• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La République Populaire de Donetsk célèbre ses vétérans et les victoires de (...)

La République Populaire de Donetsk célèbre ses vétérans et les victoires de 1943 et 2014 à Saour Moguila

Le 8 mai 2018, comme chaque année depuis trois ans, la République Populaire de Donetsk (RPD) célèbre ses vétérans de la Seconde Guerre Mondiale, et les deux victoires qui ont été remportées à Saour Moguila en 1943 et en 2014. L’événement a eu lieu la veille de la parade de la Victoire qui se tiendra le 9 mai, comme en Russie.

Près de 20 000 personnes étaient venues pour l’événement, afin d’honorer ceux qui sont morts pour reprendre le contrôle de cette hauteur stratégique par deux fois.

L’armée Rouge l’a reprise aux nazis en 1943, facilitant ainsi la libération du Donbass. En 2014, c’est l’armée de la RPD qui a repris la colline à l’armée ukrainienne, permettant de reprendre le contrôle de la frontière avec la Russie, et sauvant ainsi la république de l’asphyxie.

De par ces deux batailles qui ont frappé le même lieu à 71 ans de distance, Saour Moguila est devenu le symbole de la résistance du Donbass.

Beaucoup de gens sont venus fleurir les tombes des soldats enterrés au pied et au sommet de la hauteur, et une cérémonie religieuse a eu lieu face à la chapelle Alexandre Nevski qui a été construite l’an passé sur les flancs de la colline.

Les autorités et les citoyens de la république sont ensuite allés déposer des fleurs devant la flamme éternelle qui se tient devant les restes du monument commémoratif qui se tenait là, avant que les combats de 2014 ne le détruisent totalement.

Le chef de l’État, plusieurs ministres et députés étaient bien sûr présents. Le chef de la RPD, Alexandre Zakhartchenko a fait un discours face aux vétérans de la Seconde Guerre Mondiale.

«  Demain est un grand jour de fête pour nous tous - le Jour de la Victoire ! Pour nous, Saour Moguila est un lieu saint. Ici, nos ancêtres ont défendu notre terre contre la peste fasciste. Ici, nos compatriotes se sont battus et sont morts. Ici, des milliers de soldats de l'Armée rouge sont tombés, nos parents et amis ont été tués ici. L'exploit de ces gens ne sera jamais oublié, il vivra dans nos cœurs. Honorons les d'une minute de silence avec le souvenir lumineux de ceux qui sont morts en défendant notre patrie. Mémoire éternelle pour eux  », a déclaré Alexandre Zakhartchenko.

Après trois salves de salut, toutes les personnes présentes ont observé une minute de silence à la mémoire des soldats tués en 1943 et 2014.

«  Aujourd'hui, notre pays vit, se construit, se développe, nos enfants sont à l’école. En ce moment, nos frères, nos pères, sont sur le front et protègent notre vie paisible. Aucun pays au monde n'a survécu à ce que vit la République populaire de Donetsk. Nous n'avons pas été brisés, et personne ne nous brisera jamais. Tout ennemi doit se rappeler que le Donbass est invincible. Et je suis sûr que notre pays vivra et que nous prospérerons », a conclu Alexandre Zakharchenko.

Voir le reportage vidéo :

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • roman_garev 9 mai 20:50

    Tandis que, commentant le défilé du Régiment immortel à Kiev, la chaîne ukrainienne TSN a déclaré : 

    De temps en temps les participants du « Régiment immortel » propagandiste vocifèrent des slogans anti-ukrainiens tels que « Le fascisme ne passera pas ! »...

    • Christelle Néant Christelle Néant 9 mai 22:52

      @roman_garev
      Ils ont osé sortir ça ... Bravo les gars, merci de confirmer tous seuls que vous êtes des fascistes à Kiev... O_o


    • SABRU 10 mai 00:09

      @Christelle Néant merci, Christelle, merci, roman... Non mais n’est-ce pas vrai que les medias officiels ukrainiens prennent les gens pour des cons ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 10 mai 08:48

      @SABRU
      Ah là c’est pire que pour des cons qu’ils les prennent... Le fait même qu’ils ont osé sortir un truc comme ça c’est grandiose.
      @Roman
      le lien ne marche pas dans votre premier commentaire, pourriez-vous le reposter s’il vous plaît ?


    • Dom66 Dom66 10 mai 10:59

      @roman_garev

      C’est un comble, donc l’expression « les cons ça ose tout.C’est même à ça qu’on les reconnaît » est valable pour la chaîne TSN.



    • roman_garev 10 mai 18:19

      @Christelle Néant
      Ça ne reste que dans le cache du Google, car les idiots ont déjà supprimé leur idiotie.

      Si cela ne s’ouvre pas, partez de cette page de RusNext en y cliquant dans le texte « кэш Google ».


    • Christelle Néant Christelle Néant 10 mai 21:36

      @roman_garev

      Merci Roman, j’ai regardé et c’est toujours dans la page d’origine https://ru.tsn.ua/kyiv/9-maya-v-kieve-mezhdu-aktivistami-nachalas-potasovka-1152339.html
      Le délire ce truc... J’ai fait un screenshot au cas où

    • Christelle Néant Christelle Néant 10 mai 22:15

      @roman_garev
      Je viens de regarder attentivement, en fait ils ont changé un mot, celui qui faisait la jonction entre « slogans anti-ukrainiens » et la partie contre le fascisme, la nouvelle phrase veut dire qu’ils scandaient des slogans anti-ukrainien ET des slogans contre le fascisme.


    • eric 10 mai 17:39

      Le 27 janvier, jour du 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, le ministère russe de la défense a publié un rapport sur la composition ethnique des effectifs de la 60e armée soviétique. 

      Ce document montre que la majorité des libérateurs étaient russes et ukrainiens, avec respectivement 42 398 et 38 041 soldats, […]

      Il faut savoir que jusqu’à il y a peu, on avait la citoyenneté et la nationalité sur les passeports soviétiques.

      A Saour Mogila, sans doute un kourgan, un peu comme mamaiev à stalingrad, il y a de fortes chances qu’il en ait été de même.

      Il n’y a pas vraiment de quoi se réjouir que ceux qui y moururent ensemble voient les fils mourir les uns contre les autres. D’autant plus que vu le nombre de mariages mixtes et de déménagement dans la région, si cela se trouve, ce ne sont même pas les bons qui sont du bon côté..si on peut dire.

      IL faut sans doute bien détester les peuples d’Ukraine et de russie pour se réjouir de les voir ainsi s’entretraiter de fachos, comme de vulgaires progressistes français.

      C’est égal bon jour de la victoire.. ;

      https://www.youtube.com/watch?v=coeH02wg4lE


      • roman_garev 10 mai 18:27

        @eric
        « Ce document montre que la majorité des libérateurs étaient russes et ukrainiens, avec respectivement 42 398 et 38 041 soldats, […] »

        Merci de fournir le lien vers le document présentant ces chiffres.

      • eric 10 mai 19:42

        @roman_garev
        Vous ne savez pas faire des recherches sur internet ?

        Regardez plutôt cela, mon fils vient ce soir de recevoir le brevet instructeur commando apte moniteur.
        Il sera le nouveau Tarasov ! Enfin, si vous connaissez le film....https://www.youtube.com/watch?v=dI6W-RZfcGE ( la chanson) , https://www.youtube.com/watch?v=0xqSmIBZHMM l’épisode 1 https://www.youtube.com/watch?v=2j-GcEkegqg épisode 2

        Да здравствует Советский Союз, Россия, Украина и Франция

        Et arretez tous de contribuer dans la mesure de vos médiocres forces à ce que ces frères s’entretuent


      • Christelle Néant Christelle Néant 10 mai 21:55

        @eric
        Où voyez vous que je me réjouis que les gens s’entretuent ? Personne ici ne s’en réjouit. Mais la RPD ne peut que célébrer sa victoire de 2014 sans laquelle la république aurait été annihilée et le peuple du Donbass joyeusement génocidé par l’armée ukrainienne. Il ne s’agit pas d’histoire de progressistes français, mais de réalité. Le gouvernement de Kiev est un régime fasciste. Il suffit de regarder ce qu’ils font pour le voir. Tout le monde ici dit que cette guerre n’a aucun sens et que c’est une guerre fratricide. Y a qu’à Kiev qu’ils racontent des fables d’envahisseur russe qui n’existe pas. Ce n’est pas le Donbass qui a attaqué Kiev, mais l’inverse. Vous vouliez qu’ils fassent quoi : se laisser massacrer ou se défendre ? Ils ont choisi fièrement la deuxième option. Apprenez à me lire et surtout à me comprendre avant de sortir un tel non sens en guise de commentaire. Merci.


      • roman_garev 11 mai 08:09

        @eric
        « Vous ne savez pas faire des recherches sur internet ? »

        Ah bon, vous n’avez pas de lien. C’est ce que je pensais...

        « Regardez plutôt cela... »

        Permettez-moi de décider moi-même quoi regarder.


      • eric 11 mai 11:19

        @roman_garev
        Vous êtes nul à ce point ou vous la jouez cours de récréation ? Allez, je vous aide, cherchez le communiqué de Lavrov lors de la commémoration des 70 ans de la libération du camp, en 2015 et la polémique quand polonais et ukrainiens prétendirent que c’étaient les ukrainiens qui avaient libéré le camp pour justifier que les russes ne soient pas invité...


      • Dareel 10 mai 22:41

        Regarder les dix premierers videos de la playlist de guy piercamp sur youtube,si vous voulez vraiment apprendre quelque chose sur l’ukraine...pas de propagandes ,que des news tv et des vidéos amateurs,pas besoin d ecouter tout est en ukrainien,mais ouvrez bien les yeux pour ne pas rater ce que macron vous a cacher par le biais de l’ irsn et de tout les organisations qu il a fait mentir avec une histoire débile il y a plusieurs mois..


        • eric 10 mai 23:37

          Les symboles, c’est ce qui unit ( étymologie) le contraire, c’est les diavoles. ce qui divise, Satan quoi, pour rené Girard.
          J’ai été au monument du Kourgan de Stalingrad. C’est un lieu de paix, d’unité d’union de mémoire et de réconciliation. Il y a en permanence une musique allemande pour bien rappeler que les peuples ne sont pas ennemis.
          Cette histoire de génocide est une propagande de bas étage. Au Donbass, à Kiev, il y a les même majorités de gens essentiellement russophones au origines mélangées et en tendance, russo ukrainienne.
          Un génocide, c’est quand un peuple tue un autre peuple ; Quand un peuple s’entre tu, cela se nomme une guerre civile. c’est souvent pire...


          • Christelle Néant Christelle Néant 10 mai 23:52

            @eric
            Faux, définition du génocide :

            « Un génocide est un crime qui consiste en l’élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d’un groupe national, ethnique ou religieux. »
            Le génocide peut donc faire partie d’une guerre civile, ce qui est le cas ici. Votre vision de l’Ukraine est complètement à l’Ouest... L’Ukraine n’est en rien un tout homogène. Il suffit de regarder la carte des langues maternelles pour s’en rendre compte. Il y a une partie Est-Sud Est de l’Ukraine qui est plus russophone et tournée vers la Russie, et une partie Ouest plus tournée vers l’Europe et qui parle plus l’Ukrainien. Nier cette différence c’est se condamner à ne pas comprendre ce qui se passe actuellement dans le Donbass et en Ukraine.
            Vous me parlez de Stalingrad, combien de temps s’est écoulé depuis la fin de la guerre pour qu’on en soit à une vision aussi apaisée des choses ? Ici la guerre se poursuit encore à l’heure d’aujourd’hui !!! Encore aujourd’hui l’armée ukrainienne bombarde sans relâche les civils du Donbass. Alors arrêtez avec vos histoires de propagande de bas étage et allez étudier le dossier un peu plus sérieusement. Cela vous évitera de débiter de telles âneries.

          • eric 11 mai 08:50

            @Christelle Néant
            Ouai ! On a donc un risque que des ukrainiens génocident des ukrainiens. Par ailleurs, vous connaissez combien de gens qui utilisent l’ukrainien au quotidien à Kiev ou Odessa ? êtes vous jamais sortie du Donbass ?


          • Christelle Néant Christelle Néant 11 mai 11:37

            @eric

            Un risque ? Y a déjà officiellement plus de 10 000 morts, cinq fois plus minimum en réalité. C’est pas un risque de génocide, c’est une réalité.
            Concernant votre dernière phrase je suis fichée sur Mirotvorets comme ennemie de l’Ukraine parce que je dis la vérité sur ce qui se passe ici. Je ne risque donc pas d’aller à Odessa (qui fait partie de la partie la plus russophone de l’Ukraine donc son inclusion dans la liste des villes à visiter est à côté de la plaque) ou à Kiev (qui en tant que capitale du pays a une proportion de russophones importante comme toutes les grosses villes d’Ukraine donc là aussi choix foireux). Sauf à vouloir me faire arrêter par le SBU.
            Vous m’auriez dit d’aller à Lvov, ou hors des grandes villes et là ça aurait été plus crédible....
            Concernant l’usage de l’Ukrainien, il suffit de regarder la fameuse carte de la langue maternelle, càd celle que les gens apprennent en premier à la maison. Vu que vous êtes fortiche en recherche sur internet vous devriez trouver sans problème. Essayer de pinailler sur des détails ridicules ne sauvera pas votre argumentation foireuse. Il y a bien plusieurs « Ukraines », ce pays étant en réalité un assemblage artificiel fait par les Bolcheviques à partir de régions russes, polonaises, hongroises, roumaines, etc.
            L’Ukraine n’a même pas 100 ans d’existence et elle a été construite sur des bases bancales. Et comme depuis 1991, les USA aident à développer le nationalisme ukrainien qui vient de l’Ouest de l’Ukraine, cela aggrave la fracture déjà existante entre les différentes ethnies qui peuplent le pays.
            Je vous recommande de lire le livre de Xavier Moreau sur l’Ukraine cela vous instruira positivement.

          • eric 11 mai 15:00

            Je ferai part à Xavier de votre jugement positif, mais d’après ce qu’il m’a dit vous avez déjà eu l’occasion de lui en faire par par vous même, de mémoire et notamment, à Saint Louis.
            J’aime beaucoup Xavier, et je respecte ce qu’il dit. Maintenant, quand on a bossé avec un krisha de l’administration présidentielle, fatalement, cela introduit un biais...


            • Christelle Néant Christelle Néant 11 mai 16:58

              @eric
              Je connais en effet Xavier Moreau, j’ai d’ailleurs dîné avec lui pas plus tard qu’hier soir. Si vous voulez éviter tout biais, faites comme lui et venez ici voir par vous même ce qu’il en est. Vous verrez que ce qu’il décrit et ce que je décrit aussi correspond à la réalité du terrain.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès