• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Donbass est-il sous la menace d’une nouvelle attaque de la part de (...)

Le Donbass est-il sous la menace d’une nouvelle attaque de la part de l’Ukraine ?

Alors que les négociations de Minsk sont de plus en plus amenées par l’Ukraine dans une impasse totale, au point de provoquer une suspension des discussions lors de la dernière réunion des groupes de contact, des informations concordantes semblent indiquer que Kiev serait prête à tenter de répéter dans le Donbass le même scénario d’attaque que Bakou dans le Haut-Karabakh, et avec la même stratégie basée sur l’usage des drones, entre autres Turcs. Ce risque d’attaque du Donbass par l’Ukraine fait dire à certains experts qu’il est temps que Moscou reconnaisse les républiques du Donbass, ou les intègre directement à la fédération de Russie.

JPEG - 96.3 ko
Photo : Administration du Président ukrainien

Les négociations de Minsk totalement au point mort

La dernière réunion des groupes de contact qui a eu lieu les 24 et 25 novembre 2020 a confirmé de manière claire que l’Ukraine n’a aucune intention d’appliquer les accords de Minsk pour résoudre pacifiquement le conflit dans le Donbass.

Lors de la réunion du groupe de contact en charge des questions de sécurité, l’Ukraine a tout simplement refusé d’admettre la réalité des chiffres, continuant de prétendre qu’elle ne viole pas les accords de Minsk ni les mesures additionnelles de contrôle du cessez-le-feu. Et ce même lorsque les données fournies par l’OSCE elle-même montrent que depuis la réunion précédente, lorsque l’origine des tirs a pu être déterminée, 29 tirs venaient du côté ukrainien contre un qui venait de la RPD (République Populaire de Donetsk).

Pareil pour les violations du retrait des armes lourdes loin de la ligne de front. Alors que l’OSCE a enregistré la présence de près de 200 pièces d’armement lourd près de la ligne de front côté ukrainien (dont 113 chars d’assaut !), l’Ukraine a continué de contester les faits.

Les représentants ukrainiens sont même allés jusqu’à douter de la fiabilité des données de l’OSCE concernant la proportion de victimes civiles dues aux bombardements et tirs d’armes légères (qui sont à plus de 73 % en RPD et en RPL, ce qui prouve que l’armée ukrainienne vise délibérément les civils du Donbass) !

La position des représentants ukrainiens a été jugée tellement destructrice, que le coordinateur de l’OSCE a interrompu la « discussion » (en fait le monologue de dénégation stérile de l’Ukraine) pour passer aux autres points qui étaient à l’ordre du jour de la réunion !

Cette situation a été durement commentée par Natalia Nikonorova, la ministre des Affaires étrangères de la RPD.

« Nous entendons constamment, des déclarations pour le moins étranges à nos yeux de la part des représentants de l’Ukraine selon lesquelles les mesures [de contrôle du cessez-le-feu – NDLR] fonctionneraient. Plusieurs chiffres des rapports de la MSS de l’OSCE disent le contraire. En seulement deux semaines entre les réunions, le nombre de violations du cessez-le-feu, où il est possible de déterminer le camp qui tire, est de 29 fois de la part de l’Ukraine, et par contraste, d’une seule de la part de la RPD,  » a déclaré la ministre.

Natalia Nikonorova a ensuite souligné l’aggravation manifeste de la situation, qui a déjà fait plusieurs morts parmi les soldats de la RPD, mais qui impacte aussi les civils, puisque l’armée ukrainienne recommence à tirer sur les zones résidentielles. Et cette aggravation a clairement pour origine la destruction par l’Ukraine du mécanisme de coordination prévu dans les mesures additionnelles de contrôle du cessez-le-feu.

« La statistique de novembre dépasse celle des trois mois précédents réunis, ce qui prouve clairement que les mesures ne fonctionnent pas ! Et cela n’arrive que parce que le mécanisme de coordination, qui devait devenir un mécanisme efficace de vérification et de réponse à toutes les violations enregistrées par les parties et la MSS de l’OSCE, a été profané après que la partie ukrainienne a brisé l’accord du groupe de contact pour l’inspection des violations sur les positions des FAU dans la région de Choumy, » a déclaré la ministre.

Natalia Nikonorova a souligné que c’est à cause de l’absence d’efficacité du mécanisme de coordination que les violations ne cessent pas et augmentent même au fil du temps. Car sans mécanisme de coordination concret, l’Ukraine peut continuer à violer les mesures additionnelles de contrôle du cessez-le-feu tout en niant le faire.

Et la situation est la même avec le groupe de contact en charge des questions politiques. Comme l’a souligné Natalia Nikonorova, l’élaboration d’une feuille de route qui doit permettre de sortir les accords de Minsk de l’impasse totale où ils se trouvent, a là aussi été totalement sabotée par l’Ukraine.

«  Pour l’instant, la situation du document qui pourrait aider à débloquer le processus de négociation, à savoir le projet de feuille de route (plan d’action) proposé par les républiques, démontre clairement l’absence totale d’intention de Kiev de débloquer ce processus de négociation. Les faits actuels sont les suivants : Les républiques ont renvoyé leur projet de feuille de route le 9 octobre, puis ont cherché pendant un mois à obtenir une réponse de la partie ukrainienne. Le 11 novembre seulement, Kiev a accepté de soumettre sa version du document au groupe de contact. Cependant, après examen de ce document, il s’est avéré que le projet ukrainien n’a pas pour but de mettre en œuvre les accords de Minsk, comme l’ont déclaré les représentants de Kiev, mais de les réécrire. Il y a 51 paragraphes dans ce projet, dont 40 contredisent les accords de Minsk – c’est-à-dire que 78 % de ce document violent grossièrement le Paquet de mesures, et se contredisent par ailleurs », a déclaré Natalia Nikonorova.

La RPD et la RPL (République Populaire de Lougansk) ont envoyé leurs commentaires détaillés en réponse à ce document dès le lendemain de la réception du projet de l’Ukraine. Toutefois, aucun commentaire sur le projet des républiques n’a encore été reçu de la part de Kiev.

« Nous comprenons la situation comme suit : si Kiev se tait sans fournir de commentaires sur notre projet, ce silence peut être interprété comme une acceptation de notre feuille de route. Et compte tenu du fait que le projet de Kiev est en contradiction avec les accords de Minsk, la proposition suivante est faite – prendre le projet de feuille de route des républiques comme base et commencer sa mise en œuvre  », a souligné Natalia Nikonorova.

En réponse à cette proposition, le chef de la délégation ukrainienne n’a rien pu répondre de compréhensible, sauf ses déclarations selon lesquelles il n’existe actuellement qu’une seule version du plan d’action, la version ukrainienne, et que tous les autres documents ne sont pas prêts à être examinés par les représentants de l’Ukraine, à l’exception du projet qui sera soumis par la fédération de Russie comme si le projet des républiques n’existait pas pour l’Ukraine.

« Si une telle déclaration est la position officielle de Kiev, alors elle peut être qualifiée de refus de l’Ukraine d’appliquer les accords de Minsk, puisqu’ils stipulent que le règlement du conflit dans le Donbass doit se faire dans le cadre du dialogue et de la coordination entre les deux parties en conflit – Kiev et le Donbass, et il est donc inacceptable d’ignorer purement et simplement les documents que les républiques envoient au sein du groupe de contact. Ainsi, nous attendons une position écrite sur cette question de la part des représentants ukrainiens et nous rappelons que l’avenir de tout le processus de Minsk en dépend », a conclu Natalia Nikonorova.

L’Ukraine veut mener l’échange de prisonniers après avoir envoyé ses soldats dans le Donbass

S’il vous semble qu’on a atteint là le summum de l’absurde de la part de l’Ukraine, lisez la suite, et vous découvrirez qu’en la matière, Kiev a une imagination sans limite. Car l’analyse de la fameuse feuille de route ukrainienne, et surtout des points concernant l’échange de prisonniers, a de quoi laisser pantois.

En effet, comme le souligne Natalia Nikonorova, dans le point N°4 de la feuille de route qu’elle a fournie, l’Ukraine propose le retour des Forces Armées Ukrainiennes (FAU) dans la partie du Donbass qui n’est pas sous son contrôle dès le 10 décembre, puis de mener la procédure d’échange des prisonniers le 15 décembre.

La réponse de la ministre des Affaires étrangères de la RPD n’a pas manqué de piquant, cette dernière demandant si l’Ukraine veut ainsi remplir le stock de prisonniers à échanger des deux républiques du Donbass.

«  La délégation ukrainienne propose-t-elle d’ajouter ses soldats à notre liste pour l’échange [de prisonniers – NDLR] ? Bien entendu, nous sommes prêts à tous les accueillir, comme il se doit : détention, interrogatoire, ouverture d’une procédure pénale et autres dispositions du code pénal de la RPD. Et puis, bien sûr, nous les ajouterons à la liste d’échange. Est-ce une provocation de la part de l’Ukraine de faire de telles propositions ? Peut-être, ou peut-être est-ce juste une absurdité pondue au hasard ! Mais le fait est qu’il s’agit du projet officiellement proposé par l’Ukraine pour le plan d’actions communes », a souligné Natalia Nikonorova.

La ministre a aussi déclaré que l’Ukraine continue d’ignorer les propositions de la RPD et de la RPL visant à mener l’apurement judiciaire complet des prisonniers déjà échangés et à organiser un nouvel échange des personnes dont l’emplacement est établi, et qui sont prêtes à être échangées, y compris du point de vue de la procédure judiciaire. Comme la souligné Natalia Nikonorova, en fait l’Ukraine ne veut libérer ses prisonniers que dans les médias, et ne semble n’en avoir rien à faire dans la réalité.

Malgré la signature de Léonid Koutchma, le chef de la délégation ukrainienne, en bas d’un accord visant à apurer judiciairement 50 prisonniers précédemment échangés, au bout de 11 mois seule une personne a pu en bénéficier.

Kiev bloque aussi l’échange de prisonniers qu’elle prétend (dans les médias) organiser d’ici la fin de l’année, en refusant de fournir les informations demandées sur les prisonniers de la RPD et de la RPL détenus en Ukraine, malgré le fait que les deux républiques les demandent depuis le mois de mars ! Ce qui prouve que les gesticulations médiatiques de Kiev à ce sujet ne sont qu’un spectacle de marionnettes fait pour occuper la galerie, et qu’en réalité, l’Ukraine ne fait rien pour récupérer ses prisonniers.

L’Ukraine semble vouloir mener une attaque contre le Donbass selon le scénario du Karabakh

C’est dans ce contexte de négociations totalement au point mort, que l’Ukraine accumule de plus en plus d’armes lourdes sur la ligne de front, et que des informations concordantes semblent indiquer que Kiev envisage une attaque contre le Donbass, en prenant exemple sur ce qui s’est passé dans le Haut-Karabakh.

Après avoir prévenu en vain l’Arménie d’une future attaque de l’Azerbaïdjan contre le Haut-Karabakh avant le déclenchement des hostilités fin septembre (ce qui montre la fiabilité de leurs sources), le projet War Gonzo a émis le même genre d’alerte pour le Donbass, espérant que les autorités de la RPD et de la RPL prendront l’avertissement plus au sérieux qu’Erevan ne l’a fait.

War Gonzo a ainsi déclaré le 25 novembre que l’Ukraine prépare un « scénario du Karabakh » pour le Donbass. Une information basée sur leurs sources au sein de la zone de l’Opération des Forces Interarmées (OFI, nouveau nom de « l’Opération Anti-Terroriste » de Kiev au début de la guerre dans le Donbass).

«  Selon les informations reçues, les élites militaires et politiques de l’Ukraine, inspirées par l’exemple de Bakou, préparent actuellement leur propre attaque contre les républiques du Donbass selon un scénario similaire.

Les FAU ont déjà pris plusieurs mesures dans ce sens. En particulier, Kiev a acheminé une quantité importante d’équipement vers la ligne de contact avec la RPD-RPL. En particulier, de l’armement lourd. Par exemple, des unités de chars et d’artillerie sont accumulées près de Gorlovka et de Donetsk. De plus, dans le sud, à Marioupol, on décharge constamment des trains militaires contenant des véhicules blindés et du personnel. À Artiomovsk, des trains avec des chars et de l’artillerie ont également été déchargés pendant 10 jours, à raison de 40 unités par jour.

En plus de l’arsenal traditionnel utilisé par les forces armées ukrainiennes lors de la guerre du Donbass, selon le projet War Gonzo, Kiev prévoit d’utiliser les drones turcs Bayraktar dans l’attaque contre Donetsk et Lougansk, il est également question d’acheter un grand lot de drones kamikazes Gairop à Israël  », peut-on lire sur leur chaîne Telegram.

Une information qui rejoint celle du politologue Sergueï Korneyev, qui a lui aussi mis en garde contre un plan d’offensive contre le Donbass et d’élimination de la RPD et de la RPL, élaboré par l’Ukraine.

« L’état-major ukrainien a commencé à mettre au point une opération pour envahir le Donbass et éliminer la RPD et la RPL  », déclare la source du politologue.

Une analyse basée sur les rapports des observateurs de l’OSCE, et les déclarations des officiels ukrainiens.

En effet, il a été rapporté que du 16 au 18 novembre, la mission d’observation de l’OSCE a enregistré dans les gares ferroviaires du territoire du Donbass contrôlé par Kiev la présence de plus d’une centaine d’équipements militaires, dont notamment des systèmes d’artillerie de 152 mm et 122 mm, des chars et des véhicules blindés. En outre, les observateurs ont noté la progression de l’armée ukrainienne près de Donetsk. Les FAU ont agrandi leurs fortifications près du village de Peski de 190, 150 et 20 mètres vers la ligne de contact.

Sergueï Korneyev pense que l’Ukraine prévoit de tenter de résoudre le problème du Donbass par la force et prépare une attaque qui pourrait commencer en décembre. Le politologue Iouri Doudkine et d’autres experts pensent également que la partie ukrainienne pourrait déclarer qu’un scénario de résolution du conflit par la force constitue une alternative, puisque les responsables ukrainiens déclarent par ailleurs qu’il est impossible d’appliquer les accords de Minsk sous leur forme actuelle.

Ce risque d’attaque de l’Ukraine contre le Donbass fait dire au politologue Semion Bagdassarov, qu’il est temps pour Moscou au choix de reconnaître la RPD et la RPL ou de les intégrer au sein de la fédération de Russie.

«  Ils accumulent des forces. Chaque jour, des véhicules blindés arrivent de l’autre côté de la ligne de contact. Quand cela arrive et qu’ils disent « C’est bon, ça va aller », c’est très dangereux. La question se pose de savoir ce qu’il faut faire dans ces conditions. Premièrement, il est temps de vraiment résoudre le problème du Donbass. Ça suffit. Pourquoi prétendons-nous que demain cela va s’arrêter, une nouvelle direction, le Format Normandie, les accords de Minsk. Nous voyons que les représentants ukrainiens disent maintenant ouvertement qu’ils se moquent du processus lui-même. Il n’y a que deux façons de s’en sortir. La première est la reconnaissance de l’indépendance du Donbass, de ces deux républiques, et la conclusion d’un traité d’assistance militaire avec elles. Pour qu’il soit clair que l’agression contre elles est une agression contre nous. Ou bien l’intégration du Donbass au sein de la Russie, ce qui est encore moins radical que ce qui pourrait arriver, Dieu nous en garde. Ou bien le déploiement d’une base militaire sur place  », a noté Bagdassarov sur la chaîne télévisée Rossia 1.

Une mesure radicale qui se justifie selon lui par la proximité de la ligne de front avec le centre de Donetsk, et le manque de moyens et de préparation des milices populaires face à la nouvelle tactique que compte employer l’Ukraine dans son attaque contre le Donbass.

De plus non seulement l’Ukraine grâce aux conseillers militaires occidentaux, forme des saboteurs pour mener des opérations de combat à Donetsk et Lougansk, mais elle forme aussi des terroristes qui seront chargés de mener des attentats en Crimée, ce qui menace directement la Russie et justifie selon Bagdassarov que Moscou revendique toutes les régions historiquement russes de l’Ukraine, afin de se protéger de la menace du pays voisin.

« L’Ukraine représente-t-elle une menace pour nous ? Oui, alors nous devons faire valoir une revendication, il y a le sud-est de l’Ukraine, qui appartient historiquement à la Russie. Pourquoi ne pas l’annoncer ? », a résumé Bagdassarov.

Pour Semion Pegov du projet War Gonzo, l’utilisation des drones Turcs et peut-être aussi israéliens doit être prise en compte par les républiques du Donbass pour l’élaboration de leur défense contre une attaque de l’Ukraine.

« Je pense que la tactique consistera à utiliser des drones, à savoir des Bayraktars turcs, qui sont déjà en service en Ukraine et dont Kiev a prévu d’acheter un lot supplémentaire à la Turquie cet automne. Je suis également au courant, par mes sources, des négociations sur l’achat de drones kamikazes israéliens. Bien sûr, ils comprennent que la milice de la RPD ne dispose pas d’armes de classe comparable à ces drones. La RPD ne dispose pas de sa propre aviation, et l’Ukraine va en effet essayer de miser sur l’avantage aérien. Les aéronefs sans pilote améliorent considérablement leurs capacités à cet égard, notamment en évitant les pertes humaines,  » a déclaré Semion Pegov lors d’une interview accordée à EA Daily.

Si pour Pegov les cibles prioritaires évidentes de ces drones seront les postes de commandement, les dépôts de munitions, et les entrepôts d’équipement, il n’exclut pas que conformément à ses mauvaises habitudes, l’armée ukrainienne s’en serve aussi contre les civils.

Et s’il refuse de donner une date précise à laquelle l’Ukraine prévoirait de lancer son attaque contre le Donbass, il pense qu’elle pourrait avoir lieu lorsque la Moldavie augmentera la pression sur la Russie pour qu’elle retire ses casques bleus de Transnistrie.

Au vu du rassemblement des réservistes qui est organisé par la RPD du 23 au 27 novembre, afin de tester leur capacité de mobilisation, il est clair que les républiques du Donbass sont conscientes des plans d’attaque que l’Ukraine a dans son sac, et s’y préparent activement.

Il reste à espérer que la menace d’une intervention de la Russie en cas d’attaque du Donbass par l’Ukraine empêchera Kiev d’aller jusqu’au bout de ce plan sanglant. Car les autorités ukrainiennes ont oublié une chose : contrairement aux habitants du Haut-Karabakh, déjà plus de 300 000 habitants de la RPD et de la RPL ont reçu la citoyenneté et le passeport russe. Ce qui justifierait une intervention de la Russie pour défendre ses citoyens en cas d’offensive ukrainienne. Que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent.

Christelle Néant

Voir l'article sur Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Ancien GE 27 novembre 2020 08:35

    Encore un article sur une possible attaque de l’Ukraine vers le Donbass .Ca doit être le 20 eme article qu’elle nous pond depuis 2015 à ce sujet , il n’y a eu aucune attaque pour corroborer ses prophéties de C Néant , à se demander qu’elle but elle poursuit en écrivant des articles alarmistes avec une réalité qui dément toujours les prédictions de C Néant .

    Attendons 2/3 mois et on constatera qu’elle s’est encore trompée .



    • Ancien GE 27 novembre 2020 09:16

      @samy Levrai Source Avia pro c’est à dire source de fake news , en gros les sites de fake news comme Avia pro / RI / Donbass ins / Voltaire / et les autres se pompent entre eux des articles écrits par des inconnus dans leur bureau et ça tourne en boucle et ça intoxique quelques dizaines de complotistes .
      On reparle de la prophétie de madame Néant au sujet de la prochaine attaque dans 3 mois , le 27 février 2021 .
      On verra à ce moment qui écrivait n’importe quoi .


    • samy Levrai samy Levrai 27 novembre 2020 09:48

      @Ancien GE
      Fake news ? Tu as des preuves ? moi j’en ai plein sur les dépêches AFP qui ne sont que propagande pour mal finis du bulbe...
      https://www.les-crises.fr/la-face-cachee-de-la-crise-ukrainienne/
      https://www.les-crises.fr/?s=coup+d+etat+ukrain
      comme tu dis il ne se passe rien et il ne s’est rien passé, continue donc à regarder la télé mais ne viens pas nous soumettre ta propagande idiote et tes informations faisandées venant des medias de masse.


    • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 2020 17:08

      @Ancien GE
      « Possible attaque », vous avez loupé le premier mot. Il ne s’agit pas de prophéties mais de craintes sérieuses exprimées par plusieurs politologues et journalistes bien informés. War gonzo avait prévenu les Arméniens en septembre. Eux aussi ont réagi comme vous. Le résultat : ils ont perdu la guerre et une bonne partie du Haut-Karabakh !


    • Ouam Ouam 27 novembre 2020 18:28

      Le dombass
      il est ici désormais !


      https://loopsider.com/fr/video/nouvelle-piece-dans-le-dossier-de-lagression-de-michel-zecler

      La plus de doutes, c’est qui le prochain ?
      C’est pas trois flics, c’est tout un commissariat !!!


    • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 2020 23:18

      @Ouam
      J’ai vu la première vidéo. Je suis vraiment choquée de ce qu’est devenue la France, et surtout la police française... Le pays part complètement en sucette...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 27 novembre 2020 23:24

      @Christelle Néant

      Oui, et reste surtout loin de la France, Christelle ! Bah, comme je te l’avais dit, quoi.

      Je suis aussi effaré que toi. Et j’en souffre autant. Ici en Belgique, pareil, c’est Ubu Roi.

      Tu as la chance de te démerder mieux que bien en Russe, quand ça tournera en eau de boudin, pars là-bas.

      Bisou (et celui-là n’est pas narquois comme avec pemile) smiley


    • vraidrapo 28 novembre 2020 09:05

      @Christelle Néant
      War gonzo avait prévenu les Arméniens en septembre.

      Etant donné l’amplitude des exercices militaires sans précédent des turco-azéris, nul besoin de Wargonzo pour prédire l’avenir.
      L’offensive avait été intelligemment préparée par les disciples du Yanki, le bon déroulement s’en est suivi... puisque chez le dictateur Aliyev, on se soucie peu de la chair à canon !


    • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2020 09:09

      @Christelle Néant

       La France est devenue la Rance et nos rues es abattoirs a ciel ouvert ....

      N’oubliez pas en 2022 de glisser un bulletin Macron dans l’urne les mougeons .....


    • vraidrapo 28 novembre 2020 09:27

      @zygzornifle
      En 2022, restez confinés pour ne pas devenir cons finis !


    • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2020 11:53

      @vraidrapo
      Eh bien pourtant il semble que l’avertissement de War Gonzo était nécessaire puisque les Arméniens n’ont rien vu venir....


    • vraidrapo 29 novembre 2020 08:48

      @Christelle Néant

      Tu te répètes !
      Il faut sortir du pré-haut de la Communale, tu es grande maintenant !


    • tonimarus45 29 novembre 2020 09:58

      @Christelle Néant bonjour j’ai l’impression que le groupe de « minsk » or mis les russes, n’est là que pour amener ce genre d’attaque ????cela me fait penser a toutes ces reunions et conferences sensees defendre la constitution de deux etats ,israel ,palestine et qui en fait ont aboutis qu’au mitage de la future palestine par des colonies a tel point que la palestine des palestiniens est devenue en fait impossible


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2020 14:00

      @vraidrapo
      Avant d’essayer de me prendre de haut, commencez par vous assurez que vous êtes dans la position de le faire, ce qui n’est pas le cas. Vous ne comprenez rien au droit international, et si je dois vous répéter les choses c’est justement parce que vous ne comprenez pas. Celui qui doit grandir c’est vous, pas moi.


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2020 14:06

      @tonimarus45
      Le but des accords de Minsk était pour l’Ukraine d’arrêter le massacre de ses troupes, et pour nous de faire cesser le bain de sang parmi les civils. Pour la Russie le but était d’essayer de sauver la situation en espérant réintégrer le Donbass à l’Ukraine pour éviter qu’elle ne vire totalement dans le néo-nazisme (Minsk 1), puis pour Minsk 2 le but était de geler le conflit car la Russie voyait bien qu’elle allait sûrement devoir intervenir en Syrie et elle ne pouvait pas avoir à la fois une guerre active à sa frontière et une autre à mener à l’extérieur. Parce que même sans être impliquée directement dans le conflit, la Russie a été touchée par les combats à la frontière, et cela l’obligeait à maintenir en permanence près de celle-ci des troupes au cas où ça dégénèrerait totalement.
      Ce genre d’attaque potentielle de la part de l’Ukraine vient de deux choses : le fait que l’Ukraine n’a pas de parole, 2) le fait que les garants occidentaux des accords de Minsk sont infoutus de faire leur travail.


    • Furax Furax 27 novembre 2020 14:22

      Perso, j’en sais rien, mais vu ce qui se profile à l’horizon, ça sent pas bon !

      https://fr.sputniknews.com/international/202011241044824863-antony-blinken-jake-sullivan-john-kerry-avec-joe-biden-vol-de-faucons-sur-la-maison-blanche/

      Que des racailles justes bonnes à refiler au tribunal de La Haye


      • goc goc 27 novembre 2020 16:03

        @Furax

        tout a fait
        Et puis n’oublions pas également que Biden a besoin de « résoudre » le problème de son rejeton. Du coup, il pourrait bien, avec son cerveau amoindri, et l’aide de ses nouveaux copains, vouloir provoquer une petite guerre la-bas, ce qui lui permettrait de faire virer le président actuel pour mettre en place quelqu’un de plus ...heu ...moins ...heu... bref, quelqu’un d’autre.


      • jako jako 27 novembre 2020 16:36

        Bonjour, un drone comme cela peut emporter des armes ?


        • Christelle Néant Christelle Néant 27 novembre 2020 17:13

          @jako
          Bien sûr. C’est un drone de combat qui porte des missiles capables de viser une cible à plusieurs kilomètres de distance, mais aussi d’altitude.


        • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2020 09:10

          @Christelle Néant

          Il suffit qu’il soit bourré de Coronavirus ....


        • vraidrapo 28 novembre 2020 09:36

          @zygzornifle
          Pour le moment, il est bourré de pièces détachées occidentales : d’Amérique du nord à l’Europe de l’Ouest...
          Et quand l’adversaire se cache des drones dans les forêts, les Spécialistes de l’Écologie préconisent le phosphore (comme sur la bande de Gaza) qui brule les arbres et qui tue, à petit feu, lorsque les particules s’infiltrent inexorablement vers l’os ou vers le cœur en plusieurs semaines ou plusieurs mois.
          On n’arrête pas le Progrès !


        • raymond 28 novembre 2020 11:49

          @Christelle Néant
          mais non, c’est presque un modèle réduit. Ce qu’il peut emporter c’est de la video, et une petite grenade de moins de 2kg. Cela permet surtout d’observer ce qui se passe derrière une forêt.


        • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2020 11:51

          @raymond
          Presque un modèle réduit ? C’est une blague ? Ce truc tire des missiles à plusieurs kilomètres.


        • JMBerniolles 27 novembre 2020 18:22

          Bonjour et surtout attention à vous.

          Ce que vous dites là, combiné à ce que vous développez dans un autre article sur la situation économique de l’Ukraine amène à penser que la fuite en avant d’une action militaire d’ampleur contre le Donbass peut tenter le régime de Kiev pour détourner l’attention.

          Les dirigeants ukrainiens pensent sans doute que la prise de fonction de Biden conduira à un soutien de cette agression. Soutien certainement, mais les américains comptent surtout sur les européens de l’UE pour s’engager militairement. Je ne vois pas l’Allemagne et la France s’engager dans cette aventure. 

          D’un autre côté il me semble que la Russie a changé de ton au niveau diplomatique. Le ton de Lavrov est plus clair et plus ferme.

          La Russie vient de stopper Erdogan et l’OTAN au Haut Karabagh. En Syrie et Irak, les turcs et les américains sont placés sous pression Cela peut paraitre paradoxal dans notre contexte occidental, mais il semble que les USA n’oseront pas frapper l’Iran. Les frappes d’Ansarallah sur une installation pétrolière de l’Arabie saoudite avec un grand salut aux patriots au passage et sur un pétrolier, sonnent comme un avertissement.


          • vraidrapo 28 novembre 2020 09:22

            @JMBerniolles

            Inutile de se faire des frayeurs. Poutine défendrait le Donbass dès le premier survol de drone turc... Avec la « perte » de son grand copain, Trump, il y a fort à parier qu’Erdogaz va faire une pause pour savourer son petit triomphe. ( A vaincre sans péril... !). Après l’arraisonnement d’un navire turc par un commando allemand héliporté, Erdogaz doit se poser quelques questions de ce côté-ci... aussi ! Merkel n’aurait-elle plus peur de la réaction des millions de turcs immigrés ??!!
            N.B. : Il se dit en Arménie que le peuple russe, en général, a toujours eu un certain mépris pour le caucasien qu’il soit chrétien ou musulman. Le Kremlin ne cherche pas à faire prévaloir le Droit dans le Caucase, il cherche simplement à maintenir un état d’équilibre qui lui permet de maitriser la Région à peu de frais !


          • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2020 11:50

            @vraidrapo
            Ca sort d’où votre rumeur sur ce que pensent les Arméniens de la Russie ? Non parce que ce sondage dit pas franchement la même chose que vous https://fr.sputniknews.com/international/202011191044792654-la-russie-et-la-france-sont-les-pays-en-qui-les-armeniens-ont-le-plus-confiance/


          • vraidrapo 28 novembre 2020 12:57

            @Christelle Néant
            Ca sort d’où votre rumeur

            La réponse est dans mon commentaire pour qui veut se donner la peine de lire attentivement... J’ai déjà précisé dans un précédent message que les Caucasiens étaient surnommés « Culs Noirs » par les russes ça donne quelque chose comme « Tchorni ... ».
            Tu n’as qu’à demander à tes voisins, un peu d’objectivité... que diable !
            Pour le critère de confiance... tu crois qu’ils ont le choix... vu le contexte ???
            Un peu de discernement, que diable !


          • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2020 13:40

            @vraidrapo
            Ben justement de tous les Russes que je connais (et j’en connais un bon nombre) y en a aucun qui appelle les Caucasiens les « culs noirs ». AUCUN.
            De plus le sondage ne parle pas que de la confiance mais de l’image que les gens ont de la Russie. Et c’est un sondage pas un vote du politburo. Bien sûr qu’ils ont le choix de dire ce qu’ils pensent.


          • vraidrapo 28 novembre 2020 18:10

            @Christelle Néant
            Ben justement de tous les Russes que je connais (et j’en connais un bon nombre) y en a aucun qui appelle les Caucasiens les « culs noirs ». AUCUN.

            Tu serais une mauvaise sondeuse, j’explique :
            tu ne poses pas la bonne question, je réexplique :
            il faut demander :
            « savez-vous si le terme de »Cul-Noir« est utilisé par la population ou une frange de moscovites pour désigner les Caucasiens ? »
            You see the point !
            Je n’ai pas inventé cette expression, comment aurais-je pu ?


          • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2020 18:58

            @vraidrapo
            Je ne suis pas sondeuse je suis journaliste, et si sous prétexte que trois trous du cul à Moscou appellent les Caucasiens des cul-noirs alors ça devient « les Russes les appellent comme ça », celui qui devrait retourner en cours de statistique c’est toi. Je connais assez de Russes y compris de Moscou pour avoir un bon échantillonnage, et aucun n’utilisant ce terme (et j’ai assez discuté avec eux de la question du HK pour que ce genre de terme sorte si c’était le cas) ça sent encore l’accusation farfelue basée sur trois pélos ras du bulbe.


          • Eric F Eric F 27 novembre 2020 18:41

            Entre la récupération par l’Ukraine des régions sécessionnistes de l’Est, et l’annexion par la Russie de ces régions (présentée comme une réincorporation), on peut penser que le rapport de force mène plutôt vers la seconde option.

            Entre un ours et un roquet, ce n’est pas le roquet qui menace la sécurité de l’ours (proverbe syldave smiley )


            • La Hyr La Hyr 27 novembre 2020 19:18

              @Christelle Néant

              « Le Donbass….menace de la part de l’Ukraine ? »


              « présence de près de 200 pièces d’armement lourd près de la ligne de front côté ukrainien…

              (dont 113 chars d’assaut ! »

              « près de Gorlovka et de Donetsk….des unités de chars et d’artillerie sont accumulées.

              .à Marioupol, on décharge constamment des trains militaires contenant des véhicules blindés et du personnel.

              À Artiomovsk, des trains avec des chars et de l’artillerie ont également été déchargés pendant 10 jours, à raison de 40 unités par jour. »


              « dans les gares ferroviaires du territoire du Donbass contrôlé par Kiev la présence de plus d’une centaine d’équipements militaires, dont notamment des systèmes d’artillerie de 152 mm et 122 mm, des chars et des véhicules blindés.

              En outre, les observateurs ont noté la progression de l’armée ukrainienne près de Donetsk.

              Les FAU ont agrandi leurs fortifications près du village de Peski de 190, 150 et 20 mètres vers la ligne de contact.


              utiliser des drones….

              des Bayraktars turcs, qui sont déjà en service en Ukraine ….

              ...achat d’un lot supplémentaire à la Turquie...

              .achat de drones kamikazes israéliens »


              @Ancien GE


              « Encore un article ….

              il n’y a eu aucune attaque ….à se demander…

              des articles alarmistes...attendons 2/3 mois …. on constatera qu’elle s’est encore trompée »


              Prenons de la hauteur sur une orbite de constat : sous le patronage des élections américaines….

              - en Syrie...la Russie botte USA,Turquie et Israel...en touche…

              - au Haut-Karabagh…la Russie botte l’ Azerbaïdjan, Turquie et Israel...en cornère…

              - en mer Noire...la Russie noie les gros poissons.

              - capture la flotte de guerre de l’Ukraine(3 bâtiments)…

              - raccompagne les avions US indiscrets hors de ses frontières…

              - interdit l’accès à la mer d’Azov…

              - assure une zone de sécurité maritime (mer Egée, Bassin Levantin, mer Noire…)

              - en mer Baltique...litige Stream 2...USA, Russie….


              Si Trump est réélu...on peut prévoir une pose internationale

              Par contre si Biden est élu….il fera très chaud au Dombass…en Syrie...dans le golfe Persique…


              Mais aussi en Europe, au Canada, et au USA qui compte actuellement 50 millions d’américains pratiquement sans ressources….

              https://fr.sott.net/article/36340-USA-les-banques-alimentaires-que-l-on-ne-vous-montre-pas


              Ce vent de l’infortune Covidienne imposé par le Deep State…sèmera sur l’Europe

              celui de la guerre civile….suivit de celle dont on aperçoit les préparatifs côté Dombass mais aussi Kaliningrad (Pologne...Pays Balte…)….et du Golfe persique.


              Alarmiste ?….attendons 2/3 mois….sous le parapluie du Covid19 et de son vaccin !

              Que Dieu nous garde….

              Merci Christelle pour vous précieuses informations qui comme d’habitude font grincer des dents les faux-culs et réfléchir les consciences.









              • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2020 09:07

                Faut envoyer les policiers Parisiens la bas, ils ont besoin de se défouler ....


                • vraidrapo 28 novembre 2020 11:26

                  @zygzornifle
                  Les policiers parisiens ou importés...

                  Avec des LBD et des matraques, ils n’iront pas loin... face à des militaires !


                • vraidrapo 28 novembre 2020 09:10

                  ’il est temps que Moscou reconnaisse les républiques du Donbass,

                  De Quoaaah ! La Russie n’a pas reconnue le Donbass ???

                  Alors que certains avançaient, ici, que c’était une bévue fondamentale dans le cas arméno-artsakhiote !


                  • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2020 11:46

                    @vraidrapo
                    Tant que les accords de Minsk existent officiellement la Russie ne peut pas les reconnaître. Si l’Ukraine lance une attaque, la Russie fera comme après l’attaque de la Géorgie contre l’Ossétie du Sud. L’Arménie aurait dû reconnaître l’Artsakh une fois l’offensive azerbaïdjanaise lancée, puisque c’était une violation des accords de paix précédents.


                  • vraidrapo 28 novembre 2020 18:14

                    @Christelle Néant
                    Tant que les accords de Minsk existent officiellement la Russie ne peut pas les reconnaître.


                    Justement, le Groupe de Minsk concerne aussi le différent arméno-tatare !
                    Bon, j’en ai assez de te mâcher le raisonnement pas à pas... contente-toi de faire le coup de feu sans te lancer dans des considérations juridiques.


                  • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2020 18:55

                    @vraidrapo
                    Avant de prétendre savoir mieux que moi ce qu’est le droit international, apprend à lire mes commentaires et les comprendre. Je commence à en avoir assez de devoir faire une explication de texte façon CP à chaque fois.
                    En attaquant l’HK, Bakou a violé l’accord de paix, déliant les mains d’Erevan qui aurait dû saisir cette occasion de reconnaître l’Artsakh, comme la Russie l’a fait pour l’Ossétie du Sud après l’attaque géorgienne de 2008. Ça y est ça rentre ? Ou je dois expliquer comme à un enfant de 5 ans ?
                    Ras le bol des gens qui lisent en diagonale et pondent un commentaire façon coup de sang en reprochant aux autres leurs propres tares.


                  • vraidrapo 29 novembre 2020 08:57

                    @Christelle Néant
                    Bakou a violé l’accord de paix, déliant les mains d’Erevan qui aurait dû saisir cette occasion de reconnaître l’Artsakh


                    Une fois que la machine de guerre s’est mise en route, ça lui fait une belle jambe !
                    Et puis, il n’y a jamais eu d’accord de paix ni en 94, ni ensuite !
                    (Désolé pour tes fans)

                    en reprochant aux autres leurs propres tares.

                    Prouve-nous par tes notes écrites perso que tu connaissais Artsakh en 1994 !


                  • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2020 14:27

                    @vraidrapo
                    Euh si, le traité de Minsk de 1994 instaure le cessez-le-feu et le processus de paix. Si vous voulez on peut l’appeler comme nos accords de Minsk à nous, c’est-à-dire accord de résolution pacifique du conflit. Cela ne change pas la portée juridique du document. Je n’ai pas besoin de connaître l’Artsakh dès 1994 pour comprendre un texte de loi, ou un accord de résolution pacifique d’un conflit, et sa portée juridique. 
                    Et concernant la reconnaissance du HK par Erevan, cela aurait fait une différence. Cela aurait pu pousser d’autres pays à le faire, ce qui aurait mis Bakou dans une situation beaucoup plus compliquée. Cela aurait permis d’aider militairement plus ouvertement l’Artsakh, y compris par d’autres pays. Si Pachinian a menacé plusieurs fois de reconnaître l’Artsakh pendant le conflit de cette année, ce n’était pas juste pour que ça lui fasse une belle jambe.
                    La reconnaissance par la Russie de l’Ossétie du Sud est une garantie contre toute nouvelle attaque de la Géorgie, car tout remake de 2008 se solderait par une réponse beaucoup plus rapide de Moscou, puisqu’il n’y aurait plus de tergiversations liées au statut de la République attaquée et à ses liens militaires avec la Russie.
                    C’est d’ailleurs pour ça que Kiev et les Occidentaux craignent une reconnaissance du Donbass par la Russie.
                    Donc si, reconnaître un territoire est important dans ce genre de situation.
                    Avant d’exiger que je prouve des choses qui n’ont aucun sens, commence par prouver que tu comprend un minimum de quoi tu parles. Entre toi et l’autre dont la valeur de QI ne doit pas dépasser celle de sa température corporelle, j’en ai assez de perdre mon temps (précieux) à répondre et répéter sans cesse les mêmes choses. Donc reste dans tes convictions bien ancrées et un jour tu finiras peut être par piger deux ou trois des trucs que je t’explique depuis des semaines.


                  • vraidrapo 29 novembre 2020 15:26

                    @Christelle Néant
                    Si Pachinian a menacé  smiley plusieurs fois de reconnaître l’Artsakh pendant le conflit de cette année, ce n’était pas juste pour que ça lui fasse une belle jambe.

                     ???
                    Je faisais allusion aux jambes du clown Aliyev et d’Erdogaz le fou furieux...

                    que je t’explique depuis des semaines. Rien que ça !

                    L’Arménie renouvelle son personnel politique : tu devrais proposer tes lumières et aussi la façon d’appréhender Poutine...
                    Pour avoir un Passeport ce sera hyper facile pour toi qui tutoies Poutine.
                     smiley smiley


                  • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2020 15:46

                    @vraidrapo
                    Ca ne change rien à qui ça fait une belle jambe. Vu que non ça n’aurait pas fait juste une belle jambe à qui que ce soit, y compris Aliyev et Erdogan.
                    Perso je n’ai aucune envie de m’engager dans la politique arménienne. Et le jour où je tutoierai Vladimir Vladimirovitch ça se saura.


                  • vraidrapo 29 novembre 2020 18:23

                    @Christelle Néant
                    Je vois bien que tu ne comprends rien à la mentalité des peuples au delà du Bosphore. Rien de rien, alors !


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 novembre 2020 18:27

                    @vraidrapo

                    Je vois bien que tu ne comprends rien à la mentalité des peuples au delà du Bosphore. Rien de rien, alors !

                    C’est précisément pour faire la différence entre les peuples raffinés qui vivent à l’Ouest du Bosphore et les peuplades sauvages qui sont en Asie que Dieu, dans son immense sagesse, y a créé une énorme douve.

                    J’ai bon ?

                    smiley


                  • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2020 19:14

                    @vraidrapo
                    Celui qui ne comprend rien à rien c’est vous. Donc continuez de croire vos fadaises moi j’en ai fini de perdre mon temps à vous expliquer la géopolitique.


                  • vraidrapo 30 novembre 2020 10:51

                    @Christelle Néant

                    En Effet, il vaut mieux conclure que le petit Vladovitch s’est couché devant une Armée appartenant à l’OTAN avec du matériel de l’OTAN (F16 etc...) .
                    Il a laissé tout seul un minuscule pays de moins de 3 millions d’habitants.
                    Pour sauver la face, il fait porter le chapeau aux victimes d’un Génocide et de pogroms à répétitions...
                    Même pas capable de réparer le coup tordu de cette Salope de Staline, reconnu par tous les historiens.
                    Nietamiaou a bien compris à qui il a à faire quand il va au Kremlin avec son équipe pour taper du poing sur la Table...
                    Conclusion en effet !


                  • vraidrapo 30 novembre 2020 11:08

                    @Philippe Huysmans
                    Dieu, dans son immense sagesse,

                    Personnellement, j’ai du mal à imaginer qu’un dieu, quel qu’il soit, ait pu créer sciemment l’espèce humaine. Cette plaie écologique.
                    Je pense son laboratoire céleste prévoyait univers-zoo peuplé d’animaux dépourvus d’esprit, capables de vivre en Harmonie avec les espèces végétales etc...
                    Mais, il s’est planté dans la complexité de la programmation génétique qui s’est révélée au cours des millions d’années.

                    Ou bien tu as la théorie de Théodore Monod :
                    «  L’ancienne alliance est rompue ; l’homme sait enfin qu’il est seul dans l’immensité indifférente de l’Univers d’où il a émergé par hasard. Non plus que son destin, son devoir n’est écrit nulle part  »

                    Dans les 2 cas, l’Homme relève du hasard. C’est pour cela qu’il est appelé à s’auto-détruire ;il lui aura suffit de 2 siècles de... « PROGRES » technologique. Elle est pas belle, la Nature ?


                  • Christelle Néant Christelle Néant 30 novembre 2020 12:18

                    @vraidrapo
                    Ce n’est pas une conclusion c’est du grand n’importe quoi. C’est même en dessous du niveau de la géopolitique de comptoir. Même Bébert le poivrot du PMU du coin est capable d’en venir à une conclusion plus réaliste.
                    La Russie n’est pas le gendarme du monde, elle n’a pas à sauver la planète entière parce que les gens estiment qu’elle devrait être leur sauveur.
                    De deux ce n’est pas la Russie qui a fait une révolution en Arménie et qui a placé Pachinian à la tête du pays, ce sont les Arméniens. Ce sont eux qui ont pris des décisions politiques et diplomatiques désastreuses. Aux dernières nouvelles la politique d’Erevan n’est pas fixée par Moscou que je sache.
                    Et Benjamin ne tape du poing sur la table de personne à Moscou. Faut arrêter vos fantasmes délirants malsains.
                    Si la Russie s’était couchée comme vous dites il n’y aurait pas eu d’accord de paix et la Russie aurait laissé l’Arménie se faire envahir par les Azéris et les Turcs. Celui qui ne comprend strictement rien ni à la psychologie des autorités russes ni à la géopolitique c’est vous. Vous êtes à l’ouest de l’oued d’Eden. Allez ciao, ras le bol de perdre mon temps à vous expliquer que 2 + 2 = 4.


                  • FaBiEn 28 novembre 2020 10:27

                    Franchement marre de cette info dérisoire à deux balles fausse et sans intérêt.

                    .. il se pourrait qu’il soit envisagé la possibilité que cela puisse se passer si les partis présents ,avec leurs accords, pourraient prendre la décision de....

                    Voilà toujours le style de fake new qu’elle nous sert. Cela devient absurde à la longue.


                    ...mais de craintes sérieuses exprimées par plusieurs politologues et journalistes bien informés.

                    Houla ! Si c’est proclamé par des journalistes et des politologues, alors c’est parole d’évangile, comme en France, il faut les croire sur parole.

                    C Néant invente sa propre propagande anti-Ukrainienne pour se faire mousser. Tu n’aimes pas l’Ukraine ? Quitte la là et arrête de nous gonfler avec ces articles à deux balles.

                    Va chez les Russes honorer ton extraordinaire président qui ne veut QUE ton bien.


                    • Christelle Néant Christelle Néant 28 novembre 2020 11:43

                      @FaBiEn
                      Si ma prose ne vous plait pas pourquoi la lire ? Et surtout pourquoi venir commenter en dessous pour vous faire répondre que vous sorte un paquet d’âneries sans nom à chaque fois ? Vous êtes masochiste ?
                      Si vous pensez que le conditionnel et la notion de probabilité ce sont des fake news, c’est grave pour vous. Mais souffrez que tous ne partagent pas votre définition très particulière de cette expression.
                      Et concernant l’Ukraine, vos propos sont très révélateurs. Donc ceux qui n’acceptent pas que le Maïdan ait amené au pouvoir d’authentiques néo-nazis qui célèbrent des collaborateurs de nazis comme des héros nationaux et font la guerre à leur propre peuple justement parce qu’il refuse cela lui aussi n’ont qu’à en partir ? Vous tenez le même genre de discours que les néo-nazis ukrainiens. Alors mon bon monsieur, souffrez que le peuple du Donbass ne partira pas de ses terres simplement parce que vous jugez que s’il n’est pas d’accord avec la vision de vos copains néo-nazis il n’a qu’à partir, et je ne partirai pas non plus pour la même raison. Oh et je vis en RPD pas en Ukraine.


                    • skirlet 29 novembre 2020 02:57

                      @Christelle Néant
                      Les trolls volent bas, il va pleuvoir... smiley


                    • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2020 14:27

                      @skirlet
                      Ca ils font du rase motte même....


                    • FaBiEn 29 novembre 2020 00:09

                      @Christelle Néant,

                      Si ma prose ne vous plait pas pourquoi la lire ?

                      Que vient faire du néo nazisme dans mes propos ???

                      Je suis un nazi parce que je ne suis pas d’accord avec vous ? La Christelle, elle a pété le cablon.

                      Redescendez sur terre. Personne ici ne vous veut du mal et on est pas en guerre contre vous. Vous êtes sur un site internet et non au champ de bataille ? On partage simplement un opinion. Nous avons quand même le droit de ne pas être d’accord avec vos opinions, que vous le vouliez ou non.

                      Oh et je vis en RPD pas en Ukraine.

                      Et si vous vivez en RPD, pourquoi écrire des âneries à longueur de temps sur le pays voisin et en faire de la désinformation à outrance ? Par pur plaisir, par jalousie, par peur,ou par simple bétise ?

                      Rassurez-vous, je ne lis pas vos torchons, je les survole d’un oeil curieux pour me rendre compte à quel point vos écris sont graves. Vous auriez du travailler sur une chaîne grand public en France, vous avez l’etoffe d’un vrai journaliste comme ceux qu’on écoute au 20hoo (formaté, et borné).

                      Alors mon bon monsieur, souffrez que le peuple du Donbass ne partira pas de ses terres simplement parce que vous jugez que s’il n’est pas d’accord avec la vision de vos copains néo-nazis il n’a qu’à partir, et je ne partirai pas non plus pour la même raison

                      Que vous habitiez en RPD, en France en Ukraine ou ailleurs, cela nous est franchement égal. restez ou vous vous sentez le mieux et le plus épanoui, c’est le meilleurs que je vous souhaite.

                      Entendez simplement qu’il existe des personnes qui ont un opinion différent du votre et qu’il est tout aussi honorable que le votre.

                      Dasvedania.


                      • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2020 00:46

                        @FaBiEn
                        Vous parlez comme un néo-nazi parce que vous exigez des gens qui refusent l’Ukraine post-Maïdan et néo-nazie qu’ils en partent. Il ne s’agit pas là d’échange d’opinions. Pas la peine d’essayer de me faire passer pour ce que je ne suis pas. L’hystérique ici c’est vous avec vos fantasmes et vos délires aussi éloignés de la réalité que les contes pour enfants.
                        Pourquoi j’écris sur l’Ukraine ? Parce que l’armée ukrainienne tire sur ses anciens concitoyens. C’est l’armée ukrainienne qui tire sur la RPD et la RPL, pas les extra-terrestres, ni les Russes. C’est à cause de ce qui se passe en Ukraine que la guerre civile a éclaté ici en 2014. Voilà pourquoi j’écris sur l’Ukraine.
                        Celui qui ment, écrit des âneries et désinforme c’est vous, pas moi. Celui qui est formaté et borné c’est vous, pas moi. Vous vivez à des milliers de kilomètres de cette guerre que vous ne voyez qu’à travers le prisme de la propagande ukrainienne. Moi je la vis au quotidien depuis bientôt 5 ans. J’ai vécu plusieurs bombardements de votre armée de « libérateurs », y compris dans les zones résidentielles où il n’y avait ni soldats, ni pièces d’armement, ni tranchées !!!
                        Donc non votre « opinion » sur la guerre du Donbass n’est pas aussi honorable que les faits et la réalité. Allez regarder toutes les interviews de civils que j’ai faites en presque 5 ans. Allez les écouter expliquer comment l’armée ukrainienne les vise délibérément. Et revenez ensuite oser me parler de guerre russo-ukrainienne.
                        Et au lieu de lire mes articles en diagonale avant de pondre vos commentaires ineptes, lisez les complètement. Cela vous permettra de voir que bien souvent mes sources concernant l’Ukraine sont ukrainiennes ! Comme le projet de loi visant à interner les citoyens russes dans des camps. Allez regarder le projet de loi sur le site de la Rada avant de l’ouvrir pour sortir des âneries.


                      • skirlet 29 novembre 2020 02:56

                        @Christelle Néant
                        « Je n’ai pas lu cet écrivain mais je le désapprouve vigoureusement » ©

                        Un type qui se prétend connaisseur et qui est infichu même écrire correctement до свидания, sans parler du reste...


                      • Christelle Néant Christelle Néant 29 novembre 2020 19:22

                        @skirlet
                        Son illettrisme en russe est le cadet des âneries (très nombreuses) qui sont dans ses commentaires. Il est non seulement nul en orthographe, mais aussi nul en histoire, nul en logique, nul en compréhension de la réalité, nul en politique et en géopolitique, nul en compréhension des sujets militaires, diplomatiques, et j’en passe. C’est affligeant et moralement épuisant de devoir lire et répondre à de tels concentrés de bêtise. J’aurai plus de plaisir à débattre avec un pigeon ou une carpe.


                      • Guy19550 Guy19550 29 novembre 2020 16:10

                        C’est un excellent article de Christelle et même un des meilleurs selon moi. Ceux qui le perçoivent autrement sont dans l’erreur la plus totale. J’ai lu les réponses et il n’y en a qu’une seule qui est intéressante, à savoir celle de Berniolles.

                        Les propos tenus par Nathalie sont semble t-il très durs envers les enfoirés de terroristes de Kiev et je reste avec mes vues qu’il ne faut jamais ouvrir un dialogue avec des terroristes, il faut les traiter d’une autre manière, nettement plus radicale.

                        Quand je clique sur les liens pour Nathalie, je vois du Russe car je suppose que ce n’est pas la langue des bâtards qu’elle utilise, à savoir l’Ukrainien (ne mérite même pas la majuscule). Je vais probablement pouvoir lire les propos de Nathalie ailleurs en Anglais. Nathalie a pour moi le plus grand respect pour ce qu’elle fait et dit.

                        Cela ne va va s’améliorer avec l’ex-bidet ambulant Biden, mais j’espère encore le voir crever du covid bientôt.

                        Il y a eu du babyfoot assez récemment, j’espère qu’il y avait des armes en plus...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité