• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le peuple bolivarien inflige une nouvelle défaite aux médias (...)

Le peuple bolivarien inflige une nouvelle défaite aux médias occidentaux

 Plus loin, toujours plus loin dans la propagande : “Nicolas Maduro brûle les camions d’aide humanitaire”. Le sénateur Gustavo Petro, ex-maire de Bogota, ex-candidat à la présidence de la Colombie, et qui n’a jamais ménagé ses critiques vis-à-vis du gouvernement Maduro, s’indigne face au lavage de cerveau : “Les camions ont été brûlés par les hommes de Guaidó (éphémère “président” du Venezuela nommé par Donald Trump, NdR). Si l’incendie des camions sert de prétexte à une invasion, Duque (actuel président colombien, protégé d’Alvaro Uribe, NdR) et Guaidó passeront à l’Histoire comme instigateurs de la violence sur la base d’un mensonge. Depuis que j’ai commencé à écrire sur le concert, et sur la soi-disant “aide humanitaire”, depuis qu’ont été découverts les vrais auteurs de l’incendie des camions, j’ai clairement dit que la stratégie de Duque et de Trump était l’invasion violente. Nous avons vu qu’en Colombie, chaque fois que nos peuples indigènes manifestent et protestent, on les réprime et on les tue, la même chose se produit pour nos paysans, nos étudiants, nos vendeurs ambulants, avec ceux qui s’opposent, demandent la justice et cherchent des vérités. Si la priorité de Duque avait été la protection de la population civile à la frontière, il n’aurait pas mené cette stupide opération d’agression, concert inclus. A présent le contrôle de la frontière est aux mains des cartels mexicains de la drogue. Nous ne pouvons rester spectateurs, nous devons agir, nous bouger pour la paix. Après son échec, Juan Guaido n’a pas choisi la voie d’un vrai dialogue au Venezuela mais de demander ouvertement une intervention militaire étrangère, sans que lui importent les milliers de compatriotes qui mourraient dans son pays. Je l’invite à ouvrir les portes du dialogue” (1)

Le “blocage-par-Maduro-de-l’aide-humanitaire” convoyée dans des avions militaires US par Elliot Abrams, ex-chef des escadrons de la mort en Amérique Centrale, étaient une fake news annoncée. Deux jours avant les incidents, Dmitri Polyanskiy, premier adjoint du représentant permanent de la Russie à l’ONU, déclarait : “Sous prétexte d’une livraison d’une aide humanitaire au peuple vénézuélien, les États-Unis sont en train de préparer une provocation « flagrante » à la frontière entre le Venezuela et la Colombie, pour le 23 février. Se trouvant apparemment dans un état de frénésie, nos collègues américains, ont décidé de diffuser de fausses nouvelles au sein du Conseil de sécurité » (2).

images_cms-image-000554727

Même pronostic de la part du diplomate Celso Amorin (photo), ex-Ministre des affaires étrangères, et ex-Ministre de la défense du Brésil (2003-2014) : “l’aide humanitaire des Etats-Unis pour le Venezuela est une provocation pour intervenir dans ce pays et forcer Nicolás Maduro à partir. Il s’agit d’une provocation, pour créer une situation paramilitaire qui mène à un changement de régime » (3). L‘ancien président Lula s’était également exprimé, depuis sa prison politique : « Nous ne pouvons permettre la soumission du Brésil aux Etats-Unis. Maduro est le problème des vénézuéliens, pas des états-uniens. Ils parlent de la faim mais ils ne parlent pas de leur embargo qui tue des enfants, des hommes et des femmes innocents ». Même José Miguel Insulza, ex-Secrétaire Général de l’OEA, qui a souvent critiqué le gouvernement de Chavez, avait admis : « Voir débarquer en Colombie le Chef du Southern Command des Etats-Unis, avec toutes sortes de généraux et le sénateur Rubio et d’autres, tout cela sent de moins en moins l’aide humanitaire et de plus en plus la recherche d’un prétexte de confrontation« .

On comprend que l’envoyé du Pape François en Colombie, Luis Mariano Montemayor, ou le Président de la Croix Rouge en Colombie Christoph Harnisch (4) refusent de participer à la mise en scène d’une “aide” qu’ils considèrent, tout comme le Secrétariat Général de l’ONU lui-même, plus “politisée qu’humanitaire”. Déjà, dans les années 80, Elliot Abrams et la CIA avaient usé de faux emblèmes de la Croix Rouge pour envoyer illégalement des armes aux paramilitaires de la “Contra” au Nicaragua. Ce 23 février, à la frontière de la Colombie, certains paramilitaires portaient le même insigne…

5c686f5c10951-1024x588

D0H4yzpWsAEb1_dLeurs violences ont été repoussées par les forces armées du Venezuela, mais aussi par la population vénézuélienne. Car il ne faudrait pas l’oublier : si personne n’a réussi à violer le territoire du Venezuela et si l’image du militant d’extrême droite Guaido entrant, triomphant, au Venezuela, juché sur le marche-pied d’un camion “humanitaire”, restera une fake news, c’est aussi grâce à cette résistance populaire. Les paramilitaires colombiens ont quand même fait 315 blessés chez les chavistes (en menant des attaques à San Antonio, Ureña et Boca de Grita).

D0IBiLsX4AAguAERéunis à Cucuta (Colombie) quelques heures après l’échec du show de l’aide humanitaire : le chilien Sebastian Pinera, Juan Guaido le « président » autoproclamé qui a fui le Venezuela à bord d’un hélicoptère militaire colombien, le président Ivan Duque, protégé d’Alvaro Uribe, et Luis Almagro, le secrétaire général de l’OEA qui consacre pratiquement tout son mandat au « changement de régime » à Caracas. Les visages parlent d’eux-mêmes.

Prenant appui sur la vulgate médiatique mondiale, John Bolton, Mike Pompeo, Ivan Duque et Juan Guaido, ont promis de demander une “escalade dans l’usage de la force” (sic) à leurs alliés néo-libéraux du “groupe de Lima”, dès ce lundi 25 février. La chancellerie russe a expliqué que le texte en ce sens était déjà prêt le vendredi, et qu’un de ses paragraphes dénonçait les incidents du samedi avant même qu’il se produisent, en les attribuant au “régime de Nicolas Maduro”… Le dimanche 24, le sénateur états-unien Marco Rubio a tweeté une photo de Mouammar Kadhafi ensanglanté, prise peu de temps avant son assassinat, promettant à Nicolas Maduro le même sort “à brève échéance”. Pendant ce temps au Venezuela, tandis que quelques groupes d’opposants tentaient vainement d’appeler les forces armées à se soulever contre “la dictature”, de nombreuses manifestations chavistes avaient lieu, avec des milliers de personnes à Caracas, en défense de la souveraineté du Venezuela face l’offensive impériale. Mobilisations populaires occultées comme d’habitude par les médias internationaux.

Pour l’intellectuel décolonial Ramon Grosfoguel, qui dénonce le « ni Maduro ni Trump » d’une “extrême gauche” occidentalisée, “une des caractéristiques du chavisme est d’être un mouvement populaire où le leadership des femmes et surtout de femmes non-blanches des barrios (quartiers populaires) est très puissant et massif. Le grand problème de l’empire est que Chavez fut un grand pédagogue populaire de la libération qui a élevé la conscience de tout un peuple, et surtout des vénézuéliennes. La force spirituelle d’un peuple ne peut se mesurer avec des statistiques ni s’expliquer avec des mots, c’est quelque chose qui se ressent et qui se vit. Chávez n’est plus un individu mais tout un peuple. Difficile de comprendre ces mots sans connaître le Venezuela”. (5)

52692359_2199583493435055_8721295814560841728_o.jpg

Une des femmes des quartiers populaires qui a défendu la frontière du Venezuela face aux assauts paramilitaires, le 23 février 2019.

D0H6099W0AcBa2d

Manifestations populaires à Caracas en défense de la souveraineté

En recopiant sans le moindre sens critique le “plan média” états-unien, qui rappelle les “armes de destruction massive” à l’origine des huit cent milles morts irakiens, les journalistes occidentaux espèrent démobiliser l’opinion pour permettre l’assassinat d’une démocratie et occulter le nettoyage sanglant qui s’ensuivrait grâce au savoir-faire des marines et des paramilitaires d’Alvaro Uribe. Leur erreur est triple.

Croire qu’occulter un peuple (qui n’est pas la minorité de droite médiatisée comme “peuple” mais bien la majorité sociale, pacifique, qui a voté 25 fois en 20 ans) fait que ce peuple n’existe pas et qu’il ne défendra pas sa Patrie.

Croire qu’occulter vingt ans de réformes sociales et de démocratie participative, fait que ces réformes sociales et cette démocratie participative n’existent pas et ne seront pas défendues.

Croire que cette propagande fonctionne dans une Europe où même la classe moyenne appauvrie a cessé de croire au storytelling des élites libérales.

C’est aussi l’erreur de l’empire et des extrêmes droites vénézuélienne et colombiennes : croire qu’ils peuvent, à coups de campagnes médiatiques, forcer un peuple à accepter des décisions prises sans lui, sans se soumettre aux urnes.

Thierry Deronne, Caracas, le 25 février 2019

Notes :

(1) https://twitter.com/petrogustavo/status/1099660775516524544  

https://twitter.com/petrogustavo/status/1099763051111346177

(2) http://versionfinal.com.ve/mundo/rusia-eeuu-prepara-una-provocacion-en-la-frontera-entre-colombia-y-venezuela/

(3) https://www.brasil247.com/pt/247/mundo/384904/’Ajuda-humanit%C3%A1ria’-%C3%A9-provoca%C3%A7%C3%A3o-para-gerar-mudan%C3%A7a-de-regime-diz-Celso-Amorim.htm

(4) https://www.telesurtv.net/news/cruz-roja-ayuda-humanitaria-venezuela-eeuu-20190211-0015.html

(5) https://www.facebook.com/ProfGrosfoguel/

URL de cet article : https://wp.me/p2ahp2-4wb


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • CN46400 CN46400 25 février 2019 12:58

    La photo des comploteurs est significative : Des étrangers blancs, dépités, tirant le bilan d’un échec contre un pays majoritairement black.

    Donc Maduro, qu’on nous dépeignait jusque début février, comme un ignare, échappé de chez les fous, vient de marquer un nouveau, et gros, point dans la lutte de classe qui fait rage au Vénézuéla. Longue vie à ce président....


    • leypanou 25 février 2019 14:51

      @CN46400
      je suis en train de me demander si Maduro n’est pas un peu trop « mou » vis-à-vis de Guaido. Je m’explique : quand des éléments du service de renseignement vénézuelien (ou quelque chose comme çà) a arrêté Guaido, Maduro l’a fait libérer et démis ceux responsables de l’arrestation. Où en est-on maintenant ? Je ne sais pas s’il n’a plus la force politique pour le faire, mais avec les fumiers qui sont en face, il n’a pas intérêt à prendre des gants sinon c’est le sort d’Yanoukovitch ou Khadafi qui le guette.


      Cet article de Paul Craig Roberts va dans ce sens.


    • Lugsama Lugsama 25 février 2019 16:04

      @CN46400

      « contre un pays majoritairement black »

       smiley smiley smiley

      C’est la qu’on voit le niveau intellectuel des petits afficionados de cette dictature marxiste. Vous êtes restez trop longtemps au soleil, visiblement le cerveau a fondu.


    • CN46400 CN46400 25 février 2019 16:48

      Au Vénézuéla, comme en France pour incarcérer un parlementaire, il faut avoir des « biscuits », sinon c’est contre productif. Mais depuis samedi Gaido ne pèse plus que son poids... « l’aide humanitaire » c’est sans doute du passé. La preuve est faite que ce n’est pas les vénézuéliens qui ont détruit les camions (dixit Pedro) sur le territoire colombien.Mais on va sans doute chercher un autre angle d’attaque...


    • Alren Alren 25 février 2019 16:49

      @Lugsama

      Votre argument : c’est le soleil qui empêche les Vénézuéliens de revenir à la misère d’avant Chavez, d’approuver la fermeture des écoles et des hôpitaux  ?
      Seriez pas un peu raciste ?


    • Alren Alren 25 février 2019 16:55

      @CN46400
      « Mais on va sans doute chercher un autre angle d’attaque... »

      Que le peuple et l’armée soient solidaires pour résister à la coalition ennemie ne laisse guère de « solution » pour que les USA s’emparent de nouveau du pétrole et de l’or vénézuélien ... D’où la mine déconfite des ennemis qui ne savent plus que faire.
      Maduro a eu raison de ne pas emprisonner le traître Guaido, de ne pas en faire une victime à libérer par une opération militaire.


    • Steph87 25 février 2019 21:36

      @Lugsama
      Ben au moins, nous on a quelque chose dans la tête qui peut fondre...un ex président de votre pays favori (Jimmy Carter) a déclaré qu’au Venezuela le système des élections était le plus sûr et impartial du monde, dommage pour ce qui est de votre argument de la dictature marxiste...


    • placide21 27 février 2019 08:18

      @CN46400
      L’empire passe-t-il a l’offensive ? https://www.liveleak.com/view?t=9aKiu_1551065733


    • Laurent 47 4 mars 2019 18:47

      @Lugsama
      Tiens, Tom Patasse nous revient !
      Chouette, on va pouvoir se marrer ! On s’ennuyait un peu ces derniers temps !


    • CN46400 CN46400 25 février 2019 13:14

      La légitimité d’un dirigeant peut être mieux déterminée en interrogeant les gouvernés.

      La firme de sondage indépendante vénézuélien Hinterlaces a interrogé directement 1 580 Vénézuéliens pour savoir qui ils considéraient comme le président légitime du Venezuela.

      57% ont déclaré que Nicolás Maduro était le président légitimé. 32% ont déclaré Juan Guaidó. 11% ne savaient pas ou n’ont pas répondu.

      Le service de recherche scientifique réputé du Bundestag allemand a indiqué que la reconnaissance, par l’étranger, d’un président ne confère pas de légitimité. La légitimité d’un président exige qu’il dispose de capacités effectives au niveau exécutif dans le pays. Tant que cela n’est pas établi, une reconnaissance doit être considérée comme une ingérence dans les affaires intérieures du pays étranger. Une telle ingérence, commise par les gouvernements allemand et autres, est incompatible avec le droit international.

      (Le saker.fr)


      • Lugsama Lugsama 25 février 2019 16:00

        @CN46400

        Mais bien sur on y crois tous, les Venezuelien sont heureux d’être devenu un peu peuple miséruez grâce au chavisme, de voir l’aide humanitaire brulé par tonnes, des mère de familles se faire tirer dessus à balles réel et écrasé par des tank.

        Hinterlaces est une farce, le sondeur officiel de la propagande médiatiques d’Etat et vous le savez très bien. Ce régime de charognard va tomber et vous disparaîtrez d’Internet avec votre propagande à ce moment la.


      • Cadoudal 25 février 2019 16:05

        @Lugsama
        Faudrait que je retrouve vos posts anti Assad de la grande époque fabiusienne...

        Mais j’ai pas le temps, si vous pouviez le faire pour nous, ça nous éclairerait sur vos capacités en matière de géopolitique...


      • Lugsama Lugsama 25 février 2019 16:11

        @Cadoudal

        Le rapport avec le « grand démocrate » Assad est ?


      • Cadoudal 25 février 2019 16:29

        @Lugsama
        "Ce régime de charognard va tomber et vous disparaîtrez d’Internet avec votre propagande à ce moment la.

        "

        Tu fais ce que tu veux avec ta cervelle de moineau et ton petit drapeau LGBTQ Clintonien, mais laisse les grandes personnes s’occuper des chose sérieuses...

        Sinon tu risques une fois de plus de passer pour un con...


      • Montdragon Montdragon 25 février 2019 19:19

        @Lugsama
        Pas compris le rapport entre le Venezuela, Assad, l’Iran, le Hezbollah, Poutine ?
        Allez vous achetez des lego.


      • Cadoudal 25 février 2019 19:42

        @Montdragon
        Ouais, il est bien çui là...

        Avec son petit drapeau, une vraie synthèse...


      • Steph87 25 février 2019 21:32

        Allez donc commenter sur le forum d’actu d’Orange, vu vos idées très étayées et votre orthographe parfaite vous allez y faire un malheur...


      • baldis30 26 février 2019 08:15

        @Montdragon

        bonjour,
         « Allez vous achetez des lego. »
         pas possible il a dépensé tout son argent de poche pour acheter des sucettes ... !


      • Laurent 47 4 mars 2019 18:52

        @Cadoudal
        Ne prenez même-pas la peine de lui répondre ! C’est le troll de service, qui change de pseudo constamment, mais que l’on reconnait facilement en lisant ses brillants commentaires, basés sur une connaissance approfondie en géo-politique !


      • Allexandre 25 février 2019 15:32

        Les Sud-Américains devraient faire la même chose quand on lieu les élections étasuniennes !! Ce serait très drôle. Et les Etats africains idem pour les élections françaises et britanniques. Les puissances « blanches » croient encore être supérieur à tous les autres en vertu de je ne sais quel postulat d’un autre âge !!!!


        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 février 2019 17:43

          Le problème c’est que lorsque Trump éternue, ils s’imagine que le monde entier est enrhumé, c’est tout juste si ses postillons atteignent le bord de son texon.

          Une fois de plus, la tentative US de pu-putsch fait plouf ! Et Guaido renvoyé dans les cordes ! Cela devient risible.


          • CN46400 CN46400 26 février 2019 10:01

            @Nicole Cheverney
            En fait une « baie des cochons » en miniature conduite par des enfants de CP contre un grand de terminale....Encore quelques manips de cet acabit et Maduro sera, pour longtemps, imbattable dans les urnes !


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 26 février 2019 16:42

            @CN46400

            Bonjour, si l’on analyse la volonté d’en découdre des US avec les Vénézueliens, le motif est simple : main mise sur le pétrole, puisque le raisonnement de Trump ou de qui que ce soit à la tête de ce pays est toujours très court et sans grande portée de nature philosophique. Nous assistons de la part des US aux menées expansionnistes et brutales d’un Président et de ses acolytes qui se prétendent démocratiques. Le raisonnement est simple : je veux, je prends ! Comme disait Clinton parlant de la Lybie : we go, we see, we kill !
            Par contre, en face, le peuple vénézuelien qui soutient Maduro dans sa large majorité— contrairement à ce que croassent les medias occicentaux à la botte— c’est autre chose. Pour la plupart d’origine amérindienne et métissé le peuple vénézuelien qui a porté d’abord Chavez ensuite Maduro ont en commun ce sang ancestral amérindien qui boue dans leurs veines et une sorte d’esprit de revanche qui remonte à fort loin, lorsque les blancs massacraient les populations nouvellement conquises lors de la colonisation des deux Amériques du Nord et Sud. Pour comprendre l’état d’esprit actuel des Vénézuelien, il faut au préalable comprendre pourquoi Bolivar puis Chavez ont gagné, bien avant les batailles, les coeurs de ces peuples-là. Lorsque Maduro parle, c’est à travers lui la statue de commandeur de Bolivar ou de Chavez qui parle et il est bien difficile pour un président américain tel que Trump ou tout autre président US de se hisser à ce ,niveau-là. Le problème des US, c’est qu’ils ignorent la force de l’âme profonde des peuples de la planète. Pourtant ils en ont fait la triste expérience avec le Viet-Nam, ils se prennent régulièrement des claques partout où ils profèrent leur sinistre idéologie de « gendarme du monde », et bien sûr, le Vénézuela risque, une fois de plus d’être pour l’armée Yankee un nouveau fiasco. Pour une raison aussi très militaire, c’est que le Vénézuela ce n’est pas la Syrie, une partie désertique où il est facile pour une armée de pérégriner à travers un pays. La géographie du Vénézuela, elle, est autrement plus complexe à conquérir. 
             


          • pemile pemile 26 février 2019 17:03

            @Nicole Cheverney « ce sang ancestral amérindien qui boue dans leurs veines »

            qui bout c’est mieux, on a déjà assez trainé les amérindiens dans la boue smiley


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 26 février 2019 19:35

            @pemile

            Bonsoir et merci de me faire remarquer cette « horrible » bévue. smiley


          • Cyrus Cyrus 26 février 2019 00:20


            c’était une parodie d’élection à laquelle la majorité des électeurs vénézuéliens inscrits n’ont même pas daigné participer
            .

            > On appelle ca l’ abstention , c’ est un peut le contraire de la démocratie directe même si elle peut être parfois plus représentative que l’ élection elle même ...

             j’appellerais de mes vœux une intervention américaine pour rétablir la démocratie.

            > pas question , on appel ca une ingérence contre un état souverain ce qui est tout a fait antidémocratique , et fait que le greffons « démocratique » pourris et s’ antidemocratise ...c’ est justement ce qui est arrivé dans les pays arabe et qui as fait la place pour daech et autre illuminé assoifé de pouvoir.

            Ce qui serait néfaste, c’est que Trump se limite à des sanctions économiques qui affaibliront bien davantage le peuple et l’opposition que le dictateur et ses amis.

            >oui cette approche Economique serait « mortifère » , mais une intervention armé livrant le venezuella au dépeçage et a la penetration violente de l’ economie americaine serait tout autant catastrophique .


            Laissez donc les gilet jaune venézuelien choisir entre eux ce qui leur convient le mieux .

            ce ne sont pas des petit enfant qui ont besoin d’ etre guidé ... 

              



            • CN46400 CN46400 26 février 2019 07:42

              @Claire
              Ils sont où les blacks dans la réunion de Bogota ?


            • Steph87 26 février 2019 08:20

              @Claire
              Quand c’est Guaido qui est élu l’élection vous semble bien quand c’est Maduro ce n’est pas légitime ! Vous inversez sans cesse la réalité.
              Quand un régime est au pouvoir si il va dans votre sens et défend les intérêts des très riches (c’est du fascisme) c’est bien, quand un régime sert les intérêts du peuple c’est pas bien. Vous êtes pathétique, voyez-vous c’est ce raisonnement dont les gens ne sont plus dupes. Si le Venezuela est dans cet état interrogez-vous sur ce que serait les us avec un blocus commercial. Si dans un pays on décapite mais que l’élite peut se servir c’est bien (Saoud). Vos points de vue sont dépassés, vous avez des années de retard, depuis on a lu Chomsky, on sait pour le Tonkin etc...


            • kirios 26 février 2019 08:36

              @Claire
              soyons clairs !

               les interventions etatsuniennes ne sont jamais faites que dans leur propre intérêt .lisez , c’est clair :

              JC_Lavau 26 février 07:19

              "... Elle ne sait pas ce qu’est le carpet bombing américain qu’ont subi les français, les allemands, les japonais, les coréens, les vietnamiens, les laotiens, les irakiens, et plus récemment les syriens notamment à Raqqah. Pour leur apporter la démocratie, huh ?"



            • JC_Lavau JC_Lavau 26 février 2019 09:10

              @kirios. Ou dans l’intérêt d’israël, aux dépens du peuple étazunien, le petit peuple.
              Par exemple quand LBJ et israël concoctent l’attaque de l’USS Liberty, afin de confectionner un prétexte pour envoyer des bombes atomiques sur les villes égyptiennes. 9 juin 1967.


            • Garibaldi2 26 février 2019 10:20

              @ JC_Lavau

              Je ne pense pas qu’il y ait eu connivence entre LBJ et Israël dans l’affaire du Liberty. C’était plutôt un coup d’Israël pour faire croire que c’était l’Egypte qui avait attaqué le Liberty et provoquer une réaction des US. Un false flag.


            • phan 26 février 2019 13:13

              @Garibaldi2

              LB Johnson est un sayan.
              JF Kennedy est assassiné par LB Johnson parce ce que JF Kennedy était contre le nucléaire d’Israël
              C’est lui même qui organisa les False Flags du golfe du Tonkin et d’USS Liberty
              C’est lui même qui assassina Robert Kennedy, l’homme qui détenait les preuves de la corruption de LB Johnson

            • Cyrus Cyrus 26 février 2019 14:58

              @Claire

              Je sais que tu vit aux state , et que tu soutient trump , (ce en quoi je te donne raison car il as plutot de bon resultat economique et semble capable de maintenir le grand efondrement a distance ... et ce meme si je ne peut humainement l’ encadrer , pas plus que je ne veut le voir tripatouiller notre pays ...)
              Mais ce qui est bon pour l’ amerique ne l’ est pas forcement pour la france ....et inversement .
              Je ne suis pas la pour dire ce qui est bon pour le venezuela , mais je denoncerais toujours l’ ingérence americaine , chinoise , ...., ou du zorglubland ....car elle repond a une logique d’ invasion culturelle ...

              l’ empire , la royautée , la republique ou la democratie (quel soit capitaliste ou marxiste) semble frappé d’ obsolescence face a un nouveau feodalisme transhumaniste, mediatique ,raciste ... et je doit l’ avouer machiavelique Sorte de synthese de tout ce qui precede dans un mondialisme echevelé.


            • Cadoudal 26 février 2019 15:09

              @Cyrus
              Elle est bien mignonne la petite Candace à tonton Donald, en tout cas beaucoup plus que les moukères vindicatives de tonton Merluche..lol...

              « Nous sommes au commencement d’une révolution culturelle », affirmait le week-end dernier Owens, dont les objectifs demeurent toutefois raisonnables. "Si ne serait-ce que 5 % du vote black bascule côté conservateur, alors les liberals [les démocrates] seront en mauvaise posture, dit-elle. Et si la proportion monte à 25 %, alors ils sont morts à jamais."

              https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/candace-owens-l-arme-secrete-de-trump_2013999.html


            • JC_Lavau JC_Lavau 26 février 2019 18:19

              @Claire. Démocratie, elle ne l’est toujours pas. Elle est restée truquée au profit des très riches.


            • JC_Lavau JC_Lavau 26 février 2019 18:52

              @Claire. Qu’est-ce que ça marche bien, la propagande sur toi ! Comme une clé dont tu aurais fourni l’empreinte.


            • Cyrus Cyrus 26 février 2019 18:53

              @Claire
              Rigole pas j’ ai connu l’ arriére arriere ariere ... petite niece de lafayette lol

              L’ amerique n’ est pas une democratie ... c’ est en fait une union de démocratie ou s’ oppose loi fédérale et loi nationale .

              Tu as vu les probleme de l’ europe , Beaucoup trop d’ ego pour pensé a une fédération tout de suite , il faudrais aucontraire renationaliser chaque etat , pour homogenisé certaine chose et en localiser d’ autre , pour qu’ une fédération tienne la route ... 

               


            • Cyrus Cyrus 26 février 2019 19:45

              @Claire

              Ben justement etre vous sur que l’ europe a vraiment besoin d’ une nouvelle firme de cosmetique ??? Est ce vraiment la priorité ?
              Elle as a a mon avis besoin de son propre internet , de son propre circuit de distribution sans que l’ amerique lui livre une guerre economique ... Bref l’ europe a besoin d’ un trump/poutine europeen au moins aussi bon que charlemagne ou que napoleon smiley ... tout le contraire d’ un macron on sera au moins d’ accord la dessus.


            • Steph87 26 février 2019 19:55

              @Claire
              "Je n’ai pas dit ça j’ai dit qu’il n’était pas moins légitime que Maduro.

              "
              Guaido aurait gagné les éléctions présidentielles lui ????

              « Les communistes n’ont jamais servi où que ce soit les intérêts du peuple, si c’était le cas l’URSS serait encore bien vivante. »

              Je ne vois pas le rapport entre :

              quand un régime sert les intérêts du peuple c’est pas bien et :

              « Les communistes n’ont jamais servi où que ce soit les intérêts du peuple, si c’était le cas l’URSS serait encore bien vivante. »

              Je ne comprend pas mais pas du tout en fait. Relisez-vous svp.


            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 26 février 2019 19:58

              @Claire

              Bonsoir, quelles sont vos sources vénézuéliennes pour parler avec autant d’autorité du régime de Maduro ? Ou bien, répétez-vous ce que tous les médias occidentaux répètent en boucle de Maduro ? Ou bien avez-vous fait une auto-critique suffisamment sévère du régime des US pour avoir la latitude et l’esprit critique pour pouvoir juger d’un Maduro : du genre après avoir balayé devant ma porte je balayerai chez mon voisin !
              Vous êtes-vous réellement penché via les médias qui vous conviendront sur la véritable personnalité de Guaido, qui est-il ? Que vise-t-il ? Par qui est-il commandité, appuyé, sponsorisé ? Est-il si « clean » qu’il en donne l’impression ? Quel est son passé ?
              Après avoir répondu à tout ce questionnement personnel et indispensable, eh bien, oui, vous aurez tout loisir de critiquer la « politique » de Maduro. Parce que Maduro, avec lui c’est très simple, nous sommes en présence d’un dirigeant appuyé par une population pauvre qui avait appuyé Chavez et continue avec lui. Cet homme applique un régime de type socialiste et cela semble convenir au peuple vénézuélien la partie la plus pauvre donc pas de mystère.
              L’autre partie du peuple qui se déclare opportunément anti-Maduro, et pro-Guaido fait partie de l’autre côté de la barrière sociale nous avons, en observant bien les photos relayées par tous les médias occidentaux US et France en tête, des personnes plutôt éduquées, étudiants, bien vêtus, bien nourries, bilingues anglais-espagnols, activistes anti-Maduro, bref, des petits capitalistes plein de ce charme latino mais qui n’en reste pas moins si expressivement égoïstes au point de vouloir livrer le Venezuela et surtout son pétrole à l’Oncle Sam et ses grands coffre-forts ! Pour ensuite, en tant que jeunesse vénézuelienne parfaitement éduquée et totalement étrangère à ces préoccupations de la plèbe si terre à terre, profiter à fond de tout ce que rapportera comme business le Vénézuela occupé par l’Oncle Sam, avec un juteux commerce pétrolifère. Voilà le but ultime de ces couches sociales privilégiées qui ne voient en Guaido qu’une « opportunity » à balancer toutes les réformes sociales de Chavez appliquées en faveur des plus pauvres. Voilà le deal, il est ,parfaitement inscrit dans toutes les opérations politico-militaire à la sauce yankee.


            • Steph87 27 février 2019 06:31

              @Claire
              Ne savez-vous pas que les régimes communistes n’ont jamais été en vigueur ou que ce soit ??? Quant au capitalisme a t’il servi les intérêts du peuple ? Ou d’une toute petite pseudo élite ?


            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 27 février 2019 17:50

              @Claire

              Gorbatchev n’a rien restauré tu tout des libertés publiques, il a tout simplement ouvert la porte aux intérêts des US. Progressivement, certes, mais il a surtout été dépassé par la pression internationale, par les flatteries de l’Occident et peut-être des choses que nous ignorons et que seuls les services secrets russes et US connaissent des tractations entre deux pays. D’ailleurs, plus tard il l’a regretté vu ce qu’est devenue la Russie avec l’alcoolique Eltsine. Et s’il n’y avait pas eu Poutine et sa poigne, la Russie serait une nouvelle colonie zunienne. Et le peuple russe aurait perdu avec l’Empire jusqu’à sa souveraineté, sa culture, son identité et ses particularités. IL aurait été vassalisé militairement, et idéologiquement par les principes du TINA qui sévit en Europe et nous fait tant de mal ! C’est pourtant facile à comprendre non ?
              Un excellent article de Meyssan sur le Vénézuela aujourd’hui nous explique la sempiternelle stratégie yankee pour conquérir encore et toujours les régions du globe recélant des richesses sous-minières en nombre en vue de se faire un immense pactole avec le pétrole vénézuelien. Mais enfin, Claire, ce n’est pas parce que les USA vous ont ouvert la porte pour faire du commerce ou créer une société que vous devez être aveugle à ce point ? On peut aimer le peuple américain pour sa spontanéité et ses qualités, ils en ont sans pour autant faire l’impasse des immenses défauts de leur gouvernement ?


            • Steph87 27 février 2019 18:34
              • @Claire
              La belle histoire de Gorbatchev qui fait s’effondrer l’URSS fait que c’est le communisme qui s’effondre et non pas le stalinisme ??? Vous ne répondez pas à la question et vous partez dans des faits historiques. Moi je vous dis simplement que le communisme n’a pas été appliqué en URSS. Vous devriez vous interroger sur qui a financé la révolution de 1917. Pour moi ce régime a été mis en place avec l’étiquette « communisme » pour prouver aux peuples que cela ne pouvait pas fonctionner.
              Je réitère ma question :
              Quant au capitalisme a t’il servi les intérêts du peuple ? Ou d’une toute petite pseudo élite ?

            • Cyrus Cyrus l’ accuse a tord 27 février 2019 18:39

              @Steph87
              faudra quand meme qu’ on nous explique pourquoi jl , n’ as pas de bouton répondre et descend doucement en position de dernier mot ... 


            • Cyrus Cyrus l’ accuse a tord 27 février 2019 19:00

              @Claire
              Création d’ un caste ... a l’ inverse même des GJ
              (pardon je voulais dire les vilain ouvrier .... de préférence de la classe moyennement ouvrière comme dirait le regrette coluche )


            • Steph87 27 février 2019 19:03

              @Claire
              C’est simple : le communisme est un ensemble de doctrines politiques, issues du socialisme et, pour la plupart, du marxisme, s’opposant au capitalisme et visant à l’instauration d’une société sans classes sociales.

              Hors en URSS on avait des classes sociales.
              Je réitère pour la troisième fois :
              Quant au capitalisme a t’il servi les intérêts du peuple ? Ou d’une toute petite pseudo élite ?


            • Cyrus Cyrus l’ accuse a tord 27 février 2019 19:08

              @Steph87

              Il ne peut pas y avoir de libre echange s’ il y a un despotisme economique , 
              des prix manipulable par les maitre des entrepot (offre, demande , stockage =speculation ) qui dans toute societe comuniste comme capitaliste forme le goulet d’ étranglement spéculatif et donc un despotisme ...


            • Steph87 27 février 2019 19:48

              @Claire
              N’importe quoi, vous délirez dans vos convictions dont vous voulez quelles fassent vérité.
              Un petit coup de « c’est faux » pour admettre quelques mots plus loin que c’est vrai. Vous êtes pathétique. Diversifiez vos lectures cela ne peut que vous faire du bien je vous assure.


            • Cyrus Cyrus l’ accuse a tord 27 février 2019 19:55

              @Claire
              c’ est le printemps , l’ armure n’ as plus de clim lol
              Et pour le despotisme Economique commun au capitalisme et au sovietisme ???


            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 27 février 2019 20:24

              @Claire

              Bonsoir, la position de Gorbatchev était très inconfortable, soit, je le conçois. Mais vous dîtes concernant Maduro et les Vénézueliens que l’espoir d’un retour à la démocratie va s’amenuiser pour les chavistes avec les sanctions économiques.
              Déjà, le groupe de Lima qui soutient Gaido commence à faiblir sur sa position d’une intervention militaire US, car ce serait une catastrophe régionale où tous les pays caraïbéins se trouveraient pris dans une nasse de violence et de crimes à hauteur des enjeux que représentent le Vénézuela par rapport à l’appétit des US. Aux USA aussi, l’opinion publique est-elle prête après tant de guerres et d’interventions extérieures à envoyer au Vénézuela leurs soldats ? Ne pas oublier aussi que l’armée américaine comprend énormément de latinos. Je ne sais pas, mais eux aussi ont une opinion concernant leur frère de sang de l’Amérique du Sud.
              La Russie, la Chine, et l’Inde sont opposés à toute idée d’intervention des US au Vénézuela, déjà au Brésil le chef de l’armée brésilienne prend le contre-pied de Bolsonaro qui lui est un va-t-en-guerre. Donc, nous voyons bien que toute cette soit-disant opposition s’effrite au fur et à mesure que les heures passent, pendant que Trump gesticule. Ce qui est à craindre, pour les Vénézueliens, ce sont les prédateurs de l’entourage de Trump qui eux, sont réellement des bellicistes et s’aligneront sur leur modèle de conquête déjà éprouvé : la Lybie, l’Irak. Mais ne pas oublier aussi que l’Amérique du Sud c’est des millions de Catholiques et que sera la position du Vatican ? Là, mystère et je doute que les US se mettent à dos un pape, lui-même issu de ce continent, parce que malgré tout, s’exercera forcément un sentiment d’appartenance ethnique pour le pape François. 
              Et puis, les US ont-ils vraiment les moyens financiers d’engager un conflit qui embraserait les Caraïbes, bien que ce soit leur nouveau projet après le retrait des troupes de Syrie ?
              Les Vénézueliens ne demandent rien, ni la Démocratie de l’oncle Sam dont nous savons bien sûr ce que ce vocable cache en réalité, ni la guerre. Ils veulent la paix. Tout simplement.


            • Cyrus Cyrus l’ accuse a tord 27 février 2019 21:18

              @Claire
              Et JL descend toujours au long du fil ....MDR


            • Cadoudal 27 février 2019 21:38

              @Claire
              mais il ne va pas au combat. Mais il n’est pas non plus un homme facile à prévoir. Il peut nous surprendre !

              Le dernier papier de Grasset, toujours aussi intéressant sur la situation aux states :

              C’est Ann Coulter, l’influente commentatrice de la droite populiste qui a joué un rôle essentiel dans son élection, qui l’a mis en évidence lorsque, rejoignant paradoxalement mais d’une façon révélatrice les premières attaques anti-Trump des démocrates, elle a qualifié Trump d’“idiot” le 15 février, à cause de la tactique d’“état d’urgence” qu’il a suivie : « Oublions le fait qu’il est en train de creuser sa propre tombe. La seule urgence nationale est que notre président est un idiot. C’est la pire situation d’ouverture des frontières que nous n’ayons jamais eue, sous un président qui s’est fait élire sur la promesse de boucler les frontières ».

              http://www.dedefensa.org/article/lamerique-sous-nos-yeux


            • Cadoudal 28 février 2019 02:22

              @Claire
              En matière de politique US, j’ai jamais été déçu par les analyses du vieux renard Grasset...

              Si il soulève un lièvre, j’aurais plus tendance à le croire qu’une jeune gazelle enamourée...lol...


            • Cyrus Cyrus 28 février 2019 02:57

              @Claire

              Ca ne sera valable que s’ il parvient a récupérer le cadeaux empoisonné de la dette américaine .
              Sur l’ économie intérieur oui il se démerde bien ... il lui reste juste a tuer le banquier .Mais c’ est le jeu des barbier chacun a la lame sur la George de l’ autre ...

              Bonne nuit


            • Laurent 47 4 mars 2019 19:10

              @Michel Maugis
              Tout-à-fait d’accord avec vous !
              Aucun pays au monde, selon Jimmy Carter lui-même, n’a un système de vote aussi sécurisé que celui du Venezuela, car il est entièrement électronique, donc infalsifiable. De plus, avant chaque scrutin, le matériel est examiné par des experts, et soumis à un audit de fonctionnement.
              Lors de l’élection présidentielle qui a vu la victoire de Nicolas Maduro, il y avait plus de 2.000 observateurs nationaux et internationaux, qui n’ont décelé aucune anomalie.
              Sachant parfaitement qu’ils perdraient cette élection qu’ils ne pouvaient truquer, les opposants à Maduro ont décidé de la boycotter !
              Et maintenant Juan Guaido vient aboyer, en traitant Nicolas Maduro de dictateur ?
              Pour qui se prend-il ?
              Seuls les Etats-Unis on le droit d’employer ce terme, pour désigner le président d’un pays qui sent le gaz, le pétrole, l’or, les diamants, et les métaux rares !


            • CN46400 CN46400 26 février 2019 09:38

              Les camions brulés samedi à la frontière vénézuélienne sont en train de parler. Les palettes humanitaires camouflaient un attirail métallique destiné à relancer les « garimbas » coté vénézuélien.....


              • Matlemat Matlemat 26 février 2019 10:04

                Il faut saluer le sang froid des forces de sécurité vénézuélienne...


                • Matlemat Matlemat 27 février 2019 11:41

                  @Julien S
                   OK , j’ai répondu malgré que vous niez les évidences, pour quelles raison ? probablement un déni de réalité car cela serait douloureux de reconnaître que vous avez consacré un partie de votre vie à participer à une industrie liberticide maléfique, de corruption, de mort, de maladies et de souffrances.

                   Industrie nucléaire que vous défendez en parfait troll préférant aller jusqu’au bout de la bêtise.

                   Vous pouvez rire et vous moquer, c’est la triste réalité. 


                • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 février 2019 11:32

                  « Et pour la famine, les pénuries et la fuite des vénézuéliens à l’étranger, vous faites quoi ? »

                  « Ben rien, puisqu’on a gagné ».

                  « Ah très bien ».


                  • phan 26 février 2019 13:20

                    @Gilles Mérivac

                    « Et pour la famine, les pénuries et la fuite des Yéménites à l’étranger, vous faites quoi ? »

                    « Et ben, on a bombardé au Tchad ».

                    « Ah très bien ».


                  • Matlemat Matlemat 27 février 2019 18:15

                    @Michel Maugis
                    C’est clair les militants pro-Guano à la frontière m’avait tout l’air de gangster galvanisés à l’alcool et à la coke...


                  • Laurent 47 5 mars 2019 08:22

                    @Julien S
                    Quel dommage qu’il ne s’appelle pas Guano !
                    Merde d’oiseau serait tout-à-fait adapté à ce que vaut cet étron !


                  • phan 26 février 2019 16:31
                    Les jours de Maduro « sont comptés », selon Washington comme hier, les jours d’Assad au pouvoir sont comptés (et recomptés).
                    La Communauté des Génies des Carpettes cherche une cabine téléphonique pour organiser la prochaine conférence des Amis de la Syrie ... pardon du Venezuela.

                    • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 26 février 2019 17:16

                      Les anarchistes et les activistes vénézuéliens ont une opinion très différente sur la situation de leur pays :


                      • lloreen 27 février 2019 08:17

                        "Nous avons vu qu’en Colombie, chaque fois que nos peuples indigènes manifestent et protestent, on les réprime et on les tue, la même chose se produit pour nos paysans, nos étudiants, nos vendeurs ambulants, avec ceux qui s’opposent, demandent la justice et cherchent des vérités.

                        "

                        Le parallèle avec la France est saisissant, ces derniers temps...


                        • Laurent 47 5 mars 2019 08:18

                          Alors, quand est-ce qu’ils vont arrêter Juan Guaido, ce délinquant de droit commun qui s’est auto-proclamé président du Venezuela ? Il a une sacrée chance de ne pas être né américain, le mec ! Car s’il s’était auto-proclamé président des Etats-Unis à la place de Donald Trump, il y a longtemps qu’il serait passé sur la chaise électrique, pour le récompenser de sa trahison !                                                  Heureusement pour lui, le Venezuela est une infâme dictature ( c’est un pays qui pue le pétrole, le gaz, l’or, les diamants, et les métaux et terres rares ) !

                          Quand je pense que certains d’entre-nous, au Q.I. équivalent à celui d’une huître, continuent à gober ces conneries, il y a de quoi désespérer de la nature humaine !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité