• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La RPD détruit plusieurs pièces d’artillerie de l’armée (...)

La RPD détruit plusieurs pièces d’artillerie de l’armée ukrainienne, dont les artilleurs ne savent pas sur quoi ils tirent...

Dans une déclaration faite hier (6 novembre), alors que le chef de la République Populaire de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko, s'était rendu sur les lieux bombardés la vieille au soir par l'armée ukrainienne, le chef de l'État a tenu à dire que l'attaque de la vieille n'était pas restée impunie.

Alors que la RPD continue de respecter les accords de Minsk, il semble néanmoins que l'exaspération des autorités de la république soit au diapason de celle de la population.

La patience des autorités de la RPD ayant semble-t-il atteint ses limites, l'armée de la RPD a répliqué aux tirs de la soirée du 5 novembre pour détruire plusieurs pièces d'artillerie ennemies, ainsi que des abris fortifiés d'où les coordonnées de tirs étaient données, et surtout, cette réponse a été médiatisée.

« Nous n'avons pas laissé l'agression des FAU sans réponse. Les forces armées de la RPD ont détruit deux batteries d'artillerie, et trois bunkers dont l'un était un poste de commandement qui servait à ajuster les tirs sur Donetsk, » a ainsi déclaré Alexandre Zakhartchenko.

Cette réponse fut ciblée, pour ne frapper que des installations militaires, au contraire des soldats de l'armée ukrainienne, qui admettent publiquement à la télévision, qu'ils ne savent même pas sur quoi ils tirent !

« Honnêtement, nous ne savons pas sur quelles cibles nous tirons. On nous donne des coordonnées, nous tirons un ou deux obus. Si de l'autre côté, cela ne se calme pas, alors nous tirons une autre paire d'obus  », a ainsi déclaré un artilleur ukrainien.

Une déclaration qui a de quoi laisser pantois, tant elle est choquante.

Quoi qu'il en soit, la réponse de la RPD a été efficace, puisque durant les dernières 24 heures, les violations du cessez-le-feu par l'armée ukrainienne sont tombées à 18 (contre 51 durant les 24 h précédentes).

Cette réponse a eu plus d'effet que les demandes des autorités de la RPD adressées à l'OSCE concernant le fait de rapporter scrupuleusement le bombardement du district de Kievskyi.

« L'Ukraine bombarde de nouveau des zones résidentielles avec de l'artillerie lourde. Il n'y a pas d'unités militaires ici, seulement des quartiers civils, une école, des infrastructures publiques. Cela montre que Kiev détruit délibérément la ville de Donetsk. C'est un crime, et j'espère que les représentants de l'OSCE vont réagir à cet incident et enregistrer les bombardements  », avait ainsi déclaré Alexandre Zakhartchenko lors de sa visite des sites bombardés.

« Les représentants de l'OSCE n'estiment pas nécessaire d'enregistrer des faits évidents. Parce que leur enregistrement montrerait que l'Ukraine a déclenché une guerre ici, et que tout est de la faute de l'Ukraine. Pour l'OSCE, qui supportait initialement l'Ukraine, enregistrer ces faits serait une reconnaissance de sa défaite. Et, profitant des médias, j'en appelle à tous les représentants de l'OSCE en leur demandant d'enregistrer ce bombardement. Pour notre part, nous transmettrons également notre rapport au CCCC », a déclaré un peu plus tard Alexandre Zakhartchenko.

Il serait en effet temps que l'OSCE fasse son travail, quand on voit que depuis le début de la trêve académique (commencée le 25 août 2017), l'armée ukrainienne a violé le cessez-le-feu à 2 494 reprises, tirant 9 719 projectiles et obus et 463 roquettes de lance-roquettes multiples, qui ont tué quatre civils, en ont blessé 17 et ont endommagé 100 habitations.

La reprise des hostilités à grande échelle dans le Donbass se rapproche de plus en plus, et les instances internationales chargées d'empêcher cela regardent ailleurs.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • JMBerniolles 8 novembre 09:45
    Merci pour cette information Christelle.

    C’est sans doute un tournant, une première petite avancée vers l’escalade qui est certainement recherchée par le régime de Kiev.

    Le but est sans doute de faire intervenir les américains ou plutôt leurs marionnettes européennes à travers l’OTAN. Avec les irresponsables qui gouvernent cette partie du monde il faut s’attendre à tout.
    Malgré tout je ne pense pas que les peuples des nations européennes impliquées dans l’UE supporte des pertes humaines conséquentes dans un conflit pour l’Ukraine.

    Dans le cas de l’embrasement précédant, l’intervention européenne a porté sur un cessez le feu (très utile pour le régime de Kiev) conduisant aux accords de Minsk. Le but essentiel était de laisser le temps au régime de Kiev de redresser ses capacités militaires. Dans le style guerre par proxy, ce sont les troupes du régime de Kiev qui sont en première ligne et je pense qu’elles ne doivent pas compter sur un soutien actif de la part de l’Allemagne

    • VivreenRussie VivreenRussie 8 novembre 11:15

      « @JMBerniolles, »faire intervenir les américains" pensez vous que depuis 2014 ils ne sont pas intervenus directement sur le terrain ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 8 novembre 12:10

      @VivreenRussie
      Sur le plan militaire ils n’interviennent que de manière anecdotique, en fournissant armes, instructeurs et quelques mercenaires + de l’argent bien sûr. Mais il n’y a pas de troupes US sérieuses présentes ici. Ils ont trop peur d’essuyer de lourdes pertes qui seraient impopulaires aux USA...


    • JMBerniolles 8 novembre 12:46
      @VivreenRussie

      Oui. ils encadrent, forment et arment les ukrainiens.... Je faisais mention au stade suivant où les américains enverraient les troupes de l’OTAN. Essentiellement constituée d’européens précisément.

    • Alren Alren 8 novembre 16:12

      @JMBerniolles

      « Malgré tout je ne pense pas que les peuples des nations européennes impliquées dans l’UE supporte des pertes humaines conséquentes dans un conflit pour l’Ukraine. »

      Je le pense aussi, ce qui implique pas d’offensive terrestre.
      La menace que les soldats de la république de Donetsk reçoivent des missiles sol-air S400 (bientôt S500) ne peut que dissuader les pays de l’UE d’utiliser leur aviation.

      Ne reste que l’artillerie lourde.
      Servie par des artilleurs allemands (peu probable cependant que Merkel entre dans ce cycle infernal) ou français (mais Macron devrait affronter les citoyens), il serait à la fois impossible d’arrêter les obus « anonymes » et ceux-ci auraient une précision de quelques mètres pour détruire les installations militaires de Donetsk.
      L’emploi de l’artillerie occidentale à longue portée reste peu probable cependant.


    • VivreenRussie VivreenRussie 8 novembre 16:39

      @JMBerniolles, pas seulement...

      Comme le signale Christelle il y a aussi des « instructeurs et quelques mercenaires ».
      En ce qui concerne l’OTAN l’on aurait pu voir des troupes dans le Donbass dans le cadre de la force d’interposition sur la ligne de front. 
      Mais comme les US refusent le projet Russe et les discussions avec les représentants des républiques. Je ne pense pas que les EU soient d’accord pour transformer leurs soldats en chair à canon en rentrant « par la force » dans le Donbass.

    • Christelle Néant Christelle Néant 8 novembre 18:52

      @VivreenRussie
      C’est clair que toute force de l’ONU qui tenterait de rentrer dans le Donbass par la force se verrait transformée en cible....


    • Christelle Néant Christelle Néant 8 novembre 18:55

      @Alren
      Le problème est que Donetsk se transformerait alors en nouveau Stalingrad une fois l’artillerie utilisée, chaque habitant se transformant en combattant, et les armes européennes ne sont pas adaptées à ces méthodes de combat.


    • taktak 8 novembre 18:18

      Merci Christelle, trop peu dénoncent ce qui se passent en Ukraine où l’UE et les USA ont installé un régime fasciste et conduisent une guerre criminelle contre le peuple ukrainien.

      En France, à l’initiative du PRCF et à l’occasion du centenaire de la révolution d’Octobre, les français auront au moins pu entendre le témoignage du Parti Communiste d’Ukraine, (KPU), interdit et en but à une violente répression, sur ce qui se passe en Ukraine. La situation est tellement dramatique que chaque année la population de ce pays qui était au temps de l’URSS une des toutes premières puissances industrielles et agricoles du monde chute d’un million de personnes.
      les salariés, les retraités doivent vivre avec quelques euros par jours, moins de 100 euros par mois ! Le tout pour enrichir les oligarques, financer la guerre de l’OTAN contre le Donbass dont le seul tort est de refuser d’accepter le joug d’un régime fasciste issu d’un coup d’état soutenu par les impérialismes occidentaux.


      • Christelle Néant Christelle Néant 8 novembre 18:51

        @taktak
        Il faut vraiment que les Français ouvrent les yeux sur la situation en Ukraine et dans le Donbass. Et qu’on sorte enfin de cette rhétorique idiote de la Russie pays agresseur....


      • goc goc 8 novembre 19:02

        Bonjour christelle
        toujours du tres bon boulot
        une chtite question
        il parait qu’on voit revenir la timochenko sur fond de « mouvements » des uknazis. Ça risque de dégénérer ??
        Et surtout y-a-t-il un risque que le vendeur de chocolat pousse à la guerre (avec les russes) pour s’échapper du bourbier politique qui se profile.


        • Christelle Néant Christelle Néant 8 novembre 19:06

          @goc
          En effet Tymochenko est dans le sillage de Saakachvili. Je pense que ça va dégénérer à cause de l’implication immédiate des ultra-nationalistes et des néo-nazis dans ces manifestations. Le but est de pousser Porochenko à ouvertement déclarer la guerre ou le remplacer par plus radical que lui pour déclarer la guerre. Donc dans un cas comme dans l’autre c’est mauvais.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires