des pays les plus riches du monde.


          Un médecin qualifié Cubain cherche a fuir Cuba quitte a être pauvre aux USA, mais aucun pauvre Americain ne souhaite émigrer à Cuba même si on lui promet un Job.


        • foufouille foufouille 27 septembre 15:21

          @Spartacus

          Tu es vraiment débile., personne n’est riche avec des bons alimentaires vu qu’il faut avoir moins que le salaire minimum pour les obtenir.

          Les sdf crèvent de froid ou de chaud comme chez nous.

          Mais sont plus nombreux.


        • foufouille foufouille 27 septembre 17:02

          @Spartacus

          ton lien est aussi idiot que toi car avec 20000$ par personne, tu n’avais pas besoin ni droit en France à une aide alimentaire comme aux USA en 2010 : en gros ça fait 1.5 smic net.

          De quoi vivre normalement ...........


        • Spartacus Spartacus 27 septembre 20:01

          @foufouille
          Evidemment personne n’a dit que ceux qui ont accès aux aides sociales au USA comme les food stamp étaient « riches ». 

          « idiot, imbécile ».....
          Et le reste est juste incompréhensible montrant en plus de la vulgarité idiote, une incapacité a développer un argument intelligible.


        • foufouille foufouille 28 septembre 10:10

          @Spartacus

          c’est pourtant ce que tu as écrit et ce que dis ton lien car les 20% les plus pauvres ont des food stamps ..........

          contrairement à la classe moyenne en europe qui n’en a pas besoin.

          relis donc tes idioties.


        • Spartacus Spartacus 28 septembre 11:23

          @foufouille
          Ils ont des « food stamp » et alors ?
          C’est un hors sujet.
          Le pouvoir d’achat des plus pauvres aux USA est plus élevé et peuvent disposer de plus de choix et de possibilités individuelles que les européens moyens.
          C’est ça qui est important pour les gens.

          Par ailleurs dans ce hors sujet, on peut aussi dire que les européens moyens sont largement plus bénéficiaires d’aides que les pauvres.
          Les exonérations d’impôts, les HLM sont plus fait pour eux que pour les extrêmes pauvres...


        • foufouille foufouille 28 septembre 13:20

          @Spartacus

          Tu en tiens une couche de conneries, mon petit.

          Si tu as besoin de bouffer avec des aides tu n’as aucun choix.

          Un français moyen à au moins de quoi bouffer et se loger, il peut aussi acheter un logement. Et non, il a presque aucune aide, pas de hlm qui sont deux fois moins cher que le privé .


        • Parrhesia Parrhesia 27 septembre 15:31

          >>> les racines du problème sont dans le capitalisme”<<<

           

           Non, les racines du problème ne sont pas dans « le » capitalisme condamné en bloc et sans nuance ! Quand serons-nous enfin capables de nuancer un chouya ???

           

          Les racines du mal sont, ici et maintenant, dans le capitalisme exclusivement financier sous l’autorité absolue des mondialistes  !!!!!!!!!!!

           Ce qui est sensiblement différent !!!

           Mais évidemment, pour comprendre cette différence fondamentale, il faut ne pas avoir appartenu, et ne pas appartenir, à l’éventail politicien de ceux qui ont viré le capitalisme progressiste et « à participation » de Charles de Gaulle pour le remplacer par une politique de « crypto-gauche » comme celle de Mitterrand et des siens, ou pire encore, comme le socialiste Macron, ex-premier ministre du socialiste Hollande ce qui est à pleurer de rire !!!

          L’ennui, c’est que ceux qui appartiennent à l’éventail politique responsable de cette véritable folie politique et socio-économique, et qui ne le reconnaîtront jamais, ne sont pas les seuls à payer l’addition, comme il serait juste qu’ils le soient !!! 


          • Julot_Fr 27 septembre 18:59

            Le probleme c’est le monopole sur la contre facon d’argent dette par les banques et banques centrales (l’aristocratie financiere).. cette pieuvre a plusieurs tentacules et s’appuie sur les multinationales et les gouvernent redistributeur (socialistes pour acheter l’electorat)


            • L'Astronome L’Astronome 30 septembre 16:27

               

              « Il a dénoncé comme “injuste, immorale et inadmissible” que 26 personnes dans le monde détiennent la même richesse que 3,8 milliards d’êtres humains »

               

              C’est simple : il suffit de les liquider, ces 26 personnes, et de disperser leur fortune (rêve d’un utopiste).

               


              • Cadoudal Cadoudal 30 septembre 16:30

                @L’Astronome
                les millionnaires patrons d’entreprise sont la nouvelle cible d’une vaste campagne de purge qui semble avoir été décidée au plus haut niveau du régime chinois. Selon la presse économique occidentale, plusieurs dizaines de patrons, certains dirigeants les plus grandes entreprises du pays, auraient disparu depuis deux ans.

                Certaines ONG avancent le chiffre de 400 millionnaires évanouis. Évidemment, aucune donnée officielle n’existe. Après avoir fait fortune dans les produits ménagers et agricoles, Hu Kexin a décidé de devenir l’empereur de la boulangerie en Chine. Il a acheté des milliers d’hectares de terres en France afin de produire une farine de qualité et recruté des formateurs français pour ses futurs boulangers chinois. Et puis, un beau jour, M. Hu s’est évaporé. Officiellement, il était désormais « très occupé ». Dans la presse chinoise, rien n’a filtré sur son sort. Ses partenaires français n’ont plus de ses nouvelles…

                À New York, dans son appartement à 40 millions de dollars surplombant Central Park, Guo Wangui se présente comme un survivant. Une bonne partie de sa famille a été assassinée en Chine. Il organise désormais la « résistance des milliardaires » depuis son exil américain. Grâce à son immense fortune, il finance une chaîne YouTube pour prévenir ses frères de richesse et dénoncer le Parti communiste chinois : « Le PCC a voulu créer des riches pour développer le pays. Mais maintenant, il a peur de nous, peur du pouvoir que peut donner l’argent, alors il nous fait disparaître« . Qui sont ces riches chinois qui disparaissent ?

                http://www.fdesouche.com/1269425-chine-la-disparition-des-milliardaires


              • L'Astronome L’Astronome 30 septembre 19:22

                 
                @Cadoudal
                 
                Merci de ces renseignements.
                 
                Pichegru
                 


              • Cadoudal Cadoudal 30 septembre 19:29

                @L’Astronome
                De rien, j’aime bien les Chinois...lol...

                « Le gouvernement chinois utilise l’immigration en provenance de Chine continentale comme une arme contre Hong Kong pour la rendre pro-Pékin », a déclaré un jeune manifestant qui ne voulait pas être identifié.

                Près de 1,5 million d’immigrés de la Chine continentale se sont installés dans la ville depuis que Hong Kong fait partie de la Chine (1997), et ils représentent maintenant environ 20 % de la population de Hong Kong. « Ça devient très difficile », a dit un manifestant. « Le nombre élevé d’immigrés draine nos ressources publiques – ainsi que les soins de santé, le logement social et l’éducation. »

                https://www.theamericanconservative.com/articles/how-china-weaponizes-mass-migration-against-hong-kong/


              • L'Astronome L’Astronome 1er octobre 11:32

                 
                 
                @Cadoudal : « De rien, j’aime bien les Chinois »
                 
                我也是  中國人

                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

ONU


Palmarès