• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Nord de Donetsk et de Makeyevka bombardés par l’armée ukrainienne (...)

Le Nord de Donetsk et de Makeyevka bombardés par l’armée ukrainienne - Les civils du Donbass paient le prix de l’escalade du conflit

Après une relative accalmie hier en fin d'après-midi sur la ligne de front de la République Populaire de Donetsk (RPD), les tirs ont repris en fin de soirée, avec 211 obus tirés entre 18 h et 2 h du matin avant de se calmer à nouveau. Mais l'armée ukrainienne ne semble pas décidée à en rester là, comme le montrent les bombardements menés dès 7 h ce matin sur les zones purement civiles du Nord de Donetsk et de Makeyevka.

Nous nous rendons d'abord à l'hôpital N°5 de Makeyevka (district de Krasnogvardeisky), qui a été bombardé le matin même par l'armée ukrainienne. Très certainement à l'artillerie lourde vu la distance (9 km) qui sépare cet hôpital de la ligne de front. Une distance et une localisation qui excluent toute erreur de tir. C'est un bombardement délibéré d'un hôpital purement civil, qui fera un mort (une femme qui travaillait là) et trois blessés.

Lorsque nous arrivons le corps de la femme est encore là, et son mari ne peut plus que pleurer sur le corps sans vie de celle qui fut son épouse, et qui était simplement partie travailler ce matin. Les larmes viennent en le voyant à genoux à côté d'elle, lui caressant la tête et le visage comme pour la réveiller en douceur d'un profond sommeil.

Une victime civile de plus à ajouter à la liste déjà très longue des civils morts de la main des soldats ukrainiens depuis le début de ce conflit (plus de 10 000). Une famille de plus détruite.

Un peu plus tard, un mort civil de plus est annoncé par le commandement de l'armée de la RPD, qui annonce aussi trois morts et quatre blessés parmi les soldats de la RPD (un bilan qui va sûrement continuer à augmenter). Parmi les morts d'hier se trouve l'un des commandants de Vostok, Ivan Balakaï, surnommé le « Grec ». Le commandant du 3éme bataillon de la Brigade Vostok est mort au combat, dans la zone industrielle d'Avdeyevka.

Ivan Balakaï

L'école N°32 située dans le secteur de Makeyevka qui a été bombardé à nouveau vers 9 h 30 a fait descendre les enfants dans les abris avant de demander aux parents de les ramener à la maison pour plus de sécurité.

Nous poursuivons ensuite notre route vers le Nord de Donetsk, dans l'avenue Partizansky, où un immeuble proche d'un jardin pour enfants a été bombardé tôt ce matin aussi. Les obus ont endommagé plusieurs appartements, et nous avons l'estomac noué en voyant le jardin pour enfants juste à côté et en pensant à ce qui aurait pu arriver si les obus étaient tombés dessus.

Alors que nous filmons de nombreux tirs lourds se font soudainement entendre depuis le Nord, vers Yasinovataya. La zone n'est pas sûre, l'armée ukrainienne pourrait, comme à Makeyevka, décider de tirer à nouveau sur le même secteur, alors que les civils essayent de nettoyer les dégâts comme ils peuvent.

Durant la nuit, plus au Nord, à Gorlovka, l'armée ukrainienne a tiré sur le point de passage de Mayorsk, heureusement sans faire de victimes.

Devant l'escalade brutale de la situation qui a vu 1912 bombardements frapper le territoire de la RPD durant les dernières 24 h, les autorités de la République trouvent les actions de l'OSCE insuffisantes et ont exigé qu'elle agisse en déclarant de manière claire qui est la partie qui viole ouvertement les accords de Minsk et qu'elle fasse respecter le cessez-le-feu.

Une exigence d'autant plus importante qu'hier soir l'armée de la RPD annonçaient que les services de renseignement de la République avaient découvert la volonté du commandement ukrainien de mener une nouvelle provocation, en tirant à l'aide de lance-roquettes multiples Grad sur des quartiers résidentiels se trouvant sous son contrôle pour en accuser l'armée de la RPD.

Alors que Donald Trump et Vladimir Poutine sont tombés d'accord pour dire que la crise ukrainienne ne pouvait pas perdurer et qu'il fallait la résoudre au plus vite, les autorités ukrainiennes jettent de l'huile sur le feu que la Russie et les USA essayent maintenant d'éteindre.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • roman_garev 30 janvier 18:56

    Porochenko ne fait qu’exécuter l’ordre donné par son supérieur, Joe Biden, le 16 janvier, lors de sa visite d’adieu à Kiev. 


    • V_Parlier V_Parlier 31 janvier 13:58

      @roman_garev
      On en vient à se demander si ce pouvoir parallèle qui continue de sévir aux USA (et à pris les contrôle total de l’UE) acceptera un jour sa défaite. Jusqu’où est-il prêt à aller ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 30 janvier 19:50

      Complément d’information :
      Ce soir, profitant des négociations visant à rétablir le cessez-le-feu, après confirmation du côté de la RPD pour le rétablissement de ce dernier, l’armée ukrainienne a traitreusement bombardé le territoire de la RPD.
      À 20 h, après une préparation d’artillerie, l’ennemi a envoyé deux pelotons attaquer les positions de la RPD situées entre Yasinovataya et Avdeyevka, avec des tirs de mortier et de chars d’assaut en couverture. Les attaquants sont tombés en plein de champ de mines, et ont déjà eu trois morts et cinq blessés (une autre source indique même déjà 10 morts et 15 blessés côté ukrainien à confirmer). Malgré ces pertes les soldats ukrainiens continuent de tirer et d’attaquer les positions de la RPD qui résistent farouchement. Pour faire diversion, l’ennemi a commencé à bombarder massivement la périphérie de Donetsk et de Makeyevka, entre autre avec des armes interdites par les accords de Minsk comme l’artillerie de 122 mm et 152 mm et les mortiers de 82 mm et 120 mm.
      D’après les informations disponibles, le bombardement du district de Kouibychevsky à Donetsk a fait un blessé parmi les civils, et un autre a été blessé à Makeyevka.
      Les services de renseignement de la RPD indiquent qu’au vu de la démoralisation des soldats ukrainiens suite aux lourdes pertes dans l’armée ukrainienne ces deux derniers jours, le commandement ukrainien a décidé d’utiliser comme chair à canon les unités de Secteur Droit. Les soldats de la RPD ont enregistré un comportement inapproprié de la part de ces soldats, très certainement sous l’influence de drogue ou en état d’ébriété.


      • lejules lejules 31 janvier 15:42

        @Christelle Néant

        merci de vos courageux reportages qui comble un peu le vide sidéral du manque d’information.


      • Christelle Néant Christelle Néant 31 janvier 15:49

        @lejules
        De rien, article à venir, enfin deux même. Les bombardements ukrainiens se rapprochent du centre ville de Donetsk.


      • Xenozoid Xenozoid 31 janvier 15:51

        @Christelle Néant


        j’ai cru comprendre que la russie est entrain de bougé diplomatiquement

      • Christelle Néant Christelle Néant 31 janvier 16:20

        @Xenozoid
        J’espère que ca va marcher


      • Xenozoid Xenozoid 31 janvier 16:25

        @Christelle Néant


        chaque hiver il font ça non ?

      • Xenozoid Xenozoid 31 janvier 16:26

        @Xenozoid


        et bien sur l’allié US

      • Christelle Néant Christelle Néant 31 janvier 20:15

        @Xenozoid
        Non l’hiver d’avant çà n’avait pas été aussi terrible


      • bonalors 30 janvier 20:33

        Bonjour
        Oui les peuples de l’europe de l’ouest sont totalement indifferent a votre sort comme la majorite sur ce site bien trop occupe a commente leur election a venir de polichinelles,
        Ils ne s appercoivent pas que la guerre est a la porte de l’europe et que tres bien elle va s’enflammer,
        Je ne peux m’empecher de penser que les hommes meritent leurs guerres et leurs morts tant leur connerie, aveuglement et lachete est grandes
        Bien a vous


        • JC_Lavau JC_Lavau 30 janvier 21:38

          @bonalors. C’est vrai que comme tu n’es pas un homme...


        • Hecetuye howahkan howahkan 31 janvier 16:53

          @bonalors

          salut, hélas pas faux du tout.... smiley


        • roman_garev 31 janvier 09:07

          Selon les infos depuis les établissements médicaux ukrainiens près de la ligne du front, durant les deux jours 29-30 janvier les forces armées ukrainiennes ont 80 tués et 70 grièvement blessés :

          - la morgue de Sélidovo : 29 corps ;
          - la morgue de Krasnoarméïsk : 41 corps ;
          - l’hôpital militaire à Tchassov Yar : 60 blessés ;
          - l’hôpital miltaire no. 66 « Novy Troud » : 8 corps et 14 blessés.
          C’est la 1ère fois depuis plus un an que l’armée du Donbass a VRAIMENT répliqué aux provocations des nazis, et ce fut la catastrophe pour ces derniers. Porochenko a dû rentrer d’urgence de l’Allemagne à Kiev (peut-être c’est Mme Merkel qui lui a donné un coup de pied dans le der).

          • Christelle Néant Christelle Néant 31 janvier 09:24

            @roman_garev
            Je confirme, et ils ont perdu encore du monde cette nuit et ce matin. Encore des dizaines de tués et de blessés.


          • V_Parlier V_Parlier 31 janvier 14:03

            @Christelle Néant
            On va bientôt entendre sur France TV : « les séparatistes ont soudainement rompu le cessez-le-feu »...


          • lejules lejules 31 janvier 15:48

            @Christelle Néant

            que font les russes avez vous des éléments de réponses ? fournissent ils des armes , des soutiens logistiques ou autre ?

          • Christelle Néant Christelle Néant 31 janvier 15:50

            @lejules
            Rien de la sorte. La Russie tient à respecter le droit international. Si elle faisait cela l’occident tiendrait son prétexte


          • roman_garev 31 janvier 18:44

            @lejules
            « que font les russes... ? »

            Les Russes (avec la majuscule, ne vous en déplaise) y habitent.

          • roman_garev 31 janvier 14:04

            Trois compagnies de chars ukrainiennes viennent d’attaquer la RPD à la région de Novoazov.


            La spirale de la guerre est en train de se détortiller... Finis, les Minsk-2, les Hollande et les Merkel.
            On attend la suite.

            • Xenozoid Xenozoid 31 janvier 16:49

              @Christelle Néant


              si tu as des infos quelle était l’état du statusquo au millieu de l’hiver l’année dernière ?
              beaucoup d’attaques a la même époque ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires