• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La RPD relance la station d’épuration de Donetsk sur fond de (...)

La RPD relance la station d’épuration de Donetsk sur fond de bombardements meurtriers de la part de l’armée ukrainienne

La journée du 22 avril 2018 fut marquée par un nouveau pic de bombardements et de victimes de la part de l’armée ukrainienne, alors que la République Populaire de Donetsk (RPD) relançait la station d’épuration qui avait été mise à l’arrêt le 18 avril pour rétablir l’approvisionnement en eau de la population.

Hier matin, la journée avait commencée sur une note plutôt positive. Comme annoncé vendredi par Alexandre Zakhartchenko, le chef de la RPD, le Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du cessez-le-feu (CCCC) confirmait dimanche matin que le redémarrage de la station était prévu pour le jour même.

Dès 10 h, des équipes du ministère des Situations d’urgence de la RPD ont procédé à l’inspection et au nettoyage des routes permettant d’accéder à la station, afin d’éliminer tout engin explosif qui pourrait mettre en danger les travailleurs. La MSS de l’OSCE a aidé les démineurs en surveillant intensivement la zone pendant les opérations de nettoyage.

Après avoir vérifié l’état des installations et s’être assurés que tout était en état de fonctionnement, le personnel a pu commencer le processus de redémarrage de la station. Un processus de plusieurs heures qui a abouti hier à 15 h 30. Les 400 000 personnes qui étaient privées d’eau depuis le 18 avril au soir ont dû attendre encore 4 à 5 h pour avoir enfin de l’eau au robinet, le temps pour cette dernière d’arriver jusqu’à destination.

Néanmoins, le redémarrage ne s’est pas fait sans mal, puisque pendant les opérations, les soldats ukrainiens ont bombardé la zone autour de la station d’épuration. Ainsi, un peu avant 13 h, le CCCC a alerté sur le fait que malgré les garanties de sécurité fournies, l’armée ukrainienne tirait à proximité de la station d’épuration, mettant en danger le processus de redémarrage de cette dernière.

Le CCCC a exhorté la partie ukrainienne à cesser ces bombardements sauf à vouloir laisser 400 000 personnes sans eau, des deux côtés de la ligne de front. Finalement les tirs sur cette zone se sont calmés et le travail a pu reprendre avec succès. Et la première nuit de travail de la station après le redémarrage s’est déroulée sans incident.

Mais au vu de ce qui s’est passé pendant le redémarrage de la station, il est à craindre que l’armée ukrainienne ne recommence les provocations contre cette dernière jusqu’à provoquer un nouvel arrêt.

Des craintes confirmées par le fait qu’hier, faute de pouvoir tirer de manière intensive contre la station d’épuration, les soldats ukrainiens se sont reportés sur d’autres secteurs du front.

D’abord en ouvrant le feu dès le matin avec des mortiers de 120 mm, des véhicules de combat d’infanterie et des lance-roquettes antichar contre la localité de Dokoutchayevsk, blessant ainsi un civil. L’homme de 62 ans a reçu des éclats dans la nuque, l’abdomen, la hanche et le genou, et a été hospitalisé.

Puis à 12 h 20, c’est contre le village de Zaïtsevo que l’armée ukrainienne a tiré au lance-grenades automatique (29 grenades), tuant un civil de 63 ans. L’homme a été littéralement criblé d’éclats venant de la grenade qui a atterri dans la cour de sa maison.

Voir le reportage vidéo de Patrick Lancaster :

Au total entre hier et aujourd’hui au petit matin (3 h 00 heure locale), l’armée ukrainienne a violé 32 fois le cessez-le-feu et tiré 956 munitions dont 47 obus de mortier de 120 mm et 70 obus de mortier de 82 mm.

Et depuis ce matin 3 h, le CCCC a déjà enregistré 11 violations du cessez-le-feu par l’armée ukrainienne, alors qu’il n’est que 14 h 30, heure locale. Au cours de ces violations, le CCCC a enregistré l’utilisation de mortiers de 120 mm à huit reprises, et de mortiers de 82 mm à 74 reprises.

Pas de quoi être très optimiste pour le bilan à venir de la journée en cours, lorsqu’on sait que le gros des violations se fait une fois la nuit tombée.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • gorguetto gorguetto 23 avril 18:37

    Bonjour Christelle et Tom.
    Je suis vos comptes-rendus de situation dans le Donbass.
    Ils sont on ne peut plus précis, j’aimerais uniquement que vous employiez un ton plus professionnel pour donner vos informations. Un peu plus de retenue, une forme plus stricte en évitant les manifestations d’humeur et les rires nerveux et les réflexions de parti pris. Votre subjectivité doit être plus discrète.
    Je pense que vous gagnerez en crédibilité.
    Merci de m’avoir lu, tous les deux. Sinon j’aime bien votre travail.


    • roman_garev 23 avril 18:58

      @gorguetto
      Comme je ne vois aucun Tom aux alentours, je tiens à répondre à sa place.

      Essayez de comprendre, que la guerre, le massacre des civils, leur privation de besoins primordiaux tels que l’eau potable, etc., etc. effectués par des nazis, de ces faits ayant perdu toute apparence humaine, sont un peu différents du bavardage du salon dont vous semblez évoquer ici des règles. 

    • gorguetto gorguetto 23 avril 19:22

      @roman_garev
      Apparemment vous ne savez pas de quoi je parle, alors écoutez ceci, Tom y est aussi.
      https://www.youtube.com/watch?v=1IatXVRvPUQ
      Je sais de quoi cela traite, je me représente assez bien la situation, mais l’échange entre les deux me semble quelque fois léger. je voudrais leur éviter des reproches, parce qu’en dehors de cela, leurs chroniques sont nécessaires.


    • Christelle Néant Christelle Néant 23 avril 20:02

      @gorguetto
      Bonjour,
      Merci pour cette remarque, j’essaye d’y faire attention, mais il y a des fois où il faut que ça sorte. C’est ce qui fait aussi le côté naturel de nos SitRep, qui est apprécié par beaucoup comme une preuve d’authenticité. Les premiers SitRep étaient encore bien pires, j’ai fait beaucoup d’efforts là dessus, mais je ne veux pas totalement les aseptiser. C’est quelque part aussi notre marque de fabrique. Beaucoup de personnes me remercient justement d’être comme ça car pour eux c’est une meilleure preuve de crédibilité qu’un ton neutre, car cela fait plus naturel. Chacun et chacune a son opinion là dessus et je ne peux satisfaire tout le monde. Mais merci de me l’avoir signaler j’y ferai attention pour les prochains.


    • roman_garev 23 avril 20:03

      @gorguetto

      Le nommé Tom est absent ici, dans cet article et sa discussion. Qu’il existe quelque part ailleurs, cela n’a aucune importance. Ainsi qu’une échange entre les deux dans quelques parages...
      Je vois bien de quoi vous parlez justement de votre propre commentaire, et je répondais justement à vos propos. Laquelle réponse vous ne daignez pas commenter...

    • Christelle Néant Christelle Néant 23 avril 20:06

      @cassini
      Ou comment implémenter la novlangue en remplaçant un mot par un autre. Allez revoir la définition du nazisme. Ensuite allez regarder quelques images des combattants du régiment Azov en train de faire un Sieg Heil devant un portrait de tonton Adolf, allez voir le programme de groupes comme C14 et Pravyi Sektor et on en reparle. Pas la peine de poster vos commentaires en double.


    • Christelle Néant Christelle Néant 23 avril 21:54

      @cassini
      Vous confirmez par votre commentaire à coté de la plaque ce que j’ai écris plus haut. Vous confondez le fascisme réel avec les accusations à deux balles. Pareil pour le nazisme. Sauf que dans le cas de l’Ukraine actuelle, nous avons bel et bien affaire avec d’authentiques néo-nazis. Je vous encourage à aller vous renseigner sur ce que j’ai écrit plus haut et sur Stepan Bandera, collaborateur des nazis, dont les troupes ont exterminé des juifs, des Polonais et des Russes pendant la WWII et se revendiquait de l’idéologie nazie. C’est cet homme qui est le « héros » de l’Ukraine actuelle et des groupes comme Svoboda, Azov, Pravyi Sektor, C14 etc. Si pour vous ce n’est pas du nazisme, c’est grave pour vous.


    • gorguetto gorguetto 24 avril 10:08

      @roman_garev
      Mon propos ne s’adressait pas à vous. Vous semblez ne pas saisir, au delà de cette limite, votre ticket ......


    • gorguetto gorguetto 25 avril 14:28

      @Charly83
      La novlangue, ou la langue de bois ne sont pas mon style. Je ne dirais pas par exemple : « monsieur, vous souffrez d’une altération majeure des fonctions cognitives supérieures », non tout simplement je dirais vous êtes con.
      Je dis cela en illustration, je ne parle pas de vous, bien entendu. Par contre, votre façon de vous exprimer est très imagée, vous faites preuve d’un esprit tortueux, et pour dire des choses simples, vous prenez comme les Shadoks, des chemins de travers.
      La-dessus je vous laisse, quant à Roman Garev, il me donne l’impression de ne pas comprendre et exige une réponse. Niet ! Faites une effort.
      L’essentiel étant de m’être fait entendre d’un esprit fin, je veux parler de Christelle Néant.


    • xana 23 avril 20:50

      Merci Christelle pour votre article.

      La détermination ukrainienne à pourrir la vie des civils du Donbass est aussi stupide que criminelle, mais en Occident tout le monde s’en réjouit (voyez certains commentaires ici même) parce que les victimes sont des Russes (ou ainsi les voient-ils).

      Les Nazis n’étaient pas pires que les Occidentaux d’aujourd’hui dans leur désir d’exterminer les Slaves pour s’approprier leur immense territoire et ses ressources. Hélas l’Armée Rouge aurait dû continuer le nettoyage jusqu’à Gibraltar au lieu de fraterniser avec leur principal ennemi en 45. Mais le passé est le passé. Et au présent le temps jour pour l’Eurasie contre l’Atlantique, et c’est une excellente chose. J’espère vivre assez vieux pour voir l’effondrement total de la société des banksters, l’Angleterre et l’Amérique ruinées, et Macron devant ses juges.

      Jean Xana


      • roman_garev 23 avril 21:21

        @xana
        Bonjour Jean,

        « Les Nazis n’étaient pas pires que les Occidentaux d’aujourd’hui dans leur désir d’exterminer les Slaves pour s’approprier leur immense territoire et ses ressources. »

        Je dirais même plus : les Nazis (et vous avez raison de ne pas préciser « allemands », car il y en avait partout en masse, et surtout chez les Anglo-saxons) ne représentent qu’une facette temporaire d’un processus continu de la guerre jamais interrompue que mènent les Anglo-saxons et leurs sbires (y compris la majorité des Slaves) contre la Russie éternelle... 
        Comme c’est écrasant pour eux de réaliser de plus en plus nettement toute la vanité de leur aspiration.

      • roman_garev 23 avril 21:27

        @cassini
        Le pauvre, ce n’étaient pas les Polonais qui auraient foutu qui que ce soit, c’était l’URSS de Gorby qui s’est retirée d’elle-même, pour écrouler ensuite sa propre entité.

        Direz-vous que les Allemands d’Est auraient, eux aussi, « foutu » l’Armée soviétique ?
        Pourtant je ne serais pas trop étonné d’entendre cela de la part d’un personnage de votre espèce...

      • xana 23 avril 22:41

        @roman_garev
        Quelle majorité des Slaves ?
        A ma connaissance dans les pays slaves les ennemis de la Russie sont essentiellement les polonais (pour des raisons en partie religieuse, puisque les seigneurs polonais étaient catholiques et présentaient leurs appétits de conquête comme une croisade contre les (schismatiques) orthodoxes. Et les Croates, également catholisés, également avides de casser du Russe. Quant aux Ukrainiens, je pense que la russophobie réelle est limitée aux bandéristes qui sont actuellement aux commandes.

        Je me trompe ?

        Ici on a eu la même chose en Roumanie orthodoxe, colonisée par les Turcs d’un côté et de l’autre par les Hongrois catholiques ou réformés, mais tous féroces brûleurs d’églises orthodoxes... Et il ne peut pas être question de russophobie, mais bien plutôt d’ « Orthodoxophobie », que je soupçonne d’être reliée à l’attrait des ors religieux pour les pillards de tous acabits !


      • xana 23 avril 22:45

        @cassini

        Et il continue à y en avoir partout, des Nazis, sous ce nom ou sous un autre.
        Et même ici parmi les commentateurs.

        Il va y avoir un certain nettoyage à faire d’ici quelques années. Je vais lancer une usine pour fabriquer de la corde.


      • Tom France Tom France 25 avril 11:21

        Comme je l’avais déjà fait remarquer, l’armée de la RPD n’aura sans doute plus le choix pour défendre cette station d’épuration que de répondre aux provocations, et les FAU le savent très bien qu’il s’agit du point sans doute le plus sensible de la ligne de front. Ces derniers n’arrêteront pas tant que la station ne sera définitivement pas à l’arrêt !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès