• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La rage raciste de l’extrême droite vénézuélienne

La rage raciste de l’extrême droite vénézuélienne

On croyait avoir tout vu de la part de l’extrême droite vénézuélienne (rhabillée en « combattante de la démocratie » par les médias français) : formation par les paramilitaires colombiens, terrorisme, attentats à l’explosif, destructions de centres de santé et de maternités, sous-traitance de violences par la pègre, utilisation d’enfants-mercenaires, assassinats et tortures (1). Hé bien non. On peut toujours faire mieux dans la barbarie. Avoir la peau trop foncée n’est pas conseillé si on veut participer aux manifestations des fils des beaux quartiers d’Altamira ou de Chacao (Est de Caracas) : on peut être pris pour un « chaviste infiltré » (2). Ces photos et cette vidéo montrent un des manifestants éloigner ses comparses pour mettre le feu à Orlando Jose Figuera (21 ans) après l’avoir tabassé, jeté au sol et aspergé de combustible. Ces faits ont eu lieu le 20 mai 2017. Images déconseillées aux âmes sensibles.

 

 

Pour les historiens Mario Sanoja et Iraida Vargas-Arenas : « Aujourd’hui, dans les coiffures des quartiers chic de Caracas, les clientes qui dénigrent à voix haute le “singe Chávez” et les singes bolivariens en général oublient que les choses noires qui lavent leurs cheveux, leur soignent les pieds, leur vernissent les ongles, habitent des quartiers populaires comme Santa Cruz ou Las Minas, tout comme les « cachifas » (domestiques) qui s’occupent de leurs enfants, leur font la cuisine, lavent leur linge et s’occupent de leurs jardins. »

Après avoir fui la misère de leur Europe originelle, devenues élite sociale par la négation de l’Autre, ces communautés d’origine européenne (minoritaires sociologiquement car 95 % de la population vénézuélienne est métissée de sang africain) ont vu leur statut se banaliser par les efforts d’inclusion sociale de la révolution bolivarienne, et nourrissent une rage raciste décuplée contre les chavistes.

Vidéo : le groupe de chanteuses vénézuéliennes afrodescendantes « Eleggua »

Peut-on porter des habits rouges quand on est journaliste au Venezuela ?

 

25 juin 2017, au Venezuela : comme dans le Chili de 1973, un commando d’extrême droite reçoit l’onction du clergé avant un énième assaut armé contre « le communisme ». Dans « Les grands cimetières sous la lune » – son témoignage sur la guerre d’Espagne – l’écrivain Georges Bernanos, profondément catholique, dénonçait la bénédiction fébrile des exactions franquistes par l’Église.

Les images d’un jeune afro-descendant lynché et brûlé vif  par les manifestants anti-Maduro avaient jeté le soupçon sur le martèlement médiatique de la répression-de-manifestants-pacifiques-au-Venezuela. Ce meurtre dans le plus pur style du Ku Klux Klan a rappelé le type de société dont rêve une opposition qui use de mortiers et de grenades pour déstabiliser un gouvernement élu et empêcher la campagne qui permettra aux vénézuéliens d’élire en juillet une Assemblée Constituante.

Mêmes les médias d’opposition – majoritaires au Venezuela et qui couvrent quotidiennement ces mobilisations de droite, subissent des agressions de la part de ces militants pourtant du même bord qu’eux. La journaliste Yasmín Velasco de Televen (chaîne privée, d’opposition) vient de dénoncer sur son compte Twitter, qu’elle se trouvait à Altamira, une zone riche de l’est de Caracas, pour couvrir les manifestations contre Nicolás Maduro quand elle a été cernée par un groupe violent. Face à l’avancée de ses agresseurs, un cadreur a voulu leur expliquer qu’elle était journaliste mais « cela n’a pas arrêté le groupe qui essayait de brûler ma moto et de me voler mon téléphone ».

Yasmín Velasco est tout sauf « chaviste ». Depuis des années elle dénonce avec vigueur les politiques du gouvernement bolivarien, notamment ses échecs en matière de sécurité, et ne cache pas ses préférences idéologiques. Alors que la majorité des victimes, contrairement à ce qu’affirment les grands médias, est causée par les violences de la droite qui a besoin de ces morts pour justifier une intervention extérieure contre la « dictature bolivarienne », Yasmin Velasco fait comme ses collègues des médias privés : attribuer immédiatement, avant toute enquête, chaque mort au « régime ». C’est pourtant comme « chaviste » qu’elle a manqué d’être carbonisée à son tour. En fait, pas exactement en tant que « chaviste » mais… parce qu’elle portait un chemisier rouge.

Lorsqu’elle a dénoncé cette agression sur Twitter, Velasco a essuyé des réactions significatives de militants d’opposition. Pily Rodríguez (@mapyrc) lui demande “Pour qui travailles tu ? Pour le régime ?” @Alvin_Alarcon lui demande de « cesser de pleurnicher, car tu aides le gouvernement ». Beaucoup de tweets tentent de la consoler en lui expliquant que ses agresseurs ne peuvent être que des « infiltrés » du gouvernement bolivarien dont la présence servirait à souiller la geste démocratique de l’opposition. La palme revient certainement à @euliesaa : « Yasmin Velasco a oublié de mentionner qu’elle portait un chemisier rouge, qu’elle a refusé de montrer sa carte et qu’elle était éloignée de la plupart de ses collègues ». (sic).

Précisons que Yasmin Velasco est de petite taille, a la chevelure brune et des traits « natifs ».

Thierry Deronne, Venezuela, mai-juin 2017

Notes

  1. Comment « Le Monde » invente « la répression » au Venezuela, http://wp.me/p2ahp2-2zk
  2. Sur le racisme de l’opposition vénézuélienne, lire « Afrique, mère patiente de la révolution bolivarienne », https://venezuelainfos.wordpress.com/2012/05/26/afrique-mere-patiente-de-la-revolution-bolivarienne/

URL de cet article : http://wp.me/p2ahp2-2CO et http://wp.me/p2ahp2-2HY


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • doslu doslu 7 juillet 11:01

    Attention dés que l’on parle de Venezuela on a droit a un « Laché de facho » agoravoxien
    Accrochez vous


    • Trelawney Trelawney 7 juillet 11:04

      @doslu
      Sur Agoravox, la vie est trés simple : les fachos Macron compatible ou pas d’un côté et l’extrême gauche de l’autre. Ici c’est noir ou blanc


    • Lugsama Lugsama 7 juillet 14:59

      @Trelawney

      J’aimerai bien savoir sur quelle base crédible on peux qualifier Macron de « fascho », à part les théories satano-complotistes absurde j’ai un peu de mal à voir ?

    • Alren Alren 7 juillet 16:35

      @Lugsama

      J’aimerai bien savoir sur quelle base crédible on peux qualifier Macron de « fascho »,

      Les fascistes sont violents. Macron est et sera violent socialement, économiquement et sur le plan des libertés sous prétexte de lutte antiterroriste.

      Cette violence est pour l’instant abstraite en quelque sorte, puisqu’il s’agit d’abroger le code du travail, les dispositions de 1945 et de donner virtuellement à la police et aux préfets, outils de l’exécutif, des pouvoirs qui relèvent dans une démocratie du judiciaire.

      Mais soyez assuré que les manifestations qui ne manqueront pas de se produire, les occupations d’usine, seront réprimées avec une violence physique et des condamnations abusives à de lourdes peines par une justice ayant perdu toute indépendance.

      C’est toujours comme ça que cela se passe dans une dictature, soft ou non.

      Espérons qu’il n’y aura pas de mort(e) tué(e) par une grenade offensive comme Rémi Fraisse ...
      Ceux qui ont donné l’ordre de cette violence démesurée ne seront pas eux poursuivis.
      Deux poids, deux mesures, si ce n’est pas la dictature de Hitler ou de Pinochet, ce n’est plus la démocratie dont la devise orne nos bâtiments officiels.


    • JP94 7 juillet 18:41

      @Alren


      Déjà Macron n’a pas dénoncé les fachos du Venezuela, pas plus que ceux qui assassinent en Colombie ( par contre là ce sont les syndicalistes et les candidats de la Gauche unie).

      La violence contre les manifestations sociales existe déjà en France et a pris une nouvelle tournure, très efficace, avec une mise en scène ad hoc pour les médias, totalement complices : aucune investigation sur les bandes infiltrées par le CRS pour casser les vitrines ... et les manifs..puis se barrer sous la protection des CRSqui gazent les manifestants.
      C’est évident quand on est sur place. 
      Mais pour les collègues qui regardent la télé au lieu de se mettre en grève et de manifester, la vérité ce sont les images des médias, pas mes propos de témoin ...

      Or Macron usera de ces même s méthodes de bidouillage et de répression. 

      Toutefois elles ont leurs limites et ça n’empêchera pas tout ...

    • Lugsama Lugsama 8 juillet 02:35

      @Lugsama

      La violence social c’est le chomage de masse crée par le conservatisme syndicale, Macron au moins veux le renversé et a meme été élu pour çà, drôle de fachisme, comme d’habitude vous inventez vos propre définitions, c’est sur que c’est plus facile..


    • Lugsama Lugsama 8 juillet 02:36

      @JP94

      Si Macron a denonce le gouvernement vénézuélien..


    • Michel Maugis Michel Maugis 8 juillet 03:51

      @Trelawney

      « Ici c’est noir ou blanc »


      Il faudra vous y faire.

      On sait de quel côté vous êtes, du blanc bien sûr.

      Cela se voit, quand le côté noir est évident, le vôtre, au lieu d’essayer de réfuter avec preuves à l’appui, vous préférez venir avec l’argument FAUX CUL d’excellence, qui sous entend que le côté noir n’est pas si noir. et le côté blanc pas si blanc.

      Au fait, selon vous c’est quoi le côté noir ?

    • Lugsama Lugsama 7 juillet 12:01

      On pensait avoir tout vu de la propagande d’extrême gauche, mais tous les jours on en a un peu plus.

      Les fachos se sont les chavistes, ce sont bien eux qui envoient l’armée sur les étudiants qui ne sont d’extrême droite que dans votre imagination.

      Sinon merci pour la rigolade des « 95% des venezueliens sont d’origine africaine » on même pas besoin d’argumenter pour faire comprendre que l’auteur est un abruti qui parle de pays dont il ne connaît abdolument rien. Pathétique et ridicule.


      • Garibaldi2 7 juillet 15:34

        @Lugsama

        L’auteur écrit exactement :

        ’’95 % de la population vénézuélienne est métissée de sang africain’’ et non ’’95% des venezueliens sont d’origine africaine’’. En utilisant les guillemets, vous attribuez à l’auteur une phrase qui n’est pas de lui mais de vous.

        D’autre part, j’aurais aimé que vous répondiez à mon message précédent concernant les médias au Vénézuéla :

        Vous avez écrit qu’il n’y avait plus de chaîne de télé privée au Vénézuéla, puis, quand je vous ai fait remarquer qu’il y avait Venevision, vous avez écrit que Venevision ne fait plus que du divertissement. Pourtant il suffit d’aller sur son site pour voir qu’elle fait aussi de l’info : http://www.noticierovenevision.net/

        Aujourd’hui (mon message est du 7 juillet) on y parle bien des événements à la chambre des députés à Caracas :

        ’’inician evacuacion hacia la sede de Pajaritos ante acoso de colevtivos’’

        Je note aussi que la chaîne appelle clairement à manifester contre Maduro : http://www.noticierovenevision.net/noticias/politica/opositores-marcharan-este-jueves-hacia-el-tsj

        Il y a aussi Globovision et Televen qui sont privées. RCTV a perdu sa licence après avoir soutenu le coup d’état contre Chavez en 2002.

        Avez-vous un commentaire ?


      • JP94 7 juillet 18:51

        @Lugsama

        Ces étudiants sont effectivement des néofascistes des beaux quartiers, n’importe quel personne de Caracas le sait. 
        Mais les médias occidentaux, ou privés soutiennent ces néofascistes, comme en Ukraine - où bien entendu ils ne sont pas fascistes ... sauf quand la caméra de la BBC tourne et qu’on voit leurs croix gammées ... et les anciens criminels de guerre SS qu’ils adulent,... 
        Le soutien du fascisme est toujours le capitalisme, qui le finance, et c’est le case au Venezuela où ces fascistes, qui reconnaissent pour certains leurs liens avec la CIA ... , sont de mèche avec les Etats-unis ... rien qu’être avec les Etats-unis est le signe d’une appartenance ultra ... et c’est votre cas.

        Alors évidemment comme Goebbels votre mentor, vous mentez de manière risible et grossière, mais avec autant de conviction que de haine de classe.

        Le problème pour vous c’est que vos manières fachos d’intimidation à distance limitent votre capacité à nous intimider. Et le peuple venezuelien ne se laissera pas dompter par les agents de la CIA tels Capriles, millionnaire et patron de presse, converti au catholicisme par opportunisme., putschiste, appelant à la rebellion et au crime contre des fonctionnaires ... un vrai facho. 

        Je ne sais pas comment il dit Sieg Heil en espagnol au fait ? vous pouvez le lui rappeler.


      • Lugsama Lugsama 8 juillet 02:31

        @JP94

        Visiblement contraitement a moi vous ne connaissez personne a Caracas, non ce ne sont pas des neo-fachiste, vous pourrez repeter 1000 fois un mensonge comme le recommendait VOTRE mentor Gorbeels , ça restera un mensonge de plus débiles.


      • Lugsama Lugsama 8 juillet 03:19

        @Garibaldi2

        RCTV à perdu sa licence pour être n’avoir pas diffusé deux discours officiel, et rien d’autre. Vous confondez avec la suspension de 2007.

        Globovision et Televen ne sont pas des chaines de televisions standard, elle ne sont pas diffusé sur le reseau hertzien, raté.

        Désolé pour le copier-coller aproximatif depuis mon smartphone.. mais ca ne change rien ni sur le fond ni sur ma conclusion. Les noires representent 3.5% de la population, hum hum, les blancs plus de 40%, si le reste de la populations est métisse, connaitre un minimum le pays et son peuple vous permetterai d’observer qu’ils s’agit pour l’ecrasente majorité de couple issu d’amerindiens et d’européens.

        On dirait un article de navigation maritime écrit par un dromadaire, l’auteurs n’a aucunes connaissances de ce qu’il parle et ment comme un arracheur de dents. Il es préférable de regarder la réalité pour se faire ses opinions, et non le contraire, ça lui permetterai de grandir un peu..


      • Michel Maugis Michel Maugis 8 juillet 03:56

        @Lugsama


        Les chavistes n’envoient pas l’armée contre les étudiants mais contre des ordures fascistes qui TUENT, ASSASSINENT, 

        Avec votre accord, puisque vous vous refusez de réfuter les preuves avancées dans l’article,

        Avec vos commentaires, vous pourriez dire que la Terre est plate.

      • Garibaldi2 8 juillet 11:51

        @Lugsama

        RTCV a-t-elle oui ou non soutenu le coup d’état de 2002, et n’est-ce pas là l’origine de la suppression de sa licence ?

        Globovision et Televen sont diffusées par le câble, par internet, par satellite, gratuitement à ma connaissance.

        D’après Wikipedia :

        ’’Avant l’arrivée des conquistadors espagnols, de nombreux groupes amérindiens peuplaient le pays, ce qui explique les 67 % de population métissée. Les blancs d’origine européenne représentent 20 % des Vénézuéliens ; les Noirs 11 %. Les Amérindiens, aujourd’hui peu nombreux (2 %), occupent surtout la forêt amazonienne.’’

        Sur les populations afrodescendantes et le racisme au Venezuela, lire : http://www.archipel.uqam.ca/3557/1/M11500.pdf


      • Lugsama Lugsama 11 juillet 00:35

        @Garibaldi2

        Oui donc c’est bien ce que je dit, vous ne pouvez pas les capter avec votre télévision puisqu’elle n’ont pas de licence..


      • Lugsama Lugsama 11 juillet 00:38

        @Michel Maugis

        Oui enfin vous êtes le pauvre con type qui prend tout article SANS AUCUNES preuves pour des vérité absolue.. excusez moi, j’ai des nouvelles du terrain et pas du premier propagandiste venu sur agoravox..


      • Leonard Leonard 7 juillet 13:45

        Les mecs aux parlements hier c’était des gentils ??


        • Lugsama Lugsama 7 juillet 14:49

          @Leonard

          Évidement puisque c’était des chavistes, ils n’ont fait qu’attaquer les députés de l’opposition dans le parlement. Vous savez ces méchants qui sont d’extrême droite puisque opposés à la lumière du régime de Maduro qui innonde le Vénézuela de prospérité, sécurité et justice :)


        • Oceane 7 juillet 15:28

          @Lugsama

          Le gars qui est lynché, c’est un « détail » ? Remarque, on en a l’habitude, depuis des siècles que ça dure.


        • Lugsama Lugsama 8 juillet 03:20

          @Oceane

          Qui a parle de detail ?


        • Michel Maugis Michel Maugis 8 juillet 04:07

          @Leonard


          « Les mecs aux parlements hier c’était des gentils ?? »

          C’était une réponse, non programmée par le gouvernement légitime de Maduro, de « chavistes » exédés et indignés par l’approbation du parlement du terrorisme de l« opposition dans l’attaque à l’hélicoptère.

          attaque non condamnée par les merdias. Qui ne condamne approuve.

          Maduro a condamné l’attaque du Parlement. Le parlement n’a pas condamné l’attaque de l’hélicoptère.

          La violence appel la violence. Jusqu’à maintenant le Gouvernement a toujours contenu ses réponses devant la violence de l’ »opposition" depuis bientôt 20 ans.

          Mais il y a des limites !!

          À la violence CONTRE RÉVOLUTIONNAIRE répondra la violence révolutionnaire.

          Les ordures de droite essaient d’obtenir l’approbation internationale pour une intervention US depuis la Colombie voisine, cette démocratie aux charniers de Santos et Uribe.






        • Lugsama Lugsama 11 juillet 00:43

          Contenu ses réponses = 90 assassinats par l’armée.. avec votre avatarif on s’est que vous êtes du côté des bourreaux, pas la peine de vous cachez derrière votre petit doigts.

          Le parlement estu légitime et il reste peu de temps avant de botter le cultra de Maduro, tic tac tic tac


        • eric 7 juillet 16:12

          Cette sucession d’articles racistes, par les fascisant bolivariens, confirme leurs troubles origines ideologiques. On a eu le torchon sur le type qui est mechant parce qu’il est ne dans un certain quartier ou les apparashiks bolivariens ne font que vivre. On a maintenant un delire sur le fait que parmis les citoyens d’origine europenne, seuls ceux qui seraient metisses seraient moralement acceptables. On se demande comment ces bolivariens mesurent le degre de metissage des uns et des autres. Mais on est vraiment dans le racisme de base. Et le plus stupide qui soit. A Cuba, ou le metissage n’est sans doute pas moindre, ce sont bien deux « descendant d’europeens issus des beaux quartier » qui furent les heros de la revolution. Ce racisme bolivarien est moralement condamnable. Il est aussi intellectuelement indigent.

          On sait que dans les debuts, les pourcentages d’esclaves noirs etaient proches aux USA, au Mexique, au venuezela. C’est justement l’absence de racisme catholico espagnol qui explique que les noirs sont restes separes aux USA, mais que le metissage est commun chez les hispanisant. Avec offic7ellement 42% de blancs et 49% de metis dans le pays, faut il que ces gens aient de fines balances pour determinermqui est de quelle race.

          Cette rage a parler de race ou d’origine dans chaque article et jusqu’a l’absurde (on a eu droit pratiquement aux « grenades de race juive et d’origine colombienne », en dit long sur leur sur moi raciste....


          • JP94 7 juillet 18:57

            @eric


            pas de racisme en Amérique latine ??? ha ha ha ! c’est vrai que si brûler vif un Noir n’est pas du racisme pour vous, alors le racisme n’existe pas.


            A Cuba, certainement.
            Mais ailleurs ... 
            Aux Etats-unis , c’est la Police qui tue des Noirs en toute impunité., chaque jour. Mais au Venezuela, c’est la droite de Capriles... pas la Police de Maduro ! 

            Le fondement du racisme, c’est la haine de classe.Et là tout est clair.

          • Emma Joritaire 7 juillet 20:33

            @JP94


            « pas de racisme en Amérique latine ???

             ».A Cuba, certainement.« 

            Je viens de me taper, sur Google Images, une cinquantaine de photos de ministres et ministresses cubains, alors je me dis que soit il y a une ségrégation de facto, soit les Noir(e)s et les métis(ses) - 35 % de la population officiellement, 50 % officieusement - n’ont vraiment pas le niveau.

            Et c’est pareil pour les cadres supérieurs de l’armée...

             »Le fondement du racisme, c’est la haine de classe.Et là tout est clair"

            Donc, c’est que les métisses et les Noirs n’ont pas le niveau. Me voilà rassuré !


          • Oceane 7 juillet 20:53

            @eric « La férocité blanche. Du non Aryen au non Blanc ». Rosa Plumelle-Uribe


          • Emma Joritaire 7 juillet 21:06

            @Oceane

            « « La férocité blanche. Du non Aryen au non Blanc » Rosa Plumelle-Uribe

            La race, c’est un peu comme une personne, »Quand elle s’observe, elle s’inquiète ; quand elle se compare, elle se rassure"

            Elle doit pas avoir conscience de ça, cette dame Rosa, à ce que j’ai lu d’elle.


          • Lugsama Lugsama 8 juillet 03:23

            @JP94

            Pourtant non c’est bien l’armée qui tue..


          • Michel Maugis Michel Maugis 8 juillet 04:14

            @Lugsama


            Vous avez des preuves ?

            La très grande majorité des tués le sont par l’opposition, et le sont pour soit être chavistes ou pour être pris pour chavistes.

            Parmi eux, nombre représentants des forces de l’ordre.

          • Emma Joritaire 8 juillet 10:31

            @Michel Maugis

            Et vous, vous en avez des preuves ?

            La crédulité, ça ne donne jamais rien de bon, et c’est encore pire quand elle est à sens unique et géométrie variable


          • eric 8 juillet 10:41

            @Michel Maugis

            Bref, un pouvoir qui laisse tuer des gens dans la rue en masse, et peu importe qui ils sont, et attaquer les elus du peuple. Clairement incompetent. Il est grand temps que le grand desir d’alternance manifeste democratiquement par les urnes se traduise dans les faits.


          • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 7 juillet 18:17

            Bravo et merci pour cet article qui donne, enfin, une autre vision des troubles au Vénézuela fomentés - comme l’an dernier au Brésil - par la classe privilégiée acoquinée aux Yankees, avec la participation d’une presse de droite tout ce qu’il y a d’extrême et la complaisance d’une presse « internationale » complice.


            • Emma Joritaire 7 juillet 20:44

              @VICTOR

              « Bravo et merci pour cet article qui donne, enfin, une autre vision des trouble... »

              Quand on lit ce qu’on a envie de croire, ça devient tout de suite vrai.

              Moi aussi, j’ai été comme ça.

              Quand je m’en suis rendu compte, il y des années maintenant, j’ai étendu mon agnosticisme religieux à quantité d’autres domaines, en particulier politiques.


            • John Doe 7 juillet 18:26

              Citation de Coluche 


              Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent, c’est pire !


              Tous les mêmes sans exception.

              • sarcastelle sarcastelle 7 juillet 19:01

                Donbass vaincra. 


                • pipiou 7 juillet 20:57

                  « Alors que la majorité des victimes, contrairement à ce qu’affirment les grands médias, est causée par les violences de la droite » d’après ce qu’affirme un journaliste citoyen amateur qui a comme seule source de référence ... Twitter.

                   !! —Tri sélectif : une nouvelle poubelle vient de faire son apparition, il s’agit de la poubelle Agoravox. Quand vous voulez vous débarrasser d’un article de propagande à la con jetez-le dans la poubelle Agoravox.
                  Vous inquiétez pas : c’est entièrement recyclable.


                  • Emma Joritaire 7 juillet 21:33

                    @pipiou

                    « Tri sélectif : une nouvelle poubelle vient de faire son apparition, il s’agit de la poubelle Agoravox. »

                    Ca mange pas de pain et, pour les gens d’ici, le Venezuela et les Vénézuéliens, c’est comme, pour Mélenchon, les adhérents de l’U.E. de 2004 en général, et les Lituaniens en particulier :

                    « Les nouveaux entrants …… Qu’ils aillent se faire foutre. Les Lituaniens ?... T’en connais un, toi, de Lituanien ? Moi, j’en connais pas ! »


                  • Jao Aliber 7 juillet 23:26

                    Le gouvernement Maduro a tué plus de 80 manifestants inoffensifs et maintient son peuple dans l’une des plus pire crise de pénurie de consommation depuis la chute de l’URSS.C’est un gouvernement social-fasciste comme son ancêtre feu l’URSS.


                    Quant à ces racistes, il en existe dans tout pays et sont très minoritaires.Ils sont très loin de représenter la droite vénézuélienne dans son ensemble.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès