• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La victoire d’Alep

La victoire d’Alep

La victoire se profile à Alep. Une des plus grandes et des plus déterminantes batailles a été remportée par l’armée syrienne. Les perdants semblent toujours persister dans le mensonge, appuyés par leurs médias de masse, eux-mêmes dominés par un tiers qui ne dit pas son nom, que le président Hugo Chavez nommait autrefois « la main invisible ».

Le mensonge de l’Occident impérialo-sioniste s’achève en Syrie, trouvant comme tombe la ville d’Alep avec une sépulture inscrivant dessus le mot HONTE. Oui, honte au monde libre, au monde moderne et soi-disant développé, honte à la Démocratie, honte aux Droits de l’Homme qui dans la pratique n’ont que l’appellation.

Après la victoire, les mensonges proférés à propos d’Alep par les dirigeants occidentaux vacillant les uns après les autres vont être révélés. Le monde dit moderne et libre va découvrir qu’Alep n’est pas uniquement la partie est où il y avait 250 000 civils pris comme bouclier humain par des factions terroristes ; factions bombardant quotidiennement 1 million et demi de civils à Alep-ouest, tuant des femmes et des enfants, dans l’indifférence de l’Occident qui n’a jamais évoqué ce drame d’une façon correcte et juste. Il convient de préciser que les combattants ne bombardaient pas les positions de l’armée syrienne, mais anarchiquement les civils. Ce sont ces mêmes éléments armés qui ont réclamé une trêve humanitaire face à l’avancée pertinente de l’armée syrienne à Alep-est. Mais savent-ils la signification exacte du mot humanitaire ?

Plusieurs trêves humanitaires ont eu lieu avec l’accord de l’Etat syrien et de ses alliés. Mais certaines ont servi au ravitaillement en armes des terroristes. Tandis que lorsqu’il y avait vraiment des aides alimentaires ou médicales, elles ont été confisquées par les soi-disant rebelles modérés et vendues trois à quatre fois plus chères aux habitants d’Alep-est.

Alep qui a vaincu n’est pas uniquement celle des enfants morts par les bombardements anarchiques des terroristes, mais aussi celles des filles et des femmes maltraitées, violées et réduites à l’état d’esclaves. Toujours dans le silence d’un bon nombre de pays occidentaux et de leurs alliés dans le Monde.

Alep qui a vaincu est celle dont le président a accordé l’amnistie pour toute personne déposant les armes, se rendant à l’Etat légitime. Que feraient d’autres présidents, s’ils venaient à affronter les mêmes problématiques ?

Alep qui a vaincu est celle de l’armée qui a ouvert plusieurs couloirs humanitaires pour permettre aux civils de sortir du piège, et aux nombreux combattants ayant la volonté de se rendre. En revanche, les « rebelles modérés » ont posté des snipers afin de tirer sur tout ce qui bouge de l’est vers l’ouest.

Alep qui a vaincu est celle qui constitue la malédiction de tous les dirigeants qui ont comploté contre elle, et qui sont en train de partir les uns après les autres, destination la poubelle de l’Histoire. Tandis que, face au fait accompli, les nouveaux dirigeants lâchent en partie les monstres et les criminels que leurs prédécesseurs soutenaient.

Alep a vaincu, mais la bataille n’est pas terminée. Cependant, la Syrie a changé le paysage politique mondial, en avortant la tentative du printemps arabe et avec elle le projet le plus diabolique pour le Moyen-Orient.

Alep a vaincu pendant que la nouvelle administration américaine semble modifier sa stratégie au Moyen-Orient.

Alep a vaincu puisque la Turquie ne peut pas aller plus loin face à la ténacité de l’armée et du peuple syrien, ainsi que face à l’habileté des dirigeants et diplomates syriens.

Alep a vaincu puisque l’Europe s’affaiblit de plus en plus à cause de son alignement aveugle et sans conditions sur la politique étatsunienne concernant la crise syrienne.

Aujourd’hui, la victoire d’Alep est militaire. À l’instar de celle qui se déroule actuellement autour de la ville de Douma dans la banlieue de Damas, ainsi qu’aux réconciliations nationales entre les Syriens qui sont des victoires aussi importantes que celle d’Alep.

Après la reprise d’Alep par l’armée syrienne, il y a Idlib, puis Raqqa, ensuite Deir El-Zor. Seules deux solutions peuvent être envisagées à propos d’Idlib qui devient le lieu de rassemblement et de stockage des combattants en Syrie, suite à leurs sorties de différentes localités syriennes. La première solution, et la plus préférable, est tout simplement une réconciliation, sinon une grande bataille aura lieu à l’image de celle de la ville d’Alep.

Quant à l’armée turque, elle se retirera définitivement de la Syrie. Les terroristes reviendront d’où ils sont venus, laissant aux Syriens de trouver les réponses aux aspirations de leurs concitoyens kurdes.

En attendant, Alep et toute la Syrie savourent une victoire bien méritée contre tous les diables de la terre.

Antoine Charpentier


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • njama njama 20 décembre 2016 11:22

     HONTE bien sûr à cette coalition arabo-impérialo-sioniste, mais en plus elle se ridiculise à demander dans l’urgence l’envoi d’observateurs à Alep.

     
    A lire le résumé de l’intervention de Dr Bachar al-Jaafari Délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies traduit par Mouna Alno-Nakal

    ONU : Le Dr Bachar al-Jaafari confirme les rumeurs concernant la collaboration d’officiers étrangers avec les terroristes retranchés à l’est d’Alep
    lundi 19 décembre 2016, par Comité Valmy

    Voici les points essentiels de sa déclaration en réponse aux questions des journalistes :

    • La résolution ne parle pas de gens venus de Mars ou de Jupiter. La résolution parle d’observateurs qui sont sur place : le Croissant rouge syrien [SARC], le Comité international de la Croix rouge [CICR], l’OCHA [Office for the Coordination of Humanitarian Affairs], l’ONU, tous sont sur place.

    • Personne d’autre ne viendra de l’extérieur. Nous ne parlons donc pas de former ou de constituer une nouvelle force venant de l’extérieur pour remplacer ceux qui sont encore sur place. La résolution parle aussi bien des Nations Unies que du CICR et du SARC qui devraient superviser et surveiller la mise en œuvre de la résolution. Ils sont là depuis des années !

    • Nous avons garanti la sécurité du personnel de l’ONU depuis six ans, et aucun d’entre eux n’a été tué, blessé ou Kidnappé. Ne serait-ce que pour votre aimable information, nous l’avons payé très cher parce que beaucoup trop de nos officiers, de nos travailleurs humanitaires, ont été tués pour cela.
    [......]
    Qu’allons-nous faire des officiers des renseignements étrangers ? Nous allons les arrêter et vous les montrer, mon ami. J’ai donné leurs noms il y a quelques minutes. Vous voulez qu’on vous les montre, on vous les montrera.

    • Oui ces agents des renseignements étrangers, dont j’ai donné le liste il y a quelques minutes, sont toujours présents dans les quartiers est d’Alep et c’est pourquoi vous avez assisté aux initiatives hystériques de la France, de la Grande Bretagne et des Américains, parce qu’ils voulaient garantir leur sécurité et les sortir de la partie est d’Alep.

    • Comment avons-nous pu les identifier nommément ? Sans doute parce que nous n’avons pas de solides services de renseignements…

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8008


    • zygzornifle zygzornifle 20 décembre 2016 11:40

      les djihadistes vont pouvoir entrer tranquillement en UE infiltrés parmi les touristes.... 


      • zygzornifle zygzornifle 20 décembre 2016 11:50
        Aleplouilla s’écrièrent tous les chrétiens .....

        • tf1Groupie 20 décembre 2016 12:10

          Bachar prix Nobel de la Paix : c’est dans les tuyaux ...


          • Ben Schott 20 décembre 2016 12:19

            @tf1Groupie
             
            Selon les critères qui ont valu le sien à Obama, il ne le mérite pas, c’est évident...  smiley
             


          • troletbuse troletbuse 20 décembre 2016 12:59

            La groose Merkel après avoir pris sa raclée aux élections était en difficulté sur sa position sur les migrants. Une fois de plus, les gentils islamistes sont venus à son secours, comme pour Hollandouille.Un bon attentat bien sûr commis comme l’a dit la grosse par probablement un Pakistanais arrivé avec les migrants, naturellement ceci sans aucun doute. Elle va pouvoir revoir sa politique sur l’émigration vu qu’elle était contestée même dans son parti. Et Hollandouille de venir sortir sa larme de crocodile.
            Ca arrange même nos journaleux qui, la queue basse, en oublient l’élection de Trump qui a gagné malgré la curée. smiley


            • JL JL 20 décembre 2016 14:50

              @troletbuse
               

               aux dernières nouvelles, contre ordre : ce n’est pas le Pakistanais arrêté qui a commis ce crime ; le tueur court toujours. Merkel peut manger son châpeau !

            • njama njama 20 décembre 2016 13:24

              @ Antoine-Noura Charpentier

              La victoire d’Alep c’est aussi la défaite des médias et des hommes politiques qui ont manipulé cette ville comme symbole de la rébellion syrienne, soi-disant « guerre civile » alors que Alep n’avait jamais été une ville rebelle, bien au contraire !

              Au tout début des événements en Syrie en mars / avril 2011 l’épicentre de cette pseudo révolution syrienne * gravite essentiellement autour de Deraa petite ville du Sud près de la frontière jordanienne (76 419 hab. en 2009). Comparée à Damas, 1,711 million (2009), ou Alep 2,302 millions (2005), Deraa est un gros village..
              Des manifestants armés, islamistes affichés pour certains, étaient présents dès les premières manifestations aux côtés de pacifistes qui espéraient obtenir quelques réformes.

              ---------
              Les témoignages de Simone Lafleuriel-Zakri (SLZ) sur InfoSyrie 12 septembre 2011 Témoignage : Un été de calme et d’anxiété à Alep, indiquant quAlep est constamment restée à l’écart du mouvement de contestation – pas de manifestations un peu notable en six mois ...



              • njama njama 20 décembre 2016 13:28


                Alep, après Damas…
                Par Guy Delorme, le 19 octobre 2011, InfoSyrie 

                Après Damas, c’est au tour de la grande ville d’Alep, dans le nord du pays, à une soixantaine de kilomètres de la frontière turque, d’être envahie, mercredi 19 octobre, par une marée humaine pro-Assad (VIDÉO). L’Associated Press est obligée de concéder « des dizaines de milliers » de participants à ce rassemblement, qui à traiter l’information en deux lignes et demie. Toutefois, Reuters consacre, elle, une vingtaine de lignes – et une photo « parlante » – à l’événement, reconnaissant que le régime « est toujours capable d’organiser des rassemblements de masse en dépit des troubles qui agitent le pays depuis la mi-mars«  . N’est-ce pas ?

                Alep est restée totalement à l’écart du mouvement de contestation et des manifestations d’opposants, ce depuis son début. La manifestation de ce mercredi s’inscrivait sous le même mot d’ordre que celle de Damas : la « Marche du million«  . Et comme à Damas, la foule déployait les couleurs de la Russie et de la Chine. Et criait « Nous t’aimons ! » à l’adresse de celui que l’information en noir et blanc d’Occident décrit comme un tyranneau assiégé par son peuple et préservé du lynchage par ses sicaires et ses blindés. Si ça continue, les éditorialistes d’Arte, de Libé et autres France 24 vont faire leur la recommandation ironique de Berthold Brecht aux dirigeants de l’Allemagne de l’Est, et selon laquelle il fallait « dissoudre le peuple » ! Si ça ne tenait qu’à ces messieurs, d’ailleurs…

                http://www.infosyrie.fr/actualite/alep-apres-damas/



              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 13:32

                @njama

                Lol il est impayable ce njama, il nous sort à longueur de journée sur AV la littanie des articles d’Infosyrie, socle de référence de la révolution démocratique syrienne de 2011 et fermé (par qui, les martiens ?) en 2013, où il y avait plein d’alépiens à l’intérieur.

                Et il vient nous dire maintenant la gueule enfarinée qu’il n’y a jamais eu de volonté d’émancipation dans toute la Syrie, Alep en tête comme il se doit.

                De toussa les pro poutiens se foutent et boivent les écrits de Njama, puisque les « bougnoules » il est hors de question qu’il puissent essayer d’avoir la démocratie dès lors même que les toutes autres forces de la planète réunie sous bannière sioniste font le taff pour les éradiquer et qu’il se placent donc de facto dans CE CAMP LA, celui de la Démocrature d’ici ou ailleurs.

                IMPAYABLE smiley smiley


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 13:36

                @njama

                Lol il est impayable ce njama, il nous sort à longueur de journée sur AV la littanie des articles d’Infosyrie, socle de référence de la révolution démocratique syrienne de 2011 et fermé (par qui, les martiens ?) en 2013, où il y avait plein d’alépiens à l’intérieur.

                Et il vient nous dire maintenant la gueule enfarinée qu’il n’y a jamais eu de volonté d’émancipation dans toute la Syrie, Alep en tête comme il se doit.

                De toussa les pro poutiniens se foutent et boivent les écrits de Njama, puisque les « bougnoules » EUX, il est hors de question qu’il puissent essayer d’avoir la démocratie, dès lors même que les toutes autres forces de la planète réunie sous bannière sioniste font le taff pour les éradiquer !

                Ils se placent de facto dans CE CAMP LA, celui de la Démocrature d’ici ou ailleurs.

                IMPAYABLE  


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 13:45

                @Shawford

                Et les Izarn, les pyrathomes, les lepaynou and co and co de me dire : mais ducon, les russes ont forcément brouillé toute émission Internet depuis Alep Est

                TU M’ESTOUNES qu’ils l’ont pas fait, ce n’est d’aucune utilité, puisque de facto tout ce qui sort d’Alep Est est aussitôt considéré par ces anti US-backrebels comme la preuve que les russes ce sont les gentils et qu’il n’y a que des barbus.


              • alinea alinea 20 décembre 2016 14:16

                @Shawford
                Ils sont les mieux placés, non ? remballe ton nounours et ouvre les yeux. Nous ne sommes pas dans le bon camp, nous ne sommes pas dans le bon, pas facile à admettre, hein ! et tu verras encore plus dur à digérer.


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 14:38

                @alinea

                Tout à fait.

                Maintenant dis moi quand tu vois une vidéo des white Helmets, tu y vois juste des barbus tuant d’autres barbus, n’est ce pas ?

                - en 1ere allégation pour les ricains dans la version avant les secours par bombardement anti démocratique, avec Bashar/instigateur allié des terroristes, et avec les gentils casques blancs onusiens qui arrivent comme la cavalerie.

                - en sous main propagandiste pour les russes par exécution sommaire avant secours pour faire croire à l’allégation américaine.

                Et c’est pour toi ou quiconque l’exacte réalité, quel que soit le camp où tu te places, celui du bien donaldien ou celui du bien poutinien.

                Jamais il ne vient donc plus à l’idée de quiconque par écran interposé que la victime dans les deux cas ne puisse ne pas être un barbu.

                Ça arrange donc bien tout le monde sauf les syriens eux mêmes qui se font tirer comme des lapins sur ordre de Washington comme de Moscou ou selon le bon vouloir de Bashar

                #whoreallycaresforbana


              • njama njama 20 décembre 2016 14:59

                @Shawford
                au lieu de m’attaquer ad hominem sur ce que j’écris, donnez-nous donc à lire des infos contradictoires. Et je parie que vous ignorez tout de la fermeture de InfoSyrie ... qui est et restera pourtant une mine d’infos sur les deux premières années de ce conflit.

                Cherchez donc là-dedans si vous trouvez quelques infos sur Alep dès fois que cela m’aurait échappé  : Chronologie de la révolte syrienne Fiche actualisée le 17 juillet 2012

                http://rattrapages-actu.fr/fiches-actu/chronologie-de-la-revolte-syrienne


                La Bataille d’Alep c’est le 19 juillet 2012 soit un an et 4 mois après la 1° manifestation en mars 2011. Des rebelles démocrates ? 

                "Le camp rebelle rassemble une multitude de brigades, la plus importante à Alep étant jusqu’en 2014 le Liwa al-Tawhid [groupe islamiste sunnite proche des Frères musulmans]  intégrée initialement à l’Armée syrienne libre, puis au Front islamique.

                paragraphe : La rébellion à Alep

                À l’été 2012, l’ensemble de la région au nord d’Alep passe aux mains de l’opposition. Les localités sont prises les unes après les autres ; Jerablus le 17 juillet21, puis Azaz le 19 juillet22, Manbij le 20 juillet, ainsi que Marea et Al-Bab23.

                Le 18 juillet 2012, la plupart des groupes insurgés ayant participé à cette campagne se rassemblent au sein du Liwa al-Tawhid, affilié à l’Armée syrienne libre (ASL) et dirigé par Abd al-Qader Salah, chef militaire [ Tawhid Brigade affiliated with the Muslim Brotherhood...], et Abdelaziz Salameh, chef politique. Dés le lendemain, le nouveau groupe rebelle lance l’offensive sur la ville d’Alep.




              • njama njama 20 décembre 2016 15:06

                @ Shawford

                Quand le journal Le Monde encensait un islamiste  ! héros de la bataille d’Alep !!!

                La mort du héros de la bataille d’Alep, Le Monde 27.11.2013

                « Dans la série des mauvaises nouvelles qui s’abattent depuis quelques semaines sur l’opposition syrienne, celle-ci a été la plus cruelle. Le 16 novembre, l’une des figures les plus charismatiques de l’insurrection, Abdel Kader Saleh, commandant de la Liwa (« brigade ») Al-Tawhid, maître d’œuvre de la prise des quartiers est et sud d’Alep, en juillet 2012, est mort dans un hôpital turc. Il y avait été transféré deux jours plus tôt, après avoir été touché dans le bombardement d’une base où il tenait une réunion secrète avec ses principaux adjoints. »

                http://www.lemonde.fr/international/article/2013/11/27/la-mort-du-heros-de-la-bataille-d-alep_3521022_3210.html


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 15:33

                @njama

                Fiche Wikipedia :

                «  »
                 Le groupe se déclare «  modéré », en avril 2013 il condamne l’allégeance du Front al-Nosra à al-Qaïda. En 2013 son chef, Abd al-Qader Salah, prône un « État islamique issu d’élections libres .
                ...

                Le chef et fondateur de la brigade, Abd al-Qader Salah, est tué le 17 novembre 2013. Adnan Bakkour lui succède avant d’être tué à son tour en janvier 2014 à Alep par un attentat-suicide de l’État islamique en Irak et au Levant.

                ...
                Mais après la mort de son chef fondateur, le groupe se désagrège et perd une large partie de ses combattants qui passent à d’autres brigades,

                «  »

                Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne devient pas de + en + islamique.

                On peut tout aussi bien considérer que ce qui en reste de retranchés à Alep étaient les derniers vrais modérés non encore liquidés par les salafistes ou autres détraqués que vous voulez (Bashar et ses copains au hasard ?).

                Ou aurais je mal lu ? Éclairez moi sinon


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 15:41

                @Shawford

                Si vous y voyez pas la possible prise en tenaille russo-américano-bashario-sioniste, c’est que pour vous le NOM n’en a que le nom. Vous êtes pas le seul hein, ne vous inquiétez pas.

                De toute façon j’affirme rien, je ne peux rien à tout ce bordel, je vois juste pour ma part une marionnette Bana qui va être agitée par tous les camps devenus du bien.

                Et puis ça arrange bien tout le monde qu’on voit des barbus tomber comme à gravelotte puisque ce sont forcément des barbus qui auront été envoyé au turbin, hein ?

                Sauf que par immersion dans les arcanes de Twitter, j’y vois au contraire peut être un dernier baroud d’honneur qui prend le contrepied de cette duperie magistrale et un peu trop triomphante dans ses prétentions à se déclarer libératrice tous azimuts.


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 15:44

                @Shawford

                Parce que puisse qu’on vous le dit de partout qu’il la faut cette vraie et sincère (pff) coalition universelle pour éradiquer le terrorisme !


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 15:49

                @Shawford

                Et si le monstro troll milla etc sous psychotropes voit partout des agents sionistes payés et appointés, ce qui est effectivement risible, qu’est ce qui empêche d’arriver au même résultat avec autant de clampins convaincus de tous bords de bientôt vaincre la bête.


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 16:41

                @njama

                Dis moi mec, ça t’arracherait la gueule de me répondre dès lors même que je suis venu t’amener sur un plateau les arguments factuels que tu réclamais ?

                L’oisillon sorti du nid que je serais à tes yeux attend, et t’inquiète pas, je vais pas te lâcher !


              • njama njama 20 décembre 2016 17:33

                @Shawford
                vos arguments factuels, un peu léger non ? 3 lignes de Wikipedia, puis gardez votre tenaille russo-américano-bashario-sioniste, votre NOM, votre marionnette Bana

                allez plutôt manifester avec Jadot et Gluksmann junior pour soutenir les barbus, que de vous gaspiller sur votre clavier, et agitez bien le drapeau de la Syrie mandataire pour faire du vent


              • Shawford Shawford 20 décembre 2016 17:43

                @njama

                 smiley smiley smiley smiley

                Tu vas voir comment tu vas bien l’avoir dans le luc quand elle va attraper la queue de Mickey de Donald ! smileysmiley ? )

                En attendant en tapant Israël et Bana sur Gogol, c’est mon article qui sort en tête de gondole, je dois être en train de gagner mon futur job d’ambassadeur de tous les trous du cul de la planète à Jérusalem, quand elle sera capitale du NWO smiley

                Ah !! toutes les partouzes satanistes avec des prépubères que vais pouvoir me taper, je vous raconterai, promis ! smiley


              • doctorix doctorix 21 décembre 2016 00:05

                @Shawford

                c’est mon article qui sort en tête de gondole,

                Avec 1794 lecteurs ?
                Petit bonhomme va...
                Vous reviendrez quand vous passerez régulièrement les 10.000 sur agora...
                Et sur google, il ne sort rien du tout...
                Vantard...


              • Shawford Shawford 21 décembre 2016 07:50

                @doctorix

                1. mon article a pour objet de dire que personne ne s’intéresse vraiment au cas de la petite syrienne de 7 ans nommée Bana.
                Merci de confirmer par là le bienfondé de mon article smiley

                2. mon article sort en tête de gondole en tapant l’associant les mots clé Israël et Bana sur Google Actu.
                Vous considérez vraiment qu’il y aurait d’une quelconque façon de quoi s’en « vanter » ? smiley smiley

                3. Mon premier article est paru il a presque très exactement 10 ans sur AV.

                Si je n’avais fait ça que pour le buzz, j’aurais une collection d’articles au palmarès d’AV qui vous donnerez pâle figure.
                Il faut croire que les vôtres soient d’une si piètre subversion que vous n’ayez eu entretemps la nécessité d’avoir à ouvrir et fermer x comptes d’auteur anonymisés.


              • doctorix doctorix 21 décembre 2016 14:21

                @Shawford

                 la nécessité d’avoir à ouvrir et fermer x comptes d’auteur anonymisés.
                Belle formule pour indiquer que vous vous êtes fait virer un nombre incalculable de fois.
                On peut les voir, vos article plebiscités ?
                Quant à la petite bana, elle est maintenant en sécurité à l’Ouest.
                Elle n’a pas vraiment rempli sa fonction.
                Morte, elle vous aurait rendu meilleur service.
                Et je n’ai vu aucun article de vous en tapant votre lien.
                En plus, vous vous croyez subversif quand vous recopiez en boucle les articles de media mainstream ?
                Vous êtes dans la propagande, et vous vous y complaisez.

              • Shawford Shawford 21 décembre 2016 14:32

                @doctorix

                Ouaips Ducon, et je t’emmerde ! smiley

                Pour l’article si, il est toujours en lien sur la page de résultat de Google actu en tapant : Israël - Bana.
                En 2eme position juste sous celui du Time of Israël.
                Apparemment c’est pas ton ami Gogol, essaye Qwant !
                Et d’ailleurs c’est sans doute pour ça que tes articles sonnent creux, comme la Terre ! smiley

                Next !!

                ps : en direct live de Twitter :

                Bana Alabed Compte certifié @AlabedBana

                Very happy to meet with Mr Erdogan. - Bana #Aleppo

                13:02 - 21 déc. 2016

                Mais bon tu connais pas Twitter, et tu dois pas être foutu de lire l’anglish !
                Rebranche toi sur TF1, tu la verras bientôt en direct au 20h
                « On est mal patron, on est mal » smiley smiley



              • alain_àààé 20 décembre 2016 13:57

                excellent article mais j ajouterai qu il fallait c matin écouté le 3e plus grand assassin du 20 e siecles que je nommerai FABUIS AVEC l affaire du sang donc ce pantain et venu parlé de son livre que je ne lirais pas.cet assassin viens a télé matin dire et répété que le président syriens était responsable de la mort de centaines de milliers de morts et qu on devrait l abatrre alors que ce pantin qui a été a la tete des affaires étrangéres a fourni des armes a l opposition et veux toujours la mort du président. c est ce que répéte nos responsables politiques a tout vent voila ce qui nous dirige.la je ferais un parralléle avec OBAMA qui déclare que la russie est un petit pays qui a du pétrole du gaz etc....mais n est pas une puissance internationale mais s il n y as pas de pétrole n y de gaz comment pourrons nous vivre que se soit pour les voitures et le chauffage et les dérivers ainsi que le gaz pour le chauffage etc...et dire que ce président qui a eu le prix nobel et nul


                • Enki 23 décembre 2016 16:31

                  @alain_àààé
                  Oui Fabius a fait l’apologie du terrorisme en soutenant Al Nostra et en disant qu’ils faisaient du bon boulot.
                  Il y a des premier témoignages sur les horreurs commises par ces terroristes, des survivant d’Alep, dont la décapitation d’un enfant,

                  Fabius devra rendre des comptes !

                  Il va nous la refaire « responsable mais pas coupable »


                • fred.foyn 20 décembre 2016 15:20

                  Ce monde libre, c’est la mafia-politique au pouvoir de l’argent..des « Parasites » à aligner contre un mur !



                    • njama njama 20 décembre 2016 17:16

                      @leypanou

                      de l’enfumage à tous les étages ... c’est le cas de le dire !


                    • tf1Groupie 20 décembre 2016 18:26

                      Encore un peu de désinformation (puisque tout ceci n’a jamais eu lieu, hein) :

                      Février 2011 : face aux révoltes arabes qui se développent parallèlement, des appels à la manifestation se multiplient en Syrie. Le gouvernement entend tout d’abord éviter une crise en annonçant des mesures sociales.

                      15 mars : début des manifestations massives, notamment à Deraa. Le lendemain, 4 personnes sont tuées et des centaines d’autres blessées par les forces de l’ordre. C’est le début d’une répression féroce, où l’arme tire à balles réelles.

                      10 avril : des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre à Baniyas (nord-ouest) entraînent la mort de 14 personnes, dont 9 militaires. L’armée déploie des blindés.

                      25 avril : l’armée envoie des chars à Deraa pour mater la contestation, tuant au moins 18 personnes ce jour-là.

                      27 avril : plus de 230 membres du parti Baas, au pouvoir, démissionnent pour dénoncer la violence conter les civils. A l’ONU, une résolution du Conseil de sécurité condamnant la répression est bloquée par la Russie, qui estime que la situation en Syrie “ne constitue pas une menace pour la paix et la sécurité internationales”.

                      1er juin : dans un rapport intitulé “Nous n’avons jamais vu une telle horreur”, l’ONG Human Rights Watch dénonce des “crimes contre l’humanité” et "des tueries systématiques et des actes de torture par les forces de sécurité syriennes à Deraa”.

                      12 juin : l’armée syrienne annonce avoir pris le contrôle de Jisr al-Choughour après un intense bombardement qui a provoqué la fuite de plusieurs milliers d’habitants, notamment en Turquie.

                      31 juillet : à la veille du Ramadan, l’armée lance une vaste offensive à Hama et pilonne des quartiers résidentiels. Quelque 140 civils sont tués.

                      1er août : Riyad Al-Asaad, un colonel déserteur, fonde l’Armée syrienne libre (ASL), pour lutter contre les forces du régime.

                      3 août : après plusieurs jours d’opposition de la Russie et de la Chine, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte une déclaration condamnant « les violations généralisées des droits de l’homme par les autorités syriennes » contre les civils.

                      6 août : le ministre syrien des Affaires étrangères annonce la tenue d’”élections libres et transparentes” avant la fin de l’année. Mais la répression et les morts continuent dans les jours suivants.

                      13 août : l’armée commence à bombarder Lattaquié, principal port du pays, avec des blindés mais également des navires de guerre. Entre 5 000 et 10 000 personnes fuient la ville.

                      17 août : Bachar Al-Assad affirme à l’ONU que toutes les opérations militaires contre les civils ont pris fin. Deux jours plus tard, des dizaines de manifestants tombent sous les balles de l’armée, notamment à Homs.

                      2 octobre : après plusieurs jours de combats et des dizaines de tués, quelque 250 chars reprennent le contrôle de la ville d’Al-Rastan (sud).

                      4 octobre : la Russie et la Chine posent leur veto à une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la répression et menaçant le régime syrien de “mesures ciblées”. Bachar Al-Assad menace de faire “pilonner Israël” si l’Otan attaque la Syrie. Selon l’ONU, plus de 2 900 personnes ont été tuées depuis la mi-mars dans le pays.

                      ...............


                      • doctorix doctorix 21 décembre 2016 14:33

                        @tf1Groupie

                        14 personnes, dont 9 militaires.
                        Dans quel camp êtes-vous ?
                         2 900 personnes ont été tuées depuis la mi-mars dans le pays.
                        C’est daté d’octobre.
                        Ca va être dur d’arriver à 300.000 morts, à ce rythme...


                      • roman_garev 20 décembre 2016 18:46

                        @l’auteur

                        Vous avez quelque chose contre la Russie ? Parce que dans votre vaste panégyrique à tout ce qui est syrien on ne trouve une seule petite notion de ce qui est russe. Ce n’est pas pour rien.

                        Allez-vous nier que sans l’intervention russe depuis 30 septembre 2015 la chute de Damas aurait été inévitable ?

                        Cela me rappelle l’affirmation que la France a été un des principaux vainqueurs dans la WW2 (qu’on peut lire, p.ex., ici). Mais même là-bas, contrairement à votre article, on n’affirme pas que la France ait été la seule à vaincre l’Allemagne hitlérienne.

                        Un digne représentant de la pléiade de créateurs d’une Histoire alternative, sinon simplement falsificateurs...

                        • njama njama 20 décembre 2016 19:08


                          @tf1Groupie

                          Personne ne dit que des événements n’ont pas eu lieu en Syrie ...

                          Si j’ai donné le lien de cette Chronologie ..., c’est pour que Shawford, ou les lecteurs puissent d’eux-mêmes vérifier que la presse ne parlait absolument pas de Alep pendant toute cette période, avant que cette ville subisse l’offensive de ces rebelles islamistes en juillet 2012

                          C’est un point. Un autre est que les liens dans cette Chronologie dirigent vers des sources de presse d’ici pour la plupart, sujettes à interprétations, à partialité, à influences politiques, dans ce début de conflit. Cet article ci-dessous, parmi bien d’autres, peut vous faire comprendre pourquoi la Russie avait bloqué par 3 fois à l’ONU, les résolutions du Conseil de sécurité condamnant la répression, 27 avril 2011, 3 août et 4 octobre 2011 car la question de la (soi-disant) répression du régime est très litigieuse comme vous pourrez le vérifier.

                          Comment le discours médiatique a mis à mort le peuple syrien

                          Le 23 mars 2011, au tout début de ce qu’on appelle désormais le « conflit syrien », deux jeunes hommes – Sa’er Yahya Merhej et Habeel Anis Dayoub – ont été abattus dans la ville de Deraa, au sud de la Syrie. Merhej et Dayoub n’étaient, ni des civils, ni des opposants au gouvernement du président syrien Bachar el-Assad. C’étaient des soldats de l’armée régulière, l’Armée Arabe Syrienne (AAS).

                          Abattus par des tireurs inconnus, Merhej et Dayoub furent les premiers des quatre-vingt-huit soldats tués dans toute la Syrie pendant le premier mois du conflit – à Deraa, Lattaquié, Douma, Banias, Homs, Mouadamiya, Idlib, Harasta, Soueïda, Tell Kalakh et dans la banlieue de Damas.

                          Selon la commission d’enquête indépendante de l’Onu chargée d’enquêter en Syrie, en mars 2012, le total des membres de l’AAS tués au cours de la première année du conflit s’élevait à 2569. A la même époque, selon l’ONU, le nombre total de tous les décès dus à la violence politique en Syrie s’élevait à 5000.

                          Ces chiffres brossent un tableau complètement différent des événements de Syrie. Ceux-ci n’ont rien à voir avec le conflit que nous décrivent les gros titres des journaux – ne serait-ce qu’au vu de la relative égalité du nombre de morts des deux côtés, qui suggère que le gouvernement n’a pas employé une force démesurée pour désamorcer la violence.
                          [....................]

                          Par Sharmine Narwani est une commentatrice et analyste politique sur le Moyen-Orient. Elle est membre associée du St. Antony’s College à l’Université d’Oxford. Elle a obtenu un master de journalisme et d’études moyen-orientales en Affaires internationales de l’Université Columbia.
                          Traduit par Tlaxcala http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=17579
                           ou
                          http://arretsurinfo.ch/comment-le-discours-mediatique-a-mis-a-mort-le-peuple-syrien/


                          • tf1Groupie 20 décembre 2016 22:44

                            @njama

                            « Personne ne dit que des événements n’ont pas eu lieu en Syrie »

                            Quand je lis le Merdia citoyen je me dis qu’il y a un paquet de citoyens « éveillés » qui font semblant de ne pas être au courant.
                             Bachar c’est un mec génial, c’est le sauveur de la civiliation Syrienne, c’est un dirigeant droit et honnête et il faut croire tout ce qu’il dit tellement il n’aime pas la propagande....

                            vous êtes sans doute un des rares qui a un peu d’honneteté intellectuelle, c’est déjà un exploit ici !


                          • baldis30 21 décembre 2016 10:16

                            Et en plus ils osent....

                            http://french.almanar.com.lb/157507

                            ...........faire la fête !


                            • doctorix doctorix 21 décembre 2016 14:44

                              @baldis30

                              Mais non, c’est une manifestation orchestrée par le pouvoir, voyons...

                              Depuis cinq ans et demi, c’est la première fois que les Syriens ont l’occasion de se réjouir.
                              Voilà la vérité.
                              Ce peuple va connaître enfin la paix, et nous nous réjouissons avec eux.
                              C’est la première fois depuis des dizaines d’années que les USA se prennent une banane, et là, c’est nous qui nous réjouissons.
                              D’autant que normalement, nous devrions en avoir fini avec ce système d’ingérence tous azimuts.
                              L’empire est mort, l’OTAN est mort, il ne nous reste que la honte d’avoir fermé les yeux si longtemps sur leurs méfaits.
                              Il est temps de demander des comptes.

                            • doctorix doctorix 21 décembre 2016 14:58

                              @doctorix
                              C’est le moment de rappeler l’origine réelle du conflit :

                              En 2008, lors d’une rencontre entre Nicolas Sarkozy et Bachar al-Assad concernant un projet de gazoduc, le président français, contrarié par son refus (il avait dit à Bachar : vous aurez 30%, nous prendrons 70%, à quoi Bachar lui avait répondu d’aller se faire foutre, que le temps des colonies était terminé), aurait promis à Assad de « mettre son pays à feu et à sang ! » Un an plus tard, des « révolutions populaires » éclataient en #Syrie...
                              Sarkozy a tenu ses promesses.
                              Il a bien mis le pays a feu et à sang.
                              C’est bien la seule promesse qu’il ait jamais tenu.
                              Mais aujourd’hui, il faut qu’il paye, tout comme Hollande qui a pris le relais.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès