• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La République Populaire de Donetsk fête les cinq ans de sa proclamation

La République Populaire de Donetsk fête les cinq ans de sa proclamation

Le 7 avril 2014, la République Populaire de Donetsk (RPD) était proclamée dans la maison gouvernementale située dans le centre de Donetsk. Cinq ans plus tard, jour pour jour, la population a tenu à célébrer l’anniversaire de la proclamation de la République.

JPEG

Au printemps 2014, devant le silence que Kiev oppose à ses revendications légitimes concernant, entre autres, la langue russe, la population du Donbass se soulève. Les manifestations pacifiques rassemblent de plus en plus de monde à chaque nouvelle marche, et se terminent par la prise des bâtiments gouvernementaux, et la proclamation de la République Populaire de Donetsk, le 7 avril 2014.

Le 7 avril 2019, 10 000 personnes se sont rassemblées pour célébrer cet anniversaire, sur le lieu même de la proclamation. Musique et concert patriotique ont accompagné les discours de plusieurs officiels, comme Denis Pouchiline, l’actuel chef de la République, qui a tenu à rappeler le déroulement des événements en 2014.

«  Aujourd’hui nous nous sommes rassemblés pour nous rappeler que c’est ce même jour que nous étions venus nous mobiliser de nouveau. Nous avons réalisé que nous ne pouvions pas faire autrement. Nous sommes venus jusqu’à ce bâtiment et l’avons pris. Et en entrant dans ce bâtiment, en y pénétrant, chacun de nous a réalisé qu’il n’y avait pas de retour en arrière possible  », a-t-il déclaré.

Il a aussi tenu à rassurer sur le fait que la RPD continuait sur la voie qui avait été fixée lors de sa proclamation : l’intégration avec la fédération de Russie.

«  Nous avons besoin de la grande Russie. Nous avons besoin de retourner au sein de la mère patrie. Très souvent on entendait lors des rassemblements : « Crimée ! Donbass ! Russie ! Référendum ! ». Notre route est plus longue ! Mais nous y allons. Nous irons tous ensemble avec vous  », a-t-il ajouté.

Valeri Skorokhodov, chef du groupe parlementaire « République de Donetsk », a tenu à rappeler pourquoi le peuple du Donbass s’est soulevé, après des décennies de promesses non tenues de la part de Kiev.

«  Pendant 25 ans, les autorités ukrainiennes, qu’elles soient bleues ou oranges, nous ont imposé une idéologie étrangère. Une croyance étrangère ! Elles ont essayé de détruire la langue ! Elles ont essayé de réécrire la grande victoire du peuple soviétique pendant la Grande Guerre Patriotique ! Il y a cinq ans, le fascisme de Kiev s’est enraciné et répandu à travers toute l’Ukraine. Il a commencé à verser le sang. Le peuple du Donbass a fermement dit non au printemps 2014  », a déclaré le député.

« Tous les gouvernements ukrainiens nous ont fait des promesses depuis longtemps, ils ont spéculé sur la langue russe, et se souvenaient de nous seulement avant les élections. Mais nous sommes fatigués. Et en voyant le chaos qui a eu lieu à Kiev en 2013, nous avons pris et créé notre propre État. Nous avons inscrit pour toujours que la langue d’État dans notre pays est le Russe. Et nous ne laisserons plus personne spéculer là-dessus. Nous avons défendu nos monuments, notre histoire. Et au niveau législatif, l’histoire de la grande victoire de 1941-1945  », a-t-il ajouté.

Klavdia Koulbatskaya, députée du Conseil Populaire de la RPD, a souligné qu’il y avait toujours des problèmes non résolus, mais que les autorités et la population les résoudront ensemble, par le dialogue et la coopération.

Elle a aussi tenu à commémorer la mémoire de ceux qui sont morts pour défendre la jeune République Populaire de Donetsk, avant de rappeler que les autorités de la République construisent cette dernière pour le peuple, dans le but, un jour, de transmettre à la génération suivante, un pays prospère et meilleur.

Voir le reportage vidéo :

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Guy19550 11 avril 18:12

    Christelle n’a pas assez de lecteurs pour ce lien, je vais donc ajouter un peu d’humour :
    C’est très subtil :
    http://tass.com/economy/1052914
    Il ne dit rien de la Turquie, mais récemment il y a eu une rencontre entre Erdogan et Poutine de laquelle est sorti ceci :
    http://tass.com/economy/1052726
    Le premier veut l’Ukraine et le second veut la Turquie, mais le premier ne parle pas de la Turquie et le second ne parle pas de l’Ukraine.

    La presse pro-occidentale est très explicite sur le projet LNG en mer baltique. C’est présenté comme étant en rapport avec la conséquence des sanctions. Si cela peut leur faire plaisir ainsi, pourquoi pas !
    https://af.reuters.com/article/commoditiesNews/idAFR4N21L05G
    http://tass.com/economy/1053033
    https://uk.reuters.com/article/uk-gazprom-shell-linde-pu/gazprom-poised-to-rely-on-linde-after-shell-left-lng-project-sources-idUKKCN1RN1GT?rpc=401&
    Mais cela semble être faux pour les explications et cela ressemble bien plus à un règlement de compte entre les russes et les américains car je vois aussi ceci :
    https://www.lemondedelenergie.com/shell-usine-gaz-gnl-gazprom/2019/04/10/
    Je parle de règlement de compte et en effet Shell a avorté sa participation dans le North Stream II il y a quelques mois et les russes n’apprécient pas ce genre de chose. Dans le lien que je donne, il est écrit : « Dans ce communiqué, Gazprom avait annoncé avoir “pris une décision finale sur la configuration du projet pour un complexe de grande échelle qui traitera du gaz contenant de l’éthane et produira du gaz naturel liquéfié” avec le groupe russe RusGazDobitcha. »
    En d’autres termes, les pro-occidentaux l’ont bien profond dans le Q !
    Ce que disent les ukrainiens de Kiev est ici :
    https://www.unian.info/economics/10512210-reuters-shell-exits-gazprom-led-lng-project-in-russia.html

    Après tout, c’est de gaz russe qu’il est question !


    • Christelle Néant Christelle Néant 12 avril 14:49

      @Guy19550
      Merci pour toutes ces informations.


    • Guy19550 15 avril 04:20

      Il y a eu encore quelques informations de plus sur le sur le sujet, mais de moindre importance. Je n’ai pas réalisé que c’est les vacances de Paques et donc que les gens sont moins présents.

      Sur le terrain géopolitique, j’ai l’impression que les pays baltes peuvent devenir une colonie anglo-saxonne. C’est l’impression que cela me donne en regardant le Brexit.

      May a des chances de faire passer le deal, elle en a plus maintenant qu’avant selon moi et pas en s’associant avec Labor car ils me donnent l’impression de vouloir retourner aux urnes (législatives) et que les chances sont bonnes chez les Torries pour une prise de conscience qui peut faciliter le passage du deal. Ainsi, les anglais ne participeront pas aux élections européennes (serait annulé). Ce que dit la presse des russes en rapport avec PACE pour laquelle un vote est prévu en mai va dans le même sens (ils y a 3 articles sur Tass pour Pace). Une fois que les anglais sont dehors, pas mal de choses peuvent changer. C’est de la haute voltige pour le moment.


      • Guy19550 15 avril 04:33

        C’est effectivement de la haute voltige et quand je parle de colonie anglo-saxonne, c’est assez virtuel car les cowboys seraient du groupe. Je dois me méfier de ce genre de délire, ce ne sont pas encore des hallucinations mais cela pourrait le devenir (lié à ma maladie). Je fais ce qu’il faut pour éviter les hallucinations. Une fois le deal approuvé chez les brits, les cowboys peuvent prendre des parts de marché chez les brits et les brits peuvent négocier un accord économique avec l’Europe (entièrement distinct du deal). Dans ce contexte, il n’y aura aucun revirement des brits et des cowboys vis-à-vis de la Russie. Je pense que c’est ce qui se dessine. Les russes ne vont je pense pas revenir au sein de PACE. C’est trop explosif avec les pays balte et les ukrainiens. C’est la vue des choses que j’ai pour le moment.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès