• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La rue algérienne baptise son nouveau Président algérien

La rue algérienne baptise son nouveau Président algérien

Après la pilule mal passée suite à l’ouverture d’un Consulat Général des Iles Comores au Sahara marocain, le peuple algérien, sur son 31, a tenu à offrir un Baptême comme il se doit au tout nouveau Président en ce 44ème vendredi de manifestations.

Ce tout nouveau propulsé au sommet de l’Etat algérien par les ténors de l’armée algérienne avec à leur tête le Général Ahmed Gaïd Salah ainsi que par les apparatchiks du régime algérien, eux qui détiennent seuls et sans partage aucun le pouvoir tant politique qu’économique à des fins d’enrichissement personnel au détriment de la population algérienne, a été gracieusement baptisé, ce vendredi 20 décembre 2019, par des manifestations monstres dans toutes les villes algériennes.

D’imposantes manifestations populaires pacifiques se sont ainsi déroulées à Alger, Oran, Constantine, Sétif, Mila, Guelma, Bejaia, Tizi Ouzou, Bouira, Mostaganem, Jijel, Chlef, Blida, El Oued, Médéa, Bordj Bou Arreridj, Annaba et bien d’autres villes. Rien qu’en Kabylie, ils étaient des centaines de milliers de manifestantes et de manifestants dans les rues ce 20 décembre 2019. Une impressionnante marée humaine au record inégalé en matière de nombre de participants a déferlé pour la seule ville de Tizi Ouzou lors de cette marche hebdomadaire du vendredi.

Tous les manifestants d’Algérie (femmes, hommes, enfants et vieillards) ont réclamé la libération des détenus du Hirak et un changement radical du système tout en rejetant les résultats de la présidentielle et en posant des conditions pour le dialogue et l’instauration d’un Etat démocratique.

S’agissant de ses toutes premières gesticulations relatives à la décision souveraine du Gouvernement des Iles de Comores d’ouvrir un Consulat Général à Laâyoune, ville de la Province du Sud du Maroc, il serait bon de rappeler à cette tête de linotte de Président algérien qu’il serait tout à fait non constructif de fourrer son nez dans les affaires d’autrui et de détaler, tel un canasson sans harnais, chaque fois qu’il sera interpellé par le peuple algérien sur les pratiques despotiques en cours en Algérie.

Il est vrai, que ce fraîchement placé à la présidence algérienne n’a fait que régurgiter, le 19 décembre 2019, le communiqué rédigé par le Général Ahmed Gaïd Salah et ce, juste après avoir prêté serment.

Un communiqué suintant la provocation anti-marocaine par la double attaque portée contre le Maroc, principal sujet de la politique extérieure du régime des dévergondés et sans diplômes, et un pays souverain que sont les Iles Comores qui viennent d’ouvrir une légation diplomatique au Sahara marocain.

Que ces crieurs du Palais de la Mouradia d’Alger se le tiennent une fois pour toute dit, bien d’autres pays suivront la démarche plus qu’exemplaire et courageuse des Iles Comores et ce, dans un proche avenir.

Il est plus que temps pour ce Président nouvellement baptisé par la rue de préparer les Fêtes de fin d’année au Palais de la Mouradia d’Alger avec son ange gardien d’Ahmed Gaïd Salah et le coq sautillant sur un plateau chauffé qu’est le polisarien Brahim Ghali, le clou de ces soirées présidentielles. Quant au peuple algérien, il ne lui restera plus que les yeux pour pleurer.

Farid Mnebhi.


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 23 décembre 2019 13:09

    avant de faire un commentaire j’ai révisé le résultat des élections du 12 décembre ... 60 % d’abstentions et 13 % de votes blancs/nuls ... président élu au premier tour par 20 % des électeurs ... un triomphe ... et son premier acte est de taper sur le Maroc ?

    du coup je ne suis pas trop surpris que les algériens continuent à descendre dans la rue en masse ...

    un peu comme si chez nous notre président allait fêter Noël au Mali au lieu de s’adresser aux français ...

    PS bienvenue pour un premier article


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 décembre 2019 13:18

      @nono le simplet
      un peu comme si chez nous notre président allait fêter Noël au Mali au lieu de s’adresser aux français ...

      C’est sûr :

      un peu comme chez nous, lorsque les anti Macron sont obsédés par leur idole ; que vont-ils faire lorsqu’il sera parti ? Qui traiter de PD-enc.. ? J’ai une crainte pour eux, dans 2 ans et demi.

      Enfin, non :

      ils sont tellement bons qu’ils ne préparent aucune alternance, et se gardent bien de vouloir prendre sa place. Ils vont tout faire, à l’insu de leur plein gré, pour le garder 5 ans de plus smiley


    • nono le simplet nono le simplet 23 décembre 2019 13:32

      @Olivier Perriet
      les anti Macron sont obsédés par leur idole

      je fais partie de ceux qui n’ont pas d’idole ...


    • troletbuse troletbuse 23 décembre 2019 13:39

      @Olivier Perriet
      Et vous, qu’allez vous faire quand Asselineau sera parti ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 décembre 2019 14:26

      @troletbuse

      Et vous, qu’allez vous faire quand Asselineau sera parti ?

      Une vie sans témoin de Jéhova sectaires, qui crachent sur tout le monde et donnent des leçons sans avoir jamais rien fait ?

      ça s’envisage assez facilement :
      c’est ce qui existait avant l’UPR.


    • troletbuse troletbuse 23 décembre 2019 14:51

      @Olivier Perriet
      sans témoin ou témoins, sectaire ou sectaires, Jéhova ou Jéhovah ?
      Une vie tranquille. Oui, comme les imbéciles heureux  smiley


    • bebert 23 décembre 2019 16:29

      @nono le simplet
      Cela ne serait pas malien !


    • OMAR 23 décembre 2019 18:36

      Omar9

      .

      @F. Mnebhi :« ..un Consulat Général des Iles Comores au Sahara marocain... »

      .

      .

      Les Comores, quelle référence !!!

      https://www.ouest-france.fr/monde/comores/comores-violents-affrontements-entre-l-armee-et-les-opposants-au-president-azali-assoumani-6019500

      .

      Le Makhzen attend avec impatience l’installation des consulats des iles :

      Fidji, Kiribati,Nauru,Palaos et même Tuvalu. !!!

      .
      Ah ces sbires du Makhzen, la même politique que Israël pour Jérusalem : implorer l’installation de missions diplomatiques étrangères au Sahara Occidental pour faire admettre et reconnaitre la colonisation de la RASD.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 décembre 2019 18:53

        @OMAR

        Fait chier ces îles du Pacifique qui se feront en retour imposer l’implantation de mosquées . Tahiti a dit niet ...et dans le genre direct...lol


      • prong Q 23 décembre 2019 19:24

        @aita

        Hine-nui-te-pō

        Hine-nui-te-pō (la grande Dame de la Nuit) est la déesse de la nuit et de la mort dans la mythologie māori. Elle règne sur l’au-delà. C’est la fille de Tāne, qui fuit dans l’au-delà lorsqu’elle dut prendre conscience qu’elle était mariée à son père.

        Tous les enfants de Rangi et Papa, les parents divins (le père Ciel et la mère Terre), étaient mâles. C’est Tāne qui le premier ressentit le besoin d’une femme. Sa mère lui montra comment il pouvait en former une à partir de terre rouge. C’est ainsi que Tāne insuffla la vie à Hine-ahuone, la femme-issue-de-la-terre, et il dormit avec elle. Leur enfant fut Hine-ata-uira, fille-du-couchant, et Tāne prit cette fille pour femme1.

        Un jour, alors que Tāne était parti, Hine-ata-uira se demanda qui était son père. Se rendant compte avec horreur que ce n’était autre que son époux, elle fuit vers l’au-delà. Tāne la suivit et voulut la convaincre de revenir. Mais Hine, alors devenue Hine-nui-te-pō, déesse de l’au-delà, lui dit : « Retourne d’où tu viens et élève nos enfants. J’attendrai ici et les accueillerai. » Ainsi Tāne revint sur Terre et Hine resta dans l’au-delà, où elle attendit Māui, qui apporta la mortalité aux hommes et ouvrit la voie à l’infinie procession des mortels dans l’au-delà1.

        Māui essaya de rendre l’humanité immortelle en se faufilant entre les jambes de Hine-nui-te-pō endormie pour ressortir par la bouche. Mais à cette vue le rire d’un oiseau, le rhipidure à collier, réveilla Hine-nui-te-pō et Māui fut écrasé dans son vagin. Il fut ainsi le premier homme à mourir1.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Hine-nui-te-p%C5%8D


      • Albar Albar 24 décembre 2019 09:26

        Mnebhi, un nom qui colle bien à son porteur (en arabe celui qui aboie), un parfait rejeton du Makhzen qui, n’est plus à présenter et que même le peuple marocain dénigre.

        Tout ce qu’a dit le néo président algérien, est que le Sahara occidental (RASD) est un problème de décolonisation posé au niveau des instances onusiennes.

        Pour ce qui est de l’Algérie, son armée, ses services de sécurité et une large partie de son peuple ont déjoué un grand complot ourdi par ses ennemis de l’intérieur (identifiés et bien connus) et de l’extérieur (dont la France de Macron).


        • Mursane 14 janvier 22:56

          Les Maghrébins ont le choix de suivre l’exemple religieux politique binaire       chiite-sunnites avec le résultat obtenu : destruction quasi-totale de la Syrie, l’Irak et dégâts collatéraux sur les états voisins.

          Ils ont aussi le choix de construire une union maghrébine sans hachich, sans interférence étrangère. Ils ont tout pour la réussir, si seulement ils savaient que toute la force économique future ne sera pas à l’europe , ni à la californie , ni à la chine , mais au Maghreb compte tenu, sans exagérer . de sa jeunesse qu’aucun autre pays n’a , et de son emplacement géographique , et de ses richesses minérales etc.... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Farid Mnebhi

Farid Mnebhi
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès