• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le coronavirus a franchi la ligne de la catastrophe en Iran

Le coronavirus a franchi la ligne de la catastrophe en Iran

Les dernières 24 heures ont enregistré plus de 2 000 morts du covid-19 en Iran. Cependant, selon les statistiques hospitalières et le nombre d’inhumations dans les cimetières, l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI/MEK) estime que le chiffre dépasse 399 000 morts du coronavirus dans 547 villes iraniennes.

Il s’agit d’une hausse exponentielle du nombre des morts du covid-19 en Iran, et le cinquième pic n’a pas encore atteint son apogée. La situation alarmante du pays fait de l’approvisionnement en vaccins étrangers réputés une urgence pour contrer ce problème. En effet, on a besoin d’au moins 120 millions de doses de vaccins, tout en considérant que les mutations du virus peuvent imposer une troisième dose de vaccination. Contrairement aux déclarations des responsables étatiques iraniens au début de l’entrée du virus dans le pays, l’Iran avait les budgets nécessaires à l’importation du vaccin, ainsi qu’à l’apport des aides de subsistance à la population durant la quarantaine et la fermeture générale pendant les pics du virus. Et malgré la disponibilité des fonds, le gouvernement a choisi de ne mettre en œuvre aucune des deux actions.

Le directeur de l’unité de soins intensifs de l’hôpital Imam Reza à Mashhad, Alireza Sedaghat, a déclaré dans un rapport choquant : « 40% des morts du covid-19, enregistrés aux hôpitaux Ghaem et Imam Reza, surviennent dans les 24 à 36 heures suivant l’admission des patients. Les choses ne vont pas, la situation est tellement terrible. Jeunes, vieux, filles et garçons meurent. Les hôpitaux sont saturés et le cadre soignant est fatigué et exposé au risque d’attaque au coronavirus. » Quant aux statistiques officielles, le directeur de l’hôpital de Mashhad a déclaré : « Le nombre réel des décès est celui officiellement publié multiplié par trois et demi » et dans une correspondance de 357 professeurs universitaires aux responsables du pays : « … le nombre des morts est autant que deux avions par jour. » (Agence de presse ISNA, 11 Août 2021)

Dans une révélation choquante, Alireza Zali, chef du siège de Corona à Téhéran, a déclaré : « Les dépenses liées aux médicaments faisant partie du protocole de traitement anti-covid sont plusieurs fois supérieures au budget nécessaire pour l’acquisition de vaccins. Et quand les experts de l’Organisation Mondiale de la Santé sont arrivés en Iran, au lieu de les consulter, nous avons caché le nombre réel de morts à l’OMS et nous avons constamment insisté pour qu’ils fassent l’éloge du système de santé iranien dans les médias. Nous aurons des nouvelles pires pour les semaines à venir, car la situation va sûrement empirer. Le variant Delta du coronavirus a duré trois mois en Inde ; où ils ont rapidement vacciné tout le monde. Chez nous, on a dépensé 720 millions d’euros en médicaments injectables Remdesivir, alors que nous aurions dû en importer, des vaccins. Comment se fait-il que nous payions de plein gré trois fois plus pour acquérir du matériel d’extraction de pétrole à cause des sanctions, et ne le faire pour l’achat des vaccins ? » (Agence de presse ISNA, 11 août 2021) Et selon le journal pro-régime Hamdeli « cela (la pandémie et les vaccins) va créer une crise sécuritaire dans le pays ».

Pendant ce temps, Khamenei a encouragé dans un récent discours les iraniens à participer aux rassemblements de deuil d’Achoura (au cours desquels le troisième imam chiite qui s’était soulevé contre l’oppression a été tué, et depuis lors, les chiites pleurent ce jour-là.)

Khamenei interdit l’importation de vaccins réputés

Précédemment, Khamenei a interdit dans un discours, le 8 janvier 2021, l’importation des vaccins des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France, sous prétexte de méfiance envers les occidentaux. Mais quelle réalité se cache derrière cette interdiction ?

En faisant une lecture générale de la scène iranienne, deux soulèvements ont marqué ces dernières années, celui du janvier 2017 et de la mi-novembre 2019.

Ce dernier a fait plus de 1 500 morts parmi les manifestants aux armes des agents de sécurité, et l’arrestation de nombreux autres. Ces soulèvements sont dus au mécontentement et au dégoût des gens face au chômage, à l’inflation élevée et à la pauvreté. Le régime, menacé par ces soulèvements, et voulant reporter de futurs troubles sociaux et de probables manifestations et rassemblements, a intentionnellement ignoré la mortalité du covid-19 et l’a laissé se propager dans tout l’Iran sans aucun plan de prévention ou de rétablissement de l’état sanitaire. Par conséquent, par l’interdiction de l’importation de vaccins, Khamenei veut détourner l’attention du peuple des problèmes desquels ils souffrent vers les décès liés au covid-19, et ainsi, empêcher la formation d’un autre soulèvement national, qui sera sûrement le dernier. Et c’est pour cette raison que la plupart des membres du quartier général national pour la lutte contre le coronavirus sont des membres du personnel de sécurité et de renseignement, et que le ministre de l’intérieur, et non le ministre de la santé, est en charge de ce comité.

Khamenei a particulièrement peur de l’expansion sans précédent des unités de résistance en Iran parce que celles-ci ont grandi, ont atteint un niveau sans précédent et ont pris la direction des manifestations et des protestations en main. Ces unités promeuvent la séparation de la religion et de l’État, croient en l’égalité des hommes et des femmes et ont été ouvertement accueillies par les iraniens. Elles ont fait campagne pour le boycott de la récente élection présidentielle, et ont eu beaucoup de succès. Selon des sources fiables, moins de 10% ont voté, et ce malgré toutes les tactiques d’intimidation et de menaces employées par le régime pour encourager voire forcer les gens aux urnes. Bref, tous les signes indiquent que ce régime n’a absolument aucune légitimité auprès de la grande majorité du peuple iranien. Le récent soulèvement du Khouzistan, causé par la pénurie d’eau, atteste que tout manquement ou toute protestation se transformerait rapidement en un soulèvement généralisé. Le régime y réagit en déployant ses forces d’oppression et en réprimant les manifestations.

Selon un journal pro-régime, le nombre foudroyant de décès dus au covid-19 en Iran, le nombre élevé de personnes infectées, le manque de vaccins et la mauvaise gestion ainsi que l’incapacité du gouvernement face à cette pandémie, semblent semer les graines d’un soulèvement national.


Moyenne des avis sur cet article :  1.38/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 3 septembre 11:14

    Ce Covid n’attaque que les pays que les pays hostiles au mondialistes. Un virus intelligent quoi !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 septembre 11:37

      @troletbuse
       
       ’’ Un virus intelligent quoi !’’
       
       Normal, les gens intelligents ne fabriquent que des choses intelligentes, c’est bien connu.


    • xana 4 septembre 08:32

      @troletbuse
      Et Enayat est spécialisé dans les « fake-news » hostiles à l’Iran...


    • confiture 3 septembre 11:17

      Vous serrez bientôt au niveau d’Israel, courage.


      • eau-pression eau-pression 3 septembre 11:22

        Pourquoi le Remdesivir ? Big Pharma est aussi aux commandes chez vous ?


        • sirocco sirocco 3 septembre 13:24

          Article parfaitement honnête et impartial comme on peut s’en douter en lisant le pédigrée de l’auteur...

          De toute façon en macronie, plus c’est gros mieux ça passe.


          • JC_Lavau JC_Lavau 3 septembre 15:06

            ...

            Élaborée à Fort Detrick,
            Semée à Qoms et à Wuhan
            Leur bio-arme les a déçus :
            Ils l’espéraient bien plus mortelle !
            Ils se rattrapent à l’injection
            De maladies auto-immunes,
            De myocardites ou morts subites
            Et stérilisation furtive…

            Refrain pour la musique de Rouget de Lisle :

            Debout, peuple français !
            À bas la trahison !
            Organisons
            Nos assemblées !
            Le pouvoir aux français !

            ...

            https://reseauinternational.net/sur-lair-de-la-marseillaise/


            • Jonas 4 septembre 07:27

              @JC_Lavau

               Musique et paroles du «  Cri des peuples »  cette officine a la solde du régime criminels des mollahs«  Le virus a été fabriqué par Israël et les Etats-Unis afin de détruire l’Iran et la Chine ». 

              Il faut être un taré pour reprendre ce refrain ! 


            • microf 3 septembre 18:08

              Il manque beaucoup á l´Iran Mahmoud AHMADINEJAD l´ancien Président, s´il était lá, il aurait déja résolu ce problème.


              • goc goc 3 septembre 19:00

                N’oublions pas qu’au début de la Pandémie, 2 pays ont été gravement touchés, ce sont la Chine et l’Iran. Plus curieusement le « cluster » iranien était dans une ville sainte (Qom je crois) ou résidaient la plus part des chefs religieux. Et d’ailleurs ces chefs ont payé un lourd tribu à cette pandémie.

                Ce qui a fait dire à certains que ce virus ne s’est pas répandu au hasard mais chez les deux ennemis de la « plus grande democratie du monde ».

                Alors permettez-moi de lancer mon quart-d’heure complotiste : si en Iran il y aurait autant de victimes actuellement, cela pourrait provenir d’une nouvelle variante « sous-controle » fabriquée exclusivement pour l’Iran et possédant la propriété d’être inefficace avec les vaccins actuels, d’où l’hystérie occidentale à vouloir vacciner tout le monde. Le seul « hic » c’est qu’une fois de plus, les apprentis sorciers vont perdre le contrôle de leur joujou, et se faire flingué par une variante de leur virus


                • velosolex velosolex 4 septembre 00:42

                  Moralité. 

                  Le coran ne protège pas plus du covid que le pastis de Marseille du docteur Raoult, qui recommandait aussi la pommade vicks. 

                  Il y a bien sûr le vaccin mais c’est trop simple pour les nuls. 

                  Dommage que les américains n’aient pas laissé des caisses de vaccins derrière eux à Kaboul, plutôt que des armes ! Mais de toute façon les fondamentalistes sont trop piqués eux aussi pour se faire vacciner. 


                  • voxa 4 septembre 06:48

                    Vulgaire propagande honteuse.

                    Plus c’est loin, mieux cela marche...

                    Ainsi, aux Antilles la Covid a éradiqué la dengue...

                    Il y est de bon ton de mourir du Covid plutôt que de la dengue...

                    C’est même obligatoire.

                    .

                    Plus près, chez nous, c’est la revanche du prolo.

                    La Covid frappe sans pitié les terrasses désertes, mais épargne les pue-la -sueur du métro bondé.

                    .

                    Dans les supermarchés les clients masqués continuent de massacrer les fruits et légumes en se servant avec des mains douteuses contaminées sur les portes, la monnaie, les caddys...

                    Pourtant....

                    Il y aurait là, en plus de la prophylaxie, 200 000 emplois pérennes...

                    Mais un politicien ne décide rien, il obéit.

                    Comme un laquais.


                    • nono le simplet nono le simplet 4 septembre 07:18

                      @voxa
                      Ainsi, aux Antilles la Covid a éradiqué la dengue...

                      quel est l’andouille qui sous entend qu’on fait passer une épidémie mortelle de dengue pour une de Covid-19 ?
                      il faut être sacrément nul comme clinicien pour ne pas faire la différence ou une belle ordure pour le laisser entendre ...


                    • voxa 4 septembre 10:43

                      @nono le simplet

                      "ou une belle ordure pour le laisser entendre ...

                      "

                      Je crois bien que vous perdez vos moyens...

                      .


                    • Albert123 4 septembre 12:24

                      @voxa
                      « Je crois bien que vous perdez vos moyens... »

                      chez les adeptes, les moyens ont toujours manqué, mais comme le narratif covidiste délirant leur donne un but dans leur vie médiocre, pour rien au monde il ne pourrait s’en priver d’où leur agressivité galopante face à un narratif qui peine de plus en plus à convaincre au delà de leur propre camp.


                    • Jonas 4 septembre 07:57

                      Bravo pour votre article ! 

                      Même avant l’épidémie , le domaine sanitaire était en lambeaux , et beaucoup d’iraniens , mourraient sans soins et par manque de médicaments sans parler du fléau de la drogue qui fait des ravages et dont le nombre de victimes n’est jamais pris en compte. 

                      Des millards de dollars sont dépensés par le régime criminels des mollahs pour ses aventures dans les capitales arabes , comme Damas, Bagdad, Beyrouth et Sanaa pendant que peuple iranien se débat devant le manque d’eau et subi plusieurs coupures d’électricité par jour. 

                      Pourquoi le régime criminels des mollahs est silencieux face à la Chine qui persécute les Ouïgours musulmans du Xinjiang et fait les beaux yeux aux talibans qui massacrent les Hazaras , cette minorité chiite de l’Afghanistan ? 


                      • voxa 4 septembre 10:26

                        @Jonas

                        Bravo.


                        En voilà tout de même un qui ingurgite, suit et assimile la soupe populiste de la télé...


                        N’oubliez pas, tout de même, que les pays qui refusent de laisser piller leurs ressources et leurs richesses sont obligatoirement nos ennemis...


                        .


                        Ceux qui nous concurrencent pour ce même pillage sont aussi nos ennemis, c’est évident.


                        .


                        Mais nos ennemis d’hier, qui sont, en l’instant, tous des salauds, s’ils passent des accords avec nous, deviennent inévitablement tout propres, et tout nets...


                        La morale sera sauve pour les poissons rouges sans mémoire et sans conviction aucune.


                        .


                        Je gage qu’avant bientôt, les talibans assis sur des mines de diamants et de minerais stratégiques, vont devenir tout à fait honnêtes acceptables, fréquentables et même recommandables...


                        .


                        Bientôt, eux aussi, planteront leurs tentes dans les jardins l’Élisée...


                        Et, s’il le faut, Macron portera turban et djellaba avec classe et soumission.



                      • Jonas 4 septembre 11:36

                        @voxa
                        Arabo-musulman.
                        Les plus grands pilleurs des pays arabo-musulmans sont les dirigeants arabo-musulmans qui se sont succédés les uns les autres depuis les indépendances. Demandez a vos frères Algériens , Irakiens , Egyptiens , Libyens , Tunisiens etc ce qu’ils pensent de leurs dirigeants et dans quelle situation ils ont mit leur pays ? 

                        Ils ont ruiné leur pays , par la corruption , et l’incapacité de gérer et de diriger ,  la preuve , le nombre de comptes  bloqués leur appartenant à l’étranger , où ils ont placé l’ argent volé a leur peuple tout en le laissant dans le dénuement complet et la misère. Ce pauvre peuple ne trouve son salut que dans l’ l’immigration vers les pays anciens colonisateurs. 

                        Les Arabo-musulmans critiquent les pays Occidentaux tout en venant se réfugiés dans ces pays mais ne vont pas en Chine , en Inde et en Russie, pas plus vers d’autres pays musulmans. ,, qui n’en veulent pas. Poutine ne veut pas de terroristes Afghans sur son territoire et la Turquie construit un mur. 

                        D’ailleurs le Pakistan , l’Iran et la Turquie ont annoncé explicitement qu’ils fermeraient leurs frontières a leurs frères en religion Afghans. 

                        Quant aux nouveaux maîtres de l’Afghanistan , ils livreront, leur pays comme le font un grand nombre de pays musulmans aux Chinois , sans honte et sans honneur. 
                        Pourquoi ? Parce que les Chinois se f... éperdument des musulmans et ne parlent pas des « Droits de l’homme » ni de respect de la « personne humaine » ce qui convient bien aux moeurs et aux traditions des adeptes de l’islam.  


                      • Parrhesia Parrhesia 4 septembre 11:02

                        Désormais nous en revenons toujours là : Il faut reprendre d’urgence les analyses gaullistes dans tous les domaines !!!

                        Et ceci, notamment ici, où il s’agit d’une part, de la situation sanitaire en Iran (domaine de la géopolitique), et d’autre part, de la situation économique en France (domaine de l’Indépendance Nationale et de la gouvernance des restes de la France).

                        Notamment, ici et maintenant, il convient de revenir à la politique préconisée par notre regretté compagnon Charles Pasqua ( celui qui, s’il n’avait su prendre au bon moment les bonnes notes sur les mauvaises gens, aurait payé cette initiative au prix fort sur la fin de sa carrière) !

                        Et la conviction de Charles Pasqua, c’était, sur ce point précis, d’ échanger avec l’Iran médicament contre pétrole !!!

                        Une solution qui était à la fois humaine, intelligente et profitable économiquement à tout le monde, n’en déplaise aux représentants du pouvoir médiatique mainstream

                        et à la puissance financière qui est propriétaire de ce pouvoir !!!


                        • pierrot pierrot 4 septembre 20:10

                          L’état sanitaire est déplorable en Iran qui subit une grave embargo par les USA.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité