• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La RPD alerte sur les préparatifs de l’armée ukrainienne pour des (...)

La RPD alerte sur les préparatifs de l’armée ukrainienne pour des actes de sabotage et la reprise du conflit dans le Donbass

Les 19 et 21 janvier 2022, la milice populaire de la RPD (République Populaire de Donetsk) a signalé avoir enregistré les préparatifs de l’armée ukrainienne pour mener des actes de sabotage sur le territoire des deux républiques populaires, et relancer activement le conflit du Donbass.

JPEG

Alors que l’hystérie autour de la future « invasion (imaginaire) de l’Ukraine par la Russie » ne fait qu’enfler en Occident, la milice populaire de la RPD a averti que l’armée ukrainienne se prépare à réactiver le conflit du Donbass à l’aide de provocations.

Ainsi, le 19 janvier 2022, le porte-parole de la milice populaire de la RPD, Édouard Bassourine a déclaré que les services de renseignement de la République avaient obtenu des informations fiables sur la préparation par l’armée ukrainienne d’actes de sabotages, dont Kiev veut faire porter la responsabilité à la milice populaire et à la Russie.

«  Les services de renseignement de la milice populaire de la RPD ont obtenu des informations fiables sur la préparation, par le commandement des forces armées ukrainiennes dans la zone d’opération, d’actes de sabotage sur le territoire des républiques populaires près de la ligne de contact. Le major général Galagane, commandant des forces d’opérations spéciales des FAU (Forces Armées Ukrainiennes), a donné des instructions au 8e régiment des forces spéciales pour préparer et exécuter ces actes de sabotage  », a déclaré Édouard Bassourine.

D’après les informations recueillies par les services de renseignement de la RPD, ces actes de sabotage viseraient des infrastructures civiles vitales (en violation de la Convention de Genève).

« Les infrastructures vitales de Gorlovka, Yassinovataya, Donetsk, Dokoutchayevsk et d’autres localités situées à proximité immédiate de la ligne de contact seraient visées. Les transformateurs, les conduites d’eau et de gaz et les lignes électriques ont été identifiés comme des cibles prioritaires. Il est également prévu de mener un certain nombre d’attaques terroristes contre des sites industriels comportant des installations de production de produits chimiques dangereux  », a ajouté le porte-parole de la milice populaire de la RPD.

Le but ultime de ces actes de sabotage serait d’en faire porter la responsabilité à la milice populaire de la RPD et à la fédération de Russie, grâce à des vidéos montrant les dits sabotages, ainsi que de pseudo aveux de « déserteurs de la RPD ».

«  Il est prévu que ces actions soient menées sous l’apparence de soldats de la milice populaire de la RPD et des forces d’opérations spéciales des forces armées de la fédération de Russie. Toutes les actions des saboteurs ukrainiens seront enregistrées sur vidéo et présentées ensuite comme preuves aux organisations internationales. Afin de mettre en œuvre le scénario ci-dessus, six groupes de sabotage ont été formés au sein du 8e régiment d’opérations spéciales des FAU. Ils ont été formés par des spécialistes britanniques.

Après le sabotage, les forces d’information et d’opérations psychologiques distribueront des vidéos des interrogatoires de « soldats de la milice populaire » qui auraient prétendument fait défection en Ukraine, et qui confirmeront la participation des forces d’opérations spéciales russes à des actes terroristes sur les territoires des républiques. Les principaux objectifs de ces provocations sont d’accuser la fédération de Russie de créer des prétextes pour déclencher une agression contre l’Ukraine, de déstabiliser la situation sur la ligne de contact et de créer la panique parmi les résidents des localités proches de la ligne de front. Les dirigeants politiques ukrainiens s’en serviront pour accuser ensuite la Russie d’actions agressives contre l’Ukraine  », a conclu Édouard Bassourine.

La milice populaire de la RPD a renforcé la protection des infrastructures les plus importantes et demandé aux citoyens de la République d’être vigilants, et aux organisations internationales de prêter attention aux actions criminelles de l’Ukraine.

Et deux jours plus tard, alors qu’avait lieu la rencontre entre le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le Secrétaire d’État américain, Antony Blinken à Genève, afin de discuter des demandes de la Russie en matière de garanties de sécurité, la milice populaire de la RPD a détaillé les préparatifs de l’armée ukrainienne que les services de renseignement de la République ont détectés.

D’après Édouard Bassourine, des préparatifs de l’armée ukrainienne ont lieu dans l’optique de relancer le conflit dans le Donbass. Voici la liste des éléments découverts par les services de renseignement de la RPD :
– Six systèmes de lance-roquettes multiples Smerch (munition de 300 mm) et deux systèmes de lance-roquettes multiples Ouragan (munition de 220 mm) dotés de munitions à fragmentation ont été déchargés en gare de Krasnoarmeïsk.
– Au cours des deux dernières semaines des unités du bataillon néo-nazi Secteur Droit et des snipers du 74e bataillon de reconnaissance et de l’unité Alpha du SBU ont été déployées sur la ligne de front dans les zones de Choumy, Maryinka, Taramtchouk et Tchermalyk. Des drones ennemis ont aussi mené de nombreuses missions de reconnaissance le long de la ligne de front.
– Les dépôts d’artillerie de la zone du Donbass sous contrôle de Kiev sont activement réapprovisionnés en munitions.
– Une formation renforcée des unités NBC de l’armée ukrainienne a lieu sur le champ de tir d’Anadol, à la base de la 25e brigade des FAU. Cette information fait craindre un risque de provocations de la part de l’armée ukrainienne, avec les produits chimiques qui ont été livrés fin 2021 à Avdeyevka et Krasny Liman.
– Récemment les pays de l’OTAN ont activement envoyé des armes et équipements militaires en Ukraine. En quelques jours, neuf avions C-17 sont ainsi arrivés du Royaume-Uni, et ont livré plus de 460 tonnes d’armes létales, dont environ 1 000 lance-grenades antichars NLAW. Et contrairement aux affirmation des pays de l’OTAN qui ont déclaré à plusieurs reprises que toutes les armes fournies à l’Ukraine n’étaient pas destinées à être utilisées dans le Donbass, les services de renseignement de la RPD ont reçu des informations fiables sur l’arrivée d’un important lot de lance-grenades antichars NLAW dans la zone de conflit, destinés à équiper les groupes d’assaut des 25e et 95e brigades aéroportées des FAU, et les bataillons néo-nazis, lorsqu’ils attaqueront des localités de la RPD et de la RPL, pour s’en emparer. Ces unités ont été formées à l’utilisation de ces lance-grenades par des instructeurs militaires britanniques.

Carte des préparatifs de l'armée ukrainienne face à la RPD

Carte montrant les armements, unités et produits chimiques repérés par les services de renseignement de la RPD (cliquer dessus pour agrandir)

Il faut y rajouter le fait que les États-Unis ont finalement décidé de fournir trois hélicoptères Mi-17 à l’Ukraine (qui étaient sûrement initialement destinés à l’Afghanistan), et de fournir une aide militaire additionnelle à Kiev.

Mis bout à bout ces informations, ainsi que la nouvelle temporisation des États-Unis, qui ont finalement annoncé que la version écrite de leur position et de leurs justifications concernant les demandes de garantie de sécurité formulées par la Russie ne serait pas fournie cette semaine, comme cela était prévu, mais la semaine prochaine, semblent indiquer que Washington essaye de gagner du temps pendant que Kiev se prépare à aggraver la situation dans le Donbass, malgré les avertissements de Moscou.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • chantecler chantecler 22 janvier 09:40

    Les US et ses alliés ne savent faire que ça : provoquer , foutre la merde , jouer avec le feu , et tuer pour rien .... ?

    Paraît que ça fait tourner leurs industries et structures de guerre ...

    S’ils n’ont plus que ça, pour défendre leur monnaie ?

    Vraiment ces histoires de la Russie qui veut envahir , annexer jusqu’à Cherbourg ?

    Comme au bon vieux temps de 1945 puis de la guerre froide avec l’URSS ?

    Comme si la Russie n’avait pas assez de terres , de ressources , était surpeuplée ?

    Il y a un noyau fasciste profond aux US qui abime le monde pour s’emparer de ses richesses .



    • Gorg Gorg 22 janvier 10:43

      Bonjour Christelle,

      On ne sait pas comment tout ça va finir… Poutine a été un peu trop timoré en 2014, il aurait du pousser jusqu’au Dniepr en 2014, le problème serait réglé aujourd’hui et il n’aurait pas plus de sanction qu’a l’heure actuelle… Il doit le regretter… Mais en avait-t-il les moyens… ?

      Staline et Kroutchev ont mis une belle pagaille, le premier en 1945 en modifiant les frontières de la Pologne, de l’Allemagne, de la Tchéquoslovaquie et de la Roumanie, le deuxième en 1954 en rattachant la Crimée à l’Ukraine…

      Ceci dit, je suis d’accord avec Chanteclerc à propos des états-uniens « Les US et ses alliés ne savent faire que ça : provoquer et foutre la merde »… sans parler de leur arrogance…


      • microf 22 janvier 19:13

        @Gorg

        Entièrement d´accord avec votre commentaire.

        Je l´ai mainte fois écrit, la Russie aurait dû envahir l´Ukraine á l´époque et règler ce problème qui risque en ces moments de causer plus de problèmes qu´á l´époque.
        La Russie avait et a des moyens, la Russie qui a les bombes nucléaires, aurait ménacée quiconque aurait essayé de se mettre á travers de son chemin, de le frapper avec une bombe nucléaire.

        Aujourd´hui cela se complique plus qu´á l´époque, comment cela va se terminer nous n´en savons rien, sauf de souhaiter que cela se termine bien pour le bien de tous.


      • Gorg Gorg 22 janvier 20:15

        @microf

        Non, je ne pense pas que les Russes auraient brandi l’arme nucléaire, Poutine a d’ailleurs bien dit qu’il ne l’utiliserait que si les intérêts vitaux de la Russie étaient menacés… Par contre, avancer jusqu’au Dniepr aurait eu du sens car cette zone représentait la moitié de la population d’Ukraine pro Russe. En plus ça lui aurait évité de construire le pont de Kertch qui a du lui coûter un bras, et ainsi les Ukrainiens n’auraient pas pu bloquer le canal de Crimée du Nord qui est relié au Dniepr… Cette eau manque cruellement à la Crimée pour l’irrigation…

        Comment cela va se terminer… Effectivement, à cette heure, personne n’en sait rien… Les Russes ont mis la barre très haut, ça fait 20 ans qu’ils râlent sur l’OTAN, et je ne vois pas bien Poutine se coucher…


      • microf 24 janvier 16:28

        @Gorg

        Le Président Poutine ne reculera pas.
        La fin de cette histoire sera ainsi,
        Les Usa sont en perte de vitesse, et pour prendre une place au moins la deuxième place, vont s´entendre avec la Russie au détriment de l´Europe, n´oubliez pas qui a dit « F... the EU », ce sont les Usa, et ils vont « F...the EU ».
        Ce sera comme á la fin de la deuxième guerre mondiale. L´Angleterre était alors la première puissance, après la guerre, elle a dû laisser cette place aux vainqueurs á savoir, la Russie et les Usa, et c´est ce qui va encore cette fois-ci se passer

        Pauvre EU, il ne lui restera plus que des larmes pour pleurer.


      • roman_garev 22 janvier 20:42

        La Grande Bretagne vient de proposer à la Pologne et à l’Ukraine de signer une triple alliance.

        Une belle occasion de se faire couler...


        • Guy19550 Guy19550 22 janvier 21:41

          J’ai eu l’impression en lisant la presse ailleurs que même Blinken a fini par donner raison à la Russie, mais cela s’oppose évidemment aux lois du department of state, loi qui ne repose du reste sur aucune base légale. J’ai encore pu lire que l’Otan est une organisation de défense, mais c’est oublier franchement ce qu’ils prennent pour cîble. L’article de Christelle vient au bon moment pour ce monde assoiffé de sang, car un des propos tenus par Blinken a été que un seul soldat russe sur le sol ukrainien suffirait pour dire que la Russie envahissait l’Ukraine. C’est sans doute ce que l’Ukraine va essayer de simuler. Pour ma part, il faut veiller à l’extermination pure et simple de tous les terroristes de Kiev et cela sans attendre. Jamais personne n’a discuté aussi lontemps avec des terroristes. Je suis donc franchement pour que la Russie envahisse le territoire, mais ils ne le feront pas car ils préfèrent que ce territoire continue avec son pourrissement, sauf évidemment si la vie des russes devient dangereuse. La Russie continue de matraquer les autres pour que les accords de Minsk soient appliqués, mais l’opposition occidentale ne le veut pas.


          • goc goc 23 janvier 00:50

            Bonjour Christelle et Bonne Année

            tout à l’heure, j’ai lu un article du Saker français. L’auteur énonce 3 cas possibles d’évolution de la situation

            1 L’administration Biden mène une opération genre « April Glaspie » contre la Russie

            2 L’administration Biden essaie vraiment de se débarrasser du poids mort ukrainien

            3 L’administration Biden est prête à laisser la LDNR se détacher et passer sous la protection de la Russie.

            Pour ma part, j’aurais tendance à penser que c’est la version « 1 » qui serait la plus plausible. en effet il faut se rappeler la premier guerre du Golf avec l’invasion du Koweït. A l’époque Saddam avait contacté l’ambassadrice US April Glaspie au Caire, et cette dernière lui avait affirmé qu’il (Saddam) pouvait faire ce qu’il voulait, les USA etaient indifferent à la querelle Irak-Koweït.

            On connait le résultat.


            • Guy19550 Guy19550 23 janvier 02:57

              @goc
              Je pense effectivement qu’il y a des raisons de penser que les cowboys vont bazarder les ukrainiens, mais les brits ne me semblent pas du même avis.
              La troisième version, je n’y crois pas trop car cela est poussé par le parti communiste en Russie à qui on a demandé de le mettre en sourdine. 
              Y a un moyen pour les ukrainiens de savoir si les ricains veuvent les soutenir ou pas et pour le savoir, ils devraient demander le rapatriement de leur OR, je pense qu’on va alors bien rire car pour moi cet OR est déjà perdu pour l’Ukraine.


            • Christelle Néant Christelle Néant 23 janvier 18:10

              @goc
              Je pense que c’est un mix de l’option 2 et 3


            • goc goc 24 janvier 01:18

              @Christelle Néant

              Peut-être avez-vous raison, mais d’un autre coté les ricains ont-ils la capacité de faire un nouveau retrait après celui catastrophique de Kaboul ?
              Quand bien même le retrait de Kiev sera moins violent, il n’en restera pas moins que le message donné est celui de la capitulation et sera aussi interprété par leurs alliés comme une incapacité à les soutenir et encore moins à les protéger.

              Enfin il ne faut pas oublier que la Chine est en train d’aider la Russie en mettant la pression autour de Taïwan, ce qui n’améliore pas le climat de confiance dans les rangs des alliés des USA

              On voit déjà les dégâts de la stratégie américaine avec l’attitude de l’Allemagne, qui visiblement prend ses distances, allant jusqu’à faire dire des choses contraires à la Doxa, même si après, elle fait dans le rétropédalage


            • Christelle Néant Christelle Néant 24 janvier 15:23

              @goc
              Ben en fait on a déjà la réponse ils commencent déjà à évacuer ....


            • goc goc 24 janvier 18:10

              @Christelle Néant

              Exact.

              J’ajouterais un élément supplémentaire, la chute des bourses européennes sur fond de crainte d’une guerre (presque -4%). Je pense que demain sera déterminant, soit ça remonte (prise de bénéfices) soit la chute continue, et alors il faudra prendre le risque de guerre au sérieux et commencer à acheter de l’or


            • Guy19550 Guy19550 23 janvier 17:38

              FAIRE UN DON

              Faire un don peut apparaître dans la fenêtre de réponse avec un clic gauche de la souris et déplacer cela dans la fenêtre. Cela se produit toujours par l’utilisateur, jamais par autrui.


              • Guy19550 Guy19550 23 janvier 17:49

                 Au fond, quand javanais est saoul comme une bourrique, il est près à feire des dons.


                • yakafokon 24 janvier 08:24

                  J’ai bien rigolé hier soir en écoutant le débat entre Eric Zemmour et les autistes de service sur la chaine LCI ( je crois )
                  A aucun moment du débat, il n’a été mentionné que l’Ukraine était sous la coupe de nazis de la pire espèce, depuis le coup d’état du Maïdan à Kiev.             Ceux qui dirigent l’Ukraine actuellement, sont de la même engeance que les ukrainiens de Galicie ( Ouest de l’Ukraine ) qui s’étaient engagés dans les panzer-divisions de la waffen SS, et qui ont massacré des milliers de juifs en Russie, en Pologne, en Ukraine, et même en France ( on leur doit le massacre d’Oradour sur Glane, perpétré par les ukrainiens de la division Das Reich ).                Afin de ne pas perdre la main, ils se sont mis à massacrer tous les ukrainiens qui parlaient russe, d’abord à Kiev, puis à Odessa, puis ont avancé vers l’Est du pays. C’est à ce moment-là que les habitants du Donbass ont pris les armes ( il y avait des caches d’armes un peu partout dans la région, datant de l’U.R.S.S. ), car ils ne voulaient pas subir le même sort ! Et les habitants de Crimée, qui craignaient le même sort, ont demandé l’aide des marins russes de la base navale de Sébastopol. Ensuite, un référendum d’indépendance a été organisé, et le OUI l’a emporté très largement, même chez les tatars musulmans.                            Les militaires ukrainiens se sont laissés désarmer sans qu’un seul coup de feu ne soit tiré, et un magnifique feu d’artifice a été tiré sur la baie de Sébastopol, au milieu de la foule en liesse. ( la vidéo est toujours en ligne ).

                  L’indépendance de la Crimée est conforme à la Charte de l’O.N.U. sur le droit des peuples opprimés à disposer de leur destin ( à moins que 15.000 civils massacrés par les nazis ukrainiens ne soit pas un motif suffisant ), mais comme les milices nazies continuaient leur avance vers l’Est, la Crimée a demandé à redevenir russe, ce qui lui a été accordé sans problème par Moscou !

                  Curieusement, ça a calmé l’ardeur guerrière de miliciens de Pravy Sektor et de Svoboda, car massacrer des civils c’est facile, mais se frotter à une armée régulière bien entrainée et bien armée, c’est une autre paire de manche !

                  Pour terminer, pratiquement tous les habitants du Donbass ont maintenant un passeport russe, et sont donc des citoyens ruses de-facto.
                  Alors, si les bombardements de civils continuent sur le Donbass, la Russie aura la légitimité internationale de son côté pour intervenir en Ukraine, malgré les vaines vociférations des nazis de tous bords ( Etats-Unis, Grande-Bretagne, Union Européenne, Ukraine, Pologne, et Pays baltes ) !

                  Quelles sanctions américaines « impitoyables » peuvent être prises contre la Russie, qui détient le plus grand arsenal nucléaire au monde, qui est auto-suffisante dans tous les domaines ( grâce aux « sanctions » américaines ), qui s’est débarrassée de toutes ses dettes en dollars, et qui vend aux Etats-Unis 538.000 barils de pétrole brut Urals par jour ? Restons sérieux, voyons !

                  Moralité : si les Etats-Unis n’avaient pas organisé le coup d’état du Maidan, le Donbass ne se serait pas soulevé, la Crimée serait toujours ukrainienne, et la base navale de Sébastopol serait toujours louée à la Russie !

                  Mais on ne peut pas demander aux hommes politiques américains d’avoir un cerveau, car ça n’a jamais été le cas ! Ce qui compte pour eux ? La guerre, la guerre, la guerre, pour faire tourner le complexe militaro-industriel, la seule industrie qui fonctionne à fond ! Or, pas de guerre signifie pas de renouvellement des stocks pour les ventes à l’exportation.``Seuls les militaires américains sont conscients du retard technologique pris par l’industrie de l’armement, et ne cessent de tirer en vain la sonnette d’alarme !

                  Maintenant, s’ils veulent se frotter à la Russie, qu’ils y aillent tous seuls, parce-que pas un seul européen n’est prêt à mourir pour défendre les nazis ukrainiens !

                  Vous voulez savoir quelles crapules sont à la tête de l’Ukraine ?

                  Allez sur le site animé par Christelle Néant, une journaliste française qui vit sous les obus à Donetsk, et pas confortablement à Paris !

                  www.donbass-insider.com


                  • Guy19550 Guy19550 24 janvier 12:52

                    @yakafokon
                    Je m’en souviens encore comme si c’était hier avec ce rappel. Pas oublier le drone des amerlocs (de Baviere) qui a eu ses commandes brouillées et aussi le fait que les soldats ukrainiens qui ont changé de camps ont été portés déserteurs en Ukraine. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès