• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La RPD poursuit le développement de son autonomie et lance un projet de (...)

La RPD poursuit le développement de son autonomie et lance un projet de production de tramways

En plus de travailler à augmenter son autonomie alimentaire, la République Populaire de Donetsk (RPD) travaille aussi à développer son industrie afin de produire au maximum ce dont elle a besoin, tout en fournissant des emplois pour ses habitants.

Ces derniers mois ont été marqués par plusieurs annonces de lancement ou de relance de plusieurs chaînes de production importantes pour la République.

Au mois d’août c’est le lancement d'une chaîne de production d’autobus à Donetsk qui a été annoncé.

En octobre, c’est l’usine métallurgique Iouzovskyi qui était relancée après trois ans d’arrêt, afin de fournir l’acier dont la RPD a besoin (l’usine vient d’ailleurs de lancer la production de 2 000 tonnes d’acier qui serviront de matière première pour l’usine de câbles métalliques Silur à Khartsyzsk).

Au mois de novembre, c’est les premières tractopelles issues de la chaîne d’assemblage de Torez qui ont été présentées avant d’être envoyées à Debaltsevo pour y déblayer la neige.

Tractopelle produite à Torez

Cette chaîne d’assemblage est d’ailleurs destinée à devenir une chaîne de production à part entière dans l’avenir. Une ligne de production qui ne se limitera pas aux tractopelles, mais produira aussi des déneigeuses à lames, des machines de réparation de l’asphalte, des foreuses, etc.

Et pour finir l’année en beauté, c’est le lancement d’un projet de production de tramways qui a été annoncé aujourd’hui par le service de presse du ministère de l’Industrie et du commerce de la RPD.

C’est l’entreprise d’état DTEZ qui est chargée de ce projet de production d’un tramway moderne destiné à la République.

« Nous allons commencer à fabriquer les tramways à partir de zéro, ils seront meilleurs qu’auparavant. Actuellement, le projet a déjà commencé. L’an prochain nous fournirons le premier tramway  », a déclaré le service de presse à l’agence DAN.

Il s’agit d’un projet à long-terme, qui se fera en plusieurs étapes. Actuellement, le personnel de l’entreprise a commencé à étudier l’ensemble des composants de l’ancien modèle de tramway, afin de préparer le design et l’outillage de production. Une fois que cette étape sera terminée, le coût du projet sera estimé.

« Produire nos propres tramways ne va pas seulement fournir un nouveau moyen de transport aux habitants de la République, cela va aussi créer des conditions favorables à l’amélioration de la productivité dans son ensemble  », a déclaré le service de presse du ministère.

L’usine d’ingénierie électrique de Donetsk (DETZ) existe depuis 1915 et produit de l’équipement électrique, des moteurs asynchrones, et des transformateurs, qui sont utilisés, entre autre, dans l’industrie métallurgique, les mines de charbon, et les transports en commun de la RPD.

La ville de Donetsk est parcourue de multiples lignes de tramways, qui sont vitales et étroitement imbriquées dans le réseau de transports en commun extrêmement dense de la capitale. La plupart des tramways actuellement en circulation à Donetsk et dans d’autres villes comme Gorlovka sont très vieux et en mauvais état. Ils ont clairement besoin d’être remplacés.

Le lancement de cette ligne de production est donc une excellente nouvelle pour les usagers des transports en commun de la RPD. Après les bus, les usagers vont pouvoir embarquer à partir de l’année prochaine dans des rames de tramways flambant neuves et plus confortables.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Doume65 8 décembre 2017 12:09

    Bonjour Christelle.
    Une question me vient. Une fois amputée du Donbass, que produit l’Ukraine à part des bonbons et quelles sont ses ressources ?
    Au passage, la page Wikipedia, pour une fois est tout à fait correcte concernant le Donbass et j’y ai appris pas mal de choses.


    • Mychris Mychris 8 décembre 2017 12:40

      @Doume65

      Bonjour Doume65 :

      Si l’agriculture reste la principale production ukrainienne, elle possède également une industrie chimique très développée dans la région de Kharkiv et de la production de transports dans la région de Lviv comme des bus électriques. Antonov est toujours basé à Kiev et Dnipr (lanceur de satellites) à Dnipro.


    • Christelle Néant Christelle Néant 8 décembre 2017 15:40

      @Mychris
      Antonov est en liquidation.....
      @Doume65 : produits agricoles, miel, acier, industrie du transport, produits miniers
      http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMImportExportPays?codePays=UKR


    • Choucas Choucas 8 décembre 2017 12:20

       
       
      Ils ont du charbon, ils devraient faire des chaudières charbon co-génératrices avec moteur Sirling pour donner une petite autonomie électrique à tous.
       
      http://www.okofen-e.com/fr/principe_moteur_stirling/
       

       
      Et puis Poutine devrait organiser l’émigration de souchiens d’UE en Russie.
       


      • Self con troll Self con troll 8 décembre 2017 14:01

        @Choucas
        Comme les temps changent ! Il y a 40 ans, c’étaient les russes qui venaient faire des mariages blancs à l’ouest du mur.
        Et on parlait d’un 4% pour le rendement du PV, sans s’intéresser au Stirling, pourtant accessible à la technologie du moment.

        Grosso modo, dans les périodes où on chauffe, un générateur microgen fournit autant d’énergie que 15 m2 de panneaux dernier cri sous nos latitudes. Qui plus est, au moment de la journée où on a le plus besoin.

        Au fait, votre idée n’était pas de leur exporter nos nucléomaniques, au moins ?


      • Choucas Choucas 8 décembre 2017 15:06


        Le mépris de soi-même chez les russes n’a duré que le temps d’Eltsine
         
        Il est définitif chez les glands remplacés.
         
        Il y a plusieurs façons de fuir la débandade du gogochon :
         
        - le refuge en montagne et le mattuvu en face nord
        - le into the wild écolo snob, le Walden à 2km de Concorde
        - la cabane utérus en Sibérie, avec son liquide amniotique Vodka (cf Sylvain Tesson)
        - le monastère cistercien, passé de mode
        - Hegel
         
        Mais la plus grandiose reste le poste avancé aux frontières de l’Empire, où mieux, la conquête d’un Empire par la Waffen SS où les cosaques.
         


      • Christelle Néant Christelle Néant 8 décembre 2017 15:42

        @Choucas
        La RPD et la RPL disposent déjà de centrales électriques à charbon qui leur assurent l’autonomie électrique.


      • JC_Lavau JC_Lavau 8 décembre 2017 16:36

        @Choucas. Toi aussi tu as remarqué Sylvain Tesson, qui fait valoir que si réchauffement climatique il y a, que l’éruption du Vésuve c’était de la rigolade en comparaisong, c’est parce que les ouvrières du Bangla Desh consomment trop.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès