• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le boulet libyen à la cheville de Nicolas Sarkozy

Le boulet libyen à la cheville de Nicolas Sarkozy

En mars 2007, dans le cadre de la célébration du 30e anniversaire de la proclamation de la Jamahiriya (État des masses), Mouammar Kadhafi avait appelé les Libyens à se montrer vigilants parce que les «  puissants de ce monde trament des complots  ». Le 2 mars 1977, le gouvernement, les partis politiques, le parlement et le poste de président avaient été abolis. Le peuple pouvait dès lors réaliser son pouvoir par le biais des congrès populaires, des comités populaires et des syndicats. Mouammar Kadhafi n’a plus de fonction officielle. Il est simplement appelé leader de la révolution libyenne. Lors donc de ce 30e anniversaire, le leader a prévenu son peuple : «  Vous devez rester prudents parce que vous vivez dans un pays où il y a du pétrole, d’immenses territoires et ressources naturelles, qu’ils veulent transformer en colonie  ».

Comme l’écrit en éditorial Süddeutsche Zeitung : «  En 1999, lorsque le dirigeant impulsif avait inventé ces reproches bizarres contre le personnel médical bulgare pour faire face à la vague de contamination au sida à l’hôpital de Bengasi, il voyait encore à l’œuvre partout dans le pays des "conspirateurs sionistes et occidentaux". Mais aujourd’hui, Mouammar Kadhafi aimerait bien être traité d’égal à égal par cet occident conspirateur. »

Quatre mois plus tard, Saïf Al-Islam Kadhafi, fils du leader libyen, révèle au quotidien Le Monde qu’un contrat d’armement passé par la France et une décision de justice en Grande-Bretagne ont été déterminants dans la libération des infirmières et du médecin bulgares détenus par Tripoli. Dans le cas d’une décision de justice de la Grande-Bretagne, il s’agirait en réalité d’autoriser le libyen, Abdel Basset Ali Al-Megrahi, à faire appel de sa condamnation à vie pour son implication dans l’attentat de Lockerbie (270 morts en 1988). Un rebondissement qui pourrait permettre après négociations l’extradition du détenu vers son pays d’origine. «  Nous allons bientôt avoir un accord d’extradition avec le Royaume-Uni  », a affirmé Saïf Al-Islam Kadhafi. Pour ensuite y être gracié ?, s’interroge Afrik.com.

Qui s’amuse le plus ? Kadhafi et ses fils en multipliant les déclarations incendiaires et en compromettant impunément Nicolas Sarkozy et la France, comme s’il s’agissait d’un jeu de cache-cache ?

Qui subit le plus ? Nicolas Sarkozy et la France qui doivent traîner le boulet libyen enchaîné à leurs chevilles, engagés qu’ils sont maintenant dans le tourbillon des affaires occultes ?

Selon Saïf Al-Islam Kadhafi : «  Le cœur du sujet, entre Paris et Tripoli, est donc l’affaire militaire. En quoi consiste-t-elle ? "D’abord, l’accord recouvre des exercices militaires conjoints, bien sûr. Puis, nous allons acheter à la France des missiles antichar Milan, à hauteur de 100 millions d’euros je pense. Ensuite, il y a un projet de manufacture d’armes, pour l’entretien et la production d’équipements militaires. Vous savez que c’est le premier accord de fournitures d’armes par un pays occidental à la Libye ?"  » Faut-il conclure des propos de Saïf Al-Islam Kadhafi que la désalinisation de l’eau de mer n’est pas la priorité pour la Libye qui met plutôt l’accent sur le réacteur nucléaire et l’envoi de spécialistes français pendant plusieurs années ? Le fils Kadhafi confirme en effet au Monde que cette installation «  n’est pas essentielle pour la Libye  ».

En 2004, l’embargo européen sur les ventes d’armes à la Libye était levé mais selon le fils Kadhafi : «  un embargo non dit persistait contre mon pays. Les Allemands, surtout, étaient réticents pour des ventes d’armes. Mais avec les Français, nous avons été en négociations depuis longtemps. Nous avons demandé à Sarkozy d’accélérer les choses. Maintenant que le cas des infirmières est réglé, c’est une occasion en or qui survient  ».

Situation embarrassante pour le président Sarkozy. Prié de dire s’il pouvait confirmer qu’un contrat d’armement entre Paris et Tripoli avait été conclu en échange de la libération des infirmières bulgares, Nicolas Sarkozy a répondu : «  Non  ». M. Sarkozy n’a fait aucun autre commentaire. Bernard Kouchner insiste, devant la presse, pour dire que le document signé lors de ce voyage n’était pas un «  protocole  », mais un simple «  mémorandum d’engagement, un cadre éventuel  » pour un «  éventuel réacteur nucléaire  ».

Le porte-parole du président, David Martinon, réaffirme que la libération des infirmières et du médecin bulgares n’a donné lieu à «  aucune contrepartie  ». Le ministère français des Affaires étrangères se refuse à tout commentaire mais précise toutefois que l’embargo sur les armes à destination de la Libye a été officiellement levé le 14 octobre 2004. Comme l’avaient préalablement indiqué Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, «  la coopération avec la Libye a vocation à s’accélérer  ».

Pour Greenpeace France : «  Cet accord pose un énorme problème de prolifération nucléaire et se situe dans la droite ligne de la politique française d’exportation irresponsable de sa technologie nucléaire. [...] Livrer du nucléaire civil à la Libye reviendrait à aider ce pays à accéder tôt ou tard à l’arme atomique  ».

Sylvain Biville de RFI prévient qu’il est important de mettre un bémol aux déclarations du fils Kadhafi. En effet : «  plusieurs fois, dans le passé, ce personnage influent, qui dirige la "Fondation Kadhafi pour la bienfaisance", a annoncé comme acquis des accords en cours de négociations. Lorsqu’il affirme au journal Le Monde que l’engagement de la France représente "le premier accord de fourniture d’armes à la Libye par un pays occidental", il oublie de rappeler que Tripoli a déjà acheté des hélicoptères de combat italiens et que les marchands de canons britanniques ont, eux aussi, une longueur d’avance sur les industriels français dans la prospection du marché libyen de la défense, particulièrement juteux au sortir de trente années d’embargo international. "Des représentants de Thalès et de la Sagem sont en Libye en ce moment même", déclare par ailleurs le fils du dirigeant libyen, en omettant de préciser que la présence des deux sociétés françaises d’armement n’a rien à voir avec les récents accords : elle est liée au contrat conclu l’année dernière pour l’entretien de douze Mirages F1, avions de combat achetés par la Libye dans les années 70, avant l’embargo international ».

Relativement au financement nécessaire au dédommagement des familles libyennes, le fils Kadhafi ajoute qu’aucun argent libyen n’a été versé aux familles des enfants morts du sida : «  Ce que je peux dire, c’est que les Français ont arrangé le coup. Les Français ont trouvé l’argent pour les familles. Mais je ne sais pas où ils l’ont trouvé  ». La commissaire européenne aux Relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, avait déclaré qu’il s’agissait de fonds libyens.

Autre révélation étonnante. Le général Kirtcho Kirov, chef du renseignement de la Bulgarie, déclare, dans un entretien publié dans un quotidien local, 24-Tchassa (24-Heures), relayé par Le Monde : «  Le sort des praticiens bulgares n’était en fait qu’un grain de poussière dans l’œil d’un énorme ouragan où se croisent des intérêts gigantesques. Je savais que de grands contrats d’armes et de concessions [d’exploration de pétrole] seraient conclus  ». Dès février 2007, à l’issue d’un entretien nocturne dans une villa viennoise avec Saïf Al-Islam, fils du n° 1 libyen, dont la fondation caritative a joué un important rôle d’intermédiaire, le général Kirtcho Kirov «  savait qu’une solution serait trouvée vers la fin juillet-début août  ».

Le Canard enchaîné y va également de ses révélations : «  L’argent versé par le Qatar - 452 millions d’euros - a permis de résoudre une difficulté administrative. Mouammar Kadhafi souhaitait en effet que l’argent vienne de l’Union européenne. Or à cause des lourdeurs européennes, la somme n’avait toujours pas été versée, six mois après l’accord de principe. L’émir du Qatar, Cheikh Hamad bin Jassem bin Jabr al Thani, aurait accepté de mettre la main au porte-monnaie après avoir reçu un coup de téléphone du président français et l’Union européenne a promis qu’elle remboursera la somme ».

La semaine dernière, il convient de le rappeler, le Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi avait déclaré que son pays avait remis un mémorandum à la Ligue arabe afin d’envisager une décision commune à l’encontre de Sofia, qui avait gracié les praticiens bulgares, et que Tripoli saisira l’Union africaine et l’Organisation de la conférence islamique (OCI). « Les détenus devaient être remis dès leur arrivée à un établissement pénitencier et non pas libérés de manière illégale  », s’était indigné dans un même temps le chef de la diplomatie libyenne, Abdelrahman Chalgham. Il avait profité de l’occasion pour préciser que Nicolas Sarkozy avait lui aussi exprimé son « mécontentement  » face à la méthode avec laquelle Sofia avait libéré les six praticiens. Le porte-parole des familles libyennes, Idriss Lagha, avait demandé au gouvernement libyen de saisir Interpol pour que les six praticiens soient de nouveau arrêtés.

Aujourd’hui, Seif el-Islam Kadhafi «  dit avec une grande tranquillité qu’il n’a pas cru en la culpabilité des infirmières bulgares  », note Le Monde : «  la Libye a obtenu un "bon deal" dans une histoire compliquée » où les infirmières « ont malheureusement servi de boucs émissaires ». En effet, selon le même personnage : «  C’était une histoire compliquée. Une grande pagaille. Avec beaucoup de joueurs. Il a fallu satisfaire tous les joueurs ».

Beaucoup de déclarations. Surtout beaucoup de cynisme.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

193 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 2 août 2007 09:57

    Avant toutes choses rappelons que Tony Blair et G Bush ont des accords commerciaux avec Kadhafi et nous n’entendons pas le concert des pleureuses contester la politique commerciale anglo-saxon et allemande,car nos amis allemands ont aussi des ambitions industrielles dans cette région arabe.

    Quand vous citez la presse allemande,soyez certain,qu’en allemagne,les journalistes n’ont pas apprécié la « rapidité » de Nicolas Sarkozy pour régler un problème qui durait depuis 8 ans !

    Ensuite,que la France passe des accords commerciaux avec la Libye ,rien de plus normal.

    Rien de plus normal de vendre de la technologie de la France dans un monde concurrenciel entre puissances industrielles.

    Espérons que la France sera en Libye le premier partenaire commercial.

    Quand au général Kirtcho Kirov qui « savait qu’une solution serait trouvée vers la fin juillet-début août ».

    ..ils sont bien nombreux tous « ces spécialistes qui savaient depuis 8 ANS ! » mais qui n’ont rien fait !

    Reconnaissons à Nicolas Sarkozy d’avoir su résoudre un problème rapidement qui durait depuis 8 ans


    • clairette 2 août 2007 14:07

      @ lerma :

      Je ne vous supporte plus, et pourtant je pense être tolérante et je suis toujours en-tête à m’opposer à toute censure. Mais là cela fait des mois que je vous lis et vous supporte sans rien dire (ou plutôt écrire) ; et ce dernier commentaire, c’est la cerise sur le gâteau : je craque, et comme je suis honnête, je vous dis que je viens de contacter l’équipe d’AgoraVox pour lui faire part de mon ras-le-bol !


    • tvargentine.com lerma 2 août 2007 15:40

      Avant tout,restons sympas,ceci ne sont que des analyses que nous faisons.

      Comment osez vous comparer la Libye à l’Irak !

      Cela n’a rien à voir y compris dans le nombre d’habitants ,la répartition géographique et la culture.

      Ensuite,vous diaboliser un dirigeant du monde arabe (je ne connais pas de démocratie dans un pays arabe ! vous si ?) qui,de part sa situation géographique,sa population,n’a rien de comparable à la dictature Nord Coréen, ou la Chine communiste de 1 milliard d’habitants beaucoup dangereux !

      Arrêtez de diaboliser la Libye qui pratique le négoce avec les USA et les anglais depuis des années,alors que la France était sous Pompidou le 1er partenaire économique

      votre TSS de supporter de Me ROYAL et de BAYROU vous aveugle et vous rend agressive dans vos arguments


    • Gilles Gilles 2 août 2007 17:00

      Même pas ! Cela faisait plusieurs mois que l’UE dirigeait des négociations avec la Libye (Le Monde, le Canard etc etc) et qui devaient aboutir cet été parait-il. Sarkozy est arrivé sur la fin pour capter la mise médiatique. D’ailleurs nos partenaires de l’UE sont relativement furax si j’ai bien lu.

      Tout ce qu’il apporte c’est une résolution du problème quelques semaines avant (c’est toujours ça) en échange de quelques contrats pour la France et la Libye : centrales nucléaires, missiles, canons et avions de combat ! Pitoyable ! N’y a t-il pas d’autres produits made in France que des machines de mort que nous soyons capables d’exporter ? Et en plus vers un régime aussi immonde, assassin et versatile que celui de Khadafi ?


    • Rage Rage 2 août 2007 17:17

      Bonjour,

      Lerma useless, tocard etc... bref, à oublier.

      Concernant l’article et le sujet des « infirmières », c’est un peu comme traiter de l’élection présidentielle : il y a ce que l’on nous dit, ce qui se dit, et ce qui se passe.

      Pour ma part, mon analyse est simple :

      1. Les infirmières Bulgares étaient des monnaies d’échange et un superbe prétexte pour se faire mousser en 100% bienfaisant.

      2. L’UE a versé de l’argent indirectement, via le Qatar, car cet argent permet à l’UE de poser les pieds dans un pays qui dispose de ressources pétrolifères et hostile à Washington : cela s’appelle tendre la main pour poser des pions. En ce moment, c’est très tendance et ça se durcit (voir ce que fait la Russie)... à croire qu’il y a des informations sur le pétrole dont on ne dispose pas encore...

      3. Cecilia Sarkozy a fait de la figuration et n’a servi qu’à amuser la galerie pendant que l’intendance (Guaino/Gueant) s’occupait de placer Sarkozy au bon moment sur la face médiatique de la chose, c’est à dire au moment où l’argent était débloqué et la situation de même.

      4. Areva / Thales / Sagem and co ont toujours fait parti du « package » présidentiel, toujours prêts à faire signer des contrats (ça marche moins en Chine, maintenant qu’ils sont moins « limités » techniquement...) : cela s’appelle du colonialisme économique.

      5. L’étonnante bonne entente de M.Sarkozy avec tous les dicateurs et autres mécènes emirs devrait nous rappeller que notre Etat est l’un de plus « compromis » mondialement au niveau de ses relations (Syrie, Rwanda, Congo etc...), que tout le monde le sait hors France, sauf les principaux intéressés...

      6. Dans ces « affaires », il y a toujours le cocktail détonnant : armes, argent, nucléaire, dictateurs et... otages. Peut-être croyez vous que F.Aubenas et autres G.Malbrunot et C.Chesnot ont été libérés pour des cacahuettes ? En Irak, les irakiens ils les trouvent par terre ? Il suffit de voir la politique US (je finance pour que mes ennemis s’entretuent) pour comprendre ce que la France essaye de faire... à son niveau.


    • nasko 2 août 2007 18:16

      Ma théorie : On a fabriqué un homme « fort » parce que c’est ce que voulaient les français. On en a choisi un de malin, on a magnifié ses qualité, on a gommé ses défauts. Maintenant que la France est tranquille pendant 5 ans (on est sur que rien ne changera...), on dégonfle la baudruche (dans le cas ou elle se sentirait pousser des ailes) grâce à une histoire bidon : le père signe des accords et le fils lache le morceau.....si ça c’était pas commandé.........


    • dom y loulou dom 2 août 2007 21:25

      leeermaaaa dis n’importe koaaaaaa...

      on vous rappelle que la Lybie est sur l’axe du mal de Bush hein... puisque vous l’avez oublié. Non, la seule possibilité de sens qu’on peut y voir c’est que la loge noire, en acceptant de donner un réacteur nucléaire table sur la tentation extrême pour Kadhafi de faire une bombe et torpiller par le bizbille future la création des états-unis d’afrique. Kadhafi devrait rendre son réacteur à sarkoleon en lui disant :- Non merci monsieur, nous n’avons pas besoin d’une technologie aussi rétrograde. Ce serait la meilleure chose pour l’afrique, il y a bien d’autres possibilités énergétiques et de production d’eau.


    • dom y loulou dom 2 août 2007 21:33

      par contre vous avez raison, lerma, qu’il ne faut pas diaboliser la Lybie, ça fait des années qu’elle est une forme de démocratie directe, à la manière lybienne et le leader Kadhafi est resté un leader honorifique, les conseils populaires prennent les décisions. Très intéressante la Lybie à plus d’un titre, notamment grâce à Kadhafi. Bien sûr il fut un entraîneur de terroristes, mais c’était il y a fort longtemps et il a montré toute sa précision argumentaire et la pertinence de sa pensée depuis, il a complètement tourné le dos à cette manière de faire. Eh oui, n’en déplaise à certains, les hommes sont capables aussi de reconnaître leurs erreurs et de changer d’optique.


    • giloa 2 août 2007 22:12

      Très bonne analyse M Rave. J’approuve à 100%


    • giloa 2 août 2007 22:14

      Très bonne analyse M Rage. J’approuve à 100%



    • michelc 3 août 2007 14:13

      @Lerma

      C’est pas parce que c’est ton dieu qu’il faut tout prendre pour lettre d’évangile !

      Ton idooole à profiter d’un effet médiatique et, en voulant jouer la vedette, il a donné plus que raisonnable !

      Et d’ailleurs pourquoi ne dit-il pas « oui j’ai donné un accord pour des armes ! » si c’est bon pour la France ?

      Avec des gens compétent comme lui, t’étonne pas si un pays pauvre d’afrique ne fait pas quelques otages pour sortir de la misère !

      Une question : que se passera-t-il si des missiles lybien, made in france, sont utilisés sur notre armée au Tchad ou dans des actes terroriste ? tu appellera cela une « contrainte commerciale » ?

      Mais bon, ton grand gourou Sarko Ier le bien habillé à toujours raison ! smiley


    • Willien 3 août 2007 16:06

      Concernant le pétrole, il existe des documents indiquant que le pic de production mondial a déjà eu lieu ou aura lieu avant 2015. Les médias n’en parlent pas tous les jours, mais il arrive que des articles paraissent néanmoins sur le sujet, voire même des dossiers (surtout à l’été 2006).

      Voir ici pour des documents sur le sujet ou chercher « peak oil » ou « pic pétrolier » dans un moteur de recherche :

      http://aspofrance.viabloga.com/texts/documents

      ou encore le livre « Le plein s’il vous plaît » de Jancovici et Grandjean qui se trouve en poche à 6,5€ et est très simple à lire.

      Confer aussi les prix actuels du pétrole, qui indiquent une tension importante sur les capacités de production, tension qui sur le moyen et le long terme ne pourra que s’accroître.

      Le même raisonnement vaut pour toutes les ressources minérales, cf le prix actuel des matières premières en général et des métaux en particulier. Le XXIème siècle sera sans aucun doute celui des grandes guerres de ressources.


    • lechar 5 août 2007 23:04

      oui sauf que toi aussi tu es à coté de la plaque :

      Pompidou a été président de 1969 à 1974 et Khadafi a opéré son coup d’état en 1969 alors calme toi donc !


    • Pierrot Pierrot 7 août 2007 12:30

      Erreur, La Libye n’est plus sur la « liste des Etats voyoux » depuis 2004.

      Le reste de votre commentaire est stupide, je ne comprend pas que les pays de langue arabe et les autres pays d’Afrique ne puissent pas disposer d’un réacteur nucléaire, sous contrôle de l’AIEA comme tous les autres pays du monde. Selon quel principe en seraient ils exclus ?


    • Avatar 2 août 2007 10:31

      Magnifique article d’information.

      Complet, structuré mains néanmoins sobre dans le style.

      Merci Pierre.

      Et oui, en France Cécilia fait la commerciale pour notre euromissile Milan (franco-allemand (Nord-aviation & MBB))...

      Ca doit la changer du temps ou elle était la compagne de notre Jacques Martin national !!!

       smiley


    • Avatar 2 août 2007 10:41

      Enfin, si l’on croit les propos du fils du colonel Kadhafi, bien sûr...


    • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 2 août 2007 10:59

      @ Avatar

      Sylvain Biville de RFI est le seul, parmi l’ensemble des analyses consultées, qui a remis les pendules à l’heure, relativement au fils Kadhafi.

      Pierre R.


    • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 2 août 2007 10:24

      @ lerma

      Le temps passe, Lerma, et l’horizon s’éclaircit. Il me semble que, au-delà du caractère humanitaire de la libération des praticiens bulgares, se révèlent progressivement des tractations qui n’avaient pas été portés à la connaissance des Français. L’Élysée s’est montrée fort discrète, contrairement à la flamboyante libération, sur la nature des ententes intervenues entre Paris et la Lybie. À Tripoli, les déclarations se suivent les unes les autres avec une étonnante désinvolture à l’égard de l’alliée que devrait être la France.

      Considérez-vous appropriées les déclarations de la Libye à l’égard de la France ? Pouvez-vous concevoir que, derrière cette libération humanitaire, peuvent se cacher des demi-vérités qui, lorsque mises au jour, peuvent faire mal paraître la France ?

      Pierre R.


      • hurlevent 2 août 2007 14:10

        J’ai du mal à suivre l’auteur. Comment une vente d’arme à la Lybie, qui avantage la France (donne du travail et 100 M d’Euros d’exportations en plus), pourrait-elle être considérée comme une concession à la Lybie ?

        « à l’égard de l’alliée que devrait être la France. »

        Pourquoi l’auteur dit que la Lybie est l’alliée de la France ? Ce n’est pas parce que la France n’a pas d’hostilité envers la Lybie qu’elle est alliée. Ce n’est qu’un partenaire commercial, rien de plus.

        « se cacher des demi-vérités qui, lorsque mises au jour, peuvent faire mal paraître la France ? »

        En quoi une vente d’arme fait mal paraître la France ? Cette vente est entièrement légale, conforme au droit international. La Lybie est un pays qui a subit le terrorrisme dans les années 80 (bombardement de Tripoli par les USA) et qui a le droit de se défendre. D’autre part, les Américains vendent beaucoup plus d’armes au Proche Orient que la France.


      • RemiZ 2 août 2007 14:43

        Si cela etait si reluisant, Sarkozy l’aurait surement clame, et non nie...


      • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 2 août 2007 16:10

        @ Hurlevent

        Viendrait-il à l’idée des États-Unis de vendre des armes - des missiles, de surcroît - à l’Iran et à la Syrie, simplement pour des questions financières ou de rentabilité ou d’affaires ? Les États-Unis ont accru en contrepartie leur budget d’armements pour Israël et pour l’Arabie Saoudite. Par simple philanthropie ?

        Si la Libye n’est pas un pays allié, ou ami, quel est son statut, à vos yeux, et pourquoi la France vendrait-elle du nucléaire à un pays qu’elle ne considérerait pas comme pays ami ou allié ?

        Pierre R.


      • hurlevent 3 août 2007 12:21

        @L’auteur

        Vous mélangez encore tout et n’importe quoi.

        « Viendrait-il à l’idée des États-Unis de vendre des armes - des missiles, de surcroît - à l’Iran et à la Syrie, simplement pour des questions financières ou de rentabilité ou d’affaires ? »

        D’abors, les Etats-Unis ont vendus des armes à l’Iran en 1986. Voire l’affaire « Irangate ». Mais pourquoi vous comparez Iran et Syrie à la Lybie ?

        « Les États-Unis ont accru en contrepartie leur budget d’armements pour Israël et pour l’Arabie Saoudite. Par simple philanthropie ? »

        Non. Et alors ? La France vend des armes à la Lybie. Les USA vendent des armes à Israël, Arabie Saoudite, et autres. Pourquoi la vente d’arme à la Lybie serait-elle déshonorante, et pas la vente d’armes à Israël et à l’Arabie Saoudite ?

        « Si la Libye n’est pas un pays allié, ou ami, quel est son statut, à vos yeux, et pourquoi la France vendrait-elle du nucléaire à un pays qu’elle ne considérerait pas comme pays ami ou allié ? »

        Je ne vois pas pourquoi vous voulez mettre les pays dans des cases, « allié » ou « ennemi ». La Lybie est un pays indépendant, que je respecte, et qui ne viole aucune résolution de l’ONU. Dans ces conditions, pourquoi ne pas lui vendre des armes, des centrales nucléaires, du Camembert ou des tours Eiffel en plastique ?

        Vous semblez oublier que le Traité de Non Prolifération Nucléaire, que, entres autres, le Canada, la France et la Lybie ont signé, prévoit explicitement l’autorisation de vendre des centrales nucléaires à usage civil. Dans ces conditions, pourquoi vendre une éventuelle centrale nucléaire à la Lybie serait déshonorant ?

        Je trouve au contraire que c’est une chance pour la France, et une réussite commerciale pour nos entreprises.

        Si vous cherchez des pratiques douteuses, regardez plutot du coté des Etats-Unis. Ce pays vends des armes à un pays, Israël, qui viole des résolutions de l’ONU et a refusé de signer le Traité de Non Prolifération Nucléaire.


      • RemiZ 3 août 2007 13:09

        C’est vrai, on n’a rien fait de mal. La preuve, c’est que les autres ils font pire...


      • Pierrot Pierrot 7 août 2007 12:45

        Monsieur Pierre,

        je ne comprend pas votre point de vue, Les sociétés françaises ont vendu des avions, réacteurs nucléaires (Chine, Afrique du Sud, Belbique ...), armes, produits agricoles et sanitaires etc. à tous les pays du monde sauf à certains pays lorsqu’ils étaient déclarés « à boycoter ».

        Ce sont des contrats commerciaux qui n’imputent en rien le fait dêtre des alliés ou d’approuver les orientations du régime du pays concerné (voir Chine, Russie, USA, Algérie, Pologne, Afrique, Inde etc.).

        La Lybie étant déclarée « régime fréquentable » (je ne connais pas le terme exact), par l’ensemble de la communauté internationale, je ne vois pas selon quel principe la France pourrait déclarer « je boycote la Lybie ».

        Bonne journée.


      • Aquarius 2 août 2007 10:28

        Bizarrement ces détails n’ont pas été relayés par les journaux télévisés nationaux...


        • marmitte bouillante 2 août 2007 10:46

          Ah si c’est passé au JT France 2 hier soir. Cette affaire n’est pas qu’un petit détail !

          Mais la formule employée par Le Monde, pour le « grain de poussière » montre bien qu’on nous ment.


        • Marie ussot 2 août 2007 14:02

          Le Jt nuit de france 2 en a parlé mais ils ont completement « oublié » de mentionner l’argent versé par le Qatar a la libye suite a l’appel de notre président.  smiley


        • RemiZ 2 août 2007 14:45

          @ Ludo

          Vous enoncez vous-meme le probleme : les journeaux commencent « enfin » a en parler. Parce que Le Monde en a parle au debut, que l’affaire a fait boule de neige et que les politiques ont ete obliges de repondre.


        • Algunet 2 août 2007 10:33

          Très intéressante analyse...

          On aura tous compris que toute cette affaire n’est que buisness et un peu d’amour propre de la part des dirigeants libyens pour pimenter le tout. La carte française jouée par Sarkozy est loin d’être mineure et nous permet de garder la main dans cette région. Qu’aurait fait la gauche, Ségolène au pouvoir ? De même probablement, mais aurait-elle réussi...


          • Avatar 2 août 2007 10:35

            Les « si » servent uniquement à couper le bois.

             smiley


          • Yannick J. Yannick J. 2 août 2007 10:53

            ou alors à mettre paris en amphore....euuuuhh bouteille pardon !!!


          • Yannick J. Yannick J. 2 août 2007 10:56

            @ Pierre :

            Merci pour cete article, vous m’avez devancé de peu car j’ai efectivement lu ce communniqué dans l’après midi et je voulais faire un article dessus...

            Là voilà enfin la raison de la prompte libération des infirmières... Une aide européenne pour éviter de trop claquer de tune pour le peuple et ensuite des tarifs corrects et préférentiels pour des missiles antichar ainsi que du matétirel militaire, une tite dose de formation là dessus, un pârtenaria pour des manoeuvres militaires, et le tour est joué !

            « aller tiens Nicolas je te les laisse tes infirmières !!! bon t’inquiètes pas mon porte parole va faire bonne figure mais on s’en fout !! au fait t’oublies pas non plus pour mon réacteur, hein ?.... »


          • Algunet 2 août 2007 12:42

            Ok pour le si ... Paris en bouteille !

            Mais plus fort que moi, j’imaginais juste le côté « diplomatique » de Ségolène dans une affaire comme celle ci avec il est vrai un petit sourire en coin... smiley


          • tvargentine.com lerma 2 août 2007 10:44

            @Pierre

            Dans « le canard enchainé » de cette semaine nous avons pu lire comment un tout petit probleme qui durait depuis plusieurs mois déjà à pu etre règler avec un coup de téléphone passé par Nicolas Sarkozy à l’emir du quatar

            Pourquoi "les négociateurs n’y avaient-ils pas pensé plutôt ?

            Peut-etre que la Présidence européenne de nos amis allemands se reservaient le gros gateau de la libération des otages et des contrats commerciaux !

            Ensuite la France à le devoir et le droit d’exporter ses produits dans le monde car nous sommes en concurrence

            Alors,oui,encore Bravo Nicolas Sarkozy ,merci pour la libération des otages et si cela peut permettre à la France de devenir le premier client de la Libye c’est encore mieux

            Et,je pense,que la France deviendra le premier client de la Libye


            • RemiZ 2 août 2007 10:56

              Euh... La France exporte l’energie nucleaire, certes (et encore, c’est ecologiquement discutable, mais c’est un autre debat). Le probleme, en exportant une centrale est d’exporter les connaissances liees au nucleaire civil, qui menent bien vite au nucleaire militaire.

              Le meilleur, c’est qu’en exportant une centrale, on fait de la Lybie un concurrent. Alors, bien joue ?


            • seb18320 2 août 2007 10:56

              Bouh !!! Aimer les états terroristes et/ou dictatoriaux (1) pour vendre du matériel militaire estampillé Dassault... je ne vois pas ce qu’il y a de grand dans l’action de Sarkozy... Tout ça au nom de l’uranium, du pétrole et d’autres ressources naturelles avec pour fond la libération d’infirmière bulgares qui comme le confie le fils de Khadafi n’étaient pas coupables mais servaient tout simplement de monnaie d’échange

              (1) Syrie, Lybie, Tunisie, Russie, Arabie Saoudite et Gabon


            • Bateleur du Tarot Bateleur du Tarot 2 août 2007 15:27

              Mon cher seb18320,

              Lorsque vous dites en citant les pays terroristes et dictatoriaux :

              « Syrie, Lybie, Tunisie, Russie, Arabie Saoudite et Gabon »

              Est-ce un oubli de votre part ou volontairement que vous avez omis de citer également l’Iran, le Soudan, et le nouveau gouvernement du Hamas ?

              Si cela était un oubli, c’est réparé, ne me remerciez pas c’est tout naturel.

              Cordialement.


            • michelc 3 août 2007 14:27

              @Lerma

              [troll] Dans « le canard enchainé » de cette semaine nous avons pu lire comment un tout petit probleme qui durait depuis plusieurs mois déjà à pu etre règler avec un coup de téléphone passé par Nicolas Sarkozy à l’emir du quatar

              Pourquoi "les négociateurs n’y avaient-ils pas pensé plutôt ? [/troll]

              C’est vrai, ils auraient aussi put donner la technologie pour fabriquer une bombe nucléaire. Grâce à Sarko 1er, habillé chez Prada, on leur fournira une centrale qui poura fournir le matériau nécessaire pour ça !

              [troll] Peut-etre que la Présidence européenne de nos amis allemands se reservaient le gros gateau de la libération des otages et des contrats commerciaux ! [/troll]

              C’est vrai que huit ans de négociation dans l’ombre c’est minable quand on sait que ton dieu a réussit avec deux ou trois coup de téléphone ! D’ailleurs, tu remarquera qu’il est resté modeste, comme d’habitude !

              [troll]Ensuite la France à le devoir et le droit d’exporter ses produits dans le monde car nous sommes en concurrence [/troll]

              T’as raisons bouffi ! Autant à ce faire péter la gueule, autant que cela soit avec nos bombes ! Au moins cela créé des emplois !

              [troll] Alors,oui,encore Bravo Nicolas Sarkozy ,merci pour la libération des otages et si cela peut permettre à la France de devenir le premier client de la Libye c’est encore mieux [/troll]

              Ouais, pourvu qu’il y ait d’autres otages c’est bon pour le commerce...

              [troll]Et,je pense,que la France deviendra le premier client de la Libye [/troll]

              Pourvu qu’on soit par leur première cible militaire ! Mais bons, après avoir été notre cible commerciale « c’est de bonne guerre ! »


            • ARMINIUS ARMINIUS 2 août 2007 10:54

              Avoir armé l’Irak de Saddam Hussein était déjà une erreur. Armer la Lybie de Muhamar Khadafi est une faute. Petit rappel : la Lybie entretenait d’excellentes relations avec les services secrets des pays d’Europe de l’Est, Sarkozy, comme les autres dirigeants européens ne pouvait qu’être au courant de la « monnaie d’échange »exigée. Il est le seul à avoir eu la faiblesse de céder. Bel esprit de solidarité européenne... gare au retour de bâton !


              • seb18320 2 août 2007 11:03

                Ce que l’on refuse à l’IRAN et bien on l’offre à la LYBIE (énergie atomique)

                C’est pas grave Sarkozy n’est pas à un DC10 et un Lockerbie près


              • Darkfox 2 août 2007 12:24

                mmhh citez une démocratie qui ne vend pas ses armes à l’étranger mis à part les nordiques et le japon..le premier fournisseur mondial en armement reste américain, la France, Italie, Belgique ,Russie... à mais c’est vrai , il existe un axe du bien et du mal... Le gentil français préfère laisser la place aux méchants Russes ou aux méchants américains voir aux gentils chinois.

                Vous oubliez toujours un truc les gens gentils bien pensant que tout choque... quand on a l’argent .. on peut toujours trouver ce qu ’on veut (mis à part l’amour..) . Donc ci ce n’est pas la france cela aurait été la Russie pour le nucléaire... et armement Pologne ? Russie ou Chinois ? allez ouvré les yeux .. on ets dan sun monde de requins.. bibifoque a été mangé depuis bien longtemps.


              • Gilles Gilles 2 août 2007 17:23

                @ lerma, Darkfox etc etc

                Vous oubliez que vende des armes à un régime « ami », stable, a peu prés démocratique n’est en rien comparable à en vendre à des ennemis potentiels, terroristes reconvertis sur le tard et dictatures sanglantes. la Libye cumule les trois.

                Rappelons que Khadafi a non seulement assassiné des civils français (UTA), envoyé ses soldats et son armement (français.. hi hi hi) contre les nôtres (au tchad), kidnappé des otages, n’a renoncé que voici 4 ans aux armes de destructions massives (sous la contrainte des sanctions) et en février 2007 il pérorait encore contre les occidentaux et les sionistes coupables de tous les maux dont souffre son pays et le monde. Il exhortait avec joie tous les immigrés clandestins potentiels a venir dans son pays pour qu’ils inondent ensuite nos côtes ; Maintenant que c’est notre « ami » il les refoule dans le désert, les emprisonne, les bute ! Charmant fils de putain syphilitique, non ?

                Lui vendre le nucléaire, des missiles et toute sorte d’armement sophistiqué est risqué, et peut être que vos proches un jour se les prendront sur la gueule ces missiles, car un fou reste un fou !, surtout lorsqu’il devient vieux.

                Et pourquoi pas en vendre à l’Iran alors ?


              • Darkfox 3 août 2007 10:10

                Mais à qui chercher vous à nous faire passer ? Nous sommes un pays du G7 , nous produisons des armes, soutenons des dictatures et nous ne sommes pas les seuls.. vous vous indignez sur la ventes d’armes vers un pays. Les arméricains ont équipés les afghans puis les ont combattu , idem pour l’Irak .. la plupart des pays le font. Finalement j’en arrive à une conclusion , une grosse partie des gens d’agoravox sont hypocrites. Nous savons que nous sommes spécialistes en énergie nucléaire et armement qui d’ailleurs sont connus de par le monde ! nous soutenons des dictatures , nous exploitons les petits chinois et nous soustraitons tous la-bas et on est bien content car on achète les produits moins chers ! Arrêter de nous raconter que vous êtes tous tout blanc , gentils et bien intentionnés. Il faut être réaliste , notre pays et comme un autre , nous gagnons de l’argent, exploitons des gens, vivons de la misère des autres... Exemple frappant : Lors de la guerre Serbo-croate ..enfin avec un petit génocide que le tribunal de la Haye préfére cacher pour intégrer la Serbie à l’UE ... combien de temps on a mis pour bouger sachant qu’il existait des camps d’extermination en EUROPE ! Maintenant quitte à vous de voter en négatif pour cacher de commentaire qui vous gêne car la vérité n’est jamais heureuse à dire ! Mais pour moi je ne vois rien de choquant et si ce n’est pas nous alors qui vendra des armes en Lybie ? , on pourra toujours se plaindre , dire à c’est pas bien t’as vu machin il a vendu des armes là-bas.. et cela fera vivre l’économie du pays qui a vendu les armes et le reste ... psst ça passera..


              • Darkfox 3 août 2007 10:16

                Mais c’est déjà fait :) lors de la guerre IRAN/IRAK il ne faut pas s’inquièter .. nous avons fait notre beurre :) et des 2 côtés... oups c’est vrai , on doit soutenir que les gentils.. Regarder Lord of WAR .. il explique très bien le business des armes..


              • Eve 3 août 2007 11:57

                @ Darkfox (IP:xxx.x29.141.125) le 3 août 2007 à 10H10

                Mais nous sommes réalistes ! Vraiment pas joli (euphémisme) tout cela. La France dans le peloton de tête des plus cyniques profiteurs encourageurs de dictatures et de déstabilisation du monde tout ça pour la Sainte-Economie-de-Marché. Quelle croisade...


              • Harald 3 août 2007 15:03

                et il réfute l’existence de l’Etat d’Israël !


              • ARMINIUS ARMINIUS 5 août 2007 19:45

                On est dans un monde de requins,certes, mais là il s’agit de requin « marteau » car avec ce dingo ( du désert) on a aucune garantie en ce qui concerne l’utilisateur( et le bénéficiaire) final.Ce bénéficiaire sera probablement et comme d’habitude une population civile qui aura pour seule consolation d’avoir contribué au maintien de l’emploi dans l’industrie française de l’armement.


              • Article intéressant. Mais le fait de n’avoir que la version libyenne par la voix de Saïf Al-Islam Kadhafi n’apporte pas la crédibilité souhaitée au sujet de ces informations.

                trois observations peuvent être cependant faites :

                - d’abord, l’attitude et les déclarations du fils Kadhafi sur les véritables intentions de la Libye ne font que confirmer la difficulté à laquelle le Gouvernement français a été confronté pour obtenir la libération des otages. Elles expliquent également la longueur des négociations entre la Bulgarie, puis l’UE et la Libye.

                - D’autre part, ce qui est gênant ce n’est pas tant les conditions de la libération des otages, mais le mensonge d’Etat qui semble entourer cette affaire. Choisir, c’est renoncer. Nul doute que cette libération n’est pas un geste desinteressé du colonel Kadhafi et Sarkozy lui-même doit se sentir aujourd’hui un peu otage de cette collaboration non-désirée. Mais pourquoi mentir ?!

                - Enfin, on en revient à l’éternel débat sur la responsabilisation des actes. Qui est le plus responsable des deux, celui qui vend des armes ou celui qui en fait usage ? Et si c’est pour sauver des vies ? le moyen est discutable mais la cause reste noble, non ?! Et pour ceux qui en douteraient, qu’ils se mettent un seul instant dans la peau d’un otage sur le point d’être exécuté.

                Sparte Furia - Cherry Etoile LRT


                • Patience Patience 2 août 2007 12:09

                  @ Sparte Furia à 11H02.

                  Je cite : « Article intéressant. Mais le fait de n’avoir que la version libyenne par la voix de Saïf Al-Islam Kadhafi n’apporte pas la crédibilité souhaitée au sujet de ces informations »

                  La version de Sarko on la connait : aucune contre-partie n’a été payée par la France pour la libération des infirmières bulgares.

                  Qu’est-ce qu’il vous faut de plus ? Que Mouammar Kadhafi vienne confirmer les propos de son fils... !!!??? Dans ce cas, qui confirmera les mensonges de Monsieur Sarkozy ? Sa femme...


                • Patience Patience 2 août 2007 12:40

                  J’ajouterai que Nicolas Sarkozy ayant voulu agir seul, et bien il se retrouve seul et exposé à tous les vents.


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 2 août 2007 11:18

                  @ Toutes et tous

                  J’interviendrai peu mais je vous lirai attentivement. Je crois à la vertu d’écouter après avoir parlé. Parce que j’ai beaucoup à apprendre. Merci de vos commentaires.

                  Pierre R.


                  • kassio_pee 2 août 2007 12:08

                    J’espère que les électeurs Sarkozistes sont fiers de leur meneur..

                    Non seulement il sort de cette histoire avec orgueil, et par cette action il manque de respect envers tous les autres négociateurs qui ont travaillé discrètement pour la libération des infirmières, mais en plus il préfère se taire et ne pas expliquer clairement à la France quels ont étés les accords concrets qu’il a passé avec la Lybie.

                    Alors quoi monsieur Sarkozy ? Qu’avez vous de si honteux à cacher ?

                    Que ceux qui se réjouissent des nouveaux contrats commerciaux potentiels avec la Lybie le fassent, maintenant, avant que ceux ci ne soient effectifs..


                    • chris 2 août 2007 13:00

                      Pour sécuriser les derniers approvisionnements en pétrole encore bon marché (le pic oil, on est en plein dedans) ainsi qu’augmenter les marchés de nos multinationales de l’armement, il faut bien faire des pactes avec tous les diables et démons, la Libye étant bien trop dangeureuse pour y faire une expédition à la US en Irak. Les grandes puissances se livrent une véritable guerre pour la main mise sur les derniers gisements et fournisseurs en or noir.

                      Encore un voile se lève sur la véritable face du sarkozisme


                      • Eve 3 août 2007 12:04

                        c’est cccccc’laaaa, pactisez donc avec votre diable de voisin pour vous approprier le contenu de la citerne d’un tiers... vous serez classé « racaille ».


                      • patroc 2 août 2007 13:02

                        Sarko0 n’est qu’un menteur démagogue : Il arme un dictateur sanguinaire et nous fait croire aux droits de l’homme !... Double language et imposture : Sarko0 dans tout son éclat (de bombe) !...


                        • Darkfox 3 août 2007 10:24

                          euh parce que du temps de Mittérand , l’Afrique a été rose , nous n’avons participé à aucun coups d’état ? jamais menti ? magouillé ? C’est vrai Sarko c’est notre premier président méchant ..boubou ... Nous allons aller au JO dans les mêmes conditions. Quand vous achetez un truc chinois vous faiutes la mêmes choses , aidé un pays totalitaires à exterminer des gens... ça ne vous gène pas ? Enfin tous les politiques sont aux mêmes niveaux .. Sarko comme les autres ... donc arrêter de faire « votre vierge éfarouchée » et aller de l’avant .


                        • Eve 3 août 2007 12:06

                          Darfox, vous êtes pénible avec vos comparaisons d’antan, le progrès vous connaissez ?


                        • Darkfox 3 août 2007 13:45

                          Désolé, je prend les exemples passé, car pour ma part tout les politiques sans exceptions trempent dans des magouilles. Donc quand me dit que Sarko est un menteur , je répond que nos anciens président aussi , je suis pour le progrès ... Or quand je vois la plupart des gens.. je ne pense pas qu’il le soit eux.. La vente de 4X4 explose, j’entend des soit disant écolo qui vient de se faire installer du chauffage au fioul car moins cher ( arf !!!!) ... et bon cheère EVE, dire que

                          « Sarko0 n’est qu’un menteur démagogue : Il arme un dictateur sanguinaire et nous fait croire aux droits de l’homme !... Double language et imposture : Sarko0 dans tout son éclat (de bombe) !... » me fait sourire ! je pense que c’est la 1 ere fois qu’on regarde à la loupe ce que fait un président. Pourtant les autres étaient bien pires...

                          Mais rêvons d’un pays ou nous ne vendrons plus d’arme que nous utiliserons plus de produits qui dégagerons de gaz à effet de serre , que les gens ne jetterons plus les papiers par terre et se respecterons un minimum... (ça risque d’être dans longtemps..)


                        • michelc 3 août 2007 14:57

                          @Darkfox

                          Alors pour toi aller de l’avant c’est faire comme avant smiley

                          Donc, le fait que mitterand à été un salopard, un menteur et un coureur de jupon. Que Chirac ait eut les même qualités en plus d’être un voleur. Tout cela fait que l’on a le droit moral de faire la même chose !

                          C’est ça la rupture et aller de l’avant !

                          Moi je vois la continuité avec une peopolisation en plus !

                          Je reconnais une chose,côté cynisme, Sarko est un maître !


                        • Eve 3 août 2007 18:35

                          Quand on se réfère aux erreurs du passé, ce n’est pas pour excuser les actuelles mais pour les condamner !

                          Comment voulez-vous éduquer les jeunes avec un tel discours ?


                        • masuyer masuyer 2 août 2007 13:15

                          Des armes à la Lybie ?

                          Ce sera comme avec Saddam (tiens en 1991 ? les avions français ne pouvaient pas voler, si je me rappelle bien, puisqu’il était impossible aux américains de faire la différence entre les avions français et irakiens, je me trompe peut-être), c’est à dire que ça permettra peut-être de faire une bonne guerre d’ici à 20 ans.

                          Dans l’économie libérale de marché, pour alimenter la croissance, il faut bien créer des besoins, non ?

                          Et en armant des dictateurs, il y a bien création d’un besoin de course à l’armement pour rééquilibrer les forces. C’est cynique, mais ça a le mérite de la cohérence, faut-il s’étonner en ce cas de la réaction d’un Lerma ?

                           smiley


                          • Eve 3 août 2007 12:11

                            La cohérence dans la course à l’armement...

                            C’est pas nouveau du tout ça (encore une fausse rupture).

                            Je reviens, le temps de passer me ressourcer sur un site de philo-spiritualité.


                          • TSS 2 août 2007 13:23

                            comme je le dis dans un autre post Lerma,Npm,Pallas ne sont que des trolls destinés à tester les reactions de l’internaute lambda !!


                            • tvargentine.com lerma 2 août 2007 13:35

                              .........est TSS et le nain de jardin de sègolène

                              Acceptez le débat contradictoire et acceptez que tout le monde ne pense pas pareille mon ami !


                              • RemiZ 2 août 2007 14:50

                                « Acceptez le débat contradictoire et acceptez que tout le monde ne pense pas pareille mon ami ! »

                                Ok Lerma. Des que vous pensez, on commence...


                              • nessoux 2 août 2007 13:41

                                @l’auteur

                                Toujours aussi partisant... et mal informé en plus

                                Concernant le ventes d’armes à la Libye, le député PS J.M Le Guen a déclaré ce matin que le même accord sur des ventes d’armes avait été proposé à la candidate PS pendant la campagne électorale au cas ou elle serait élue...

                                Les Libye voulait faire ami-ami avec la France, que ce soit Sarko ou Ségo élue peu importe.


                                • marmitte bouillante 3 août 2007 04:57

                                  nessoux : interessant ça.... ça voudrait donc dire que Sarkozy et son Gouverne ment.


                                • Eve 3 août 2007 12:19

                                  Ce que personne ne sait, c’est si S. Royal aurait accepté.

                                  Ce que tout le monde sait à présent, c’est que Sarkozy a accepté.

                                  Ce qui est certain, c’est que Sarkozy ou Royal aurait aussi bien fait l’affaire pour Kadhafi ce qui diminue d’autant les prouesses de Sarkozy ; celles de Royal auraient pu être de refuser (moi aussi je peux user des « si » sans problème) ce qui n’aurait pas empêché l’extradition des Bulgares qui aurait eu lieu de toute façon après la fin de la procédure judiciaire organisée de A à Z par Kadhafi.

                                  Ce qui prouve par déduction que les autres pays européens étaient nettement moins enclins à ce genre de tractations. Toujours avec des « si » (puisque c’est à la mode au titre d’argument décomplexé), Royal aurait donc suivi l’UE.


                                • michelc 3 août 2007 15:06

                                  En résumé : Sarkozy = Ségolène (ou l’inverse).

                                  Comme dans un sketch, si quelqu’un peut maider, il y avait ce commentaire, en substance :

                                  [sketch]
                                  - Il faut voter à gauche parce que La droite est pourrie !
                                  - mais, tu dis qu’à gauche aussi ils sont pourris ?!
                                  - Oui, mais c’est pas pareil ! A gauche aussi ils sont pourris mais, eux, ils sont de gauche ! [/sketch]


                                • nikko-chap 2 août 2007 13:56

                                  Il faut toujours essayer de savoir. Et quand on sait, on se plaind et on critique, on peut lire des « il aurait pas du faire ci, faire ca », « c’est inadmissible ». Par contre, on ne lis jamais de « il aurait du faire ci et ca, comme ci comme ca » Pourquoi ? Parce que a part une tres petite majorité de personnes dans ce pays (idem dans chaque etat), personne n’a la capacité de mener à bien ce genre de négociations internationales. Donc critiquer quand on ne connait rien (j’entends une tres fine couche de glace sur un iceberg) à rien smiley , c’est anti constructif et on tourne en rond. Je suis pour donner son avis (comme smiley je suis en train de le faire), mais autant que ca soit réellement interessant.

                                  Et pour apporter mon grain de sable : Sarko a mené cette affaire « à l’américaine ». Je veux dire qu’il a peut etre mis dans l’ombre ceux qui négocaient depuis des mois. Bah, ils devaient pas etre tres bons ... et ce qui compte, comme toujours c’est le resultat. Il y a eu des promesses de marchés ou eu monnaie d’échange, faut arreter de croire au Pere Noel, rien n’est gratuit. Bah, quitte à faire commerce de ces pauvres otages, autant que ce soit au profit de la France que d’un autre pays. Parce que ce sont les memes personnes qui critiquent ce genre d’opérations et qui se plaignent que la France est inexistante au niveau international. Je prefere que ca soit nous plutot qu’un autre pays. Et j’espere que notre Rafale(dont personne ne veut) on leur en refourguera des tonnes. Ca evitera que ce tombe entre les mains d’une entreprise americaine et on s’etonnera encore que notre savoir faire fout le camp. smiley


                                  • michelc 3 août 2007 15:18

                                    @ Nikko-Chapi-Chapo

                                    Relançon le commerce par des échanges commerciaux. Rien de tel que l’offre et la demande : « j’ai un otage ! tu me donne quoi »...

                                    Maintenant on sait que cinq otage en Lybie vaut 450 millions, un accord pour une centrale nucléaire civile, des contrats pour des armes, ...

                                    Tout ce qu’a démontré Sarko Ier c’est la faiblesse de l’occident et une voie royale pour tous les voyous : « le crime paie ».

                                    Tout ce que l’on a espéré c’est que le je m’en foutisme de Sarko ne nous pète pas à la gueule avec, au mieux, un Airbus détruit par un missile, et, au pire, une bombe pleine de plutonium.

                                    Vive le commerce libre ! tant pis s’il y a des morts !


                                  • Marie ussot 2 août 2007 14:00

                                    Le Jt nuit de france 2 en a parlé mais ils ont completement « oublié » de mentionner l’argent versé par le Qatar a la libye suite a l’appel de notre président.  smiley


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 2 août 2007 14:16

                                      Bonjour Pierre,

                                      Décidemment, tu t’accroches le top en votes intéressants dans tes derniers articles. smiley

                                      C’est justifié, bien sûr. Tu poses les bonnes questions.

                                      Tu rassembles les idées comme faisant un tout avec le recul du temps. C’est également ma manière de travailler : ne pas prendre un élément, un snapshot, mais l’ensemble des générateurs de l’événement. Tout événement a ses indices et ses moteurs. En plus, tu es plus concis, plus condensé que moi. C’est évidemment tes connaissances dans l’analyse journalistique qui font la différence. smiley

                                      Quant au « coup sarkiste », il est clairement en dehors de toute logique européenne. Il veut tout faire tout seul à l’intérieur. Pourquoi ne le ferait-il pas ainsi à l’extérieur ? Le problème, c’est qu’il engage dans les suites toute l’Europe par son initiative, son aparté.

                                      Le « team spirit », c’est pas son fort. C’est de plus en plus clair. Il ne faudra pas longtemps pour que l’on fasse des rapprochements malheureux entre l’administration Bush et celle de la France. Aux US, il y a encore le congrès pour faire opposition. Existe-t-elle encore par ici ?


                                      • Iceman75 Iceman75 2 août 2007 15:18

                                        @l’enfoiré Intéressant votre remarque sur le team spirit et le fait que « notre » président veut faire tout à l’intérieur comme à l’extérieur. Sa vision de l’Europe c’est que tout le monde doit avoir la même vision : la sienne. Alors parfois cela donne des avancées (sans jugement de valeur) comme le mini traité, et parfois cela donne des décisions qui sont faites à l’emporte pièce, sans analyser les conséquences à moyen et long terme. car malgré tout ce qui a été dit sur le sujet, nos chers candidats présidents n’avaient aucune dimension internationale et ce n’est pas en un an de campagne que cela s’improvise. Si au moins les conseillers conseillaient. Mais encore faut-il vouloir les écouter...et prendre les bons


                                      • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 2 août 2007 14:57

                                        @ Toutes et tous

                                        J’ai lu. J’en tire la leçon que, petit à petit, la vérité complète se fera jour. Le domaine de la politique est imprévisible et peut se montrer autant bénéfique que cruel. Je persiste à croire que la Libye, en permettant ainsi une multiplicité de voix officielles, s’éloigne des règles élémentaires de la diplomatie et a vocation de nuire à un pays allié. Dommage.

                                        Pierre R.


                                        • frédéric lyon 2 août 2007 14:59

                                          Je me permets de reposter le message de Lerma, qui a été censuré par une bande de démocrates, et je signale que je le reposterai à nouveau s’il est à nouveau censuré.

                                          Il suffit d’un simple copié-collé.

                                          Il me permet, en effet, parfaitement pertinent, car il se rapporte sans contestation possible au sujet traité par l’article de Pierre R.

                                          Par ailleurs l’opinion qui est exprimée dans le message de Lerma est tout à fait légitime et mérite d’être discutée.

                                          Alors, voici :

                                          "Avant toutes choses rappelons que Tony Blair et G Bush ont des accords commerciaux avec Kadhafi et nous n’entendons pas le concert des pleureuses contester la politique commerciale anglo-saxon et allemande,car nos amis allemands ont aussi des ambitions industrielles dans cette région arabe. Quand vous citez la presse allemande,soyez certain,qu’en allemagne,les journalistes n’ont pas apprécié la « rapidité » de Nicolas Sarkozy pour régler un problème qui durait depuis 8 ans !

                                          Ensuite,que la France passe des accords commerciaux avec la Libye ,rien de plus normal.

                                          Rien de plus normal de vendre de la technologie de la France dans un monde concurrenciel entre puissances industrielles.

                                          Espérons que la France sera en Libye le premier partenaire commercial.

                                          Quand au général Kirtcho Kirov qui « savait qu’une solution serait trouvée vers la fin juillet-début août ».

                                          ..ils sont bien nombreux tous « ces spécialistes qui savaient depuis 8 ANS ! » mais qui n’ont rien fait !

                                          Reconnaissons à Nicolas Sarkozy d’avoir su résoudre un problème rapidement qui durait depuis 8 ans."


                                          • Guiggz 2 août 2007 15:07

                                            le message n’a pas été censuré, mais a simplement reçu une trentaine de votes négatifs par les « démocrates » que tu décries !!! (ce qui le rend invisible uniquement si tu ne sais pas cliquer au bon endroit) smiley

                                            Avant de crier au loup et d’afficher sans honte ta paranoïa, apprends juste à te servir de ces outils apparemment trop modernes pour un anti-démocrate comme toi...


                                          • frédéric lyon 2 août 2007 15:26

                                            Le règlement de l’affaire des otages Bulgares en Lybie doit être replacé dans le nouveau contexte politique au Moyen-Orient, consécutif à l’intervention internationale en Irak :

                                            1) L’ONU vient d’approuver l’envoi de troupes internationales au Darfour afin de mettre un terme au génocide perpétré par le pouvoir des Arabes de Karthoum, à l’encontre des populations de race noire (islamisée au Darfour, ou christianisée au Sud-Soudan).

                                            2) Le réglement de la question palestinienne est en vue. Nous verrons sans doute prochainement la création d’un état arabe en Cisjordanie et à Gaza, à côté de l’état d’Israël. La récente visite de Mahmoud Abbas à Moscou qui est un membre d quartette, la prochaine visite de Condoleeza Rice au Moyen-Orient, et la prochaine conférence internationale qui se tiendra à l’invitation des Etats-Unis, sont les étapes diplomatiques qui précèderont l’annonce de la création de ce nouvel état.

                                            Il ne restera plus ensuite qu’à libérer Gaza du Hamas, puis à demander à Bachir al Assad comment il conçoit son avenir personnel.

                                            Il ne restera plus qu’une seule question à résoudre dans la région : Faut-il, oui ou non, procéder à un partage de l’Irak entre ces différentes communautés ethniques et religieuses. Une question à laquelle seuls les Irakiens peuvent répondre finalement.

                                            Khadafi a seulement envie de survivre aux changements qui s’annoncent, il montre ainsi le chemin à Bachir al Assad : Celui-ci préfèrera-t-il subir le sort de Saddam Hussein ? Rien n’est moins sûr.


                                          • Djanel 3 août 2007 00:13

                                            Frédéric de Lyon sans le rugissement n’est qu’un pauvre petit gars qui veut péter plus haut que son cul. Il n’arrive pas à soutenir une conversation réaliste et constructive. Il est tout juste assez compétent pour jouer aux pouilleux avec son homologue : le distingué et bien nommé Lermaphrodite le roi de la masturbation mentale. Vu qu’ils sont bisexuels tous les deux, ils sont autosuffisant et content de l’être.


                                          • L'enfoiré L’enfoiré 3 août 2007 14:56

                                            Cher Fredéric,

                                            « nouveau contexte politique au Moyen-Orient, consécutif à l’intervention internationale en Irak »

                                            >>> Tout à fait. Sarko est aller chercher ses « idées » de l’autre côté de l’atlantique. En effet, là-bas, c’est plutôt « râpé » dans un futur immédiat. Alors on rassemble les idées.

                                            « L’ONU vient d’approuver l’envoi de troupes internationales au Darfour afin de mettre un terme au génocide perpétré par le pouvoir des Arabes de Khartoum, à l’encontre des populations de race noire (islamisée au Darfour, ou christianisée au Sud Soudan). »

                                            >>> Contraint, forcé. L’opinion publique, même si elle ne reçoit pas trop de ’push’ par les médias à ce sujet. Boutros Boutros Ghali l’a bien répété, a qui veut l’entendre : « L’expérience de Rwanda n’a pas suffit, il faudra le Darfour en plus ». Pognon & co....

                                            "création d’un état arabe en Cisjordanie et à Gaza, à côté de l’état d’Israël.

                                            >>> C’est un scoop ? Y en aurait-il qui voudrait laisser de bonnes traces dans l’histoire ?

                                            « procéder à un partage de l’Irak entre ces différentes communautés ethniques et religieuses. Une question à laquelle seuls les Irakiens peuvent répondre finalement. »

                                            >>> Et elle sera dure cette question-là. Pandore, vous avez dit ?

                                            « Kadhafi a seulement envie de survivre aux changements qui s’annoncent »

                                            >>> D’accord.


                                          • fouadraiden fouadraiden 2 août 2007 14:59

                                            si l’on cherche à démolir Sarko il faudra plus qu’un esbroufe arabe et son imbécile de fils plastronnant en costume, l’air d’avoir quelque chose à raconter à un journal du soir qui compterait,pour y parvenir.

                                            dans quelques semaines , cette histoire aura retrouvé sa vraie dimension. celle d’un non-événement .

                                            on ne peut tout de même pas accuser Sarko d’être l’unique responsable de la politique occidentale à l’égard des dictateurs arabes : appuyer des régimes arabes qui oppriment leur peuple sous prétexte que commercer avec eux élève le niveau de vie des occidentaux est un leitmotiv pour une conscience politique occidentale.

                                            ce spectacle ,à l’avantage des occidentaux, nous rendrait les islamistes presque sympatiques. eux au moins ont la force et assez de conviction pour envoyer chier les commecrants venus commercer au détriment des peuples arabes.


                                            • michelc 3 août 2007 15:34

                                              @fouadraiden

                                              >>> si l’on cherche à démolir Sarko il faudra plus qu’un esbroufe arabe et son imbécile de fils plastronnant en costume, l’air d’avoir quelque chose à raconter à un journal du soir qui compterait,pour y parvenir.

                                              Ce qui est marrant, c’est « qu’un esbroufe arabe et son imbécile de fils » ont été salué par Sarko !

                                              >>> dans quelques semaines , cette histoire aura retrouvé sa vraie dimension. celle d’un non-événement .

                                              T’inquiète pas les médias vont tous faire pour ça ! Par contre, on verra dans quelques années quand il y aura le coup de bâton !

                                              >>> on ne peut tout de même pas accuser Sarko d’être l’unique responsable de la politique occidentale à l’égard des dictateurs arabes : appuyer des régimes arabes qui oppriment leur peuple sous prétexte que commercer avec eux élève le niveau de vie des occidentaux est un leitmotiv pour une conscience politique occidentale.

                                              Oui tu as raison ! Mais c’est pas une raison d’en faire autant ! Tu n’es pas d’accord ?

                                              >>> ce spectacle ,à l’avantage des occidentaux, nous rendrait les islamistes presque sympatiques. eux au moins ont la force et assez de conviction pour envoyer chier les commecrants venus commercer au détriment des peuples arabes.

                                              Tu as encore raison ! on va pouvoir faciliter le commerce d’otages. Tiens, je serais pas étonné que l’OMC définisse une clause pour les otage du style « clause de libre Echange d’otages ». On pourrait même y trouver des sous paragraphes du genre :
                                              - « Pack de 4 infirmière bulgare plus un médecin palestinien : 450 Millions d’euro, une coopération nucléaire, un contrat d’armemement d’au minimun de 150 milliards, 5 % de pots de vin, .... »


                                            • shanty shanty 2 août 2007 15:12

                                              Article honteusement partial ! Vous me ferez 120h de LCI en boucle !

                                              Vous ne soulignez même pas la rupture évidente dans cette affaire avec les pratiques antérieures françaises en matière de soutient aux dictateurs : il n’y a eu AUCUNE CONTRE PARTIE (économique ou militaire) à la libération des otages. Le reste de la tournée africaine de Son Omniprésidence est à l’image de cela ... Exit le paternalisme béat, la mise en avant des intérêts économiques face à la problématique de la défense des droits de l’homme, finit les deals sur le nucléaire et autres arrangement sur les ventes d’avions de combats et autres joujoux ... En résumé l’homme de la rupture continue sa grande œuvre pour relever la France et améliorer son image dans le monde (rien qu’à voir le courant de sympathie européens pour la France dans cette affaire ou dans celle du « mini traité » j’en ai des frissons de bonheur) après le désastreux refus du recours à la guerre en Irak.

                                              Merci Ô mon président d’œuvrer au relèvement de la France... Les effets se font déjà sentir en 3 mois c’est vraiment génial


                                              • michelc 3 août 2007 15:38

                                                @Shanty

                                                Tu blague ? si c’est pas le cas cela y ressemble smiley

                                                C’est vrai que l’Afrique est connue pour ses démocraties et ses présidents élus à vie !

                                                La rupture à la Sarkozy c’est de faire la même chose !


                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed 2 août 2007 15:28

                                                A tous ceux qui accablent lerma, je dis que ce n’est pas Nicolas Sarkozy qui décide de ces choses.

                                                Le système regroupe l’armée et tous les services de sécurité, la diplomatie et toutes ses succursales, les experts de tous bords, les conseillés etc., le gouvernement exécute et prépare le déplacement officiels ! Avant qu’une chose ne soit rendue publique des centaines de fonctionnaires s’étaient déjà impliqués !

                                                Ce système (a raisonné comme le rappelle justement lerma et) a décidé de se frotter à Kadhafi. A t-il bien fait ou mal fait, l’avenir le dira !

                                                Mais lâchez donc lerma, il a raison dans l’absolu et même l’Agora ne peut cacher la vérité !

                                                MOHAMMED.


                                                • frédéric lyon 2 août 2007 15:28

                                                  Excusez-moi, je replace mon message au bon endroit :

                                                  Le règlement de l’affaire des otages Bulgares en Lybie doit être replacé dans le nouveau contexte politique au Moyen-Orient, consécutif à l’intervention internationale en Irak :

                                                  1) L’ONU vient d’approuver l’envoi de troupes internationales au Darfour afin de mettre un terme au génocide perpétré par le pouvoir des Arabes de Karthoum, à l’encontre des populations de race noire (islamisée au Darfour, ou christianisée au Sud-Soudan).

                                                  2) Le réglement de la question palestinienne est en vue. Nous verrons sans doute prochainement la création d’un état arabe en Cisjordanie et à Gaza, à côté de l’état d’Israël. La récente visite de Mahmoud Abbas à Moscou qui est un membre du quartette, la prochaine visite de Condoleeza Rice au Moyen-Orient, et la prochaine conférence internationale qui se tiendra à l’invitation des Etats-Unis, sont les étapes diplomatiques qui précèderont l’annonce de la création de ce nouvel état.

                                                  Il ne restera plus ensuite qu’à libérer Gaza du Hamas, puis à demander à Bachir al Assad comment il conçoit son avenir personnel.

                                                  Il ne restera plus qu’une seule question à résoudre dans la région : Faut-il, oui ou non, procéder à un partage de l’Irak entre ces différentes communautés ethniques et religieuses. Une question à laquelle seuls les Irakiens peuvent répondre finalement.

                                                  Khadafi a seulement envie de survivre aux changements qui s’annoncent, il montre ainsi le chemin à Bachir al Assad : Celui-ci préfèrera-t-il subir le sort de Saddam Hussein ? Rien n’est moins sûr.


                                                  • Eve 3 août 2007 12:30

                                                    Pourriez le déplacer dans un forum traitant du sujet ?


                                                  • michelc 3 août 2007 15:41

                                                    T’as raison bouffi ! et tout ça c’est Cecilia qui va s’en occuper et Nicolas qui va sceller les accords !

                                                    On est pas à une centrale prêt !


                                                  • Iceman75 Iceman75 2 août 2007 15:42

                                                    @Lerma et ses clones (les clones c’est dans un autre sujet) « Rien de plus normal de vendre de la technologie de la France dans un monde concurrenciel entre puissances industrielles. » Selon ce bon principe, il est urgent que l’on se remette à produire de la mine anti personelle, du gaz moutarde et autre dérivés, des armes à sous munition, des fusils pas trop cher car il y a pleins de marchés à prendre dans de nombreux pays. Oui la France doit conquérir la planète car sa capacité technologique le permet...

                                                    Quand à la naiveté de croire que TOUS les conseillers sont écoutés par notre élégant président, il en est tout autre. C’est Cecilia qui voulait de l’eau douce pour ses prochaines vacances en Lybie. Alors rien n’est trop beau, même un voyage express en Rafale.


                                                    • tvargentine.com lerma 2 août 2007 17:12

                                                      L’argumentation simpliste lancè par Ségolène Royal comme seul programme à malheureusement fait beaucoup de dégats dans les cerveaux de nos amis gauchistes qui n’acceptent toujours le suffrage universel et qui n’accepte pas que la France puisse vendre à la Libye des produits made-in-france.

                                                      Franchement quand je lis le commentaire de ce povre @ AB ,je lis du racisme et de la haine comme seul argument,bref son vrai visage


                                                      • michelc 3 août 2007 15:51

                                                        @Lerma

                                                        >>> L’argumentation simpliste lancè par Ségolène Royal comme seul programme à malheureusement fait beaucoup de dégats dans les cerveaux de nos amis gauchistes qui n’acceptent toujours le suffrage universel et qui n’accepte pas que la France puisse vendre à la Libye des produits made-in-france."

                                                        Accepter le suffrage est une chose ! Suivre aveuglément en est une autre !

                                                        S’il y a des dégats dans certains cerveaux on peut dire que tu es gatés !

                                                        A l’armée il y avait une petite phrase : « Réfléchir c’est désobéir ! ». Je pense que tes neurones doivent être trés bien reposé !

                                                        Et le fait de voir des imbéciles gauchistes partout c’est de la paranoïa ! Rassure toi cela se soigne : prend une cure de TF1, de Figaro et de Paris Match, tu y verras pas des gens de gauche et beaucoup de mots gentils pour ton idole !


                                                      • frédéric lyon 2 août 2007 18:05

                                                        Un message censuré de Lerma :

                                                        "@Pierre Dans « le canard enchainé » de cette semaine nous avons pu lire comment un tout petit probleme qui durait depuis plusieurs mois déjà à pu etre règler avec un coup de téléphone passé par Nicolas Sarkozy à l’emir du quatar

                                                        Pourquoi "les négociateurs n’y avaient-ils pas pensé plutôt ?

                                                        Peut-etre que la Présidence européenne de nos amis allemands se reservaient le gros gateau de la libération des otages et des contrats commerciaux !

                                                        Ensuite la France à le devoir et le droit d’exporter ses produits dans le monde car nous sommes en concurrence

                                                        Alors,oui,encore Bravo Nicolas Sarkozy ,merci pour la libération des otages et si cela peut permettre à la France de devenir le premier client de la Libye c’est encore mieux

                                                        Et,je pense,que la France deviendra le premier client de la Libye


                                                        • grangeoisi grangeoisi 2 août 2007 19:11

                                                          Ki issi est diplaumé de la faque de cone rit et arrive avec paine à écrire Sarko scie les bons jours...hum...ki ? Un carembar au premier qui le découvre !

                                                          Pierre vous faites de bons articles, un plaisir de vous lire !


                                                          • Arctarus 2 août 2007 19:11

                                                            A Iceman75 :

                                                            Vous dites à Lerma : « Selon ce bon principe, il est urgent que l’on se remette à produire de la mine anti personelle, du gaz moutarde et autre dérivés, des armes à sous munition, des fusils pas trop cher car il y a pleins de marchés à prendre dans de nombreux pays. Oui la France doit conquérir la planète car sa capacité technologique le permet... » Quid des bombes A pour lesquelles les débouchés se raréfient de jour en jour (Corée du Nord : trop tard, Pakistan : idem, Iran : bientôt...)

                                                            Au contraire, et allons dans le sens de M. Lerma. Si nous ne vendons pas nos armes à la Lybie, comment faire pour rester le troisième pays du monde exportateur d’engins de mort (très loin derrière les Zétazunis de George Dabelyou Bûche il est vrai) ? Pour une fois qu’on est sur le podium !


                                                            • Arctarus 2 août 2007 19:16

                                                              Au fait, je pensais que « citoyen » ça voulait aussi signifier « respecter les autres pour qu’ils vous respectent ».

                                                              Vu le niveau de certains posts, tant en aurtograff qu’en débat d’idées, y’en a des qu’auraient dû aller à l’école, tant pour le français que pour l’éducation civique !


                                                            • ogier 2 août 2007 19:19

                                                              Perso, il y a un truc que je ne comprends pas : Hier , on me disait que dans cette affaire de libération, Sarkozy n’avait rien fait et que celle ci était le fruit de 8 ans de négociations européennes. Aujourd’hui, il est responsable de tous les accords passés , y compris la libération d’un détenu lybien en angleterre (Ce qui en soit est un exploit de la part d’un français !)

                                                              Et personne ne met en doute la parole du fils de Monsieur Kadhafi , car , s’il ne fallait pas discuter avec lui pour libérer des infirmières, il semble qu’il soit devenu tout a fait fréquentable lorsqu’il s’agit de s’attaquer à la personne de notre président !

                                                              Et si la vérité était en fait un mélange de tout celà ? Certes , une attitude pure aurait consisté à ne rien faire et à laisser pourrir ces personnes dans les geoles lybiennes , auréolés de notre bonne conscience ... voire à laisser faire le travail par les autres pour pouvoir les critiquer ensuite . N. Sarkozy a choisi la première voie, il essuie donc les critiques des seconds, celà est logique . A chacun de choisir son camp !

                                                              P.S : l’interview du fils de M. Kadhafi a été organisée par ses conseillers américains. Qui pourrait avoir intêret à faire capoter un éventuel contrat d’armement entre la France et la Lybie pour récupérer la mise ? smiley


                                                              • fouadraiden fouadraiden 2 août 2007 19:53

                                                                Ogier,

                                                                et si pour une fois vous consentiez à laisser les Amériains en dehors de tout ça ,hein !

                                                                sur le fond cette affaire n’a aucune espèce d’importance.

                                                                on va tout de même pas pas accuser Sarko de vouloir imiter les Anglo-américains.ce serait ridicule !


                                                              • Bulgroz 2 août 2007 19:58

                                                                Ogier,

                                                                Vous avez tout dit et vous l’avez très bien dit, bravo !!!

                                                                L’auteur avec son titre qui enlève toute crédibilité à son article est servi.


                                                              • Eve 3 août 2007 12:47

                                                                Hier , on me disait que dans cette affaire de libération, Sarkozy n’avait rien fait et que celle ci était le fruit de 8 ans de négociations européennes. Aujourd’hui, il est responsable de tous les accords passés , y compris la libération d’un détenu lybien en angleterre (Ce qui en soit est un exploit de la part d’un français !)

                                                                Cela s’appelle de la mauvaise foi. Sarkozy n’y est pour rien dans la libération des Bulgares (Cécilia encore moins, serait temps qu’elle s’invente un rôle sur le territoire français) ; ses commerces personnels de Sarkozy-France n’engagent en rien l’UE ; personne ici n’attribue la libération du Libyen emprisonné en GB à Sarkozy.

                                                                Evitez donc les extrapolations, cela ne peut qu’améliorer votre capacité d’analyse et vos interventions.

                                                                Sarkozy n’a fait que débouler dans le jeu de quille (les Bulgares) à l’encontre de toutes les règles pour favoriser ses potes (et non des emplois français) oeuvrant au bien-être de l’humanité (troisième place en vente d’armes) : comme dirait Sarkozy, la France a propagé les droits de l’Homme dans tout l’univers (sic). On l’attend sur Mars (Attack !) ; s’il pouvait ne pas en revenir...


                                                              • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 2 août 2007 19:27

                                                                Pour ceux ou celles intéressés par cette question des relations entre la France et la Lybie, voici comment le Jerusalem Post titre les relations entre la France et la Libye : « Sarkozy denies reports of weapons deals to Libya ».

                                                                À lire pour l’intérêt d’un autre point de vue.

                                                                Pierre R.


                                                                • lyago2003 lyago2003 2 août 2007 19:53

                                                                  On ne traite pas avec des terroristes et kadafi en est un pur jus. Le dieu fric ne remplacera pas les morts de lokerbye avion de ligne tiré comme un lapin sur ordre de kadafi tous ceux qui oublient celà sont des charlatans de l’histoire.


                                                                  • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 2 août 2007 20:16

                                                                    Selon Le Monde, le porte-parole de l’Élysée, David Martinon, a confirmé qu’un engagement a bien été signé par les infirmières, comportant un renoncement à toute procédure judiciaire en Europe contre des responsables libyens pour tortures. La démarche a été cautionnée à haut niveau du côté européen, puisque, selon M. Martinon, « cela avait fait l’objet d’un échange de lettres entre l’Union européenne et la Libye. Il y a une lettre signée par Benita Ferrero-Waldner, la commissaire européenne pour les relations extérieures, et Frank-Walter Steinmeier, le ministre allemand des affaires étrangères », datant du premier semestre 2007 lorsque l’Allemagne présidait l’Union européenne (UE).

                                                                    Le renoncement des infirmières à des poursuites judiciaires a figuré dans les discussions qu’ont eues, à Tripoli, le secrétaire général de l’Élysée, Claude Guéant, et l’épouse du président français, Cécilia Sarkozy. Les officiels libyens ont déclaré à l’équipe française que les infirmières refusaient de signer le document en question. C’est en rencontrant ensuite les infirmières que les émissaires français ont appris qu’il n’en était rien, les prisonniers clamant au contraire qu’ils étaient prêts à signer pour hâter leur départ de Libye. Selon l’Élysée, les avocats des infirmières "étaient tous d’accord" pour qu’un tel engagement soit pris. Contacté mercredi par Le Monde, l’un d’eux, le Français Emmanuel Altit, déclare qu’il s’est rendu à Sofia ces derniers jours, à la demande des infirmières, pour discuter avec elles des éventuelles suites judiciaires à donner à leur détention. Aucune décision n’a été prise à ce stade sur un recours au plan juridique, car pour l’heure, « elles sont détruites, il faut d’abord qu’elles se reconstruisent comme individus, après avoir tant été réduites à l’état de jouets dans les mains des États ». L’avocat souligne qu’en aucun cas un document signé dans des conditions de contrainte ne pourrait empêcher les infirmières et le médecin de « faire valoir leurs droits pour que leurs tortionnaires soient poursuivis  ».

                                                                    Rendons à César ce qui est à César : selon le baromètre mensuel TNS-Sofres / Figaro Magazine, le chef de l’Etat est à 64%, contre 65% en juillet et 63% en juin. Pour la première fois depuis des années, les Français sont une majorité (50%) à estimer que le rôle de la France dans le monde se renforce. 31% pensent le contraire. Ce score, qui fait un bond de neuf points en un mois, est sans doute à mettre au crédit de l’activisme du chef de l’État en matière internationale (Le Figaro).

                                                                    Pierre R.


                                                                    • Philippe Vassé Philippe Vassé 3 août 2007 08:16

                                                                      Pierre,

                                                                      Je vous adresse en commentaire, vous qui lisez l’anglais, cette dépêche de l’AFP que je viens de lire dans la langue en question.

                                                                      Il semble que le Président Sarkozy se soit donc attribué des vertus -ou son épouse- qui ne sont peut-être pas toutes à mettre à son crédit.

                                                                      De plus, voilà que les Libyens vendent le pot aux roses, en indiquant, cerise sur le gâteau srakozyste, qu’il y aura des manoeuvres militaires communes. Doit-on comprendre : des troupes françaises entraînant la bienveillante armée de la dictature libyenne ?

                                                                      Pour reprendre votre formule avec un humour pluriel : « et si l’on rendait aux Césars ce qui revient auxdits Césars ».

                                                                      Et à Thalès et alii(Sagem) ce qui revient à Thalès et alii, des spécialistes des commissions occultes pour au moins la première, comme une autre affaire de frégates nous le rappelle.

                                                                      Bien amicalement vôtre,

                                                                      Deals key to freed medics : Qaddafi’s son

                                                                      `A LINK’ : Saif ul-Islam Qaddafi said the decision to release six foreign health workers was connected to negotiations for the return of the convicted Lockerbie bomber

                                                                      AFP, PARIS Friday, Aug 03, 2007, Page 6 « You know this is the first agreement by a Western nation to supply weapons to Libya ? Representatives of Thales and Sagem are in Libya as we speak. »

                                                                      Saif ul-Islam Qaddafi, son of Muammar Qaddafi

                                                                      A deal with Britain that could see a Libyan convicted for the Lockerbie bombings extradited home and a French arms agreement were key to last week’s release of six foreign medics, Libyan leader Muammar Qaddafi’s son said in comments published on Wednesday.

                                                                      Former Libyan secret agent Abdelbaset Ali Mohmed Al-Megrahi, who was jailed for the 1988 bombing of a US airliner over Lockerbie, Scotland, won the right to a new appeal in June after a court ruled he may have been wrongly convicted.

                                                                      In an interview with France’s Le Monde newspaper, Saif ul-Islam Qaddafi said Tripoli had drawn a link between Megrahi’s situation and that of the five nurses and doctor jailed for infecting children with HIV/AIDS.

                                                                      Asked whether the two cases were connected, Saif ul-Islam replied : « Yes. We established a link. »

                                                                      He told Le Monde he hoped Megrahi would soon be sent back to Libya.

                                                                      « We will soon have an extradition agreement with Britain, » he said, referring to a memorandum of understanding on an extradition deal signed with Libya during a visit by prime minister Tony Blair in May.

                                                                      Britain’s Foreign Office immediately denied there was any link.

                                                                      « There is no link between Mr Megrahi and the release of the Bulgarian and Palestinian medics, » a spokesman said, adding that there is no extradition agreement between Britain and the north African country.

                                                                      Saif ul-Islam also said the medics’ release — in which France played a key role — had paved the way for the signing of major arms contracts with France.

                                                                      « With the French, we have been in negotiations for a long time. We asked Sarkozy to accelerate things. Now that the nurses’ case is settled, a golden opportunity has arisen, » he said.

                                                                      French President Nicolas Sarkozy on Wednesday said there had been no quid pro quo in connection with the release of the medics and that military contracts had not played a role.

                                                                      A day after the medics’ release, Sarkozy traveled to Tripoli, where he signed an agreement with Libya pledging to cooperate on a series of nuclear energy projects, including building a reactor for water desalination.

                                                                      The nuclear deal has been criticized by environmentalists as a potential proliferation risk, but according to Le Monde, « the heart of the matter » was not the nuclear project, but a wide-ranging defense agreement.

                                                                      « Firstly, the accord covers joint military exercises, of course. Then we will purchase anti-tank Milan missiles from France, for about 100 million euros [US$137 million] I believe, » he was quoted as saying. « Afterwards, there is a plan to manufacture arms, to maintain and produce military equipment. »

                                                                      « You know this is the first agreement by a Western nation to supply weapons to Libya ? » he said. « Representatives of Thales and Sagem are in Libya as we speak, » he said, referring to two French defense and electronics manufacturers.

                                                                      As head of the Qaddafi foundation, which negotiated the medics’ release and a US$400 million compensation deal for the sick children’s families, Saif ul-Islam repeated the claim that « no Libyan money was paid to these families. »


                                                                    • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 3 août 2007 09:00

                                                                      @ Philippe

                                                                      AFP résume assez bien les faits. Je prends connaissance ce matin d’un article dans Libération qui y va de quelques révélations supplémentaires.

                                                                      Libération, ce matin, est allée un peu plus loin dans certaines révélations de l’affaire Libye. À la question : « Pourquoi Saïf al-Islam fait-il ses révélations ? », Jean-Pierre Perrin et Marc Semo avec Karine Le Loët répondent : « En révélant l’existence d’un accord militaire franco libyen, cet architecte raté, qui n’a jamais pu être accepté dans une école française, qui a triché pour obtenir sa thèse dans une université autrichienne, et dont les frasques sont souvent à la limite du fait-divers, rappelle qu’il est lui aussi partie prenante dans le jeu compliqué qui se joue entre Tripoli et Paris et qu’il ne faut pas l’oublier. On ne connaît évidemment pas ses arrière-pensées ». Le tuteur de Saïf al-Islam sur la scène libyenne fut Abdallah Senoussi, le beau-frère de Kadhafi et le numéro 2 des services secrets extérieurs, condamné à la prison à perpétuité dans l’attentat du DC 10 d’UTA, en septembre 1989.

                                                                      A la question : « L’affaire des infirmières est-elle aussi une affaire intérieure libyenne ?  », Jean-Pierre Perrin et Marc Semo avec Karine Le Loët répondent de Libération révèlent certains détails importants : « L’affaire des infirmières a été confiée à l’impitoyable Moussa Koussa, chef des services de sécurité et des renseignements extérieurs (depuis 1994) et fidèle du Guide. Il incarne à la fois le côté le plus sanguinaire du régime libyen et sa récente « ouverture ». Il a ainsi supervisé la traque et l’assassinat des opposants libyens à l’étranger, ce qui a valu d’être expulsé de Londres où il dirigeait la mission diplomatique de son pays. La justice le suspecte aussi d’être le cerveau de l’attentat de Lockerbie, en 1988, et, peut-être aussi, de celui contre le DC 10 d’UTA. C’est pourtant lui, l’ultra radical, qui a incarné la rupture, provisoire ou définitive, de la Libye avec le terrorisme d’État. En 2005, cet anglophone parfait est à Paris pour rencontrer Claude Guéant, alors directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur. Il fait pourtant l’objet d’une note de recherche internationale, émise par le juge Bruguière, pour sa participation présumée à l’attentat contre le DC 10. Il reviendra en France à plusieurs reprises. Puis, les deux hommes s’entendant bien, les contacts se poursuivront à Tripoli ».

                                                                      Pierre R.


                                                                    • Eve 3 août 2007 12:53

                                                                      Il est évident que Sarkozy fréquente la racaille de haut niveau.


                                                                    • netchou netchou 2 août 2007 21:59

                                                                      Pierre,merci pour cet article sobre et clair sur une bien glauque affaire ,pauvres infirmières !Qu’il est difficile de croire en la sincérité de tous ces intervenants politiques.Quand je vois que certains se réjouissent, au nom d’un quelconque bienfait commercial,n’est-ce pas lerma ?Vous devriez prendre exemple sur Pierre pour le respect qu’il affiche envers nous tous.Merci l’auteur.


                                                                      • luklamainfroide 2 août 2007 22:32

                                                                        BON je tien a remercier RAGE pour son analise des plus pertinente sur la réale politique ,il ma l’air d’y avoir des ingénus dans les parages ou des naifs ,enfin c’est ce que ma donner a penser la lecture vos commentairs !Les américains ont crée le vietcong pour saqué les français du coin ensuite l’embrouille c’est retourner contre eux ils y ont laisser pret de 60000 morts et en ont fait un million du coté vietnamien mais tou baigne l’industrie militaire tourne a plein régime c’était le but de la maneuvre ,les français goupille une combine avec le chah d’iran, vente d’arme entout genre et devinez quoi ? un accord pour la construction d’une central nucléair le chah donne de l’argent baucoup d’argent et puis paris et washington jugent le bonhome trop nationaliste a leur gout et le renversent pour metre mais quoi donc hein quoi donc ?l’ayathola khamaney qui attendais a londre de prendre son poste de guide de la révolution elle est bonne c’elle la hein mais c’est pas fini et je vous raconterais la suite demain ci cela vous chante !


                                                                        • tvargentine.com lerma 2 août 2007 23:20

                                                                          Nous pouvons donc en conclure que les français sont derrière leur président !


                                                                          • Djanel 3 août 2007 00:28

                                                                            A la condition sine qua non qu’il n’ait point mangé des fayots avant sinon prévoir un masque à gaz pour cause de l’échappement libre.



                                                                            • BAERTJC 3 août 2007 08:13

                                                                              Il ne fait aucun doûte que l’alibi Lybien était très carré.Le monde occidental s’est focalisé sur le social, la santé,l’environnement. Psychologiquement ,pour un marchand de sable, l’adversaire est, dans ces conditions, naturellement à portée.On commence par les attentats, car cela incontestablement frappe les opinions publiques,mais c’est devenu difficile à organiser. Alors on se rabat sur la prise d’otages...et ça marche.Les exemples abondent...jusqu’en Afghanistan ! La double détente Tripoli,Sofia était plus qu’un parapluie bulgare,c’était un véritable laisser passer pour aller jusqu’au bout de la démarche manipulatrice de Bengazi. Nos amis Allemands, un peu plus les pieds sur terre, un peu moins frimeurs,on senti le coup venir et à leur tour se sont dit que puisque le 1er français aimait bien les premiers rangs....autant lui laisser la place et endosser un max la facture !D’autant que l’Allemagne et la Lybie mais aussi avec la Bulgarie ont de très solides et vieilles relations qu’on n’éffacent pas par des danses du ventre humanitaires. Tout cela est l’affligeante banalité de cette exception que l’on appelle l’Intelligence économique à la française. Pas un sou de psychologie en poche, tout dans la com et du flou dans les pensées. L’esprit français est de plus en plus indéchiffrable, mais pas pour tout le monde. Vivent les vacances,la rentrée s’annonce exaltante, car d’autres patates chaudes circulent encore.


                                                                              • lyago2003 lyago2003 3 août 2007 08:46

                                                                                Décidément on veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes, qui peut oser croire que ce n’est pas un marchandage d’Etat ?

                                                                                On peut voir que la politique est toujours aussi pourrie et toujours au nom de l’intérèt supérieur de la nation.

                                                                                Mais les interêts au fait qui en voit la couleur ?


                                                                                • chmoll chmoll 3 août 2007 10:11

                                                                                  dite là l’ pays couche toi là(c’est votre surnom) de puis la dernière guerre vous livrez du nucléaire ,signer un accord pour la fourniture d’armes en libye .à s’propos parait qu’il n’y pas eu de contrepartie pour la libération des infirmières bulgares pasque figurez vous il à été signé hier s’contrat d’après les 2 traitres,mon cul c’est du poulet

                                                                                  là n’est pas le sujet, vous ètes dev’nu l’pays l’un des plus dangereux pour la paix mondiale

                                                                                  faudrait voir à placer votre pays sous tutelle de l’europe

                                                                                  vous les français vous ètes incapable de vous rendrent comptent de quoi qu’se soit(mais bon ça ont la savaient)


                                                                                  • arturh 3 août 2007 11:49

                                                                                    Heureusement pour toi, tu as les dirigeants lybiens pour source d’information fiable, tu peux donc te permettre de nous faire la leçon (de français).


                                                                                  • aigle80 aigle80 3 août 2007 10:19

                                                                                    Arretons de se voiler la face,arretons de s’insulter quand on n’est pas d’accord avec ce qu’ecrit l’autre !Il est evident que si il y a eu liberation des otages(et tant mieux pour elles,imaginez la détention de femmes dans des prisons lybiennes !)c’est qu’il y a eu tractions et accords j’allais dire magouilles !Ah des armes !n’oublions pas que la France est un des plus gros marchand d’armes !D’ailleurs Mr Chirac n’en a -t-il pas vendu à un certain Saddam Hussein ?avec un reacteur nucleaire en plus.On a egalement formé des pilotes irakiens à Orly sur les simulateurs,je le sais parce que j’y travaillais à l’epoque.Mr Sarkozy suis la logique politique de l’epoque si on ne vend pas d’armes à la Lybie ce sont d’autres qui s’en chargeront(qui le font d’ailleurs de puis pas mal de temps) ce qui me chagrine c’est le nucleaire il est sûr que de savoir que certains pays possede la tecnique n’est pas fait pour rassurer.Là je crois qu’il va falloir surveiller ce mr Kahafi de près mais quels seront nos moyens de l’empecher de jouer les apprenti sorcier ?


                                                                                    • Eve 3 août 2007 12:58

                                                                                      A ce stade, accordons les magouilles à la France et accessoirement (car sous condition suspensive jusqu’à libération du Libyen emprisonné) à la GB, la libération des otages à l’UE. Moi aussi j’aime bien l’ordre surtout dans la réflexion.


                                                                                    • arturh 3 août 2007 20:57

                                                                                      Voilà ! TSS ! Et l’ordre, c’est TSS ! C’est un ordre !


                                                                                    • nephilim 3 août 2007 10:55

                                                                                      Et Gnagnagna^^ parce que des pays vendent des armes et ben nous faut le faire aussi !!!! Quels raisonnement à la con mon pauvre ami haaa on va aller loin comme ca...................


                                                                                      • Arctarus 3 août 2007 11:46

                                                                                        Il ne faut pas être aussi radical, je pense... On voit bien ce que Bouddha et Gandhi ont laissé comme empreinte : une théorie extrêmement belle et précieuse, mais seulement une théorie...

                                                                                        Alors, il faut se laisser tondre au nom de principes humanistes, ou hurler avec les loups ? Car je ne vois pas de solutions intermédiaires, hélas !


                                                                                      • michelc 3 août 2007 16:05

                                                                                        @Arctarus

                                                                                        >>> Alors, il faut se laisser tondre au nom de principes humanistes, ou hurler avec les loups ? Car je ne vois pas de solutions intermédiaires, hélas !

                                                                                        Etre humaniste c’est être un mouton smiley smiley smiley

                                                                                        J’en pleure encore ! c’est vraiment trop drôle !!!


                                                                                      • frédéric lyon 3 août 2007 12:03

                                                                                        Il parait que la France va signer un contrat de fourniture de missile MILAN avec la Lybie !

                                                                                        Quelle grande nouvelle !!

                                                                                        Le missile MILAN est un missile portable antitank qui est fabriqué sous licence dans un grand nombre de pays et qui n’est pas de la dernière génération puisqu’il a été conçu en 1971. Environ 10.000 lanceurs ont été fabriqués dans le monde, ainsi que 350.000 missiles.

                                                                                        Ce n’est pas une rareté !

                                                                                        Pour être lancé, le tireur doit en effet être en vue avec la cible et la viser. les missiles de la génération actuelle font beaucoup mieux que çà, ils cherchent leur cible, la trouve et la détruise. Il ne fait pas bon être pilote de char aujourd’hui.

                                                                                        Contre qui Khadafi peut-il utiliser ce missile aujourd’hui ? Personne n’en sait rien, c’est à lui de le dire puisque c’est lui qui paye !


                                                                                        • Eve 3 août 2007 13:00

                                                                                          A vous lire, j’ai l’impression que Sarkozy a fourgué des jouets sans aucun danger...


                                                                                        • michelc 3 août 2007 16:07

                                                                                          ... Et que les Lybiens sont trop stupides pour s’en rendre compte ! smiley


                                                                                        • Eve 3 août 2007 18:54

                                                                                          15A smiley

                                                                                          (je dois faire au moins quinze caractères, là ça y est)


                                                                                        • aigle80 aigle80 3 août 2007 12:08

                                                                                          A Nephili, Moi j’ecoute et je n’insulte pas question d’education !Lisez, faite vous une opinion, combien de dictatures africaines ont reçu des armes et pas mal de subsides de la France depuis des decennies ? faut-il le regretter ? certainement ! mais notre président a été elu a une forte majorité et il ne faut pas s’etonner de la politique menée actuellement.Il a toujours dit qu’il ferait tout pour liberer les otages les compromissions et autres tractations ont toujours fait partie de la politique etrangère et pas seulement en France ! J’attends avec impatience la liberation de Mme Betancour il y aura probablement la aussi matiere à speculer et à s’engueuler que peut avoir à proposer la Bolivie ? sans rancune mais veillez à ne pas prendre ceux qui ne sont pas de votre avis pour des tarées


                                                                                          • nephilim 3 août 2007 14:01

                                                                                            Et bien tres chere je me plaignais deja des ventes d’armes avant le nabot. Mais aujourd’hui optenir la liberation de 8 personnes en echange d’armes qui pourront en tuer 1000 fois plus et bien ca me degoute !! alors l’argument « d’autres en vendent pourquoi pas nous » est une sombre connerie comme votre remarque suivant mon post.cordialement :)


                                                                                          • haddock 3 août 2007 14:06

                                                                                            Eclairez-moi , le nabot , c’ est F Hollande ?


                                                                                          • nephilim 3 août 2007 14:43

                                                                                            C’est vrai que f.hollande n’atteind pas non plus les sommets !! :)


                                                                                          • Gilles Gilles 3 août 2007 12:40

                                                                                            Dernières révélations sur les contrats de missiles et les mensonges" proférés par Sarkozy (je n’ose dire le gouvernement puisque les ministres et portes paroles concernés n’avaient même pas l’air au courant des détails) :

                                                                                            http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-941510@51-915550,0.html

                                                                                            ha, la fameuse transparence tant vantée par sarko I.


                                                                                            • stephanemot stephanemot 3 août 2007 13:38

                                                                                              C’est le Royaume Uni qui a vraiment débloqué la situation (et obtenu les premiers contrats d’armement). Le Petit Nicolas s’est contenté d’apporter la cerise sur le gâteau ou de se retrouver le dindon de la farce, suivant que l’on regarde le désastre du sud ou du nord de Mare Nostrum.

                                                                                              Plusieurs pays s’étaient refilés la patate chaude et il fallait un pigeon ambitieux amateur de paillettes. Je crois qu’il a commencé à comprendre ce qui lui arrivait lorsqu’il a vu débarquer Muammar mal rasé, et quand il s’est vu amener sur un site non prévu au protocole.

                                                                                              En fait de Visite d’Etat, Kadhafi était en train d’accueillir le plombier chargé de réparer sa fuite d’eau salée.


                                                                                              • fouadraiden fouadraiden 3 août 2007 14:08

                                                                                                une sorte de plombier hongrois ,en quelque sorte.


                                                                                              • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 3 août 2007 14:48

                                                                                                Dans une entrevue diffusée par Challenges.fr, Jérôme Lambert, député de la troisième circonscription de Charente, vice-président du groupe d’études à vocation internationale sur la Libye, donne son point de vue :

                                                                                                Certains éléments mis en avant, par le fils de Mouammar Kadhafi notamment [qui a déclaré que "l’affaire militaire" était au cœur des négociations, ndlr], mettent mal à l’aise le gouvernement et Nicolas Sarkozy. Et ce même si les paroles du fils de Kadhafi constituent une simple vengeance. En effet, l’accord initial stipulait que les infirmières et le médecin devaient être remis aux autorités bulgares et purger une peine de prison. Or, tout naturellement, le président bulgare les a graciés, ce qui a représenté une trahison de la France et de la Bulgarie aux yeux des autorités libyennes. Celles-ci ont donc voulu se venger.

                                                                                                Quant à savoir si la libération des infirmières bulgares et du médecin passait par des accords commerciaux sur les armes ou encore le nucléaire, on peut légitimement en être persuadé. C’est le principe même de la diplomatie que de trouver des ententes préalables. Seulement, il s’avère que ces ententes, le gouvernement avait tout intérêt à les dissimuler. Comment justifier, en effet, que la France fournisse des armes à un État terroriste et à un dictateur comme Kadhafi ?

                                                                                                Actuellement, la Libye est un pays où il n’y a plus d’otages. Mais cela ne veut pas dire que sur le plan éthique, il ne faille pas se méfier. Malgré tout ce que l’on peut dire, Kadhafi est un dictateur. Depuis les années 70, il a entraîné nombre de terroristes et à même posé des bombes lui-même. Forcément, les interrogations quant au commerce d’armes avec un tel régime sont légitimes.

                                                                                                Mais il faut aussi être réaliste. Le commerce international ne s’est jamais trop embarrassé des droits de l’homme, ni du respect ou non des conventions internationales par ses clients. Pour être honnête, s’il le faisait, la très grande majorité des accords commerciaux n’auraient jamais existé. Et même si on n’a rien à craindre de la Libye puisque, quoi que l’on dise, la vente de missiles Milan ne bousculera pas l’équilibre de la région, il existe tout de même un risque réel quant au terrorisme, par exemple.

                                                                                                Je ne pense pas qu’il soit judicieux de fournir des missiles anti-chars au plus vieux dictateur au monde, qui, en outre, s’est déjà illustré dans des actes terroristes envers l’Occident. Aussi bien sur le plan éthique et humain que sur le plan symbolique, on envoie un mauvais message au reste du monde en faisant cela.

                                                                                                Pierre R.


                                                                                                • Gilles Gilles 4 août 2007 10:57

                                                                                                  Et à propos de la centrale nucléaire que dixit le fils de Khadafi il n’en ont pas besoin pour soit-disant dessaler l’eau de mer ?

                                                                                                  Ensuite, je suppose que Khadafi se doutait bien que les infirmière n’allaient pas rester en prison dans leur pays. Il n’est pas naïf à ce point là ! Mais peut être espérait-il que l’on y mette les forme, genre quelques semaines en prison avant une remise de peine, le tout hors agitation médiatique ; après tout avec Sarko il savait qu’il parlait à un pro de la com !


                                                                                                • aigle80 aigle80 3 août 2007 15:53

                                                                                                  Colombie exact excusez le lapsus !Et de toute façon etant une opposante au règime il est vrai qu’on est pas pressé de la voir libre là bas !!A moins qu’on ait quelquechose d’interessant à negocier qui sait speedy Sarkozy touvera peut être ?


                                                                                                  • arturh 3 août 2007 16:27

                                                                                                    Après avoir supplié le monde de prendre la parole de Berlusconi au pied de la lettre (« Il a pris modèle sur moi » était supposé avoir dit Berlusconi), la gauche nous supplie maintenant de croire les dirigeants lybiens en s’enfonçant un peu plus au sud.

                                                                                                    Il nous tarde maintenant que la gauche nous suplie de croire les dirigeants soudannais à l’occasion de l’affaire du darfour si l’occasion se présente, en attendant d’aller jusqu’au dirigeants des talibans dans la zone tribale.


                                                                                                    • arturh 3 août 2007 20:50

                                                                                                      Merkel n’a pas critiqué l’intervention de Sarkozy. C’est son Ministre des affaires étrangères qui était lui aussi sur le coup et qui espérait lui aussi faire sortir les otages. De plus, c’est un ministre socialiste. Encore raté.


                                                                                                    • arturh 4 août 2007 11:21

                                                                                                      « le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande a estimé « qu’on ne peut pas accepter d’apprendre ce qui s’est effectivement passé par la bouche des Libyens ». »

                                                                                                      Le problème Hollande c’est que pour son TSS, il en a été réduit à préférer croire Berlusconi quand il disait de Sarkozy : « Il prend exemple sur moi ». Et c’est comme çaqu’on a du entendre les socialistes nous expliquer que si Berlusconi l’a dit, c’est donc que c’est vrai.

                                                                                                      Et maintenant tu préfères croire les Khadafi.

                                                                                                      Ca donne la mesure de la déroute totale de la pensée de gauche en France aujourd’hui.


                                                                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed 3 août 2007 16:35

                                                                                                      Dans le langage diplomatique la France s’appelle « MARCHAND DE MORT », vous devriez le savoir ! Et les habitudes ne s’abandonnent pas si facilement malgré vos légitimes protestations !

                                                                                                      Je vous rappelle que Mitterrand faisait la même chose, le Sorcier Chirac faisait la même chose et Minus doit aujourd’hui faire la même chose au nom des « INTERETS DE LA FRANCE », vous êtes dans la spirale du gaullisme ! Bien vu lerma !

                                                                                                      S’agissant de la fourniture d’armes à la Libye, je ne retiens que le commentaire pertinent de frédéric lyon (IP:xxx.x60.232.32) le 3 août 2007 à 12H03 ! Vous n’allez pas empêcher l’Etat français de vider sa poubelle militaire dans la rive sud de la Méditerranée ! J’ajoute que vous n’êtes pas plus intelligents que le système que j’avais décrit dans mon précédant message !

                                                                                                      S’agissant donc de transfert de technologie du temps de Vulcain, faites confiance à vos Experts pour la circonstance et relisez le commentaire de frédéric lyon (IP:xxx.x60.232.32) le 3 août 2007 à 12H03 !

                                                                                                      S’agissant d’humanisme, le Nom diplomatique accordé à la France vous explique tout !

                                                                                                      S’agissant du fléau terroriste, mon dieu vous êtes toujours dans les fables de La Fontaine...Vous êtes bien capables d’accuser un agneau devant une horde de loups !

                                                                                                      Maintenant si vous voulez qu’on continue à alimenter les débats sur l’Agora, évitez de nous polluer avec vos attaches pour Sarkozy ou pour Ségolène Royal ! Le système UMP est en place théoriquement pour cinq ans, les mécontents doivent se tourner vers l’avenir et imaginer mieux pour 2012 ! Les sentiments brouillent souvent les pistes !

                                                                                                      MOHAMMED.


                                                                                                      • Eve 3 août 2007 18:48

                                                                                                        Ne me dites pas qu’on est tenu de se taire pendant cinq ans ? Si ? Bon, et bien bouclez internet...


                                                                                                      • frédéric lyon 3 août 2007 17:16

                                                                                                        Pour répondre à ceux qui accuse la France (ou Sarkozy, ou n’importe qui d’autre) de tromper les acheteurs en leur fourguant du matériel obsolète :

                                                                                                        Tous les pays qui disposent de la technologie aujourd’hui, c’est à dire les occidentaux, les russes, les japonais, les coréens, les israëliens et, dans une moindre mesure les chinois et les indiens qui sont en train de rattraper leur retard, s’entendent pour ne vendre que des armes conçues avec la technologie de la génération précédente.

                                                                                                        Personne n’est assez idiot pour fournir du matériel up to date à des gens qui pourraient s’en servir contre lui !!

                                                                                                        Ni les occidentaux, ni les russes, ni les chinois, ni les indiens, ni personne.

                                                                                                        Les russes ont récemment flirté avec le ligne rouge en vendant des MIG 35 à la Syrie. Pour autant les américains n’ont pas encore décidé de répliquer en vendant des avions de la dernière génération à Israël (F 22 Raptor) qui restera donc avec ses F 15.

                                                                                                        Or, aujourd’hui le progrès des technologies va de plus en plus vite et nous verrons, sans doute avant 2020, des armées de robots terrestres et aériens qui seront capables de faire la guerre tout seuls.

                                                                                                        Il suffira de les regarder faire et de contrôler qu’ils ne se trompent pas de cibles.

                                                                                                        Bientôt ce sera un grave handicap d’aligner dans une guerre des armées composées de soldats en chair et en os.


                                                                                                        • frédéric lyon 3 août 2007 19:21

                                                                                                          Pour remercier Sarkozy d’avoir libéré les infirmières bulgares, Khadafi a décidé d’acheter des missiles MILAN à la France.

                                                                                                          Pourquoi ne pas lui payer un pot de vin, pendant qu’il y est !!!


                                                                                                          • lyago2003 lyago2003 3 août 2007 21:04

                                                                                                            Un pays neutre, c’est un pays qui ne vend pas d’armes à un pays en guerre. Sauf s’il paie comptant. MC


                                                                                                            • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 3 août 2007 22:04

                                                                                                              @ toutes et à tous

                                                                                                              AFP - Vendredi 3 août 2007

                                                                                                              Nicolas Sarkozy et François Fillon se sont déclarés favorables vendredi à la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les relations entre la France et la Libye, « y compris en matière d’armement ». « Celle-ci apportera toute la transparence sur ces questions et répondra également au même souhait de transparence des plus hautes autorités de l’État », a déclaré la présidence de l’Assemblée dans un communiqué.

                                                                                                              Peu de temps après, le président de la République a approuvé l’initiative de Bernard Accoyer, « qui appelle à la constitution d’une commission d’enquête parlementaire sur les développements récents des relations entre la France et la Libye, y compris en matière d’armement ». « Les travaux de cette commission permettront de confirmer toutes les déclarations faites par les autorités françaises et de mettre en valeur l’exemplarité de leur action qui a permis, avec l’Union Européenne, de mettre un terme à l’emprisonnement des cinq infirmières et du médecin bulgares », précise un communiqué de l’Élysée.

                                                                                                              Interrogé par Le Monde, le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande a estimé « qu’on ne peut pas accepter d’apprendre ce qui s’est effectivement passé par la bouche des Libyens ». « En France, qui avait l’information jusqu’à aujourd’hui ? Qui a décidé ? Le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner ignorait tout lui-même ! Bref, les ministres ne sont même pas informés de ce qui relève de leur domaine de compétence », a-t-il ajouté.

                                                                                                              Pierre R.


                                                                                                              • Gilles Gilles 4 août 2007 11:02

                                                                                                                Toujours dans le Monde, d’autres mensonges de Guéant :

                                                                                                                « Les négociations commerciales entre MBDA (filiale d’EADS, NDLR) et les autorités libyennes suivaient leurs cours depuis longtemps, et nous ne sommes jamais intervenus pour en accélérer la conclusion. Je n’ai appris qu’après mes déplacements à Tripoli qu’une mission de MBDA séjournait dans la capitale libyenne depuis un mois »,

                                                                                                                L’Elysée ne savait aucunement que EADS négociait des contrats d’armement, alors que le feu vert du gouvernement est indispensable pourtant. D’ailleurs plus loin, propos d’EADS :

                                                                                                                « La négociation du contrat de vente des missiles Milan à la Libye a duré 18 mois et »sur les 18 mois qui se sont écoulés, il n’y a pas eu d’intervention directe de l’Elysée", a déclaré sur Europe 1 samedi le directeur du marketing et de la stratégie du groupe européen EADS, Marwan Lahoud.

                                                                                                                « Il y a eu évidemment du soutien qui a été accordé par les services de la délégation générale pour l’armement comme il se fait dans tous les contrats d’armement de cette nature », a-t-il poursuivi, "

                                                                                                                Faudrait que Sarko suive de plus près ces dossiers.. ; smiley


                                                                                                                • Philippe Vassé Philippe Vassé 4 août 2007 11:33

                                                                                                                  Pierre,

                                                                                                                  Je mets sur votre fil cette dépêche AFP en anglais qui est tombée voici peu dans les rédactions taiwanaises.

                                                                                                                  Les bouches s’ouvrent et le Président français passe de plus en plus pour un fourbe menteur, en tout cas en Asie et aux Etats-Unis, comme d’ailleurs en Israël, où son élection avait été assez bien accueillie.

                                                                                                                  EADS reconnaît donc que les négociations avec la Libye, Etat qualifié de « terroriste » et « voyou » par les Etats-Unis et Israël, duraient depuis 18 mois et qu’ils attendent la signature du client libyen. Et les Bulgares qui y vont, sur les bons conseils de la Russie, de leurs « révélations » successives....

                                                                                                                  Bien, l’Elysée ne savait jusqu’ici rien de ce que faisait EADS. C’est vraiment crédible ?

                                                                                                                  Pourtant, ce n’est plus Gergorin qui est aux manettes du groupe franco-allemand. Qui aurait alors menti ou caché ces négociations au Président français ? Même Angela Merkel était au courant et n’en aurait rien dit à son « ami Nicolas Sarkozy » ?!!! On n’ose croire une telle hypothèse.

                                                                                                                  A moins, autre version possible, que ce soit le Président français qui ait menti. En tout cas, voilà la France qui arme un Etat « peu recommandable » sur une série de mensonges incroyables et de contradictions flagrantes qui la transforme en une sorte de pays « Bécassine » du monde.

                                                                                                                  Il est bien parti « le rôle mondial de la France » avec de telles pratiques et de telles méthodes de communication.

                                                                                                                  C’est donc bien le moment de parler des fausses/vraies listes « Clearstream ». Car cette banque va encore avoir du travail....

                                                                                                                  Bien amicalement vôtre,

                                                                                                                  Libya to buy US$405m in arms from European firm

                                                                                                                  AFP, PARIS Saturday, Aug 04, 2007, Page 6 « If there was no exchange, if there was no bartering, why sign a military agreement with the Qaddafi regime, which has been responsible for terrorist acts, which has been a rogue state ? »

                                                                                                                  Francois Hollande, French Socialist Party leader

                                                                                                                  Libya has reached a multimillion dollar deal to buy anti-tank missiles and radio systems from the European aerospace giant EADS, in what would be the first such purchase since an arms embargo was lifted on Tripoli in 2004.

                                                                                                                  French Defense Minister Herve Morin confirmed yesterday that a letter of intent had been signed for the sale of Milan anti-tank missiles and a radio communications system worth, according to a Libyan official, 396 million euros (US$405 million).

                                                                                                                  The deal is likely to spark some controversy, coming so soon after France played a key role in brokering the release of six foreign medics sentenced to life imprisonment in Libya.

                                                                                                                  Sarkozy, who traveled to Tripoli a day after the medics’ were freed, has denied any link.

                                                                                                                  But Libyan leader Muammar Qaddafi’s son, Saif ul-Islam Qaddafi, said resolution of the medics’ case had paved the way for the signing of major arms contracts, and the leader of the opposition Socialist Party in France, Francois Hollande, called for a parliamentary enquiry into the deal.

                                                                                                                  « If there was no exchange, if there was no bartering, why sign a military agreement with the Qaddafi regime, which has been responsible for terrorist acts, which has been a rogue state ? » he said.

                                                                                                                  The Libyan purchases were agreed with subsidiaries of the European aerospace and defense giant EADS, which is controlled by French and German interests.

                                                                                                                  EADS said in a statement yesterday that the arms deal had been secured after 18 months of negotiations and was now « waiting the signature of the Libyan client. »


                                                                                                                • arturh 4 août 2007 11:23

                                                                                                                  « le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande a estimé « qu’on ne peut pas accepter d’apprendre ce qui s’est effectivement passé par la bouche des Libyens ». » Le problème Hollande c’est que pour son TSS, il en a été réduit à préférer croire Berlusconi quand il disait de Sarkozy : « Il prend exemple sur moi ». Et c’est comme çaqu’on a du entendre les socialistes nous expliquer que si Berlusconi l’a dit, c’est donc que c’est vrai.

                                                                                                                  Et maintenant la gauche préfère croire les Khadafi.

                                                                                                                  Ca donne la mesure de la déroute totale de la pensée de gauche en France aujourd’hui.


                                                                                                                  • Eve 4 août 2007 13:32

                                                                                                                    Vous déformez les propos de Hollande d’autant que l’Elysée a confirmé (à défaut de pouvoir les nier une de fois de plus) les contrats dont parle le fils Kadhafi.


                                                                                                                  • arturh 4 août 2007 13:52

                                                                                                                    Il ne s’agit pas de nier ces contrats, il s’agit de savoir si ces contrats sont le résultats de la libération des otages. Or ils étaient déjà en cours de négociation depuis plusieurs années.


                                                                                                                  • arturh 4 août 2007 14:13

                                                                                                                    D’autres part vous prenez vos désirs pour des réalités si vous imaginez que le gouvernement français pouvait espérer que ces contrats restent secrets.

                                                                                                                    Toute cette affaire est pathétique et ne fait qu’enfoncer un peu plus la gauche qui n’a strictement rien à y gagner. Evidemment, ils espèrent toujours qu’on va trouver que Kadhafi a payé un milliard d’euros à Cécilia Sarkozy pour l’aider à sortir du bourbier bulgare. C’est normal dans un sens. Hollande est venu à la politique en pleine affaire des vedettes de Taïwan, à la grande époque mitterrandienne des Deviers-Joncours, Tarallo, Sirven, Le Floch, et l’ami Roland Dumas.

                                                                                                                    Il serait peut-être temps que les socialistes se rendent compte qu’on a changé d’époque.

                                                                                                                    Certes, pendant ce temps, Français Hollande évite d’avoir à se remettre en cause parce qu’il est bien responsable de la défaite de la gauche.

                                                                                                                    Mais une fois ce rideau de fumée de l’affaire des infirmières bulgares dissipé, ce sera encore pire pour lui, c’est une évidence.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès