• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le soldat franco-israélien Elor Azaria, reconnu coupable d’homicide, (...)

Le soldat franco-israélien Elor Azaria, reconnu coupable d’homicide, est la norme

Depuis un an et demi, des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants palestiniens ont été tués, bien qu’ils eussent pu être maîtrisés quand ils étaient encore en vie. La différence entre eux et Azaria [qui a assassiné d’une balle dans la tête un assaillant Palestinien gisant à terre] est qu’il a été filmé.
 

Par Amira Hass, le 5 janvier 2017

Source : http://www.haaretz.com/misc/article-print-page/.premium-1.763074

Commentaire de Norman Finkelstein : « Prenez garde à ne pas être filmés ! »

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr
 

Il y a une chose sur laquelle les Palestiniens sont d’accord avec Elor Azaria et ses partisans : il n’était pas le seul, et il avait juste la malchance d’être filmé à son insu. Les Palestiniens conviennent avec Azaria et ses partisans qu’il respectait la norme et faisait exactement ce que les autres soldats font – à savoir tirer avec l’intention de tuer, même quand aucune vie n’est en danger.
 
Les Palestiniens sont d’accord avec Azaria pour dire qu’il a été victime d’une discrimination du système. Mais ils considèrent pour leur part que des dizaines d’autres soldats et policiers auraient eux aussi dû être jugés.
 
Comme Azaria lui-même, les Palestiniens se demandent pourquoi il a été jugé alors que les soldats qui ont tué Hadeel al-Hashlamoun à Hébron n’ont pas même fait l’objet d’une enquête de la police militaire. Elle aussi était allongée au sol, après que des soldats lui aient tiré dessus à distance dans poste de contrôle, parce qu’elle tenait un couteau (aucun soldat n’avait subi la moindre égratignure). Puis, alors qu’elle était couchée sur le sol, ils ont continué à lui tirer sur le torse. (C’était le 22 septembre 2015, et les habitants d’Hébron attribuent l’éclosion subséquente d’attaques solitaires à cet incident).
 
Le 11 juin 2010, Maxim Vinogradov, un policier frontalier, « a confirmé la mort » de Ziad Jilani, qui était déjà couché sur le sol, blessé par balle, après avoir foncé sur d’autres policiers avec sa voiture dans le quartier Wadi Joz de Jérusalem. Le procureur a décidé de ne pas inculper Vinogradov, acceptant sa défense ridicule selon laquelle il craignait que Jilani porte une bombe. Il était au cœur d’un quartier palestinien : pourquoi se serait-il fait exploser là-bas ?
 
Fadi Alloun, originaire d’Isawiyah, était également couché sur le sol, après avoir poignardé un israélien dans le quartier Musrara de Jérusalem le 4 octobre 2015. Un policier anonyme l’a criblé de balles après que des passants l’y aient encouragé. Dans ce cas, des séquences vidéo prises avec un téléphone portable étaient disponibles, mais ce n’était pas assez pour que de quelconques mesures soient prises contre le tueur.
 
Sara Hajuj, de Bani Naim, a brandi un couteau contre les policiers frontaliers à l’intérieur de la salle d’inspection de sécurité d’un point de contrôle d’Hébron le 1er juillet 2016. Ils l’ont vaporisée au visage avec du gaz poivre et ont fui la pièce. Puis l’un d’eux lui a tiré dessus, alors qu’elle était seule dans la pièce et ne représentait de danger pour personne.
 

Le 2 juin 2016, Ansar Hirsheh a traversé à pied le poste de contrôle d’Anabta, où la circulation des piétons est interdite. Elle avait un couteau dans ses affaires, mais elle ne mettait personne en danger. Et il n’y avait aucune raison pour que les quatre soldats armés et entraînés qui l’entouraient ne la maîtrisent pas sans la tuer.

 « Tuez-les tous » 
Manifestation de soutien à Elor Azaria, Tel-Aviv, 19 avril 2016
 
Depuis un an et demi, des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants palestiniens ont été tués, bien que selon les témoins oculaires et le bon sens, ils auraient pu être maîtrisés alors qu’ils étaient encore en vie. Il s’est avéré que certains n’avaient même pas tenté de commettre une attaque. Des dizaines de soldats, de policiers frontaliers et de gardes de checkpoints marchent librement parmi nous après avoir tué des Palestiniens qui ne représentaient aucun danger pour leur vie. L’institution de la défense les a décrits comme ayant agi correctement.
 
La frontière entre l’autodéfense et la vengeance nationaliste a été complètement floutée. C’est dans cette atmosphère qu’Azaria a opéré.
 
Par conséquent, le message adressé par les juges du tribunal militaire se distingue par sa rareté : Elor Azaria a violé les règles d’engagement, et il a été condamné. Mais le message que l’établissement de défense israélien envoie à ses soldats et policiers est aussi fort et clair : « Prenez garde à ne pas être filmés lorsque vous passez à l’acte. Nous savons comment remettre en cause la valeur des photographies prises par les caméras de sécurité palestiniennes, et nous savons enterrer le témoignage des témoins oculaires palestiniens. Mais nous n’avons toujours pas trouvé de solution face à des séquences vidéo nettes et professionnelles. »

 

Voir également sur l'Intifada des couteaux :

 

Hassan Nasrallah : la Résistance libèrera tout le Moyen-Orient (VOSTFR)

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

123 réactions à cet article    


  • Massada Massada 6 janvier 17:26

    Ce qui est en jeu dans l’affaire du soldat Elor Azaria n’est pas la question de savoir s’il a agi conformément aux ordres de ses supérieurs, au code éthique de Tsahal ou au droit international. 

     
    La seule éthique que doit avoir une armée est de garder ses soldats en vie face à l’ennemi .
    Aujourd’hui les ’hayalim vont devoir appeler le conseiller juridique pour savoir s’ils doivent ou pas répliquer à une attaque terroriste.
     
    Une éthique moralisatrice à l’excès détruit une armée et c’est exactement ce qu’il est en très d’advenir de l’armée israélienne.
     
    Je me souviens d’un Chef d’Etat major qui ne tolérait pas que des terroristes puissent s’en sortir en vie après un échange de feu. Et quand cela se passait, il engueulait en public les officiers qui avaient permis que le terroriste ne soit que blessé ou fait prisonnier. « Pourquoi lui avez vous laissé la possibilité de se rendre » les blâmait-il.
     
    Heureusement 70% des Israéliens soutiennent la libération d’Elor y compris des gens de gauche qui ont signé la pétition.
     
    Si on retire la minorité arabe israélienne de ce sondage, cela signifie quasi unanimité sur un sujet, chose extrêmement rare sur les choix bien tranchés qui en général divise la société israélienne.
     
    “Je préfère être antipathique et vivant que sympathique et mort”, avait dit autrefois Menahem Begin.
     
    il est inutile et dangereux de chercher la sympathie du monde.
     
    Quand des juges de la Cour suprême refusent à Tsahal le droit de riposter contre des roquettes du Hamas dont les lanceurs sont cachés au milieu de la population civile,  ils privilégient la vie de nos ennemis à celle de nos citoyens.


    • armand 6 janvier 18:03

      @Massada
      vous n’avez surement pas vu la video, c’est un meurtre, la vie du groupe de « soldats » n’était absolument plus menacée.


    • Leonard Leonard 6 janvier 18:17

      @armand

      C’est le meurtre d’un meurtrier... nuance

    • Harry Stotte Harry Stotte 6 janvier 18:49

      @armand


      « ...c’est un meurtre, la vie du groupe de « soldats » n’était absolument plus menacée. »


      Le problème, avec ce genre de combattants, c’est qu’on ne peut pas les interner, dans des stalag, avec l’intention de les libérer quand la guerre sera terminée. 


      On n’en peut donc relâcher, par exemple, dans le cadre d’un échange de prisonniers (50 Palestiniens contre 1 Israélien) que des ennemis qui reprendront la lutte...

    • Dom66 Dom66 6 janvier 21:40

      @Leonard
      Non d’un résistant à l’occupation Nazi...nuance


    • Leonard Leonard 6 janvier 22:17

      @Dom66

      Euh... c’etait juste un désert avec personne avant...

      C’est sur que maintenant qu’il y a des maisons et tout le confort moderne... il faut récupérer ces terres qui étaient un désert avant l’arrivé des vilains colons...

    • Leonard Leonard 6 janvier 22:19

      @Dom66

      Je suppose qu’à Nice, au Bataclan toussa c’était aussi des actes de résistances à l’occupation nazi aussi ?

      Et arrêtez de me parler d’occupation « nazi »... s’il avait fini leur boulot il n’y aurait pas de problème israélien...

    • soi même 6 janvier 22:32

      @Massada, étonnant, vous seriez nostalgique de la Schutzstaffel ?

       


    • kalachnikov lermontov 6 janvier 23:01

      @ Massada

      C’est quoi ce galimatias ? Azara a été jugé et condamné par un tribunal militaire. Donc, ce que tu veux dire, c’est que la propagande ’Tsahal l’armée la plus morale du monde’, c’est du flan. Or, je me souviens qu’en discutant avec toi, tu m’as vendu cette came rigolote.

      Es-tu conscient que dans ton dernier paragraphe, tu souhaites pouvoir assassiner impunément des civils ?

      Une des 3 juges :

      "C’est bien tout d’abord la balle qu’il a tirée, a-t-elle dit, qui a tué Abdel Fattah al-Sharif... alors que le soldat, aujourd’hui âgé de 20 ans, avait déclaré que l’assaillant palestinien était déjà mort. "


    • kalachnikov lermontov 6 janvier 23:09

      @Leonard

      ’Et arrêtez de me parler d’occupation « nazi »... s’il avait fini leur boulot il n’y aurait pas de problème israélien...’

      Je n’arrive pas à déterminer si tu es franchement antisémite ; en revanche je suis sûr que tu es d’une bêtise abyssale. Exterminer un nombre considérable de personnes, avec des méthodes abominables, avec parmi elles des vieillards, des enfants, des bébés, ce n’est pas un boulot. C’est une horreur, sinon l’horreur parmi toutes les atrocités que l’homme se plait à perpétrer tout au long de l’Histoire.

      Apprends à mesurer ta parole, quand même.


    • Massada Massada 7 janvier 08:57

      @lermontov
       

      Es-tu conscient que dans ton dernier paragraphe, tu souhaites pouvoir assassiner impunément des civils ?
       
      Des experts militaires internationaux reprochent à Israël d’avoir établi un précédent impossible à respecter par les armées occidentales en ayant fixé la barre trop haut afin de protéger les civils palestiniens.
       
      Des avocats militaires américains et allemands ont mis Tsahal en garde contre leur excès de « zèle légaliste » qui crée un précédent dangereux et lie les mains des démocraties qui combattent le terrorisme.
       
      Tsahal a atteint le chiffre jamais vu d’une victime civile pour un terroriste tué, contrairement au chiffre de 50 à 98 civils pour un terroriste tué par l’OTAN et les Etats Unis en ce moment au Moyen Orient.
       
       
      Il est légitime de se demander comment une armée peut être aussi bête d’espérer gagner une guerre quand elle se préoccupe plus d’épargner les civils que de protéger ses propres soldats. C’est la question que je me pose.


    • Leonard Leonard 7 janvier 09:00

      @lermontov

      Ce sont exactement les paroles prononcés par un rabin juif de retour d’israel.
      Il y a moins de 10 ans au zapping...

      Alors cherche l’erreur avant de me traiter de monstre avec ton blabla...

      Quand à antisemite retourne voir la définition d’un sémite...

    • non667 7 janvier 09:38

      @Massada
      ok vous êtes en train de nous dire que hitler avait raison ! reçu 5/5


    • kalachnikov lermontov 7 janvier 13:25

      @ Leonard

      Je ne t’ai pas traité de monstre. A mes yeux, tu constitues l’archétype du barbare, sachant que le type du barbare survient quand les civilisations déclinent.


    • kalachnikov lermontov 7 janvier 13:47

      @ Massada

      Ce n’est pas une guerre type état contre état, armée contre armée, mais une guerre de type armée régulière contre partisans. La seule manière de gagner ce genre de guerre, c’est effectivement via tabula rasa. De façon générale et hors exceptions, les armées régulières perdent ce genre de guerre ; d’abord dans l’opinion, puis sur le terrain ; la disproportion en terme de rapport de force n’y change rien.

      Je pense que vous êtes surpris qu’un tribunal militaire ait condamné ce type, un sentiment de trahison ; habituellement, et particulièrement chez Tsahal, vous vous couvrez les uns les autres. Et quoi que tu veuilles croire, cette affaire va faire d’immenses dégâts pour Israêl, aussi bien dans ses rapports avec l’international qu’en interne. Je vois que Bibi a meuglé pour la grâce entre deux gardes à vue ; s’il est grâcié alors que convaincu d’un meurtre sordide, c’est cuit à l’international ; et si non gracié, belle fracture à l’intérieur d’Israël et de Tsahal, qui ne se résorbera pas mais au contraire grandira.


    • simazou 7 janvier 16:25

      @Leonard
      tu es un malade, on devrait t’envoyer en Syrie pour t’oxygéner avec l’air de la mort et des cadavres des centaines de milliers.

      Bientôt ton pays tombera en ruine, par les mains des gentils islamistes, on verra à ce moment là, comment tu vas te défendre !!!!
      Finalement tu n’es qu’une verrue parmi d’autres !!!!

    • Massada Massada 7 janvier 16:26

      @lermontov
       

      Je pense qu’il fera un petit passage en prison ce qui le mettra à l’abris d’un recours à La Haye puisque condamné en Israel et lui permettra de sortir en héros avec un avenir assuré.


    • kalachnikov lermontov 7 janvier 21:31

      @ Massada

      Ca n’a pas d’importance ; une chose que les évènements, autre chose que la perception de ceux-ci. Il faut bien que le livre soit écrit.

      Tu vois, ce qui me fascine chez toi (et bien d’autres), c’est une sorte d’indifférence, d’anesthésie ou d’atrophie de je ne sais quoi, de cécité. Ce type, 20 ans, tout juste sorti de l’enfance et entrant dans l’age adulte ; né dans la haine, élevé dedans et qui va mourir dedans, en en mangeant toute son existence, et la propageant alentour et son tour, et tout ça pour quoi ? Un lopin de terre, des sornettes mythologiques, des histoires d’honneur nationaliste ou que sais-je, de la matière, en fait, du vent. C’est donc ça, la vie, la jolie vie ? Ca m’apparait à moi sortir de la cervelle d’un détraqué ou l’oeuvre d’un démon.

      Et je ne dis pas cela spécialement parce que ce pauvre type entouré de pauvres types est israélien et que j’aurais l’horreur d’Israel. Non, parce qu’en face, c’est pareil en fait. Et ailleurs aussi.


    • Massada Massada 8 janvier 08:59

      @lermontov
       

      Comme beaucoup d’Israéliens on a pas la haine mais l’amour de la famille, des amis, du peuple d’Israel, du pays et la fierté ainsi que le devoir de les protéger.
      Vous n’avez pas ce sentiment en France ?



    • kalachnikov lermontov 8 janvier 12:10

      @ Massada

      Sur le plan culturel, la France et Israel ne peuvent se comparer du fait de leurs histoires respectives. Israel est un état nationaliste, il se définit lui-même comme juif ; la France s’est construite sur des valeurs (celles dites humanistes).

      Ton propos fait un peu guimauve et on n’existe pas tout seul mais parmi les autres ; sauf si on les méprise, naturellement. Après, je ne sais pas, si on trouve charmant de vivre entre soi au sein d’une prison et que personne hors de cette prison ne peut te sacquer...


    • kalachnikov lermontov 12 janvier 10:48

      @ Leonard

      Figure-toi, petit manipulateur, que j’ai retrouvé ton rabbin vieux de 10 ans. Il s’agit d’’Alain Bonnet.

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/04/06/97001-20160406FILWWW00327-3-mois-avec-sursis-requis-contre-alain-soral.php

      Ne te semble-t’il pas logique que tenant les mêmes propos, tu risques le même réquisitoire pour le même motif ?


    • Pomme de Reinette 6 janvier 17:47

      Tiens donc .. Amira Hass de Haaretz, relayée par un suppôt de Sayed Hassan Nasrallah, le gros bouffi enturbanné, chef d’un mouvement terroriste .... lol !
      C’est pour démontrer qu’ils sont à la solde du hezbollah ?

      Marrant aussi le photo-montage, avec les journalistes qui photographient l’avant de la pancarte et non ce qui a été photoshoppé à l’arrière ....


      • covadonga*722 covadonga*722 6 janvier 18:09

        yep je vais satisfaire personne mais je m’en fout 

        Pour en avoir discuter ici avec Massada il sait que je trouve normal qu’un soldat infirmier qui achève un blessé alors que l’incident est terminé ai des comptes a rendre a un tribunal.Si on laisse toute latitude 
        a un homme en uniforme d’agir sans cadre légal nous sommes simplement dans la barbarie.A mon avis il manque quelqu’un face a ce tribunal c’est l’officier sur place responsable de ce bordel et surtout le religieux qui a foutu dans la tète d’un infirmier qu’il était normal voir saint d’agir de la sorte.
        Maintenant j’aimerais dire a l’auteur que ses propos auraient beaucoup plus de poids s’il existait dans les société regie par le hezbollah le fatah ou le hamas des tribunaux capable d’exiger et d’obtenir qu’un soldat soit condamné qu’un président fasse de la prison et qu’un premier ministre en exercice soit convoqué par la police , ça existe ?non ben pour moi votre plaidoyer est juste de la propagande !

        • Dom66 Dom66 6 janvier 21:45

          Vous êtes gentil, pour moi c’est le criminel Elor Azaria..

          Rassurez vous il ne risque rien, les trois juges qui l’ont condamné sont menacé, et même une pétition ici en France pour appeler à la clémence, une honte.

          Quand à Hassan Nasrallah il rêve un max.

          Je peu sans difficulté prévoir l’avenir. Pas de pays pour les palestiniens (hélas) et l’annexion définitive de toute la Palestine y compris Jérusalem Est par les Israhelliens.

          Les Palestiniens sont abandonnés par tout leurs frères Arabes.

          Mais comme tout, la roue tourne et ces nazis un jour, paieront leurs crimes.


          • Osis Osis 7 janvier 17:06

            @Dom66

            Il n’est pas d’exemple d’ un pays construit sur la barbarie et le racisme qui ait perduré bien longtemps. L’Histoire les rattrapera avant longtemps.

             


          • soi même 6 janvier 22:28

            C’est homme est un criminel en aucun son acte est légitime, à son procès il y a même pas réalisé la gravité de son geste, il était toujours fier de son acte, c’est une personne qui pour ceux qui non pas connue le régime nazie montre ce qu’était leurs faits d’armes.


            • phan 7 janvier 00:13

              J’ai 3 questions :
              1°) L’armée israélienne est elle toujours la plus morale du monde ?
              2°) La déchéance de nationalité est elle applicable dans ce cas ?
              3°) A t il plaidé le cas de la légitime de défonce différée ?


              • phan 7 janvier 00:53

                Petite piqure de rappel historique : Menahem Begin a commencé sa carrière politique comme terroriste ! Il n’y a pas besoin d’aller très loin pour retrouver la trace de cette histoire. C’est en toutes lettres dans sa fiche wikipédia

                Les actions contre l’occupant ont été qualifiées d’acte de résistance, comme les actions de la résistance française contre l’occupation nazie. Par contre, la Palestine occupée n’est pas résistante, elle est terroriste.


                • covadonga*722 covadonga*722 7 janvier 07:47

                  @phan
                  a mon sens le fait que Begin ai fait partie du Lehi n’est pas l’important dans la situation actuelle.

                  La faute de Begin et de son cabinet est d’avoir aidé en douce a la création du hamas et ce par dogmatisme politique pour contrer le Fatah jugé socialisant .Dans les années du Reaganisme du tachérisme et de begin la doctrine en occident était :
                  plutot les barbus que les rouge.
                  Tres clairement Israel a créer le golem hamas 

                • Massada Massada 7 janvier 08:46

                  @covadonga*722
                   

                  A l’époque, l’administration militaire israélienne avait approuvé la création d’une « Association islamique », dont le but déclaré était la diffusion de la religion musulmane par des activités culturelles et sportives
                   
                  Le chef spirituel de ce mouvement lié aux Frères musulmans était un cheikh infirme d’une quarantaine d’années : Ahmed Yassine. Un brave homme smiley
                  Les généraux expliquaient : « Il est préférable que les Palestiniens prient et ne s’occupent pas de politique ! »
                   
                  En 1981, après l’assassinat d’Anouar El-Sadate, les autorités égyptiennes ont expulsé des dizaines d’étudiants islamistes palestiniens qu’Ariel Sharon, ministre de la défense, a autorisés à revenir s’installer à Gaza. Ils deviendront des dirigeants du Hamas et du Djihad islamique. 
                   
                  A Gaza, le cheikh Yassine a mis sur pied le Hamas, auquel les militaires israéliens ne prêtent d’abord pas attention. Il ne sera arrêté que l’année suivante, après l’assassinat d’un soldat enlevé par le commando Azzedine El-Kassam, la branche armée du Hamas, qui ne comptait à l’époque que quelques dizaines de combattants.
                   
                  Le Fatah avec sa corruption endémique, les détournements d’argent, l’enrichissement de ses dirigeants ont favorisé la prise de pouvoir par les Frères musulmans.
                   
                  Conclusion : méfiez vous des associations islamiques culturelles et sportives smiley 

                • phan 7 janvier 11:36

                  @covadonga*722

                  La bibliothèque d’al Qaïda en Afghanistan possédait un exemplaire de « La Révolte » de Menahem Begin, mais ne se demande pas pourquoi tant de prisonniers palestiniens suivent des cours de l’université israélienne sur la manière dont les Juifs ont constitué leur État. Une bonne partie de ce qu’ils font, comme construire des tunnels pour les terroristes, poser des bombes dans des gares routières, tirer des obus de mortier sur des quartiers résidentiels et dissimuler des dépôts d’armes dans des lieux de culte a des antécédents chez les militants juifs. Israël connaît les méthodes des Palestiniens et dispose d’un arsenal législatif anti-terroriste qui, si la Grande Bretagne avait réagi de la même manière, aurait empêché la naissance du futur État.


                • covadonga*722 covadonga*722 7 janvier 12:25

                   bonjour phan

                   je connais l’histoire militaire sioniste depuis Trumpeldo et Jabotinsky les muletiers de sion la légion juive puis le hachomer ect.... je connais un peu israel et son histoire militaire 

                  • phan 7 janvier 13:45
                    @covadonga*722
                    Bonjour,

                    Mauvaise nouvelle pour Tsahal : rupture de stock des couches culottes !
                    – L’énurésie :
                    Le fait d’uriner au lit est le plus intime de ces symptômes et il est moins divulgué que les autres. On estime qu’environ 60% des tueurs en série urinaient au lit même à l’adolescence.

                  • phan 7 janvier 14:05
                    @covadonga*722
                    Je connais mal l’histoire des racines du conflit Israël/Palestine, mais laissez moi donner une opinion de Ramzy Baroud :

                    La logique de meurtre en Israël : une culture d’impunité au vu et au su du monde entier
                    ...
                    En fait, la culture d’impunité en Israël est liée à la fois aux tendances politiques et aux croyances religieuses. Selon le dernier Indice de Paix publié par l’Institut de la Démocratie en Israël, de l’Université de Tel Aviv, près de 67% de la population juive du pays pense que « c’est un commandement de tuer un terroriste qui vient à vous avec un couteau. »

                    Le fait que tuer des Palestiniens soit considéré comme une sorte de devoir religieux remonte aux premiers jours de l’Etat juif, et ces croyances sont constamment corroborées par les hautes institutions spirituelles du pays, similaires au décret récent promulgué par le rabbin en chef de la communauté séfarade du pays. 94% des ultra-orthodoxes approuvent le décret de meurtre de Yosef, et ainsi que 52% des laïques du pays.

                    En fait, déshumaniser les Palestiniens - les décrire comme des « bêtes », des « cafards » ou les traiter comme des inférieurs négligeables - fut, d’un point de vue historique, un dénominateur commun de la société israélienne, unissant les juifs de divers horizons politiques, idéologiques et religieux.
                    ....


                  • phan 7 janvier 14:31
                    @covadonga*722

                    Au lieu de crier sur le « Golem » Hamas, regardez les chiffres et les faits :

                    L’année 2016 restera comme l’année au cours de laquelle Israël a tué le plus de mineurs au cours de la dernière décennie en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. C’est ce que nous apprend le rapport de l’organisation non gouvernementale « Defence for Children International-Palestine » (DCIP) publié la semaine dernière.

                    Le possible « changement de comportement » des tueurs en série vient de Carl Panzram lui-même : « Je n’ai aucune envie de m’améliorer. Mon seul désir est de changer les gens qui essayent de me changer. Et je crois que la seule manière de changer les gens, c’est de les tuer. Ma devise, c’est ‘Vole-les tous, viole-les tous et tue-les tous’  ».

                  • covadonga*722 covadonga*722 7 janvier 16:27

                    @phan
                    mon cher pour avoir fréquenté la région ,je ne me sens pas de départager les appels aux meurtres des 

                    rabins d’avec les chansons egyptiennes dont le refrain était « egorges egorges le yaoudi » de la guerre des 6 jours ou du kippour .Et ce que vous decrivez sur le discour israelien existe dans les livres scolaires palestiniens a propos des juifs .
                    Je ne crie pas sur le hamas je donne juste son origine , j’avais 18 ans quand j’ai été confronté pour la première fois a cet affrontement je n’ai plus qu’une certitude ils sont fous il y a des assassins dans les deux camps et définitivement la vision de paix de chacun des deux camps passe par l’éradication de l’autre !
                    ils sont de la meme tribu ils ont le même dieu vengeur !la même terre  !les mêmes prénoms
                    yossef youssouf soleiman salomon et ces deux peuples de cons finiront par entraîner la région 
                    dans les abîmes !.
                    pour etre franc je refuse de les départager parce que je les ai côtoyés le seul avec qui je discutes c’est Massada on a eu le même job , tout les autres qui ont choisis un camp je les invites a faire leur alya et a se frapper 3 ans dans les golanis et ceux dans face d’aller faire le chouhada dans la brigade al aqsa.


                  • phan 7 janvier 19:10

                    @covadonga*722
                    Je refuse de rentrer dans la logique du « choc des civilisations »
                    Avant pendant des millénaires les 3 peuples (juif, arabe et chrétien) vivaient en paix en Palestine non ?
                    Pendant la période de troubles actuelles, ils n’y avaient pas les accords du Camp David, d’Oslo pour régler le conflit du PO ?
                    On croit se battre pour une belle religion, mais en fait on se bat pour les marchands d’armes !


                  • phan 7 janvier 14:50
                    Netanyahou : le soldat reconnu coupable du meurtre d’un Palestinien devrait être « pardonné »



                    • phan 7 janvier 15:00
                      A Gaza, quatre enfants tués dans un bombardement israélien sous les yeux des journalistes

                      Un an après, Gaza : l’armée israélienne classe l’enquête sur la mort de quatre enfants


                      Alors juste une question : ces 4 enfants sont palestiniens ou sont ils du Hamas ?

                    • kalachnikov lermontov 7 janvier 15:05

                      @ phan

                      Le Président israélien, seul, a la capacité de gracier, me semble-t’il ; et il a refusé de s’exprimer à chaud et tant que le processus judiciaire n’est pas allé à terme. Il ne veut pas être celui qui va ôter tout crédit international à Israël ou amener l’implosion du pays (ou au moins faire un pas définitif dans cette direction).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires