• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le plan de Kiev de déportation des habitants du Donbass ne se réalisera (...)

Le plan de Kiev de déportation des habitants du Donbass ne se réalisera pas

La République Populaire de Donetsk (RPD) empêchera la mise en œuvre du «  plan ukrainien pour la déportation de la population du Donbass » et protégera ses résidents par tous les moyens disponibles, y compris diplomatiques et militaires. C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui, 18 novembre, le chef de la RPD, Denis Pouchiline.

JPEG

Sur les réseaux sociaux ukrainiens, des informations sont activement diffusées sur le fait que les autorités de Kiev préparent un «  plan de déportation de la population du Donbass » au niveau de l’État. L’essence de ce plan est d’organiser et de mener une opération d’épuration des dissidents visant à humilier et, dans certains cas, à exterminer les personnes qui ne partagent pas les vues pro-ukrainiennes.

Ainsi, un certain nombre de mesures punitives, allant de l’expulsion à des poursuites judiciaires, tant administratives que pénales, seront prises contre ceux qui ne suivent pas et ne soutiennent pas l’idéologie des autorités de Kiev. Et à la place des personnes qui auront quitté leur foyer de force, des habitants de l’ouest et du centre de l’Ukraine seront réinstallées dans le Donbass.

« Nous n’avons rien appris de fondamentalement nouveau dans ce « plan ». Les autorités de Kiev vivent depuis longtemps avec l’espoir de se débarrasser de nous. Cette guerre déclenchée par l’Ukraine et visant à la destruction de la population civile du Donbass et à la destruction d’infrastructures socialement importantes le confirme. Le blocus économique imposé par les autorités de Kiev ne contribue pas non plus à des conditions de vie favorables pour nos citoyens. Aujourd’hui, cependant, leur imagination malade a donné naissance à un « projet de déportation du peuple du Donbass ».
Le Donbass est notre maison ! Et c’est à ses résidents de décider comment et où ils veulent vivre, avec qui ils doivent être amis et dans quelle langue ils doivent parler. Nos relations avec l’Ukraine ont été rompues en 2014. Nous avons choisi le chemin du retour vers la fédération de Russie. La République se rapproche progressivement de l’objectif qu’elle s’est fixé, en augmentant et en renforçant progressivement les processus d’intégration avec la Russie. Alors même que toutes les actions des autorités de Kiev ont été et continuent d’être extrêmement destructrices pour nous.
La protection de nos citoyens est notre priorité absolue. Et nous choisirons le moyen pour y parvenir – diplomatique ou militaire – en fonction de la situation. De toute façon, de tels rêves de Zelensky ne se réaliseront jamais : nous ne le permettrons pas », a déclaré Denis Pouchiline.

Source : Site du chef de la RPD, Denis Pouchiline
Traduction par Christelle Néant pour Donbass Insider


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 18 novembre 19:15

    Si j’ai compris, il s’agit de déporter les habitants du Donbass occupé.

    Le moyen de s’y opposer quand on n’a là aucune force de police ni militaire ? Pas évident.


    • Christelle Néant Christelle Néant 18 novembre 19:26

      @JC_Lavau
      Non ce plan, que j’ai traduit dans un autre article parle de ce que Kiev veut faire aux habitants de la RPD et de la RPL le jour où ils reprennent le contrôle de la région....


    • Guy19550 Guy19550 18 novembre 23:32

      C’est très clair malheureusement et confirme une fois de plus que les terroristes de Kiev veulent la terre et pas les habitants. Cela implique aussi que les bombardements vont se poursuivre, même s’il est possible qu’en ettente de la réunion des quatre cela se calme un peu. Ce n’est pas ce que veulent la majorité des ukrainiens, mais bien la volonté du pouvoir en place. Les ennemis des républiques vont plus loin que les terroristes de Kiev, ce sont aussi les occidentaux, eux donnent de l’appui aux terroristes de Kiev (les américains essentiellement).


      • Cirrhose (Droll de Crane) Cirrhose (Droll de Crane) 19 novembre 03:18

        Je me permet de squatter ton article , pour diffuser 

        https://www.jeanmarcmorandini.com/article-408427-le-journaliste-francais-defigure-lors-de-la-manifestation-des-gilets-jaunes-samedi-place-d-italie-a-paris-parle-pour-la-premiere-fois-video.html

        j’ aurais préféré le lien RT direct mais je ne l’ ais pas trouvé ..

        je crois qu il a tout dit tres simplement , sans haine .

        fait gaffe a toi, meme en france ca arrive vite .

        c’ est un lourd tribu que paye la presse « libre » 


        • Christelle Néant Christelle Néant 19 novembre 13:29

          @Cirrhose (Droll de Crane)
          Voilà le lien RT https://www.youtube.com/watch?v=PdQloWbXixg
          J’ai vu l’interview, je suis choquée. Il a eu de la chance, sans son masque je n’ose imaginer dans quel état il serait. Ce genre de chose est inacceptable. Mais je pense que l’IGPN blanchira encore une fois la police.


        • Cirrhose (Droll de Crane) Cirrhose (Droll de Crane) 19 novembre 14:55

          @Christelle Néant

          Bonjours, 
          Merci pour le lien , c’ est plus propre sans JMM .
          Vu la solidité de ce genre de visière (tres epaisse) il ne s’ en serais pas sortit .
          Ce journaliste est vraiment admirable , malgres le trauma , il reste calme , posé factuel , pas un poil de haine et de colere .
          ---------------------------------------------------------

          J’ attend , la reunion du 9 sur le dombass ,
          j’ espere qu’ il en sortirat de bonne chose (pour la paix) ,
          mais j’ ais comme un doute ...

          croisons les doigts.


        • Guy19550 Guy19550 19 novembre 09:27

          La Rada a fait des heures supplémentaires : https://tass.com/world/1090261
          On y dit clairement : « A broad discussion will be held with the participation of the parliament and the civil society, » Verkhovna Rada Speaker Dmitry Razumov said.« 
          Donc toujours pas question de négocier avec les républiques, ce qui est contraire aux accords de Minsk qui prévoit un statut spécial. Ce n’est pas la première fois qu’ils butent sur la manière d’y arriver. C’est assez régulièrement depuis 2016. C’est parler pour ne rien faire. Poutine pourrait fort bien se désister de sa présence à la suite de ces propos.

           »The program of this trip is only in the works," Peskov said.
          https://tass.com/politics/1090273
          Moi, je sais ce que je ferais à sa place, je resterais bien au chaud avec du bon café !


          • Christelle Néant Christelle Néant 19 novembre 13:33

            @Guy19550
            Plutôt un bon thé, c’est plus russe ;)


          • Guy19550 Guy19550 19 novembre 14:45

            Comme le thé slave avec du slibovich ? 

            Je prenais toujours cela à Zaventem dans un resto yougoslave. C’est drôlement bon.


            • Traroth Traroth 20 novembre 14:23

              Comment Kiev pourrait-il mieux justifier le séparatisme de ces régions ? Les dirigeants ukrainiens viennent de donner raison à la RPL et à la RPD.

              La question est désormais tranchée, et quiconque a un minimum de sens commun ne peut plus qu’espérer que l’Ukraine ne récupérera jamais ces zones.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès