• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Russie est aussi le pays des diamants

La Russie est aussi le pays des diamants

La Russie est aussi le pays des diamants.

La Russie est un pays riche, avec de nombreuses matières premières. Il n'y a pas seulement du gaz et du pétrole, mais aussi des diamants. Cela fait plusieurs fois qu'on découvre en Russie des diamants de taille imposante. Le 25 décembre la société russe d’extraction de diamants Alrosa, a découvert un diamant de 190,77 carats et de plus deux milliards d'années. Il a été trouvé dans une cheminée de kimberlite en Yakoutie dans l'Extrême-Orient russe. Le directeur général adjoint d'Alrosa, Ievguéni Agoureïev, ne s'attendait pas à un tel cadeau de Noël.

Diamant de 190,77 carats, découvert le 25 décembre 2019

JPEG - 11 ko
Diamant de 190,77 carats, Mine d’Alrosa, Yakoutie, Russie, trouvé le 25 décembre 2019

En 2019, la veille de la Saint Valentin, Alrosa avait trouvé un diamant en forme de cœur de 65,7 carats.

Le 4 octobre 2019 Alrosa avait trouvé dans le gisement Nakyn situé en Iakoutie, dans l'Extrême-Orient russe, un diamant creux qui contenait au milieu un deuxième diamant. Le gros diamant de 0,62 carat (124 mg), contient un petit diamant de 0,062 carat (4 mg) qui se déplace librement. Il datait d'au moins 800 millions d’années. Il a été surnommé le diamant « Matriochka ». C'est la première fois au monde qu'une pierre de ce type est découverte, et elle rejoindra la collection.

Fin octobre 2019, un autre très gros diamant de 222 ou 232,4 carats a été découvert.

En 2015, la société Alrosa avait trouvé un diamant brut de 179 carats qui avait été baptisé « The Romanovs ». Après 18 mois de taille, il a donné naissance le 31 juillet 2017 à cinq diamants représentant un total de 76,22 carats. Le coût total de cette collection était estimé à au moins à 10 millions de dollars. Ces pierres ont été vendues lors d'enchères en ligne. Une des pierres appelé « The Dynasty  » est un diamant rond taille brillant de 51,38 carats, 57 facettes, de très haute qualité, certifié « couleur D, pureté VVS1, avec une taille Triple Excellent ».

Le deuxième est un diamant rond taille brillant de 16,67 carats, appelé « Sheremetevs ».

Le troisième est un diamant taille ovale brillant de 5,05 carats, appelé « Orlovs ».

Le quatrième est un diamant taille poire de 1,73 carats, appelé « Vorontsovs »

Le cinquième est un diamant taille ovale de 1,39 carats, appelé « Yusupovs, »

JPEG - 151.9 ko
Mine Diamant d’Alrosa 179 carats (Romanov), « The-Dynasty »

Le 24 octobre 2017, Almazy Anabara, filiale d'Alrosa, avait trouvé dans les gisements alluviaux d’Ebelyakh, un diamant jaune vif transparent fantaisie avec une inclusion, classe « Fancy Vivid Yellow ». Il fait 34,17 carats et mesurait 20,17 x 19,65 x 15,1 mm. Elle avait aussi extrait en début d'année un diamant rose pur de 27,85 carats.

Le 20 juillet 2019, la société AGD Diamonds a déclaré avoir trouvé le plus gros diamant d'Europe de 222,09 carats dans la mine de Grib dans la région d'Arkhangelsk, dans le nord-ouest de la Russie. Un diamant jaune très rare plus petit de 127,34 carats, a été trouvé a côté. Plusieurs de ces pierres ont été proposées sur le marché des pierres précieuses d'Anvers.

La Russie produit entre 40 et 45 millions de carats par an. En plus des diamants, on y trouve de l'argent, du palladium et autres métaux, et aussi des terres rares comme du coltan pour les composants électroniques. La Russie produite aussi chaque année 300 tonnes de lingot d'or pures à 99,99 %. Le 1er août 2017 une pépite d'or de 10,3 kg, la plus grosse de ce continent, avait été trouvée lors de travaux de terrassement dans la mine de Zaria située dans la région de Khabarovsk

Le plus gros diamant brut au monde, le Cullinan, faisait 3.106,75 carats. Il a été découvert en 1905 au Bostwana. Il a donné naissance à 105 diamants taillés, dont plusieurs ont rejoint la collection de la couronne britannique. Plusieurs diamants de plus de 1000 carats ont été découverts au Botswana, Sierra Leone et Angola.

C'est encore le Bostwana qui a fourni en novembre 2015 le deuxième plus gros diamant brut de 1.109 carats appelé « Lesedi La Rona ». La compagnie canadienne Lucara Diamond l'avait mis aux enchères en juin 2016 chez Sotheby's à Londres (Royaume-Uni) avec un prix de réserve de 70 millions de dollars. Au final il a été vendu 53 millions de dollars à la société de Laurence Graff en septembre 2017. Après 18 mois de travail, il a donné naissance à une pierre taillée de 302,37 carats, appelée Graff Lesedi La Rona.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

anti.social555


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès