• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La République Populaire de Donetsk célèbre ses défenseurs sur fond de (...)

La République Populaire de Donetsk célèbre ses défenseurs sur fond de tensions sur la ligne de front et en Ukraine

Aujourd'hui, 23 février 2017, la République Populaire de Donetsk (RPD) célèbre le Jour des Défenseurs. Pour marquer l'événement, plusieurs députés ont été rendre visite aux soldats sur la ligne de front, afin de les soutenir en ce jour qui leur est dédié.

Nous avons suivi Alexandre Kostenko, qui fut soldat de la milice populaire avant de devenir député de la RPD, près du centre Volvo, en face de Peski. Un des points les plus dangereux de la ligne de front, qui fut d'ailleurs bombardé la nuit dernière après minuit.

En plus du soutien moral et de la visite des quartiers où vivent les soldats lorsqu'ils ne sont pas sur position, le député a apporté des conserves et des gâteaux aux défenseurs de la patrie, afin d'améliorer leur ordinaire en ce jour spécial.

« Aujourd'hui est un jour important pour nous tous. Je voudrais féliciter nos soldats en ce Jour des défenseurs de la patrie. Merci beaucoup pour votre courage, votre patience et votre force. Comme le disait le camarade Staline  : seulement en avant, aucun pas en arrière  ! », a déclaré Kostenko à l'intention des soldats.

Alors que nous visitons les lieux, un tir lourd se fait entendre au loin, histoire de rappeler que même en ce jour, il n'y a pas de cessez-le-feu qui tienne. D'ailleurs sur les dernières 24 heures, l'armée ukrainienne a tiré à 706 reprises sur le territoire de la RPD. Si le mauvais temps et le redoux, qui transforment bon nombre de zones en marécages, empêchent l'armée ukrainienne de lancer toute opération d'envergure, ils ne l'empêche pas de continuer à tirer.

Et entre autre, encore une fois, sur la station d'épuration de Donetsk, touchant et endommageant cette fois le bâtiment de filtration de l'eau. La station continue de fonctionner, mais le personnel a dû se réfugier dans les abris.

En République Populaire de Lougansk, la situation n'est guère meilleure, avec 391 tirs de mortiers et de lance-grenades durant les dernières 24 h.

De son côté, Alexandre Zakharchenko, le chef de la RPD, a tenu non seulement à féliciter les soldats qui défendent la république, mais aussi tous ceux qui travaillent au quotidien sur le front, risquant leur vie pour que certains services vitaux puissent continuer de fonctionner :

« Aujourd'hui, je veux vous féliciter et vous remercier pour votre service, pas seulement les soldats qui protègent nos frontières. Merci aux habitants du Donbass, aux patriotes du monde russe qui sont restés attachés à leur terre, leur patrie et leur histoire. La République Populaire de Donetsk apprécie le travail de ceux qui sont sur le front, enseignants, docteurs, employés des services publics et du logement - tous ceux qui ne se sont pas rendus au régime nazi qui est arrivé au pouvoir à Kiev. Aujourd'hui, chacun d'entre nous, chacun à sa place, nous défendons des idéaux de justice, de liberté et d'égalité », a déclaré le chef de l'état.

Il a aussi tenu à féliciter les femmes qui sont actuellement dans l'armée, et qui défendent ou aident à défendre la patrie :

« Le 23 février, il est d'usage de féliciter les hommes. Mais en ce jour, nous ne devons pas oublier nos femmes héroïques qui se sont levées comme les hommes pour défendre notre patrie. Des centaines de femmes servent dans les rangs des Forces Armées de la République Populaire de Donetsk. Risquant quotidiennement leur vie, nos sœurs, femmes, et mères, font preuve d'un dévouement et d'un courage remarquables. Par exemple, l'an passé, une femme fut décorée de l'étoile de héros de la République Populaire de Donetsk pour la première fois dans notre pays - Yekaterina Panfilova qui a porté des centaines de soldats blessés depuis les champs de bataille sur ses frêles épaules », a déclaré Alexandre Zakharchenko.

Le chef de l'état a terminé sur une note plus triste, rappelant que beaucoup de défenseurs de la patrie avait payé leur courage de leur vie :

« Malheureusement, la guerre prend les meilleurs. Nos amis, nos camarades sont morts. En ce jour, je tiens à rendre hommage à la mémoire de tous ceux qui ont donné leur vie pour l'avenir de la République Populaire de Donetsk. Nous nous inclinons devant vous. Votre héroïsme, vos sacrifices ne seront pas oubliés par vos descendants » a-t-il conclu.

Pendant ce temps-là, en Ukraine, à Odessa, des activistes de Secteur Droit ont tout fait pour empêcher les gens de venir déposer des fleurs en l'honneur des soldats soviétiques tombés pour la défense de la patrie. Appels anonymes disant que le mémorial avait été miné, insultes envers les gens venus avec des fleurs (y compris les vétérans qui se sont fait traités de séparatistes et d'occupants), et affrontements ont émaillé ce qui aurait dû être une cérémonie de recueillement.

Et des rapports indiquent que les groupuscules nazis ukrainiens semblent se préparer à purger Kharkov des « activistes pro-russes », faisant craindre un bain de sang dans cette ville qui s'était révoltée contre le Maïdan, mais qui n'avait pas résisté à la répression du SBU en 2014 comme Donetsk et Lougansk l'avaient fait. Le but serait de préparer le 3e Maïdan que Biletsky et d'autres leaders ultra-nationalistes appellent de leurs vœux (et sur les réseaux sociaux) afin de renverser Porochenko.

L'évolution de la situation semble d'ailleurs effrayer le soi-disant président ukrainien, qui dans son délire entre paranoïa et hystérie, n'a rien trouvé de mieux à faire que de rejeter la faute d'un éventuel Maïdan 3.0 sur… la 5e colonne qui travaillerait pour la Russie.

Pourtant, la population ukrainienne n'a pas besoin de la main du Kremlin pour avoir des raisons objectives de détester Porochenko : le pays se rapproche à vitesse grand V du niveau de vie des pays africains les plus pauvres, le PIB a été divisé par deux, la dette ukrainienne est désormais de 60 milliards de dollars, l'eau chaude et le chauffage ont presque doublé, l'électricité a augmenté de 60 %, le gaz de plus de 40 %, les enlèvements ont été plus que multipliés par trois, les vols de véhicules ont doublé, et les meurtres ont augmenté de 67 % par rapport à 2013. Avec un tel bilan, nul besoin de Moscou pour déclencher un 3e Maïdan.

Jusqu'ici Porochenko a réussi à empêcher cette nouvelle révolution en prenant des mesures pour étouffer les manifestations dans l’œuf (en empêchant d'amener des matériaux de construction ou des armes sur les lieux des manifestations par exemple), et a l'air d'être décidé à continuer sur cette lancée, si on en croit la liste des achats récents de la police ukrainienne : 20 portiques de sécurité, 3 000 menottes, 1 680 tasers, 15 000 sprays incapacitants, et un stock impressionnant de boucliers anti-émeutes, et protections de mains et de jambes.

Mais avec le blocus du Donbass qui plombe l'économie ukrainienne et qu'il ne peut réprimer violemment sans se mettre les nationalistes à dos, Porochenko va bientôt se retrouver face au mur. Ce qui arrangerait bien celui qui finance ces groupuscules nazis : Igor Kolomoïsky. Cet oligarque semble bien être le bénéficiaire de cette manœuvre qui affaiblit à la fois Porochenko, mais aussi un autre de ses rivaux, Rinat Akhmetov, en détruisant la capacité de production de ses usines.

D'après Oleg Tsariov, ancien député de la Rada, l'armée ukrainienne aurait massé 150 000 soldats sur le front dans le Donbass, et tout serait prêt pour déclencher l'offensive. Il ne manque que l'ordre de la lancer. Un ordre qui pourrait venir en même temps que celui de briser par la force le blocus du Donbass, provoquant un bain de sang et la chute de Porochenko, voire de l'Ukraine.

Alors que j'écris cet article, l'armée ukrainienne bombarde à l'artillerie lourde la zone de Spartak et de l'aéroport de Donetsk. Ce soir, les défenseurs de la RPD n'auront guère de repos, alors que le son des canons ukrainiens résonne dans le centre de la capitale.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • anna anna 24 février 08:46

    Un peu de propagande pro-russe :

    1. Les habitants de Donetsk dans la rue félicitent tous les hommes de Donbass avec la fête de 23 février, et tous les hommes qui défendent Donbass libre et séparé de l’Ukraine 


    2. Les enfants de Donetsk félicitent l’administration de Donetsk avec le 23 février


    • Dzan 24 février 18:48

      @anna

      Personnellement, j’en ai rien à foutre que ces cons s’étripent.
      Moi, ce qui m’inquiète, c’est l’avenir de MON PAYS.


    • Christelle Néant Christelle Néant 24 février 19:03

      @Dzan
      Et bien inquiétez-vous alors car si personne ne fait rien sous prétexte que cela ne le concerne pas, ce conflit risque bien de s’étendre à toute l’Europe. Et à ce moment là çà vous concernera directement, mais il sera trop tard pour empêcher le désastre.
      Je vous encourage à méditer sur cette citation de Martin Niemöller :
      « Ils sont d’abord venus chercher les socialistes, et je n’ai rien dit
      Parce que je n’étais pas socialiste
      Puis ils sont venus chercher les syndicalistes, et je n’ai rien dit
      Parce que je n’étais pas syndicaliste
      Puis ils sont venus chercher les Juifs, et je n’ai rien dit
      Parce que je n’étais pas juif
      Puis ils sont venus me chercher, et il ne restait plus personne pour me défendre. »


    • roman_garev 24 février 22:34

      @Dzan
      « Moi, ce qui m’inquiète, c’est l’avenir de MON PAYS. »


      Vous faites double erreur, à savoir :
      1) L’AgoraVox n’est pas un forum pour un pays quelconque, mais simplement en français. Le français (des fois que vous l’ignorez) est parlé dans plusieurs pays.
      2) Si le thème de l’article (présenté en détail dans le titre) ne vous intéresse pas, à quoi bon le lire et surtout l’encombrer, voire salir par vos remarques ineptes ? On s’en fout de ce que vous avez ou pas à foutre. Vous n’avez qu’à foutre le camp d’ici.

    • JP94 25 février 00:36

      @Christelle Néant
      il y a une erreur dans votre citation : « ils sont d’abord venus chercher les communistes ... » ( et très très vite, à peine Hitler nommé chancelier...)

      Les Sociaux-Démocrates, c’est plutôt après les Communistes...
      L’Opposition a d’abord été communiste et ouvrière et jamais Hitler , contrairement au discours en faisant un héros des classes populaires, n’a eu un vote majoritaire à Hambourg, dans les cités populaires, par exemples. 
      Hitler a été populaire dans les petites villes, d’un électorat non ouvrier.
      Et notez que c’est pareil dans le Donbass, qui a une tradition ouvrière et minière...

    • Christelle Néant Christelle Néant 25 février 07:42

      @JP94
      J’ai repris la citation officielle qui se trouve sur Wikipedia telle quelle smiley


    • anna anna 24 février 08:53

      Un peu de contre propagande sur la propagande (pour les russophones)  smiley

      Odessa :

      • anna anna 24 février 09:00
        Christelle, vous êtes maintenant « les frères » et de la même nationalité (via vos passeports) avec ce sympathique et célèbre américain : 

        https://glav.su/files/messages/2017/02/23/4287404_3234d564018d172cf7a29e22de 44c471.jpg

         smiley

        • Christelle Néant Christelle Néant 24 février 09:21

          @anna
          Presque, puisqu’il a la nationalité et le passeport de Lougansk, j’ai ceux de Donetsk, mais cela revient peu ou prou au même smiley


        • roman_garev 24 février 09:44

          La conférence de presse d’Alexandre Zakhartchenko le 23 février sur la chaîne TV Rossia-24 (en russe). 


          Le Donbass n’envisage plus un retour au sein de l’Ukraine (écouter à partir de 18:30). Il ne pourrait s’agir que des bonnes relations futures entre « États voisins indépendants »...

          • wesson wesson 24 février 10:48

            « Sur fond de tension sur la ligne de front en Ukraine »


            Il faut bien entendu comprendre que il ne se passe donc plus rien, un peu comme si le conflit avait été gelé ... par exemple avec la reconnaissance des papiers.

            Et oui, malgré vos craintes la 3ème guerre mondiale n’est pas encore commencé dans le Dombas

            • anna anna 24 février 11:00

              @wesson
              Mais si !

              « La nuit dernière la station d’épuration d’eau a Donetsk a été bombardé toute la nuit. Par conséquent, nous arrêtons le travail de la station, et nous allons évacuer les gens, »- a déclaré le le directeur général de l’entreprise municipale« Société »Eau du Donbass« Oleg Mokrii
               »Nous avons été touché a l’entrepôt de chlore, aux bureaux administratifs, et aux réservoirs. Les bombardement continuent »

              Il a ajouté que le personnel de la station a passé la nuit dans un abri.

              *Pour vous, Wesson, rester sans eau potable = il se passe rien ? 

            • roman_garev 24 février 11:00

              @wesson
              Bonjour Wesson.

              Sur la reconnaissance des papiers (et pas que, car il s’agit aussi de l’entrée des Donbassiens avec leurs papiers en Russie sans visa, tandis que l’Ukraine peut - et menace - à n’importe quel moment installer le régime de visas avec la Russie), je pense que si cela s’était produit plus tôt (lors du régime obamesque), la Russie aurait eu droit à une rafale de blâmes et de sanctions auxilières. Tandis qu’aujourd’hui on est quitte de quelques remarques aigres... 

            • roman_garev 24 février 11:05

              @anna
              « Pour vous, Wesson, rester sans eau potable = il se passe rien ? »


              Mais oui, comme il en a déjà fait preuve dans ses coms à un autre article sur le Donbass.
              Est-ce que les problèmes d’une fourmilière inquiète un promeneur dans la forêt ?
              Seule la bombe H (ou, pour le moins, l’occupation de l’Ukraine entière par la Russie) pourrait l’impressionner...

            • Christelle Néant Christelle Néant 24 février 11:13

              @wesson
              Il ne se passe tellement rien qu’hier soir l’armée ukrainienne a tiré à l’artillerie lourde sur la périphérie Sud Ouest de Donetsk : https://www.facebook.com/dnipress.fr/videos/2091260471100633/ sans parler du bombardement de la station d’épuration dont Anna a parlé.
              Ca a duré 20 bonnes minutes comme çà.... Si pour vous çà c’est rien on doit pas avoir le même dictionnaire....


            • anna anna 24 février 16:19

              @wesson
              Regardez ce que écrit un autre journaliste français, Sébastien Hairon, qui vit a Donetsk, sur sa page facebook :



              « Une journée rythmée au son des canons de l’artillerie ukrainienne... »



            • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 14:17

              @wesson. C’est triste, quelqu’un qu’on tenait en grande estime, et qui s’égare à ce point : « gelé ».


            • anna anna 24 février 13:42

              Qui a l’intérêt de salir les articles de Christelle ? 

               
              1. D’abord arrivent les trolls pro-ukrainiens, mariée a une des ces femmes ukrainiennes-banderistes-nazis 
              2. Ensuite déferlent les nombreuses groupies de quelqu’un, qui a demande de ne plus le citer ici. Sous les faux airs de « pro-russes », elles nous expliquent - « je sais tout, vous ne savez rien, vous êtes payé d’une salaire astronomique, pour tourner les pouces sur votre canapé, car avec votre salaire on pourra nourrir tous les agriculteurs de Benin et de Gabon confondu... » 
              3. Puis débarquent des trolls avec le drapeaux de Russie comme avatar, pour ne rien dire, mais accuser Christelle de rien faire
              4. Après arrive Wesson, qui critique le catastrophisme de Christelle et la détresse des gens de Donbass, qui sont juste chaque sous les bombes qui tombent sur leurs têtes....
              5. Ensuite...


              • Christelle Néant Christelle Néant 24 février 13:50

                @anna
                Vous avez parfaitement résumé les attaques dont je fais l’objet. Entre les trolls pro-OTAN/Ukraine/UE/USA et les aigris/jaloux/envieux de tout poil je suis servie. Y en a un certain nombre dans le tas qui feraient bien d’aller consulter un psy, ou s’acheter un punching ball et une paire de gants pour défouler leurs aigreurs et déverser leur fiel ailleurs qu’ici.


              • anna anna 24 février 13:57

                @Christelle Néant
                Si vous dérangez tant de monde, c’est que vous faites un bon boulot, merci Christelle. 


              • Christelle Néant Christelle Néant 24 février 13:59

                @anna
                De rien smiley Si certains espèrent me faire taire avec leurs commentaires, ils se mettent le doigt dans l’oeil comme on dit....


              • anna anna 24 février 14:01

                @Pauldujardin
                Wesson, mis a part, (car je le connais et j’aime beaucoup ces interventions d’avant) le reste pourrait être bien une seule et unique personne, a savoir - UN CHAT, un chat qui s’ennui lèche ses testicules toute la journée...


              • Courtois Laurent Courtois Laurent 24 février 15:52

                @anna

                Je ne sais pas ce qui se passe avec vous, mais vous nous faites une fixation sur les chats...

                Je les égorges la nuit, maintenant, il se léche les.......

                Doit-on regarder cette dernière phrase du point de vue Freudien ?


              • anna anna 24 février 16:06

                @Courtois Laurent


                Hummmmmmm  Allongez vous, et racontez moi votre vie...
                Mes commentaires étaient adressés a vos deux groupies, sous deux pseudos différents, mais vu que c’est vous, qui répondez, j’en conclue que c’était vos deux autres comptes, destinés a troller et a saper le travail de Christelle. 

                Verdict :

                Paranoïa bipolaire, doublée d’une mégalomanie. 

                1 dose de halopéridol 3 fois par jour (matin midi et soir) 

                Vous me devez 150 euros pour cette consultation

                *la curiosité a tué le chat....

              • Courtois Laurent Courtois Laurent 24 février 16:08

                @boudionovka 

                Toutes mes excuses, je lis par dessus l’épaules les commentaires, Et encore contraint forcé par les personnes qui m’envoie des messages du type « je crois qu’Anna sur agoravox parle de toi... ».

                C’est que je devriendrai parano, si je commence à prendre pour moi toutes les horreurs qui sont écritent ici.

                Je vais m’imaginé marié avec une Ukraine Bandériste, travaillant à Kiev, payé par Soros pour Troller Mademoiselle Néant, égorgeant des chats la nuit comme vous, et me léchant les testicules pour faire plaisir à Anna. A moins que se fusse un de ses fantasmes... Désolez Anna, je ne vous les préterai pas....

                et je dis moi aussi, continuez Christelle vous faites du bon boulot !


              • Christelle Néant Christelle Néant 24 février 17:05

                @anna
                 smiley smiley smiley
                Mais à part çà certains viennent dire après que non non ils ne me harcèlent pas en squattant sans arrêt les commentaires sous mes articles pour me dénigrer ou cracher sur mon travail. Que ce n’est pas vrai. Que je suis une horrible menteuse si je sous entends une chose pareille. Purée, y a pas que la Rada à Kiev qui est un asile de fous à ciel ouvert....
                Quant à boudionovka qui vient parler du temps que vous passer sur Avox, c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité...


              • Courtois Laurent Courtois Laurent 24 février 17:17

                @Christelle Néant

                Je suis intervenu, aujourd’hui seulement pour répondre à Anna. D’ailleurs je commence à me demander, à quoi vous jouez toute les deux....

                Voici un extrait d’un de ses postes d’aujourd’hui 

                « 2. Ensuite déferlent les nombreuses groupies de quelqu’un, qui a demande de ne plus le citer ici. Sous les faux airs de « pro-russes », elles nous expliquent - « je sais tout, vous ne savez rien, vous êtes payé d’une salaire astronomique, pour tourner les pouces sur votre canapé, car avec votre salaire on pourra nourrir tous les agriculteurs de Benin et de Gabon confondu... ». »

                Ne serait-ce pas pas moi que l’on parle encore ? Sur votre dernier article, votre ami Anna avait déjà cité mon nom. Pour dire déjà que mes groupies venaient me troller...

                Et ensuite vous parlez d’harcélement. Alors que vous envoyez constamment Anna pour me provoquer et m’obliger à intervenir sous vos postes.

                Bon maintenant, si vous retourrniez à votre EXCELLENT travail, ne serait-ce pas mieux que de venir pourrir mes vacances....

                Et pour finir Anna et vous LACHEZ-MOI la grappe....


              • anna anna 24 février 17:35

                @Courtois Laurent
                Mais calmez vous, mon vieux !

                Vous vous prenez pour un nombril de Monde !
                Ce n’est pas de vous, que je parles, quand je dis 
                « quelqu’un, dont on ne peut pas prononcer le nom »... (c)

                Avez vous jamais lu le « Harry Potter » ? 
                 smiley

              • Courtois Laurent Courtois Laurent 24 février 17:57

                @anna

                Donc Christelle Néant est Victime de Voldomort.....

                J’aurai dû y penser : Christelle Néant = Sorcellerie = Voldomort....

                Néanmoins vous avez encore mis mon nom sous un commentaire de Mademoiselle Néant....

                C’est possible que vous n’oubliez une fois pour toute ?



              • roman_garev 24 février 22:38

                @Courtois Laurent
                « vous envoyez constamment Anna pour me provoquer et m’obliger à intervenir sous vos postes »


                Ah, que vous êtes facile à provoquer.
                Il paraît que vous n’attendez qu’être provoqué pour intervenir avec vos coms dimensions drap...

              • anna anna 24 février 16:32

                Le Député de la Rada (le parlement ukrainien) Vitalii Liachko parle :


                Son monologue de 45’ est composé de :
                le mot « si » est prononcé 1 fois
                le mot « en » est prononcé 2 fois
                le mot « dans » est prononcé 4 fois
                le mot « toilettes » est prononcé 3 fois

                Le reste de monologue est composé des mots :
                bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip
                bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip
                bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip

                Ce n’est pas pour rien, que ce pays partage « les valeurs européennes »
                 

                • anna anna 24 février 16:37
                  Encore une charmante ukrainienne Victoria Reznitchenko  :

                  http://ru-an.info/Photo/QNews/n16874/1.jpg

                  • Christelle Néant Christelle Néant 24 février 17:09

                    @anna
                     smiley purée y en a qui sont vraiment atteints pour adhérer à cette idéologie, alors que les Nazis planifiaient d’exterminer les Ukrainiens en les affamant.... Du masochisme débile dans sa plus pure splendeur....


                  • JP94 25 février 00:53

                    Il y a une chose que vous n’avez pas dite explicitement, même s’il en est question et qu’on ignore en France ( sauf si des amis Russes vous en parlent,) c’est cette journée d’hommage aux soldats russes et soviétiques. 

                    ça pourrait être intéressant que l’expliquiez un peu, qu’on comprenne comment pensent les gens, là-bas, et cette célébration est très importante.
                    ... et exactement le contraire du nationalisme aux frontières de la Russie. 

                    Le discours des médias en France nous dresse le portrait du Russe, barbare, facho, tantôt agent de Poutine, haineux envers l’Occident et sous-informé, sous-cultivé...sorte de Bush nourri au bortsch...à moins bien sûr qu’il ne s’agisse d’un Russe blanc respectable ou d’un libéral pur jus.

                    Que représente ce soldat ? les Russes, hier, pensaient à l’honorer et non pas à vomir sur l’Occident... Ici, on n’honore guère nos résistants... ( passons sur l’Armée défaitiste).

                    Un livre d’un certain Nicolas Hénin , sorte de pendant de Cécile Vayssié, est paru et bénéficie d’une forte publicité, sans doute du fait de son contenu diffamatoire envers des personnes qualifiées d’agents de Poutine... Cette bataille idéologique cautionne le crime. 
                    Car au jour d’aujourd’hui, si Porochenko massacrait jusqu’au dernier habitant du Donbass, cela se ferait dans le plus grand silence médiatique, à moins que nos médias n’y voient la patte de Poutine et donc de combats parfaitement légitimes.

                    Or c’est de cette façon que Hitler a procédé avec la complicité des Chamberlain et autres : le terrain idéologique prépare le terrain militaire... Qui l’a arrêté ? ... il faut chercher à l’Est ...

                    • Christelle Néant Christelle Néant 25 février 07:39

                      @JP94
                      Merci pour la remarque, effectivement j’aurai du détailler un peu ce qu’est le jour des Défenseurs de la patrie. Expliquer la mentalité des gens d’ici c’est un sujet intéressant, je m’y étais déjà attaquée un peu dans mon article post descente dans une mine de charbon, parce que cela influence aussi la psychologie de la population du Donbass. Mais je vais essayer c’est un sujet intéressant smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires