• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le président de l’OSCE considère que la situation écologique dans le (...)

Le président de l’OSCE considère que la situation écologique dans le Donbass est une bombe à retardement

Alors que les représentants des Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL) dénoncent depuis longtemps les risques écologiques liés aux bombardements des infrastructures et usines par l'armée ukrainienne, l'OSCE semble se réveiller et découvrir subitement le problème.

Le président en exercice de l'OSCE, Sebastian Kurz, a ainsi déclaré à Politico que la situation écologique dans le Donbass est au bord d'une catastrophe à cause de la guerre, et que cela n'impacterait pas que le Donbass.

Il suffit de penser au nuage de Tchernobyl qui a atteint l'Europe de l'Ouest pour bien se rendre compte de la justesse des avertissements successifs lancés par Edouard Bassourine, Andreï Marotchko (RPL), ou Alexandre Zakhartchenko sur le fait que les conséquences d'un bombardement ukrainien sur les stocks de chlore des stations d'épuration, les usines métallurgiques, les usines chimiques, ou les mines de charbon (tous contenant des stocks de produits chimiques toxiques) concerneraient tout le monde. Non seulement en Ukraine, mais potentiellement au-delà.

D'après le président de l'OSCE, le conflit dans le Donbass ne pollue pas seulement l'environnement politique entre Kiev et Moscou, mais il pourrait potentiellement devenir une source de pollution au sens littéral du terme.

« La situation [dans le Donbass] est une bombe à retardement, à cause de la faible distance entre les localités qui sont sous le contrôle des différentes parties du conflit, un incident d'un côté de la ligne de contact affectera inévitablement les gens vivant de l'autre côté, et au delà, » a ainsi déclaré Sebastian Kurz.

Il a cité en exemple l'incident qui avait eu lieu au début de cette année, quand l'armée ukrainienne a bombardé le bâtiment de la station d'épuration de Donetsk où est stocké le chlore permettant de purifier l'eau.

Le bâtiment avait été endommagé, mais les sept tonnes de chlore alors entreposées là n'avaient heureusement pas été touchées. Comme l'a rappelé le président de l'OSCE, si ce stock avait explosé, cela aurait été une catastrophe écologique et sanitaire grave. Le gaz de chlore est en effet à minima un irritant des voies respiratoires, et à très haute dose il est mortel.

Sebastian Kurz

Kurz a aussi tenu à rappeler que la pollution environnementale ne connaît aucune frontière, et il a donc appelé les deux parties à tout faire pour empêcher un désastre environnemental, et a demandé que les armées se tiennent éloignées des installations industrielles.

« Si des produits chimiques passent dans les rivières ou les nappes phréatiques, cela affectera des centaines de milliers de personnes. L'inondation des mines de charbons peut provoquer une contamination des sources d'eau et ruiner l'agriculture, même dans le pays voisin, la Russie », a-t-il ainsi déclaré.

« Elles [les zones industrielles] doivent être considérées comme des zones protégées, des canaux de communication doivent être mis en place en cas d'urgence, des services et équipements d'urgence adéquats doivent être disponibles,  » a poursuivi Kurz.

Le président de l'OSCE a insisté sur le fait que les parties du conflit devaient laisser la politique de côté et se concentrer sur la population qui vit dans les zones concernées. Une demande qui ressemble à un copier-coller des demandes des officiels de la RPD et de la RPL, émises il y a plusieurs mois, de mettre en place des commissions mixtes avec l'Ukraine pour surveiller les installations potentiellement dangereuses situées à proximité du front.

Sans compter leurs appels répétés à l'OSCE, de surveiller et faire cessez-le-feu contre des installations comme la station d'épuration de Donetsk par l'armée ukrainienne. Des demandes qui n'avaient rencontré aucun écho aussi bien côté ukrainien, que du côté de la communauté internationale, sauf quelques banalités platement énoncées par Alexander Hug sur le danger des bombardements sur de telles installations.

Il est temps pour l'OSCE, mais surtout pour ses pays membres, de se réveiller et d'exiger de Kiev et de son armée de cesser ses crimes de guerres incessants contre les infrastructures vitales et les usines des deux républiques populaires. De mettre en place des commission mixtes d'inspection et de surveillance de ces installations afin d'éviter une future catastrophe, et surtout de taper du poing sur la table et de sanctionner l'Ukraine pour chaque manquement ou violation de ses obligations dans ce domaine.

Ce n'est pas une fois que la catastrophe aura eu lieu qu'il faudra gronder l'Ukraine et lui dire qu'elle a fait n'importe quoi.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 1er septembre 19:20

    Je crois que le président de l’ohèssecéheu est tout comme mon clebs ; il fait où on lui dit de faire.
     
    La différence ?
    C’est que mon brave clébard, n’est ni une pute, ni un assassin...
    Et que lui (mon bon toutou) il peut s’endormir serein sans risquer de faire des cauchemars. 
     
    Bon le prez’ de l’ohèssecéheu, non plus ne fait pas de cauchemars, mais ça c’est juste parce qu’il est pourri jusqu’à la moelle.
    Il risque pas d’avoir des états d’âme, son âme elle le laisse tranquille, tant que tombe le PQ verdâtre...
     


    • pipiou 1er septembre 19:38

      Mon Dieu, va-t-on vers une troisième guerre mondiale, me preoccupe-je ?


      • Mychris Mychris 2 septembre 14:51

        Pas étonnant qu’un article traitant de la dimension écologique des conflits armées n’entraine que 2 réactions d’une constructivité affligeante.

        Entre Trump qui revient sur l’accord de la COP21 alors qu’ils sont les plus grands pollueurs du monde, Le désastre écologique des déchets de la mer de Kara qui représenteraient les deux tiers de tous les matériaux nucléaires immergés dans le monde (Entre 20 et 30 la quantité de combustible nucléaire du réacteur n°4 de la centrale de Tchernobyl). La France et ses réacteurs en bout de course... La prise de conscience reste anecdotique.


        • VivreenRussie VivreenRussie 2 septembre 15:56

          @Mychris, ce qui est vraiment « affligeant » c’est de voir notre troll numéro 1, le jumeau de Grall. 

          Venir ici comme à son habitude au moindre article publié par Christelle et rien pas un seul mot sur la situation réelle en Ukraine et la guerre civile dans le Donbass. 
          Il lui faut pointer le doigt loin de l’Ukraine...
          Désolé j’oubliais Mr ne peut écrire « guerre civile » il doit se conformer aux ordres de Kiev « agression russe » ou comment dites vous « conflit armé »... 
          Mais après tout n’est ce pas ce doit faire un indéfectible défenseur de l’indéfendable : « collaborer » avec un régime qui glorifie le nazisme...

          En ce lendemain du 1er Septembre, rentrée scolaire, et devant les nombreuses violations du cessez le feu, l’on ne peut que se remémorer les propos de Porochenko :


          « Chez nous il y aura du travail — chez eux, non.
          Chez nous, il y aura des retraites — chez eux, non.
          Chez nous, on s’occupera des enfants et des retraités — chez eux, non
          Chez nous, les enfants iront à l’école et dans les jardins d’enfants — chez eux, ils se terreront dans les caves. Parce qu’ils ne savent rien faire.
          C’est comme ça que nous gagnerons la guerre. »
          [Petro Porochenko, discours à Odessa, 14/11/2014]

        • Mychris Mychris 2 septembre 16:37

          @VivreenRussie

          « @Mychris, ce qui est vraiment « affligeant » c’est de voir notre troll numéro 1, le jumeau de Grall. »

          Ce qui est amusant c’est que l’ours brun sorte de sa tanière à chacune de mes modestes contributions.

          1) Je rejoint Christelle sur son analyse quand au risque écologique dans le Donbass.
          2) L’article Christelle étant bien complet je propose d’élargir le débat sur une situation plus général
          3) Ne vous en déplaise il s’agit d’un conflit armé en Ukraine, je ne vois pas en quoi ce n’est pas à propos d’en parler en tant que tel, tout en vous invitant à me relire puisque je parlais "des conflits armés’ dans leurs globalités et des conséquences écologiques. (par exemple, exploitation en nappe à ciel ouvert par DAECH des ressources pétrolières).
          4) Je dois avouer que ce n’est pas avec une certaine satisfaction que je vous reprend de volée concernant vos accusations de collaboration avec le gouvernement ukrainien. Avec cette question : avez-vous des preuves cher(e) ami(e) quand à vos accusations à caractère diffamatoire ?
          5) vous n’aurez pas ma liberté de penser : Être contre un camp ce n’est pas être un collaborateur de l’autre.

          Bien à vous,


        • VivreenRussie VivreenRussie 2 septembre 17:01

          @Mychris

          3) « conflits armés » cela vous évite d’écrire « une guerre civile », qui plus est déclanchée par Kiev, 
          4&5) « accusations à caractère diffamatoire », non juste un triste constat que tout le monde peut faire en regardant vos vidéos et en lisant vos commentaires sur la toile...

          « Être contre un camp » : Nous avons bien noté que vous êtes contre le choix pour plus d’autonomie des habitants du Donbass et ceux de Crimée...

        • Alex Alex 2 septembre 17:32

          @VivreenRussie


          Tu reviens avec les vidéos d’Emmanuel Graff, que veut confondre avec Mychris ? Tu n’apprends donc jamais rien de ce qu’on te dit ?

          Par ailleurs, concernant la situation écologique déplorable dans le Donbass : elle n’a probablement jamais été satisfaisante car il est connu que dans les pays ex-soviétiques l’écologie et l’industrie ne vont pas de pair. 

        • anna anna 2 septembre 18:04

          @Alex
          Ha !


          La démocratie est en marche en Banderistan Ukrainien :

        • Alex Alex 2 septembre 18:08

          @anna


          Très moche

        • Mychris Mychris 2 septembre 18:54

          @VivreenRussie

          3) Allez demander à Christelle si le conflit n’est pas armé et si c’est des oranges et des bananes que les habitants du Donbass se prennent sur la face. Cependant je vais vous faire plaisir depuis que le Premier ministre Alexandre Borodaï russe a laissé son poste à l’ukrainien Alexandre Zakhartchenko et que le ministre de la défense Strelkov, russe, a été remplacé par l’ukrainien Vladimir Kononov en DNR, on peut parler en effet de guerre civile.

          4&5) Oui diffamatoire puisque votre argumentaire accusatoire n’est étayé d’aucune preuve que tous ici désespère de vous voir fournir. (http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/diffamer/25429)

          Autonomie de la Crimée ? Laissez-moi rigoler elle n’a durée qu’une journée avant d’être intégré à la Fédération de Russie.
          Quand au Donbass en effet je suis pour le respect des frontières, qu’elle soit ukrainienne ou yougoslave, donc oui je suis contre l’indépendance de la RDD ou de la RDL, contre la création artificielle du Kosovo, du sud Soudan, de la Palestine ou de la Transnistrie surtout quand ces « états » deviennent de fait des bases militaires avancées d’états plus puissants. Mais puisque vous êtes si proche du régime russe parlez nous donc de l’autonomie des habitants des iles Kouriles ou de la Tchétchénie.


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 septembre 10:07

          @Mychris
          Je n’avais pas vu ce commentaire. C’est une guerre civile depuis le début. Depuis le moment où Kiev a envoyer les chars et l’armée tirer sur les civils du Donbass qui avaient osé faire leur référendum. Que des volontaires russes aient eu des postes à responsabilité ne change strictement rien au fait que c’est une guerre civile depuis le tout premier jour du conflit. Quand on envoie son armée tirer sur des civils pour les mater par la force c’est bien le nom que ça porte. Ne vous en déplaise. Appeler cela conflit armé pour ne pas appeler un chat, un chat, montre bien que vous faites du déni de réalité. Le conflit du Donbass est une guerre civile. Point. Il n’y a pas d’autre terme correct pour appeler cela. Conflit armé cela permet de fermer les yeux sur la réalité en ne nommant pas les choses.
          Concernant le côté immuable des frontières, vous êtes contre la création artificielle de la Palestine ? Pardon ? C’est Israël qui a été créé artificiellement après la WWII, pas la Palestine, qui existait déjà après la WWI.
          Votre position de l’immuabilité des frontières va à l’encontre du point de la charte de l’ONU sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Aucune frontière n’est immuable dans le temps. L’histoire l’a montré au fil des millénaires et même des siècles les plus récents. Concernant le fait que des pays deviennent des bases avancées de pays plus puissants, parlez moi de la Pologne, des États Baltes, de la Géorgie ou de l’Ukraine tiens, que l’OTAN utilise comme bases avancées pour encercler la Russie. Quitte à faire des coups d’état (Géorgie et Ukraine) pour obtenir un pouvoir favorable à leurs volontés hégémoniques. Lorsqu’on fait un coup d’état on rend la constitution du pays caduque, et ses frontières aussi donc. Si ce point là ne vous dérange pas, ne venez pas après soutenir ici le coté immuable des frontières. Cela serait de la tartufferie à l’état pur.


        • Mychris Mychris 3 septembre 11:35

          @Christelle Néant

          Petit rectificatif : Je suis bien évidement pour une Palestine indépendante et contre les colonies Israéliennes , je me suis mal exprimé. Pour le reste je maintien ce que je pense, que les manœuvres soient otaniennes, russes ou chinoise. Les frontière sont là pour équilibre mondiale si elles ne sont pas respectés c’est la porte ouverte aux conflits mondiaux.
          Vous ne me retirerez pas l’idée que les hommes de Moscou en place au début faisaient de cette guerre civile un conflit armé.


        • Christelle Néant Christelle Néant 3 septembre 12:46

          @Mychris
          Ce qui ouvre la porte aux conflits mondiaux ce n’est pas le fait qu’une frontière soit modifiée. Ce qui ouvre la porte aux conflits mondiaux c’est le fait que certains veulent s’enrichir en semant le chaos partout, pour vendre ensuite des canons à tout le monde. Et pour cela des états pluriethniques où la multi-ethnicité est mal gérée (ou voulue/soutenue) est un terreau parfait. Les frontières n’ont jamais été immuables dans l’histoire humaine. Elles bougeront encore. Le mieux serait que ces frontières se superposent à celle d’un peuple vivant selon des valeurs, des idées de développement de la société et un désir de vie commun. C’est en ayant des pays homogènes de ce point de vue là, que l’on évitera justement que des ethnies soient utilisées contre d’autres, et que des guerres civiles (ce qu’est la guerre du Donbass) ne dégénèrent en conflits mondiaux.
          De par l’entretien des groupes bandéristes par les USA après la WWII, l’Ukraine a été balkanisée après la chute de l’URSS. Lentement mais surement. Actuellement, les valeurs et idées de développement de la société des gens de Galicie, n’ont rien à voir avec celles des gens du Donbass. Et c’est ce qui déchire le pays aujourd’hui.
          Votre opinion sur ce qu’est le conflit du Donbass à cause de la présence de bidule ou machin est complètement à côté de la plaque. Quand une armée tire sur sa propre population cela s’appelle une guerre civile. Point. Ces hommes sont venus de leur propre chef, comme d’autres volontaires d’autres pays. D’ailleurs concernant Strelkov, quand il est rentré en Russie il a pas été accueilli en héros au Kremlin, je me souviens encore d’annonces sur son VK où il cherchait du boulot une fois rentré. Vous parlez d’un homme de Moscou... C’est du grand n’importe quoi ces histoires.
          Au Japon on a eu un cas comme ça avec un Français qui s’était rangé du côté des insurgés contre l’empereur. Cela ne change en rien la définition de cette guerre qui était bien une guerre civile entre Japonais. Ben là c’est pareil.


        • anna anna 2 septembre 15:39

          Il y a eu un mort dans la rédaction de « Le Monde ». Et quand l’odeur du cadavre en décomposition est devenue trop forte, le chef de la rédaction, en tortillant le bout de son nez est parti a la recherche de corps d’un rat mort, coincé surement sous l’un des bureaux de la rédaction « internationale ». Ainsi, le rédacteur en chef n’a pas vu venir un article, parlant de l’Ukraine dans les termes pas très élogieux :

          Donc —> corruption, nationalisme et déclins des libertés, alors que Mychris, que se rend régulièrement a Kiev, nous affirme qu’il y a rien de toussssssssaaaaaaaaaaa

          • Mychris Mychris 2 septembre 16:14
            Mikhaïl Minakov est un bonne ami et je le rejoins à 1000% sur son analyse :

            "La lutte contre un régime injuste unissait le mouvement de la place Maïdan, qui comprenait trois courants. Pour les libéraux, l’association avec l’Union européenne (UE) devait garantir le ­développement du pays. Les ethno-nationalistes percevaient, eux, le mouvement comme une phase de la révolution nationale qui mènerait à la création d’un Etat dominé par un seul groupe ethnique, une seule langue et une seule Eglise. Enfin, les oligarques, privés de leurs biens par le régime d’alors, voulaient revenir à un pluralisme politique et économique. Quant au reste de la population, elle espérait juste survivre dans cette ­période de crise économique, de guerre avec des séparatistes soutenus par les Russes et de désordre post-révolutionnaire."

            En effet c’est l’exact situation en Ukraine.

            • anna anna 2 septembre 17:36

              @Mychris
              A bon ? 

              Mais si on lit un des commentaires sur cet article, qui nous dit que c’est purement et simplement de la désinformation :
              Thibaud Ochem
              « dès les premières lignes, on sent une caricature à la Moreira de la situation pré-Maïdan, à en oublier les méfaits de la présidence Ianoukovitch. Cette impression est confirmée par le reste du texte qui est sans nuance et totalement négatif. D’autres passages relèvent purement et simplement de la désinformation : »Cette vague a été suivie par des lois augmentant les droits des ukraino­phones au détriment de ceux des russophones.« cette division d’un pays bilingue en deux groupes est imaginaire ! »

              Mais il n’y a pas longtemps vous nous disiez la même chose et appelez Christelle « la propagandiste du Kremlin » et maintenant vous retournez votre veste !




            • Mychris Mychris 2 septembre 18:10

              @anna

              Mais puisque je vous dis depuis le début que le mal est profond et qu’il existe depuis le début de l’indépendance c’est simplement le fait de dire que c’est pire aujourd’hui que je condamne puisque c’est très exactement la même chose au plus haut niveau de l’État.

              Ce qui change :
              - La police sur la route ne vous arrête plus tous les 100kms pour des excès de vitesse imaginaires (pas vu un seul barrage de police cette été sur plus de 800kms)
              - Lorsque l’on passe la douane on ne vous « confisque » plus, parfums et autres bouteilles de vin
              - Plus de surfacturation de médecins pour des déplacement à domicile pour 10mins de consultation.
              - Plus de possibilité de surpayer pour obtenir des coupes fils pour les démarches administratives

              Donc rien n’est parfait, l’état et l’administration reste corrompue de manière général mais au quotidien c’est pas mal...


            • VivreenRussie VivreenRussie 2 septembre 18:50

              @Mychris, « au quotidien c’est pas mal » oui je confirme.

              Surtout quand vous travaillez pour le SBU... 
              Je m’explique :
              - arrestation arbitraire sous un prétexte fallacieux.
              - « négociation d’un paiement pour être libéré
              - paiement, $10000.
              - manque de chance, à peine sorti du 1er bâtiment pas le temps de rejoindre l’extérieur : hop de nouveau embarqué...
              - quelques mois au »secret« et finalement libéré après échange...

              Scenario d’un film ? Non, réalité vécue par un ami...

              ------------------------
              Pour résumer :
              - vous ne voyez pas la police 
              - vous ne voyez pas le site  »Mirotvorets«  
              - vous ne voyez pas la guerre civile dans le Donbass
              - vous ne voyez pas le massacre d’Odessa
              - vous ne voyez pas le libre choix des habitants de la Crimée de rejoindre la Russie
              ...

              Je suppose que si l’on vous parle de l’implication de »pays étrangers« lors du Maidan, cela non plus vous ne voyez pas...

              Par contre les chars russes et les milliers de soldats russes dans le Donbass et un referendum à la pointe du fusil cela pas de soucis vous le voyez...
              Tient c’est »marrant« comme Porochenko et tous les nazis de son »gouvernement"...




            • Mychris Mychris 2 septembre 19:14

              @VivreenRussie

              Ma réalité quotidienne est différente de la votre. Je regrette infiniment et condamne ce qui est arrivé à votre ami, si ce récit est vrai.

              J’ai répondu par ailleurs à vos autres arguments.


            • VivreenRussie VivreenRussie 2 septembre 19:33

              @Mychris, 

              « si ce récit est vrai. » ? 
              Pas de soucis si vous souhaitez faire une interview de la personne lors d’un de vos prochains documentaires sur la guerre civile dans le Donbass, je pourrais vous donner ses coordonnées, il habitait Kiev à l’époque et depuis il est entre le Donbass et la Russie. 
              Sa « mésaventure » a été également relaté par quelques médias en 2014.

              « J’ai répondu par ailleurs à vos autres arguments. » 
              Effectivement rien que votre interrogation « si ce récit est vrai » sans oublier votre refus de condamner la guerre civile ne laisse planer aucun doute sur votre bassesse et lâcheté...

            • Mychris Mychris 2 septembre 19:50

              @VivreenRussie

              Bassesse et lâcheté.... rien de moins, je ne fais que ça de condamner la guerre civile en Ukraine, sauf que je ne cautionne ni la démarche séparatiste en soit, ni les méthodes que je peux qualifier de punitive sans ambage du gouvernement ukrainien.


            • Alex Alex 2 septembre 20:10

              @VivreenRussie


              Je te crois.

              Et ça illustre parfaitement quel genre de racaille d’amis tu peux avoir. 

            • VivreenRussie VivreenRussie 2 septembre 20:13

              @Mychris,

              Arrête un peu de nous prendre pour des idiots... 
              Il y a 5 minutes tu nous disais que Minakov était ton ami, amusant comme le monde est petit, tout petit, regarde donc qui est « aussi » son ami mais cela tu le sais...


            • Mychris Mychris 2 septembre 20:27

              @VivreenRussie

              A croire que vous travaillez pour le FSB et que vous cherchez à obtenir mon identité... Non Monsieur ou Madame je ne suis pas Emmanuel Graff

              https://i11.servimg.com/u/f11/13/44/80/32/captur10.jpg


            • VivreenRussie VivreenRussie 2 septembre 20:31

              @Alex,

              Il a été arrêté pour avoir livré des médicament... 
              Non pas une livraison « sous le manteau » mais « organisée » et « publique » à son retour=arrestation.

              En le qualifiant de « racaille », vous réussissez l’exploit d’être encore plus à droite que Grall...

            • Alex Alex 2 septembre 20:50

              @VivreenRussie

              Le français n’est probablement pas la première langue de Mychris. A Emmanuel Graff oui, qui est franco-suisse à l’accent français du Nord reconnaissable et à l’orthographe irréprochable. Les deux sont pro-UA et ont produit des documents journalistiques. Ah oui, encore deux similitudes : ils ont une femme d’origine ukrainienne et un enfant,et Mikhaïl Minakov est leur « ami » (Emmanuel Graff sur Facebook, Mychris on ne sait pas). 

              A part ça, ce sont des personnes différentes. Je m’en doutais déjà mais Graff - que je connais - me l’a confirmé sur FB. 

              Je répète VivreenRussie : ça devait être un gars comme toi aux commandes du Bouk, tu as tendance à confondre les identités. 

            • VivreenRussie VivreenRussie 2 septembre 20:56

              @Mychris, sans blague, alors cela doit être ton frère jumeau, sa femme aussi est de Kharkiv...

              Lui aussi il aime bien Mariani, Simonian, Berruryer,...

              « Voilà, les soutiens français de la république mafieuse avancent, ici un certain Hubert Fayard (et des Kuzmanovic, MAriani et consors un peu partout aussi). Donc les séparatistes tentent de s’implanter dans l Hexagone, ne laissons pas cela se faire. 1ère étape Marseille, sans doute pour tester. »




            • Mychris Mychris 2 septembre 22:25

              @VivreenRussie

              Monsieur ou Madame, vos tentatives d’extorsions d’information kgbistes ne me font ni chaud ni froid, vos méthodes sont d’une époque que j’espère révolue. D’où ma femme est originaire, l’age de mon fils et mon adresse ne vous regarde pas et c’est à moi et seulement à moi de dévoiler les informations que j’ai envie justement de dévoiler. Encore une fois vous ne valez pas mieux que ceux que vous dénoncez (Mirotvorets).
              C’est un choix personnel de décliner ou non mon identité que vous devez respecter.

              Quand à Hubert Fayard j’ai déjà signalé à Christelle le passé pour le moins trouble du Monsieur :
              "Bonjour Christelle, au delà de la mise en place d’un « bureau représentatif » ce qui louable voir légitime en soit, c’est le CV de Monsieur Fayard qui interpelle quelque peu. Ancien cadre politique du FN devenu maigretiste. il a déclaré son admiration pour l’écrivain Marc Augier, dit Saint-Loup, ancien Waffen SS, et s’interroge : « Qu’est-ce que j’aurais fait pendant la Seconde Guerre mondiale ? Je n’en sais rien. ».
              Vous devriez alerter le gouvernement de DNR avant que cela s’ébruite."

              Je vais finir par le trouver sympathique ce Monsieur Graff.


            • Alex Alex 3 septembre 00:05

              @Mychris


              Graff n’a rien de sulfureux. C’est un Européen qui s’est pris de sympathie pour l’Ukraine comme tant et qui est un militant de qualité qui a produit des documentaires et fait des conférences. Il est pro-UA mainstream, loin des positions rigides (en mon genre). Je suis sûr que vous vous entendriez bien les deux, lui et toi, si vous vous connaissiez. 

            • anna anna 3 septembre 07:01

              @Alex
              Graff n’est pas un « militant de qualité » qui s’est pris de sympathie pour le Bandéristan 


              Quand on aime un pays, on commence a apprendre correctement son Histoire.
              Graff s’est pris de sympathie pour une ukrainienne Bandériste. Si il était tombé amoureux d’une ukrainienne de Donbass séparatiste, on aurait aujourd’hui les sujets de ses films contraires a celle d’aujourd’hui. 
              Par conséquent, les fameux films de Graff, sont de la daube incommensurable orienté par les hormones mâles

            • Alex Alex 3 septembre 12:10

              @anna

              Je ne souhaite à personne de tomber amoureux d’une Ukrainienne séparatiste !

            • Christelle Néant Christelle Néant 3 septembre 12:49

              @Alex
              Pourtant ça arrive tous les jours et certains étrangers comme Patrick Lancaster se sont mariés et ont des enfants avec les femmes d’ici. Ils en sont très heureux. Oui je sais ça vous embête et vous rend jaloux. Allez soigner vos aigreurs d’estomac, cela vous évitera de polluer ce forum avec...


            • anna anna 3 septembre 13:12

              @Christelle Néant
              Et Graham Phillips aussi s’est marié avec une magnifique jeune fille de Lougansk


            • Christelle Néant Christelle Néant 3 septembre 13:14

              @anna
              Pas encore. ils se sont fiancés. Le mariage aura lieu au printemps.


            • Mychris Mychris 3 septembre 13:52

              @Christelle Néant

              Ah donc si je comprends bien votre démarche intellectuelle à vous et Anna, parce que lorsque l’on est avec une femme Ukrainienne de Kiyv, Lviv ou Kharkiv notre jugement est biaisé par nos dangereuses femmes nationalistes voir bandéristes. Mais tous ces journalistes, blogueurs sont définitivement objectif et propage la vérité tout en étant fiancés ou mariés avec de magnifiques ukrainiennes de Donestk ou Luhansk ?

              Comme c’est paradoxal smiley


            • Christelle Néant Christelle Néant 3 septembre 14:10

              @Mychris
              Sauf qu’ils ont commencé leur travail de réinformation sur le Donbass bien longtemps avant et que leur ligne éditoriale n’a pas bougé d’un iota avant et après leur mariage. Ce qui montre bien que leur travail n’est pas influencé par ça. Et eux sont sur le terrain quasiment tous les jours. Donc ils la voient la vérité, et ils la montrent de façon brute. Ils vivent dedans. Ils ne recrachent pas la propagande ukrainienne depuis Kiev sans mettre les pieds ici. De plus les autorités de la RPD ne sont pas celles de Kiev. On ne kidnappe pas les journalistes en pleine rue pour avoir dit un truc qui ne plaît pas aux autorités, avant de les expulser. À Kiev les journalistes sont obligés de se tenir à carreau, et de se tenir à la propagande officielle d’agression russe sinon ils subiront le sort de Rouslan Kotsaba, Oles Bouzina, ou Anna Kourbatova. Faut comparer ce qui est comparable.


            • anna anna 3 septembre 15:09

              @Mychris
              Ils ont d’abord épousés « la cause » par ce qu’ils trouvaient cette cause juste. Et ils sont venus a Donbass pour défendre cette cause juste, et ils ont trouvé leurs « âme-sœur » la bas. Vous, vous avez épousé une femme, qui est une bandériste, nationaliste et inculte, et qui vous détourne chaque jour (par amour certes) , de l’histoire, de la réalité, de la justice, de l’humanisme et même du bon sens. 

              Rien que votre affirmation sur Anne de Kiev princesse russe, qui devient princesse ukrainienne dans votre tête, vaut le prix Nobel de l’Énormité. Avouez, c’est elle, qui vous ait « instruit » sur ce sujet ?

              D’ailleurs une excellente vidéo de Xavier Moreau


            • Mychris Mychris 3 septembre 16:01

              @anna

              Restons calme personne de vous permet d’insulter ma femme que vous ne connaissez pas. Je n’ai ni insulté votre mère ni aucun membre de votre famille, alors je vous invite à rester polie Madame. Elle est danseuse de ballet et ne fait pas de politique (j’en fais plus qu’elle) et elle possède sans aucun doute 20 fois plus de culture artistique, 100 fois plus de grâce et de politesse que vous.

              je me rends en Ukraine depuis 2003 et j’ai rencontré ma femme en 2011 ce qui m’a laissé largement le temps de me faire une opinion pas moi-même.

              Donc vos leçons d’humanisme vous vous les gardez.



            • Christelle Néant Christelle Néant 3 septembre 16:15

              @Mychris
              Nous sommes en zone de guerre ici. Kiev non. Ici, bien sûr qu’il y a des espions. Faut être naïf pour croire le contraire. Et il y en a eu sous bien des déguisements déjà : journalistes, humanitaires, OSCE, ONU, etc.
              Dois-je rappeler le cas de ce traducteur de l’OSCE qui bossait en réalité pour le SBU et a permis de faire assassiner un chef militaire de la RPL ? Ou de ce colonel du SBU engagé dans une équipe de l’ONU envoyée en RPD ? Un journaliste français a été attrapé en RPL pour espionnage sur la ligne de front. Et médecins sans frontières a perdu son accréditation ici entre autre parce qu’ils interrogeaient les gens sur le front sur où étaient les positions de la RPD, quel armement, combien de soldats etc. Redescendez sur terre.
              La RPD et la RPL doivent faire face à des problèmes d’espionnage sérieux, qui mènent à des morts. Et l’ennemi est prêt à déguiser ses espions sous n’importe quel oripeau. Même journaliste. Filmer à Kiev une parade militaire avec des troupes de l’OTAN, et dire que le conflit dans le Donbass est une guerre civile, c’est comparable à ça pour vous en terme de gravité des faits ? Si oui c’est inquiétant pour vous et votre santé mentale.
              Et lorsqu’un gars bosse pour un média qui sert la propagande ennemie en racontant n’importe quoi, sans autorisation (accréditation) et se trimballe dans des zones sensibles vous voulez que les autorités d’ici le considèrent comme quoi ? Un promeneur du dimanche qui s’est perdu sur la ligne de front avec une caméra ou un appareil photo à la main ? Je sais bien que vous et plusieurs autres personnes prenez les lecteurs d’Avox pour des idiots, mais ce n’est pas le cas. Il suffit de faire 1+1 = 2 pour voir la différence entre les deux situations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès