• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Syrie, Astana et le basculement du monde

La Syrie, Astana et le basculement du monde

C'est à Astana, capitale du Kazakhstan, que les négociations de paix commenceront en janvier, précédant celles de Genève en février. Quel symbole ! Détrônée par la capitale kazakhe, la cité helvétique n'est plus le centre de l'activité diplomatique. Les Russes l'ont déplacé à l'Est, au cœur d'une Eurasie qui est le siège des puissances de demain.

JPEG

Depuis la libération d'Alep, les événements se précipitent. Des négociations inter-syriennes ont été menées sous l'égide de la Russie, de l'Iran et de la Turquie. Elles ont abouti le 29 décembre à un triple accord entre le gouvernement syrien et sept groupes de l'opposition armée. « Trois documents ont été signés », a déclaré le président russe. Le premier instaure « un cessez-le-feu sur l'ensemble du territoire syrien ». Le deuxième définit « les mesures visant à contrôler le respect de la trêve ». Le troisième est une « déclaration sur la volonté des parties en conflit de lancer des négociations de paix ».

Certes, on objectera à juste titre que cet accord n'instaure dans l'immédiat qu'un fragile cessez-le-feu. Il peut être remis en cause à tout moment, les terroristes d'Al-Qaida et de Daech en sont exclus, et il ne règle pas, au fond, la crise syrienne ouverte au printemps 2011. Il n'empêche que cette signature, fruit de tractations entre des parties qui ne se parlaient plus, marque une nouvelle avancée en vue d'un règlement politique du conflit, une semaine à peine après la victoire de l'armée arabe syrienne dans la deuxième ville du pays.

L'avenir dira si cette étape était décisive, mais on peut déjà en tirer trois enseignements.

Le premier, c'est que rien ne vaut une victoire militaire pour remettre les pendules à l'heure. La débandade des « rebelles » d'Alep-Est après un mois de combats valide la stratégie syrienne de reconquête territoriale. Les cinq premières villes du pays sont désormais sous le contrôle du gouvernement : Damas, Alep, Homs, Lattaquié et Hama. Toutes les combinaisons échafaudées en Occident et dans les pays du Golfe pour imposer le départ de Bachar Al-Assad, que ce soit comme « préalable » ou comme « résultat » d'une transition politique, se brisent sur cette réalité comme une coque vermoulue sur des récifs côtiers.

La victoire militaire de l'armée syrienne et de ses alliés, en réalité, conforte l'initiative russe en faveur d'une solution politique. En position de faiblesse, les groupes armés non affiliés à Daech ou Al-Qaida vont devoir choisir entre une fuite en avant qui liera leur sort à ces jusqu'au-boutistes ou une négociation avec un Etat syrien qui les chasse, peu à peu, des principales agglomérations du pays. L'attitude de ces groupes est l'une des inconnues qui pèseront sur la suite des événements, mais il est significatif qu'ils aient choisi, sans doute à contre-cœur, la solution négociée.

Le deuxième enseignement, c'est l'éviction spectaculaire des Etats-Unis, éjectés comme des malpropres d'une scène syrienne où ils ont additionné les mensonges, les coups bas et les échecs à répétition. Pour la première fois dans l'histoire contemporaine, la négociation sur un conflit majeur est engagée sans Washington, qui doit se résoudre à faire tapisserie pendant que Moscou mène la danse. Discrédités par une politique erratique, les USA sont condamnés à approuver un processus qu'ils n'ont jamais cherché à promouvoir tout en prétendant le contraire. En attendant, ils se voient contraints de mettre une sourdine à leurs jérémiades sur les « crimes de guerre » et la « barbarie russe ».

Cette mise en orbite de la Maison-Blanche est d'autant plus cruelle que son principal allié dans la région, la Turquie, y a participé activement. Pour Ankara, mieux vaut un adversaire avec qui on peut négocier (Moscou) qu'un allié félon qui vous fait des enfants dans le dos (Washington). Les USA paient leur ambiguïté lors de la tentative de coup d'Etat en Turquie, mais aussi le soutien opportuniste accordé aux Kurdes de Syrie. M. Poutine, dont la retenue lors de l'affaire du Soukhoï abattu a porté ses fruits, n'eut qu'à tendre la main à son homologue turc pour que la géographie et l'économie, facteurs objectifs de convergence turco-russe, prennent le dessus.

L'admission de la Turquie dans le club des parrains de la paix en Syrie est un coup de maître. Mais Moscou a aussi contracté une police d'assurance du côté de Doha. En lui concédant une participation au capital de la compagnie pétrolière nationale Rosneft, Moscou achète la neutralité du Qatar. Ce pacte de circonstance devrait contribuer à la tiédeur de l'Arabie saoudite, à son tour, pour une rébellion en déroute. Revirement turc, défection qatarie, isolement saoudien, le dispositif clintonien du « regime change » en Syrie s'effondre comme un château de cartes. Donald Trump a proclamé son intention d'en finir avec ces lubies néo-conservatrices. A croire qu'il avait anticipé la suite des événements !

Le dernier enseignement, enfin, est lié au lieu même des futures négociations de paix. Capitale futuriste du Kazakhstan construite en 1997, Astana est au cœur de cet arc de puissance géopolitique dont Moscou est l'artisan inlassable face aux prétentions occidentales à régenter la planète. C'est à travers le territoire kazakh que passent les oléoducs qui acheminent, vers la Chine, le gaz en provenance des gisements de la Caspienne. Premier producteur mondial d'uranium, le Kazakhstan est un allié stratégique de la Russie et son partenaire essentiel dans les domaines-clé de la modernité économique (nucléaire, spatial, hydrocarbures).

Ce pays asiatique majoritairement musulman est membre de l'Union eurasienne et de l'Organisation de coopération de Shanghaï. En plein développement, proche de la Russie, il est le symbole des nouveaux équilibres du monde. C'est à Astana que les négociations de paix commenceront en janvier, précédant celles de Genève en février. Les deux processus ne sont pas contradictoires, affirme la diplomatie russe. Staffan de Mistura, délégué spécial de l'ONU pour la Syrie, sourit pour la forme. Mais quel symbole ! Détrônée par la capitale kazakhe, la cité helvétique n'est plus le centre de l'activité diplomatique. Les Russes l'ont déplacé à l'Est, au cœur d'une Eurasie qui est le siège des puissances de demain.


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Doume65 30 décembre 2016 17:35

    « Discrédités par une politique erratique, les USA... »
    On appelle ça un euphémisme. L’auteur est très conciliant. Bravo.


    • Paul Leleu 31 décembre 2016 22:35

      @Doume65

      la mafia Russe vient de porter un gros coup à la mafia américaine... voilà tout... l’ordre des requins mondial est en train de se modifier...

      c’est spectaculaire et même esthétique... mais ça va pas améliorer le sort des peuples...

      les peuples se libéreront par eux-mêmes... en prenant en main leurs propres objectifs... et avec leurs propres moyens...

      maintenant, c’est joli pour le sport géopolitique... beau comme les steppes khazaques..


    • wesson wesson 30 décembre 2016 17:55

      Sur le fond, la crise Syrienne va encore durer probablement 1 an, mais je ne voit pas ce qui vas empêcher Al Assad de récupérer les 20% de la Syrie non désertique qu’il ne contrôle pas encore. Et cela ira d’autant plus vite si les Turcs cessent effectivement leur soutient à l’OEI (ce qu’ils semblent enfin décidé à faire).


      Sur la forme, on peut voir ce que la Russie a pu accomplir en Syrie (et avec le relatif peu de moyen qu’elle y a consacré) comme une formidable revanche prise sur l’Ukraine. 

      La Russie a été expulsée de l’Ukraine par les USA. C’est un fait. Mais ce qui s’est passé en Syrie, c’est bel et bien les USA qui viennent de se faire foutre dehors de la région, en plus de la perte de son allié Turc - une des pièce majeure de l’OTAN. 

      Et les négociations de paix se passent sans les USA ni l"Europe. Al Assad ne va pas partir (de suite), la Syrie ne sera pas démembrée, le plateau du Golan n’ira pas à Israël, et le Qatar devra attendre un peu pour vendre à l’Europe les ressources gazières de l’Iran...

      Ainsi, le monde occidental découvre horrifié que 16 ans après avoir imposé à la Russie une purge néolibérale qui a bien failli la faire éclater, cette dernière vient d’opérer un rétablissement complet : La Russie est redevenue une grande puissance, et son armée est en ordre de marche, prête à répondre à des défis même hors de leur frontière, et dans un contexte d’hostilité occidentale totale. 



      • wesson wesson 30 décembre 2016 18:30

        @wesson
        Juste pour la petite histoire, le rapport fourni par les USA sur le piratage ’’’Russe’’’ des démocrates est complètement bidon.


        Ils ont fourni un exemple d’un malware ciblant wordpress, écrit en PHP qui aurait été utilisé. C’est en fait une copie de P.A.S. (que l’on peut télécharger ici).

        C’est un malware d’origine Ukrainienne, sauf que la version qui aurait été utilisée est très ancienne (3.1.0 alors que ce malware en est à la version 4.1.1). Choisir un malware aussi obsolète pour faire une attaque de cet ordre, ce serait très étonnant de la part d’une entité étatique spécialisée, et beaucoup moins de la part d’un script kiddy un peu malin...

        Autre chose : Dans la liste des IP fournies, c’est aussi bidon : la majorité des IP sont chez OVH (qui a des serveurs partout dans le monde), 15% sont des exit node de TOR, et il y a plus d’IP Américaines que de Russes.

        Bref, c’est du boulot d’amateur, largement à la portée de n’importe quel groupe de hacker.

      • eric 30 décembre 2016 19:12

        @wesson
        Ouai enfin...dans un contexte d’hostilité des démocrates Obamesque et de leurs féal Hollande ( on se souvient du rôle des conseiller d’Obama, dans la campagne de Hollande, avec l’intermédiaire de Montebourg).

        De façon assez amusante, il semble que les pro de Sanders, apportent à leur tour une aide technique à Mélenchon. On se demande pourquoi toutes ces gauches ont tellement besoin de modèles et d’aide d’étrangers. Pourquoi ils ont tellement aux ordres.

        Parce que l’hostilité de Fillon ou de Trumps la Russie en général et à Poutine en particulier, vous repasserez.

        A la limite, et compte tenu du profond désintérêt pour se qui se passe à l’étranger chez la plupart des français,notamment de gauche, on en vient à se demander si l’amour subit de beaucoup aux gauches des gauches, pour la Russie poutinienne, n’est pas avant tout lié à leur haine de leur grand frère et complice PS qu’ils confondent utilement avec leur anti américanisme génétique...


      • Alren Alren 30 décembre 2016 19:14

        @wesson

        Bref, c’est du boulot d’amateur, largement à la portée de n’importe quel groupe de hacker.

        Et puis surtout faire croire au bon peuple US que cela a faussé le résultat de l’élection, alors que clairement il ne voulait pas de Clinton malgré les soutiens gigantesques qu’elle a reçus c’est comme on dit du « foutage de gueule ».



      • Alren Alren 30 décembre 2016 19:24

        @eric

        De façon assez amusante, il semble que les pro de Sanders, apportent à leur tour une aide technique à Mélenchon.

        Vous n’avez aucune preuve de cette assertion bien entendu.
        De plus, les personnes qui soutiennent sa candidature ont des capacités variées et n’ont besoin d’aucune aide informatique extérieure.

        Mais, hein, c’est difficile d’attaquer Mélenchon ! Ce n’est pas comme Fillon, Macron, Le Pen, il n’a pas de casseroles à traîner lui !
        Tout ce que l’on peut trouver c’est qu’il est franc-maçon. C’était un crime sous Vichy à l’égal de juif, communiste ou gaulliste. Et cela ne peut révulser aujourd’hui que les nostalgiques de l’État français.

        Les autres électeurs s’intéressent au programme de la France Insoumise dont il est le candidat, « L’avenir en commun ».


      • Alren Alren 30 décembre 2016 19:38

        @wesson

        Sur le fond, la crise Syrienne va encore durer probablement 1 an, mais je ne voit pas ce qui vas empêcher Al Assad de récupérer les 20% de la Syrie non désertique qu’il ne contrôle pas encore.

        En 1918, sous la pression des Étatsuniens qui avaient joué pourtant un rôle mineur dans la défaite allemande et désireuse d’épargner du sang de ses derniers soldats, la France a accepté trop tôt l’armistice demandé par l’ennemi et à des conditions qui ont permis aux soldats allemands de rentrer chez eux avec leurs armes comme s’ils avaient été vainqueurs, acclamés par les civils devant qui ils défilaient en marchant au pas.

        Cela permettra aux nazis de dire plus tard que l’Allemagne n’avait pas été vaincue militairement mais trahie d’un « coup de poignard dans le dos » par les juifs, les communistes et les sociaux-démocrates. Et ces braves allemands de croire que ceux-ci éliminés, la revanche victorieuse était possible ...

        J’espère, pour le peuple syrien, qu’Assad ne commettra pas la même erreur et qu’il poursuivra la lutte jusqu’à l’éradication complète des islamistes de tous poils de son territoire.


      • alinea alinea 30 décembre 2016 19:40

        @Fifi Brind_acier
        Vous vous souvenez de ce contre coup d’État, le coup d’État étant fait par Hillary, juste avant les élections, promu et soutenu par tous les fonctionnaires du renseignement américain !! qui disaient que Assange avait été leur « moyen » ! il n’était pas question de Russie !!


      • Pere Plexe Pere Plexe 30 décembre 2016 19:49

        @wesson
        Outre que le piratage russe n’est pas établi (voir douteux) il y à quand même quelque chose de particulièrement étonnant à cette affaire.

        Alors même qu’on sait que les USA espionne comme personne y compris ses alliés qu’ils se permettent de véroler les systemes informatiques comme nuls autres, de faire de malwares des armes ils justifieraient des sanctions à ce motif ?
        Pire , ou mieux, le reproche serait l’ingérence dans la campagne US...quand on sait le nombre de manipulations (parfois officielles !) des States sur la planète on croit rêver !

        En bien croyez le ou pas mais nos journalistes n’ont pas relever ...

      • Michel Maugis Michel Maugis 30 décembre 2016 19:58

        @eric

        vous êtes un pro quoi, vous ?

        un pro guerre ? un pro falseflag ? un pro sanctions ? un pro terroriste ?
        un pro neocon ? un pro guerre chimique ? un pro de tout ça ?

        Ce qui est certain, c’est que vous l’avez très mauvaise, mais votre orgueil vous empêche de reconnaître que vous aurez toujours tort !! 

        c’est facile d’imaginer des pro machin, lorsqu’on n’ a pas le courage de dire ce que vous êtes vous même.

        ne vous en faîte pas, Nous devinons tous.

         Vous n’avez pas fini d’en chier dans cette année du 100 ème anniversaire déjà !
        Que l’histoire passe vite ! et toujours les mêmes en face !!.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 décembre 2016 21:01

        @Alren
        Si, si , il y a des gens qui de l’intérieur expliquent ce qui ne leur convient pas dans le système Mélenchon : « La France Insoumise, une structure de parti qui ne dit pas son nom »


        Ou dans le journal communiste « Ruptures » :
        « Les dangereuses ambiguïtés de Jean Luc Mélenchon »

        Vous n’allez pas pouvoir éternellement éviter de publier sur Internet le programme officiel ...

      • wesson wesson 31 décembre 2016 01:26

        @eric
        moi y’en as pas avoir compris ça que toi veux dire ....




      • capobianco 31 décembre 2016 09:09

        @Fifi Brind_acier
        Toujours aussi nulle votre propagande. Je conseille la lecture de votre premier lien, pitoyable propagande anti Mélenchon bien dans votre style avec des insinuations, des affirmations et des « vérités » qui ne sont que le reflet de la tentative stupide de l’auteur de ce torchon.

        L’autre lien ne s’ouvre pas et serait de juin et donc depuis le pc aurait levé ses doutes ou pas ? J’aime bien les dangereuses ambiguïtés. Dangereuses pour la droite qui vous guide ? Quand les anciens upr (on ne peut plus être de droite) expliquent qui est votre grand homme : https://www.youtube.com/watch?v=I4Uhir3MY3Q

        J’en ai d’autres à votre disposition. Vous n’allez pas éternellement cacher qui est votre gourou et quel est sa fonction dans la campagne electorale....


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 décembre 2016 10:20

        @capobianco
        Voici un autre lien pour le texte de Pierre Levy.
        Utiliser Jean Robin pour critiquer l’ UPR c’est comme utiliser Hollande pour critiquer son ennemie, la finance... Plus débile, tu meurs !


        Vous n’êtes pas capable de vous servir de votre cerveau ?
        Voici le plan de sortie de la France de l’ UE & de l’ OTAN par Asselineau, faites-en une analyse argumentée.
        «  Le jour d’après la sortie de l’UE - - le Frexit en pratique » .

        Il y a des milliers de lecteurs d’Agoravox qui lisent les commentaires, vous auriez intérêt à répondre clairement clairement aux questions, et cesser de botter en touche...

        1- Quand le programme officiel de la France Insoumise sera publié sur Internet ?

        2- Quel est le contenu des propositions qui seront faites aux autres pays européens pour changer les Traités ?

        3- Quels sont les articles des Traités qui ne seront pas appliqués par Mélenchon.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 décembre 2016 10:26

        @capobianco
        Le premier texte est celui d’un compagnon de route de Mélenchon, il n’est pas à l’ UPR. Si vous aviez lu le texte, vous le sauriez, mais les efforts intellectuels semblent vous être étrangers ....


      • Analis 31 décembre 2016 12:54

        @Alren

        Comme vous y allez vite. Le rôle joué par les USA en 1917 et 1918 n’avait rien de mineur, ce le facteur qui a permis d’éviter à la France de s’effondrer, alors qu’elle était virtuellement vaincue depuis 1916 et ne tenait alors plus que grâce à ses alliés britanniques et australiens, et qu’ensuite en 1917 même avec ceux-là elle était au bord de la rupture. C’est bien l’intervention des USA qui a permis au front de ne pas céder. Alors, la France a été très généreusement admise parmi les vainqueurs d’une guerre dont elle était très largement à l’origine, mais il ne fallait pas qu’elle se croie tout permis. Et encore Wilson a été trop gentil avec elle, alors qu’elle lui devait tout. Ce n’était pas la première fois que des pouvoirs européens se montraient trop compréhensifs à son égard, ainsi en 1814 avec les conséquences que l’on sait, puis encore en 1815 quoique moins ; et que cela allait se renouveller en 1945, et comme en 1918 avait été autorisée à .

        La haine des USA n’est pas toujours guidée par une motivation anti-impérialiste, quand elle est le fait de nationalistes de droite, eux-mêmes profondément impérialistes et colonialistes, souvent apologistes des crimes français, elle est authentiquement de nature impérialiste. Elle s’exprime aussi dans la négation parrallèle du rôle joué par les USA dans la victoire de la seconde guerre mondiale, alors que même leur aide matérielle a été cruciale pour l’URSS, qui ne l’aurait jamais emporté sans elle.


      • eric 31 décembre 2016 15:51

        @Alren

        Maçon : C’est absolument faux et statistiquement prouvé. Vichy a livré les juifs étrangers mais a bien évidemment protégé les Maçons, presque aussi bien que les Tziganes. Ce n’est du reste pas étonnant compte tenu que ses responsables étaient à peut prêt tous issus des gauches de la troisième république et que les exécutant de ses politiques étaient des fonctionnaires français.
        Cela étant, c’est sans doute aussi parce que l’Allemagne à perdu la guerre. En effet, au sein du Reich, l’approbation assez bruyante de la politique national socialiste par les frères ne les a pas sauvé à la fin...

        Sanders, c’est pourtant pas compliqué, vous écrivez Mélenchon Sanders sur google, et vous voyez que Sophia Chirikou a été sur place pour participer à la campagne américaine et en rapporter des outils. Entre autre.

        Révulsé ? Je ne dirai pas cela. Plus je les connaît, moins j’ai d’estime pour les maçons. En tout cas français. Mais c’est un peu comme dans le roman « la conjuration des imbéciles » on voir bien qu’au bout du compte tous cela est un peu dangereux, mais le ridicule fait qu’on ne peut s’empêcher de sourire...


      • eric 31 décembre 2016 16:02

        @wesson
        http://apprendrealire.net/
        Un peu facile, mais j’ai pris une pelle et j’essaye d’atteindre votre niveau...


      • eric 31 décembre 2016 16:06

        @Michel Maugis
        je suis un pro ça. Je doute que vous puissiez comprendre..Plus de 2000 ans déjà... !

        L’ange leur dit : « Soyez sans crainte, car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple (Luc2,10)

        Il n’y a pas de doute que nous vivons dans un monde régi par la violence dans les pays en guerre comme ceux du Proche Orient, tout comme dans de nombreuses villes européennes et américaines, qui ne sont plus sûres.

        Nombreux sont ceux parmi nous qui ont dû faire face à des situations traumatisantes durant les douze derniers mois.

        Alep (Syrie)

        Nos sœurs et frères en Syrie, plus particulièrement à Alep, sont passés par la vallée de l’ombre de la mort pour la cinquième année consécutive. Maintenant, la situation militaire est passée d’un état de blocus à un front où l’on se bat. Des familles sont brisées et les communautés sont dispersées. De nombreuses personnes ont perdu la vie durant ces atrocités, les unes comme victimes civiles, et les autres durant leur service militaire. D’autres, surtout parmi les réfugiés et déplacés, ont perdu un être cher du fait d’une maladie ou d’un cancer envahissant. Pratiquement tout le monde a des problèmes financiers, luttant pour gagner sa vie, combattant la dépression, celle-ci étant aggravée par les lectures erronées [de la situation] de la part des politiques et des médias.

        Quelles que soient leurs luttes durant cette saison, nous prions qu’ils trouvent la paix en LUI durant ce temps de Noël. Un récital musical œcuménique pour Noël a pu avoir lieu dans l’une des églises, cette manifestation et les messes de minuit ont attiré de grandes foules, confirmant leur attachement au Seigneur : Dieu est pour nous un refuge et un fort, un secours toujours offert dans la détresse. (Psaume 46,1)

        Pour la première fois depuis quatre ans, un arbre de Noël a pu décorer une place publique dans une zone habitée par des chrétiens.

        Mossoul (Irak)

        Des réfugiés de Mossoul et d’autres localités de la plaine de Ninive ont agrandi notre Communauté d’Eglise à Bagdad.

        La mission d’accueil de l’Eglise inclut des veuves et des orphelins, des enfants gravement blessés et handicapés, des familles arméniennes et non-arméniennes dans la détresse.

        Des attaques terroristes de grande ampleur rendent la vie quotidienne dangereuse et le fanatisme religieux contribue à l’augmentation de l’émigration.

        Nos frères et sœurs trouvent un soutien en priant : Que le Dieu de l’espérance vous comble de joie et de paix dans la foi, afin que vous débordiez d’espérance par la puissance de l’Esprit Saint. (Romains 15,13)

        Le Caire (Egypte)

        L’Egypte, qui est considérée comme faisant partie de la Terre Sainte, a une fois de plus payé un prix élevé. Notre modeste communauté vit en solidarité avec les autres Eglises chrétiennes et les citoyens de bonne volonté. Lors de la veillée de Noël, des croyants traumatisés par l’attentat ont entendu le message des anges adressé aux bergers : « n’ayez pas peur… », « ne soyez pas effrayés… ». En dépit de lourds contrôles de sécurité opérés par l’armée dans les rues autour des églises, de grandes foules ont participé à la Messe de Minuit et aux cultes partout dans le pays. Elles sont venues rendre témoignage de cela : Le Verbe était la vraie lumière qui, en venant dans le monde, illumine tout homme. (Jean 1,9)

        Beyrouth (Liban)

        Noël est un temps pour procéder à un examen de conscience. Où en sommes-nous au Liban dans le ministère qui nous est confié en tant qu’Eglise ? Dieu nous a conféré tant de talents, desquels nous sommes redevables. Notre pays bénéficie d’une paix relative et d’un gouvernement longtemps attendu. Dans le domaine de l’éducation pour la croissance spirituelle et intellectuelle de la génération montante, nous disposons d’une Faculté de Théologie, d’une Université des Arts et des Sciences, d’un large réseau d’écoles, d’un internat. Nous avons la mission de prêcher l’Evangile, nous disposons de nombreuses églises et nos moyens d’atteindre les croyants sont sans limites. Nous avons la liberté de parole et de presse. Nous pouvons effectuer un travail diaconal auprès des gens d’ici et auprès des réfugiés syriens et irakiens, avec un grand nombre de bons amis d’ailleurs qui croient en la solidarité chrétienne et en la coopération avec les associations locales fonctionnant avec des bénévoles, un réseau comprenant aussi les soins institutionnels envers les personnes âgées. Nous prions notre Seigneur, qu’il fasse de nous des ministres fidèles, conscients du privilège qu’ils ont de servir « les plus petits de nos frères », avec un profond esprit d’amour et un puissant message d’espérance pour 2017.

        De sa plénitude en effet, tous, nous avons reçu, et grâce sur grâce. (Jean 1, 16)

        Anie Boudjikanian,

        Beyrouth, 25 décembre 2016


      • Paul Leleu 31 décembre 2016 22:48

        @Fifi Brind_acier

        vous êtes ridicule... Mélenchon est 4eme dans les sondages... comme en 2012... c’est Fillon, Le Pen ou Macron qui sont en position de gagner... a priori Fillon ou Macron car Le Pen plafonne actuellement.

        donc c’est un peu schizo de s’énerver sur Mélenchon... son programme est le livre politique le plus offert à Noël (4eme tous genres confondus !!)... il est donc disponible pour tous et largement partagé... la question n’est pas le programme mais le jeu électoral en train de se recomposer sous nos yeux... et de se reverouiller sous nos yeux !


      • Byblos 1er janvier 01:05

        @wesson
        Les grands empires se sont construits sur des conquêtes, mais n’ont pu durer que par la pacification des régions conquises. 

        L’embryon d’empire US a avorté bien vite, car la méthode de son géniteur fut de semer le chaos là où il a passé.
        Si pax russiana il y aura, elle ne pourra s’imposer que par les arbitrages et la pacification. 
        Si ça commence par une réconciliation des deux puissances régionales, l’une sunnite (Turquie) et l’autre chiite (Iran) sous un parrainage russe, les USA pourront dire définitivement adieu à leurs rêves hégémoniques et leur politiques de sauterelles ravageuses du Moyen Orient qui, en fait de sauterelles, en a vu d’autres.

      • wesson wesson 1er janvier 18:33

        @eric
        Relisez un peu votre contribution, et vous comprendrez que de votre part, c’est vers le site http://apprendreaecrire.net que vous devriez traîner vos guêtres


        Vous écrivez dans un sabir phonétique de SMS. C’est très désagréable à lire, d’autant plus qu’une fois décodé il ne reste qu’un ragot agrémenté des 2 ou 3 platitudes réglementaires de l’extrême droite lorsque elle se pique d’expliquer ce qu’est la Gauche.



      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er janvier 21:51

        @alinea
        Vous voulez parler des changements de pied du FBI ?
        « Le coup d’état de Clinton » ?


        « Clinton et le FBI » ?

      • capobianco 2 janvier 09:58

        @Fifi Brind_acier
        « Utiliser jean robin », non avoir des infos sur vo.. euh sur votre gourou. Rien de vrai dans ce que dit cet ancien de chez vous ?

        « Vous n’êtes pas capable de vous servir de votre cerveau ? » Question stupide, tout le monde sait bien sur avox que seuls vous et votre armée en possédez un. Quel dommage de ne pas vous en servir.

        « Quand le programme officiel de la France Insoumise sera publié sur Internet »

        Je ne vais quand même pas vous l’offrir, faites une collecte pour obtenir les 3 € du livre. En attendant, ne parlez pas de ce que vous ne savez pas.

        «  Quels sont les articles des Traités qui ne seront pas appliqués par Mélenchon »

        Voila qui confirme le non usage de votre cerveau.


      • capobianco 2 janvier 10:02

        @Fifi Brind_acier
        «   mais les efforts intellectuels semblent vous être étrangers .... »

        Vous vous répétez, renouvelez vos arguments. Alors la carrière de votre merveilleux visionnaire intègre situé nul part c’est vrai ou pas ?


      • edouard 30 décembre 2016 18:10

        Après Alep qui a vu la défaite d’Al Nosra (Al Qaida) une création ricaine récupérée par le Qatar et Erdogan, c’est la capitulation de la Turquie...D’ailleurs les vaincus d’Alep sont dirigés par les Turcs sur le Front d’Al Bab. Les ricains sont mis en échec complet.
        En parfait accord avec les Russes.
        Daesh et les autres groupes sponsorisés par Ryad et Tel Aviv sont en train de dérouiller à Palmyre , à l’Ouest de Damas et au Sud. Il y a des défections massives, hélas ils retournent en Europe pour notre malheur.
        La guerre est pratiquement finie ça explique le caca nerveux d’Obama et de Netanyaou



        • baldis30 30 décembre 2016 18:20

          Bonsoir

          Excellent !

          Cela fait plaisir de voir le grand centre pétrolier et financier qu’est Genève en prendre un bon coup !

          Ensuite les Russes s’implantent, ça change complètement l’équilibre au Moyen-Orient d’autant plus qu’ils sont voisins. Une « pax rossia » s’installera peu à peu ... les turcs trembleront de voir leur pays divisé.... au profit des Kurdes, les grands gagnants à moyen terme ... Pour le pétrole syrien certains feront « baba » et se rouleront par terre en criant « S... de Poutine » .

          Les russes en ont été chassés de l’Ukraine par les nazis, ils y sont revenus ; ils en ont été chassés par les américains assistés par des nazis ... ils y reviendront ... à leur rythme ... 


          • OMAR 30 décembre 2016 18:37

            Omar9


            Salut Bruno  :«  Détrônée par la capitale kazakhe, la cité helvétique n’est plus le centre de l’activité diplomatique ».

            L’humanité n’a pas oublié les affaires du « mouton noir » et des « minarets ».
            Et, pratiquement, tous les êtres humains ont vu le film « Pain et chocolat ».
            Enfin, les comptes de la déshérence ont montré ce qu’est cette « neutralité, cette humanité Suisse ».
            Et par respect au peuple helvétique, je me suis abstenu à leur rappeler ce beau paradis fiscal pour de l’argent ensanglanté ou puant la drogue ou la poudre.
            Et dire que c’est leur armée qui protège le Pape.....

            • Etbendidon 30 décembre 2016 19:18

              Ouais mais quitte à choisir je préfère Genève à Astana et la Suisse au Kasahkstan à tous points de vue
               smiley
              Je rappelle que la Suisse est le pays le plus démocratique du monde avec les votations citoyennes et la bas le salaire de base est de 6000 euros par mois
              chapeau les suisses et y a pas le feu au lac
               smiley


              • Pseudonyme Pseudonyme 30 décembre 2016 20:07

                @Etbendidon
                Oui mais le suisse avait un peu trop tendance à confondre les votations avec l’opinion générale sur Terre .....

                On parlera en 2017 de l’opinion du hollandais face au TPI ... il y a pas le feu *

                Suis-je fourbe ! smiley


              • Ar zen Ar zen 30 décembre 2016 22:41

                @Etbendidon

                La Suisse est une démocratie semi-directe, d’accord. 

                En revanche, écrire que le salaire de base est de 6000 euros, soit environ, aujourd’hui 6500 francs suisses est une contre vérité. Un employé de la restauration, serveuse, serveur, perçoit environ 3500 à 4000 F.S-.


              • capobianco 31 décembre 2016 09:18

                @Etbendidon
                Le plus « démocratique du monde » pour combien de temps ? https://philippehua.com/2016/12/26/jean-claude-juncker-salue-la-soumission-de-la-suisse/

                Je ne vois (sans jeu de mots) pas la différence avec nous : http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/frontaliers-chronique-de-la-haine-71636


              • escoe 31 décembre 2016 17:22

                @Etbendidon « Ouais mais quitte à choisir je préfère Genève à Astana et la Suisse au Kasahkstan à tous points de vue »

                Oui mais les industriels turcs (électroménager, pièces automobile, textile etc, etc.) préfèrent exporter au Kazahkstan porte d’entrée de l’Asie Centrale et marché bien plus porteur que celui de la Suisse.
                Ces exportations doivent transiter par la Russie qui a pris des mesures de rétorsion douanières sévères suite à la destruction d’un avion russe.
                Cela explique en partie, avec le rapport de force militaire démontré en Syrie, l’assouplissement progressif d’Erdogan.


              • phan 2 janvier 06:38

                @Ar zen
                Bonjour,
                C’est hors sujet, sur Agoravox, il y a Fergus qui confond « 3 balles dans le dos » par « demande de divorce »


              • microf 30 décembre 2016 21:52

                Très bon article.
                C´est vrai le monde est entrain de basculer á une vitesse supersonique dans la bonne voie, et cela fait du bien de vivre en tant qu´humain á cette page de l´histoire qui s´écrit sous nos yeux.
                Bravo Président Poutine, le MOZART de la Politique, un seul mot, continuez.


                • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 31 décembre 2016 09:06

                  @microf


                  « Mozart de la politique »
                  Rien que ça !
                  Si vous voulez faire plaisir à M. Kisselev et avoir une promotion, vous pouvez aussiutiliser ces clichés usés jusqu’à la corde mais toujours utiles aux flatteurs :

                  - soleil de notre galaxie
                  - petit père de tous les peuples
                  - guide suprême de nos pensées

                  Il doit bien en rester quelques autres dans les archives de Saint-Petersbourg !



                • Hecetuye howahkan howahkan 31 décembre 2016 10:32

                  @Jeussey de Sourcesûre

                  salut, si je puis me permettre , tu devrais peut être te renseigner sur qui était Mozart ?

                  allez sans rancunes aucune..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires