• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le peuple bolivarien inflige une nouvelle défaite aux médias (...)

Le peuple bolivarien inflige une nouvelle défaite aux médias occidentaux

 Plus loin, toujours plus loin dans la propagande : “Nicolas Maduro brûle les camions d’aide humanitaire”. Le sénateur Gustavo Petro, ex-maire de Bogota, ex-candidat à la présidence de la Colombie, et qui n’a jamais ménagé ses critiques vis-à-vis du gouvernement Maduro, s’indigne face au lavage de cerveau : “Les camions ont été brûlés par les hommes de Guaidó (éphémère “président” du Venezuela nommé par Donald Trump, NdR). Si l’incendie des camions sert de prétexte à une invasion, Duque (actuel président colombien, protégé d’Alvaro Uribe, NdR) et Guaidó passeront à l’Histoire comme instigateurs de la violence sur la base d’un mensonge. Depuis que j’ai commencé à écrire sur le concert, et sur la soi-disant “aide humanitaire”, depuis qu’ont été découverts les vrais auteurs de l’incendie des camions, j’ai clairement dit que la stratégie de Duque et de Trump était l’invasion violente. Nous avons vu qu’en Colombie, chaque fois que nos peuples indigènes manifestent et protestent, on les réprime et on les tue, la même chose se produit pour nos paysans, nos étudiants, nos vendeurs ambulants, avec ceux qui s’opposent, demandent la justice et cherchent des vérités. Si la priorité de Duque avait été la protection de la population civile à la frontière, il n’aurait pas mené cette stupide opération d’agression, concert inclus. A présent le contrôle de la frontière est aux mains des cartels mexicains de la drogue. Nous ne pouvons rester spectateurs, nous devons agir, nous bouger pour la paix. Après son échec, Juan Guaido n’a pas choisi la voie d’un vrai dialogue au Venezuela mais de demander ouvertement une intervention militaire étrangère, sans que lui importent les milliers de compatriotes qui mourraient dans son pays. Je l’invite à ouvrir les portes du dialogue” (1)

Le “blocage-par-Maduro-de-l’aide-humanitaire” convoyée dans des avions militaires US par Elliot Abrams, ex-chef des escadrons de la mort en Amérique Centrale, étaient une fake news annoncée. Deux jours avant les incidents, Dmitri Polyanskiy, premier adjoint du représentant permanent de la Russie à l’ONU, déclarait : “Sous prétexte d’une livraison d’une aide humanitaire au peuple vénézuélien, les États-Unis sont en train de préparer une provocation « flagrante » à la frontière entre le Venezuela et la Colombie, pour le 23 février. Se trouvant apparemment dans un état de frénésie, nos collègues américains, ont décidé de diffuser de fausses nouvelles au sein du Conseil de sécurité » (2).

images_cms-image-000554727

Même pronostic de la part du diplomate Celso Amorin (photo), ex-Ministre des affaires étrangères, et ex-Ministre de la défense du Brésil (2003-2014) : “l’aide humanitaire des Etats-Unis pour le Venezuela est une provocation pour intervenir dans ce pays et forcer Nicolás Maduro à partir. Il s’agit d’une provocation, pour créer une situation paramilitaire qui mène à un changement de régime » (3). L‘ancien président Lula s’était également exprimé, depuis sa prison politique : « Nous ne pouvons permettre la soumission du Brésil aux Etats-Unis. Maduro est le problème des vénézuéliens, pas des états-uniens. Ils parlent de la faim mais ils ne parlent pas de leur embargo qui tue des enfants, des hommes et des femmes innocents ». Même José Miguel Insulza, ex-Secrétaire Général de l’OEA, qui a souvent critiqué le gouvernement de Chavez, avait admis : « Voir débarquer en Colombie le Chef du Southern Command des Etats-Unis, avec toutes sortes de généraux et le sénateur Rubio et d’autres, tout cela sent de moins en moins l’aide humanitaire et de plus en plus la recherche d’un prétexte de confrontation« .

On comprend que l’envoyé du Pape François en Colombie, Luis Mariano Montemayor, ou le Président de la Croix Rouge en Colombie Christoph Harnisch (4) refusent de participer à la mise en scène d’une “aide” qu’ils considèrent, tout comme le Secrétariat Général de l’ONU lui-même, plus “politisée qu’humanitaire”. Déjà, dans les années 80, Elliot Abrams et la CIA avaient usé de faux emblèmes de la Croix Rouge pour envoyer illégalement des armes aux paramilitaires de la “Contra” au Nicaragua. Ce 23 février, à la frontière de la Colombie, certains paramilitaires portaient le même insigne…

5c686f5c10951-1024x588

D0H4yzpWsAEb1_dLeurs violences ont été repoussées par les forces armées du Venezuela, mais aussi par la population vénézuélienne. Car il ne faudrait pas l’oublier : si personne n’a réussi à violer le territoire du Venezuela et si l’image du militant d’extrême droite Guaido entrant, triomphant, au Venezuela, juché sur le marche-pied d’un camion “humanitaire”, restera une fake news, c’est aussi grâce à cette résistance populaire. Les paramilitaires colombiens ont quand même fait 315 blessés chez les chavistes (en menant des attaques à San Antonio, Ureña et Boca de Grita).

D0IBiLsX4AAguAERéunis à Cucuta (Colombie) quelques heures après l’échec du show de l’aide humanitaire : le chilien Sebastian Pinera, Juan Guaido le « président » autoproclamé qui a fui le Venezuela à bord d’un hélicoptère militaire colombien, le président Ivan Duque, protégé d’Alvaro Uribe, et Luis Almagro, le secrétaire général de l’OEA qui consacre pratiquement tout son mandat au « changement de régime » à Caracas. Les visages parlent d’eux-mêmes.

Prenant appui sur la vulgate médiatique mondiale, John Bolton, Mike Pompeo, Ivan Duque et Juan Guaido, ont promis de demander une “escalade dans l’usage de la force” (sic) à leurs alliés néo-libéraux du “groupe de Lima”, dès ce lundi 25 février. La chancellerie russe a expliqué que le texte en ce sens était déjà prêt le vendredi, et qu’un de ses paragraphes dénonçait les incidents du samedi avant même qu’il se produisent, en les attribuant au “régime de Nicolas Maduro”… Le dimanche 24, le sénateur états-unien Marco Rubio a tweeté une photo de Mouammar Kadhafi ensanglanté, prise peu de temps avant son assassinat, promettant à Nicolas Maduro le même sort “à brève échéance”. Pendant ce temps au Venezuela, tandis que quelques groupes d’opposants tentaient vainement d’appeler les forces armées à se soulever contre “la dictature”, de nombreuses manifestations chavistes avaient lieu, avec des milliers de personnes à Caracas, en défense de la souveraineté du Venezuela face l’offensive impériale. Mobilisations populaires occultées comme d’habitude par les médias internationaux.

Pour l’intellectuel décolonial Ramon Grosfoguel, qui dénonce le « ni Maduro ni Trump » d’une “extrême gauche” occidentalisée, “une des caractéristiques du chavisme est d’être un mouvement populaire où le leadership des femmes et surtout de femmes non-blanches des barrios (quartiers populaires) est très puissant et massif. Le grand problème de l’empire est que Chavez fut un grand pédagogue populaire de la libération qui a élevé la conscience de tout un peuple, et surtout des vénézuéliennes. La force spirituelle d’un peuple ne peut se mesurer avec des statistiques ni s’expliquer avec des mots, c’est quelque chose qui se ressent et qui se vit. Chávez n’est plus un individu mais tout un peuple. Difficile de comprendre ces mots sans connaître le Venezuela”. (5)

52692359_2199583493435055_8721295814560841728_o.jpg

Une des femmes des quartiers populaires qui a défendu la frontière du Venezuela face aux assauts paramilitaires, le 23 février 2019.

D0H6099W0AcBa2d

Manifestations populaires à Caracas en défense de la souveraineté

En recopiant sans le moindre sens critique le “plan média” états-unien, qui rappelle les “armes de destruction massive” à l’origine des huit cent milles morts irakiens, les journalistes occidentaux espèrent démobiliser l’opinion pour permettre l’assassinat d’une démocratie et occulter le nettoyage sanglant qui s’ensuivrait grâce au savoir-faire des marines et des paramilitaires d’Alvaro Uribe. Leur erreur est triple.

Croire qu’occulter un peuple (qui n’est pas la minorité de droite médiatisée comme “peuple” mais bien la majorité sociale, pacifique, qui a voté 25 fois en 20 ans) fait que ce peuple n’existe pas et qu’il ne défendra pas sa Patrie.

Croire qu’occulter vingt ans de réformes sociales et de démocratie participative, fait que ces réformes sociales et cette démocratie participative n’existent pas et ne seront pas défendues.

Croire que cette propagande fonctionne dans une Europe où même la classe moyenne appauvrie a cessé de croire au storytelling des élites libérales.

C’est aussi l’erreur de l’empire et des extrêmes droites vénézuélienne et colombiennes : croire qu’ils peuvent, à coups de campagnes médiatiques, forcer un peuple à accepter des décisions prises sans lui, sans se soumettre aux urnes.

Thierry Deronne, Caracas, le 25 février 2019

Notes :

(1) https://twitter.com/petrogustavo/status/1099660775516524544  

https://twitter.com/petrogustavo/status/1099763051111346177

(2) http://versionfinal.com.ve/mundo/rusia-eeuu-prepara-una-provocacion-en-la-frontera-entre-colombia-y-venezuela/

(3) https://www.brasil247.com/pt/247/mundo/384904/’Ajuda-humanit%C3%A1ria’-%C3%A9-provoca%C3%A7%C3%A3o-para-gerar-mudan%C3%A7a-de-regime-diz-Celso-Amorim.htm

(4) https://www.telesurtv.net/news/cruz-roja-ayuda-humanitaria-venezuela-eeuu-20190211-0015.html

(5) https://www.facebook.com/ProfGrosfoguel/

URL de cet article : https://wp.me/p2ahp2-4wb


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

156 réactions à cet article    


  • CN46400 CN46400 25 février 12:58

    La photo des comploteurs est significative : Des étrangers blancs, dépités, tirant le bilan d’un échec contre un pays majoritairement black.

    Donc Maduro, qu’on nous dépeignait jusque début février, comme un ignare, échappé de chez les fous, vient de marquer un nouveau, et gros, point dans la lutte de classe qui fait rage au Vénézuéla. Longue vie à ce président....


    • leypanou 25 février 14:51

      @CN46400
      je suis en train de me demander si Maduro n’est pas un peu trop « mou » vis-à-vis de Guaido. Je m’explique : quand des éléments du service de renseignement vénézuelien (ou quelque chose comme çà) a arrêté Guaido, Maduro l’a fait libérer et démis ceux responsables de l’arrestation. Où en est-on maintenant ? Je ne sais pas s’il n’a plus la force politique pour le faire, mais avec les fumiers qui sont en face, il n’a pas intérêt à prendre des gants sinon c’est le sort d’Yanoukovitch ou Khadafi qui le guette.


      Cet article de Paul Craig Roberts va dans ce sens.


    • Lugsama Lugsama 25 février 16:04

      @CN46400

      « contre un pays majoritairement black »

       smiley smiley smiley

      C’est la qu’on voit le niveau intellectuel des petits afficionados de cette dictature marxiste. Vous êtes restez trop longtemps au soleil, visiblement le cerveau a fondu.


    • CN46400 CN46400 25 février 16:48

      Au Vénézuéla, comme en France pour incarcérer un parlementaire, il faut avoir des « biscuits », sinon c’est contre productif. Mais depuis samedi Gaido ne pèse plus que son poids... « l’aide humanitaire » c’est sans doute du passé. La preuve est faite que ce n’est pas les vénézuéliens qui ont détruit les camions (dixit Pedro) sur le territoire colombien.Mais on va sans doute chercher un autre angle d’attaque...


    • Alren Alren 25 février 16:49

      @Lugsama

      Votre argument : c’est le soleil qui empêche les Vénézuéliens de revenir à la misère d’avant Chavez, d’approuver la fermeture des écoles et des hôpitaux  ?
      Seriez pas un peu raciste ?


    • Alren Alren 25 février 16:55

      @CN46400
      « Mais on va sans doute chercher un autre angle d’attaque... »

      Que le peuple et l’armée soient solidaires pour résister à la coalition ennemie ne laisse guère de « solution » pour que les USA s’emparent de nouveau du pétrole et de l’or vénézuélien ... D’où la mine déconfite des ennemis qui ne savent plus que faire.
      Maduro a eu raison de ne pas emprisonner le traître Guaido, de ne pas en faire une victime à libérer par une opération militaire.


    • Steph87 25 février 21:36

      @Lugsama
      Ben au moins, nous on a quelque chose dans la tête qui peut fondre...un ex président de votre pays favori (Jimmy Carter) a déclaré qu’au Venezuela le système des élections était le plus sûr et impartial du monde, dommage pour ce qui est de votre argument de la dictature marxiste...


    • placide21 27 février 08:18

      @CN46400
      L’empire passe-t-il a l’offensive ? https://www.liveleak.com/view?t=9aKiu_1551065733


    • Laurent 47 4 mars 18:47

      @Lugsama
      Tiens, Tom Patasse nous revient !
      Chouette, on va pouvoir se marrer ! On s’ennuyait un peu ces derniers temps !


    • CN46400 CN46400 25 février 13:14

      La légitimité d’un dirigeant peut être mieux déterminée en interrogeant les gouvernés.

      La firme de sondage indépendante vénézuélien Hinterlaces a interrogé directement 1 580 Vénézuéliens pour savoir qui ils considéraient comme le président légitime du Venezuela.

      57% ont déclaré que Nicolás Maduro était le président légitimé. 32% ont déclaré Juan Guaidó. 11% ne savaient pas ou n’ont pas répondu.

      Le service de recherche scientifique réputé du Bundestag allemand a indiqué que la reconnaissance, par l’étranger, d’un président ne confère pas de légitimité. La légitimité d’un président exige qu’il dispose de capacités effectives au niveau exécutif dans le pays. Tant que cela n’est pas établi, une reconnaissance doit être considérée comme une ingérence dans les affaires intérieures du pays étranger. Une telle ingérence, commise par les gouvernements allemand et autres, est incompatible avec le droit international.

      (Le saker.fr)


      • Lugsama Lugsama 25 février 16:00

        @CN46400

        Mais bien sur on y crois tous, les Venezuelien sont heureux d’être devenu un peu peuple miséruez grâce au chavisme, de voir l’aide humanitaire brulé par tonnes, des mère de familles se faire tirer dessus à balles réel et écrasé par des tank.

        Hinterlaces est une farce, le sondeur officiel de la propagande médiatiques d’Etat et vous le savez très bien. Ce régime de charognard va tomber et vous disparaîtrez d’Internet avec votre propagande à ce moment la.


      • Cadoudal Cadoudal 25 février 16:05

        @Lugsama
        Faudrait que je retrouve vos posts anti Assad de la grande époque fabiusienne...

        Mais j’ai pas le temps, si vous pouviez le faire pour nous, ça nous éclairerait sur vos capacités en matière de géopolitique...


      • Lugsama Lugsama 25 février 16:11

        @Cadoudal

        Le rapport avec le « grand démocrate » Assad est ?


      • Cadoudal Cadoudal 25 février 16:29

        @Lugsama
        "Ce régime de charognard va tomber et vous disparaîtrez d’Internet avec votre propagande à ce moment la.

        "

        Tu fais ce que tu veux avec ta cervelle de moineau et ton petit drapeau LGBTQ Clintonien, mais laisse les grandes personnes s’occuper des chose sérieuses...

        Sinon tu risques une fois de plus de passer pour un con...


      • Montdragon Montdragon 25 février 19:19

        @Lugsama
        Pas compris le rapport entre le Venezuela, Assad, l’Iran, le Hezbollah, Poutine ?
        Allez vous achetez des lego.


      • Cadoudal Cadoudal 25 février 19:42

        @Montdragon
        Ouais, il est bien çui là...

        Avec son petit drapeau, une vraie synthèse...


      • Steph87 25 février 21:32

        Allez donc commenter sur le forum d’actu d’Orange, vu vos idées très étayées et votre orthographe parfaite vous allez y faire un malheur...


      • baldis30 26 février 08:15

        @Montdragon

        bonjour,
         « Allez vous achetez des lego. »
         pas possible il a dépensé tout son argent de poche pour acheter des sucettes ... !


      • Laurent 47 4 mars 18:52

        @Cadoudal
        Ne prenez même-pas la peine de lui répondre ! C’est le troll de service, qui change de pseudo constamment, mais que l’on reconnait facilement en lisant ses brillants commentaires, basés sur une connaissance approfondie en géo-politique !


      • Allexandre 25 février 15:32

        Les Sud-Américains devraient faire la même chose quand on lieu les élections étasuniennes !! Ce serait très drôle. Et les Etats africains idem pour les élections françaises et britanniques. Les puissances « blanches » croient encore être supérieur à tous les autres en vertu de je ne sais quel postulat d’un autre âge !!!!


        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 février 17:43

          Le problème c’est que lorsque Trump éternue, ils s’imagine que le monde entier est enrhumé, c’est tout juste si ses postillons atteignent le bord de son texon.

          Une fois de plus, la tentative US de pu-putsch fait plouf ! Et Guaido renvoyé dans les cordes ! Cela devient risible.


          • CN46400 CN46400 26 février 10:01

            @Nicole Cheverney
            En fait une « baie des cochons » en miniature conduite par des enfants de CP contre un grand de terminale....Encore quelques manips de cet acabit et Maduro sera, pour longtemps, imbattable dans les urnes !


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 26 février 16:42

            @CN46400

            Bonjour, si l’on analyse la volonté d’en découdre des US avec les Vénézueliens, le motif est simple : main mise sur le pétrole, puisque le raisonnement de Trump ou de qui que ce soit à la tête de ce pays est toujours très court et sans grande portée de nature philosophique. Nous assistons de la part des US aux menées expansionnistes et brutales d’un Président et de ses acolytes qui se prétendent démocratiques. Le raisonnement est simple : je veux, je prends ! Comme disait Clinton parlant de la Lybie : we go, we see, we kill !
            Par contre, en face, le peuple vénézuelien qui soutient Maduro dans sa large majorité— contrairement à ce que croassent les medias occicentaux à la botte— c’est autre chose. Pour la plupart d’origine amérindienne et métissé le peuple vénézuelien qui a porté d’abord Chavez ensuite Maduro ont en commun ce sang ancestral amérindien qui boue dans leurs veines et une sorte d’esprit de revanche qui remonte à fort loin, lorsque les blancs massacraient les populations nouvellement conquises lors de la colonisation des deux Amériques du Nord et Sud. Pour comprendre l’état d’esprit actuel des Vénézuelien, il faut au préalable comprendre pourquoi Bolivar puis Chavez ont gagné, bien avant les batailles, les coeurs de ces peuples-là. Lorsque Maduro parle, c’est à travers lui la statue de commandeur de Bolivar ou de Chavez qui parle et il est bien difficile pour un président américain tel que Trump ou tout autre président US de se hisser à ce ,niveau-là. Le problème des US, c’est qu’ils ignorent la force de l’âme profonde des peuples de la planète. Pourtant ils en ont fait la triste expérience avec le Viet-Nam, ils se prennent régulièrement des claques partout où ils profèrent leur sinistre idéologie de « gendarme du monde », et bien sûr, le Vénézuela risque, une fois de plus d’être pour l’armée Yankee un nouveau fiasco. Pour une raison aussi très militaire, c’est que le Vénézuela ce n’est pas la Syrie, une partie désertique où il est facile pour une armée de pérégriner à travers un pays. La géographie du Vénézuela, elle, est autrement plus complexe à conquérir. 
             


          • pemile pemile 26 février 17:03

            @Nicole Cheverney « ce sang ancestral amérindien qui boue dans leurs veines »

            qui bout c’est mieux, on a déjà assez trainé les amérindiens dans la boue smiley


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 26 février 19:35

            @pemile

            Bonsoir et merci de me faire remarquer cette « horrible » bévue. smiley


          • Claire Claire 25 février 20:36

            Maduro n’ayant plus le soutien de la majorité de son peuple, il ne peut plus se maintenir à la tête du pays qu’avec l’appui des militaires, lesquels savent pertinemment qu’ils devront rendre des comptes si régime s’écroule et cela, quelles que soient les belles promesses d’amnistie qu’on peut leur faire. L’armée ne lâchera donc pas Maduro tant que Trump n’engagera pas l’épreuve de force. J’espère que Trump va réussir à faire dégager Maduro autrement que par la violence, mais j’en doute.


            • Steph87 25 février 21:29

              @Claire
              "J’espère que Trump va réussir à faire dégager Maduro

              " vous êtes sérieuse ??? Pourquoi devrait-il dégager un homme élu (Jimmy Carter ex président us a déjà dit que le Venezuela avait le système d’élection le plus juste et sûr du monde donc me la faite pas avec la légitimité svp). Pourquoi ne va t-il pas dégager les Saoud ils sont élus eux ???? Vous tombez facilement dans le panneau, je ne saurai que trop vous conseiller de diversifier vos sources et chercher des questions à vous poser.


            • CN46400 CN46400 25 février 22:19

              @Claire
              Fini le clair-obscur, les trolls trumpistes finissent par se dévoiler. Pour gagner on ne compte plus sur les manifs ou sur les concert de rock, Maduro résiste, nous voilà en 2003, comme en Irak c’est les USA qu’il nous faut, la démocratie US est donc encore au bout du fusil.....


            • Claire Claire 26 février 00:08

              @Steph87

              Pourquoi devrait-il dégager un homme élu

              D’abord parce que Maduro n’est pas élu, c’était une parodie d’élection à laquelle la majorité des électeurs vénézuéliens inscrits n’ont même pas daigné participer. Ensuite parce que si c’était en France que cela se produisait, j’appellerais de mes vœux une intervention américaine pour rétablir la démocratie. Alors le moins que je puisse faire, c’est vouloir la même chose pour les Vénézuéliens. Le Vénézuela n’est pas l’Irak ou la Libye, les USA ne risquent pas de livrer le pays aux islamistes en intervenant. Ce qui serait néfaste, c’est que Trump se limite à des sanctions économiques qui affaibliront bien davantage le peuple et l’opposition que le dictateur et ses amis. Maintenant, pour ce qui est de vos histoires sur Jimmy Carter, assez de bêtises, celui-ci n’a jamais affirmé que l’élection présidentielle qui a vu la victoire de Maduro avait été conforme aux règles les plus élémentaires de la démocratie.


            • Claire Claire 26 février 00:13

              @CN46400

              Fini le clair-obscur, les trolls trumpistes finissent par se dévoiler.

              Je n’ai jamais caché que je vivais aux USA et que soutenais Donald Trump !!! Mais bon, traitez-moi de troll si ça vous fait du bien, ça ne rendra pas l’élection de Maduro plus légitime ni ne lui rendra le soutien perdu de son peuple. Ce type n’est au pouvoir que parce qu’il a le soutien de l’armée. Cela changera quand les militaires réaliseront qu’ils risquent de devoir affronter l’armée américaine. Là ils vont le lâcher j’en suis sûre.


            • JC_Lavau JC_Lavau 26 février 07:19

              @Claire : «  j’appellerais de mes vœux une intervention américaine pour rétablir la démocratie ». L’outrecuidante mouflette n’a encore rien appris. Elle ne sait pas ce qu’est le carpet bombing américain qu’ont subi les français, les allemands, les japonais, les coréens, les vietnamiens, les laotiens, les irakiens, et plus récemment les syriens notamment à Raqqah. Pour leur apporter la démocratie, huh ?

              L’outrecuidante mouflette ne sait toujours pas le cynisme et la perfection dans les détails pour massacrer leur propre peuple, pour ensuite raconter que « c’est les arabes ! Mort aux arabes ! Prenons leur tout leur pétrole ! ».


            • Steph87 26 février 07:39

              @Claire
              Mais comment pouvez-vous inverser la réalité ? Maduro a été élu dans un système le plus sûr et démocratique du monde (The Carter Center !!!). Vous êtes à ce point dans le déni ??? Dans ce cas appelez Trump a intervenir en France, Macron n’a été élu qu’avec 6,98% des électeurs pour son programme ! Et les Saoud ??? Pas de réponse ??? Vous savez très bien que Guaido est un pantin fasciste, pendant des décennies les vénézuéliens ont été victime de ces régimes made in us.
              Pour votre culture : Jimmy Carter contrôle les systèmes électoraux à l’échelle mondiale, et cela vaut aussi pour celui du Venezuela. Il conclut : « Le Venezuela a l’un des systèmes électoraux les plus modernes au monde, meilleur que celui de mon propre pays. Ce n’est pas parce qu’on n’apprécie pas du tout les choix politiques d’un vainqueur qu’on peut dès lors condamner les élections comme non légitimes. »

              Tout est dit.


            • baldis30 26 février 08:18

              @Steph87
               bonjour
              «  » vous êtes sérieuse ???"
               Non ... bourrée !


            • CN46400 CN46400 26 février 09:43

              @Claire
              Bonjour, vous êtes nombreux les blaks en soutien de Trump aux USA ?......


            • machin 26 février 10:03

              @JC_Lavau

              On peut resumer le bilan des USA par :

              60 ans, 60 pays bombardés.

              L’humanité reconnaissante.

              .


            • Michel Maugis Michel Maugis 26 février 14:06

              @Claire

              « Maduro n’ayant plus le soutien de la majorité de son peuple....etc.. »

              Avec une prémisse fausse on aboutit forcément à n’importe quoi, et en particulier

              à démontrer son incapacité intellectuelle pour nous convaincre de l’utilité des ordures US.

              Vous espérez ... puis vous doutez.

              Je ne doute absolument pas de votre soutien aux CRIMINELS US.
              et votre haine des peuples en lutte contre ces derniers.


            • Michel Maugis Michel Maugis 26 février 14:26

              @Claire

              Vous reconnaissez être une criminelle analphabète pour soutenir une ordure qui bombarde le monde entier.

              Mais je comprends, vous n’avez aucune conscience, aucune éducation.
              vous devriez avoir une pensée pour vos semblables qui crèvent de faim réellement dans la supposée première économie mondiale.

              N’importe quelle phrase de Trump est une insulte au bon sens.

              et vous le soutenez ? pauvre petite fille à sa maman, retournez jouer à la poupée.


            • machin 26 février 16:39

              @Michel Maugis

              Pauvre Claire... ce n’est pas de sa faute...
              Trop de coca, trop de Mac do...

              http://www.wikistrike.com/2019/02/des-scientifiques-revelent-un-lien-entre-fast-food-et-maladies-mentales.html


            • Claire Claire 26 février 17:55

              @Steph87

              Maduro a été élu dans un système le plus sûr et démocratique du monde

              Arrêtez donc de nous chanter la même antienne. Si demain Macron pour se maintenir au pouvoir convoquait une constituante dont tous les partis politiques étaient exclus à l’exception notable de LREM puis qu’il modifiait la constitution pour que son élection se fasse en un seul tour et enfin qu’il contraignait l’opposition à l’affronter divisée en lui interdisant de présenter un candidat d’union. Considèreriez-vous cela comme le système le plus sûr et démocratique du monde ? C’est vraiment ça que vous attendez de Macron ?


            • Claire Claire 26 février 18:00

              @CN46400

              Bonjour, vous êtes nombreux les blaks en soutien de Trump aux USA ?

              Plus que les sondages ne le disent mais cela étant, en ce qui me concerne, je suis française, je vis là-bas mais je n’ai pas la nationalité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès